You are on page 1of 14

Le contrat de

transport et
le connaissement
(Bill of Lading)
1
Le contrat de transport de marchandises
Définition:
Le contrat de transport est celui par lequel
une personne, le transporteur, s'oblige
principalement à effectuer le déplacement
d'un bien, moyennant un prix qu'une autre
personne, l'expéditeur ou le destinataire du
bien, s'engage à lui payer, au temps
convenu.

2
Le contrat de transport de marchandises
Les obligations du transporteur:
Le déplacement de la marchandise doit se faire dans un
délai raisonnable.
Il est tenu de réparer le préjudice résultant du retard, à
moins qu'il ne prouve la force majeure.
La période du transport couvre le temps entre la prise en
charge des marchandises jusqu’à la livraison.
Le transporteur a une obligation de résultat.
Il est tenu de réparer le préjudice résultant du transport, à
moins qu'il ne prouve que la perte résulte d'une force
majeure, du vice propre du bien ou d'une freinte normale.

3
Le contrat de transport de marchandises
Les obligations du transporteur:
Le transporteur qui offre ses services au public
doit transporter tout bien qu'on lui demande de
transporter, à moins qu'il n'ait un motif sérieux
de refus.
Le transporteur ne peut exclure ou limiter sa
responsabilité que dans la mesure et aux
conditions prévues par la loi.
La responsabilité du transporteur, en cas de
perte, ne peut excéder la valeur du bien
déclarée par l'expéditeur.
4
Le contrat de transport de marchandises
Le fret:
Ce terme peut désigner le coût du transport
ou la marchandise, cela dépend du contexte.

5
Définition du connaissement
C’est un document que le transporteur
remet à l’expéditeur et par lequel il
reconnaît avoir reçu les marchandises
en vue de leur acheminement vers une
destination déterminée.
Dans plusieurs pays ce terme est
réservé au transport maritime, mais en
Amérique il est utilisé pour tous les
modes de transport.
6
Les fonctions du connaissement
1. C’est un reçu ou récépissé
Jusqu’à preuve du contraire, le connaissement
fait foi de la prise en charge, de la nature,
de la quantité et de l’état apparent des
marchandises.
Le connaissement prouve que le transporteur
a reçu les marchandises des mains de
l’expéditeur et que celles-ci sont conformes
aux mentions qui y sont décrites.
Connaissement « pour embarquement »
Connaissement « embarqué »
7
Les fonction du connaissement
2. Il établit l’existence du contrat de
transport
Dans le cas des expéditions par camion, par
chemin de fer ou par avion (lettre de
transport aérien) , le connaissement tient
lieu de contrat de transport.
Cependant, le connaissement maritime n’est
pas en soi un contrat. Il atteste simplement la
réception des marchandises et l’existence
d’un contrat de transport.
8
Les fonctions du connaissement
3. Il est un titre représentatif des droits
sur les marchandises.
Le connaissement est un titre de
possession des marchandises, ce n’est
pas un titre de propriété des
marchandises.
C’est par le contrat de vente, qui est
translatif du droit de propriété, que la
propriété des marchandises est transférée.
(Clause de réserve de propriété)
9
Le contenu du connaissement
Nom de l'expéditeur,
Nom du destinataire (consignataire),
Nom du transporteur
S'il y a lieu, le nom de celui qui doit payer le
fret et les frais de transport.
Les lieu et date de la prise en charge du bien,
Les points de départ et de destination,
La valeur de la marchandise,
La nature, la quantité, le volume ou le poids et
l'état apparent du bien et, s'il y a lieu, son
caractère dangereux. 10
Les différentes formes de connaissement
1. Le connaissement nominatif
(connaissement à personne dénommée,
connaissement consigné)
L’obligation de livraison s’exécute
seulement à l’égard de cette personne. Ce
connaissement est donc non négociable.

11
Les différentes formes de connaissement
2. Le connaissement à ordre
Il doit mentionner le nom du bénéficiaire et
celui-ci peut endosser celui-ci pour
transmettre ses droit de prendre livraison
de la marchandise.
Donc ce connaissement est négociable et
transmissible par endossement.
Seul celui qui détient le connaissement peut
demander la livraison de la marchandise.
12
Les différentes formes de connaissement
3. Le connaissement au porteur
Le transporteur doit remettre la
marchandise au porteur du connaissement.

13
Les mentions au connaissement
1. Le connaissement « net »
Aucune annotation du transporteur sur l’état
défectueux des marchandises ou de
l’emballage.

2. Le connaissement « avec réserves »


Annotation qui indique le mauvais état des
marchandises ou de l’emballage.

14