You are on page 1of 1

Carco (1886-1958)

Montefontaine.
Je me souviens de la bohme,
De mes amours de ce temps-l !
mes amours, jai trop de peine
Quand refleurissent les lilas
Quest-ce que cest que cette antienne ?
Quest-ce que cest que cet air-l ?
mes amours, jai trop de peine
Le temps nest plus la bohme.
Au diable soient tous les lilas !
Il pleut dans le petit jour blme.
Il pleut, nous nirons plus au bois.
Toutes les amours sont les mmes,
Les morts ne ressuscitent pas.
Un vieil orgue, comme autrefois,
Moud, essoufl, La Marjolaine .
mes amours de ce temps-l.
Jamais les mortes ne reviennent.
Elles dorment sous les lilas
O les oiseaux chantent ma peine.
Sous les lilas quon a mis l
Les jours sen vont et les semaines :
mes amours, priez pour moi.