Sie sind auf Seite 1von 2

Chapitre 7 : divisions euclidiennes, divisions dcimales

I/ Introduction : multiple dun entier


Multiples de 5 : 15, 20
Contre-exemple : 32 est-il multiple de 52 ? non

II/ Division euclidienne

Tous les nombres sont entiers dans la division euclidienne.


Critres de divisibilit

Un nombre est divisible par 2 sil se termine par 0, 2, 4, 6, 8.


Un nombre est divisible par 3 si la somme de ses chiffres est divisible par 3.
Un nombre est divisible par 4 si le nombre form par ses deux chiffres de droite est divisible
par 4.
Un nombre est divisible par 5 sil se termine par 0 ou 5.
Un nombre est divisible par 9 si la somme de ses chiffres est divisible par 9.

Exemples :

412 est divisible par 2 et 4


111 est divisible par 3
261 est divisible par 3 et 9
180 est divisible par 2, 3, 4, 5 et 9

III/ Division dcimale


La division dcimale est lopration qui permet de calculer le quotient
Formules dividende : diviseur = quotient ; dividende = quotient x diviseur
Technique : dans lopration pose, penser rajouter une virgule au quotient pour continuer son
calcul

La division se termine, le quotient est un nombre dcimal.

La division ne se termine pas, le quotient est un nombre dcimal

Remarque : dans la division de 164 par 3 le nombre quotient existe pourtant mais ce nest pas un
nombre dcimal. On utilisera alors des fractions pour nommer ces quotients plus compliqus.
On aura des nouveaux nombres.
IV/ Quotient dcimale approch
Partage quitable de 32 euros entre 7 personnes. Dans la division, on arrtera le calcul du quotient.
Le quotient approch au dixime est 4,5.
32 : 7 = 5,57 reste 1
Pratiquement, on calculera le quotient approch au centime, 4,57 euros.
Dans les problmes pratiques il faudra bien comprendre sil faut donner :
Le quotient entier
Le quotient entier plus un
Le quotient dcimal