Sie sind auf Seite 1von 91

ORNEMENT FLORAL

Vignettes décoratives

Les Éditions
du Carrousel
© L'Aventurine, Paris, 1995
© Media Serges, Paris, 1998
ISBN 2-7456-0026-5
SOMMAIRE

Décoration florale page 7

Planches pagelO

Bibliographie page 93
L'ORNEMENT F L O R A L E T L E S T Y L E

Depuis les temps les plus reculés, l'immense variété des végétaux
a fait de la plante l'un des éléments les plus utilisés dans la
décoration.
Si l'on trouve l'ornement géométrique à l'origine de toutes les
civilisations, l'ornement floral semble au contraire avoir été utilisé
à l'apogée de ces mêmes civilisations et l'emploi de la fleur se
trouve généralisé dans les plus brillantes périodes de l'histoire de
l'art.
Les frises de l'Egypte antique mettent à l'honneur le papyrus et le
lotus. L'art assyrien fait figurer les palmes et les pommes de pin.
L'ornementation végétale grecque peut être citée en exemple : on
retrouve sur de nombreux vases des bordures de feuillage, lierre,

7
laurier, palmettes et on doit à cet art l'invention du chapiteau
corinthien. Parmi les fleurs de l'ornement persan, on peut citer le
chrysanthème, la tulipe et l'œillet. En Inde, la flore s'étend partout.
L'art arabe mêle la palme aux pointes recourbées aux
entrelacements géométriques et l'art chinois et japonais nous
initie à une flore étrange et féerique avec les bambous, les
branches fleuries du cerisier, les lotus, les camélias, les magnolias,
les nénuphars, les chrysanthèmes.
Au moyen-âge, le laurier, le chêne, le sycomore, le chardon, la
vigne, le houx sont autant cie motifs qui reviennent fréquement
dans l'ornement. Ensuite la Renaissance marque un retour vers des
décors plus classiques. Le laurier, le chêne, l'acanthe se mêlent
alors élégamment aux arabesques.
Au XIXème siècle, la flore s'étale partout : sur les tentures, les
tapisseries, les tissus, les dentelles, les broderies, les objets de
toutes sortes. De même, l'ameublement ou la bijouterie ne savent
s'en passer.
De nos jours encore, l'ornement floral, plus ou moins stylisé, est
présent dans de nombreux domaines de la décoration.

La stylisation a pour but de tirer d'un élément floral ses


caractéristiques particulières et cle s'en servir pour créer un autre
élément, soit plus compliqué, soit plus simple mais toujours
décoratif.
L'ornement floral peut être abstrait et inventé complètement ; il
peut être une imitation parfaite d'un modèle ; il peut enfin être
dérivé de ce même modèle dont il s'inspire tout en l'interprétant
d'une façon personnelle.
Voici à proprement parler une définition de la stylisation. On prend
la flore pour base et on l'interprète. Les formes du motif sont
généralisées et régularisées.
Certaines courbes peuvent être accentuées, on peut profiter de
certains détails, en supprimer d'autres, en un exercice plein cle
fantaisie et de variété.

La tige sert cle trame à la composition du motif. C'est elle qui


donne, en quelque sorte, le squelette qui portera plus tard les
feuilles et les fleurs, et elle sert aussi à relier entre elles les
différentes parties cle la plante. Les bourgeons peuvent prendre,
dans certains cas, un aspect très décoratif, comme par exemple
dans la fougère. La feuille est l'élément indispensable d'une
c o m p o s i t i o n florale : par sa masse simple elle s'oppose
harmonieusement à la fleur et lui sert de faire-valoir tout en
équilibrant la composition du motif. Les feuilles peuvent s'inscrire
dans des formes géométriques, comme par exemple la feuille cle

8
lierre qui s'adapte à la forme pentagonale. On pourrait ainsi arriver
à assimiler toutes les formes des feuilles à des figures géométriques :
triangles, carrés, cercles, losanges, pentagones, hexagones, e t c . .

La stylisation géométrique peut porter sur l'ensemble de la plante,


c'est à dire que sa silhouette générale peut être inscrite dans des
figures primaires tels le carré, le rectangle, le cercle... Il faut ensuite
dégager les grands mouvements et les particularités propres à
chaque espèce, car on ne doit pas oublier que celles-ci, mises en
évidence, contribuent à donner le style et le caractère ornemental.
La stylisation porte enfin sur les détails : de même que les feuilles
peuvent être inscrites dans des figures géométriques, les fleurs
ainsi que tous les organes de la plante peuvent être réduits à des
formes géométriques.

9
PLANCHES
F. Thibaudeau. Manuel français de Typographie moderne, Paris, 1924.

11
Vignettes diverses.

14
Têtes de chapitre, vignettes de style Renaissance.

L5
Ornement de gardes, fleurons et cartouches pour lettrines.

16
Bordure, appuie-textes et ornements de garde "Chêne" ;
Cadres et fleurons "Orangers".

17
Bellery-Desfontaines. Bordures et vignettes "Laurier" ; cartouches.

18
Frontispices, têtes de chapitres et bordures.

19
Cadre, tête de chapitre et cul cle lampe.

20
William Morris. Encadrement. "The Well at the World's end", Londres, 1896.

21
Jeu complet d'ornements "Vigne".

22
William Morris. Encadrement. "The Well at the World's end", Londres, 1896.

23
Cadres et appuie-texte.

24
Vignette Giraldon. Décor "Lierre".

25
J e u x d'ornements de style "Art Nouveau".

26
J e u x d'ornements de style "Art Nouveau".

27
Cadres et cartouches pour lettrines.

28
George Auriol. Encadrement.

29
George Auriol. Frontispices.

30
Vignettes "Capucine" et "Glycine". Fonderie Typographique Française, Paris.

31
Giraldon. Vignettes.

52
Têtes de chapitres et ornements cle bandes.

33
Ornements de bande.

34
Lettrine.

35
Ornements "Fuchsia".

36
Henri de Waroquier. Bordure Fuchsia, Paris, 1904.

37
Frontispice et culs de lampe.

38
Ornement de gardes.

39
Têtes de chapitres.

10
Fleurons et culs cle lampe.

il
Henri Gillet. Ornements extraits cle "La Vie Normale", Paris, 1905.
Henri Gillet. Frontispice de "La Vie Normale", Paris, 1905.

42
Têtes de chapitres et ornements de bandes.
L.H. Bonvallet. Vignettes, "Album de la Décoration", Paris.

45
Ornements de style Art Nouveau, Paris, 1903.

46
L.H. Bonvallet. Vignettes "Album de la Décoration", Paris.

47
Têtes de chapitres et ornements de bandes.
Pichon. Ornement publicitaire, "L'Officiel de la Couture", Paris.

48
Ornements de style Art Nouveau.

50
Utilisation d'un ornement de base.

51
Alfred Latour. Ornements gravés sur bois, Paris.

52
Henri de Waroquier. Ornement de cadre et lettrine.

53
Henri Gillet. Têtes de chapitres, bordures et culs de lampe.

54
Vignette Giralcion, Paris.

55
Têtes de chapitres et culs de lampe de Pierre Brun et Emil Causé, Paris.
P. Rester. Ornement de cadre.

57
Cadre, appuie-texte et ornements de bande.

58
Aubrey Beardsley. Vignettes.

59
Ornements de cadres.

60
Henri de Waroquier. Ornement de cadre, Paris, 1904.

61
Frontispices, ornements de cadres et culs de lampe.

62
Frontispices, ornements de cadres et culs de lampe.

63
Ornements de cadre pour une plaquette de mariage et un livre d'offices.

64
Carlos Schwabe. Tête de chapitre, Paris.

65
Eugène Grasset. Tête de chapitre et cul cle lampe, Paris.

66
Henri Caruchet. Ornement de cadre.

67
Henri Caruchet. Têtes de chapitre et culs de lampe.

68
Henri Caruchet. Têtes de chapitre et culs de lampe.

69
Appuie-texte et ornements de base "Jugendstijl".

70
Appuie-texte, "Jugend", 1897.

71
Adolf Hôfer. Ornements tirés de "Jugend" 1897-1898.

7
2
Fritz Erler. Illustration d'une page de "Jugend", 1898.

73
Ornements "Jugendstijl".

74
Encadrement "Jugendstijl"

75
A. Mucha. Encadrement d'une page de "Usée" par Robert de Fiers.

76
A. Mucha. Encadrement d'une page de "Usée" par Robert de Fiers.

77
Emil Causé. Lettrine, 1890.
Hans Christiansen. Ornement de cadre pour un almanach.
"Album de la Critique", 1899-

78
Têtes de chapitre et ornement de base de style "Art Nouveau".

80
Louis Chalon. Frontispice, Paris, 1900.

81
J e u de vignettes "Nénuphar".

82
Edmond Célos. Ornements pour une page de publicité, Paris, 1899-

83
Carlos Schwabe. Appuie-texte, Paris.

84
Lettrine.

85
Encadrements et frontispices par Giraldon, Cossard et Chalon, Paris, 1899.

86
Popineau. Encadrement.

87
Emil Causé. Encadrements et frontispices, Paris, 1897.

88
Ornement de cadre.

89
Vignettes Giraldon.

90
Léon Rudnicki. Têtes de chapitres.

91
Bibliographie

M. Audin. Histoire de l'imprimerie en France, radioscopie d'une


ère de Gutenberg à l'informatique, Paris, 1972.
Gauthier-Capelle. Traité de composition décorative, Paris, 1925.
Spécimen des caractères de la Maison Bussière, Paris.
Spécimen Général des Fonderies Deberny et Peignot, Paris, 1929.
F. Thibaudeau. Manuel français de Typographie moderne, Paris, 1924.
F. Thibaudeau. La lettre d'imprimerie, Douze notices illustrées sur
les arts du livre, Paris, 1921.
Verneuil. Deux cent cinquante bordures, avec quelques notes sur
la composition des bordures par Eugène Grasset, Paris.

93
CRÉDITS PHOTOGRAPHIQUES

Bibliothèque des Arts Décoratifs - Paris -


Collection Maciet : pages 21-23-25-29-30-
37-42-43-45-47-49-52-53-54-55-56-57-61-
65-66-67-68-69-70-71-72-73-74-75-76-77-
7 8 - 7 9 - 8 0 - 8 1 - 8 3 - 8 4 - 8 6 - 8 7 - 8 8 - 9 0 - 9 1 . Tous
droits réservés : pages 11-31- 51.

Achevé d'imprimer
en décembre 1998
sur les presses de l'imprimerie
Grafedit - Azzano San Paolo (Italie)
e
Dépôt légal : 4 trimestre 1998