Sie sind auf Seite 1von 3

Février 2010 Direction des relations publiques

PRESENTATION DE LA DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES

La Direction des ressources humaines, qui s’est progressivement constituée depuis juin 2007
regroupe trois personnes : André Moulin Directeur des ressources humaines depuis 2007, Anne-
Lyse Deleplancque Responsable des ressources humaines depuis janvier 2008 et Marie-France
Bavarin qui a intégré l’équipe en août 2009, en tant qu’Assistante des ressources humaines.

Les actions de la DRH

Plan de formation / Bilan Social

Très rapidement le service s’est engagé, tant au niveau de la direction du groupe, qu’auprès des
partenaires sociaux, à créer un certain nombre d’outils et de documents permettant le suivi de
l’évolution des salariés dans l’entreprise. Ainsi, dès le début d’année 2008, un premier bilan social a
été communiqué. Un premier plan de formation a également été présenté, avec un suivi régulier des
actions initiées. Le dossier des augmentations individuelles des salariés, sur la base des
appréciations de performances, a été totalement piloté par la DRH, en liaison étroite avec les
directions, les chefs de départements et de centres. Et chaque année, chacun de ces dossiers est
mis à jour et présenté.

Manuel de procédures

Par ailleurs, il est vite apparu la nécessité de la mise en place d’un manuel de procédures,
permettant d’homogénéiser les actions menées par les départements et centres du groupe. Un
classeur, décliné sur 11 thèmes, allant du recrutement, entretiens d’évaluations, promotions,
formations, absences, organisation du travail, frais de missions, représentants du personnel,
discipline, médailles du travail jusqu’à la retraite, a été distribué à tous les directeurs, chefs de
département et de centre. Il s’agit là d’un outil de gestion, mis à la disposition des managers. Cet
outil s’était enrichi progressivement, permettant ainsi d’assurer, au delà des procédures, la cohésion
de groupe, reposant sur des pratiques harmonisées, communes et partagées.

Une grille salariale NMC

Après une douzaine de présentations et plusieurs réunions d’explications complémentaires avec les
organisations syndicales, la grille salariale de la NMC, a été mise en œuvre au mois d’août 2008.
Les conditions de son application ont nécessité le suivi de plusieurs étapes, (examen individuel des
situations, nouvelles classifications, analyse des intitulés de postes au cas par cas). Le personnel
identifié comme prioritaire, est le personnel ouvrier rattaché à la production. Il a bénéficié de la mise
en œuvre de la première étape en août 2008. D’autres étapes ont suivi et doivent continuer, en vue
de faire bénéficier l’ensemble des salariés de la branche minière.
Les chantiers en cours

L’élaboration systématique de fiches de poste : un outil de management

Un certain nombre de fiches de poste sur des métiers cible de la société, a été réalisé. Il s’agit de
compléter progressivement le panel, sur l’ensemble des métiers développés dans le groupe SMSP.
Désormais, toute création de poste est nécessairement précédée d’une fiche de poste, en lien avec les
hiérarchiques concernés. Dans le même esprit, l’étape suivante est la mise en place de documents de
référence, servant de base aux entretiens annuels d’évaluation de performances individuelles, qui
devraient concerner l’ensemble du personnel, ouvriers, employés, maîtrises et cadres.

L’attribution de la médaille du travail : 37 salariés honorés

Les salariés répondant aux conditions de remise de médailles du travail sont, pour la première fois dans
l’histoire du groupe, conviés à une cérémonie officielle, le 12 février 2010, afin d’être récompensés de
leur travail et de leur fidélité à la SMSP. Au cours de cette cérémonie, 37 médailles de travail sont
décernées et remises aux intéressés par André Dang, PDG du groupe SMSP, suivi d’un déjeuner
organisé en l’honneur des récipiendaires.

Une grille salariale pour Cotransmine

Parallèlement, l’équipe RH étudie la situation des salariés de Cotransmine, dont la convention, liée aux
chargeurs minéraliers, est différente de celle des autres sociétés du groupe. Plusieurs réunions de
concertation et de présentation ont eu lieu. Les travaux se poursuivent en vue de finaliser cette grille
salariale en début d’année 2010.

Mise en place du double poste / création de nouveaux emplois

Dans le cadre de la montée en puissance de l' usine de Gwangyang, et en vue de réaliser le programme
de production de 2010, qui est de 1,8 million de tonnes de minerai, les effectifs opérationnels de la NMC
doivent nettement augmenter. La Direction des ressources humaines a procédé à la publication de 94
postes en CDI à pourvoir dans les quatre centres miniers NMC. La DRH a reçu 423 candidatures. Au
mois de janvier 2010, 59 contrats ont été signés. Le système de double poste a été mise en place sur le
centre de Poya en octobre 2009 et devrait être généralisée aux autres centres début 2010

Les chantiers de concertation à venir

Plan de formation 2009-2010

En cette période, nos besoins d’adaptation aux exigences de notre partenaire coréen amène le groupe à
définir de manière beaucoup plus ciblée les priorités : répondre aux obligations règlementaires
notamment en matière d’hygiène et de sécurité ; et répondre aux besoins d’amélioration des
compétences techniques qui s’expriment notamment sur les sites miniers. Ce sont ici les deux axes
majeurs et essentiels du plan de formation 2009-2010.

L’accord d’intéressement

Après une première réunion sur l’accord d’intéressement, qui s’est tenue avec les organisations
syndicales, basée essentiellement sur une présentation et sur des explications sur l’intéressement,
d’autres réunions se sont tenues les 02 et 17 décembre 2009, pour entamer les négociations. Les
concertations se poursuivent début 2010 en vue de finaliser les travaux et de les faire valider par la
Direction générale, en concertation avec les partenaires sociaux.
André Moulin : Directeur des ressources humaines depuis le mois
de juin 2007, André ne cache pas sa fierté d’appartenir à une
entreprise minière calédonienne, engagée dans la réalisation de
grands projets industriels. « Ce qui m’a séduit, c’est le projet de
croissance du groupe, les ambitions affichées dans le cadre de
partenariats internationaux, s’inscrivant dans une volonté de
rééquilibrage économique de la Nouvelle-Calédonie, la nécessité et
la volonté dans ce cadre-là, de structurer l’animation et la gestion des
ressources humaines de manière dynamique ».

Diplômé de l’Institut National du travail, André a débuté sa carrière en


1978, en qualité d’Inspecteur du Travail. Trois ans plus tard, il
s’engageait dans la coopération, pour devenir Conseiller du ministre
du Travail, à Libreville, au Gabon et responsable du département
droit social à l’école nationale d’administration du Gabon. Homme de
dialogue et d’ouverture, André a orienté son parcours en Guyane, en
tant que Directeur départemental du travail, de 1985 à 1991.

Il revient en métropole en 1992, intègre un des grands corps de l’Etat : l’Inspecteur des affaires
sociales. Dans l’exercice de ces fonctions, il effectue une mission d’analyse en Nouvelle-Calédonie
en 1992 sur le programme de formation 400 cadres, à la demande du gouvernement français. Après
une mission de deux années à l’AFPA (association de formation de 10 000 salariés) en qualité
d’adjoint au DRH, il est contacté par le groupe Peugeot. En 1996, il est adjoint au DRH du centre de
production automobiles de Sochaux (20 000 salariés), puis Directeur des ressources humaines de
l’unité de Peugeot Motocycles (2 200 salariés), en 2000. Fonctions qu’il assume pendant 7 ans.
Contacté par le groupe Eramet en 2002, André rejoint la Nouvelle-Calédonie en qualité de DRH de
la SLN, où il exerce pendant 4 ans.

« Une passion : mon métier ; un souhait : contribuer au bel essor du groupe SMSP et au progrès
social des salariés, celui-ci devant aller de pair avec son expansion économique, il faut que les
salariés soient motivés par les challenges et l’évolution du groupe et fiers d’appartenir à ce
groupe. »

Anne-Lyse Deleplancque : Responsable des ressources humaines


depuis le mois de janvier 2008, Anne-Lyse est une habituée du
groupe. En effet, elle a travaillé plus de huit ans au sein de
Falconbridge / Koniambo Nickel SAS, au service des ressources
humaines, en étroite collaboration avec Michel Rioux.

Diplômée de l’université de Lyon II, en droit et relations sociales dans


l’entreprise, elle a débuté sa carrière en métropole en 1996, dans un
groupe Allemand, Linde Gaz Industriels. Dès 1998, elle a rejoint sa
famille installée en Nouvelle-Calédonie, pour rapidement intégrer ses
fonctions au sein du partenaire historique de la SMSP. Son goût
prononcé pour la communication et les relations sociales n’empêche
pas pour autant son attachement à l’accomplissement de travaux
structurants, qui sont la clé de voûte de l’entreprise.

Anne Lyse est notamment le pilote depuis son arrivée, du projet majeur de la mise en place de la
grille salariale du groupe et de la mise en place de fiches de poste.

Marie-France Bavarin est la nouvelle recrue de la direction des


ressources humaines. Originaire du Mont Dore, Marie-France a
obtenu un baccalauréat STT en 2003 au Grand Lycée de Nouméa,
avant d’entrer en BTS assistance de gestion PME PMI, obtenu en
2005, au Lycée Blaise Pascal. Pour parfaire ses connaissances de
la langue anglaise, elle a effectué un stage en Nouvelle-Zélande, à
l’issu duquel, elle obtint un Business English Cambridge Certificate
en 2006.

« Avec Monsieur Dang, cette entreprise a une sacrée histoire.


L’objectif du rééquilibrage non seulement par rapport à la Province
Nord mais aussi de l’ensemble du territoire m’a particulièrement
interpellée. Mon objectif : contribuer au développement de mon
pays en relevant les défis liés à son poste, avec une grande
disponibilité et grande une autonomie ».