Sie sind auf Seite 1von 19

°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n

ROYAUME DU MAROC

OFPPT
Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail
Direction Recherche et Ingénierie de la Formation

RESUME THEORIQUE
&
GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES

MODULE 8

CINTRER, COUDER À FROID ET À CHAUD

Secteur : CONSTRUCTION METALLIQUE

Spécialité : Ferronnerie d’art


Niveau : Spécialisation

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 1 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n

L’OFPPT, spécialement la DRIF remercie les personnes qui ont participé ou permis
l’élaboration de ce module :

Pour la supervision :

• Monsieur : M. Chouaib ETAYB : Directeur du CGCGM


• Monsieur : M. Ahmed EL BOUHMADI : chef de Pôle CM/CDCGM
• Monsieur :

Pour la conception :

• Monsieur : Abdelouahed KHALFI Formateur Animateur au CDCGM

Pour la validation :

• Monsieur : M. Ahmed EL BOUHMADI : chef de Pôle CM/CDCGM


• Monsieur :
• Monsieur :

Les utilisateurs de ce document sont invités à communiquer à la DRIF toutes les


remarques et suggestions afin de les prendre en considération pour
l’enrichissement et l’amélioration de ce programme

DRIF

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 2 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n
LES PROFILES

1) Définition

On appelle profilé, un produit métallurgique de grande longueur, ayant une section constante
d’un profil particulier que l’on obtient par étirage ou par formage sur une machine à galets.

2) LE DRESSAGE DES PROFILES

Les profilés doivent être parfaitement droits, dès qu’on les met en oeuvre, d’ ou nécessite
de les dresser.

Pour cela :
- Viser à l’oeil le talon du profilé pour vérifier le rectiligne.
- Repérer les défauts (bosse ou creux). Vous pouvez les repérer à la craie.

- Placer le profilé sur le “redresseur” constitué de 2 rails ancrés sur le billot

- frapper à faux à l’aide du marteau (en rapport avec l’importance du profilé) entre les 2 rails mais sur
l’aile du profilé de façon à le ramener droit.
- frapper au bon endroit en faisant glisser le profilé sur les 2 rails.

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 3 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n
3) DEGAUCHISSAGE DES PROFILES

De même qu’un profilé doit être parfaitement droit, il doit également ne présenter aucun “gauche” ou “voile” ; sinon
remédier immédiatement à ce défaut :

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 4 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n

CINTRAGE A FROID DES PLATS ET DES CARRES


Le cintrage à froid peut s’effectuer de 2 façons différentes

- Au marteau sur tas creux.

A la griffe et au griffon .

- Dans les deux cas, pour obtenir un résultat satisfaisant, il est nécessaire de cintrer
régulièrement , ce qui impose le positionnement correct du profilé, pour éviter le vrillage.
Pour obtenir un cintrage correct du départ de cintre, il convient de prévoir une longueur.
supérieure à la longueur réelle à cintrer. L’excédent de longueur sera alors recoupé après
réalisation du début de cintrage.

1) AU MARTEAU SUR TAS CREUX.

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 5 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n

2) CINTRAGE A LA GRIFFE
- Il s’effectue avec l’aide d’un griffon serré dans l’étau , ou positionner sur la table de
l’enclume .
- Cintrer la partie comprise entre le griffon et la griffe, en tirant sur celle-ci.
- Les becs de la griffe et du griffon doivent rester parallèles pour éviter le vrillage.

NOTA :
En cours de cintrage, contrôler constamment sur l’épure le respect du cintre, et s’assurer que la pièce ne vrille pas.

CINTRAGE A CHAUD SUR FORME D’UNE CORNIERE

Déroulement de 1’opération

1. Chauffer une extrémité de la cornière sur une longueur de 200 à 350 mm que l’on appelle “chaude”.
Le chauffage peut s’effectuer à la forge (de préférence), au four à mazout, au chalumeau.

2. Bloquer la cornière sur la forme à l’aide du dispositif de serrage : coin ou étrier de façon à pouvoir
cintrer la partie chauffée.

3. Façonner le contre- cintrage :


Cette opération consiste à cintrer la cornière
dans le plan vertical à un rayon approché de 3
fois le rayon de cintrage.
Pour ceci, soulever la cornière et frapper sur
l’aile à faux de façon qu’elle se courbe.
Cette technique appelée : contre cintrage a

pour but de garder à la cornière son équerrage


et l’aile verticale viendra ainsi se plaquer contre
la forme sans faire de plis lors du cintrage du fait
qu’elle a été retreinte lors du contre cintrage.

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 6 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n

CINTRAGE A CHAUD DES PROFILES PLATS

CINTRAGE D’UNE EXTREMITE

- Cintrer la première extrémité en conservant le minimum de partie droite dans la surlongueur.

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 7 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n
CINTRAGE

- Retourner le profilé plat et cintrer l’autre extrémité en conservant également le minimum, de partie droite dans la
surlongueur.

- Attention pour chauffer. Prévoir l’emplacement pour poser le chalumeau. Ne chauffer


qu’une longueur de 6 à 8L sinon il sera difficile de mener à bien le cintrage si la chauffe est plus
longue.

- Faire plaquer en permanence le laminé sur la marbre, et enrouler progressivement le


profilé autour de la forme de façon qu’il vienne plaquer . S’il ne plaque pas, rattraper le jeu à
l’aide de la chasse à parer.

- La chauffe doit être régulière. Ne commencer à produire l’effort, pour cintrer, que lorsque la
longueur chauffée est à température de forgeage : (Rouge Blanc) et bien répartie sur toute la partie à
cintrer.

- Pour terminer le cintrage, il est nécessaire de déplacer le bridage, car la partie restant à cintrer doit
passer au dessus de l’autre extrémité.

- Ce qui permet au profilé plat de continuer son cintrage sur le même plan du marbre.

- Attention, il faut qu’il vienne bien plaquer sur la forme ; car il y a impossibilité de réchauffer et de
reprendre le travail.

TRACER LES EXCEDENTS


- Couper à la scie à métaux.
- Assembler les extrémités par soudage (S.E.A) prévoir un jeu de 2 mm pour la pénétration de la
soudure.

CALIBRAGE

Après soudage :

1. Meuler les soudures

2. Dresser au marbre la bride afin d’obtenir une planéité parfaite.

3. Vérifier le calibrage intérieur de la bride, à l’aide d’un gabarit, de l’épure ou de la forme. Il peut être
nécessaire de reprendre la partie soudée ou une autre partie.

CINTRAGE DES CORNIERES A FROID DE PETITES DIMENSIONS

(Méthode d’exécution)

Le cintrage manuel de la cornière ( cintrage à froid en fond ou en collet ) déformera obligatoirement


Le profilé : il est indispensable de pré-déformer le profilé, avant cintrage, pour limiter les déformations.

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 8 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n
DEFORMATIONS PREVISIBLES

La cornière se refermera, l’angle La cornière s’ouvrira, l’angle


d’intérieur sera inférieur à 90° d’intérieur sera supérieur à 90°

IL FAUT TOUJOURS CONTRE- CINTRER UNE CORNIERE, AVANT DE PROCEDER


AU CINTRAGE EN FOND OU EN COLLET
(sauf si l’opération est pratiquée avec une machine)

CONTRE- CINTRAGE

Cette déformation préalable, sera effectuée sur


l’aile vertical de la cornière, et dans sa partie
supérieure, au dessus de la ligne de la fibre neutre.

VALEUR DU CONTRE CINTRAGE

Un tiers du rayon de cintrage, au niveau de la fibre neutre

EXEMPLE (cintrage en fond : croquis ci-contre)

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 9 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n
fibre neutre L 25 x 25 x 3

L + e = 25 + 3 = 7
4 4
Rayon de cintrage à la fibre neutre :

Rfn = 129 + 25 = 154 – 7 = 147


Cintrage en fond = Allongement des fibres
Soit : 147 ÷ 3 = 49 Arrondi à 50

CALCUL DE LA LONGUEUR DEVELOPPEE D’ UNE CORNIERE A


CINTRER A FROID OU A CHAUD :
La longueur développée d’une cornière destinée à être cintrée se calcule suivant son centre de
gravite comme diamètre neutre.

Cornière en collet
Développement de la cornière

L = Π x ( D + 2x )
Prévoir une surlongueur de 250 à 300 mm qui facilitera l’amorçage et surtout la fin du cintrage.

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 10 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n

Cornière en fond
Développement de la cornière

L = Π x ( D - 2x ) + surlongueur

Cintrage
Sur un marbre à trous ou marbre à cintrer, fixer solidement la forme de cintrage qui est fer carré
cintré ou une t6le épaisse oxycoupée au rayon voulu.
Le cintrage se pratiquera à chaud autour de la forme.

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 11 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n
Cintrage à la machine
L’on cintre à chaud les profilés lorsque ceux-ci sont impossibles à façonner à la machine : diamètre
trop petit ou profilé de forte section au dessus des capacités de la machine . Toutefois l’on peut dire
que la grande majorité de profilés cintrés se réalise à la machine .

Calcul de la longueur développée


a) Calculer la longueur développée
au diamètre moyen

L = Π x Dm
b) Ajouter 2 surlongueurs 2 l
l = Ø du galet cintreur

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 12 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n

- Cintrage sur rouleuse à tôles

- Différents réglages de galets

En fonction du profilé et du cintre à obtenir

Une fois les deux galets redresseurs ajustés au profilé, régler ensuite le galet cintreur.
Pour le travail à l’unité, régler les rouleaux dans l’alignement du plan de travail.

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 13 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n

Ces machines cintrent sur un plan horizontal ce qui permet de guider aisément le profilé et de le garder dans un même plan
(horizontal).
Elles réalisent des cintres sur tous les profilés courants par l’intermédiaire de jeux de galets adaptés à la forme du profilé.
Elles sont du type pyramidal.

CINTREUSE DANS UN PLAN VERTICAL

Pour les profilés de petites dimensions.


Le galet cintreur est fixe.
Le cintrage est obtenu en jouant sur les 2 autres galets qui se déplacent symétriquement par
rapport à l’axe du galet- cintreur.

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 14 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n
CALIBRAGE D’UNE CORNIERE CINTREE

CALIBRAGE
Pour ouvrir, soulever la cornière et à l’aide de la fourche frapper en porte faux.

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 15 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n

COUDAGE DES PROFILES


DEFINITION :
Le coudage est un changement brusque de la direction d’un profilés ou d’un produit plat.
On dit que l’on coude un profilé et que l’on plie une tôle : le coudage est donc aux profilés
ce qu’est le pli aux tôles.

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 16 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n

DEVELOPPEMENT DES PIECES

Il se calcule sur la fibre neutre et en tenant compte de l’angle de direction que fait une branche par rapport à l’autre branche
du coude.

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 17 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n
CONFORMATION BARRE

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 18 /19


°Module n 8 : Cintrer, couder à froid et à chaud :°Séquence n
- Préparation des fer TE
(Pour coudage à chaud ou à froid)

a - saignée
b - grugeage
C - plaquette rapportée

: Niveau Spécialisation : Spécialité Ferronnerie d’art 19 /19