Sie sind auf Seite 1von 1

Source: La Nouvelle Gazette Date: 27/10/2010

Source: La Nouvelle Gazette Date: 27/10/2010


Thème: Domaines d'activité Localisation: Belgique
Thème: Domaines d'activité Localisation: Belgique

Recrutement: une
question de sexe
•• Passer un entretien d'em- expériences passées. Face à un
1 bauche ... La tâche n'estja- homme, il s'agira d'être con-
mais facile. Le stress toujours cret, d'évoquer des résultats,
intense. Et les conseils pour se avec confiance et fierté, Parce
démarquer de plus en plus nom- que" lagentmasculineestnatu-
breux. Les dernières recom- rellement plus pragmatique",
mandations en date émanent commente la psychologue Lau-
du psychologue néerlandais rence Stas. À l'inverse, face à
Henk Noort. qui étudie les parti- une femme, mieux vaut se la
cularités de la communication jouer modeste. "Au-delà des
entre hommes et femmes de- compétences, les femmes son t
puis des années. Aux yeux du sensibles aux relations et à la
spécialiste, les différences en- dimension humaine", com-
tre sexes peuvent dorénavant mente encore la psychologue.
être exploitées. En clair, pour "Elles s'intéresseront davanta-
maximiser ses chances lors ge à la manière dont vous avez
d'un entretien d'embauche, il vécu et mené des expériences
faut tenir compte du sexe du qu'aux expériences elles-mê-
recruteur. Et adapter ses répon- mes." Donc si les hommes favo-
ses. risent l'agir, les femmes valori-
sent la manière d'agir.
CONFIANCE VS MODESTIE De la même façon, pour peu
Prenons un exemple. Il vient que vous ayez un bel agenda à
toujours un moment où le re- faire valoriser ou que vous ayez
cruteur vous fait parler de vos travaillé avec quelqu'un de con-
nuoude réputé, ne pensez pas à
le cacher... à un recruteur hom-
me. Maisl'argumentn'aura pas
la même résonance face à une
"recru teuse", qui vous prendra
pour un vantard. Bref, les con-
seils du D' Noort se déclinent e'n
bien des exemples. Ils ill ustren t
parfaitement les différences de
communication entre les hom-
mes et les femmes. Peut-être un
peu trop. " Si l'essentiel est fon-
dé, le tout draine encore pas
mal de clichés", regrette Lau-
rence Stas. cc
C.R.