Sie sind auf Seite 1von 14

LES COUPES VERTICALES

1- GENERALITES :

La coupe verticale est effectuée sur la totalité de la construction.


Elle peut être droite ou brisée à plans parallèles.
Le repérage de la coupe doit figurer sur une vue au moins (plan ou autre coupe
verticale).
Il faut choisir une coupe qui donne le maximum de renseignements.

2- REPERAGES DES COUPES SUR LES PLANS :

REPERAGE ET DESIGNATION REPRESENTATION


DE LA COUPE NFP 02-001
Tracer le plan de coupe
en passant par les baies.
Situer sur le plan la trace du plan
de coupe vertical (trait de coupe).
Indiquer, aux extrémités du trait de
coupe le sens d’observation par une
flèche.
Repérer chaque coupe par le même
lettre majuscule à chaque extrémité du
trait de coupe (à chaque changement
de direction si nécessaire).
Désigner la coupe par sa lettre :
Coupe A ou coupe B
Ou A-A ; B-B
NOTA : les détails sont désignés par :
« liaison MUR-PLANCHER » ou
« Détail A » ou « Coupe partielle C-C »
Positionner le plan de coupe au moyen
d’un trait mixte fin si la localisation n’est
pas évidente.
Exemple : coupe B-B

DESSIN BATIMENT – LECTURE de PLANS – les COUPES VERTICALES


3- ELEMENTS REPRESENTES :

DESSIN BATIMENT – LECTURE de PLANS – les COUPES VERTICALES


4- COTATIONS DES COUPES :

A l’exception de certaines cotes horizontales partielles, seules des cotes de


hauteur et d’épaisseur de planchers apparaissent sur les coupes verticales.
On ne cotera pas, par exemple, les largeurs de pièce ou de bâtiment.

La cotation s’effectue à l’intérieur du dessin. Des cotations peuvent néanmoins


être placées à l’extérieur du dessin afin de favoriser l’exécution des travaux et on
doit leur préférer l’indication des niveaux.

DESSIN BATIMENT – LECTURE de PLANS – les COUPES VERTICALES


5- COTATION DES NIVEAUX :

Il s’agit d’une cotation cumulée. Elle donne l’altitude de certains éléments de


l’habitation par rapport à un niveau de référence 0,00.
Le niveau du plancher fini du rez-de-chaussée (revêtement de sol compris) est
souvent choisi comme niveau de référence. Il devient alors l’origine pour le calcul
des cotes de niveau. Celles-ci sont positives si elles se situent au-dessus de
l’origine et négatives dans le cas contraire. Ce niveau de référence est rattaché
au niveau N.G.F. (Nivellement Général de la France).

L’unité utilisée pour les cotes de niveau est le mètre.

- REPRESENTATION SUR LES DESSINS -


NIVEAU DE REFERENCE AUTRES NIVEAUX
0.00 +3.05
c d +2.50

On représente une flèche ouverte à


On représente une flèche fermée à
angle droit.
angle droit, à demi noircie, tournée
Selon la face de l’ouvrage qui est
vers le bas.
représenté, on adopte l’une ou l’autre
La valeur 0,00 s’inscrit au dessus de
SUR des deux dispositions ci-dessus :
la ligne de repère.
LES c Quand il est fait référence à la face
COUPES supérieure d’un ouvrage, la flèche est
Avec rattachement au niveau NGF :
tournée vers le bas. Ex : cote de
0.00 niveau : +3.05 correspond au sol fini du
10.28 1er étage.
d Quand il est fait référence à la face
inférieure d’un ouvrage, la flèche est
tournée vers le haut. Ex : cote de
Le niveau N.G.F. (ici 10,28 m) s’inscrit niveau : +2.50 correspond à la face
au dessous de la ligne de repère. intérieure du linteau de la baie.

0.00

La valeur 0,00 s’inscrit à l’intérieur +0.35

SUR d’un cercle en trait fin.


LES
PLANS Avec rattachement au niveau NGF : Le niveau (ici +0.35) s’inscrit à
l’intérieur d’un cercle en trait fin.
0.00 10.28

Le niveau NGF (ici 10.28m) s’inscrit


également à l’intérieur d’un cercle en
trait fin.

DESSIN BATIMENT – LECTURE de PLANS – les COUPES VERTICALES


EXEMPLE DE CALCUL :

Observer ci-dessus la coupe verticale et la perspective d’une habitation.


Compléter le tableau ci-dessous qui détaille le calcul des cotes de niveaux a, b et
c:

Niveaux Cotes prises en compte (en mètre) Signe Résultats


2.60 (hauteur sous plafond du RdC)
a + 0.20 (épaisseur dalle de la toiture terrasse) + + 2.80
= 2.80

0.25 (épaisseur du plancher bas du Rdc)


b + 2.30 (hauteur sous plafond du sous sol) - - 2.55
= 2.55

2.55 (cote b, sans le signe)


+ 0.10 (épaisseur du dallage sous sol)
c + 0.20 (épaisseur du blocage de pierres) - - 3.25
+ 0.40 (hauteur de la semelle de fondation)
= 3.25

DESSIN BATIMENT – LECTURE de PLANS – les COUPES VERTICALES


6- COTATION DES NUS :

Il s’agit d’une cotation cumulée, comme pour les cotes de niveau.


Elle indique la valeur des différents décrochements sur une façade par rapport à
une origine nommée 0. Le plan vertical le plus important de la façade est souvent
choisi comme origine pour le calcul des nus. Ceux ci sont positifs s’ils se situent
vers l’extérieur de la construction et négatifs dans le cas contraire.

L’unité utilisée pour les cotes de nus peut être le centimètre, le millimètre ou tout
autre unité.

- REPRESENTATION SUR LES DESSIN -

NU DE REFERENCE AUTRES NUS


SUR
LES 0 +100
COUPES

On représente une flèche ouverte à Flèche idem ci-contre.


angle droit et pointée vers la surface Le nu (ici + 100 mm) s’inscrit
verticale considérée. également au-dessus de la ligne de
La valeur 0 s’inscrit au-dessus de la repère.
ligne de repère.
SUR
LES c -50 d +70
FACADES

La cote s’inscrit à l’intérieur d’un cercle


0 en trait fin.
Selon la grandeur de l’élément repéré,
La valeur 0 s’inscrit à l’intérieur d’un on adopte l’une ou l’autre des deux
cercle en trait fin. dispositions ci-dessus :
c Le cercle peut se dessiner à
l’intérieur de l’élément.
d L’élément est trop petit pour
recevoir le cercle, on utilise alors une
ligne de repère pointée.

DESSIN BATIMENT – LECTURE de PLANS – les COUPES VERTICALES


APPLICATION 1

DESSIN BATIMENT – LECTURE de PLANS – les COUPES VERTICALES


QUESTIONS :
1- Lire et indiquer la trace du plan de coupe pour la coupe A. Tracer sur le plan la
flèche qui donne le sens d’observation.
2- Même recherche pour la coupe B.
3- Donner les renseignements suivants :
- hauteur de passage de la porte vitrée à 2 vantaux du salon :
- volume de la pièce séjour/salon :
- niveau du sommet de la charpente :
4- Donner l’orientation des façades :
- façade principale :
- façade arrière :
- pignon droit :
- pignon gauche :

DESSIN BATIMENT – LECTURE de PLANS – les COUPES VERTICALES


5- Calculer la surface habitable de la maison (placards compris et hors garage) :

6- Faites le compte rendu du besoin des menuiseries extérieures (type de


menuiseries, nombre et dimensions) :

7- Dessiner la coupe C sachant que :


- le niveau du sommet de la charpente est à + 3.76 m.
- la pente du toit est de 30cm pour 100cm (30%).
- L’axe du passage du faîtage est à 4.50m du mur de façade.

DESSIN BATIMENT – LECTURE de PLANS – les COUPES VERTICALES


CORRECTION APPLICATION 1 :

DESSIN BATIMENT – LECTURE de PLANS – les COUPES VERTICALES


APPLICATION 2

Observer le plan et la coupe verticale représentées ci-dessous.

Effectuer la cotation complète de la coupe AA (cotes de hauteur et de niveau).


Inscrire les chiffres de cote au crayon papier.

Les vues sont représentées à des échelles différentes.

DESSIN BATIMENT – LECTURE de PLANS – les COUPES VERTICALES


APPLICATION 3

Observer le plan et la perspective de deux garages accolés.


En vous aidant de la perspective, identifier chacun des éléments représentés sur
le plan.

1- A partir des vues et des données ci-jointes, répondre aux questions suivantes :
a. Epaisseur de la toiture terrasse :……….cm
b. Débord de la toiture terrasse :…………..cm
c. Hauteur de la fenêtre du garage 2 :……….cm
d. Hauteur de l’entrée des garages :…………cm
2- Représenter, sur format A4 horizontal, à l’échelle 1 :50, la coupe verticale AA
repérée sur le plan. Effectuer une cotation complète.

REMARQUE : pour dessiner correctement une coupe, il faut commencer par


représenter tous les éléments verticaux (murs) et horizontaux (planchers,
dallages). Puis, dessiner les petits éléments (baies, fondations,…). Finir par la
mise au net en respectant les épaisseurs de traits.

DESSIN BATIMENT – LECTURE de PLANS – les COUPES VERTICALES


CORRECTION APPLICATION 2 :

CORRECTION APPLICATION 3 :

DESSIN BATIMENT – LECTURE de PLANS – les COUPES VERTICALES


APPLICATION 4

QUESTION :
Sur les coupes A et B, réaliser la cotation des nus
en fonction de la façade.

DESSIN BATIMENT – LECTURE de PLANS – les COUPES VERTICALES