You are on page 1of 2

Qu’est ce qu’ Où se procurer

une déclaration une déclaration


environnementale Qui environnementale
et sanitaire ? concerne-t-elle ? et sanitaire?
L’industrie de la construction en France a Destinée à faciliter la diffusion d’informa- ◗ auprès du producteur ou des syndicats
décidé de suivre la méthode décrite dans tions fiables, la déclaration environ- professionnels ou sur le site de l’AIMCC
la norme AFNOR P01-010 « Contenu de nementale et sanitaire s’adresse : www.aimcc.org/pages/public.htm
l’information environnementale et sanitai-
re sur les produits de construction ». Cet ◗ aux industriels : fabricants des maté- ◗ sur la base de données publiques
outil permet de structurer une informa- riaux de base jusqu’aux produits finis, http://inies.cstb.fr/inies/htm/ mise e
tion environnementale pertinente (don- ils en sont les premiers utilisateurs. Ils
nées brutes et indicateurs d’impacts envi- peuvent l’utiliser pour mesurer les pro- ◗ sur le site internet AFNOR dédié à la
ronnementaux). Il constitue ainsi ce qu’on grès obtenus dans la réduction des construction :
appelle une « déclaration environnemen- impacts environnementaux (démarche http://www.construction.afnor.fr
tale et sanitaire » en application des
normes internationales (ISO 14040 et ISO
d’éco-conception),

◗ aux concepteurs (architectes ou ingé-


Cette brochure a été élaborée par AFNOR produits
14025).
nieurs) : ils doivent pouvoir recommander
avec le soutien de :
de construction
aux maîtres d’ouvrage les produits en adé- un outil de transparence :
Les principes retenus sont : quation avec les exigences de leurs pro-
la déclaration

Service communication Afnor . Conception graphique : GAYA . Impression : Grafik Plus - Avril 2004.
jets constructifs (dans le cadre d’une
◗ des données calculées sur une base démarche HQE® par exemple), http://www.ademe.fr
environnementale et sanitaire
scientifique ou réglementaire, et en partenariat avec :
◗ aux entreprises du bâtiment qui doi-
◗ la transparence, la clarté et la traçabili- vent connaître ces informations et pou-
té. Par ailleurs, il doit être possible de voir conseiller leurs clients,
remonter à la source des informations
affichées (d’après la norme ISO 14020). ◗ aux bureaux de contrôles,

◗ jusqu’au client final qui est de plus en


plus sensible aux informations sanitaires
ou environnementales (effet de serre,
consommation d’énergie...). 11, avenue Francis de Pressensé 93571 Saint-Denis La Plaine Cedex
Tél. : +33 (0)1 41 62 76 60 Fax : (0)1 49 17 91 91
www.afnor.fr
La déclaration environnementale et sanitaire
une information environnementale et sanitaire sur l’ensemble du cycle de vie des produits

extraction des ressources transport mise en œuvre vie en œuvre fin de vie
fabrication
les étapes du cycle de vie d'un produit
constructionde

Quelle information ? ◗ Les données environnemen- lisée par les normes internatio- Des indicateurs représentatifs de la contribution du produit
tales sont issues d’une analy- nales de la série ISO 14040. aux impacts environnementaux de l’ouvrage
La déclaration environnementale et sani- se de cycle de vie (ACV) des
taire des produits de construction, selon produits. Elles peuvent être ◗ Les informations d’ordre ◗ L’ensemble des données environnemen- N° Impact environnemental
la norme P01-010, permet d’obtenir des présentées de façon spéci- sanitaire sont établies sur tales et sanitaires est disponible dans la 1 Consommation de ressources énergétiques
informations pertinentes et fiables sur : fique (pour un produit d’un la base des exigences de la déclaration environnementale. 2 Cap à épuisement de ressources
fabricant) ou collective (repré- réglementation française 3 Consommation d’eau
◗ Les impacts environnementaux des pro- sentatives d’une filière indus- et européenne en vigueur. ◗ Pour en faciliter la lecture et l’utilisation 4 Déchets solides
duits à chaque étape de leur cycle de vie : trielle ou d’un groupement L’industriel s’engage à les par les concepteurs (architectes ou ingé- 5 Changement climatique
fabrication, transport, mise en œuvre d’industriels). fournir dans la déclaration nieurs) et les professionnels du bâtiment, 6 Acidification atmosphérique
(sous forme de scénario), vie en œuvre, environnementale et sani- ces données sont organisées selon des 7 Pollution de l’air
fin de vie. ◗ Dans le domaine de l’évalua- taire aux étapes pertinentes règles reconnues au niveau international, 8 Pollution de l’eau
tion globale et multi-critère des du cycle de vie, en particulier sous forme d’indicateurs (changement cli- 9 Destruction de la couche d’ozone stratosphérique
◗ Les informations utiles à l’évaluation du impacts environnementaux lors de la mise en œuvre et de matique, pollution de l’air, consommation 10 Formation d’ozone photochimique
risque sanitaire : émissions de sub- des produits, l’ACV est l’outil le l’utilisation des produits (vie de ressources énergétiques, etc.).
stances dangereuses réglementées, COV, plus abouti. Il vise à dresser et en œuvre).
CO, radon et rayonnements, etc. et contri- à interpréter le bilan quantifié ◗ L’ensemble de ces informations forme ◗ Les travaux méthodologiques ayant conduit à la publication
bution à la qualité sanitaire de l’eau. des flux de matières et éner- ◗ Le confort d’usage recouvre une contribution utile aux démarches de cette norme ont été soutenus par l’ADEME, l’AIMCC,
gies liés à chaque étape du des caractéristiques olfac- d’évaluation de la qualité environne- la DGUHC, la Direction de l'architecture et du patrimoine,
◗ Les informations utiles à l’évaluation du cycle de vie des produits. Sa tives, hygrométriques, visu- mentale des bâtiments, notamment pour le CSTB et de nombreux autres partenaires
confort dans les espaces intérieurs. pratique est aujourd’hui norma- elles et acoustiques. les architectes. de l’acte de construire.