Sie sind auf Seite 1von 3

3 - L’HISTORIQUE DE LA CROISSANCE (1p 16)

a - une croissance forte depuis deux siècles

Constat : on peut opposer :

• les sociétés traditionnelles (dites aussi pré-capitalistes ou pré-industrielles) étaient des


sociétés statiques qui ne généraient pas de croissance auto-entretenue. On constate (dans le
tableau ci-dessous) qu’entre l’an 0 et l’an 1000 le PIB mondial a stagné passant de 102 à
116.8 milliards de dollars de 1990. et qu’entre l’an 1000 et 1820 le PIB mondial est passé
de 116.8 à 694.4 milliards de dollars c'est-à-dire une multiplication par 6 en 820 ans qui
correspond à un TCAM de 0.22% seulement .

Niveau et taux de croissance du PIB (en milliards de dollars internationaux 1990 et en %)

• Les sociétés industrielles se sont par contre avérées capables d’assurer une croissance de
leurs richesses très importante . Ainsi dans le long terme , le PIB du groupe A qui
correspond aux pays développés a été multiplié entre 1820 et 2000 par 42.5 ce qui
correspond à un taux de croissance annuel moyen de 2.1 % soit un TCAM 10 fois plus
élevé qu’il ne l’était entre l’ann 1000 et 1820. Le TCAM de la France a été supérieur à 2 %
entre 1870 et 1990 . On constate dans le graphique ci-dessous que la croissance s’est
accélérée depuis 1945 : lindice du PIB n’a été multiplié que par 5 entre 1820 et 1950, il a
été multiplié par 7 entre 1950 et 2000

Le PIB et le PIB par habitant en volume depuis 1820 (indice 100 en 1820)
ycée rochambeau
b – mais une croissance économique très inégale

Indice du PIB par habitant - indice 100 pour la zone développée : États-Unis et Allemagne France et Royaume-
Uni

o En 1820 les écarts entre le centre qui commençait son développement et les pays qui stagnaient dans le
sous développement étaient relativement faibles : le PIB/ hab de la périphérie européenne n’était
inférieur que de 18 % , l’Afrique avait un PIB /Hab un peu moins de tois fois plus faible. Durant le
vingtième siècle les écarts se sont considérablement accrus : le PIB/hab de l’Afrique est en 1989 est 8.5
fois plus faible.
o Mais comme le montre le tableau ci-dessous , cela ne signifie pas que les PVD (ou PED) se soient
appauvries entre 1820 et 2000, cela signifie seulement que leur PIB a augmenté moins vite, alors que
leur population connaissait la première phase de sa transition démographique.