Sie sind auf Seite 1von 10

G uide d’achat

MESURES MÉCANIQUES

Les capteurs et
codeurs angulaires
■ Qu’ils soient optiques, magnétiques, inductifs ou potentiométriques, les capteurs et codeurs angu-
laires sont indispensables dans les chaînes de contrôle des mouvements rotatifs des machines tour-
nantes, robots, tables traçantes, etc. sur lesquels ils sont fixés. Mais avec la variété des modèles propo-
sés, il peut être difficile de faire le bon choix.

our contrôler des déplacements angu- quelle technique utiliser. Les codeurs Sur les codeurs incrémentaux, qui équipent

P laires, connaître le sens de rotation


d’un arbre ou compter le nombre de
tours effectués, les techniques ne
manquent pas. Le plus souvent, des capteurs
optiques, potentiométriques ou inductifs sont
optiques (incrémentaux et absolus) sont les
plus répandus. Le système de lecture est basé
sur la rotation d’un disque en verre ou en
polycarbonate comportant des pistes gra-
duées alternativement de traits opaques et
une grande majorité des machines-outils,
l’alternance de traits sombres et transparents
est régulière. La position angulaire est alors
déterminée par le comptage et le décompta-
ge des impulsions par rapport à un trait de
couplés à l’arbre en rotation et transforment transparents. Des diodes éclairent le disque référence. Ces codeurs ne nécessitent pas plus
son mouvement en signaux électriques qui en rotation. De l’autre côté, des cellules pho- de trois pistes. Les traits gravés sur les deux
sont alors exploités par des automates pro- toélectriques relèvent les variations d’inten- premières sont légèrement décalés d’une pis-
grammables, des commandes numériques ou sité lumineuse et les convertissent en signaux te à l’autre afin de discriminer le sens de rota-
des systèmes d’asservissement. Associés à des électriques. tion. La troisième piste ne comporte que le
crémaillères ou à des vis sans fin, ces capteurs
peuvent aussi servir à mesurer des déplace- Les capteurs et
ments linéaires. Dans tous les cas, il suffit codeurs angulaires
d’installer le capteur en bout d’une vis à bille contrôlent les mouve-
ou de l’élément en rotation. ments rotatifs des
Depuis une vingtaine d’années, les techniques machines tournantes
sur lesquelles ils sont
utilisées sont restées pratiquement les mêmes. installés. Types de
Mais peu à peu, les types de sortie se sont sortie, résolution,
multipliés, les bus de terrain ont fait leur appa- résistance méca-
rition sur le marché des automatismes, cer- nique… de nombreux
tains capteurs sont devenus programmables, critères doivent être
pris en compte pour
“intelligents”. faire le bon choix.
Aujourd’hui, de nombreux fournisseurs sont
présents sur le marché. Ils proposent une
grande variété de capteurs qui tendent à trans-
mettre toujours plus d’informations, dans les
délais les plus courts. Les différences se font
principalement au niveau des techniques, des
types de sortie, des résolutions, du prix et de
la robustesse.
TWK

Pour bien choisir, il faut avant tout savoir


MESURES 731 - JANVIER 2001 75
 G uide d’achat 

Liste des principaux fournisseurs


Actel Equipiel Orthos
Tél. : 03 26 05 05 63 - Fax : 03 26 05 78 16 Tél. : 01 45 74 14 97 - Fax : 01 40 68 99 53 Tél. : 01 47 57 05 82 - Fax : 01 47 57 70 68
Alcyon Electronique Euchner-Sorelia Paugam Electronique
Tél. : 01 34 94 77 00 - Fax : 01 34 87 53 40 Tél. : 01 39 11 74 74 - Fax : 01 39 11 02 18 Tél. : 02 97 37 10 22 - Fax : 02 97 37 17 13
API Portescap France Fagor Automation Systèmes Pepperl + Fuchs
Tél. : 01 45 18 33 99 - Fax : 01 45 18 33 94 Tél. : 04 73 27 79 16 - Fax : 04 73 15 02 89 Tél. : 01 60 92 13 13 - Fax : 01 60 92 13 25
Araxe Fritz Kübler PM Instrumentation
Tél. : 01 30 21 48 49 - Fax : 01 39 51 16 33 Tél. : 03 89 53 45 45 - Fax : 03 89 53 66 77 Tél. : 01 39 75 80 40 - Fax : 01 39 75 99 79
ASM Gefran-Coreci Radio Energie
Tél. : 03 88 49 25 35 - Fax : 03 88 48 06 23 Tél. : 04 78 77 03 00 - Fax : 04 78 77 03 20 Tél. : 01 69 80 67 04 - Fax : 01 69 80 67 08
Automatisme & Contrôle Heidenhain Rockwell Automation
Tél. : 04 76 84 23 20 - Fax : 04 76 48 34 22 Tél. : 01 41 14 30 00 - Fax : 01 41 14 30 30 Tél. : 01 30 67 72 00 - Fax : 01 34 65 32 33
Axom Hengstler Schneider Electric
Tél. : 01 48 86 77 94 - Fax : 01 42 83 11 95 Tél. : 01 48 79 55 00 - Fax : 02 47 27 97 95 Tél. : 01 41 29 70 00 - Fax : 01 41 29 71 00
Baumer Electric IC Mesures Siemens
Tél. : 04 50 39 24 66 - Fax : 04 50 39 23 02 Tél. : 01 69 28 41 55 - Fax : 01 69 28 14 50 Tél. : 01 49 22 31 00 - Fax : 01 49 22 34 13
BEI-Ideacod IFM Electronic Stegmann
Tél. : 03 88 78 93 78 - Fax : 03 88 78 93 79 Tél. : 01 48 10 60 00 - Fax : 01 48 10 60 11 Tél. : 03 88 56 92 00 - Fax : 03 88 56 92 05
Codechamp Ivo Industries Stedam
Tél. : 05 55 67 63 00 - Fax : 05 55 67 68 59 Tél. : 03 88 55 29 00 - Fax : 03 88 55 29 19 Tél. : 01 48 39 16 71 - Fax : 01 48 39 17 38
Comp’aut Jeambrun Automation Transtechnik
Tél. : 04 50 57 07 91 - Fax : 04 50 57 21 45 Tél. : 04 42 83 84 32 - Fax : 04 42 83 84 82 Tél. : 03 80 55 69 41 - Fax : 03 80 53 93 63
Domange MCB Industrie TR Electronic
Tél. : 01 46 88 46 46 - Fax : 01 47 90 03 57 Tél. : 01 30 25 97 00 - Fax : 01 30 25 49 40 Tél. : 01 64 62 13 13 - Fax : 01 64 62 20 02
DXI Muvmo Turck-Banner
Tél. : 04 72 76 78 80 - Fax : 04 72 73 38 01 Tél. : 01 30 80 45 00 - Fax : 01 30 80 43 40 Tél. : 01 64 61 96 40 - Fax : 01 64 61 68 62
Elesta composants Omega Dynamic TWK
Tél. : 01 43 56 62 00 - Fax : 01 43 56 63 00 Tél. : 01 47 08 25 95 - Fax : 01 47 49 53 54 Tél. : 01 43 62 00 05 - Fax : 01 43 63 96 69
Elobau France Omron Electronics
Tél. : 04 37 91 31 31 - Fax : 04 37 91 31 30 Tél. : 01 49 74 70 00 - Fax : 01 48 76 09 30

➤ Comparaison des techniques


Codeur optique Capteur magnétique Capteur inductif Capteur
Absolu Incrémental Potentiométrique
Points forts - Sans contact, sans usure - Robuste, résistant - Sans contact, sans usure - Technique la plus économique
- Résolution élevée aux chocs, aux vibrations, - Robuste - Ne nécessite pas d’électronique
peu sensible à la poussière, - Résolution théoriquement sophistiquée pour le traitement
- Délivre la position angulaire - Moins onéreux que l’absolu à l’humidité, etc. infinie du signal
instantanément dès la mise sous - Convient bien pour la - Sans contact, sans usure - Sans hystérésis - Garde l’information de position
tension (sans rechercher le point régulation en vitesse - Convient bien pour les - Ne nécessite pas d’électronique - Capteur généralement peu
zéro) applications dans des sophistiquée encombrant
- Ne perd pas l’information de conditions sévères
position lors d’une mise hors tension
ou en cas d’accélération
(assurant sécurité et gain de temps)
- Convient bien pour les
applications de positionnement
Limitations - Sensible à la poussière, aux chocs - Limité en résolution (par - Coût équivalent à l’optique - Durée de vie limitée (due au
- Nécessite une électronique de traitement du signal sophistiquée rapport au codeur optique) - Limité en vitesse contact entre le curseur et la
- Technique coûteuse - Ne se positionne pas d’une - Limité en plage de mesure piste résistive), usure, baisse
façon aussi précise qu’un angulaire des performances à partir
- Limité en nombre de tours - Perd son information de codeur optique d’un certain nombre de cycles
position lors d’une coupure de - Limité en plage de mesure
courant ou d’une mise hors angulaire
tension - Sensible à l’humidité, à la
- Recherche du point zéro lors poussière, etc.
de la remise sous tension - Limité en vitesse
- Limité en vitesse de rotation

76 MESURES 731 - JANVIER 2001


 G uide d’achat 

➤ Un aperçu de l’offre des sociétés


Fabricant (représentant) Principe Référence des gammes Nombre de modèles
ASM Incrémental IE 4
Absolu AE 6
Potentiométrique AWS 6
BEI Ideacod Incrémental (optique) 155
Absolu
Codechamp Absolu COA, COM
DRC (Omega Dynamic) Incrémental (optique) 20
Absolu A25 1
Electro Corp. (Omega Dynamic) Inductif RPT5000 2
Elobau France Inductif 424 10
Eltra (Transtechnik) Incrémental (optique) EH, EL, EX 22
Absolu EA
Potentiométrique EP 5

Ivo Industries
Euchner-Sorelia Incrémental (optique) PA 4
Absolu PWE, PWG, PWF 15
Fagor Automation Systèmes Incrémental (optique) S, SP, H, HP, SW, SD, HD 67
Fritz Kübler Incrémental (optique) 28
Absolu Les capteurs angulaires existent générale-
Gefran Potentiométrique PS, PR65 60
Givi-Misure (Axom) Incrémental (optique) EN
ment en version axe creux et axe sortant. Les
codeurs à axe creux se montent directement
Heidenhain Incrémental (optique, magnétique) ERN, RON, ERO, ERA, ROD, ERM 33
sur l’arbre du moteur.
Absolu ECN, RCN, ROC, EQN, ROQ 21
Hengstler Incrémental (optique) RI 19
Absolu RA 9
repère permettant la remise à zéro du comp-
IFM Electronic Incrémental (optique) RB, RC, RU, RV, RA 5
Absolu RN, RM 2
teur. Le déplacement est connu par comptage
Ivo Incrémental (optique) GI 7 des impulsions par rapport à cette origine. Sur
Absolu GA, GM, GX 19 les codeurs incrémentaux, il est donc impor-
Jeambrun Automation Incrémental (optique) 3600, 5800, 9000 20 tant de ne pas dépasser la fréquence maximale
Absolu 0320, 7000 10 afin d’éviter des erreurs de comptage dans
Leine et Linde Incrémental (optique)
(Elesta composants) Absolu
l’électronique associée.
Lenord & Bauer Absolu 6 Les codeurs absolus traduisent directement
(Turck-Banner) Incrémental (magnétique) GEL 6 en information binaire la position du disque,
Lika (Domange) Incrémental (optique) Rotapuls 17 à l’aide d’un code de sortie qui différencie
Absolu Rotacod 12
chacune des positions. Par rapport aux codeurs
MCB Industrie Incrémental (optique) G1040, C3100 5
Absolu C3A, DM, AC, CO, CM 16 incrémentaux, ils présentent donc l’avantage
Potentiométrique PP, P, PR, PM, H, HR 38 de délivrer instantanément la valeur absolue de
Micronor (Comp’aut) Incrémental (optique) la position, sans rechercher le point de réfé-
Potentiométrique rence. Ainsi, la position est disponible dès la
Minimotor (Muvmo) Incrémental (optique, magnétique) 03, 09, 10, IE2 11
Novotechnik (Equipiel) Potentiométrique 9
mise sous tension (après une perturbation ou
Penny + Giles (IC Mesures) Potentiométrique RCP une coupure de courant). De même, lors
Pepperl + Fuchs Incrémental (optique) 26 d’une brusque accélération ou si l’arbre ne
Absolu
Radio Energie Incrémental 2
s’est pas arrêté instantanément de tourner, le
Absolu 2 codeur absolu sait immédiatement le dépla-
Résolver cement qui a été réalisé.
Rockwell Automation Incrémental
Absolu
Ces deux types de codeurs optiques présentent
Sicod (Actel) Incrémental (optique) 30 généralement des résolutions élevées mais,
Absolu 29 sans protection particulière, ils sont sensibles
Siko (Domange) Incrémental (optique) IG 4 à la poussière et aux chocs, donc peu adaptés
Absolu WK, AP 5
Incrémental (magnétique) Mayline Roto 7
à des environnements industriels sévères.
Potentiométrique
Spectrol Incrémental (optique) D2, 120E, 110E, 188E 4
(Alcyon Electronique) Potentiométrique 357, 534, 657, 971, 1 000 7
Tamagawa (Comp’aut) Resolver TS
Absolu CA, EA
Tekel Incrémental (optique) TI 58 HS
(Automatisme et Contrôle) Absolu TKM 60 P
Elobau France

TR Electronic Incrémental (optique) IE, IH, ZI, II, 1 500


Absolu HE, C, Z, MG, AE 10 000
TWK Incrémental (optique, magnétique) 5
Absolu 19
Inductif 3 Les capteurs angulaires inductifs sont
Potentiométrique 5 robustes et mettent en œuvre une méthode
sans contact, donc sans usure.

MESURES 731 - JANVIER 2001 77


 G uide d’achat 

➤ Les codeurs incrémentaux


Fabricant Référence Optique/ Nombre Vitesse de Type de sortie Axe Résistance aux Température Charge Observations
(Représentant) Magnétique de pas rotation sortant/ chocs d’utilisation, axiale
par tour (tours/min) creux (vibrations) indice d’étanchéité (radiale)
ASM France IE18A Optique 500 6 000 TTL Sortant 30 g -10 à 60 °C, IP50 2N
(2 N)
IE58T Optique 5 000 10 000 TTL, HTL Sortant/ 100 g -40 à 85 °C, IP64 60 N
creux (10 g) (40 N)
BEI Ideacod Gamme Optique 10 000 12 000 Sinusoïdale, TTL, Sortant/ 30 g, 11 ms -20 à 100 °C, IP65 150 N Version anti-déflagrante
(p) push-pull creux (150 g, 1 ms) (200 N)
DRC (Omega Dynamic) Gamme Optique 360 000 10 000 Sinusoïdale, TTL, Sortant/ 50 g, 11 ms
push-pull creux (20 g, 20-2 000 Hz)
HS30 Optique 100 000 6 000 TTL, push-pull Creux

HS35 Optique 360 000 3 000 Sinusoïdale, TTL, Sortant 1 g, 11 ms 0 à 60 °C 45 N


push-pull (20 g, 20-2 000 Hz) (15 N)
Eltra Gamme Optique 360 000 Sortant/ IP67 200 N Version anti-déflagrante
(Comp’aut) creux (200 N)
EL58B Optique 10 000 6 000 TTL, push-pull Sortant 50 g IP67 200 N
(10 g) (200 N)
EL63 Optique 10 000 3 000 TTL, push-pull Creux 50 g IP54
(10 g)
Eltra Gamme Optique 10 000 6 000 Sinusoïdale, TTL, Sortant/ 50 g 0 à 60 °C, IP67 200 N Version anti-déflagrante
(Transtechnik) push-pull creux (10 g, 10-2000 Hz) (200 N)
EH-EL90 Optique 10 000 6 000 TTL, push-pull Sortant 50 g 0 à 60 °C, IP67 200 N
(10 g, 10-2000 Hz) (200 N)
EX80A/D Optique 10 000 3 000 TTL, push-pull Sortant 50 g 0 à 60 °C, IP64 200 N
(10 g, 10-2000 Hz) (200 N)
Euchner-Sorelia PA110 Optique 6 000 12 000 TTL, push-pull Sortant 200 g, 11 ms -40 à 80 °C, IP65 100 N
(20 g) (120 N)
PA210 Optique 3 600 12 000 TTL, push-pull Creux 200 g, 11 ms -40 à 80 °C, IP65 10 N
(20 g) (40 N)
Fagor Gamme Optique 90 000 12 000 Sinusoïdale, TTL Sortant/ 30 g, 11 ms -20 à 85 °C, IP64 19 N
creux (10 g) (38 N)
S.5 000 Optique 5 000 12 000 TTL 30 g, 11 ms 0-70 °C, IP64 10 N
(10 g) (20 N)
S.90 000 Optique 90 000 6 000 TTL 30 g, 11 ms -20 à 85 °C, IP64 19 N
(10 g) (38 N)
Fritz Kübler Gamme Optique 36 000 12 000 Sinusoïdale, TTL, Sortant/ 200 g -40 à 110 °C, IP66 70 N Version anti-déflagrante,
push-pull creux (10 g) (140 N) compensation thermique
Givi-Misure EN500/600N Optique 25 000 8 000 TTL, push-pull Sortant 30 g 0 à 70 °C, IP65 30 N
(Axom) (10 g, 10-2 000 Hz) (50 N)
EN38 Optique 1 024 6 000 TTL, push-pull Sortant 0 à 70 °C, IP65 11 N
(18 N)
Heidenhain Gamme Optique et 10 000 Sinusoïdale, TTL Sortant 1 000 g -30 à 100 °C, IP67 30 N
magnétique creux (100 g) (30 N)
ERN 1020 Optique 100 10 000 TTL Creux 100 g -30 à 100 °C, IP64 5N Version anti-déflagrante
(10 g) (10 N)
ROD 880 Optique 36 000 100 Sinusoïdale Sortant 30 g 0 à 50 °C, IP64 30 N
(10 g) (30 N)
Hengstler Gamme Optique 10 000 12 000 Sinusoïdale, TTL, Sortant/ 100 g, 6 ms -25 à 100 °C, IP67 140 N Version anti-déflagrante
push-pull creux (10 g, 10-2 000 Hz) (180 N)
RIS58 Optique 2 048 12 000 Sinusoïdale Sortant 100 g, 6 ms -20 à 100 °C, IP67 40 N
(10 g, 10-2 000 Hz) (60 N)
IFM Electronic RU Optique 10 000 12 000 TTL, push-pull Sortant 100 g -20 à 70 °C, IP64 10 N
(10 g) (20 N)
RV Optique 3 600 12 000 TTL, push-pull Sortant 100 g -20 à 70 °C, IP64 40 N
(10 g) (64 N)
Ivo Gamme Optique 10 000 10 000 Sinusoïdale, TTL, Sortant/ 100 g, 4 ms -25 à 100 °C, IP65 50 N
push-pull creux (10 g, 16-2 000 Hz) (60 N)
GI355 Optique 10 000 10 000 TTL, push-pull Sortant 100 g, 4 ms -25 à 100 °C, IP65 50 N
(10 g, 16-2 000 Hz) (60 N)
GI331 Optique 5 000 10 000 TTL, push-pull Creux 100 g, 4 ms -25 à 100 °C, IP64 50 N
(10 g, 16-2 000 Hz) (60 N)
Jeambrun Automation Gamme Optique 36 000 12 000 SInusoïdale, TTL, Sortant/ 100 g -20 à 110 °C, IP68 40 N
push-pull creux (10 g) (80 N)
Leine et Linde RS530 Optique 5 000 6 000 Sinusoïdale, TTL, Sortant/ 100 g -25 à 70 °C, IP65 50 N
(Elesta composants) push-pull creux (60 N)
Lenord & Bauer Gamme Magnétique 42 720 10 000 Sinusoïdale, TTL, Sortant/ 100 g, 11 ms -20 à 85 °C, IP66 400 N Version anti-déflagrante
(Turck-Banner) push-pull creux (10 g, 10-2 000 Hz) (500 N)
GEL260 Magnétique 10 680 10 000 TTL, push-pull Sortant 100 g, 11 ms -20 à 85 °C, IP66 100 N
(10 g, 10-2 000 Hz) (100 N)
GEL247 Magnétique Push-pull 200 g -40 à 120 °C, IP68
(20 g, 10-2 000 Hz)
Lika Gamme Optique 10 000 12 000 Sinusoïdale, TTL, Sortant/ 50 g, 11 ms -40 à 120 °C, IP66 100 N Version anti-déflagrante
(Domange) push-pull creux (10 g, 10-2 000 Hz) (100 N)
I28 Optique 1 024 6 000 TTL, push-pull Sortant 50 g, 10 ms -20 à 70 °C, IP54 20 N Le plus compact de la
(10 g, 10-2 000 Hz) (20 N) gamme (diamètre 28 mm)
I585 Optique 10 000 6 000 TTL, push-pull Sortant 50 g, 11 ms -40 à 100 °C, IP65 40 N
(10 g, 10-2 000 Hz) (40 N)
(p) : codeur programmable

78 MESURES 731 - JANVIER 2001


 G uide d’achat 
Plus robustes, les codeurs à lecture magné- durée de vie est limitée du fait du contact entre
tique sont constitués d’un disque en acier et le curseur (solidaire de la pièce dont on veut
de capteurs à effet Hall qui détectent les varia- traduire le déplacement) et la piste résistive. Ce
tions de champ magnétique. Comme les cap- contact entraîne une dégradation des perfor-
teurs optiques ou magnétiques, les capteurs mances du capteur (notamment en terme de
inductifs mettent en œuvre une méthode sans linéarité) et fixe une limite au nombre de cycles
contact, donc sans usure. Différents principes qu’il peut subir. De plus, afin d’assurer un bon
peuvent être utilisés. Généralement, on fait contact entre le curseur et la résistance, le
varier le champ électromagnétique de deux constructeur fixe en général une limite à la
bobines séparées par un disque (rotor). La vitesse maximale de déplacement du curseur.

Heidenhain
rotation du rotor provoque une variation
d’inductance des bobines proportionnelle au De nombreux critères à prendre
déplacement angulaire. en compte
Enfin, le capteur potentiométrique (dans De plus en plus de codeurs communiquent à La résolution est le premier critère à prendre
lequel on lit une variation de résistance pro- travers les bus de terrain. L’utilisateur peut en compte dans le choix d’un codeur optique
définir ses paramètres et les envoyer aux dif-
portionnelle au déplacement) présente des férents codeurs via le réseau. Le nombre de ou électromagnétique. Elle correspond au
avantages de simplicité et un coût inférieur à lignes entre le capteur et l’électronique asso- nombre maximal de traits sur un tour (En fait,
celui des autres techniques. En revanche, sa ciée est réduit au minimum. il s’agit d’un abus de langage. La résolution cor-

➤ Les codeurs incrémentaux


Fabricant Référence Optique/ Nombre Vitesse de Type de sortie Axe Résistance aux Température Charge Observations
(Représentant) Magnétique de pas rotation sortant/ chocs d’utilisation, axiale
par tour (tours/min) creux (vibrations) indice d’étanchéité (radiale)
MCB Industrie Gamme Optique 5 000 6 000 TTL, push-pull Sortant 50 g, 11 ms -20 à 70 °C, IP65 120 N
(10 g, 10-2 000 Hz) (120 N)
G 10-40 Optique 1 024 6 000 TTL, push-pull Sortant 30 g, 11 ms -20 à 70 °C, IP65 10 N Boîtier de 40 mm de
(10 g, 10-2 000 Hz) (50 N) diamètre
C3I58 Optique 5 000 6 000 TTL, push-pull Sortant 50 g, 11 ms -20 à 70 °C, IP65 120 N Boîtier de 58 mm de
(10 g, 10-2 000 Hz) (120 N) diamètre
Minimotor 10B Optique 180 30 000 Sinusoïdale, TTL Sortant -20 à 85 °C
(Muvmo)
20B Magnétique 16 43 000 TTL Sortant -20 à 85 °C Boîtier de 10 mm de
diamètre
Pepperl + Fuchs Gamme Optique 5 000 12 000 TTL, push-pull Sortant/ 100 g -25 à 100 ° 60 N Version anti-déflagrante
creux (100 N)
58 Optique 5 000 12 000 TTL, push-pull Sortant 100 g, 1 ms -20 à 80 °C, IP65 40 N
(60 N)
Radio Energie Gamme Optique 10 000 18 000 TTL, push-pull Sortant/ 100 g -40 à 85 °C, IP66 250 N Boîtier de 108 mm de
creux (10 g, 10-2 000 Hz) (250 N) diamètre
RCI444R Optique 10 000 12 000 TTL, push-pull Sortant 30 g, 11 ms -20 à 85 °C, IP65 100 N Boîtier de 87 mm de
(10 g, 10-500 Hz) (100 N) diamètre
RCI024 Optique 3 000 18 000 TTL, push-pull Creux 10 g, 11 ms -40 à 85 °C, IP64 20 N
2RMHF (10 g, 10-2 000 Hz) (20 N)
Rockwell Automation 845K 5 000 6 000 TTL, push-pull Sortant 50 g, 11 ms 0 à 60 °C 89 N
(20 g, 5-2 000 Hz) (178 N)
Sicod (Actel) Gamme Optique 43 200 6 000 TTL, push-pull Sortant/ 50 g, 11 ms 0 à 70 °C, IP67 180 N
(p) creux (12 g, 10-2 000 Hz) (180 N)
B7L Optique 800 6 000 TTL, push-pull Sortant 50 g, 11 ms 0 à 70 °C, IP54 4N
(12 g, 10-2 000 Hz) (4 N)
Q7C Optique 43 000 6 000 TTL, push-pull Creux 50 g, 11 ms 0 à 70 °C, IP65 30 N
(12 g, 10-2 000 Hz) (30 N)
Siko Gamme Optique 1 024 12 000 TTL, push-pull Sortant/ 200 g, 11 ms -20 à 60 °C, IP65 1 400 N
(Domange) creux (20 g, 5-2 000 Hz) (5 600 N)
IG07 Optique 1 024 6 000 TTL, push-pull Creux 200 g, 11 ms -20 à 60 °C, IP64 1 400 N
(20 g, 5-2 000 Hz) (5 600 N)
MSK320 Magnétique 2 000 7 643 TTL, push-pull Creux -10 à 70 °C, IP67 1 400 N Pour environnement
(5 600 N) sévère
Spectrol Gamme Optique 128 300 TTL Sortant -40 à 100 °C
(Alcyon Electronique)
Tekel TI58HS Optique 2 048 6 000 TTL, push-pull Creux 20 g, 11 ms -25 à 100 °C, IP65 50 N
(AC) (10 g, 10-2 000 Hz) (50 N)
TR Electronic Gamme Optique 65 536 12 000 Sinusoïdale, TTL, Sortant/ 100 g -30 à 100 °C, IP67 Version anti-déflagrante
(p) push-pull creux (10 g)
ZI58S Optique 32 768 12 000 TTL, push-pull Sortant 100 g -20 à 70 °C, IP65 40 N
(p) (10 g) (60 N)
IE58 Optique 10 000 6 000 TTL, push-pull Sortant 100 g -20 à 70 °C, IP65 40 N
(10 g) (60 N)
TWK Gamme Optique et 10 680 10 000 Sinusoïdale, TTL Sortant/ 100 g, 11 ms -20 à 120 °C, IP68 400 N Version anti-déflagrante
magnétique push-pull creux (10 g, 10-2 000 Hz) (800 N)
GIM 5000 Magnétique 5 320 10 000 TTL, push-pull Sortant 100 g, 11 ms -20 à 80 °C, IP65 200 N
(10 g, 10-2 000 Hz) (200 N)
(p) : codeur programmable

MESURES 731 - JANVIER 2001 79


 G uide d’achat 
respond au plus petit incrément discernable, codeurs incrémentaux, la résolution est pro-
c’est-à-dire 2-n pour un codeur n bits). Par grammable. Sur un codeur de 3 600 points
exemple, sur un codeur absolu à n pistes par tour par exemple, l’utilisateur pourra choi-
concentriques, la position est déterminée par sir de n’en utiliser que 1000. Autre avantage,
un mot binaire de n bits. La résolution du «les codeurs programmables permettent aux
codeur est donc égale à 2n. Le plus souvent, les services maintenance de réduire les stocks de
codeurs absolus proposés ont une résolution pièces de rechange nécessaires. Quel que soit
de 12 ou 13 bits (4096 ou 8192 points par le besoin, ce type de codeur pourra toujours
tour). En incrémental, les résolutions vont convenir », précise Daniel Guinard, respon-
souvent jusqu’à 10000 points par tour. Mais sable régional de TR Electronic.
il faut relier ces valeurs à la taille du codeur. En Le code de sortie. Les codeurs absolus pré-
effet, si le disque a un diamètre important, le sentés dans nos tableaux sont généralement
nombre de traits sera d’autant plus élevé. codés en Gray, en binaire ou en BCD. Le code
Il faut aussi que la résolution du codeur soit Givi-Misure binaire, le plus simple, a l’inconvénient de
adaptée à l’application. Ainsi, on trouve des présenter plusieurs changements simultanés
résolutions de 360 ou 3600 points par tour de bits d’une piste à l’autre. Une lecture effec-
Les fournisseurs de codeurs proposent une
pour les utilisateurs qui souhaitent faire cor- grande variété de modèles. Certains sont pro- tuée dans une zone de transition peut donc
respondre une impulsion à 1 ou à 10 degrés. grammables. Il permettent notamment être source d’erreurs. Ce même inconvénient
Sur de nombreux codeurs absolus et certains d’adapter la résolution à l’application. se retrouve avec le code BCD (décimal). Avec

➤ Les codeurs absolus


Fabricant Référence Nombre de pas Vitesse de Type de sortie Axe Résistance Température Charge Observations
(Représentant) par tour rotation Sortant/ aux chocs d’utilisation axiale
(nb de tours) (tours/min) creux (vibrations) IP (radiale)
ASM France Gamme 8 192 10 000 SSI, RS232 Sortant/ 100 g -20 à 70 °C 60 N
AE58T (4 096*) creux (10 g) IP64 (40 N)
BEI Ideacod Gamme 16 384 6 000 TTL, push-pull, SSI, RS232, analogique, cames Sortant/ 30 g, 11 ms -20 à 100 °C 150 N Version anti-déflagrante
(p) (65 536***) Profibus, DeviceNet, interbus, CanOpen creux (150 g, 1 ms) IP65 (200 N)
Codechamp COA50126 67 108 864 7,5 SSI Creux 50 g, 11 ms -20 à 70 °C Diamètre 140 mm,
(1) (24,7 g) corps en titane
COM23006 65 536 200 SSI Sortant 100 g, 6 ms -40 à 85 °C 10 N Diamètre 58 mm
(65 536*) (20 g, 10-2000 Hz) IP65 (20 N)
DRC (Omega Dynamic) A25 6 000 TTL, push-pull Sortant 50 g, 11 ms 0 à 70 °C 180 N
(20 g, 20-2 000 Hz) (155 N)
Eltra Gamme 4 096 6 000 TTL, push-pull, SSI, RS232, interbus Sortant/ 50 g 0 à 60 °C 200 N
(Transtechnik) (1) creux (10 g) IP67 (200 N)
EA40T 12 3 000 Push-pull Sortant 50 g 0 à 60 °C 5N Destiné aux
(1) (10 g) IP66 (5 N) changeurs d’outils.
Euchner-Sorelia PWG 256 3 000 Push-pull, interbus Sortant 30 g -25 à 70 °C 25 N
(1) IP65 (40 N)
PWF 8 192 3 000 Push-pull, RS232 Sortant 30 g -25 à 70 °C 25 N
(p) (1) IP65 (40 N)
Fritz Kübler Gamme 16 384 12 000 TTL, push-pull, SSI, analog., CanOpen Sortant/ 250 g -30 à 90 °C 40 N Compensation thermique,
(p) (4 096***) Profibus, DeviceNet, interbus creux (10 g) IP66 (80 N) version anti-déflagrante
Hengstler Gamme 16 384 10 000 TTL, push-pull, SSI, cames, interbus, Sortant/ 100 g, 6 ms -25 à 85 °C 107 N Module anti-chocs,
(p) (4 096*) CanOpen, devicenet, profibus, SucoNet creux (10 g, 10-500 Hz) IP67 (160 N) version anti-déflagrante
Heidenhain Gamme 8 388 608 12 000 TTL, SSI, sinusoïdale, cames, Profibus, Sortant/ 500 g -30 à 100 °C 40 N
(p) (4 096) double interface creux (30 g) IP67 (60 N)
ROQ 425 8 192 12 000 Parallèle, SSI, EnDat, sinusoïdale, cames Sortant 500 g -30 à 100 °C 40 N
(p) (4 096) Profibus, double interface (30 g) IP67 (60 N)
RCN 723 8 388 608 1 000 EnDat, sinusoïdale, Profibus, Creux 30 g 0 à 50 °C 30 N
(1) double interface (10 g) IP64 (30 N)
IFM Electronic RN 4 096 10 000 TTL, push-pull Sortant 100 g -20 à 70 °C 10 N
(1) (10 g) IP66 (20 N)
RM 8 192 12 000 SSI Sortant 100 g -20 à 70 °C 40 N
(4 096*) (10 g) IP64 (60 N)
Ivo Gamme 8 192 10 000 TTL, push-pull, SSI, RS232, cames, Sortant/ 100 g, 4 ms -20 à 70 °C 50 N
(p) (4 096**) interbus, profibus, canopen, deviceNet creux (10 g, 16-2000 Hz) IP65 (60 N)
GXM1W 4 096 10 000 TTL, push-pull Sortant -20 à 70 °C 50 N Diamètre 58 mm
(4 096**) IP65 (60 N)
Jeambrun Gamme 8 192 6 000 Parallèle, SSI, RS232, ISI, analog.,cames Sortant/ 250 g -20 à 110 °C 40 N Module anti-chocs
Automation (p) Profibus, interbus, ASI, ISI, Fipio, Suconet creux (10 g) IP68 (80 N)
Leine et Linde ISA 675 8 192 6 000 TTL, push-pull, SSI, RS232, CanOpen Sortant/ 100 g -20 à 100 °C 60 N
(Elesta composants) (p) (4 096) Profibus creux (10 g) IP65 (60 N)
Lenord & Bauer Gamme 8 192 3 000 TTL, Darlington, SSI, analog. Sortant 20 g, 11 ms -20 à 60 °C 250 N Version
(Turck) (4 096*) (10 g, 5-1000 Hz) IP66 (250 N) anti-déflagrante
Lika Gamme 65 536 6 000 Push-pull, SSI, RS232, ISI, cames, analog Sortant/ 50 g, 11ms -40 à 100 °C 100 N Version
(Domange) (p) (4 096*) Canbus, interbus, profibus, deviceNet creux (10 g, 20-2000 Hz) IP65 (100 N) anti- déflagrante
AS58 8 192 3 000 Push-pull, SSI, ISI, analog. Sortant 50 g-11ms -40 à 100 °C 40 N
(1) (10 g, 20-2000 Hz) IP65 (40 N)
ASR58 3 600 3 600 Push-pull, SSI, RS232, cames, analog. Sortant 50 g-11ms -40 à 100 °C 40 N
(p) (1) (10 g, 20-2000 Hz) IP65 (40 N)
*Procédé de comptage des tours : mécanique - **Procédé de comptage des tours : électronique - ***Mécanique ou électronique - (p) Codeur programmable

80 MESURES 731 - JANVIER 2001


 G uide d’achat 
un code Gray, au contraire, un seul bit chan- d’électronique sophistiquée pour le traitement
ge d’état lors du passage de deux codes consé- du signal», souligne Daniel Blanchard (Axom).
cutifs, ce qui supprime tout risque d’erreurs. Du côté des codeurs optiques ou magnétiques
«Le code décimal, quant à lui, présente l’avan- en revanche, les choses se compliquent. Sur
tage d’offrir des résolutions égales par exemple les codeurs absolus, on trouve le plus souvent
à 1 000 ou 10 000 points par tour, inacces- des liaisons parallèle ou SSI (Interface série
sibles avec des codes binaires », souligne synchrone). A l’origine, les bits donnés par
Michel Degoursy, responsable de la division la position du codeur sont une information
capteurs chez TWK. parallèle. Un convertisseur transforme cette
Le type de sortie. La variété de codeurs angu- information en un signal série, émis de
laires que l’on trouve sur le marché s’exprime manière synchrone par rapport à un signal

TR Electronic
surtout à travers les différents types de sortie d’horloge donné par la commande. Autre-
qu’ils proposent. Les plus simples sont les cap- ment dit, le codeur donne une information à
teurs angulaires de type potentiométrique ou chaque top du signal d’horloge. Cette liaison
inductifs, dont la sortie est analogique. Les codeurs à axe sortant sont encombrants présente de multiples avantages. Du fait qu’elle
« Contrairement aux codeurs incrémentaux mais conviennent quel que soit le diamètre est numérique, elle autorise des longueurs de
ou absolus, ces capteurs ne nécessitent pas de l’arbre d’entraînement. câble très importantes entre le codeur et

➤ Les codeurs absolus


Fabricant Référence Nombre de pas Vitesse de Type de sortie Axe Résistance aux Température Charge Observations
(Représentant) par tour rotation Sortant/ chocs/vibrations d’utilisation axiale
(nb de tours) (tours/min) creux IP (radiale)
MCB Industrie Gamme 33 554 432 6 000 Push-pull, SSI, analogique Sortant 50 g, 11 ms -20 à 70 °C 250 N
(p) (4 096*) (10 g, 10-2000 Hz) IP65 (250 N)
COP58 16 777 216 3 000 Push-pull, SSI Sortant 20 g, 11 ms -20 à 60 °C 250 N Boîtier de 65 mm de
(p) (4 096*) (10 g, 5-1 000 Hz) IP65 (250 N) diamètre
CMA58 4 096 Analogique Sortant 20 g, 11 ms -20 à 60 °C 250 N Boîtier de 65 mm de
(4 096*) (10 g, 5-1 000 Hz) IP65 (250 N) diamètre
Pepperl + Fuchs Gamme 8 192 12 000 Push-pull, SSI, RS485, Can, CanOpen Sortant/ 100 g -25 à 70 °C 60 N
(p) (4 096*) DeviceNet, Profibus, Interbus, AS-I creux IP67 (100 N)
BVE10 8 192 6 000 AS-I Sortant 100 g, 3 ms -20 à 70 °C 40 N
(1) IP65 (60 N)
Radio Energie Gamme 8 192 8 000 TTL, push-pull, SSI, RS232, bus de terrain Sortant/ 30 g, 11 ms 100 N
(p) (65 536***) creux (10 g, 10-500 Hz) (100 N)
RCA58SHM5 4 096 8 000 SSI Sortant 30 g, 11 ms -10 à 75 °C 100 N Version anti-déflagrante
(8 192**) (10 g, 10-500 Hz) IP66 (100 N)
RCA58CHK5 8 192 6 000 CanOpen Creux 30 g, 11 ms 50 N
(p) (1) (10 g, 10-500 Hz) IP65 (100 N)
Rockwell Automation 842A 8 192 12 000 SSI Sortant 100 g, 6 ms -40 à 100 °C 50 N
(8 192) (20 g, 10-2 000 Hz) IP65 (300 N)
Sicod Gamme 16 384 6 000 TTL, push-pull, SSI, RS232, ISI Sortant/ 50 g, 11 ms 0 à 70 °C 150 N Module anti-chocs
(Actel) (p) (1 000**) analog., cames, interbus creux (10 g, 10-2000 Hz) IP66 (150 N)
Z59 4 048 6 000 Creux 0 à 70 °C Flottant
(p) (1) IP64
MZ100 4 096 3 000 Sortant 0 à 70 °C 100 N
(p) (1 000**) IP64 (100 N)
Siko Gamme 8 192 6 000 Push-pull, SSI, RS232, Interbus, Sortant/ 30 g-13 ms 0 à 50 °C 400 N
(Domange) (p) (4 096***) profibus, canbus, sikonetz, cames creux (20 g, 100-2000 Hz) IP65 (1200 N)
WK02/1 8 192 3 000 Push-pull, SSI, interbus S, Sikonetz Creux 30 g-13 ms 0 à 50 °C 400 N Alésage 20 mm, très
(1) (20 g, 100-2 000 Hz) IP65 (120 N) robuste
WK50/1 8 192 3 000 Push-pull, SSI, interbus S, Sikonetz Sortant 30 g-13 ms 0 à 50 °C 400 N
(4 096*) (20 g, 100-2 000 Hz) IP65 (1 200 N)
Tamagawa CA 56 1 048 576 3 600 SSI Creux 50 g -20 à 70 °C Résolution élevée
(Comp’aut) (65 536**) (10 g) IP54 (diamètre 56 mm)
EA 40 12 3 000 TTL, push-pull Sortant 50 g 0 à 60 °C 5N Destiné aux
(10 g) IP66 (5 N) changeurs d’outils
Tekel TKM60P 8 192 6 000 TTL, push-pull, SSI, RS232, cames Sortant 20 g, 11 ms -10 à 70 °C 20 N Indication de sortie
(AC) (p) (4 096*) (10 g, 10-2000 Hz) IP66 (20 N) de vitesse
TR Electronic Gamme 131 072 12 000 TTL, push-pull, SSI, RS232, ISI, Sortant/ 100 g -30 à 80 °C Diamètre 65 mm.
(p) (65 536*) analog., cames, profibus DP, Interbus S creux (10 g) IP67 Module anti-chocs,
CE65M 8 192 6 000 Fipio, CanOpen, DeviceNet Sortant 100 g -20 à 70 °C 40 N version anti-.déflagrante
(p) (4 096*) double et triple interface (10 g) IP65 (60 N)
ZE65M 131 072 12 000 Sortant 100 g -20 à 80 °C 40 N
(p) (65 536*) (10 g) IP65 (60 N)
TWK Gamme 65 536 10 000 TTL, push-pull, SSI, RS232, ISI, analog., Sortant/ 20 g, 11 ms -40 à 85 °C 400 N Version
(4 096*) profibus, devicenet, CanOpen, Interbus creux (10 g, 5-1 000 Hz) IP68 (800 N) anti-déflagrante,
KBE 16 384 10 000 TTL, push-pull, SSI, ISI, Sortant -40 à 85 °C 40 N module anti-choc
(1) IP66 (60 N)
CR 8 192 6 000 TTL, push-pull, SSI, RS232, ISI, analog., Sortant -20 à 85 °C 250 N
(p) (4 096*) CanOpen, profibus, deviceNet,Interbus IP66 (250 N)
*Procédé de comptage des tours : mécanique - **Procédé de comptage des tours : électronique - ***Mécanique ou électronique - (p) Codeur programmable

MESURES 731 - JANVIER 2001 81


 G uide d’achat 
l’automate (parfois jusqu’à 500 mètres). La autant de fils à câbler que de bits de sortie.
transmission de l’information (suivant une Dans nos tableaux, nous avons différencié
ligne RS422 ou RS232) ne nécessite que deux types de liaisons parallèle: TTL et push-
quatre fils, dont deux pour le signal d’horlo- pull. Les signaux sont rectangulaires dans les
ge, et présente une haute immunité aux bruits. deux cas, mais le niveau de tension est dif-
« L’inconvénient, c’est que chaque codeur férent (0-5 V pour le TTL, 10-30 V pour la
nécessite une carte SSI. Cela devient donc vite liaison push-pull ou HTL). La liaison push-
coûteux lorsqu’on a une machine multi-axes», pull permet de s’adapter à différents circuits
précise José Batista, responsable produits chez d’entrée (PNP, NPN…) et de transmettre des

Hengstler
Pepperl + Fuchs. signaux complémentés (électronique line-dri-
Pour de petites distances (jusqu’à une tren- ver). Dans ce cas, le codeur incrémental ne
taine de mètres), il est souvent avantageux fournit pas seulement les signaux rectangu-
d’utiliser une liaison parallèle. Cette dernière Les signaux de sortie des codeurs incrémen- laires ou sinusoïdaux résultant de la lecture
taux peuvent être rectangulaires ou sinusoï-
est plus rapide que la liaison série du fait que daux. Dans ce dernier cas, il est possible des deux premières pistes (canal A et canal
toutes les impulsions arrivent en même temps d’échantillonner la sinusoïde afin d’augmen- B) et la référence (Z), mais aussi leurs com-
et non pas les unes à la suite des autres. Il y a ter la résolution du capteur. plémentaires A, B et Z. « Le signal est sécuri-

➤ Les capteurs inductifs et potentiométriques


Fabricant Référence Plage de Signal de sortie Durée de vie Vitesse de Axe Charge Résistance Température Observations
(représentant) (inductif/ mesure ou valeurs (nombre rotation sortant/ axiale aux chocs d’utilisation,
potentiométrique) (linéarité) ohmiques de tours) (trs/min) creux (radiale) (vibrations) indice d’étanchéité
ASM AWS 360° 10 kΩ 100.106 10 000 Sortant 20 N 50 g -20 à 85 °C, IP67 Existe aussi en sortie
Potentiométrique (0,1 %) (30 N) (10 g) analogique (0-10 V,
AWS1 360° 10 kΩ 100.106 10 000 Sortant 20 N 50 g -20 à 85 °C, IP67 4-20 mA) et numérique
Potentiométrique (0,1 %) (30 N) (10 g) (SSI, CanBus)
AWS2 180° 4-20 mA 100.106 10 000 Sortant 20 N 50 g -20 à 85 °C, IP67
Potentiométrique (0,1 %) (30 N) (10 g)
Electro Corp. Inductif 180° Tension Sortant/creux 50 g, 11 ms -40 à 85 °C, IP67
(Omega Dynamic) (2,5 %) (15 g, 10-2 000 Hz)
Inductif 180° Tension Creux 50 g, 11 ms -40 à 85 °C, IP67
(2,5 %) (15 g, 10-2 000 Hz)
Inductif 180° Tension Sortant 50 g, 11 ms -40 à 85 °C, IP67
(2 %) (15 g, 10-2 000 Hz)
Elobau France Gamme 360° Courant et Sortant -25 à 85 °C, IP67 Axe monté sur double
Inductif (8 %) tension roulement
Eltra EPA/B 3 600° 10 kΩ 106 3 000 Sortant 5N 50 g 0 à 60 °C, IP54 Sortie par arbre lisse ou
(Transtechnik) Potentiométrique (5 N) (15 g) pignon 12 dents
Gefran PS09 B0 103 340° 10 kΩ 100. 106 600 Sortant 50 g, 11 ms -55 à 100°C, IP40
Potentiométrique (0,5 %) (20 g, 20-2 000 Hz)
PR65 B0 103 345° 10 kΩ Sortant 50 g, 11 ms -55 à 100 °C, IP65
Potentiométrique (0,5 %) (20 g, 20-2 000 Hz)
MCB Industrie Gamme 1 700° 220 kΩ 25.106 -55 à 125 °C, IP67
(1,5 %)
P22ESR 340° 10 kΩ 20.106 600 -55 à 125 °C, IP50
(1 %)
H12 330° 4,7 kΩ 10.106 600 -55 à 125 °C, IP50
(1 %)
Micronor 330° 1 kΩ 106 Sortant 50 g IP67 Version motorisée avec
(Comp’aut) (0,15 %) (15 g) cames de fin de course
3 600° 10 kΩ 106 Sortant 50 g IP54
(15 g)
Novotechnik Gamme 355° 5 kΩ 100.106 10 000 Sortant 300 N 50 g, 11 ms -40 à 100 °C, IP65
(Equipiel) (0,05 %) (300 N) (5-2 000 Hz)
IPE 6500 345° 5 kΩ 100.106 Sortant 45 N 50 g, 11 ms -25 à 70 °C, IP65 Protection contre les
(0,1 %) (45 N) (5-2 000 Hz) inversions de polarité
IPS 6500 355° 5 kΩ 100.106 Sortant 300 N 50 g, 11 ms -40 à 100 °C, IP65
(0,05 %) (300 N) (5-2 000 Hz)
Penny + Giles RCP 350° 20 kΩ 50.106 Sortant/creux -65 à 130 °C, IP67 3 cames
(IC Mesures) (0,35 %)
Siko Gamme 921 600° 10 kΩ 3.106 Sortant/creux 1 700 N -55 à 125 °C, IP65
(Domange) (0,1 %) (1 000 N)
GP02 460 800° 10 kΩ 3.106 Creux 20 N -55 à 125 °C, IP52 3 cames
(0,1 %) (20 N)
GP03 921 600° 10 kΩ 3.106 Sortant 150 N -55 à 125 °C, IP65
(0,1 %) (400 N)
Spectrol (Alcyon Gamme 360° 200 kΩ 10.106 300 Sortant/creux 40 g, 6 ms -40 à 130 °C, IP67
Electronique) Potentiométrique (2 %) (15 g)
TWK Gamme 105° Courant, 3 000 Sortant 400 N 20 g -20 à 85 °C, IP68
Inductif (0,25 %) tension (800 N) (3 g)
ID580 105° Courant, 3 000 Sortant 100 N 20 g -10 à 80 °C, IP65 Sortie réglable sur la plage
Inductif (0,25 %) tension (100 N) (3 g) de mesure souhaitée
Gamme 3 600° 100 kΩ 20.106 30 000 Sortant -55 à 125 °C
Potentiométrique (2 %)

82 MESURES 731 - JANVIER 2001


 G uide d’achat 
Installés en bout des AS-i. Certains types de codeurs, de TR Electro-
arbres d’entraîne- nic par exemple, offrent une double interface
ment, les codeurs
angulaires contrôlent
(SSI et Profibus notamment). «L’avantage est
les mouvements rota- de pouvoir programmer des résolutions diffé-
tifs des machines rentes, un peu comme si l’on avait deux
tournantes. Ils don- codeurs distincts », précise M. Guinard (TR
nent également le Electronic).
nombre de tours
effectués et le sens de
Plus récemment encore sont apparus sur le
rotation. marché des codeurs équipés d’un raccorde-
ment par fibres optiques. « Elles permettent
de véhiculer l’information sur de longues dis-
tances, plus rapidement que les liaisons clas-
siques et sans perturbations extérieures», pré-
cise M. Batista (Pepperl + Fuchs). Mais le coût
est plus élevé et ce type de codeurs est enco-
Pepperl + Fuchs

re peu répandu.
Le nombre de tours. Certains codeurs abso-
lus existent en version multitours. Ils délivrent
donc une information tenant compte de la
sé, moins sensible aux perturbations de natu- ment d’avoir des informations de diagnostic, position angulaire et du nombre de tours
re électronique et se transmet sur une plus d’état de fonctionnement du codeur», explique effectués. Il existe deux technologies permet-
longue distance », souligne M. Blanchard Antoine Bagdikian, gérant de Heidenhain France. tant de compter le nombre de tours : par
(Axom). La sortie cames est également une Le plus souvent, le choix du bus est imposé comptage électronique ou par démultiplica-
liaison parallèle mais elle permet en plus de par la carte existant déjà au niveau de l’auto- tion mécanique. Cette dernière solution est
programmer des tops afin d’obtenir l’infor- mate. Les bus les plus répandus sont Profibus, moins sensible aux perturbations extérieures
mation à des instants précis. DeviceNet et Interbus, mais l’on trouve aussi et ne nécessite pas de batterie intégrée au
Contrairement à la liaison synchrone, le des codeurs sur CanOpen, SucoNet, Fipio ou codeur. La rotation de l’arbre sur lequel est
codeur ne transmet son information que s’il
est interrogé.
Dans nos tableaux, nous avons également
mentionné d’autres types de liaisons, telles
que l’ISI, qui concerne les codeurs absolus à
sortie incrémentale. «Ces codeurs présentent
l’avantage de conserver les informations com-
me un codeur absolu. Lorsqu’ils sont mis sous
tension, la commande leur envoie une impul-
sion afin qu’ils restituent l’information de
position», explique M. Guinard (TR Electronic).
Certains fabricants ont aussi développé leur
propre interface. C’est le cas notamment d’Hei-
denhain, avec l’interface EnDat ou de Stegmann
avec l’Hyperface. Ces types de sorties per-
mettent entre autres de programmer le codeur
à distance et de connaître son état de fonc-
tionnement.
Certains codeurs présentent enfin une sortie
sinusoïdale. «Avec ce type de capteurs, il est
toujours possible d’échantillonner la sinusoï-
de et d’augmenter la résolution du capteur»,
précise M. Degoursy (TWK).
Mais actuellement, un nombre croissant de
codeurs absolus communiquent avec des bus
de terrain et c’est dans ce domaine que l’on
constate le plus d’évolutions.
Avec le bus de terrain, l’utilisateur définit ses
paramètres et les envoie aux différents codeurs
via le réseau. « Si l’on raccorde des capteurs
par l’intermédiaire des bus de terrain, le cablâ-
ge et le nombre de lignes entre le système de
mesure et l’électronique consécutive est réduit
au minimum. Ces réseaux permettent égale-

MESURES 731 - JANVIER 2001 83


 G uide d’achat 
Il existe une grande codeurs à bride de serrage. Ils ne présentent
variété de capteurs pas de rainure mais trois trous de fixation à
angulaires sur le mar-
ché. Les différences se
120° disposés sur la face avant du codeur. Dans
font principalement au les deux cas, un mécanisme d’accouplement
niveau de la résolution, permet de rendre l’axe du codeur et l’arbre
du type de sortie et de la d’entraînement solidaires. Cette solution est
résistance mécanique. encombrante mais convient quel que soit le
diamètre de l’arbre. «Toutefois, si les varia-
tions de température sont importantes, les dif-
férences entre les coefficients de dilatation peu-
vent entraîner une rupture du mécanisme
d’accouplement et du codeur. Il faut donc une
étude sérieuse du mécanisme d’accouple-
BEI Ideacod

ment », souligne M. Bagdikian (Heidenhain).


Enfin, les codeurs à axe creux se montent
directement sur le moteur. Il faut donc que
fixé le codeur entraîne un mécanisme qui per- fiques (protections de palier ou modules anti- l’axe du moteur soit identique à celui du
met de préserver le nombre de tours effec- chocs) qui protègent l’axe du codeur. D’autres codeur, ce qui donne moins de latitude dans
tués même en cas de coupure de courant. codeurs, de TWK notamment, admettent un les choix. En revanche, cette solution est la
La tenue mécanique. Pendant qu’il est en double roulement. Dans ce cas, les charges moins encombrante et autorise un fonction-
fonctionnement, de nombreuses charges admissibles sont beaucoup plus élevées. nement à température élevée. L’axe peut être
axiales et radiales s’exercent sur l’axe du Les carters de fixation. Il existe trois types de traversant ou pas. Les codeurs à axe traversant,
codeur. Afin de ne pas dégrader ses roule- carters de fixation. L’axe plein équipé d’une principalement utilisés sur les moteurs, sont
ments, il est donc important de connaître et de bride synchro est un standard depuis de nom- les plus chers. Mais si l’on souhaite avoir une
ne pas dépasser la charge maximale admis- breuses années. La bride comporte, sur sa péri- meilleure étanchéité, mieux vaut utiliser un
sible. Nous avons mentionné dans nos phérie, une rainure prévue pour fixer le codeur codeur à axe creux non traversant.
tableaux l’existence d’accouplements spéci- au bâti de la machine. Il existe aussi des Marie-Line Zani

84 MESURES 731 - JANVIER 2001