Sie sind auf Seite 1von 3

LYCEE PILOTE BOURGUIBA Sciences Physiques Date :19-04-2011

-Tunis- Durée : 2 heures


Classes : 4éSc.exp2
DEVOIR DE CONTROLE
(3eme Trimestre)
Ref : 4é-DC3-2010-2011

FERCHIOU

CHIMIE ( 7 points ) Réactions acide/bases


Trois acides A1H, A2H et A3H dissouts séparément dans l’eau pure ont permis de préparer respectivement
trois solutions acides S1, S2 et S3 de concentrations molaires initiales C1, C2 et C3 .
Afin de pouvoir comparer les trois acides, on réalise les expériences suivantes :
 Expérience 1 :
On mesure le pH des trois solutions S1, S2 et S3 ; On porte les
Solutions S1 S2 S3
résultats dans le tableau-1-
Tableau-1- pH 2,4 2 2,9
 Expérience 2 :
On dose séparément un volume VA = 20 mL de chacune des solutions acides par la même solution de soude
(Na++OH-) de concentration molaire CB.
Solutions S1 S2 S3
À l’équivalence, les volumes VBE versés de la solution basique et les
VBE (mL) 20 20 20
valeurs de pH à l’équivalence notés pHE sont donnés
Tableau-2- pHE 8,2 7 8,7
dans le tableau -2-
1°/
a- Donner la définition de l’équivalence acido-basique.
b- Exprimer chacune des concentrations C1, C2 et C3 des trois solutions acides en fonction de la
concentration molaire CB de la solution de soude.
2°/
a- L’acide A2H est-il un acide fort ou un acide faible ? Justifier ?
b- Ecrire l’équation bilan du dosage de l’acide A2H.
c- Calculer la concentration molaire C2 de la solution S2.
d- Déduire alors la valeur de la concentration molaire CB de la solution de soude.
e- Calculer les valeurs des concentrations molaires C1 et C3 des solutions S1 et S3.
3°/ En utilisant la valeur initiale du pH de la solution S1.
a- Montrer que l’acide A1H est un acide faible.
b- Ecrire l’équation bilan de la réaction de dosage de l’acide A1H.
c- Dresser un tableau d’avancement de cette réaction de dosage.
d- En utilisant les valeurs obtenues à l’équivalence, en déduire la valeur du taux d’avancement final f.
Conclure.
e- Déterminer la valeur du pKA1 du couple relatif à l’acide A1H.

4°/ Le mélange obtenu lors du dosage de l’acide A3H par la solution aqueuse d’hydroxyde de sodium a un
pHE = 8,7 à l’équivalence.
a- Ecrire l’équation bilan de la réaction responsable du caractère basique du mélange.
b- Dresser un tableau d’avancement de cette réaction puis établir l’expression du pHE du mélange à
l’équivalence en fonction de pKA3, C3, VA et VBE. On négligera la réaction d’autoprotolyse de l’eau et on
supposera que la forme basique du couple A3H/A3- réagit très faiblement avec l’eau.
c- Calculer pKA3 et donner une classification par pouvoir acide croissant des acides A1H, A2H et A3H.

Page 1 sur 3
PHYSIQUE 13 points
Exercice 1 (8 points) Oscillations forcées électriques et mécaniques
On considère un circuit formé par une association en série, d’un résistor de résistance R, une bobine
d’inductance L et un condensateur de capacité C. Ce circuit est alimenté par un générateur de tension
délivrant une tension sinusoïdale uG(t)=U 2sin(e t + u),de valeur efficace U et de pulsation e réglable.
Un ampèremètre de résistance négligeable permet de mesurer l’intensité efficace I du courant dans le
circuit.
A-
1. Faire le schéma du montage et en déduire l’équation différentielle vérifiée par l’intensité i(t).
2. La solution de cette équation différentielle s’écrit i(t)=IMax sin(e t + i).
a- Faire une construction de Fresnel sans souci d’échelle. Prendre le cas ou e<0.
b- Etablir l’expression de IMax en fonction de e, L, C et R.
c- En déduire l’expression de la charge maximale QMax portée par l’une des armatures du condensateur,
en fonction de e, L, C et R.
B-
On se propose de faire l’étude d’un dispositif mécanique analogue au circuit RLC précédent, muni d’un
  
solide S en mouvement sur un plan horizontal, de vecteur position OM=x(t). i lié à un repère R(O, i ) avec
x(t)=xMaxsin( et+x). Le système est en oscillations forcées imposées par un excitateur qui lui applique une
 
force F=F. i avec F= 3.sin( et+e).
1. Compléter le tableau des analogies électromécaniques suivant :
Tension imposée par
Tension
Charge Inductance Resistance le générateur
Capacité aux bornes
Grandeurs électrique propre R
C du résistor
électriques q L en Ohm() uG(t)=UMsin(et+u)
en Farad (F) uR= R.i
en Coulomb(C) en Henry(H) en Volts (V)
en Volt(V)

F= 3.sin(et+e)
Grandeurs
mécaniques
en
Newton(N)

2. Représenter le schéma d’un dispositif analogue au circuit RLC.


3. Représenter les forces qui s’exercent sur le solide S en mouvement.
C-
1. En utilisant le tableau des analogies électromécaniques
a. Ecrire l’équation différentielle vérifiée par la vitesse v(t).
b. Ecrire l’expression de l’amplitude VMax de la vitesse du solide S en fonction de e et des grandeurs
analogues à (UM, L, C et R).
c. Montrer que VMax est maximale pour une valeur particulière de e.
2. En utilisant l’expression précédente de VMax.
a. Déterminer l’expression de xMax.
b. Montrer qu’elle est maximale pour une valeur R de e que l’on exprimera en fonction des
grandeurs analogues à (L, C et R).
3. Une étude expérimentale a permis de tracer les courbes représentant l’évolution de l’amplitude
xMax=f(e) et l’amplitude VMax=f(e) en fonction de e (Voir Figure-1-). Ces courbes mettent en évidence un
phénomène particulier, de quel phénomène s’agit-il ?
a. Parmi les courbes ci-dessous identifier en le justifiant, celle qui correspond à xMax=f(e) et celle qui
correspond à VMax=f(e).

Page 2 sur 3
XMax(en m) VMax( m.s-1)
0,08 1,6

0,07 1,4
Figure-1-
Courbe -2-
0,06 1,2

0,05 1,0

0,04 0,8
Courbe -1-
0,03 0,6

0,02 0,4

0,01 0,2

0 3 6 9 12 15
2
18 21 24 27
33
30 33 e(en rad.s-1)
b. En exploitant ces deux courbes et en justifiant les réponses, déterminer les valeurs de :
 la grandeur analogue à la capacité du condensateur.

1 39
 la grandeur analogue à l’inductance propre de la bobine.
 la grandeur analogue à la résistance du résistor.

Exercice 2 (5 points) Ondes progressives

Une lame vibrante est liée à l extrémité A d une corde horizontale AB de longueur L. Un système fixe à
l’extrémité B empêche toute réflexion. La lame vibrante impose à l’extrémité A un mouvement rectiligne
sinusoïdal, vertical d’amplitude a et de fréquence N. On donne sur la figure-2- suivante les diagrammes des
mouvements de deux points A et M1 tels que AM1=x1.

y(mm)
Figure-2-
1

t(ms)
0

10
-1

1. Déterminer l’équation horaire du point A.


2. En déduire l’équation horaire du point M1.
3. Représenter l’aspect de la corde à l’instant t1=2,25.10-2s.
4. Déterminer les positions en fonction de  des points qui ont une élongation y=0,5 10-3m à la date t1.
5. Déterminer les positions en fonction de  des points qui vibrent en opposition de phase avec le point M1
à la date t1. Placer ces points sur la courbe représentant l’aspect de la corde à l’instant t1=2,25.10-2s.

-Fin du sujet-

Page 3 sur 3