Sie sind auf Seite 1von 3

GALERIE SOLLERTIS

« Là où je vais, je suis déjà. »

Sur l'invitation de Christian Bernard et de Régis Durand, la galerie Sollertis est heureuse de participer pour la
première fois au Printemps de Septembre. A cette occasion, nous présenterons les travaux récents de Alain
Huck à la galerie et les dernières vidéos de Marion Tampon-Lajarriette à l'espace Marvejol, nouvel espace investit
pour l’occasion.
On Christian Bernard and Regis Durand's invitation, Sollertis Gallery is glad to participate for the first time at the
event: "the printemps de Septembre". For this occasion, we will present the recent works of Alain Huck at the
gallery (12 rue des Régans) and Marion Tampon-Lajarriette's last videos at Marvejol space (47 rue Pharaon).

Alain Huck
Du 26 septembre au 31 octobre 2008
Vernissage et concert de ZAACHEEL le samedi 27 septembre de 18h à 20h
From September 26th to October 31th 2008
Preview and ZAACHEEL’s concert on September 27th from 6 pm to 8 am
Galerie Sollertis 12 rue des Régans F31000 Toulouse

« Etre ce que je suis, suivre ce qui sera, ce que vous êtes nous l'étions, ce que nous sommes vous le serez »,
répète l'artiste, un peu fataliste. Regardez sa forêt, suivez la ligne de fuite tracée au fusain et vous verrez
apparaître dans le travail d'Alain Huck, le point de rencontre du songe et de la réalité. Au croisement du figuratif
et de l'abstraction, l'esthétique géométrie de ses dessins semblent restituer le souvenir flou des rêves et
cristallisé des instants perdus, une impression d'inachevé.
Entre les formes verticales, horizontales, végétales, banales, surgissent, pleins de nostalgie, des espaces vides
à remplir d'imaginaire.
Entre gris clair et gris foncé, la lumière oscille d'un passé clair à un obscur futur. Elle capte le regard du visiteur,
l'interroge sur sa manière de lire l'histoire, voir le quotidien, se représenter l'avenir. Antre d'un progrès
technologique vers lequel Alain Huck suggère de ne pas aller sans hésiter, sans se méfier de l'éventualité de ses
méfaits.
Visiteur : vas, vis et deviens un amateur d'art contemporain.

« To be what I am, to follow what will be, what you are we once were, what we are you will be », the slightly
fatalistic artist likes to repeat this sentence. Stare at his forest, follow the charcoal drawn vanishing line and the
meeting point between dream and reality, in Alain Huck’s work, will appear to your eyes. At the crossroads of
figurative and abstraction, the aesthetic geometry of his drawings seems to restore the hazy Memory of dreams
and crystallize lost moments, with a feeling of incompleteness.
Among the vertical, horizontal, vegetal, ordinary forms, nostalgic hollow spaces spring up to be filled with fancy.
Between pale and dark grey, light sways from clouless past to shady future. It catches the visitor’s eye, to ask him
about his way to read history, to see everyday life, to picture the future .
Ahide out of technological progress which Alain Huck suggests to approach carefully , always on one’s guard
against it’s possible damaging affects.
Visitor : go, live and become a contemporary art lover.
Claire Fiorletta (Traduction : CF)

Galerie Sollertis 12 rue des Régans F 31000 Toulouse


Tél : 33 (0)5 61554332 Fax : 33 (0) 826 698 154 email : sollertis@sollertis.com
sollertis@sollertis.com
GALERIE SOLLERTIS

Marion Tampon Lajarriette


Du 26 septembre au 31 octobre 2008
Vernissage le samedi 27 septembre de 18h à 20h
From September 26th to October 31th 2008
Preview on September 27th from 6 pm to 8 am
Sollertis / Espace Marvejol 47 rue Pharaon F31000 Toulouse

L’activité de Marion Tampon-Lajarriette consiste essentiellement à réinvestir des œuvres marquantes du cinéma,
en intervenant sur l’unité de leur image ou de leur déroulement temporel. Dans le cadre bien défini du film pré-
existant, elle cherche à ouvrir d’autres espaces-temps possibles, d’autres modes de navigations; des chemins de
traverse où le regardeur-flâneur peut déambuler sans but ni repère.
La Visionneuse, par exemple, nous présente quelques vues de “la zone” de Stalker. A présent figées, celles-ci
attendent d’être explorées et re-temporalisées par l’activation du spectateur. Au moyen d’un joystick, cette vidéo
interactive invite à mettre en marche le déplacement du regard-caméra sur ces étendues, plaçant ainsi le
spectateur dans une position à la fois d’observateur, de joueur et de caméraman. La deuxième vidéo présentée,
Caméra1 Plan8 ne restitue quant à elle aucun lieu, aucun décor, mais bien un déplacement de caméra pré-
existant. Extrait du film La Corde, ce déplacement continu est reproduit à la surface d’une mer de synthèse; pur
décor d’abstraction accueillant ses aléas.
 
Marion Tampon Lajarriette’s activity consists mainly in reinvesting the memorable pieces of the cinema. She acts
on the unity of the pictures or on the temporal sequence. In a well-defined framework of the pre-existing movie,
she opens others possible spaces/times, others ways of navigations, side roads where the stroller can walk
around without aim or mark.
For instance, “the viewer” (la visionneuse) presents to us some views of « the zone » from Stalker. At present
frozen, these views are waiting for being explored and re-tempolarized through the spectator’s activation.
Thanks to a joystick, this interactive video invites to a displacement of the look-camera on these surfaces. Thus,
the spectator is placed in a position where he is at the same time observer, player and cameraman. The second
video : « camera1, Plan B » does not reconstitute any place or any decor but a displacement of the pre-existing
camera. Extract from the movie « the rope » (la corde), this continuous movement is reproduced at the water
surface of a synthetic sea, pure decor of abstraction welcoming its hazards.
(Traduction :Elise Serrut)

Horaires d'ouverture du festival


Du lundi au vendredi de 12h à 19h
Samedis et dimanches de 11h à 19h
Horaires d’ouverture de la galerie
Du lundi au dimanche de 12h à 19h
Nocturnes
Vendredi 26 septembre de 18h à 0h30,
Samedi 27 septembre, vendredi 3 et samedi 4 octobre de 11h à 0h30

www.printempsdeseptembre.com

Galerie Sollertis 12 rue des Régans F 31000 Toulouse


Tél : 33 (0)5 61554332 Fax : 33 (0) 826 698 154 email : sollertis@sollertis.com
sollertis@sollertis.com
GALERIE SOLLERTIS

Galerie Sollertis 12 rue des Régans F 31000 Toulouse


Tél : 33 (0)5 61554332 Fax : 33 (0) 826 698 154 email : sollertis@sollertis.com
sollertis@sollertis.com