Sie sind auf Seite 1von 28

AgroBio Périgord Info

Le Bulletin de liaison des adhérents


Janvier - Février 2009

EDITO de Matthieu Naulin


Bonjour à toutes et à tous, une reconversion durable et qui correspond à notre
dynamique.
Une nouvelle année redémarre avec toujours autant de Sans oublier la Fièvre Catarrhale Ovine qui fait rage et qui
dynamisme pour notre beau métier qu’est l’agriculture retarde la prophylaxie. Sachant que les vaccins FCO ne
biologique. sont pas prêts, les pouvoirs politiques ont bloqué la
Cette année, nous allons fêter les 20 ans de notre prophylaxie afin de nous obliger à vacciner. Un fait pour
association AgroBio Périgord. Ces 20 années auront été expliquer cela, dans la plupart des élevages la prophylaxie
riches en progrès, les grandes instances commencent à n’est pas encore programmée. Encore une fois il va falloir
nous écouter et à voir un avenir dans l’agriculture leur montrer que nous avons la liberté d’agir comme bon
biologique ; mais attention, il nous faut être vigilants car nous semble sur nos exploitations et que toute décision
dès qu’on se retourne nous avons notre avenir dans le n’appartient qu’à nous même.
dos… Notamment avec les articles qu’écrit la Chambre
d’Agriculture sur « leurs aventures » vers l’agriculture Un sujet qui me touche aussi beaucoup, la restauration
biologique. collective. La marchandise manque et les collectivités sont
Voilà pourquoi nous continuerons à nous battre pour demandeuses, mais à l’heure actuelle la production
faire valoir nos savoir faire et nos perspectives. Pour cela, française n’arrive même pas à satisfaire la demande des
nous pouvons faire confiance à l’équipe d’AgroBio consommateurs. Que font les pouvoirs politiques ? Peut
Périgord dans laquelle nous rejoint Jennifer Kendall que être que nous devrions être plus présents au sein des
nous accueillons avec beaucoup d’enthousiasme. Elle va jeunes agriculteurs ? Il faut faire sauter les verrous qui
mettre tout son dynamisme à disposition pour pérenniser bloquent la reconversion, montrer à nos collègues
et développer la bataille sur le maintien de la Biodiversité agriculteurs que nous pouvons faire autrement tout en
qui, sans l’agriculture biologique, serait encore plus dynamisant nos territoires.
compromise.
La chose qui nous reste à faire, nous agriculteurs militants
Un autre sujet d’actualité : l’installation de jeunes avec le membres de l’association AgroBio, est simple : toujours
dépôt du dossier BPREA (Brevet Professionnel autant de dynamisme, de projets, de motivation, de débats
Responsable d’Exploitation Agricole), cela nous constructifs (face aux élus par exemple). Ceci est
permettra de suivre les stagiaires tout au long de leur indispensable pour promouvoir l’agriculture biologique.
formation. Dans le même objectif : la reconversion Dans le contexte actuel, l’optimisme doit être au rendez
d’agriculteurs vers la Bio. Pour cela Séverine Alfieri ira à vous pour cette année 2009.
la rencontre de ces nouveaux paysans pour les amener à
Bonne lecture.

Dans ce numéro
Vie de l’association et du réseau p.2-3 Les aides aux agriculteurs Bio pour 2009 p.15

Communication-Promotion p.4-9 Filières viande p.15-16


y 4ème foire bio de Bergerac le bilan détaillé y Des débouchés qui se mettent en place
y Printemps bio 2009
y Commandes groupées Viticulture p.17-22
y Périgord à Montmartre 3ème édition y Retour sur le réseau de piégeage

L’Aquitaine cultive la biodiversité p.9-12 Actualités p.22-24


y Les parcelles in situ de maïs population en 2008
y Maison de la semence : bilan et perspectives Formations p.24-25
y Tom Wagner en Périgord ?
Agenda – Annonces p.25-26
y Les variétés de conservation : une toute petite partie de la réponse
y Kokopelli : biodiversité la fin des illusions

Réglementation p.12-14
y Le point sur les changements

1
Vie de l’association et du réseau
Du changement dans l’équipe AgroBio Périgord grâce à l’intervention de Gold Périgord,
notamment Nadine FABRON, a présenté l’Agriculture
semence Biologique du Département et en quoi les pratiques des
agriculteurs sont liées aux chaos climatiques que nous
Jennifer KENDALL remplace Maxime LETE depuis le connaissons aujourd’hui et qui se succèdent de façon de
premier janvier. Jennifer a tout d’abord travaillé comme plus en plus rapprochés.
volontaire associatif une année, puis deux mois en CDD À l’issue de cette présentation une dégustation de produits
jusqu’au 31 décembre 2008. Ses activités étaient centrées Bio du Département a été organisée.
sur la Maison de la Semence qui a connue un grand
développement et sur l’organisation de la fête de cueilleurs
de biodiversité.
Durant ces quatorze mois, elle nous a aussi accompagné
La région Aquitaine semble
sur l’entretien, le suivi et les récoltes sur la plate forme, et a s’inscrire dans un partenariat
participé à la collecte des récoltes chez les agriculteurs
l’automne dernier. Ces activités lui ont apporté les durable avec notre réseau
connaissances théoriques et pratiques indispensables pour L’Aquitaine réaffirme son soutien à la Bio : le Comité
la bonne prise en charge de ce nouveau poste. Régional Bio se réuni maintenant régulièrement et a mis
Maxime LETE qui travaillait sur le programme semences des moyens humains, en la personne de Camille MASSOL,
depuis septembre 2005 s’oriente vers de nouveaux pour suivre l’ensemble des dossiers Agriculture Biologique
horizons. Nous lui souhaitons de réussir dans sa nouvelle au sein de l’institution. Béatrice GENDREAU, Conseillère
voie. Sa fougue et sa passion pour les plantes nous Régionale et agricultrice, en charge de l’Agriculture au
manqueront. Conseil Régional, s’investit et sollicite des soutiens
Patrice GAUDIN importants pour accompagner la bio au niveau de la
formation dans les lycées agricoles, de la production, et
aussi de la transformation, et de la distribution. Les
Conseil d’Administration compétences de notre réseau sont reconnues et c’est
Ce fut un Conseil d’Administration de rentrée convivial plutôt sereinement que nous pouvons aborder notre
avec à l’ordre du jour une rencontre entre salariés de avenir sur le plan régional.
l’Association et Administrateurs autour d’un buffet bio.
Les échanges furent nombreux et ont porté sur l’ensemble
des missions suivies par chacun. PPP (Plan de Professionnalisation
L’ordre du jour de ce Conseil d’Administration s’est
articulé autour des engagements des administrateurs et Personnalisé)
adhérents vis à vis de notre association, et de la définition Les modalités de suivi de l’installation évoluent à grand
claire des objectifs pour chaque action suivie par les pas, AgroBio Périgord s’est positionné pour participer au
salariés. Les discussions, un ordre du jour a pu être établi Comité Départemental de l’Installation et souhaite faire
pour le prochain CA qui devra travailler entre autre sur la évoluer sa convention de partenariat avec la Chambre
stratégie de communication. d’Agriculture sur la reconnaissance d’AgroBio Périgord
Dans les points divers abordés : Que fait-on pour les 20 dans l’accompagnement des projets d’installation bio afin
ans d’AgroBio Périgord ? Comment améliorer la que les candidats à l’installation bénéficient d’informations
participation des producteurs à la réalisation du bulletin et de conseils adaptés à leurs projets.
d’information ? Et où et quand se tiendra l’AG d’Agrobio Emmanuel MARSEILLE
Périgord ? Sous réserve de disponibilités sur la ferme du
Lycée Agricole le samedi 21 mars prochain. L’AG sera
suivie d’un repas et d’une soirée festive. FNAB
Enfin Gérard JOULAIN a informé le Conseil Communiqué de presse
d’Administration sur le fait que le projet de Plan
Départemental Bio déposé auprès du service Agriculture Michel Barnier reçoit la FNAB
du Conseil Général en juin dernier fera l’objet de nouvelles La Fédération nationale d’agriculture biologique des
rencontres prochainement avec les élus. L’Agriculture régions de France a rencontré Michel Barnier mercredi 21
Biologique ne semble pas, à contrario de la Région, une janvier. Prenant tout d’abord acte de l’importance de notre
des priorités du Département, il faut donc prévoir du réseau dans le paysage agricole français, le Ministre de
temps et de l’énergie pour faire avancer ce dossier ! l’agriculture a affirmé sa foi en la bio et son intérêt pour
les systèmes agricoles alternatifs respectueux de
l’environnement. Concernant l’application française du
Plan Climat « bilan de santé », il a confirmé le financement de l’aide au
Le plan Climat de la région Aquitaine a fait l’objet d’une maintien pour les producteurs bio, sans pouvoir dire
présentation le 29 janvier à l’IUT de PERIGUEUX, aujourd’hui si ce serait via le 1er ou le 2eme pilier de la

2
PAC. Abordant l’après-2012, il nous a indiqué pencher Après le traditionnel tour des régions le matin, nous
pour le maintien d’un 1er pilier fondamentalement tourné pourrons faire ensemble le bilan de nos actions en 2008 et
vers le développement durable. Michel Barnier a enfin débattre des orientations pour 2009, avec deux grands
répondu positivement à notre invitation, et devrait se sujets pressentis : le développement de la bio dans ses
rendre avant son départ sur une exploitation bio. dimensions économiques, avec entre autres la question du
Cette audience a été l’occasion, pour la FNAB, de faire un revenu des agriculteurs bio, et le projet d'identifiant. Le
arrêt sur image sur le plan de développement de la bio, colloque du 25 mars après-midi devrait s'articuler autour
lancé par M. Barnier le 12 septembre 2007. Nous nous du thème : "le développement de la bio, quels acteurs pour
sommes réjouis, une fois encore, de l’ambition de ce plan, quels projets?". Nous comptons sur la présence de Michel
même si beaucoup reste à faire : les conversions Barnier lors de ce colloque. rens. : alefur@fnab.org
notamment, sont loin d’être en nombre suffisant pour
atteindre les objectifs de triplement des surfaces en 2013,
mais les dernières mesures prise par le Ministre en fin Journées d’automne FNAB
d’année (12 M euros supplémentaires, déplafonnement des
aides à la conversion) pourraient changer la donne en Les journées d’automne de la FNAB se sont déroulées les
2009. La FNAB, qui est certes de plus en plus reconnue 9 et 10 décembre en Auvergne. Durant ces 2 jours
comme un partenaire incontournable dans tous les beaucoup de questions ont été posées autour de
domaines en rapport avec la bio (recherche, formation, l’identifiant. En quoi consiste cet identifiant ?
production, structuration des filières, …) a insisté sur son Petit rappel : le premier janvier 2009 entrait en vigueur le
souhait de synergie avec le réseau des chambres nouveau cahier de charges Européen concernant
d’agriculture, et le Ministre nous assuré qu’il interviendrait l’agriculture biologique. Ce cahier des charges ne convient
dans ce sens. Nous avons également proposé la création, pas à de nombreux professionnels de la bio, que ce soit en
en région, de « pôles info conversion » qui regrouperaient premier lieu, les producteurs, certains transformateurs et
toutes les compétences dans ce domaine. Concernant la distributeurs. En effet, principalement sur l’élevage, de
réglementation, nous avons à nouveau demandé à être nombreux fondamentaux ont été abandonnés et, au lieu
associé le plus en amont possible aux décisions en matière d’être plus cohérent, il devient sur certains points très
de prophylaxies obligatoires. Le Ministre nous a assuré par laxiste et ouvre la porte à certaines dérives (cf. « nouveau
ailleurs de la signature imminente des textes concernant la règlement page).
mise en marché et l’utilisation des produits Partant de ce constat, il a été proposé de remédier à ces
phytopharmaceutiques peu préoccupants. Nous avons travers et d’apporter des garanties supplémentaires pour
enfin abordé la question des OGM et de la coexistence tirer l’agriculture biologique vers le haut, plutôt que de voir
avec des filières qui souhaitent, comme la bio, rester à zéro ses principes même abandonnés. Aujourd’hui nous devons
OGM : à ce sujet, M. Barnier nous a renvoyé sur le Haut développer une agriculture biologique qui répond aux
Conseil des biotechnologies. enjeux environnementaux et sociétaux.
Le 2eme point important abordé était bien sûr Néanmoins la tâche n’est pas si simple. Où en est-on
l’application française du bilan de santé de la PAC. La aujourd’hui ? Il a donc été décidé de créer une association
FNAB a indiqué sa préférence pour une « rémunération de de préfiguration de la future marque sous le nom
reconnaissance » (l’aide au maintien) positionnée sur le 1er « Alternative Bio 2009 ». Cette association aura pour but
pilier, afin de préfigurer, dès aujourd’hui, une PAC de dans un premier temps d’élaborer le nouveau cahier des
l’après 2012 qui rémunérerait les producteurs pour les charges, de solliciter de nouveaux partenaires, de prendre
services rendus à la collectivité en matière contact avec les organismes certificateurs afin de connaître
d’environnement, d’emploi et de vie des territoires ruraux. les coûts liés aux points de certifications…
Tout en se déclarant parfaitement en accord avec cette Ses membres actifs pressentis aujourd’hui sont la Fnab,
approche, le Ministre a indiqué qu’il n’avait pas encore Biocoop qui souhaite selon les propos de Patrick Collin
choisi lequel, des deux piliers de la PAC, financerait cette (responsable au pôle produits) que ce projet aille vite,
« aide au maintien », mais que son choix se fera en Biomonde qui souhaite de son côté y voir plus de
fonction de là où elle sera la moins menacée à terme, dans transformateurs engagés, la représentante
l’objectif d’orienter résolument la future PAC dans le sens Bioconsom’acteur qui quant à elle y voit une demande
du développement durable. forte des consommateurs ; les marques régionales,
Une visite sur une ferme bio, à l’invitation de la FNAB, nationales et européennes sont elles aussi intéressées voire
pourrait être programmée dès la fin février. impliquées dans ce projet.
Paris, le 22 janvier 2009 L’assemblée générale constitutive de cette nouvelle
association se déroulera le 25 février. Le même jour, seront
mis en place des groupes de travail afin d’être efficace et
AG de la FNAB, les 24 et 25 mars d’apporter des réponses aux nombreuses questions qui se
dans le Parc de la Brenne (Centre). posent encore.
Reste aujourd’hui à fédérer. Si les distributeurs sont
La FNAB tiendra son Assemblée Générale les 24 et 25 impliqués, il nous reste à convaincre les transformateurs
mars prochains, sur le site de Bellebouche près de l'étang du bien fondé de cette démarche. Chacun d’entre nous a,
du même nom, dans le Parc de la Brenne. Nous y serons là probablement, un rôle à jouer auprès des intervenants
accueillis par Biocentre et les GAB de l'Indre et du Cher. que nous connaissons ou côtoyons.
Gérard JOULAIN
3
Communication / Promotion
4ème Foire bio de Bergerac, le bilan surprise d’être remerciés par des applaudissements de la
part des exposants, un beau cadeau...
détaillé

Des bénévoles, encore et toujours essentiels


Nous ne cesserons jamais de le répéter mais, sans les
Cette 4ème foire bio de Bergerac a été, une fois encore, un
bénévoles, la foire bio ne pourrait pas avoir lieu. Cette
succès avec presque 2 800 entrées sur le week end, soit
année, nous avons retrouvé des piliers, présents depuis la
500 de plus par rapport à 2007. Cet événement qui
1ère édition mais nous avons aussi accueilli de nouveaux
commence à être bien connu du grand public est
volontaires, tous ravis de s’impliquer dans l’organisation.
aujourd’hui, encore plus qu’hier, en phase avec les attentes
Un grand merci à tous. L’an prochain, pour faciliter leur
de la société.
travail, nous prévoyons une petite réunion sur place, la
La foire 2008 a été dans la continuité de celle de 2007, sans
veille de la foire afin de leur montrer les lieux et de
changement fondamental (tels que agrandissement, stands
prendre le temps de bien leur expliquer leurs missions. Le
à l’extérieur..) mais marquée tout de même par quelques
dimanche 1er février, un goûter de remerciement a été
nouveautés (nocturnes, animation musicale, restaurateurs).
organisé afin de se retrouver et de se remémorer les bons
Cela s’explique par le passage de relai entre Estelle
moments de cette 4ème édition de la foire bio de Bergerac.
Borderie et moi, Stéphanie Bomme-Roussarie.
Personnellement, participer à l’organisation de la foire bio Les parents à la conférence et les enfants au
de Bergerac a été un beau challenge. Toutes les archives
laissées par Estelle, ses conseils avisés au fur et à mesure, « pôle créatif »
l’aide de Séverine Alfieri et la présence du comité Les conférences ont, une fois de plus, fait salle comble.
d’organisation ont permis de mener à bien cette aventure. Celle du samedi portait sur le jardinage bio et les jardins
Je tiens ici à vous en remercier. d’ornement et celle du dimanche sur la construction
passive. Une autre façon pour en apprendre un peu plus
Des visiteurs et des exposants une fois encore sur les 2 thèmes majeurs de la foire, que sont l’agriculture
satisfaits biologique et l’éco-habitat. Pendant ce temps-là, sur le côté
de la scène, les enfants jouaient les artistes en peignant de
Visiteurs et exposants sont ravis de cette nouvelle édition.
magnifiques toiles, aidés par notre équipe de bénévoles.
Sur les 331 enquêtes complétées par les visiteurs, 77 % se
Un souvenir qu’ils ont évidemment ramené à la
sont dits très satisfaits ou satisfaits de leur visite, 4 %
maison…La foire bio de Bergerac est donc bien
moyennement satisfaits et aucun n’est reparti insatisfait.
intergénérationnelle…
Bon point pour nous. Voilà en vrac des remarques qui
sont revenues plusieurs fois : plus d’ateliers, s’agrandir,
plus de stands sur la santé, l’hygiène, la beauté, plus de
choses sur le potager, plus de vêtements, notamment
enfants. Toutes ces remarques ont été entendues mais
toutes ne seront pas prises en compte puisque l’objectif de
cette foire est avant tout de développer l’agriculture bio
locale. Au niveau des exposants, seule la moitié a rempli
l’enquête, ce qui est un peu dommage car les suggestions
sont toujours intéressantes. Tous les exposants sont Ateliers créatifs
satisfaits de l’organisation et souhaitent revenir. 85 % ont
estimé que la fréquentation du samedi était bonne et 87 %
le dimanche. 75% ont réalisé un bon chiffre d’affaires. Les
points soulignés par les exposants sont la bonne
organisation, l’ambiance conviviale et chaleureuse, la belle
décoration, la bonne rigueur dans la sélection des dossiers,
autant de points sur lesquels le comité a travaillé…et a été
récompensé ! Le dimanche soir, nous avons eu l’agréable Les conférences ont intéressées beaucoup de monde
4
Des stands diversifiés pour le plaisir de tous prochaine, nous pensons renouveler ce partenariat très
réussi.
Sur les 61 exposants présents, 37 concernaient l’agriculture
En plus des arbres dans la salle, nous avons eu cette année
bio dont 29 l’agriculture bio de Dordogne (soit 48 %). 24
les calèches à l’extérieur. Bruno Hoff Blanc, maraicher à
exposants portaient sur l’éco-habitat et autres (librairie,
Cause de Clérans, s’est proposé pour faire faire des tours
associations…). Lors de la sélection, nous essayons de
en calèches aux visiteurs. Malheureusement, le mauvais
maintenir une diversité intéressante, tout en maintenant un
temps n’a pas permis à beaucoup de monde d’en profiter.
équilibre entre nouveauté, renouvellement de stands et
maintien des habitués et piliers de la foire. De nombreuses
demandes nous arrivent de partout mais nous continuons
à favoriser le local et rejetons toutes les propositions
portant sur les médecines parallèles, bijoux et autres. La
sélection stricte est un de nos atouts et nous souhaitons
qu’elle le reste.

Une restauration variée, de quoi satisfaire tous


les palais
Au menu, assiettes préparées par les producteurs, tourin à
l’ail d’AgroBio Périgord ou tapas des chefs et
La nocturne du samedi soir animée par Igor
restaurateurs. Quel choix ! Cette année, pour la 1ère fois, Cette année, nous avions choisi de prolonger la journée du
des grands chefs et restaurateurs se sont joints à nous. Ils samedi par une nocturne jusqu’à 22h30 et un concert par
ont acceptés de tenter cette aventure : des mini-plats Igor, un groupe folklorique de St Pierre d’Eyraud. Le bilan
élaborés à partir des produits des agriculteurs présents sur de cette initiative fut mitigée : tous les exposants n’ont pas
la foire, servis dans de la vaisselle compostable et à des joué le jeu d’être présents jusqu’à la fermeture. Par contre,
prix raisonnables… rien que ça. Merci au Vieux Logis certains ont été ravis puisque les visiteurs sont arrivés plus
(Trémolat), au Restaurant Etincelles (Sainte Sabine-Born), tard que les années précédentes (encore de nombreuses
à La tour des Vents (Monbazillac), à L’Auberge de entrées vers 19 et 20h). Ces entrées supplémentaires ont
l’Eclade (Montpon-Ménestérol) et à l’Epicurius (Bergerac). été bénéfiques pour les ventes et la fréquentation globale.
Leur présence a contribué à faire venir sur la foire une Quant à la musique, les enquêtes ont indiqué que c’était
nouvelle clientèle et à promouvoir les produits bio locaux. une bonne idée mais qu’une musique dite d’ambiance
aurait été plus appropriée. A réfléchir pour 2009…

Le coin repas
Igor
Pas de loto mais deux tombolas
Contrairement à l’année dernière, le comité a décidé de ne
pas réitérer le loto mais de le remplacer par 2 tombolas,
une par jour. En effet, cette solution a demandé moins de
travail de préparation et d’animation et ainsi, nous n’avons
pas du louer une autre salle et faire déplacer le public. Pour
la tombola, ce sont les exposants qui ont accepté de nous
Les chefs avec les producteurs fournir des lots et nous les en remercions.

Une décoration automnale et des tours en


calèche
Cette année, c’est l’association « Pour les Enfants du Pays
de Beleyme », située à Montagnac la Crempse qui s’est
chargée de transformer la salle Anatole France, en un lieu
très agréable. Ils ont fabriqués, spécialement pour nous,
des séparations de stands en branches et des « arbres »
pour matérialiser les allées. Ils ont également amené de
nombreux modèles de mobilier bois, qui ont permis aux Vente des tickets de tombolas, avec de très beaux lots à gagner !
visiteurs fatigués de se reposer quelques instants. L’année
5
La couverture publicitaire et les médias relayer votre information (tracts, communiqués de
presse…).
Il s’agit d’un volet essentiel pour la réussite de la foire et
Si vous souhaitez participer au Printemps bio 2009,
qui, par conséquent, engloutit une bonne partie du budget.
merci de vous manifester rapidement auprès de
Nous avons réalisé 100 affiches abribus, 300 affiches
Stéphanie Bomme-Roussarie au 05.53.35.88.18
40x60, 1 500 affiches 21x29.7, 5 000 programmes et 7 500
petits tracts ! Ils ont été diffusés par les bénévoles, les
partenaires d’AgroBio Périgord mais aussi par les
exposants eux-mêmes. Au niveau de la presse, en plus des
encarts publicitaires payants dans Réussir le Périgord, le AgroBio Périgord fête ses 20 ans !!!
Démocrate et l’Echo, nous avons organisé une conférence Le Conseil d’Administration de votre association a
de presse la semaine précédent la foire. Cela a permis une décidé l’organisation d’un événement autour de cet
bonne couverture de l’événement dans les journaux (Sud anniversaire. Ce sera l’occasion de faire parler de
Ouest, La DL, Le Démocrate, l’Echo, Réussir le Périgord). l’association dans les médias mais également et
Bien en amont, nous avons communiqué sur la foire bio surtout de faire connaître notre existence et nos
dans le bulletin municipal de la ville de Bergerac et dans les actions aux agriculteurs conventionnels et ainsi
journaux spécialisés (Biocontact…). Tous les canaux de encourager de nouvelles conversions. A priori, nous
diffusion sont à exploiter. Les radios ont également relayé fêterons les 20 ans d’AgroBio Périgord pendant le
notre information au travers de publicités (payantes) mais Printemps Bio, première quinzaine de juin.
également d’interviews, d’émissions ou de jeux concours Au programme : une exposition de portraits et de
(France Bleu Périgord, Radio Vallée Bergerac, Radio 4, témoignages d’agriculteurs (avis aux volontaires !) et
Bergerac 95, Radio 103 Périgueux). Cette partie est des animations à définir.
essentielle et représente une grosse part du travail de
préparation. Les avis sont unanimes, l’affiche 2008 était
vraiment magnifique, la plus belle de Jef, depuis le début
de la foire… Chapeau l’artiste et bon courage pour l’an
prochain car la barre est haute. PROPOSITIONS D’ACHATS
GROUPES
Avant de terminer ce bilan de la 4ème foire bio de Bergerac,
un très grand merci aux membres du comité qui ont
- Poches papier
consacré de nombreuses soirées et beaucoup de temps à la
mise en place de cette foire. Merci à Thierry BAUDRY Comme les années précédentes,
(viticulteur à Pomport), Jean-Marc DUBIAU (agriculteur à nous vous proposons un achat
St Pierre d’Eyraud), Christian DAVID (agriculteur à groupé de poches papier
Lamonzie-Montastruc), Philippe DUBOT (consom’acteur personnalisées à des tarifs négociés.
et secrétaire de l’association Les Paniers Bio des 2 Rives) Plusieurs modèles sont disponibles :
et Françoise LEON (consom’actrice). Un petit bémol poches type fruits et légumes en 1
cependant au milieu de tant d’enthousiasme…le comité se kg, 2 kg et 3 kg (dimensions
dépeuple peu à peu bien que le travail ne manque pas. Il respectives* 14x9x25, 20x9x29 et
est important que d’autres producteurs se mobilisent afin 20x9x34) et poches à anses en 2.5
renforcer le comité et alléger un peu la tâche des membres kg et 5 kg (dimensions respectives*
déjà présents… 22x10x29 et 36x12x41).
Avis aux volontaires ! L’année dernière la commande avait été faite un peu
tardivement du fait du changement d’animatrice entre
Stéphanie BOMME-ROUSSARIE Estelle Borderie et Stéphanie Bomme-Roussarie. Cette
année, l’objectif est de pouvoir mettre à votre disposition
les poches pour le mois de mai.
Printemps bio 2009, du 1er au 14 Un bon de commande va être envoyé fin février aux
producteurs ayant déjà participé à cette commande
juin… « L’occasion de tout savoir sur groupée. Si vous souhaitez en profiter cette année,
appelez-nous (avant la fin février) et nous vous
la bio, partout en France » ajouterons à notre liste de destinataires du courrier et du
Le Printemps bio est un temps fort bon de commande.
national d’information et de valorisation * dimensions en cm : L x soufflet x H
des produits issus de l’agriculture bio. A
cette occasion une campagne de pub nationale est réalisée ; - Tracts et plaquettes publicitaires
elle est déclinée au niveau départemental par Agrobio Avoir un tract publicitaire (digne de ce nom) contribue à
Périgord qui centralise et promeut les événements organisés sur le vous faire connaître et à bien vendre vos produits. Il est
territoire de la Dordogne. Tous types de manifestations courant de voir des agriculteurs proposer à leurs clients
peuvent être envisagés : journées portes ouvertes, marchés, des tracts faits maison, assez basiques et tirés au fur et à
conférences, visites, repas bio, émissions… AgroBio mesure à l’imprimante. Cette solution montre qu’un tel
Périgord peut vous aider à mettre un place un document est important mais aussi que vous n’avez pas
événementiel (appui à l’organisation locale) ou simplement
6
toujours le temps, les compétences ou le budget pour Le Périgord à Montmartre
réaliser des tracts efficaces.
Il peut s’agir d’un document de base utilisable pendant 3ème édition
plusieurs années (présentation de votre ferme et de vos Du 5 au 7 juin 2009, le Conseil Général de la Dordogne
activités/produits, vos coordonnées, vos lieux de vente organise pour la 3ème fois son opération de promotion des
par exemple) ou d’un tarif qui demandent à être actualisé produits périgourdins à
chaque année. Montmartre. Nous
AgroBio Périgord a rencontré l’imprimerie Neury de avons de nouveau été
Bergerac. Cette entreprise, aux normes Imprim’Vert, sollicités pour organiser
propose de réaliser des tracts en amalgame (impression de un stand collectif de
plusieurs modèles de plaquettes différents à la fois), ce qui produits bio.
permet de baisser les coûts d’impression. Pour la 1ère édition, 21
producteurs avaient
Descriptif :
proposé leurs produits mais seule l’association AgroBio
- Tracts 10 x 21 cm, en couleurs, recto-verso, avait été identifiée sur la communication. L’année suivante,
papier 130 g, 100 % recyclé. seuls 7 producteurs (pour 41 références) avaient participé à
- Vous fournissez les informations par mail ou l’opération. A chaque fois, il s’est avéré que la présence du
courrier (messages, textes, photos, logos…) à producteur sur place permettait un bon chiffre d’affaires.
AgroBio Périgord ou à l’imprimeur directement ; C’est pour cela qu’en 2009, nous demandons une présence
- L’imprimeur s’occupe de vous proposer une mise indispensable des producteurs.
en page personnalisée (pas de charte graphique
commune, propositions de tracts qui vous Au niveau pratique :
ressemblent) que vous validez ou modifiez ; - installation du stand le jeudi 4 juin
- Au besoin, l’imprimeur peut se charger de venir - participation de 100 € HT par producteur (hors
prendre des photos chez vous. frais d’hébergement et de repas)
- location d’un à 2 camions pour le transport
Tarifs pour 6 modèles : collectif des produits
- 5 000 exemplaires de chaque modèle : 268 € HT - vente collective (1 seul stand avec caisse
par modèle (contre environ 500 € pour un seul commune AgroBio Périgord)
modèle)
- présence obligatoire (au moins 1 jour)
- 10 000 exemplaires de chaque modèle : 342 € HT
- au total une trentaine de produits référencés pour
par modèle
environ 8 producteurs
- 20 000 exemplaires de chaque modèle : 485 € HT
- l’hébergement est à la charge de chaque
par modèle
producteur mais nous pouvons le réserver pour
Avantages Inconvénient vous (Etap Hotel, Porte de la Chapelle, environ
• prix vraiment avantageux • 6 participants nécessaires 55 € nuit + petit déjeuner, à 5 minutes en voiture
(ou des multiples de 6) ou 5 stations de métro de Montmartre)
• service tout compris
(mise en page et • Même nombre Si vous souhaitez participer à cette opération, merci
impression) d’exemplaires souhaités de remplir le coupon-réponse qui ce trouve à la fin de
• document de qualité et par tous ce bulletin et de nous le retourner avant le 3 mars
personnalisé 2009.
• réalisation facilité
(AgroBio Périgord en Une sélection sera effectuée parmi les réponses selon les
intermédiaire en cas de critères suivants :
besoin) - 8 producteurs nécessaires
- en Bio ou en conversion (au minimum licence)
Délai : - priorité à ceux n’ayant pas encore participé les 2
- 1 mois pour la composition et la réalisation des années précédentes
maquettes (à partir du moment où vous avez tous - gamme diversifiée (pas de concurrence sur le
fourni les éléments) stand)
- 15 jours pour l’impression
Parallèlement au stand collectif de vente, nous allons
Si vous voulez bénéficier de cette opportunité, mettre en place une vitrine d’exposition des produits bio
manifestez-vous avant le 6 mars auprès de Stéphanie périgourdins. Si vous souhaitez uniquement exposer votre
Bomme-Roussarie. échantillon et vos dépliants, nous vous demanderons une
participation de 10 €.
Contact : Stéphanie Bomme-Roussarie

7
Emission Madame est Servie spécial tournage d’une visite d’Eric MAILLE dans les vignes chez
Bruno BILANCINI en projet de conversion pour 2009.
bio Alors une fois n’est pas coutume, à vos télés !

En Bref……
Article Réussir le Périgord
Notre public c’est bel et bien les Agriculteurs. Le manque
criant de produits pour approvisionner les circuits courts
et longs de notre filière nous amène à communiquer sur le
Jean Yves Pin interviewé par David Dérhille potentiel formidable, les soutiens possibles et
l’accompagnement que propose notre filière. AgroBio
Le 30 janvier, la famille Pin nous a accueillis dans sa ferme Périgord a planifié la parution d’une double page dans
auberge à St Romain et St Clément pour l’enregistrement l’hebdomadaire Réussir le Périgord du 6 février dernier.
d’une émission « Madame est servie » spéciale bio. Au A l’heure où la bio se structure, ce sont des paysans dont
menu : velouté de potimarron et mousse de tomme de nous avons besoin ! Le monde conventionnel est en crise,
chèvre, pintade farcie et ses petits légumes, le tout crise économique, crise de confiance : la bio est une
provenant de la ferme. Nous avons également évoqué les alternative qui ne doit plus passer inaperçue. Mais
AMAP et associations producteurs/consommateurs, les attention si le rythme de conversions s’accélère n’oublions
prix des produits bio et plus généralement l’agriculture bio. pas qu’il est nécessaire d’accompagner les agriculteurs et
Cette émission sera diffusée le samedi 14 mars à 11h l’approche transversale ou systémique qui caractérise notre
sur les ondes de France Bleu Périgord. Bonne réseau FNAB ne doit pas être mise de côté.
écoute… Alors ensemble développons la bio !

Documentaire France 5 Nos enfants nous accuseront


Juliette LEROUX chargée de mission Réglementation à la Le 20 Janvier dernier la projection du Film « Nos enfants
FNAB a communiqué il y a quelques jours nos nous accuseront* » a rassemblé plus de 300 personnes au
coordonnées à une journaliste de France 5 Elsa CAP Cinéma à Périgueux. Co organisée avec Alain
MARGOUT pour la réalisation d’un documentaire sur les DANEAUD (FN CIVAM) et l’Association Ciné Cinéma,
méthodes d’accompagnement en Agriculture Biologique cette soirée s’est poursuivie par un débat sur les
du réseau FNAB. Ce documentaire, d'une durée d'une possibilités de transposer l’expérience décrite dans ce film
heure, sera diffusé le 15 mars à 15h30 dans la case "Les documentaire au département de la Dordogne. Ce débat
Documents du Dimanche" de France 5. était animé par Alain DANEAUD, la Présidente de
L'objectif est de montrer de manière pédagogique l’AMAP de BOULAZAC, Priska DUCOEURJOLY
comment est organisée la filière de l'agriculture biologique: (journaliste indépendante), Marc VERRIER (Gérant du
comment produit-on "bio" ? Quels sont les modes de Grain d’Or), Gérard JOULAIN, et Emmanuel
contrôles ? Les innovations techniques ? Les circuits de MARSEILLE. Pour clôturer cet événement, des produits
commercialisation ? Que signifient les différents labels ? bio du département ont été servis aux spectateurs.
Quels changements vont apporter la nouvelle Plusieurs salles sur le département ont programmé ce film
règlementation européenne ?.... et organisé des débats à l’issue des projections et, comme à
Pour parler de toutes ces questions, L’équipe de tournage PERIGUEUX, les spectateurs se sont retrouvés en
souhaite s’appuyer sur les témoignages et les pratiques des nombre à BERGERAC, SARLAT et SAINTE FOY LA
hommes qui font aujourd'hui de ce mode d'agriculture GRANDE.
bien plus qu'une simple filière de production, mais aussi (*) Nos Enfants Nous Accuseront » est un film
une philosophie fondée sur le respect de la terre et de documentaire qui retrace l’histoire récente de la
notre environnement. conversion de tout un village Cévenol à l’Agriculture
Fortement intéressée par nos actions et la façon dont nous Biologique. De la Mairie, à la cuisine centrale, en passant
les menions, ce documentaire de 60 minutes sera en par le Boulanger, les agriculteurs, et enfin les parents
grande partie tourné en Dordogne. Le tournage des d’élèves y compris les plus réticents, tous vivent à l’heure
différentes séquences est prévu mi-février. Une visite de la bio, « c’est une histoire de conscience… »
d’une classe de BTSA 2ème année dans le cadre des
fermes de démonstration chez Dominique LECONTE est
planifiée, ainsi que les interviews de Jean François AgroBio Périgord veut vous donner la parole
BOUCHY (selon ses disponibilités) Bertrand
LASSAIGNE sur l’Agriculture Vivrière et la Biodiversité Philippe BERTRAND journaliste à France Inter et
animateur de l’émission « Carnet de Campagne » a joint
domestique et de Gérard JOULAIN sur le partenariat
entre opérateurs et la réglementation. Notre Bertrand LASSAIGNE car il souhaitait avoir des contacts
accompagnement de la viticulture sera illustré par le en Dordogne susceptibles de pouvoir intervenir sur le
développement durable. Nous avons proposé nos services
8
pour le mettre en relations avec vous, afin que vous Guide du développement durable
puissiez témoigner sur vos choix, vos pratiques, votre
Notre partenariat avec Gold Périgord se poursuit : le
conscience et votre fierté à produire des produits de
nouveau Guide du Développement Durable a été édité et
qualité et sains, pour un environnement préservé, une
est disponible dés à présent. AgroBio Périgord y présente
société plus juste, et un partage de la valeur ajoutée…. La
l’Agriculture Biologique à tous les échelons ainsi que ses
diffusion des émissions est prévue à partir de mi février,
missions. Gold Périgord est en contact quasi permanent
nous attendons les retours de la rédaction pour d’éventuels
avec AgroBio Périgord et soutien les démarches de réseau
contacts pour les prochains jours.
que nous avons avec vous, en nous mettant régulièrement
au devant de la scène auprès de ses autres partenaires.

L’Aquitaine cultive la Biodiversite


récoltes n’ont pas été au rendez vous aérés, les sacs ne doivent pas
cette année. contenir plus de trente épis, les
IMPORTANT cribs à maïs doivent être d’une
Pour la clôture des budgets, Petit bilan de campagne. largeur inferieure à 80 cm là où le
merci de renvoyer de toute Lors de nos visites de terrain, des grillage est gonflé. Et le brassage
URGENCE vos conventions améliorations possibles sur les des sacs doit être réalisé une fois
2008 signées et accompagnées travaux de sélection et par semaine. Cette surveillance
du règlement et des notations d’expérimentation se sont faites doit être régulière jusqu’au début
techniques jour : février. De trop nombreux lots
ont été la proie de la moisissure.
¾La préparation du semoir : de ¾Le suivi notations : les retours
trop nombreux cas de semoirs mal sont de plus en plus conséquents,
Les parcelles in situ de nettoyés ont été la cause de et fiables. Cependant, certains
pollinisation de parcelles par les progrès sont attendus pour 2009,
maïs population en hybrides restés dans les appareils. car si l’ensemble est correct, les
2008 Relevons toutefois que ces cas dates de floraison par exemple
sont en nette diminution par manquent encore de précisions.
Une année bien difficile pour le rapport à 2007. ¾Les rencontres de producteurs :
maïs. ¾La protection des parcelles : Un nombre en augmentation par
Qu’il soit de population ou issu souvent petites et éloignées celles rapport aux autres années. Ces
d’une autre origine, 2008 n’a pas été qui n’étaient pas protégées ont été rencontres sont enrichissantes en
son année. tout au long de la campagne la expériences pour chaque
Un faible ensoleillement sur cible privilégiée des ravageurs. A participant, elles sont aussi très
l’ensemble du cycle végétatif, des commencer par la levée souvent motivantes. En effet, elles
températures plus basses que la difficile qui a « donné » aux donnent à chacun la possibilité de
« normale », de nombreux semis oiseaux et aux limaces le temps de comparer son travail avec celui de
tardifs, voire plus que tardifs se repaître largement, puis, ce sont ses collègues, engagés sur les
(beaucoup d’agriculteurs ont semé les gros prédateurs comme les mêmes recherches et de partager
fin juin, voir pour les plus téméraires sangliers, les chevreuils, les ses compétences et
en juillet) ne pouvaient donner de blaireaux qui ont achevé le questionnements. En 2009, elles
chances favorables. Ajoutons à cela « travail » commencé par les plus devraient être encore plus
un régime pluviométrique saccadé petits. nombreuses, de même pour les
(sans pour autant être excessivement ¾L’enherbement : dépassé par le visites personnalisées.
fort heureusement), un cumul des temps, de nombreux agriculteurs
températures très inférieur aux n’ont pas réussi à maintenir leurs
besoins de l’espèce et des gelées parcelles en bon état de propreté,
ravageuses nous ont donné les c’est pourtant un facteur décisif de
éléments nécessaires à l’obtention de réussite. Il est vrai que toute
bien piètres résultats. proportion gardée, les petites
Les récoltes souvent tardives, en parcelles sont grandes
raison des données citées plus haut consommatrices en temps de
ont donné lieu à de nombreux travail.
problèmes de conservation. De ¾La conservation : Malgré, la mise Rencontre de producteurs sur une
nombreux lots ont moisi, voire en sacs filet, de gros soucis de parcelle de maïs population dans l’Indre,
totalement pourri. conservation liés à l’humidité et la Septembre 2008

Les résultats sont parfois mitigés, non maturité se sont fait jour. La
mais on peut dire que globalement, surveillance doit être rigoureuse.
Les lieux de stockage doivent être Pour conclure succinctement,
les rendements et la qualité des
même après deux années
9
successives difficiles. Les intérêts plusieurs personnes n’aient pu générale, Date 1er et dernier fruit,
de cultiver les populations restent restituer des graines pour cause de Poids moyen d’1 tomate * nombre
convaincants en termes mauvaise germination, fontes de de fruits sur 1 pied témoin. +
d’autonomie, de qualités nutritives semis ou maladies en cours de Photos.
et organoleptiques. En ce qui culture.
concerne la sélection, l’adaptation - Maintenir la distribution de
et la maitrise de production de Globalement les participants à la plants à repiquer :
semences à la ferme, il reste un Maison de la Semence en 2008 ont Réalisation des plants par Francis
certain chemin à parcourir. exprimé : Rouleau et Isabelle Coté.
On peut retenir avec certitude que - des difficultés liées au climat Date : Samedi 18 avril 2009, 14h –
la culture de maïs non hybride (notamment mildiou sur 17h, à la Maison de la Semence, lieu-
convient bien aux schémas tomates), dit « Beaumont », Le Change
d’autoconsommation et de vente - des problèmes de pureté variétale (24640).
directe où ses qualités sont bien sur les semences mises à
valorisées. disposition, - Organiser une nouvelle
- des problèmes de germination formation « Produire ses
dus à l’âge de certaines graines, semences potagères en AB » :
Après le succès de l’édition 2008,
- la nécessité de disposer de plus
réalisation d’une nouvelle formation
de données techniques sur les
avec François Delmond de
variétés accueillies,
Germinance, début juillet 2009. Date
- le manque de temps disponible
et lieu à préciser.
pour les maraîchers pour réaliser
l’ensemble des notations L’année 2009 s’annonce donc encore
Formation « Produire demandées. riche et pleine d’évolutions pour la
ses semences en AB » Maison de la Semence d’AgroBio
Périgord.
Pour les agriculteurs
périgourdins, lot et
garonnais et girondins MAISON DE LA
souhaitant mettre en place SEMENCE :
une parcelle
d’expérimentation de maïs Si vous souhaitez
ou tournesol de participer à la Maison
population en 2009, la de la Semence et
En ce début d’année 2009, l’équipe recevoir des semences
participation à cette biodiversité d’AgroBio Périgord
formation est compte un poste en moins par potagères pour vos
indispensable. rapport à 2009. Et faute de semis 2009, merci de
Les lots de semences financements, beaucoup moins de contacter Jennifer
seront remis lors de la 1ère temps d’animation pourra être Kendall, AgroBio
journée de formation, le accordé à la Maison de la Semence. Périgord
Cependant, si les demandes de
jeudi 19 mars au Change financement en cours sont validées,
(24640). il pourrait être envisagé d’accueillir
Voir plaquette de la formation un nouveau volontaire associatif sur
ci-joint. ce projet.
Pour 2009, des activités ont été
Tom Wagner en
définis comme prioritaires par les Périgord ?
personnes présentent à la réunion
bilan du 2 décembre 2008 : « L'Association Kokopelli a le grand
Maison de la Semence : plaisir d'introduire, pour la
- Caractériser (précocité, première fois en France, le
Bilan et perspectives rendement, sensibilités,…) les célèbre obtenteur de tomates US,
variétés présentent à la Maison Tom Wagner, le créateur génial de
En 2008, 43 adhérents d’AgroBio de la Semence la Green Zebra, de la Banane jaune,
Périgord (agriculteurs et jardiniers Trop peu de temps d’animateur du Raisin vert, de Vintage Vine, de
amateurs) ont participé à la Maison disponible à l’heure actuelle sur les Green Sausage, de Green Bell
de la Semence en accueillant et activités de notations/caractérisation Pepper, de Lime Green, de
cultivant plus de 95 variétés de de ces variétés. Schimmeig Creg, etc.
tomates, aubergines, piments,… Proposition : Réalisation de Tom Wagner est âgé aujourd'hui de
Aujourd’hui les retours de graines notations simplifiées sur une variété 63 ans et il a commencé à créer ses
continuent d’arriver bien que par participant : Note de vigueur
10
propres variétés de tomates à l'âge production et le contrôle de leurs (UPOV ou OCVV). La distinction et
de 8 ans. En l'espace de 56 semences. Ces règlements mettent la stabilité doivent être garanties.
années, il a ainsi créé des eu œuvre la directive européenne Pour l'homogénéité, ce sont les
centaines de variétés de tomates 2008/62/CE parue en juin 2008. critères du catalogue officiel qui
mais également de pommes de Ce nouveau registre s'adresse à des s’appliquent avec une tolérance de
terre: Viva el Sol, Adirondacksen, semenciers et concerne une toute 10% de « plantes aberrantes » et une
Azul Larga, Awol Dude, Nordic petite partie de la biodiversité « fluctuation intra-variétale »
October, Baby Banana, Skagit Valley cultivée aujourd'hui en marge de la acceptée en se basant sur « le niveau
Gold, etc. Il travaille actuellement légalité. La biodiversité cultivée, les d'homogénéité qui s'appliquait à
sur une centaine de milliers de agriculteurs et la sélection l'époque d'utilisation de la dite
lignées de pommes de terre. participative pour l'agriculture variété ».
Tom Wagner est un "free-breeder", biologique ou paysanne sont les L'autorité pourra demander un
ce qui veut dire que toutes ses grands oubliés de ce dispositif. examen officiel si elle juge les
créations sont dans le domaine informations insuffisantes
public, libres de brevets. (…) INSCRIPTION concernant l'identité variétale et dans
Tom Wagner sera en Europe Le catalogue officiel comprend ce cas c'est le demandeur qui devra
pour au moins trois semaines et désormais un registre pour les « en assumer le coût.
nous invitons toutes les variétés de conservation » qui sont
associations et réseaux ainsi définies : « races primitives et Remarque : La seule référence
semenciers Français ou variétés agricoles naturellement officielle sur le niveau
Européens à nous contacter pour adaptées aux conditions locales et d’homogénéité est le catalogue
l'organisation éventuelle d'autres régionales et menacées d'érosion commun qui a toujours été
séminaires ou de conférences. » génétique ». Le règlement technique incapable, depuis qu’il existe, de
Source : Kokopelli. ajoute qu'une « race primitive » est prendre en compte l’hétérogénéité et
communément appelée « variété de la variabilité d’une population. Une
Il serait réellement intéressant pour pays » et correspond à un ensemble population (ou pire un « ensemble
AgroBio Périgord, le programme de populations ou de clones d'une de population » qui d'après la
régional d’expérimentation sur les espèce végétale naturellement définition de « race d'origine » est
semences biologiques de population adaptées aux conditions concerné par cette directive) ce n'est
et les agriculteurs de la région de environnementales de leurs régions. pas 90% d'individus tous identiques
recevoir Tom Wagner lors de sa L'érosion génétique est définie +10% d'individus différents (voir
venue en France. Nous sommes comme la perte de diversité définition)! Les sections du CTPS
actuellement en contact avec génétique entre et dans les qui devront juger de la recevabilité
Kokopelli pour organiser sa venue populations ou variétés. des demandes d’inscription risquent
en Périgord. d’avoir du mal à se conformer, avec
Cependant pour organiser une Remarque: Cette définition qui de tels critères, à l’objectif
journée technique nous avons reprend les termes de la directive d’inscription de variétés populations.
besoin de l’assurance d’un minimum européenne ne correspond pas à
l’intitulé du communiqué du Les variétés candidates ne doivent
de participants. C’est pourquoi nous
Ministère de l’agriculture qui la pas être protégées par un Certificat
vous demandons de nous indiquer
réduit aux « variétés anciennes d’Obtention Végétal, ni être inscrites
le plus rapidement possible si
menacées de disparition». au catalogue officiel et, si elles y ont
vous seriez intéressés par la
été inscrites, en avoir été radiées
programmation d’une journée
Pour l'inscription d'une variété de depuis au moins deux ans.
technique en septembre 2009avec
conservation, aucun test officiel n'est
Tom Wagner sélectionneur Enfin, une « zone d'origine » doit
exigé. En contrepartie, le demandeur
américain indépendant. être définie pour chaque variété de
devra fournir les éléments suivants :
– la description de la variété de conservation. Il s'agit de la « région
Contacts : Patrice Gaudin et Jennifer
Kendall, AgroBio Périgord. conservation et sa dénomination, en dans laquelle la variété est cultivée
se basant sur des résultats de tests traditionnellement et à laquelle elle
non officiels ou l'expérience acquise est naturellement adaptée ».
au cours de l'expérience pratique de Le montant des droits d’inscription
Les variétés de la culture, reproduction et utilisation est celui indiqué dans les barèmes du
– tout élément permettant de vérifier CTPS. Le Ministère
conservation : une l'intérêt de la commercialisation de de l’Agriculture s’est cependant
toute petite partie de la cette variété pour la préservation des engagé, de manière très floue, dans
ressources phytogénétiques et son un communiqué à prendre en charge
réponse niveau d'érosion génétique. les frais liés à l’inscription des
premières variétés.
Le 6 janvier 2009, le Ministère de S'il n'existe pas de description
l’Agriculture a publié par arrêtés les officielle, il faut fournir un descriptif PRODUCTION ET
règlements techniques pour se basant sur les questionnaires COMMERCIALISATION
l'inscription des variétés de techniques existant pour obtenir un -Tout producteur de semences ou
conservation, ainsi que pour la certificat d'obtention végétale plants de variétés de conservation

11
doit demander à être enregistré même espèce sauf pour les espèces à "mise sur le marché de variétés non
auprès du SOC (Système officiel de très faible volume où c'est plafonné inscrites dans le catalogue officiel
Contrôle et Certification, dont la à 100 ha. des espèces et des variétés", géré par
mission est confiée par délégation de Source : Réseau semences paysannes
le Groupement national
l'Etat au GNIS). Cet enregistrement interprofessionnel des semences
est conditionné par un audit évaluant Nouveau : (GNIS). Inscrire au catalogue les
les compétences et les conditions de A acheter ou à consulter à quelques 2.500 variétés potagères et
production, d'équipement et de AgroBio Périgord : florales répertoriées par Kokopelli
gestion du postulant. "coûterait plusieurs millions
« VOYAGES AUTOUR DES
-Chaque année le producteur doit d'euros", fait valoir l'association :
BLES PAYSANS »
déclarer au SOC les superficies qu'il « les condamnations infligées à
prévoit de produire pour chaque Témoignages et expériences KOKOPELLI ne sont pas à
variété d’agriculteurs, de meuniers, et même chercher dans la nature des
-les semences sont maintenues, de chercheurs ayant délibérément semences que protège l'association,
produites et commercialisées dans la pris le parti de cultiver ou de mais dans ses actions. L'association
zone d'origine, sauf dérogations travailler les blés paysans. Un propose aux jardiniers, aux paysans,
spéciales pour la production de véritable plaidoyer en faveur de la d'être autonomes et responsables,
semences si elle ne peut pas se faire biodiversité cultivée. face au vivant. Dans notre société du
dans la région d'origine. tout marchand, c'est intolérable. Le
Edition :
-Des dérogations pour la Réseau semences paysannes, 2008.
plus grand grief (sous jacent) fait aux
commercialisation hors zone semences anciennes ou de pays, est
d'origine peuvent aussi être Prix : 16€ d'être reproductibles et qui plus est
accordées dans le cas de zone adaptables à de très nombreuses
présentant les mêmes conditions conditions de cultures, sans le
naturelles soutien de l'agro chimie. Voilà la
-les semences devront remplir les faute de KOKOPELLI : conserver
exigences minimales de certification le levain des savoirs populaires,
des semences (= taux de agronomiques et génétiques. A
germination, pureté spécifique, l'heure où l'on veut nous faire croire
présence d'organismes nuisibles). que le tout hybride, OGM,
-les semences de pommes de terre et chimique, énergie fossile, sont les
de betteraves doivent être indemnes seules possibilités d'assurer notre
de certaines maladies. alimentation, propager l'autonomie
semencière par l'exemple est devenu
Des restrictions quantitatives sont répréhensible ». Selon les minutes
mentionnées dans le règlement des débats rapportés au Journal
technique mais non clairement Kokopelli : biodiversité, Officiel, Mme Kosciusko-Morizet a
définies. Si on se réfère à la directive estimé mardi soir devant le Sénat
européenne, il existe 2 types de la fin des illusions. que l'association, en préservant des
restriction: L'Association Kokopelli a vu sa variétés anciennes, "remplit une
- au niveau de la variété : quantité condamnation confirmée en appel mission de service public et que sa
nécessaire pour ensemencer 100 ha mardi 20 janvier par la Cour de condamnation pose problème. Nous
max par variété ou 0,5% de la Cassation et devra verser 23.000 travaillons à une éventuelle évolution
quantité totale de semences vendues euros au total aux différentes parties législative pour sortir de cette
pour l'espèce concernée, la quantité civiles, dont l'Etat, la Fédération situation absurde". A son tour, M.
retenue est la plus grande des deux. nationale des professionnels des Borloo a reconnu qu'il y avait
- au niveau de l'espèce : la quantité semences potagères et florales "indiscutablement un problème à
totale de semences de conservation (FNPSP) et le grainetier Baumaux. traiter en liaison avec le ministre de
commercialisée pour une espèce ne L'association, dont le nom est tiré l'Agriculture".
doit pas être supérieure à 10% de la d'une légende amérindienne (le
quantité totale de semences de la chant du maïs), était poursuivie pour

Réglementation
LA NOUVELLE REGLEMENTATION BIO
L’agriculteur biologique est actuellement un secteur en règlement européen 2092/91 pour les productions
plein essor mais aussi en plein changement avec végétales mais avait instauré, pour les productions
l’évolution récente de la réglementation. Jusqu’à l’année animales, un cahier des charges complémentaire au
dernière, il existait deux niveaux de réglementation : celui REPAB, plus strict et plus précis, le CC REPAB F. Depuis
européen avec le Reg CE n°2092/91 pour les végétaux et le 1er janvier 2009, c’est le nouveau dispositif réglementaire
le REPAB (Reg CE n°1804/1999) pour les animaux et le bio européen qui s’applique mais malheureusement il ne
niveau français. L’Etat français appliquait bien le répond pas à toutes les attentes. En effet, il est difficile de

12
trouver des accords unanimes avec 27 pays et selon les aux normes européennes bio et non pas qu’il s’agit d’un
intérêts de chacun. produit bio venant d’Europe. Les logos nationaux, dont
notre logo AB, seront toujours autorisés mais il ne sera
Pourquoi une nouvelle réglementation ? plus possible de les lier à un cahier des charges national. A
Cette révision s’inscrit dans le cadre global du programme partir du 1er juillet 2010, notre logo AB changera de sens et
de simplification réglementaire relatif à l’agriculture et aux deviendra équivalent au logo communautaire et garantira
industries agroalimentaires dont l’objectif est de disposer uniquement le respect du cahier des charges européen.
d’une réglementation européenne bio plus simple, plus
claire, plus transparente et harmonisée. En réalité, ce n’est Contrôles et certification
pas trop le cas car deux règlements sont à consulter et à Pour pouvoir bénéficier de l’appellation Agriculture
recroiser : le règlement cadre 834/2007 qui établit les Biologique, tout agriculteur doit faire appel à un
principes de base et le règlement d’application 889/2008 Organisme Certificateur privé et indépendant qui atteste
qui liste les détails. En plus, d’autres règlements du respect du règlement bio. Le système de contrôles et de
d’application concernant des nouveaux secteurs certification des produits biologiques précédemment en
(vinification, aquaculture, importation) sont encore en vigueur est maintenu : il fait appel à des autorités de
cours de définition. Désormais, les Etas membres ne contrôle ou à des organismes certificateurs privés. Ces
pourront définir des règles nationales que pour certaines organismes doivent être accrédités selon la norme EN
productions non couvertes par le nouveau règlement 45011 et agréés par le Ministère de l’Agriculture. Chaque
européen telles que les lapins, les cervidés, les escargots... agriculteur fait l’objet d’un contrôle spécifique au moins
Le règlement d’application n’est pas encore définitif une fois par an qui s’ajoutant aux contrôles officiels de
puisque des ajouts vont être faits jusqu’en 2011, c’est la portée générale.
« shopping list ». L’harmonisation du fonctionnement des organismes
Il est important de bien comprendre que dans tous les certificateurs amorcée dans le nouveau dispositif
domaines couverts par la réglementation européenne, les (documents justificatifs communs…) se poursuivra avec
cahiers des charges nationaux prévoyant des mesures plus l’élaboration de lignes directrices pour les contrôles.
contraignantes que celles du l’UE sont abrogés. Voilà
pourquoi le nouveau règlement pose problème à de Conversion vers l’agriculture biologique
nombreux agriculteurs bio français. Les règles de conversion restent inchangées par rapport à
l’ancien règlement.
OGM et BIO Petit rappel : La période de conversion (transition entre
C’est sans aucun doute le point de la nouvelle l’agriculture conventionnelle et l’agriculture biologique)
réglementation qui a fait le plus de « bruit » et qui a débute lorsque l’agriculteur a adhéré à un organisme
souvent été mal interprété. Le règlement confirme à certificateur. Pendant cette période, toutes les règles de la
nouveau le principe d’interdiction des OGM et de ses bio doivent être appliquées. Pour qu’une culture soit
dérivés en bio. Le seuil de 0,9 % de présence fortuite « bio » et puisse porter l’appellation AB, la conversion doit
d’OGM n’est pas une tolérance. Il s’agit d’une obligation avoir duré :
d’étiquetage OGM au-delà de ce seuil. Toute référence à • 2 ans avant l’ensemencement pour les cultures
l’agriculture biologique sur l’étiquetage des produits annuelles,
contenant des OGM est rendue explicitement interdite par • 2 ans avant l’utilisation en alimentation animales
la nouvelle réglementation. La question des OGM ne peut pour l’herbe,
se poser qu’en cas de présence fortuite, donc non • 3 ans avant la récolte pour les cultures pérennes.
intentionnelle, en dessous du seuil de 0,9 %. Dans ce cas, Pour les animaux, la durée de conversion est variable selon
l’agriculteur concerné doit apporter la preuve qu’il a bien les espèces. Dans le cas d’une conversion simultanée
pris toutes les précautions possibles pour éviter la (animaux + terres), la durée est de 2 ans.
présence de traces d’OGM (obligation de moyens). Dans
le cas contraire, le lot pourra être déclassé en « non bio ». Le nouveau règlement conserve les grandes lignes
Pour l’avenir, des solutions sont à trouver pour maîtriser techniques de l’ancien règlement européen. Il donne déjà
les risques tout en évitant que les opérateurs bio et donc lieu à des interprétations plus ou moins justes. On lit par
les consommateurs ne supportent les surcoûts générés par exemple qu’il autorise l’usage de pesticides chimiques en
la multiplication des contrôles et des analyses. bio, ce qui est faux. Les principaux changements
concernent les règles d’élevages et sont dus à la disparition
Etiquetage « forcée » du CC REPAB F, puisque le nouveau texte
Les logos AB et communautaire permettent toujours aux interdit d’avoir des règles nationales plus strictes.
consommateurs d’identifier, avec certitude, des produits
contenant au moins 95 % d’ingrédients bio, la part restante PRINCIPAUX CHANGEMENTS EN ELEVAGE
n’étant pas disponible en bio et expressément autorisée. Le BIO
logo UE deviendra obligatoire le 1er juillet 2010 a priori, Alimentation animale
lorsqu’il aura été redéfini. A chaque fois qu’il sera utilisé, le - L’alimentation des animaux doit être bio mais
logo communautaire sera accompagné de précisions sur l’introduction dans la ration d’aliments en conventionnel
l’origine géographique des ingrédients (UE et/ou non UE et en conversion est possible pour les monogastriques à
et possibilité de mentionner le pays d’origine si plus de 98 hauteur de 10 % jusqu’au 31/12/2009 et de 5 % jusqu’au
% des ingrédients en proviennent). Le logo bio 31/12/2011. Le pourcentage d’aliments en conversion est
communautaire signifie donc que le produit bio répond
13
de 30 % au maximum de 2ème année de conversion dans le CHANGEMENTS EN PRODUCTION VEGETALE
cas d’un achat extérieur et 100 % si l’aliment est produit - Fertilisation : la fertilité des sols est préservée et
sur la ferme. augmentée par la rotation
L’alimentation des herbivores est basée sur le pâturage et pluriannuelle des cultures
l’accès au pré est obligatoire. L’utilisation d’ensilage est comprenant les légumineuses et
assouplie. d’autres cultures d’engrais vert et
par l’épandage d’effluents d’élevage
- Le lien au sol qui signifie que l’alimentation des
bio ou de matières organiques de
animaux doit être produite sur
préférences compostées. Si cela ne suffit pas, des engrais
l’exploitation reste à privilégier
et des effluents non bio peuvent être utilisés à condition
mais est assoupli. Pour les
qu’ils figurent dans la liste de l’annexe I du règlement
herbivores, si la surface est
d’application. Ils doivent être justifiés auprès de
insuffisante, il y a obligation de
l’organisme certificateur par la tenue obligatoire d’un
contractualiser dans la
cahier de culture. La quantité d’azote ne doit pas dépasser
région* jusqu’à 50 % de la ration. Pour les
170 kg d’azote par hectare et par an. Seul l’azote d’origine
monogastriques, il y a possibilité d’acheter l’aliment dans la
animal est compté dans la limite de 170 kg/ ha.
région* ou de contractualiser.
*région = région administrative + régions « proches » - Lutte contre les parasites et les maladies : la prévention
des dégâts causés par les ravageurs, les maladies et les
Gestion de l’élevage mauvaises herbes repose principalement sur la protection
- Origine des animaux : les animaux doivent naître et des prédateurs naturels, le choix des espèces et des
être élevés en bio. Cependant, il est possible d’acheter, variétés, la rotation des cultures, les techniques culturales
sous certaines conditions, des animaux conventionnels si et les procédés thermiques. En cas de menace avérée, des
des animaux bio ne sont pas disponibles (exemple : pour produits peuvent être utilisés à condition qu’ils figurent
les poussins uniquement s’ils sont âgés de moins de 3 dans la liste de l’annexe II du règlement d’application. Ils
jours ; pour les poulettes, il existe une dérogation qui doivent être justifiés auprès de l’organisme certificateur
autorise à les acheter en non bio jusqu’à 12 semaines et qui par la tenue obligatoire d’un cahier de culture.
prend fin le 31/12/2011).
- La mixité bio/non bio est autorisée en élevage Un nouvel identifiant en projet
uniquement sur des espèces différentes sans limite de Le nouveau règlement européen inscrit donc un socle
temps (exemple : possibilité d’avoir un atelier de poules commun indispensable qui existait déjà avant la réforme. Il
pondeuses en bio et un atelier de pintades non bio). réaffirme les grands principes de la bio mais ne met pas en
- Engraissement : une dérogation permet valeur les spécificités des différents Etats membres et
d’engraisser uniquement les bovins en bâtiment pendant comporte des manques : baisse importante des exigences
les 3 derniers mois de leur vie. Jusqu’au 31/12/2010, une en élevage, tolérance de contamination des OGM qui ne
mesure transitoire l’autorise pour les ovins et porcins. convient ni aux bio, ni aux transformateurs, ni aux
- L’attache d’un animal est interdite sauf de manière consommateurs. Une manière de faire évoluer les choses
momentanée pour des raisons sanitaires, de sécurité ou de est de créer une nouvelle identification qui va au-delà pour
bien être. tous ceux qui désirent se démarquer, qu’ils soient
- Les mutilations ne doivent pas être effectuées agriculteurs, transformateurs, distributeurs, associations de
systématiquement sauf castration physique. Celle-ci doit consommateurs. Cet identifiant, en plus de respecter le
être effectuée à l’âge approprié (7 jours pour les porcs) et nouveau règlement européen, reprendra le respect du CC
par du personnel qualifié, une anesthésie est obligatoire REPAB F amélioré ainsi qu’une obligation de moyens
(dérogation pour les porcs jusqu’au 31/12/2011). La pose renforcée par rapport aux OGM (guide détaillé et précis
de lunettes et l’ébecquage des poules, la coupe des queues des bonnes pratiques). Il est actuellement à l’étude et
et des dents pour les porcs sont interdits. devrait voir le jour courant premier semestre 2009. Cet
- Age d’abattage : pour les volailles, l’âge minimum identifiant privé sera régi par une charte et porté par une
sera fixé par chaque Etat par contre, concernant les porcs, association. Les producteurs désireux d’apporter un gage
il n’y a pas d’âge d’abattage minimum. de qualité supérieur à leurs clients pourront y adhérer de
manière volontaire.
Soins aux animaux
La priorité reste les traitements préventifs homéopathiques Alternative Bio 2009, une association pour
et phytothérapiques. Les traitements allopathiques seront préfigurer l'identifiant lancé par les producteurs
utilisés uniquement en curatif. En cas de maladie, seuls de la FNAB.
trois traitements allopathiques par an sont autorisés pour Après 2 ans de réflexion, la dynamique de travail sur un nouvel identifiant
les animaux qui vivent plus d’un an et un par an pour les pour la bio française change de dimension! En effet, les différents
autres. Il n’y a plus de liste de produits interdits. Le délai partenaires mobilisés par le projet organiseront l'Assemblée Générale
d’attente est doublé par rapport à la réglementation en constitutive d'Alternative Bio 2009 le 25 février au matin. Cette association
vigueur et s’il n’y en a pas, le délai est de 48h minimum. de préfiguration a pour but de créer un cadre de travail collectif à la
Les antiparasitaires ne sont plus limités. grande diversité d'acteurs intéressés par l'élaboration des futurs cahiers
des charges et outils de la marque finale. Une conférence de presse devrait
se tenir le lendemain de l'AG constitutive, sur le Salon International de
l'Agriculture.
Contact : alternativebio2009@live.fr

14
Les aides aux agriculteurs Bio pour 2009
Voici un petit récapitulatif des aides auxquelles les CONSEIL REGIONAL :
agriculteurs Bio ou en conversion peuvent prétendre. CHEQUE CONSEIL BIO, pour du conseil technique,
commercial ou pour la phase de « pré conversion ». L’aide
AIDES A L’INSTALLATION est de 80%, dans la limite de 1500€ HT sur trois ans.
Depuis la fin 2008 les cotisants solidaires deviennent
CONSEIL REGIONAL : LA PRIME A éligibles.
L’INSTALLATION
Il s'agit d'une aide à l'investissement pour les agriculteurs AIDE A LA TRANSFORMATION A LA FERME en
qui s'installent hors cadre familial. productions végétales, aides à hauteur de 40% maximum des
L'aide couvre 40% maximum des dépenses HT éligibles liées investissements,
aux investissements réalisées, et peut atteindre 7000 à 9000€ • Plafond d’investissement éligible 50000€
en fonction du statut de nouvel installé (dotation JA ou • L’aide régionale peut être accordée une fois par
non). exploitation sur une période de 3 ans.
REGION / EUROPE :
AIDES A LA CONVERSION BIO AIDE A LA CERTIFICATION aide à 100% des coûts de
certification, dans la limite de 500€/an pendant une durée de
ETAT/EUROPE : MAE CAB (Conversion à l’agriculture bio) 3 ans.
1. Déplafonnement : Le plafond de Etat, Région, UE :
7600€/an/exploitation disparaît en 2009, pour les AIDE AU MATERIEL SPECIFIQUE BIO PREVU
surfaces engagées à compter du 16 mai 2008. Il a été DANS LE CADRE DU PVE
décidé en CRAE1 du 9/12/2008 de ne pas fixer • Aide aux investissements matériels bio à hauteur de 30
d’autre plafond, pour 2009, et de réajuster la situation à 40%
si nécessaire en fonction du volume des dossiers de • Plancher d’investissement 2000€ - Plafond 30 000€ à
conversion déposés en Mai 2009. La situation sera 40 000€, suivant les enjeux concernés.
donc réétudiée pour 2010. Ne sont pas éligibles les matériels d’occasion et les matériels
2. Une augmentation des montants unitaires à l’Ha en co-propriété (dans ce cas une demande peut être
est en cours de négociation à l’UE, et serait applicable présentée par l’un des co-propriétaires).
dès le 15 mai 2009. Si cette augmentation est
ETAT/EUROPE : MAE territorialisée BIOCONVE et
confirmée, l’évolution serait la suivante :
BIOMAINT
Evolution si confirmée avant 15/05 : Seront accessibles sur les zones prioritaires à enjeu eau et
Montant de phytosanitaires, définies en CRAE
Type de couvert
l’aide Les MAE BIOCONVE et BIOMAINT ne sont pas
Maraîchage (*), cumulables avec le crédit d’impôt .
900€/ha
arboriculture
Cultures légumières de Contact Séverine ALFIERI
plein champ, viticulture, 350€/ha
PPAM
Cultures annuelles 200€/ha
Prairies et châtaigneraies 100€/ha
(*) Maraîchage sous couvert ou culture extérieure avec 2 cultures
successives au moins sur la même année.

3. Le cumul avec le crédit d’impôt est toujours


interdit.

AIDES AUX AGRICULTEURS SOUS REGIME DE


CERTIFICATION (BIO ou CONVERSION)

ETAT : CREDIT D’IMPOT, est poursuivi et sera doublé


en 2010, sur la déclaration de revenus 2009. (Formulaires
cerfa 12657.01 ou 02). Il passera ainsi de 2000 à 4000€
maximum, répartis de la sorte : 2400€/exploitation/an
+majoration de 400€/ha dans la limite de 1600€.

1 CRAE : Commission Régionale Agro Environnementale


15
Filière viande
Des débouchés qui se mettent en place
Après les différentes rencontres de fin d’année 2008, avec les F.BARDET, précise en effet que la SARL CAPVERLEBIO
acteurs économiques de la filière viande bio du département (ex THIO), est référencée pour un approvisionnement Sud
(SCA Pré Vert et EURL Mazière), Agrobio Périgord a des magasins Biocoop.
organisé une réunion de travail le 12 janvier dernier afin de Le projet devra entre autre tenir compte de la
pouvoir poursuivre le travail engagé sur la structuration de la complémentarité des opérateurs Nord-Sud pour
filière. l’approvisionnement de l’ensemble des magasins concernés
L’ensemble des partenaires du projet que sont : Biocoop par la distribution de viande biologique.
pour la distribution, SCA Pré Vert pour l’approvisionnement Frank BARDET a rappelé que le réseau Biocoop poursuit sa
et le suivi qualité des animaux, l’EURL Mazière pour la volonté de structurer de façon régionale sa politique de
découpe et la transformation des viandes, ARBIO et distribution de produits biologiques. Cependant il existe une
Agrobio Périgord pour la coordination du projet. Tous ont exigence préalable essentielle : avoir « un groupe de
validés un schéma de fonctionnement où chacun trouve sa producteurs » organisé et reconnu. Pour la viande, la
place dans le projet de structuration. reconnaissance passe par l’adhésion aux EBF et à la FNAB.
Vous pourrez prendre connaissance du contenu de cette Pour le nord Aquitaine, la SCA PRE VERT est la plus à
journée dans le compte rendu ci-dessous. même de remplir cette fonction.
La prochaine rencontre aura lieu le 02 mars prochain, mais
d’ores et déjà les choses vont bon train et chaque acteur se Après une information sur la progression des volumes de
mobilise pour l’aboutissement du projet mi avril 2009 viande distribués dans le réseau Biocoop (26%, dont 19%
pour la viande bovine), une estimation est faite à minima sur
Etaient invités et présents le potentiel de distribution Ouest :
‚G. JOULAIN Agrobio Périgord ‚F. BARDET Biocoop Angers ª Un demi-veau/semaine,
‚E. MARSEILLE Agrobio ‚J. CINEL ARBIO ª Un gros bovin/semaine, réparti sur environ 150 Kg
Périgord ‚G. DUVALEIX Agrobio de préparation de viande hachée, et 60 Kg de morceaux
‚E. JOUSSAIN Agrobio Périgord Périgord, arrière.
‚L. MAZIERE Eurl Mazière ‚P. PEYRON Plate forme (Le rendement viande d’une carcasse de GB est de
‚B. GRANGER Sca Pré Vert Biocoop Port Ste Marie
l’ordre de 70 %).
Après un rappel d’Emmanuel MARSEILLE, sur l’historique
du projet de structuration de la filière viande en Aquitaine, Jérôme CINEL, a proposé de se renseigner auprès d’une
précisant notamment la création et la mise en service d’un entreprise basée à Cestas (atelier des viandes), spécialisée
laboratoire de découpe et de transformation sur la dans la découpe et le conditionnement et qui a un projet de
Dordogne ; production de steaks hachés, afin d’étudier l’éventualité
Jérôme CINEL, réaffirme la volonté de la Région Aquitaine d’une fabrication de steaks hachés surgelés bio.
de vouloir structurer l’organisation des différents opérateurs Dans le cadre d’une structuration, « ensemble pour plus de
de la filière sur la région Aquitaine. De plus, il précise qu’une sens », un schéma de fonctionnement est validé
interaction reste possible avec la région Midi-Pyrénées, afin collectivement et sera proposé aux différents acteurs
que le projet de distribution de viande biologique sur le (développement, économique dont transformation,
grand-ouest soit possible compte tenu des besoins potentiels distributeur) en deuxième partie de journée.
du réseau Biocoop
CHEF DE FILE
BIOCOOP
Plate forme SO

TRANSFORMATEURS Equilibre Matière ARBITAGE


ª Transport carcasse, ª Circuits courts
ª Découpe, ª RHD
ª Préparations se viandes, EBF
ª Prestations spécifiques extérieurs FNAB
ARBIO
Organismes Bio Aquitaine
Développements
STRUCTURATION DE L’OFFRE Agrobio Périgord
Bio Aquitaine
ª Planification des animaux
ª Abattage (Ribérac)

PRODUCTEURS
ª Accompagnement conversion (Agrobio
Périgord / CIVAM)
ª Accompagnement Qualité (SCA Pré Vert)

16
En deuxième partie de journée, Franck BARDET, a proposé avec comme chef de file la plate forme Biocoop de Port Ste
à l’ensemble des participants le schéma de fonctionnement Marie.
pouvant être mis en place. Ce dossier devra être finalisé pour le 15 Avril 2009
Les opérateurs économiques présents (SCA Pré Vert, et concernant l’appel à projet Amont-Aval régional.
EURL Mazière), le distributeur (Biocoop) et les organismes Selon la dimension du projet, il pourra également faire
de développement (Agrobio Périgord, ARBIO) valident ce l’objet d’un dépôt de dossier pour répondre à l’appel à projet
schéma. national Avenir Bio. La répartition des tâches est définie
Cependant, il est rappelé à chacun des participants les points comme suit :
cruciaux de la structuration d’un tel projet :
ª Biocoop : Détail du potentiel de vente par magasins
ª Faire un état des lieux de la production (SCA Pré (LS, PAD/Service arrière), logistique distribution,
Vert et Agrobio Périgord), rédaction du projet pour le dossier ARBIO,
ª Faire un état des lieux réel du potentiel de ª Agrobio Périgord : Coordination SCA Pré Vert /
distribution (Biocoop), EURL Mazière et Plate forme Biocoop Port Ste Marie,
ª Planifier (SCA Pré Vert), ª SCA Pré Vert : Définition du potentiel quantitatif
ª Prévoir l’ordonnancement des viandes (Biocoop, avec Agrobio Périgord et qualitatif de viande et d’une
EURL Mazière, Agrobio Périgord). politique de prix,
ª EURL Mazière : Définition des coûts de découpe, de
Chaque structure s’étant clairement positionnée sur son transformation et de conditionnement,
rôle : ª ARBIO : coordination avec le groupe Sud et soutien
ª SCA Pré Vert en approvisionnement carcasses, suivi régional.
qualité,
ª EURL Mazière en découpe, transformation et Il est convenu d’une prochaine rencontre le 02 mars 2009,
conditionnement, où seront mis en commun les éléments précités.
ª Biocoop plate forme SO en distribution, La journée se conclue par la visite du laboratoire de
ª ARBIO et Agrobio Périgord en coordination, découpe, de transformation et de conditionnement de
arbitrage, et soutien à la rédaction du projet auprès de la viande de l’EURL Mazière.
plate forme Sud-ouest pour un dépôt de dossier auprès Ce moyen de production est en mesure de répondre au
du Conseil Régional. potentiel de distribution des divers circuits de
ARBIO et Agrobio Périgord travailleront ensemble, aussi, commercialisation de la viande biologique (circuits courts,
sur la problématique de l’équilibre matières premières Biocoop, RHD).
notamment dans le cadre de la RHD et de la recherche de D’autre part cet outil permet la mise en œuvre de
débouchés. préparation à base de viandes hachées, permettant la gestion
Il est demandé à chacun, d’une part, de prévoir un nombre de l’équilibre matière.
de jours à passer pour la bonne réalisation du projet ; et
d’autre part de réaliser un certain nombre de tâches afin de Compte rendu réalisé par Eric JOUSAIN et Emmanuel
préparer ce dossier sur le volet structuration amont/aval MARSEILLE

Viticulture
Retour du réseau de piégeage
Depuis 2004 les Vignerons Bio de Dordogne (au travers d’AgroBioPérigord) se sont et continuent de s’impliquer dans la
surveillance des Insectes dans leurs Vignobles et mettent en place différents outils pour être efficaces et réactifs sur ce sujet.
C’est pour cela qu’AgroBio Périgord souhaite remettre en place ce réseau de piégeage sur la Cicadelle, Eudémis et Cochylis.
Petit rappel sur les actions mises en place dans ce réseau :

• Des observations de terrain réalisées par un technicien,


• Un réseau de piégeage avec les pièges jaunes (Triangulés),
• Des bulletins d’informations,
• La communication de toutes les données et observations aux différents membres
du réseau d’observation des insectes (INRA, ENITA, SRPV, FREDON,…)
bénéficiant ainsi de la réciprocité,
• Participation active à la commission viticole ITAB dans le but de proposer et
mettre en place des essais et démonstrations dans la lutte contre les insectes par des méthodes compatibles avec le
cahier des charges de l’Agriculture Biologique et la législation Française.

Pour information, l’enquête phytosanitaire mise en place depuis 2004, montre que les vignerons sont préoccupés par les
insectes présents dans leurs vignobles, les moyens de lutte existant et à développer, conformes à leur cahier des charges
ainsi que par l’approche globale des problématiques (notamment FLD). La Commission Viticole d’AgroBioPérigord a
commencé des discussions avec les vignerons de Saussignac pour la mise en place d’un GDON en 2009.

17
Quelques données issues de l’enquête :
Présence Dominante 2004 2005 2006 2007 2008
Cicadelle Verte 50 % 50 % 53.8 50 % 57.14 %
Cicadelle Flavescence Dorée 0% 0% 0 0% 0%
Cicadelle Verte & Flavescence Dorée 0% 30 % 13.8 % 28.57 % 14.29 %
Eudémis 100 % 60 % 46.15 % 28.57 % 50 %
Cochylis 0% 0% 0% 0% 0%
Eudémis & Cochylis 0% 0% 0% 14.29 % 7.14

La représentativité de l’enquête est en augmentation chaque année (43 à 59 %), on peut donc en déduire que :

• La Cicadelle Verte est un Problème pour environ 50 % des Vignerons Bio de Dordogne,
• La Cicadelle de la Flavescence Doré est présente sur 15 à 30 % des Domaines, et environ 70 % des Vignerons déclarent
être (au moins sur une parcelle) en zone de lutte obligatoire,
• Eudémis est largement majoritaire, avec apparemment quelques apparitions de Cochylis les années très humides,
• Très peu de vignerons réalisent des traitements avec des Bacillus thuriengensis,
• Pas d’utilisation de la confusion sexuelle.

Exemples des travaux réalisés dans le cadre du réseau de piégeage :

Année 2005 :
Récapitulatif des insectes observés sur les parcelles de références (Pécharmant et Saussignac) :

10 ceps observés, 10 feuilles et 10 grappes par cep : 100 feuilles et 100 grappes,
Moyennes exprimées en %

Comptages Cicadelles Vertes Cicadelles Flavescence Eudémis Perforation Eudémis Glomérules


Intensité Fréquence Intensité Fréquence Intensité Fréquence Intensité Fréquence
11
4.8 6.2 9.67 7.5 0 0 10.5 9.5

En 2005, première année de mise en place du réseau de suivi des vols de tordeuses (Eudémis et Cochylis), il y avait 2
exploitations (parcelle de référence Pomport et parcelle Monbazillac) en Dordogne et 2 pièges par exploitation (1 Eudémis et 1
Cochylis). Ces pièges, fournis par l’ENITA de Bordeaux, permettent également le suivi des adultes de Cicadelles Vertes et de la
Flavescence Dorée.
Concernant les Tordeuses, seule Eudémis a été capturée, pas de présence de Cochylis.

Capture Eudémis : Somme des Captures / Jour


2 Pièges

300

250
1er Vol
Apparition Glomérules
200

150
Oeufs
Oeufs 3ème Vol Oeufs
100

2nd Vol
50

0
20 23 26 29 2- m 5- m 8- m 11 14 17 20 23 26 29 1- 4- 7- 10 13 16 19 22 25 28 1- 4- 7- 10 13 16 19 22 25 28 31 3- 6- 9- 12 15 18 21 24 27 30 2- 5-
-a -a -a -a - - - - - - - ju ju ju - - - - - - - ju ju il ju il -ju -ju -ju -ju -ju -ju -ju -ju ao ao ao -a -a -a -a -a -a -a sep sep
vr v r vr vr a i a i a i ma ma ma ma ma ma ma in in in juin juin juin juin juin juin juin il il il il il il il il il ût ût ût oû oû oû oû oû oû oû
i i i i i i i t t t t t t t t t

Somme des Captures / J Bergeracois Somme des moyennes des captures / J Réseau

On Distingue très nettement les 3 vols d’Eudémis, le premier vol a été le plus important et le plus étalé. Le second vol a été très
fugace, le troisième vol a pu être important.
Ce graphique montre la moyenne/jour de capture d’adultes. Sur le terrain, on peut observer de fortes variations dans un faible
rayon géographique, tant sur le niveau de piégeage que sur les débuts et fins de vols. Les indications sur les œufs sont variables,
ce sont les premières pontes observées pour chaque vol, cependant avec les délais de passages il peut s’agir de pontes fraîches,
éclosent, voire parasitées (les observations complètes sont disponibles dans les bulletins).

18
Si l’on considère que le début du vol a lieu lorsque 5 % du vol est atteint et que la fin de vol commence lorsque 95 % du vol est
effectué, on obtient les données suivantes : (calcul à partir de la somme cumulée des captures moyennes journalières ; La durée de vol est
calculé par la différence entre les dates de début est fin de vol à 5 & 95 %).

Vol Date Début Pic de Vol Date Fin


5% 50 % 95 %
1er 28/04 15/05 28/05
2nd 22/06 29/06 08/07
3ème 05//08 18/08 23/08 Toujours des Captures Fin Août

Capture Cicadelles Vertes : Somme des Captures / Jour


2 Pièges

140

120

100

80

60

40

20

3-

6-

9-

12

15 t

18 t

21 t

24 t

27 t

30 t

2-

5-
20

23

26

29

2-

5-

8-

11

14 i

17 i

20 i

23 i

26 i

29 i

1- i

4-

7-

10

13

16

19

22

25

28

1-

4-

7-

10

13

16

19

22

25

28

31

ao

ao

ao

se

se
m

ju

ju

ju

ju

ju

ju

-a

-a

-a

-a

-a

-a

-a
-a

-a

-a

-a

-m

-m

-m

-m

-m

-m

-m

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju
ai

ai

ai

in

in

in

il

il

il

pt

pt
ût

ût

ût


vr

vr

vr

vr

in

in

in

in

in

in

in

il

il

il

il

il

il

il

il
a

t
Somme des Captures / J Bergeracois Somme des moyennes des Captures / J Réseau

2006 :
Récapitulatif des insectes observés sur les parcelles de références (Pécharmant et Saussignac) :

10 ceps observés, 10 feuilles et 10 grappes par cep : 100 feuilles et 100 grappes,
Moyennes exprimées en %

Zones Comptages Cicadelles Vertes Cicadelles Flavescence Eudémis Perforation Eudémis Glomérules
Intensité Fréquence Intensité Fréquence Intensité Fréquence Intensité Fréquence
Dordogne 11 Cptg * 1 Parcelle 1 1.11 0.5 0.56 1.5 2.67 2.63 3

Cette année, pour la seconde année, AgroBio Périgord a mis en place un réseau de suivi des vols de Tordeuses (Eudémis et
Cochylis), il y avait 3 exploitations (parcelle de référence Pomport + 1 autre parcelle à Pomport et 1 parcelle à Monbazillac) en
Dordogne et 2 pièges par exploitation (1 Eudémis et 1 Cochylis). Ces pièges fournis par l’ENITA de Bordeaux permettent
également le suivi des adultes de Cicadelles Vertes et de la Flavescence Dorée.
Concernant les Tordeuses, seule Eudémis a été capturée, pas de présence de Cochylis :
Après un 1er et un 2nd vol peu intense et très étalé, les troisièmes vols se sont avérés très intenses et étalés dans la plupart des
zones (sauf site Pomport 2 mais manque des relevés sur fin de saison). La troisième génération a pu occasionner des dégâts
importants (perforations combinées à des conditions météo très favorables au Botrytis). La saison a commencé avec de faibles
niveaux de captures qui ont progressé lentement en G2 avant d’exploser en G3 ; l’étalement des vols des premiers et seconds
vols ainsi que le risque de G3 importante ont pu être diffusés dans les bulletins de la Zone Bergeracois au cours de la saison. (V°
graphique 1 qui montre la moyenne/jour de capture d’adultes). Comme l’an dernier, sur le terrain on peut observer de fortes
variations dans un faible rayon géographique, tant sur le niveau de piégeage que sur les débuts et fins de vols.

19
Capture Eudémis : Somme des Captures / Jour
2 Pièges

300

02/05 : Œufs Blanc


(Intensité : 1 %, Fréquence 01/06 : Premiers Glomérules:
250
3ème Vol
Intensité 1 % Fréquence : 1 %

200
1er Vol 16/06 : disparition des
glomérules & chenilles 19/07 : Premières Perforations
Intensité 6 % Fréquence : 5 %
150

2nd Vol
100

50

0
20 23 26 29 2- 5- 8- 11 14 17 20 23 26 29 1- 4- 7- 10 13 16 19 22 25 28 1- 4- 7- 10 13 16 19 22 25 28 31 3- 6- 9- 12 15 18 21 24 27 30 2- 5-
-a -a -a -a ma ma ma -m -m -m -m -m -m -m ju in ju in ju in -ju -ju -ju -ju -ju -ju -ju ju il ju il ju il -ju -ju -ju -ju -ju -ju -ju -ju ao ao ao -a -a -a -a -a -a -a sep sep
vr vr v r vr i i i ai ai ai ai ai ai ai i n in i n in in in in il il il il il il il il ût ût ût oû oû oû oû oû oû oû
t t t t t t t t t

Somme des Captures / J Bergeracois Somme des moyennes des captures / J Réseau

On distingue nettement les 3 vols d’Eudémis avec : piéger début septembre. Les pics de vols sont dans la
moyenne du réseau.
• Un premier vol important sûrement précoce, mais Observation Terrain : (les données en italique sont issues du site
les pièges n’ont pu être posés que fin avril, où l’on de Pomport 2)
note des captures plus importantes que la moyenne.
• Le second vol légèrement plus tardif que la • Œufs G1 stade transparent le 02/05 (intensité : 1 % ;
moyenne, moins intense mais étalé dans le temps, fréquence 1 %), un œuf stade tête noire le 15/05,
• Le troisième et dernier vol faible au début, mais en • Apparition premières glomérules le 01/06 (intensité :
augmentation fin août, il est dommage que les 1 % ; fréquence 1 %), la Chambre 24 signale parfois de
relevés se soient arrêtés début septembre ce qui est fortes présences de glomérules, le 09/06 : forte
gênant pour bien interpréter ce dernier vol (le vol a augmentation des glomérules (intensité : 20 % ;
dû se poursuivre encore). fréquence 20 %),
Les observations de la zone Bergeracoise correspondent à la • Disparition des chenilles et glomérules G1 le 16/06
moyenne du réseau, les niveaux de capture sont du même • Premières perforations le 19/07 (intensité : 6 % ;
niveau que la moyenne du réseau. Sur le troisième vol, fréquence 5 %),
contrairement à 2005, toutes les exploitations continuaient à

Moyenne des Eudémis capturés sur le Site Monbazillac


1 Piège

100

90

80
70

60

50

40

30
20

10

0
2-

6-

10

14 t

18 t

22 t

26 t

30 t

3-

7-
20

24

28

2-

6-

10

14 i

18 i

22 i

26 i

30 i

3- i

7-

11

15

19

23

27

1-

5-

9-

13

17

21

25

29

ao

ao

se

se
m

ju

ju

ju

ju

ju

-a

-a

-a

-a

-a

-a
-a

-a

-a

-m

-m

-m

-m

-m

-m

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju
ai

ai

in

in

il

il

il

pt

pt
ût

ût


vr

vr

vr

in

in

in

in

in

il

il

il

il

il
a

Monbazillac moyenne / jour

Moyenne des Eudémis capturés sur le Site Pomport 1


1 Piège

100

90

80

70

60

50

40

30

20

10

0
2-

6-

10

14 t

18 t

22 t

26 t

30 t

3-

7-
20

24

28

2-

6-

10

14

18

22

26

30

3-

7-

11

15

19

23

27

1-

5-

9-

13

17

21

25

29

se

se
m

ju

ju

ju

ju

ju

-a

-a

-a

-a

-a

-a
-a

-a

-a

-m

-m

-m

-m

-m

-m

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju


ai

ai

in

in

il

il

il

pt

pt


vr

vr

vr

in

in

in

in

in

il

il

il

il

il
ai

ai

ai

ai

ai

ai

Pomport moyenne / jour

20
Moyenne des Eudémis capturés sur le Site Pomport 2
1 Piège

100

90

80

70

60

50

40

30

20

10

2-

6-

10

14 t

18 t

22 t

26 t

30 t

3-

7-
20

24

28

2-

6-

10

14 i

18 i

22 i

26 i

30 i

3- i

7-

11

15

19

23

27

1-

5-

9-

13

17

21

25

29

ao

ao

se

se
m

ju

ju

ju

ju

ju

-a

-a

-a

-a

-a

-a
-a

-a

-a

-m

-m

-m

-m

-m

-m

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju
ai

ai

in

in

il

il

il

pt

pt
ût

ût


vr

vr

vr

in

in

in

in

in

il

il

il

il

il
a

t
Pomport 2 moyenne / jour

On constate que les deuxième et troisième vols ont été moins importants sur le site de Pomport que sur celui de
Monbazillac, après un second vol en diminution, une augmentation des captures se fait de nouveau fin août. Il aurait été
intéressant de continuer les relevés jusqu’au début septembre.
Si l’on considère que le début du vol a lieu lorsque 5 % du vol est atteint et que la fin de vol commence lorsque 95 % du vol
est effectué, on obtient les données suivantes : (calcul à partir de la somme cumulée des captures moyennes journalières ; la durée de vol
est calculé par la différence entre les dates de début est fin de vol à 5 et 95 %).

Début Vol Fin de Vol


Pic Vol 50 % Durée du Vol en J
Vol 5% Vol 95%
1er Vol 22-avr 25-mai 10-mai 34
2nd Vol 04-juin 16-juil 27-juin 43
3éme Vol 04-août 02-sept 22-août 30

Les conditions climatiques de 2006, notamment les pluies d’août et septembre semblent avoir été très favorables au
développement des tordeuses mais auraient pu être maîtrisées si le suivi parcellaire était effectué et la protection
phytosanitaire était bien conduite. Malheureusement, certains vignerons ont pu enregistrer des dégâts très importants.

Capture Cicadelles Vertes Zone Bergeracois : Somme des Captures / Jour


6 Pièges

70

60

50

40

30

20

10

0
4-

8-

12

16 t

20 t

24 t

28 t

1-

5-

9-

13

17 t

21 t
6-

10

14

18

22

26

30

4-

8-

12

16

20

24

28

1- i

5-

9-

13

17

21

25

29

3-

7-

11

15

19

23

27

31

ao

ao

se

se

se
av

ju

ju

ju

ju

ju

-a

-a

-a

-a

-a

-s

-s

-s
-a

-a

-a

-a

-a

-a

-m

-m

-m

-m

-m

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju

-ju
ai

ai

in

in

in

il

il

pt

pt

pt

ep

ep

ep
ût

ût


r

vr

vr

vr

vr

vr

vr

in

in

in

in

in

il

il

il

il

il

il
ai

ai

ai

ai

t
t

Somme des Captures / J Bergeracois Somme des moyennes des Captures / J Réseau

2007 et 2008 : Interruption (pour des raisons différentes mais indépendantes de la volonté des vignerons) du réseau de
piégeage mais maintien des observations de terrain :
2007 :
Récapitulatif des insectes observés sur les parcelles de références (Pécharmant et Saussignac) :

10 ceps observés, 10 feuilles et 10 grappes par cep : 100 feuilles et 100 grappes,

Moyennes exprimées en %
Parcelle de Pécharmant : Merlot
Comptages Cicadelles Vertes Cicadelles Flavescence Eudémis Perforation Eudémis Glomérules
Intensité Fréquence Intensité Fréquence Intensité Fréquence Intensité Fréquence
11
7.1 5.2 0 0 0 0 0 0

21
Parcelle de Saussignac : Muscadelle
Comptages Cicadelles Vertes Cicadelles Flavescence Eudémis Perforation Eudémis Glomérules
Intensité Fréquence Intensité Fréquence Intensité Fréquence Intensité Fréquence
11
3.38 3 1 1 0 0 0 0

2008 :
Données en cours de synthèse.
Pour 2009, l’objectif du réseau est de 10 vignobles minimum (20 pièges) à 20 vignobles (dans l’idéal).
Rappel de l’importance des réseaux d’observations pour les vignerons bio (à partir des résultats d’enquêtes sur les sources
d’informations :
Source du Conseil 2004 2005 2006 2007 2008
Internet 0% 0% 7.65 % 6.25 % 14.29 %
Chambre d’Agriculture 50 % 20 % 0% 0% 28.57 %
Conseiller Privé 0% 40 % 30.77 % 28.57 % 50 %
Avertissement Syndicat Appellation 50 % 10 % 7.69 % 7.14 % 0%
Conseiller Coopérative / Commercial phyto 0% 30 % 15.38 % 7.14 % 7.14 %
Avertissement SRPV 0% 60 % 30.77 % 14.29 % 14.29 %
Bulletin Info Technique AgroBioPérigord 100 % 60 % 84.62 % 71.43 % 92.86 %
• La première année d’enquête est peu • Le maintien de réseaux d’observations différents
représentative, pour les autres années les taux de et s’échangeant leurs informations est
retours varient entre 43 et 59 %, indispensable tant pour l’intérêt des vignerons que
• Le bulletin du SRPV est souvent consulté par les pour les autres structures de conseil, de plus les
vignerons bio, données collectées sur nos territoires n’en sont
• Les bulletins spécifiques bio sont les plus que plus riches.
sollicités, Contact Eric MAILLE au 06.87.58.48.50 ou Courriel :
e.maille@agrobioperigord.fr
• Suite au partenariat sur la viticulture biologique
mis en place en 2008, l’utilisation du réseau
chambre est en hausse, pour la première fois, cette
année,

Actualités
Pourtant c’est arrivé dernièrement au lycée agricole de
Coulouniex-Chamiers. Nous étions invités à un débat
OGM …… après la projection de ce film et même si, ceux qui
pourtant s’affichent pro OGM ont refusés de participer,
Intervention sur les OGM au lycée de nous étions plusieurs intervenants à pouvoir exprimer les
risques, les dangers et les enjeux des OGM en plein
Coulounieix- Chamiers champ.
Nous l’avons maintes fois répété, les lycées agricoles ont Les réactions des élèves destinés à pratiquer l’agriculture,
un rôle très important à jouer dans la perception des restent néanmoins surprenantes. Bon nombre d’entre eux
jeunes pour apprendre le métier qu’ils pratiqueront découvraient en 2009, que peut-être fallait-il se poser de
demain. Si nous déplorons que l’agriculture biologique ne questions sur les pratiques de l’agriculture industrielle, que
soit pas une priorité, comment imaginer que demain ces peut-être ne fallait-il pas avoir une confiance absolue dans
jeunes puissent penser à une installation en bio ou les discours de Monsanto…
convertir les terres que leurs laisseront leurs parents ? Bien sûr il reste encore du chemin à parcourir, mais quand
Pourtant si les mentalités évoluent doucement, trop les certitudes commencent à être ébranlées, quand les
lentement pour certains, force est de constater que certains questionnements arrivent, nous ne pouvons qu’être
questionnements voient le jour, que certaines certitudes optimistes pour l’avenir !
deviennent de plus en plus fragiles, bref un frémissement Bravo à l’élève qui a organisé cette matinée et bravo à son
d’ouverture devient possible… professeur qui lui a permis d’ouvrir un débat aussi crucial.
Pouvions nous imaginer il y a peu encore qu’une élève Gérard JOULAIN
d’un lycée agricole propose qu’on projette dans son lycée
pendant les cours, où les élèves seront invités, un film
aussi clair que celui de Marie Monique Robin « L monde OGM, enfin le droit de s’y opposer
selon Monsanto » ? Pouvions-nous imaginer qu’on "Nous sommes la première commune à avoir un jugement sur le
laisserait carte blanche à une élève pour inviter des fond", s'est réjoui le maire du Thor (Vaucluse), qui a obtenu gain de
intervenants pro et anti OGM de plein champ ? Il y a peu cause en justice face à la préfecture.
de temps cela semblait difficile…Il y certes beaucoup Une petite commune du Vaucluse, Le Thor, vient de voir consacré
d’endroits où cela reste encore impossible… par la justice son droit à s'opposer aux OGM. C'est la décision
22
rendue par un tribunal administratif de Nîmes et dont l'AFP a modification génétique conventionnelle des plantes. Mais
obtenu copie lundi 12 janvier. Par une délibération du 20 mai comme aucun gène n'est ajouté, elle évitera les procédures
2008, le conseil municipal du Thor avait déclaré s'opposer à toute réglementaires relatives aux OGM ! Une affaire à suivre.
culture de plantes génétiquement modifiées sur son territoire. La (Source : London Financial Times, 27/01/ 2009)
préfecture du Vaucluse, qui voulait faire annuler cette décision, a
ainsi vu sa demande rejetée et a indiqué qu'elle ne comptait pas faire
appel. Nouvelle étude sur les effets du
Un "jugement sur le fond » Round Up ®
Le jugement qui remonte au 5 décembre, note que le conseil
municipal était fondé à agir, car la question des OGM "du fait de Pour la première fois, les mécanismes de la toxicité de
son impact éventuel sur la santé publique et l'environnement intéresse quatre différentes formulations de Round Up® ont été
la commune du Thor, à vocation essentiellement agricole"."Nous mis en évidence (1) sur des cellules humaines dans une
sommes la première commune à avoir un jugement sur le fond", a nouvelle étude de l’équipe du Professeur Gilles Eric
déclaré à l'AFP Jacques Olivier, maire (Verts) de cette commune de Seralini publiée dans la revue scientifique américaine de
7.600 habitants qui a eu connaissance du jugement début janvier. renom « Chemical Research in Toxicology ». L’étude
"C'est une victoire pour l'ensemble des gens qui se battent pour la vie montre que ces formulations (2) de Round Up® agissent à
et la biodiversité, pour une agriculture de qualité et de proximité". des doses infinitésimales (dilués jusqu'à 100.000 fois ou
(Avec AFP) NOUVELOBS.COM | 12.01.2009 | plus) et elles programment la mort cellulaire en quelques
heures, ainsi que des dommages des membranes et de
l'ADN, et empêchent la respiration cellulaire. Différents
types de cellules humaines ont été étudiés : des cellules de
Bruxelles veut relancer la culture du nouveau-né fraîchement issues de cordon ombilical, ou de
lignées moins sensibles spécialement utilisées pour
MON 810 et autoriser deux nouveaux mesurer la toxicité des polluants. L’étude montre
maïs également que le mélange de différents constituants
adjuvants (3) des Round Up® amplifie l'action du principe
Après plusieurs mois de tergiversations, la Commission de actif de l'herbicide, le glyphosate; et qu’un de ses produits
Bruxelles a décidé, le 21 janvier, de relancer la machine à de transformation (l’AMPA) peut être encore plus toxique.
autoriser la culture de nouveaux OGM et de s’attaquer aux Cela est grandement sous-estimé par la réglementation
clauses de sauvegarde invoquées par la France, la Hongrie actuelle qui ne tient pas compte de ces phénomènes et fixe
et la Grèce pour interdire l’utilisation du maïs MON 810 par exemple des Limites Maximales en résidus pour le
sur leur territoire. La présentation d’une proposition de glyphosate, quelle que soit sa formulation de vente.
mise en culture, par la Commission, constitue une Le MDRGF salue cette nouvelle étude. L’association
véritable rupture, la dernière décision de ce type ayant été demande aux autorités en charge de l’évaluation des
prise il y a plus de 10 ans. Les OGM concernés sont le pesticides de réévaluer les diverses formulations de Round
maïs Bt 11 de Syngenta et le maïs 1 507 développé par Up® en prenant en compte ces effets multiplicatifs de la
Pioneer. La plupart de ces cinq propositions seront toxicité du glyphosate par ses adjuvants. De plus « le
discutées dans les prochains mois, notamment à la mi- MDRGF s’associe au CRIIGEN (4)pour demander que
février, lors d’une réunion des experts des 27 à Bruxelles et les analyses de sang détaillées de chaque mammifère ayant
lors du Conseil des ministres de l’environnement de l’UE reçu de l'herbicide lors des tests réglementaires avant
au mois de mars. Pour contrecarrer le projet visant à lever autorisation commerciale soient immédiatement rendues
le moratoire sur le MON 810 mis en place en février 2008, publiques, car elles pourraient masquer des effets
suite au Grenelle de l’environnement, la France devra indésirables. » déclare François VEILLERETTE,
obtenir le soutien d’une large majorité des États membres Président du MDRGF qui s’inquiète également de la
de l’UE (au moins 14 pays qui représentent 62 % de la présence de ces résidus de glyphosate et de ses adjuvants
population communautaire). Cette offensive de la dans les sojas OGM importés en Europe servant à
Commission contredit l’information que nous donnions l’alimentation animale.
dans notre précédente Brève bio. La FNAB, seule ou en Notes:
partenariat avec d’autres réseaux, devrait rencontrer les 1: “Glyphosate Formulations Induce Apoptosis and Necrosis in Human
membres des cabinets Borloo, Barnier et Fillon pour Umbilical, Embryonic, and Placental Cells.” Nora Benachour and Gilles-Eric
savoir ce qu’ils comptent faire, et quelle chance a la France Seralini . Chem. Res. Toxicol. 2008
de conserver sa clause de sauvegarde. En ligne le 23/12/2008 sur :
http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/tx800218n
2 : Les formulations de Round Up® sont des herbicides répandus sur la majorité
des OGM cultivés qui en contiennent des résidus, comme le soja au Round Up®, le
OGM « clandestins » : principal OGM importé en Europe.
3 : Un des principaux adjuvants est le polyethoxylated tallowamine ou POEA. Ces
BASF, le groupe chimique allemand, a affirmé qu'il a adjuvants sont considérés comme inertes.
développé une nouvelle génération de plantes 4 : http://www.criigen.org/
génétiquement altérées, en manipulant précisément l'ADN Source brève bio Fnab n° 31
de la plante sans insérer de gènes étrangers. La
technologie, connue sous le nom de mutagénèse dirigée,
produit de nouveaux traits, tels que la résistance à un
herbicide, qui sont très similaires à ceux obtenus avec la
23
Les sénateurs remplacent
En bref… «biocarburants» par «agrocarburants»
Dans le cadre de l'examen du projet de loi Grenelle 1 de
Mobilisation à la Ferme Sainte- l'environnement, les sénateurs ont adopté un amendement
Marthe. des sénateurs Verts, et remplacé le mot «biocarburants»
par celui d'«agrocarburants» dans le texte de loi. « Le terme
Environ 150 participants de toute la France sont venus biocarburant entraîne la confusion car ils n'ont vraiment
soutenir Philippe Desbrosse, l’organisateur des Journées rien de biologique au sens où les habitants l'entendent,
de Milancey et fondateur de la Ferme de Sainte Marthe, tout le monde a l'impression que c'est quelque chose de
dont le matériel était saisi et vendu. Les agriculteurs du sympathique et de biologique » a expliqué Marie-Christine
secteur étaient là en nombre mais, sans doute dissuadés Blandin (Verts). « Cela a le mérite de la clarté » a estimé
par le tract distribué à leur arrivée sur les lieux, les Charles Pasqua (UMP), qui a voté l'amendement. « Pour
informant que la vente serait filmée par FR3, très peu se l'instant on a un terme unique, et il vaut mieux le garder
sont hasardés à surenchérir ; le matériel a ainsi pu être même si je le trouve effectivement un peu discutable », a
racheté par les membres du comité de soutien. La répondu le ministre de l'écologie Jean-Louis Borloo, en
réalisatrice Coline Serreau, bloquée par la neige à émettant un avis défavorable à cet amendement. La
Austerlitz a transmis un message applaudi par tous. La FNAB, qui avait proposé l’amendement dans ce sens, se
FNAB était bien évidemment représentée. La saisie fait félicité de ce vote, et appuiera son maintien à l’Assemblée
suite à une action en justice contre la Ferme de Sainte nationale, lors de la seconde lecture du projet de loi.
Marthe, à qui le groupe Agralys demande de rembourser (AFP - 02/02/09).
des fonds européens (267 000 euros) selon lui indûment
perçus, ce que conteste Ph. Desbrosse. Le dossier
juridique suit son cours.

Formations
ATTENTION Tous types de cultures

La formation « CONVERTIR SON ® le 24 Février 2009 le CivamBio 47 organise une


VIGNOBLE EN BIO » prévue le 10, 17 et 24 journée de formation sur le thème de l'éclaircissage
février a été annulée faute de participants. sur Pommiers en Arboriculture Biologique. La
formation est assurée par Gilles Libourel du GRAB
Nous souhaitons attirer votre attention sur le fait d'Avignon. Pour plus d’informations contacter Benoit
que ces formations ont été mises en place suite à Massé CivamBio 47 bmasse.civambio47@gmail.com ou
des demandes de viticulteurs et producteurs. Il 05.53.41.75.03
serait très regrettable de devoir annuler les autres ® Le 10 mars 2009 : les cristallisations sensibles
formations par manque d’inscrits. Donner aux agriculteurs les bases théoriques et pratiques
Si vous souhaitez participer à l’une de ces leur permettant de mettre en œuvre cet outil de diagnostic
formations merci de contacter rapidement de la qualité de leurs produits. Cette méthode permet de
Séverine Alfieri au 05.53.35.88.18 visualiser la valeur énergétique et la qualité d’un aliment.
Intervenant : Christian MARCEL
Viticulture
® Les 26 et 27 mars 2009 : diagnostiquer son sol
avec les plantes bio indicatrices
® Le 17 février 2009 : Optimiser la conduite de son
Donner aux agriculteurs les bases théoriques et pratiques
vignoble en agriculture biologique
leur permettant de mettre en
Faire le point sur ses pratiques au regard des méthodes
œuvre cet outil de diagnostic
existantes et nouvelles en Agriculture Biologique pour
des sols par les plantes, et
conduire de façon optimale son vignoble. Rappels
ainsi permette de faire le lien
techniques et réglementaires sur les produits disponibles
entre l’évolution de leurs sols
en Agriculture Biologique.
et la présence de certaines
Intervenant : Eric MAILLE
plantes.
® Le 3 mars 2009 : Couverts et engrais verts en Intervenant : Gérard DUCERF
viticulture bio
® 19 mars, 9 juillet et 8 octobre 2009 (1 jour et 2 ½
Acquérir les connaissances de bases sur
journées) : Produire ses semences en agriculture
les différentes plantes utilisables comme
biologique
couverts et engrais verts, leurs principales
Donner la capacité aux producteurs de comprendre le
caractéristiques ainsi que leurs utilisations
cadre général de la production de semences et de leur
(seul ou en association)
apporter les capacités techniques pour produire et
Intervenant: Eric MAILLE
24
valoriser leurs propres semences en grandes cultures (maïs, Crédit d'impôt pour formation
soja, tournesol…). Enfin, cette formation permettra aux
producteurs de maintenir et créer des variétés de maïs, de chef d'entreprise
soja, tournesol non hybrides et adaptées à leur terroir et
leurs débouchés (commercialisation ou auto Qui peut en bénéficier?
consommation). Toutes les entreprises imposées sur leurs bénéfices réels.
Intervenant : Patrice GAUDIN (Vous ne pouvez pas en bénéficier si votre activité
professionnelle non salariée est imposé sous le régime de
® Les 28 et 29 mai 2009 : les bases de la la micro-entreprise ou sous un régime d'évaluation
géobiologie (applications aux élevages) forfaitaire.)
Savoir identifier les perturbations naturelles d’un lieu (eau, Les entreprises temporairement exonérées d'impôt sur
failles..), réseaux géobiologiques. Savoir prendre en leurs bénéfices (articles 44 sexies, 44 sexies A, 44 octies et
compte ces risques susceptibles de nuire aux conditions de 44 decies) peuvent en bénéficier si elles relèvent d'un
vie de l'élevage et à sa production. Faire connaître aux régime réel d'imposition.
éleveurs les différents aspects de la pollution Lorsque le chef d'entreprise d'une société de personnes qui
électromagnétique (après quelques rappels de notions n'est pas soumise à l'impôt sur les sociétés, a suivi des
indispensables d’électricité), savoir appréhender les heures de formation, le crédit d'impôt correspondant peut
différentes pollutions électromagnétiques d’une salle de être utilisé par les associés proportionnellement à leurs
traite. droits dans la société, à condition qu'il s'agisse de
Intervenant : Françoise HEITZ redevables de l'impôt sur les sociétés ou de personnes
physiques participant à l'exploitation.
Vente directe
Quel est le montant du crédit d'impôt?
® Si vous le souhaitez, nous pouvons créer ensemble Le crédit d'impôt est un montant égal au produit du
une formation sur la valorisation de vos produits sur vos nombre d'heures passées par le chef d'entreprise en
stands, la présentation adéquate des produits, le bon formation (limitées à 40 au maximum par année civile) par
vocabulaire à employer… le taux horaire du salaire minimum.
Contact Stéphanie BOMME- ROUSSARIE au
05.53.35.88.18 ou promotion.bio@wanadoo.fr Quand le crédit est-il attribué?
Le crédit d'impôt est imputé sur l'impôt sur le revenu dû
par le chef d'entreprise au titre de l'année au cours de
Apiculture laquelle les heures de formation ont été suivies.
® Nous souhaiterions proposer aux apiculteurs une Si le montant du crédit d'impôt excède l'impôt dû au titre
formation concernant les de ladite année, l'excédent est restitué.
soins à la ruche. L’enjeu de
cette formation est de Déclaration
compléter les acquis des Remplir le formulaire spécial, puis reporter le montant du
éleveurs aux pathologies les crédit calculé dans la déclaration 2042C, page 4, cadre 8,
plus fréquentes en élevage. case TD.
Si cette formation est Références Articles 244 quater M et Article 199 ter L du code général des
impôts
susceptible de vous
intéresser contacter Séverine ALFIERI

Agenda

” Samedi 21 mars 2009


Assemblée Générale d’AgroBio Périgord, au Domaine des Chaulnes à Grignols suivie d’une soirée
conviviale pour fêter les 20 ans d’AgroBio Périgord

” Samedi 18 avril distribution de plants à repiquer de potagères dans le cadre de la Maison de la Semence. 14h-17h.
Lieu-dit « Beaumont », le Change (24640).

25
Annonces
MATERIEL
6 A vendre "machine à récolter les haricots verts" 1 rang, bon état + un trieur rotatif (fin et extra fin)
Contact : Dominique LECONTE AU 06.83.24.41.35
6 Herse étrille marque Pichon 6 mètres, bon état, prix 2000€
Contact : au 06.20.25.05.30 ou 05.45.78.55.59

ANIMAUX
6 A vendre poules Gasconnes 15€ pièce et un ânon de 7 mois « croix de saint André » 300€
Contact : Jean Luc BOIVERT au 06.77.05.08.67

MARCHES

6 Recherche Exposants Marché Bio sur Bordeaux


Dans le cadre de la semaine du développement durable, l’association des commerçants du quartier Victor Hugo et St James
de Bordeaux, organise le samedi 4 et dimanche 5 avril 2009, un marché Nature & Bio en partenariat avec la ville de
Bordeaux. Dossier exposant disponible à AgroBio Périgord sur simple demande
Contact : Solène DURR, victorhugo.bio@orange.fr ou 06.22.77.05.87

Conception, mise en page et coordination de ce numéro :


Pour proposer un article, un thème, annoncer une manifestation (foire ou
Séverine ALFIERI
marché), passer une annonce dans le prochain AgroBio Périgord Info,
Rédaction : Matthieu NAULIN, Gérard JOULAIN, Jennifer n’hésitez pas à nous contacter par téléphone, fax ou e-mail.
KENDALL, Patrice GAUDIN, Stéphanie BOMME-ROUSSARIE,
Eric JOUSSAIN, Eric MAILLE, Emmanuel MARSEILLE, Séverine Contact : Séverine ALFIERI au 05.53.35.88.18
ALFIERI s.alfieri@agrobioperigord.fr

Tirage : 250 exemplaires


Prochain numéro mi Avril

Les actions d’AgroBio Périgord sont soutenues par :

AgroBio Périgord - 20 rue du Vélodrome - 24000 PERIGUEUX


Tél. : 05 53 35 88 18 Fax : 05 53 03 75 68 email : adap.bio@wandoo.fr
Site : www.agrobioperigord.fr

26
FICHE D'INSCRIPTION
Opération Montmartre - 5, 6 et 7 juin 2009
A compléter et à retourner à AgroBio Périgord avant le 3 mars 2009

Nom de la société / Domaine / Château : …………………………………………………………..

Nom du gérant : …………………………. Prénom : ……………………………………………..

Adresse complète : ……………………………………………………………………………………

Tél : …………………………. Portable: …………………………. Fax : ………………………….

Email : ……………………………………………..

Site Internet : ……………………………………………..

• Je souhaite participer à l'opération Montmartre : Oui … Non …

2 formules sont proposées :


… vendre mes produits pendant les 3 jours (attention, présence sur place obligatoire) : participation de
100 € HT
… exposer un ou plusieurs produits dans une vitrine + dépliants (pas de vente juste de la démonstration) :
participation de 10 € HT

• Je serai présent sur place pour assurer la promotion et la vente des produits :

Jeudi 4 juin (installation) Oui … Non …


Vendredi 5 juin Oui … Non …
Samedi 6 juin Oui … Non …
Dimanche 7 juin Oui … Non …

• Je souhaite qu'AgroBio Périgord s'occupe de me réserver une chambre :


Etap hotel, Porte de la Chapelle, environ 55 e la nuit + petit déjeuner (à votre charge)

Pour la nuit du 4 au 5 juin Oui … Non …


Pour la nuit du 5 au 6 juin Oui … Non …
Pour la nuit du 6 au 7 juin Oui … Non …
Pour la nuit du 7 au 8 juin Oui … Non …

AgroBio Périgord – 20 rue du Vélodrome - 24 000 PERIGUEUX


Tél : 0553358818 – Fax : 0553037568
promotion.bio@wanadoo.fr – www.agrobioperigord.fr

27
FICHE D'INSCRIPTION
Opération Montmartre - 5, 6 et 7 juin 2009
• Liste des produits que je souhaite présenter lors de cette opération
• Attention une trentaine de références au total pour tous les producteurs

Nom des produits Conditionnement Nombre de Nombre de


produits pour la Prix de vente produits pour la
vente dégustation

• Avez-vous des fiches qui présentent ces produits ? Oui … Non …

Si oui, merci de nous les transmettre.


Si non, décrivez en quelques lignes (100 mots maximum) ce qui caractérise votre, vos produits
(qualité, impact environnemental et social de vos pratiques):

.…………………………………………………………………………………………………………...

……………………………………………………………………………………………………………

..…………………………………………………………………………………………………………..

……………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………

.…………………………………………………………………………………………………………...

……………………………………………………………………………………………………………

AgroBio Périgord – 20 rue du Vélodrome - 24 000 PERIGUEUX


Tél : 0553358818 – Fax : 0553037568
promotion.bio@wanadoo.fr – www.agrobioperigord.fr

28