Sie sind auf Seite 1von 2

Yassine ELBOUHDIDI

Le plan marocain pour affronter le changement climatique

En avançant dans le temps le changement climatique affect de plus en plus dans le monde, conséquences des émissions directe des gazes a effet de serre (GES).Tout les pays dans le monde ce voyer concerné puisque ils participent dans ces émission et la seul Alternative est de diminuer ces émission.

Le Maroc au titre de l’atténuation en GES, entend continuer à soutenir les efforts de la Communauté Internationale pour affronter ce défi climatique.

Notre pays signa la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique en 1992 et il a fait une ratification en 1995. Le Maroc à également abrité, en 2001 à Marrakech, la septième Conférence des Parties, « COP 7 », qui a rendu opérationnel le Protocole de Kyoto. Il a ratifié ce Protocole en 2002.

La planification des activités environnementales au Maroc à réaliser quelques actions comme l’action pilote des universités pour introduire dans des formations un enseignement relatif aux Changements Climatique . Les activités de ce projet régional ainsi que celles inscrites dans le cadre du projet FEM/PNUD (MOR/99/G32) d’appui à la communication initiale du Maroc ont été à l’occasion d’un renforcement très sensible des capacités institutionnelles et humaines dans les domaines des CC.

Six documents méritent d’être soulignés de façon particulière : La Stratégie Nationale pour la Protection de l’Environnement et le Développement Durable (SNPEDD), le Plan d’Action National pour l’Environnement (PANE), le Plan National de lutte contre le Changement Climatique (PNCC), la Charte de l’Aménagement du Territoire (CNAT) le Plan National de gestion des Déchets Ménagers (PNDM) et le Plan National d’Assainissement Liquide (PNAL)

Le Maroc traça un plan énergétique alternative utilisant de l’énergie renouvelable éolien au nord du pays installation de barrage pour ce même motive ainsi que l’utilisation de la biomasse et l’énergie solaire. Le but de ce plan à comme objectif :

Les installations sont accompagné par une vaillance sur les émissions des grandes usines le recours

Les installations sont accompagné par une vaillance sur les émissions des grandes usines le recours aux technologies efficientes et la mise à niveau des équipements vétustes ou mal réglés et la protection des forets ainsi que les nouvelles plantations. Dans des espaces concernes et précise au Maroc. Les émissions de CO2 générées par la combustion des combustibles fossiles varient avec le contenu en carbone du combustible. Le Maroc avance vraiment avec la stratégie qu’il a plantée « le classement mondiale des émissions des CO2 par exemple va le prouver dans ce qui suit.

Autres pays comme le Pérou pays qui lute luis aussi contre la même cause Face à

l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre, Un pays qui a très bien investie

A

la mis en place d’un programme annuel de limitation et de contrôle. Il s’agit, pour

le

nouveau ministère de l’environnement, de faire respecter un ensemble de normes et

de maximas définis en fonction des accords internationaux sur la question.

Émissions de dioxyde de carbone (CO 2 ), en tonnes métriques de CO 2 par habitant (CDIAC) 4

Ran

 

199

199

199

199

199

199

199

199

199

199

200

200

200

200

200

200

200

200

g

Pays

0

1

2

3

4

5

6

7

8

9

0

1

2

3

4

5

6

7

134.

0,9

1

1

1,1

1,1

1,1

1,1

1,1

1,1

1,2

1,2

1,3

1,3

1,3

1,3

1,4

1,5

1,5

136.

1

0,9

0,9

1

1

1

1

1,1

1,1

1,1

1,2

1

1

1

1,2

1,3

1,2

1,5

Années 1990 à 2007, en tonnes par pays par habitant

Comme vous constatez nous somme au dessus de Pérou en émission de CO 2 mais

notre classement et vraiment bon pendant les années 1990 à 2007 et cela montre que

le Maroc avance dans ce domaine.