Sie sind auf Seite 1von 55

Canada – Solides Raisons Pour Investir

Pensez créativité!
Pensez compétitivité!
Pensez résultats!
Pensez Canada!
Mai-Juin 2010

1
Canada – Solides Raisons Pour Investir

Table des
matières Page

I D’excellents facteurs économiques fondamentaux 3


II Un contexte concurrentiel sur le plan des coûts 12
III Une main-d’œuvre dynamique 25
IV Une infrastructure solide 33
V Un accès facile aux marchés 39
VI Un excellent endroit où vivre 44

2
Canada – Solides Raisons Pour Investir

I D’excellents facteurs
économiques
fondamentaux

3
Le Canada jouit d’une économie relativement vigoureuse
malgré le ralentissement économique mondial
Consensus Economics
Selon Consensus Economics, le Canada a enregistré le meilleur taux de
croissance du PIB de tous les pays du G7 de 2006 à 2009, et il devrait
demeurer au premier rang jusqu’en 2010-2011.

Prévisions de la croissance du PIB réel (En %)


4.0
2010-11
3,2 3,2
3.0
2,5

2.0 1,8 1,8


1,5
En %

1,0
1.0 0,8 0,7 0,6 0,5
0,3

0.0
2006-09

-0,6 -0,6
-1.0
Italie

agne

n
ada

ce
.

.
R.-U
É.-U

Japo
Fran
Can

Allem

Source : Consensus Forecasts, juin 2010, Consensus Economics inc.


4
D’autres prévisions mettent en évidence
l’économie relativement vigoureuse du Canada
OCDE

De même, selon de récentes statistiques de l’OCDE, le Canada obtient un des


meilleurs résultats parmi les pays du G7 quant à la croissance de son PIB entre
2006 et 2009, et se classe parmi les premiers pour la période de prévision de
2010-2011.
Prévisions de croissance du PIB réel (En %)
4.0 2010-11
3,4
3,2
3.0
2,5

1,9 1,9 2,0


2.0
En %

1,3

1.0 0,8 0,7 0,6 0,5


0,3

0.0 2006-09

-0,5
-1.0 -0,7
Italie

agne

n
ada

ce
.

.
R.-U
É.-U

Japo
Fran
Can

Allem

Source : Perspectives économiques de l’OCDE, no 87, mai 2010.


5
Le Canada connaît également une croissance
supérieure de l’emploi…
Une forte croissance économique et la demande croissante de produits canadiens, au
cours de la dernière décennie, conjuguées aux politiques provinciales et fédérales
visant à améliorer la souplesse et l’adaptabilité au milieu de travail changeant, ont
engendré des gains solides sur le plan de l’emploi.

Croissance de l'emploi (En %)


1999-2009

Canada 1,6

Italie 1,0

France 0,9

R.-U. 0,7

Allemagne 0,6

É.-U. 0,4

Japan -0,3

-1 0 1 2
Source : U.S. Bureau of Labour Statistics, Perspectives économiques de l’OCDE, no 87, mai 2010
6
…un réel avantage fiscal
Le Canada a profité de onze surplus budgétaires fédéraux annuels consécutifs avant
de connaître un déficit en 2007-2008; il a mis en œuvre l’un des plus importants
programmes de relance économique des économies avancées en réponse à la
récession économique mondiale.
Dans son budget de 2010, le Canada a choisi d’afficher de faibles déficits pour
stimuler son économie sans compromettre sa prospérité à long terme et l’on s’attend
à un retour à des budgets équilibrés à moyen terme.
Au cours des prochaines années, le ratio de la dette nette du Canada au PIB restera
de loin le plus faible des pays du G7, avec un retour prévu à un surplus peu après
l’exercice 2014-2015.
Solde budgétaire du gouvernement fédéral
2009-2010* (% du PIB)

2010-2011*

2011-2012*

2012-2013*

2013-2014*

2014-2015*
2008-2009

0.0
-0.4 -0.1
-0.5
-2.0 -1.0
-1.6

-4.0 -3.1
-3.5
-4.2 -4.3 -4.2
-4.6
-6.0 -5.5

-8.0
-8.4
-10.0 Canada États-Unis

-10.9
-12.0
* Prévisions pour les deux pays
Source pour le Canada : Budget fédéral, ministère des Finances Canada, 4 mars 2010
Source pour les États-Unis : United States Congressional Budget Office, 5 mars 2010.
7
…Le Canada devance la plupart des
autres pays du G7
Le Canada a été le seul membre du G7 à afficher un surplus en 2008.
Malgré qu’il connaît un déficit global durant la période 2009-2011, le
Canada se trouve dans une bien meilleure position que la plupart des pays
membres du G7.

Équilibre budgétaire du gouvernement 2008-2011


(% du PIB)
(selon les comptes nationaux)
2.0
0,1 0,0
0.0
a

U.

n
nce

U.
e
ie
nad

agn

o
Ital

-2.0
R. -

É .-

Jap
Fra
-2,1
Ca

em
-2,7

Al l
-4.0 -3,5 -3,3
-4,4
-5,1 -4,9
-6.0
-6,5
-8.0 -7,4 -7,7
2008
-10.0
-10,2
-11,0
-12.0

-14.0
2009-2011
Source : Perspectives économiques de l’OCDE, no 87, mai 2010

8
…Un faible taux d’inflation…
Une faible inflation fournit aux investisseurs une assurance sur le plan
commercial. Le taux d’inflation cible du Canada, situé entre 1% et 3%, a été
prolongé jusqu’en 2011.
Au cours des cinq dernières années, le Canada a connu un taux d’inflation
relativement faible – taux moyen de 1,8 % - comparativement à celui des
États-Unis (2,6 %) et à celui du G7 (1,8 %).

Inflation
(% de changement d'une année à l'autre)
4.5
4.0 3,8
3,4
3.5 3,2
2,9 3,0
3.0 2,7
2,4
2.5 2,2 2,1
1,9 1,9 2,0 1,9 1,9
2.0 1,8

1.5
1.0
0.5 0,3 3,0

0.0
-0.5 -0,3
-1.0 2004 2005 2006 2007 2008 2009

Canada É.-U. G-7

Source : Perspectives économiques de l’OCDE, no 87, mai 2010


9
….de faibles taux d’intérêt
L’excellente situation financière et le faible taux d’inflation du Canada ont engendré de
faibles taux d’intérêt.
La baisse marquée des taux d'intérêt tant au Canada qu’aux Etats-Unis au début de
2009 était une conséquence du ralentissement de l'économie mondial. En raison de la
crise économique qui touche plus sévèrement l’économie américaine que canadienne,
les taux d’intérêt ont été davantage abaissés aux États-Unis qu’au Canada.

Rendement des obligations à Rendement quotidien (En %)


long terme (En %) 4.0 É.-U.
5.5 É.-U.
5.0 3.8
4.5
3.6
4.0
3.5 3.4
3.0 Canada Canada

2.5 3.2
2.0
3.0
1.5

0
7- l-10
-a 0

4- i-10

-ju 0
-m 10
9- s-10

-m 0
12 v-10
-m 10

-1
18 in-1
23 ril-1

21 ai-1
26 ars-
12 fév-

5 6 7 8 9 0

in
a
i
vr
-0 -0 -0 -0 -0 -1 ar
-fé

ju
m
av
v v v v v v
-
12

jan jan jan jan jan jan


Source pour le Canada : obligation de 10 ans du gouvernement du Canada, 18 juin, 2010
Source pour les É.-U. : obligation de 10 ans à échéance fixe du Trésor américain, 18 juin, 2010 10
…et un excellent potentiel de prospérité
économique
Selon l’indice du potentiel de prospérité*, le Canada se place au 1er rang parmi les
pays du G7 et au 6e rang parmi 30 pays développés en termes de prospérité
économique probable en 2020.

Indice du potentiel de prospérité - Classement des dix


premiers pays

1er
2e
3e
4e
5e
Rang

6e
7e
8e
9e
10e

de
de
e

rg
e

as
k
da
e

ar
èg

nd
èd

iss

lan
ou

-B
an

na

m
nla
rv
Su

Su

mb

ys

Isl

ne
Ca
No

Fi

Pa
e-
Da

xe

ell
Lu

uv
No

* L’indice du potentiel de prospérité mesure la probabilité de prospérité économique dans 30 pays développées en 2020.
La classement s’appuie sur les données recueillies par l’OCDE concernant les domaines porteurs de développement
économique futur, soit la démographie, le commerce, l’énergie, la technologie et l’éducation. Source : Canadian
Business Magazine, 26 octobre 2009
11
Canada – Solides Raisons Pour Investir

II Un contexte
commercial concurrentiel
sur le plan des coûts

12
Un climat d’affaires favorable au Canada…
Le Canada est conscient de l’importance que revêt son milieu des affaires et a créé
un environnement propice à son succès.
Selon l’Economist Intelligence Unit, le Canada sera le meilleur pays du G7 où faire
des affaires au cours des cinq prochaines années. En outre, il s’est classé au
cinqième rang global parmi 82 pays selon les classements commerciaux mondiaux
de l’Economist Intelligence Unit pour la période de prévision (2010-2014), par
rapport au troisième rang pour la période historique (2005-2009).
Il se classe également en bonne position pour l’infrastructure, les débouchés, les
faibles taux d’imposition et les contrôles du commerce et des échanges avec
l’étranger.

Climat des affaires des dix premiers pays,


classement pour la période de prévision de 2010-2014

1er
2e
3e
4e
5e
Rank

6e
7e
8e
9e
10e

de
e

as
r

ng

e
k
da

e
e
ou

ar
nd

ali

èd
iss

lan

-B
Ko

na

m
ap

str
nla

Su
Su

ys

ne
Ca
ng

ng

Au
Fi

Pa
e-
Da
Si

Ho

ell
uv
No

Source : The Economist Intelligence Unit, juin 2010


13
…est une destination sûre pour les
investissements des entreprises…
Selon l’Indice de risque mondial (Global Risk Indicator - GRI)* de Dun & Bradstreet, le
Canada représente l’un des pays les plus sûrs au monde pour y faire des
investissements, en raison de la récession relativement modérée qu’il a connue à la
suite de la crise mondiale de crédit.
Malgré les rumeurs voulant que les perspectives du Canada s’assombrissent, le pays
se classe 1er parmi les pays du G7 et 2e parmi les 131 pays évalués dans l’étude du
GRI.
Pays les mieux cotés d'après l'Indice de risque
mondial*

er
1
e
2
e
3
e
4
e
5
Rang

e
6
e
7
e
8
e
9
e
10

ne

rg
e
e

as
da

e
e

ce
èg

nd
ali

ch
iss

ou
ag

-B
an
na
str

tri

nla
rv

Su

mb

ys
lem
Fr
Ca

Au
No
Au

Fi

Pa
xe
Al

Lu
•L’Indice de risque mondial (GRI) évalue le risque économique, commercial, politique et extérieur aux fins du classement de 131 pays à l’échelle mondiale selon
le risque.
Source : Dun & Bradstreet, août 2009
14
…Facilité d’établir une entreprise en ce
qui concerne les procédures…
La réglementation touchant le lancement de nouvelles entreprises est
considérablement plus souple au Canada que dans les autres pays du G7.
Parmi les pays du G7 et de l’OCDE, le Canada est celui où le nombre de procédures
nécessaires pour lancer une nouvelle entreprise est le moins élevé.

Nombre de procédures*

10 9
9 8
8
7 6 6 6
5,7
6 5
5
4
3
2 1
1
0
lie

ne
E
da

n
.
.
ce

U
-U

po
CD

Ita

ag
R.
an
na

É.

Ja
'O

lem
Fr
Ca

el

Al
ed
nn
ye
Mo

Source: Doing Business in 2010 – Le Groupe de la Banque mondiale, 2009 * On appelle << procédure >> toute interaction du
fondateur de l’enterprise avec des parties externes (organismes gouvernementaux, avocats, vérificateurs, notaires, etc.). Les
interactions entre les fondateurs ou les administrateurs de l’entereprise et des employés ne sont pas considérées comme des
procédures distinctes. À titre d’exemple, une séance d’investiture où les actionnaires élisent des administrateurs el le secrétarire de
l’enterprise n’est pas considérée comme une procédure, car aucune partie extérieure n’est concernée.
15
… et relativement moins de temps

Parmi les pays du G7, le Canada est celui où il faut le moins de jours pour
établir une nouvelle entreprise.

Durée (jours)

25 23

20 18

15 13 13
10
10 7
5 6
5

0
lie

ne
E

n
da

nis

.
ce

po
CD
Ita

ag
R.
an
na

-U

Ja
l'O

lem
Fr
Ca

ats

de
Ét

Al
e
nn
ye
Mo

Source: Doing Business in 2010- Le Groupe de la Banque mondiale, 2009

16
Le Canada affiche également de faibles coûts
d’entreprise…
Pour la huitième fois consécutive, l’étude Choix concurrentiels de KPMG révèle que le
Canada arrive au premier rang des pays du G7 au chapitre des coûts d’entreprise.
Le Canada est le plus concurrentiel des pays du G7 sur le plan des coûts dans 14 des
17 secteurs industriels visés par le rapport de l’étude Choix concurrentiels de 2008 de
KPMG : aérospatiale, agroalimentaire, produits automobiles, produits chimiques,
produits electroniques, appareils médicaux, produits pharmaceutiques, pièces de
précision, télécommunications, arrière bureau/centres d'appels, conception de
logiciels, web et multimédia. biotechnologie et essai de produits

Pourcentage d'avantage (de désavantage) sur le plan


des coûts par rapport aux États-Unis
6 5.0

4
1.8 1.7
2
0.0 0.0
0
a

on
nce

e
U.

ie

U.
nad

agn
Ital
-2
R.-

É.-

Jap
Fra

em
Ca

-2.6

All
-4

-6

-8 -7.6

-10

Source : étude Choix concurrentiels 2010 de KPMG

17
…et offre un avantage fiscal global propice à
l’expansion des entreprises…
Par suite des réductions d'impôt sur les sociétés mises en œuvre par le gouvernement
depuis 2006, le Canada aura le taux d’imposition des sociétés prévu par la loi le plus bas
des pays du G7 d’ici 2012.
Le Canada est en bonne voie d’avoir le plus faible taux d’imposition global sur les
nouveaux investissements commerciaux (taux effectif marginal d’imposition (TEMI)*) des
pays du G7 en 2010.

Comparaison à l'échelle internationale des taux globaux d'imposition


des sociétés prévus par la loi en 2012
45
39.5 39.1
40
34.4
35
30.2
30 28.0 27.5
25.0
%

25
20
15
10
Japon États-Unis France Allemagne Royaume- Italie Canada
Uni
Source : Budget fédéral, ministère des Finances du Canada, 4 mars 2010, et base de données sur l’impôt de l’OCDE.
* Le TEMI tient compte des taux statutaires fédéraux et provinciaux d’imposition des sociétés, des déductions et des crédits disponibles dans
le système d’imposition sur le revenu des sociétés et d’autres impôts payés par les sociétés, y compris l’impôt provincial sur le capital et les
taxes de vente au détail sur les intrants d’entreprise.
18
R-D de qualité — l’atout principal du Canada

Générosité relative des


Le Canada offre un des régimes
fiscaux les plus favorables pour la incitatifs fiscaux en R-D*
R-D parmi les pays du G7. (Indice : Canada = 100,0)
Le Canada fournit un
programme de crédits d’impôt
France 123,9
et de déductions fiscales
accélérées pour une vaste
gamme de dépenses en R-D. Canada 100,0

Les frais admissibles 85,9


Japon
comprennent notamment : les
salaires, les coûts indirects, les
biens d'équipement et le Royaume-Uni 84,0
matériel.
États-Unis 80,6
Ces incitatifs fiscaux permettent
aux sociétés de réduire de façon
Italie 77,0
importante leurs coûts de R-D
grâce à l’investissement direct ou à
la sousPtraitance au Canada. Allemagne 76,1

50 60 70 80 90 100 110 120 130

Source: Warda, Jacek, Rating Canada's R&D Tax Treatment: le 22 mai, 2009
Nota: La générosité relative est déterminée en divisant le coût net d`impôt pour réaliser 1 dollar de R-D par 1 moins le taux d`imposition des sociétés. Les
résultats sont indexés a la générosité relative du régime fiscal canadien de soutien aux activités de R-D. Plus le taux est élévé, plus le régime fiscal est
concurrentiel.
* Les calculs sont fondés sur les grandes entreprises

19
Le Canada offre des tarifs concurrentiels
pour les lignes téléphoniques d’affaires
Les tarifs pour les lignes téléphoniques d’affaires sont relativement peu
élevés au Canada par rapport aux autres pays du G7.

Frais annuels pour les lignes téléphoniques d'affaires*


(PPA** en $US, prix par ligne)

Allemagne 495

États-Unis 550

Canada 723

France 811

Italie 896

Japon 990

Royaume-Uni 1243

0 200 400 600 800 1000 1200 1400

* Les forfaits pour les lignes téléphoniques d’affaires (petites et moyennes entreprises) comprennent un accès à une ligne fixe et 84 000 appels
ventilés en fonction de la distance, de la destination (téléphone fixe, cellulaire et appel international) et de l’heure de l’appel sur une période
d’un an.
**PPA = Parité des pouvoirs d’achat (péréquation du pouvoir d’achat de différents pays chez eux pour un forfait donné)
Source : Aperçu des communications 2009 de l’OCDE
20
… et de faibles tarifs pour les lignes
téléphoniques résidentielles
Le Canada possède les tarifs pour les lignes téléphoniques résidentielles les
moins chers des pays du G7 et de l’OCDE.
Tarifs annuels pour les lignes résidentielles*
(PPA en $US)

Canada 391

États-Unis 579

Royaume-Uni 705

Allemagne 742

France 909

Italie 910

Japon 982

0 200 400 600 800 1000 1200


* Les forfaits pour les lignes téléphoniques résidentielles à grande utilisation comprennent un accès à une ligne fixe et 2 400 appels ventilés
en fonction de la distance, de la destination (téléphone fixe, cellulaire et appel international) et de l’heure de l’appel sur une période d’un an.
**PPA = Parité des pouvoirs d’achat (péréquation du pouvoir d’achat de différents pays chez eux pour un forfait donné)

Source : Aperçu des communications 2009 de l’OCDE

21
Le Canada possède des institutions
financières saines
Dans le contexte de la crise financière mondiale actuelle, les investisseurs peuvent
se réjouir du fait que le Canada possède le système bancaire le plus sain des pays
du G7.
Selon une récente étude, le Canada compte six des 50 banques les plus sûres :
Banque Royale du Canada (10e), Banque Toronto-Dominion (14e), Banque Scotia
(22e), Caisse Centrale Desjardins (26e), Banque de Montréal (31e) et CIBC (37e)**.

Classement mondial des banques* en matière de


stabilité

er
1
e
2
e
3
e
4
e
5
Rang

e
6
e
7
e
8
e
9
e
10

a de lie ili ng d ie r a il
ad la
n
tra Ch o Su ib pou am rés
n Zé K m a
Ca
s
ng de Na ng Pa
n B
e- Au ue i
vell Ho
rf iq
S
u A
No
*Position par rapport à 133 pays. Classement fondé sur le degré de stabilité des institutions financières. Source : Rapport sur la compétitivité globale, 2009-2010.
** Classement parmi 500 banques du monde selon l’actif total et la cote de crédit à long terme. Source : Global Finance Magazine, octobre 2009

22
…accès facile aux capitaux...
Le Canada a été en mesure d’affronter la tempête au moment où les marchés de
crédit mondiaux s’effondraient en 2008 en raison de la stabilité de ses marchés
boursiers et de la solidité de sa politique économique. En 2009, l’Institut Milken a
classé le Canada premier dans son Indice d’accès aux capitaux.

Indice d'accès aux capitaux (Maximum = 10)


Les 10 régions/pays classés en tête en 2009
8.5
8,25

7,99 7,95
8 7,92 7,88

7,68
7,54 7,52 7,49 7,47
7.5

7
a g ni ou
r
nis e e lie as e
n ad K on e -U p -U ui ss uèd ts ra -s B l and
a
Ca n g um ing tat
s S S
Au Pa
y F in
Ho oy
a S É
R

*Cote parmi 122 pays — Institut Milken, avril 2010

23
…et se classe parmi les chefs de file de
l’industrie des TI en matière de compétitivité.
Le Canada se classe deuxième après les États-Unis au sein du G7 et quatrième dans une
étude des 66 pays les mieux placés pour offrir un environnement concurrentiel optimal
aux entreprises des technologies de l’information (TI).

Classement mondial* d'après l'Indice de compétitivité


de l'industrie des TI

1 er
1st
2e
2nd
3 e
3rd
4e
4th
5e
5th
Rank
Rang

6e
6th
7e
7th
8e
8th
9e
9th
10 e
10th
i

ge
de

e
as

r
e
n is

rk
da

Un

ou
ali
èd

ma
-B
lan

rvè
na
-U

e-

ap
str
Su

ys
Ca

ne
um
ats

Fin

No
ng
Au
Pa

Da

Si
Ét

ya
Ro

*Classement parmi 66 pays — Indice construit à partir des six catégories d’indicateurs quantitatifs et qualitatifs suivants : environnement
général des affaires, infrastructure des TI, capital humain, environnement juridique, environnement de R-D et appui au développement de
l’industrie des TI.
Source : Economist Intelligence Unit, Septembre 2009
24
Canada – Solides Raisons Pour Investir

III Une main-d’œuvre


dynamique

25
Le Canada possède la main-d’œuvre
parmi les plus instruites du monde…
Le Canada figure parmi les pays les plus concurrentiels pour ce qui est du niveau
de compétence général de sa mainPd’œuvre.
Le Canada arrive au deuxème rang des pays membres de l’OCDE pour ce qui est
des personnes ayant fait au moins des études collégiales ou universitaires.

Études supérieures, tous pays confondus

60 58,7
56,0 55,0
54,0
55 53,0

50 47,0
44,0 43,0
45
%

42,0 41,2 41,0 41,0 41,0


40,0 40,0 40,0
40
35

30
ed r

Au n g
Ca d

Irla e

rk

nis
ge

B e lie

Fr e
D a n ce
da

Zé n

No de

Ét ède
ng l
Ho sraë
ré ou

d
u

qu
pa
ell iwa

ma
a
la n

r vè

Ko
uS

na

-U
Co gap

str

a
lgi
Ja

Su
u v Ta

ne
I

ats
n

e-
Si

No

Source : IMD, World Competitiveness Yearbook 2010


26
Un chef de file mondial sur le plan du
rendement des jeunes en matière d’éducation
Les écoliers canadiens se sont classés au troisième rang parmi les 30 pays de
l’OCDE et au quatrième rang parmi les 57 pays examinés dans le cadre du
Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) de l’OCDE.
Le sondage du PISA est mené chaque année auprès de 400 000 écoliers dans
57 pays et évalue la capacité des écoliers de 15 ans à comprendre et à résoudre
des problèmes intellectuels.
Il donne également des indications sur l’aptitude à la lecture et les
connaissances mathématiques des écoliers.

Résultat au sondage du PISA (points) – Dix pays de


l’OCDE en tête
600

553
550 542
529 524 521 520 517 514 510 509
496
500

450
de

de

E
de

n
as
da

e
e
ud

ali

po

qu
iss

CD
lan
la n

-B

lan
na
uS

str

Ja

lg i
Su

'O
ys

Ca

I re
Fin

Au
ed

Be

el
Pa
e-

ed

ell
Co

uv

nn
No

ye
Mo

Source: OCDE 2007


27
… et sur le plan de rendement du secteur
manufacturier dans le domaine de l’innovation
Le Canada se classe troisième parmi les pays du G7 et quatorzième parmi les
110 pays ayant fait l’objet d’une étude portant sur le rendement en matière
d’innovation dans le secteur de la fabrication.
Le Canada se classe devant des pays qui ont une solide réputation en matière
d’innovation, tels que la Grande Bretagne (15e), Israël (16e), l’Allemagne (19e),
la France (20e) et l’Australie (22e).

Indice international en matière d'innovation

8e 9e
14e 15e
19e 20e
Indice

38e

É.-U. Japon Canada R.-U. Allemagne France Italie

*Rang parmi 110 pays. Indice fondé sur l’appui du gouvernement à l’innovation, au moyen de politiques fiscales et en matière d’éducation et de la qualité de
l’infrastructure; le rendement des entreprises innovatrices, mesuré à l’aide de facteurs tels que les exportations de haute technologie, la quantité de propriété
intellectuelle générée et la croissance de l’emploi.
Source : The Innovation Imperative in Manufacturing – How the United States Can Restore its Edge, Boston Consulting Group, mars 2009

28
Le Canada offre une formation en gestion
de niveau supérieur…
Le Canada se classe d'abord dans le G7 et deuxième dans une étude à 133 pays
d'enseignement localement disponible de gestion dans des écoles de commerce de
première classe. (Voir le graphique ci-dessous.)
Par ailleurs, selon les classements mondiaux des MBA du Financial Times (R.-U.),
cinq écoles canadiennes de gestion se classent parmi les 100 meilleures du monde :
l’Université de Toronto (Rotman), 47e; l’Université de l’Ouest de l’Ontario (Yvey),
47e; l’Université York à Toronto (Schulich), 49e; l’Université de la
ColombiePBritannique (Sauder), 71e; et l’Université de l’Alberta, 77e.

Études en gestion*- Classement mondial

er
1
2e

e
3
e
4
Classement

e
5
e
6
e
7
e
8
e
9
e
10

k
r

de
e

e
da

ce
e

ar
U.

ou

ar
gn

iqu
iss

at

lan
na

an

É.

m
ap

pa
Su

Q
lg

ne
Ca

Fr

Is
ng

Be
Es

Da
Si

**Rang parmi 133 pays. L’indice est fondé sur la qualité de la formation en gestion dans les écoles de commerce de haut calibre.
Source : Global Competitiveness Report, 2009-2010.
29
… la plus forte concentration
d’entrepreneurs…
D’un point de vue mondial, le Canada compte la plus grande concentration
d’entrepreneurs au sein de sa mainPd’œuvre.
Les entreprises, y compris les jeunes entreprises, mettent au point de nouveaux
produits et services et les mettent en marché, et elles conçoivent de nouveaux types
d’organisation et de production et les mettent en pratique.
Les nouvelles entreprises permettent également de rappeler aux sociétés existantes la
nécessité de s’adapter et de continuer à innover.

Nombre d'entrepreneurs en tant que pourcentage de


la main-d'œuvre
20
15,9
15
11,5 11,2 11,1 11,1
10,1 9,7
10 8,6 8,5
6,9

0
da as ni de ue nis ne de e ar
k
n a -B e-U an iq - U ag a n uèd m
Ca ys um Irl lg
ats lem inl S ne
Pa a Be E t Al F Da
y
Ro
Source: Statistique Pays-Bas, 2008
30
… utilisateurs d’ordinateurs personnels et
d’Internet…
Le Canada compte une population et une main-d’œuvre habiles avec la
technologie. Il arrive en tête des pays du G7 pour ce qui est du nombre
d’utilisateurs d’Internet par habitant et au deuxième rang après les États-
Unis pour ce qui est du nombre d’ordinateurs personnels par habitant.

Nombre d'ordinateurs Nombre d'utilisateurs de l'Internet


personnels Par 1 000 habitants
Par 1 000 habitants

950 850
899 810
900 861
805
797
800
850 811
769
794
800 750 733
751
750 710 700 689 689

700 667
650
650
600 600
U. a U. e e n lie
É. nad R. agn ranc apo Ita

ie
U.

lem .

Fr e
ce
n
a

Al R.U

l
po
ad

Ita
É.

ag

an
Ca J
lem F
Ja
n
Ca

Al

Source: IMD, World Competitiveness Yearbook 2010

31
…dispose d’une armée d’ingénieurs
compétents facilement mobilisables...
Le Canada arrive au deuxième rang au sein du G7 pour ce qui est de la
disponibilité d’ingénieurs qualifiés sur son marché du travail.

Indice de disponibilité des ingénieurs compétents*

8.0 7,87 7,84


7,78

7.5 7,39
Indice

7.0 6,88
6,78
6,62

6.5

6.0
France Canada États-Unis Japon Italie Royaume- Allemagne
Uni

Source : IMD — * Classement parmi les 58 économies recensées dans l’annuaire de la compétitivité mondiale 2010.

32
Canada – Solides Raisons Pour Investir

IV Une infrastructure
solide

33
Une infrastructure canadienne très
mondialisée...
Étant donné son importance grandissante en tant que marché de choix pour
l’impartition, le Canada s’est classé au deuxième rang des pays du G7 et au huitième
rang des 72 pays ciblés dans le récent indice de mondialisation du
A.T. Kearney/Foreign Policy Magazine* qui mesure l’intégration économique, les
contacts personnels, la connexité technologique et l’engagement politique.
Pour ce qui est de la connexité technologique, l’un des quatre volets de l’indice, le
Canada est passé de la sixième place en 1999 à la deuxième place en 2006. Il a
conservé le même rang en 2007.

Classement selon l'indice de mondialisation, 2007*

e
7 8
e
e
12

e
22 e
25 e
28
Index

e
34

É.-U. Canada R.-U. Allemagne France Japon Italie

Source : A.T. Kearney/Foreign Policy Magazine, 2007 * Le rang dépend de 12 caractéristiques classées sous les rubriques suivantes :
commerce, IED, téléphone, déplacements, envois de fonds et transferts personnels, utilisateurs Internet, site d’hébergement Internet,
serveurs sécurisés, organisations internationales, opérations de maintien de la paix de l'ONU, traités et transferts publics.
34
...stimulée par un processus
d’investissement bilatéral dynamique
Au cours de la dernière décennie, le Canada a enregistré une croissance importante de
l’investissement étranger direct (IED) et de l’investissement direct du Canada à l’étranger
(IDCE), ce qui reflète ses liens solides avec les chaînes d’approvisionnement mondiales.
Le stock d’IED au Canada a atteint 549 milliards $CAN en 2009, soit plus de deux fois qu’en
1999 (253 milliards $CAN)
L’investissement direct du Canada à l’étranger (IDCE) a connu une hausse tout aussi
spectaculaire, passant de 291 milliards $CAN en 1999 à 593 milliards $CAN en 2009, soit
plus de deux fois augmentation.
Stock d'IED au Canada et d'IDCE
(en milliards de dollars)
700
IDCE
600
IED
500

400

300

200
19 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20
99 00 01 02 03 04 05 06 07 08 09

Source : Statistique Canada, 14 avril, 2010 35


La plus importante source d’IED du Canada:
les États-Unis
En 2009, la part américaine d'investissement direct étranger (FDI) au Canada
s'est élevée à 52,5 %, démontrant sa confiance en climat d'affaires du
Canada.

Provenance du stock d'IED entrant au Canada


2009 Royaume-Uni
11,6 %
Pays-Bas 8,5%

États-Unis 52,5 %

Suisse 3,9 %

France 3,3 %

Brésil 2,7 %

Autres 17,6 %

Source: : Statistique Canada, 14 avril, 2010,

36
…les entreprises d’autres pays accroissent
également leurs investissements au Canada
De 2000 à 2009, les pays de l’UE ont accru leur IED au Canada de 68 milliards $CAN; les
pays autres que ceux de l’UE et les États-Unis ont également accru leurs investissements
au Canada de 163 milliards $CAN, démontrant ainsi leur confiance à l’égard du Canada.

Provenance géographique de l’investissement étranger


direct au Canada entre 1990 et 2009

Milliards
600
$CAN

500 Autres

400

300
É.-U.
200

100
UE
0
'90 '92 '94 '96 '98 '00 '02 '04 '06 '08

Source : Statistique Canada, 23 avril, 2010


37
Le Canada est favorable à l’investissement
étranger dans divers secteurs
De plus en plus d’investissements sont dirigés vers les industries de la
fabrication, de l’extraction minière et de l’extraction de pétrole et de gaz, et de
la gestion de société et d’entreprise. Depuis 1999, on constate une croissance
considérable des IDE dans le secteur des services publics et le secteur de
l’extraction minière et de l’extraction de pétrole et de gaz.

Taux de croissance annuel moyen des investissements


directs selon l’industrie (en %) de 1999 à 2009*
Services publics 24,0 1,1
Extraction minière et extraction de pétrole et de gaz 17,2 19,0
Ensemble des autres industries 13,0 2,9
Transport et entreposage 11,7 1,6

Répartition en 2009 (en %)


Services professionnels, scientifiques et techniques 9,8 2,5
Gestion de société et d’entreprise 9,2 10,9
Construction 8,6 0,9
TOTAL 8,1 100,0
Finance et assurances 7,4 13,1
Commerce de détail 6,8 2,7
Fabrication 6,1 35,5
Commerce de gros 4,8 6,4
Industrie de l'information et industrie culturelle 4,8 1,9
Hébergement et services de restauration 3,8 0,5
Agriculture, foresterie, pêche et chasse -0,3 0,2
Services immobiliers/de location/de location à bail -5,6 0,9

-20 -10 0 10 20 30
Source : Statistique Canada, 23 avril, 2010
* Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN)
38
Canada – Solides Raisons Pour Investir

V Un accès facile aux


marchés

39
Le Canada assure la circulation efficace des
marchandises aux frontières…
Le Canada arrive au premier rang des pays du G7 et se classe 6e parmi les 121 pays
évalués en fonction du Enabling Trade Index, un indice qui mesure l’efficacité de divers
facteurs relatifs à l’accès aux marchés, à l’administration frontalière, à l’infrastructure
des transports et des communications, ainsi qu’au climat des affaires en vue d’établir
le degré de fluidité de la circulation des marchandises aux frontières et vers leur
destination finale.

Enabling Trade Index


5,97
6.0
5.8
5,57
5.6
5,44 5,44 5,44
Index

5.4 5,35 5,33 5,33


5,29 5,27 5,27
5,24
5.2 5,12
5,07
5,02
5.0
4.8

Au r g
ng
ng r

Al nde
Au e
rk

e
Fin e

e
Ca e

No a

ay e

.
Zé s
Da sse

-U
Ho pou

ali
d

Lu agn
h
ell -Ba
èd

ou
ma
Ko

r vè
na

lan

tric

É.
str
i

la
Su
Su

mb
a

s
ne

lem
ng

xe
e-
Si

P
uv
No

Global Enabling Trade Report 2009, Forum économique mondial.

40
…un système simplifié de circulation
transfrontalière…
Le marché nord-américain est desservi par un réseau de transport bien intégré, l’un
des meilleurs au monde.
On essaie et l’on met en œuvre des points d’entrée à permis automatisés, des
systèmes d’identification des transporteurs et des centres de traitement
communs pour faciliter le mouvement des biens.
Résultat : le système d’inspection aux frontières est l’un des plus efficaces du
monde.

Nombre annuel de passages à la frontière


Nombre total de camions et de voyageurs aériens du Canada et des États-Unis
(dans les deux sens)
25
Avions
20,8 millions
20

15
Millions

Camions 11,5 millions


10

0
1984 1988 1992 1996 2000 2004 2008*
Source : Statistique Canada et Transports Canada, 2008 (*Données préliminaires de 2008 sur les voyageurs aériens)

41
…un accès direct au marché de l’ALENA

Les entreprises
canadiennes ont accès à
un marché de 444
millions de
consommateurs qui
représente un PIB
500 km combiné de 16,7
billions $US.*
St. John's Bon nombre de centres
1000 km
Edmonton canadiens de production
Saskatoon Québec sont, en fait, situés plus
Charlottetown
Calgary Regina près des marchés
Winnipeg Fredericton Halifax
Victoria Vancouver américains que ne le
Ottawa Montréal sont certains centres de
Seattle
Milwaukee
Toronto Boston production américains.
Windsor New York Des 20 plus grandes
Chicago Cleveland
Detroit Philadelphia villes canadiennes, 17
Baltimore
St. Louis
Pittsburgh
Washington
sont situées à moins
d’une heure et demie de
San Francisco Denver route des États-Unis.
Les services aériens
Atlanta directs entre les
Los Angeles principales villes du
Canada et des États-
Houston Unis ont presque doublé
Miami
dans les six dernières
années.

* Source: World Bank: World Development Indicators database, October 2009


Mexico City

42
Le Canada dispose de liaisons efficaces entre
l’Amérique du Nord et l’Asie en matière de
transport

Un système de transport fiable et efficient est essentiel pour assurer une


participation efficace aux chaînes d’approvisionnement mondiale.
En octobre 2006, le Canada a lancé l’Initiative de la porte et du corridor de
l'Asie-Pacifique, une harmonisation sans précédent des investissements des
secteurs public et privé visant à renforcer la position du Canada en tant que
portail rapide, efficace et sûr entre l’Amérique du Nord et l’Asie.
Ces investissements permettront d’améliorer le flux de personnes, de
marchandises et de services sur les chemins de fer, les routes et les ponts
ainsi que dans les ports et les aéroports du Canada.

43
Canada – Solides Raisons Pour Investir

VI Un excellent endroit
où vivre

44
Le Canada est un endroit de choix où
vivre, travailler, étudier et investir…
Le Canada se classe premier de 60 pays selon une étude évaluant le potentiel d’un
pays comme endroit idéal pour vivre, travailler, étudier et investir.

Indice d'investissement et d'immigration*


Pointage en matière d'investissement et d'immigration

65
64
63 62,3
62 61,1 61,1 61,0 60,7 60,5
61
60 59,6
59,0
59
57,7
58 57,1
57
56
55

lie
ne

n
da

e
.
.

ce
-U

-U

ali

po
èd
iss

Ita
ag

an
na

É.
R.

st r

Su

Ja
Su

lem

Fr
Ca

Au
Al

*L’indice varie entre 0 et 100 et se fonde sur cinq éléments évaluant les possibilités d’immigration et d’investissement d’un
pays : a) désir de vivre et de travailler pour une longue période dans le pays; b) qualité de vie; c) bon endroit pour étudier et
obtenir un diplôme; d) désir d’investir dans une entreprise de ce pays; e) égalité des chances.
Source : Red Hot Locations, Londres, R.-U. 2009
45
… et affiche la meilleure qualité de vie
globale…
Au classement général sur la qualité de vie, le Canada se classe au premier
rang du G7.

Indice de la qualité de vie*

10.0
9.5 9,15
9.0 8,78 8,77

8.5
7,94
Index

8.0
7.5 7,37

6,94
7.0 6,71

6.5
6.0
Canada Allemagne France É.-U. R.-U. Japon Italie

Source : IMD * Classement parmi les 58 pays compris dans le World Competitiveness Yearbook 2010.

46
…avec une qualité de vie exceptionnelle
dans les villes…
Selon un classement annuel récent sur la qualité de vie de 221 villes dans le monde établi,
quatre villes canadiennes se retrouvent dans les 25 premières.

Classement général sur la qualité de vie (25 premières villes)


110 (Index : New York = 100)
108,6

108,0

107,9

107,4

107,4

107,2

107,0

106,8

106,5

106,3

106,2

105,9

105,7

105,4

105,3

105,0
106

105,0

104,8

104,6

104,5

104,3

104,2

104,1

103,7

103,6
102

98
am

St urg

rg
olm

re g
W gue

To s
rf
Au er

Am gton
Va ève

xe ne
pe ney
ne

Dü land

Sy e

Br wa

M rth
ich

o
Ge h

el rlin

lo
t

Ha réal
or

le

Nu our
rn
do
ric

nt

be
v

Os
en

Lu our

Pe
rd
cf

el
ta

bo
ou

un

Be
Be

ro

kh
a
n
Zu

Co d
el

m
ck

b
lin

ux
an

on
nh

ste

Ot
Vi

m
nc

ss

m
b

oc
el
Fr

Source: Mercer Human Resources Consulting: mai 2010

47
…et classement supérieur Eco-City*
Selon un classement récent de 221 villes dans le monde par Eco-City*,
quatre villes canadiennes arrivent parmi les 25 premières, dont Calgary, qui se
classe en tête, et Ottawa, au 3e rang.

Classement Eco-City*
150 (25 premières villes)
145,7

(Indice: New York = 100.0 )


145,1

145
139,9

139,9

138,9

137,8

137,5
140

137,4

135,6

135,6

135,6

135,3

133,6

133,6

133,6

133,6

133,6

133,6

133,5

133,5

133,3
135

132,4

131,6

131,6

131,5
130

125

120

115

110
Mo rth
Ho ary

St Oslo

A u e rg

Pi rne

W Bri ur
olm
He a

en h

Si erra
rem r

Ca .U)
e ll i

pe ide

Me DC
Ot u

n n on

rgh

gt e
(Ja e

ne
n)

nc l
Ad lis
W ink

Va tréa
Nu uve

de r ic
w
l ul

la n

h in a n
be gu

o
po
po

Pe
Mi ingt

ur
ta

Be
lg

Co ela

(R
b

ap
s

bu
no

e r Zu
kh

as sb
nb
Ko nha

on
ck
o
l

lbo
Ca

ea

ng
tts
oc

Ab

Source : Mercer Human Resources Consulting, mai 2010


* Inclut les critères suivants: disponibilité d’eau; système d’eau portable; ramassage des déchets; eaux usées; pollution de
l’air et congestion de traffic.
48
Le Canada est un chef de file en matière
de développement humain*…
Dans l’édition la plus récente du Rapport sur le développement humain des
Nations Unies, le Canada se classait au premier rang des pays du G7 et au
quatrième parmi les 182 pays étudiés.

Indicateur du développement humain* - classement


mondial
e
4
e
8 e
10
e
13
e
18
e
21 22
e
Index

Canada France Japon É.U. Italie R.U. Allemagne

*Rang parmi 182 pays étudiés. L’indicateur repose sur les résultats obtenus en ce qui concerne l’espérance de vie, du niveau de scolarité et du revenu réel ajusté.
Source : Rapport sur le développement humain de 2009-2010 des Nations Unies, le 5 octobre, 2009.

49
Le Canada, un modèle à suivre en
matière de pacifisme
Selon l’indice mondial de la paix (Global Peace Index), une mesure établie
récemment par l’Economist Intelligence Unit, le Canada se classe deuxième
parmi les membres du G7 et quatorzième parmi les 149 pays examinés.

Classement selon l'indice mondial de la paix*


e
7 e
14 16
e

e e
31 32
e
40
Index

e
85

Japon Canada Allemagne R.-U. France Italie É.-U.

* Classement parmi 149 pays. Cet indice classe les pays selon leur degré de pacifisme à l’échelle nationale et internationale, en s’appuyant
sur 24 indicateurs, notamment le nombre de soldats tués à l’étranger, le taux d’actes criminels violents commis à l’échelle nationale et les
relations avec les pays voisins.
Source : Economist Intelligence Unit, juin 2010

50
Le Canada est également une société
sécuritaire et juste…

Le Canada se classe au premier rang des pays du G7 comme endroit où l’on peut
vivre et faire des affaires en toute sécurité et où le système judiciaire
est administré de la façon la plus juste.

Sécurité* — Rang à l'échelle Justice** — Rang à l'échelle


mondiale mondiale
9.0 9.0
8,5 8,5 8,5 8,1
8.5 7,9
8.0 7,6 7,5 7,5
8.0 7,0
7,6 7.0
7,4
7.5
6.0
Index

Index
6,9
7.0
5.0
6.5
5,9 4.0
6.0 3,3

5.5 3.0

5.0 2.0

ne
ne

lie

lie
da
da

ce
ce

n
n

.
.

.
-U

-U
-U

-U
po

po
ag
ag

Ita

Ita
na

na
an

an
R.

R.
É.

É.
Ja

Ja
lem
lem

Fr
Ca

Ca

Fr
Al

Al

Source : IMD * Confiance dans la protection des personnes et des biens. Rang parmi les 58 pays étudiés dans le 2010 World Competitiveness Yearbook.
**Degré d’équité du système judiciaire dans la société visée. Classement parmi les 58 pays mentionnés dans le 2010 World Competitiveness Yearbook.
51
…le pays de l’égalité des chances…

Parmi les pays du G7, le Canada se classe premier pour ce qui est de l’égalité
des chances pour les personnes.

Égalité des chances* - Rang à l'échelle mondiale

7.5
7,0
7.0
6,7 6,7
6,4 6,4
6.5

6.0
Index

5,6
5.5
5,0
5.0

4.5

4.0
Canada France É-U. Allemagne Japon R.-U. Italie

Source: IMD * La race, le sexe et les origines familiales ne sont pas des obstacles à la compétitivité. Classement parmi les
58 pays mentionnés dans le 2010 World Competitiveness Yearbook

52
… la richesse d’une société multiculturelle
Le Canada est l’un des pays du monde affichant la plus grande diversité
linguistique, puisque les Canadiens désignent plus de deux centaines de langues
comme langue maternelle.
Malgré le déclin de la proportion de la population canadienne dont la langue
maternelle est l’une des deux langues officielles, la proportion de la population
dont la langue maternelle n’est ni le français ni l’anglais a globalement augmenté,
passant de 18,0 % en 2001 à 20,1% en 2006.
Dix principales langues parlées au Canada*
(% de la population)
59,1
57,8

60
50
Recensement 2006 Recensement 2001
40
% 30
22,9
22,1

20
10
3,3
2,9

1,7
1,5

1,5
1,5

1,2

1,2
1,0

0,9

0,9

0,9
0,7

0,7

0,8
0,7
0
An Fr Ch Ita Al Pe Es Ar Ta Po
gla an ino lie lem nd pa ab ga rtu
is ça is* n an jab gn e log ga
is * d i ol is

Source : Statistique Canada, recensements de 2001 et 2006


* sur la base de la langue maternelle ** comprend le cantonais et le mandarin
53
Le Canada – Solides Raisons pour Investir
Les facteurs économiques fondamentaux du Canada et ses avantages relatifs en
matière de coûts créent un climat commercial de premier ordre. Le Canada propose :

D’excellents facteurs économiques Une infrastructure solide


fondamentaux Une infrastructure et une connectivité
technologique hautement mondialisées
Les taux d’inflation et d’intérêt sont
faibles. Un accroissement rapide des contacts en
matière d’investissement étranger direct
L’économie la plus vigoureuse du G7.

Un climat commercial concurrentiel sur Un accès facile aux marchés


le plan des coûts Grâce à sa situation géographique et à
Facilité de création d’une nouvelle l’ALENA, le Canada offre un accès facile au
entreprise marché le plus prospère du monde

Un régime fiscal concurrentiel Des liaisons hautement efficaces en matière


(particulièrement pour la R-D) de transport avec l’Asie

Un environnement technologique de
premier ordre Un excellent endroit où vivre
Globalement, une qualité de vie
Une main-d’œuvre dynamique exceptionnelle

La main-d’œuvre la plus scolarisée au Une société multiculturellement riche


monde
Des travailleurs compétents en matière
de technologie

Pensez créativité! Pensez compétitivité! Pensez résultats!


Pensez Canada!
54
Investir au Canada
Par l’entremise des missions diplomatiques du Canada à l’étranger et grâce à
un accès direct à des contacts en matière d’investissement aux échelons
national, provincial et municipal au Canada, la Direction générale de
l’Investissement au Canada du ministère des Affaires étrangères et du Commerce
international du Canada est bien placée pour vous aider à attirer des
investissements et à les accroître. Nous vous invitons à explorer tout ce que
le Canada peut vous offrir.

Veuillez communiquer avec l’ambassade, le haut-commissariat ou le consulat


du Canada le plus proche, ou nous écrire à l’adresse suivante :

Affaires étrangères et Commerce international Canada


Direction générale de l’Investissement au Canada
111, promenade Sussex, 3e étage
Ottawa (Ontario) Canada K1A 1J1
Courriel : investincanada@international.gc.ca
www.investincanada.gc.ca

Pensez Canada! a été conçu par M. Arif Mahmud,


Direction générale de l’Investissement au Canada.

55