You are on page 1of 3

L A L E T T R E D E L’ E N C A D R E M E N T S U P E R I E U R D E L A F O N C T I O N P U B L I Q U E

M a i 2 0 0 9 - n ° 2 2

Sommaire
Editorial ® Editorial et brèves
® Le volet GRH de la réorganisation
p.1

départementale p.2
La réorganisation des services départementaux de l’Etat est, au sein de la RGPP, ® L’élaboration de la charte de gestion p.2
l’une des mesures les plus structurantes mais aussi probablement, et notamment en ® Interview : p.3
matière de GRH, la plus innovante. U Yves Colcombet, directeur de la Mirate
Le remplacement des réseaux départementaux de nombreux ministères par les
nouvelles directions départementales interministérielles (DDI) modifie en effet
profondément les conditions d’exercice au niveau local des politiques publiques. Les Brèves
DDI permettent en effet de coordonner et d’adapter plus facilement les actions
de l’Etat en prenant mieux en compte les attentes des populations et les besoins L’Ecole de la GRH lance sa
des territoires. seconde campagne de
Concrètement, la mise en œuvre de cette réorganisation amène à traiter toute labellisation d’actions
une série de questions (immobilier, systèmes informatiques...) dont celle de la GRH. de formation
Cette dernière est essentielle pour réussir la mise en place des DDI et pour les L’Ecole de la GRH doit faciliter, pour l’ensemble
faire vivre. Le sujet de la GRH n’est pas uniquement technique ou juridique : il des acteurs RH et formation de la fonction publique,
touche également à l’identité professionnelle des agents qui s’est construite jusqu’à le repérage des meilleures actions de formation dans
présent davantage en référence au ministère qu’au métier.
le domaine de la gestion des ressources humaines.
Aussi convient-il de s’appuyer sur le socle des valeurs du service public partagées Le label « Ecole de la GRH » est un gage de qualité.
par les agents pour opérer ce changement organisationnel. Il faut pour cela rappeler C’est également une référence interministérielle.
et expliquer sans cesse l’objectif poursuivi : améliorer la qualité de l’action de l’Etat Une formation labellisée « Ecole de la GRH »
en l’adaptant. D’où la très grande importance de l’information des agents et du permet ainsi à un agent d’être assuré de suivre un
dialogue social tout au long du processus.
cursus reconnu au plan interministériel, quelle que
Cette information doit tout d’abord s’appuyer sur les décisions du CMPP et les soit l’administration où il exerce. Les actions de
circulaires du Premier ministre qui présentent la réforme et ses modalités de mise formation continue dispensées par les services
en œuvre. En matière de GRH, la dernière circulaire, celle du 27 février 2009, de formation des ministères, leurs services
précise les modalités d’affectation et de gestion des agents. Les délais qui nous ont
déconcentrés ou leurs établissements publics
été fixés sont courts puisque les agents doivent être affectés dans les DDI pour le
peuvent être labellisées. Pour valoriser son action
1er janvier 2010, raison de plus pour suivre de façon la plus fidèle possible les étapes
et bénéficier des meilleurs retours d’expérience,
précisées dans la circulaire.
chaque administration est invitée à candidater.
Ainsi, pendant que les préfigurateurs nouvellement nommés enclenchent le Le dossier de demande de labellisation est
processus d’affectation, une charte de gestion est actuellement préparée par un
téléchargeable sur le site du ministère chargé
groupe de travail présidé par Emmanuel Rébeillé-Borgella et Dominique Lacambre et
de la fonction publique.
composé de représentants des services centraux et déconcentrés des ministères
directement concernés. Cette charte précisera les modalités du dialogue de gestion
entre le niveau départemental, les directions régionales et les services centraux Un programme de formation
ainsi que les conditions permettant de donner vie aux nouveaux collectifs de travail continue pour l’encadrement
des DDI. L’objectif n’est pas de gommer les spécificités des ministères liées à leurs supérieur
métiers, mais bien celui de construire un nouvel espace de travail et de mobilité La DGAFP organise, en partenariat avec l’Ena,
interministériel. un cycle de sessions de formation continue destiné à
Outre l’implication de tous les ministères sous l’égide de la Mission interministérielle l’encadrement supérieur. Deux de ces sessions ont
pour la réforme de l’administration territoriale de l’Etat (Mirate) et l’association été conçues spécialement à l’intention des chefs de
des partenaires sociaux au niveau national comme au niveau local, l’engagement des service et sous-directeurs d’administration centrale :
préfigurateurs et de l’ensemble de l’encadrement est essentiel pour réussir. Ils « accompagner le changement » les 23 et
pourront compter sur l’appui des plates-formes régionales interministérielles de 24 septembre 2009, et « évaluation et
GRH qui se mettent en place auprès des SGAR dès ce printemps.
performance » les 10 et 11 décembre 2009.
Paul PENY Renseignements et inscriptions
Directeur général de l’administration
et de la fonction publique
1
MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS
ET DE LA FONCTION PUBLIQUE
Mai 2009 - n°22

LA LETTRE DE L’ENCADREMENT SUPERIEUR DE LA FONCTION PUBLIQUE

Le volet GRH de la réorganisation départementale


Les directions départementales interministérielles Sur les questions de GRH, la circulaire distingue Les agents peuvent cependant être en position de
doivent être mises en place pour le 1er janvier 2010. trois sujets qui peuvent être traités de façon mobilité au sein de la DDI et donc leur rémunération
Cela suppose d’affecter à cette date les agents, différenciée : l’affectation, la gestion et les prise en charge par un autre ministère que le leur.
les gérer dans ce nouveau cadre et créer de conditions de travail et d’emploi.
Des adaptations sont néanmoins nécessaires. Il en
nouvelles communautés de travail. La description En matière d’affectation, une majorité d’agents ne est ainsi du dialogue de gestion entre les DDI, les
des modalités de mise en oeuvre RH de ce projet changeront pas de poste de travail. Ils continueront directions régionales et les services centraux, mais
de réorganisation est l’objet de la circulaire du à assurer leurs fonctions mais ils le feront au sein aussi de certaines conditions de travail et d’emploi
Premier ministre du 27 février 2009 (1). des nouvelles directions. Aussi, la mise en place qui doivent être harmonisées pour développer le
L’élaboration de la circulaire a pris en compte d’un accompagnement individualisé « obligatoire » sentiment d’appartenance à un même collectif
les expériences déjà existantes, en particulier ne concerne-t-elle que les agents occupant un poste de travail. Dans cette perspective, une charte de
au MEEDDAT, et a été concertée avec les qui sera reconfiguré, voire supprimé dans le cadre gestion est en cours d’élaboration par un groupe
administrations concernées et les organisations des nouveaux organigrammes. Le nombre d’entre- de travail spécifique pour être finalisée à l’automne
syndicales. Elle a notamment été présentée au tiens d’affectation sera donc limité et ils pourront prochain (cf. encadré ci-dessous).
Conseil supérieur de la fonction publique de l’Etat ainsi être conduits avec soin(2). Pour démarrer ce
le 12 février dernier. processus, les préfigurateurs, sous l’autorité du La concertation au niveau national avec les
préfet et en concertation avec l’encadrement, les partenaires sociaux est assurée notamment
A cet égard, la circulaire insiste sur la nécessité dans le cadre du Conseil supérieur de la fonction
d’un dialogue social formel et informel le plus agents et les partenaires sociaux, doivent établir
publique de l’Etat. Un point d’étape sera ainsi
dense possible à tous les niveaux de la conduite du très vite un organigramme détaillé identifiant réalisé lors de la séance du 12 juin, puis à nouveau
projet, national comme local. Elle prévoit également précisément le positionnement des postes de lors de la réunion de juillet.
un dispositif réactif de pilotage et d’alerte devant travail.
relayer très vite l’information et faciliter la prise des En matière de gestion des agents, celle-ci demeure 1) La circulaire du Premier ministre du 27 février 2009
décisions et des arbitrages. La circulaire précise assurée par les ministères ; une gestion de tous les complète celle du 31 décembre 2008.
2) Les agents dont le poste de travail est inchangé
enfin les principales étapes du projet et son agents dans le cadre d’un programme budgétaire pourront néanmoins demander à bénéficier de l’entretien
calendrier prévisionnel. unique a en effet été écartée. individuel d’affectation.

L’élaboration de la charte de gestion

Quel sera son contenu ? Quel est l’état d’avancement des travaux ? - Le sous-groupe n°2 sur le régime indemnitaire et le
La charte de gestion sera composée de deux parties : Le groupe de travail a identifié les sujets à traiter, temps de travail est animé par Jean-Luc Nevache, SG
1.La première partie précisera les conditions d’orga- précisé sa méthode de travail et son calendrier. de la préfecture du Val-de-Marne ;
nisation du dialogue de gestion RH entre les services - Le sous-groupe n°3 sur la formation, l’évaluation et
centraux, les directions régionales et les directions 1. Les sujets à traiter la promotion est animé par François Moreau, adjoint au
départementales en précisant les objectifs attendus, chef de service RH au MAP ;
Sept thèmes ont été identifiés :
les modalités et le calendrier. - Le sous-groupe n°4 sur l’action sociale, l’hygiène et
- régimes indemnitaires - primes - NBI
2.La seconde partie précisera les modalités d’harmo- la sécurité et les droits syndicaux est animé par Eric
- temps de travail
nisation des conditions d’emploi et de travail lorsque Fritsch, préfigurateur de la plate-forme interministérielle
- recrutement / mobilité
cela est nécessaire. régionale RH ;
- formation / évaluation / promotion
- Le sous-groupe n°5 sur le recrutement, la mobilité et
- action sociale / hygiène et sécurité
Par qui est-t-elle élaborée ? l’encadrement supérieur est animé par Daniel Watrin,
- dialogue social
chef de service adjoint au DRH aux Affaires sociales.
La charte de gestion est élaborée par un groupe de - encadrement supérieur
Le sujet du dialogue social est un thème transversal qui
travail présidé par Dominique Lacambre, directeur du
est traité dans chaque sous-groupe.
Fonds national de solidarité et Emmanuel Rébeillé- 2.La méthode de travail
Borgella, inspecteur général de l’Equipement avec La méthode de travail délègue à des sous-groupes de Il est à noter que le groupe a prévu une concertation
l’appui de Véronique Marchal, représentante de la travail thématiques la responsabilité de collecter les avec les organisations syndicales avant une présen-
DGAFP. Ce groupe est composé d’un représentant pratiques des différents gestionnaires RH concernés, tation de ses travaux au Conseil supérieur de la
de chaque ministère concerné, d’un représentant de repérer les divergences et de faire des propositions fonction publique de l’Etat. Par ailleurs, le processus de
de la DGAFP, d’un représentant de la DGME, d’un d’harmonisation. Les réunions plénières permettent validation de la proposition finale du groupe de travail
représentant de l’Opérateur national de paie (ONP), d’échanger sur la base des restitutions des sous- par le comité des secrétaires généraux se fera sous
ainsi que d’un certain nombre de correspondants groupes et d’acter les principales dispositions du l’égide de la Mirate.
départementaux RH, de préfigurateurs et de directeurs document de synthèse et valider sa version finale.
de plates-formes régionales. La Mirate participe, en
tant que de besoin, au groupe de travail. Les cinq sous-groupes mis en place ont été répartis de
la façon suivante :
Dans quel délai ? - Le sous-groupe n° 1 sur le dialogue de gestion
Un premier projet devra être remis à l’été pour une est animé par Didier Martin, SG de la préfecture des
validation à l’automne 2009. Bouches-du-Rhône ;

2
MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS
ET DE LA FONCTION PUBLIQUE
Mai 2009 - n°22

LA LETTRE DE L’ENCADREMENT SUPERIEUR DE LA FONCTION PUBLIQUE

Interview : « La gestion des ressources humaines au cœur de la


RéATE (Réforme de l’administration territoriale de l’Etat) »
Yves Colcombet,
directeur de la Mission interministérielle
pour la réforme de l’administration territoriale de l’Etat (Mirate)
Performances : Quelle est la place des ressources avec les agents, les écouter et leur expliquer les Deux comités techniques nationaux sont constitués :
humaines dans les dossiers que vous suivez ? motifs et les objectifs de la réforme. l’un pour suivre la construction des nouvelles DDT
Maintenant que les « macro-organigrammes », (directions départementales des territoires), dans le
Yves Colcombet : La gestion des ressources
documents de cadrage des missions et de position- prolongement du pilotage national des cinquante cinq
humaines est, bien entendu, au cœur de la réforme
nement des moyens ont été approuvés, l’initiative DDEA (directions départementales de l’équipement et
en cours de l’administration territoriale de l’Etat.
revient au terrain, aux préfets, aux préfigurateurs (tout de l’agriculture) déjà créées, l’autre pour accompagner
A l’échelon central, les secrétaires généraux, les
justes nommés ou près de l’être) et aux équipes qui la création des DDI chargées de la cohésion sociale
directeurs de ressources humaines des ministères
les épauleront, pour utiliser les marges de manœuvre et de la protection des populations. Trois groupes
sont en première ligne. A l’échelon déconcentré,
larges dont ils disposent, appliquer avec intelligence de travail transversaux ont déjà bien engagé leurs
cette GRH est tout aussi sensible et elle s’exerce
les principes nationaux à la réalité des services et réflexions et commencent à proposer des décisions :
directement au contact des agents. Le rôle de
des besoins du territoire, pour établir les meilleures le groupe de travail national sur la « charte de gestion
l’encadrement y est crucial pour que les agents
organisations. des RH », celui sur les « systèmes informatiques »,
s’approprient le projet, comprennent leur futur cadre
Il est essentiel, pour ce faire, que les divers services celui sur les « achats et la logistique des DDI ». Cette
de travail, discernent leurs marges de fonctionnement.
appelés à composer les nouvelles directions décou- vaste réforme fait ainsi l’objet d’un pilotage national
Le but principal de la réforme, qui est d’optimiser
vrent leurs missions et métiers respectifs (savoir- rigoureux, approfondi et interministériel, qui ne laisse
l’utilité de postes budgétaires moins nombreux mais
faire, exigences, risques, résultats visés) et fassent aucune question posée par les responsables de
mieux occupés et plus productifs, ne peut être atteint
émerger les possibilités de coopération les plus terrain – même difficile – de côté, de manière à ce
que par des équipes motivées qui comprennent et
intéressantes pour tous. que la réforme soit effective et produise les résultats
partagent des objectifs définis.
La fonction de préfigurateur est difficile mais attendus.
J’ajoute que la réforme qui a vocation à responsabiliser
passionnante. Nous leur demandons d’être autant
davantage les agents, en comptant davantage sur
des managers attentifs aux personnes que des
leur initiative et leurs compétences, sera un facteur
d’enrichissement et de progrès pour chacun. Cette
experts reconnus dans leur domaine, conscients des Brèves
particularités des diverses composantes des futures Conseil en mobilité carrière :
transformation ne se fera pas en un jour mais c’est un
directions départementales interministérielles (DDI). une formation interministérielle
mouvement qu’il faut engager et ne pas interrompre.
La récente circulaire du Premier ministre consacrée à
La réforme vise à réduire les tâches trop faiblement La DGAFP a préconisé, dans le cadre de la
la gestion des ressources humaines (27 février 2009)
utiles pour les administrés et pour l’administration, modernisation de la gestion des ressources humaines,
est importante à cet égard.
au regard de la ressources qu’elles mobilisent. C’est la création, dans tous les ministères, de postes de
un facteur de mobilisation réel, à condition que les conseillers carrière et mobilité. A cet effet elle vient
objectifs soient bien expliqués et qu’ils se traduisent Performances : Compte tenu du calendrier, comment de publier un guide méthodologique
dans le pilotage quotidien des services. accompagner les préfigurateurs et les préfets dans la (cf. Performances n° 20) et propose une formation
mise en œuvre du volet RH départemental ? « prise de poste » des nouveaux conseillers mobilité
Performances : Quelle implication pour l’encadre- Y. C. : En termes de calendrier, il faut savoir cerner carrière aux ministères qui le souhaitent.
ment le plus proche du terrain ? les priorités. La principale, c’est la mise en place des Les premières formations démarreront avant l’été.
Y. C.: Nous avons conscience d’avoir des efforts à DDI, dans tous les départements, pour le 1er janvier Contacts : B4 Dominique.pardoux@fp.pm.gouv.fr
fournir pour mieux faire « redescendre » l’information, 2010. Le respect de cette date-butoir est indispensable. et B10 Nadine.bonhotal@fp.pm.gouv.fr
irriguer la pyramide du haut en bas. Cette phase est En même temps, il faut répondre aux interrogations
prévue. Il est en effet prioritaire que l’encadrement du terrain sur des sujets parfois complexes, élaborer
intermédiaire soit bien au courant de la cible de la des solutions, au besoin d’ordre réglementaire,
réforme en terme d’organisation, qu’il comprenne faciliter les échanges entre préfigurateurs… Un Conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978,
vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de modification et de
le projet. Le nombre de ministères et de services accompagnement à plusieurs niveaux est en cours suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer
concernés rend le mouvement trop lent aux yeux de de mise en place à leur intention, comme à celle des ce droit en envoyant un courrier électronique au webmestre ou en
envoyant un courrier à l’adresse suivante : Direction générale
ceux qui en sont les acteurs et qui s’impatientent mais préfets. Dans chaque ministère, des correspondants de l’administration et de la fonction publique - Pôle
Communication - 32 rue de Babylone 75700 Paris SP 07 -
il faut aussi prendre des précautions, respecter les ministériels « RH » travaillent déjà de concert pour Tél.: 01 42 75 86 35 - Fax : 01 42 75 52 25
consultations obligatoires au niveau central, retenir les assurer le suivi de la création des DDI, élaborer Performances : la lettre de l’encadrement supérieur de la fonction
publique. Directeur de la publication : Paul Peny. Rédaction :
meilleures solutions interministérielles… les lignes directrices nationales en réponses aux DGAFP et correspondants. Conception et réalisation : Atelier de
création graphique Vincent Grégoire.
J’ai accompagné dans les départements à plusieurs questions techniques les nécessitant, sur les sujets www.fonction-publique.gouv.fr
reprises le secrétaire d’Etat, André Santini, dialoguer transversaux et les fonctions support.

3
MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS
ET DE LA FONCTION PUBLIQUE