Sie sind auf Seite 1von 16

VETERIMED

VETERIMED Dairy Franchise Business Lèt Agogo

Business plan

Février 2008
Préparé par
William GUSTAVE
Roosevelt SAINT DIC
Résumé Exécutif:

Cet investissement vise la consolidation et l’augmentation de la dimension du réseau qui va passer de 13 unités de production à
25 en 3 ans et ouvre la voie à une croissance continue par la suite.

Cet investissement dans le réseau Lèt Agogo produira un Taux de Rentabilité Interne de 35 pour cent

Les ventes de produits passeront à 1,25 millions de litres de lait par an

La croissance des ventes projetée est de 40% par an, soit un apport de 400000 dollars US de profits à la troisième année.

Le réseau Lèt Agogo tiendra plus de 5% du marché des produits laitiers haïtien à la fin de la période d'investissement

3,500,000.00

3,000,000.00

2,500,000.00

2,000,000.00
Total sales
US$

1,500,000.00
Net profit US$
1,000,000.00

500,000.00

0.00
2008 2009 2010 2011
-500,000.00
1. PROJECTIONS DE VENTES ET RENTABILITE

Pour l’année 2011, on projette de transformer un total de 1.25 millions de litres de lait répartis comme suit: Yaourt : 138.000
litres ; Lait stérilisé : 908.0000 litres ; Lait pasteurisé : 186.000; Fromage : 5.550 kilos. Vendus ces différents produits auront
une valeur de près de 100 millions de gourdes. Ce qui représentera une part de marché de l’ordre de 5.3%.

Le yaourt sera vendu dans des bouteilles en plastic de neuf (9) onces, le lait stérilisé dans des bouteilles de verre également de
neuf (9) onces, le lait pasteurisé dans des sachets en plastic de sept (7) onces, et le fromage sera mis vendu par kilo.

Par ailleurs, la Centrale vendra aux laiteries les intrants suivants : étiquettes et bouteilles. La marge obtenue permettra à la
Centrale de faire face à aux coûts entraînés par les services fournis.

De même, on prévoit que la Centrale va acheter des laiteries leurs produits finis (coût de production plus une marge), qui seront
mis sur le marché à un prix légèrement plus élevé avec le même objectif de mieux défrayer ses coûts (voir les tableaux des prix
d’achat et des prix de vente ci-après).

Prix D'achat Untaire En Gourdes


ANNEE 2008 2009 2010 2011
Bouchon bouteille de verre 0.50 0.51 0.52 0.53
Bouteille de verre 11.00 11.22 11.44 11.67
Etiquette bouteille de verre 0.40 0.41 0.42 0.4245
Etiquette
yaourt 0.40 0.41 0.42 0.4245
Bouteille
yaourt 17.50 17.85 18.21 18.57
Yaourt 15.00 15.3 15.61 15.92
Lait Stérilisé 12.00 12.24 12.48 12.73
Lait
pasteurisé 8.00 8.16 8.32 8.49
Fromage 260.00 265.2 270.5 275.91
Prix De Vente Unitaire En Gourdes
ANNEE 2008 2009 2010 2011
Bouchon bouteille de verre 1.00 1.02 1.04 1.06
Bouteille de verre 13.00 13.26 13.53 13.8
Etiquette bouteille de verre 0.50 0.51 0.52 0.53
Etiquette
yaourt 0.50 0.51 0.52 0.53
Bouteille
yaourt 17.00 17.34 17.69 18.04
Yaourt 22.00 22.44 22.89 23.35
Lait Stérilisé 16.00 16.32 16.65 16.98
Lait
pasteurisé 12.00 12.24 12.48 12.73
Fromage 312.00 318.24 324.6 331.1

Les ventes totales (produits laitiers et intrants) seront de 120 millions de gourdes en 2011 (voir tableau ci-après).

Volume De Vente
ANNEE 2008 2009 2010 2011
Bouchon bouteille de verre 1250000 1750000 2450000 3430000
Bouteille de verre 125000 175000 245000 343000
Etiquette bouteille de verre 1250000 1750000 2450000 3430000
Etiquette
yaourt 190000 266000 372400 521360
Bouteille
yaourt 190000 266000 372400 521360
Yaourt bouteilles de 9 oz 190000 266000 372400 521360
Lait stérilisé bouteilles de 9
oz 1250000 1750000 2450000 3430000
Lait pasteurisé sachet de 7
oz 256000 358400 501760 702464
Fromage kilo 20200 28280 39592 55429
Valeur Des Ventes En Gourdes
ANNEE 2008 2009 2010 2011
Bouchon bouteille de verre 1250000 1785000 2548000 3635800
Bouteille de verre 1625000 2320500 3314850 4733400
Etiquette bouteille de verre 625000 892500 1274000 1817900
Etiquette
yaourt 95000 135660 193648 276320.8
Bouteille
yaourt 3230000 4612440 6587756 9405334.4
Yaourt 4180000 5969040 8524236 12173756
Lait stérilisé 20000000 28560000 40792500 58241400
Lait
pasteurisé 3072000 4386816 6261964.8 8942366.72
Fromage 6302400 8999827.2 12851563.2 18352541.9
TOTAL 40,379,400 57,661,783.2 82,348,518 117578819.8

Compte tenu du développement rapide des différents marchés et aussi de l’installation de nouvelles laiteries, on fait l’hypothèse
que les ventes vont augmenter de 40% l’an à partir de 2008, la première année du projet. En 2011, le projet devra pouvoir capter
environ 5% du marché des produits laitiers dans le pays.

Relativement aux hypothèses de coût et de prix, elles sont très modérées : on suppose qu’ils vont croître seulement de 2% l’an.

Il s’agit d’un projet très rentable. Analysé sur une période de 10 ans, il accuse un taux interne de rentabilité de 35% avec une
valeur actualisée de 86 millions de gourdes. Le projet sera à même de payer ses intérêts dans l’hypothèse que 70% des coûts des
investissements sont financés au taux de 30% l’an. Dès 2010, le bénéfice dégagé avant impôt sera de 3 millions de gourdes, et
en 2011, le bénéfice net sera de 14 millions de gourdes. Ce qui portera, à la fin de 2011, les bénéfices cumulés à 17 millions de
gourdes (voir tableaux ci-après: Coûts variables totaux, Coûts fixes, Amortissements annuels et Bénéfice net).

Coûts Variables Totaux


ANNEE 2008 2009 2010 2011
Bouchon bouteille de verre 625,000.00 892,500.00 1,274,000.00 1,817,900.00
Bouteille de verre 1,375,000 1,963,500.00 2,802,800.00 4,002,810.00
Etiquette bouteille de verre 500,000 717,500.00 1,029,000.00 1,456,035.00
Etiquette yaourt 76,000 109,060.00 156,408.00 221,317.32
Bouteille yaourt 76,000 4,748,100.00 6,781,404.00 9,681,655.20
Yaourt bouteilles de 9 oz 2,850,000 4,069,800.00 5,813,164.00 8,300,051.20
Lait stérilisé bouteilles de 9
oz 15,000,000 21,420,000.00 30,576,000.00 43,663,900.00
Lait pasteurisé sachet de 7
oz 2,048,000 2,924,544.00 4,174,643.20 5,963,919.36
Fromage kilo 5,252,000 7,499,856.00 10,709,636.00 15,293,415.39
Total 27,802,000.00 44,344,860.00 63,317,055.20 90,401,003.47

Coûts Fixes
PERSONNEL 1207200 1231344 1255971 1281090
LOYER ET LOCATION DE
DEPOT 171600 175032 178533 182103
ENTRETIEN, REPARATIONET
CARBURANT 290800 296616 302548 308599
FOURNITURES DE BUREAU 128400 130968 133587 136259
FRAIS DE MARKETING ET
COMMUNICATION 54000 55080 56182 57305
AUTRES 54000 55080 56182 57305
Total 1906000 1944120 1983003 2022661

Amortissements Annuels
IMMEUBLES NOUVELLES LAITERIES 960000
EQUIPEMENTS NOUVELLES LAITERIES 1800000
EQUIPEMENTS PRODUCTION FROMAGE 1500000
AMENAGEMENTS NOUVELLES
LAITERIES 504000
VEHICULES LAITERIES 2137500
VEHICULES CENTRALE 795000
PETITS MATERIELS ROULANTS
CENTRALE 200000
TOTAL 7896500

Bénéfice Net
2008 2009 2010 2011
VENTES TOTALES 40,379,400.00 57,661,783.00 82,348,518.0 117,578,820.00
COUTS VARIABLES TOTAUX 27802000 44,344,860.00 63,317,055.0 90,401,003.00
BENEFICE BRUT 12,577,400.00 13,316,923.00 19,031,463.0 27,177,817.00
COUTS FIXES 1906000 1,944,120.00 1,983,003.00 2,022,661.00
AMORTISSEMENTS 7896500 7896500 7896500 7896500
INTERETS 12152700 9,114,525.00 6,076,350.00 3,038,175.00
COUTS FIXES TOTAUX 21955200 18,955,145.00 15,955,853.0 12,957,336.00
BENEFICE NET (9,377,800.00) (5,638,222.00) 3,075,610.00 14,220,481.00

Cette rentabilité profitera aussi bien aux laiteries individuelles qu’à la Centrale.
Pour tous les détails de projections et comptes d’exploitation, Centrale et laiterie type, voir tableaux ci-après.
Compte D’exploitation Previsionnel De La Centrale Pour Un Mois En 2011

mini-
Calculs pour 1 laiteries

Coût
Charges variables Unité Quantité unitaire Coût total
Let-Bèf marché Bouteille 21 840 17 371,280
Lèt Bèf Cantine Bouteille 242 060 14 3,388,840
Fromage Kilo 4 600 260 1,196,000.
Yawout Bouteille 36 400 17.5 637,000.
Carburant Forfait/Bout 58 240 0.7 40,768.0
Entretien véhicule Forfait/Bout 58 240 1 58,240.0
bouchons let bèf bouchon 332 150 0.5 166,075.
Bouteilles de verre Bouteille 33215 11 365,365.
etiquettes lèt bèf etiquette 332 150 0.4 132,860.
etiquettes yawout etiquette 45 500 0.4 18,200.0
bouteilles yawout Bouteille 45 500 0 0.00
Marketing forfait/bout 58 240 0.5 29,120.0
Total charges variables 6,403,748

Coût
Charges fixes Unité Quantité unitaire Coût total
Salaire Manutentioniste mois 0 2,000.00 0.00
Salaire chauffeur mois 0 4,000.00 0.00
Salaire responsable distribution mois 0 11,000.0 0.00
Comptable mois 0 15,000.0 0.00
Responsable cellule 0 30,000.0 0.00
Assistant cellule 0 15,000.0 0.00
Payroll TOTAL mois 1 80,000.0 80,000.00
Remboursement dette mois 1 22,916.6 22,916.6
Location depot mois 1 10,000.0 10,000.00
Fonctionnement groupe électrogène mois 0 3,000.00 0.00
Entretien local mois 0 1,000.00 0.00
Fournitures de bureau et autres mois 1 10,000.0 10,000.00
Total charges fixes 122,916.

Amortissements mois 76 250

COMPTE D'EXPLOITATION (2) Yawout Mois Taux


Bouteilles yawout vendues 36 400
Prix de vente 22

Total 800 800


Chiffre d'affaire yawout 800,800.00

COMPTE D'EXPLOITATION (3) autres


intrants
prix Qté Total
bouchons let bèf 1.00 332 150 332,150.
Bouteilles de verre 11.00 33 215 365,365.
etiquettes lèt bèf 0.50 332 150 166,075.
etiquettes yawout 0.50 45 500 22,750.0
bouteilles yawout 0.00 45 500 0.00
Chiffre d'affaire autres 886,340.

COMPTE D'EXPLOITATION FROMAGE


prix Qté
Kilos vendus 4 600
Prix de vente 312
Total 1435 200

Chiffre d'affaire Fromage 1,435,200.00

COMPTE D'EXPLOITATION (1) Let Bèf Mois


Total Bouteilles marché vendues 21,840.00
Total Bouteilles cantines 242,060.0
Prix de vente marché libre 21 458,640.0
Prix de vente Cantines 15.68 3,795,500
Total 4,254,140

Chiffre d'affaire Lèt bef 4,254,140

Chiffre d'affaire Total 7,376,480

Marge brute 972,732.8


Marge nettte 32 685 849,816.1

Résultat net 29 753 773,566.1

Compte d’exploitation prévisionnel d’une Laiterie Type en 2011

Gallon Gallon Gallon Gallon Gallon Gallon


Lèt Lèt Total
Bon Repos Yawout Stérilisé Pasteurisé Fromage Total Jour mois
j 30 0 10 10 50 1300
f 30 0 10 0 40 1040
m 30 0 10 0 40 1040
a 30 0 10 10 50 1300
m 50 10 20 80 2080
j 60 10 25 95 2470
j 70 15 10 25 120 3120
a 70 15 10 25 120 3120
s 90 0 10 20 120 3120
o 90 0 10 20 120 3120
n 90 0 10 20 120 3120
d 70 0 10 10 90 2340
710 30 120 185 27170
Total an 18460 780 3120 4810 27170
Unité 258440 10920 56160 1803.75
bout 9 oz bout 9oz sachet de 7 oz Kilo
Cout uni 15 12 8 250
Vente unit 17.5 14 10 260
Cout Total 3,876,600.00 131,040.00 449,280.00 450,937.50
Ventes
Totales 4,522,700.00 152,880.00 561,600.00 468,975.00 5,706,155.00
Bénefices 646,100.00 21,840.00 112,320.00 18,037.50 798,297.50
14% 14% 20% 4% 14%

2. MARKETING MIX :

2.1 Produits

Au cours des 3 prochaines années VETERIMED maintiendra le produit à succès Yaourt Lèt Agogo. Le succès du produit vient du
fait qu’il contient du lait frais local préparé de bonnes conditions d’hygiène.
Le lait stérilisé récemment introduit dans certaines laiteries sera développé dans tout le réseau. Il répond aux besoins des
consommateurs de disposés d’un lait frais local capable d’être conservé à température ambiante. Le programme national des
cantines scolaires l’a adopté et ceci facilitera la connaissance du produit par les jeunes consommateurs. Ils continueront à s’en
procurer en dehors de l’école et encourageront leurs parents à adopter le produit.
Le lait pasteurisé en sachet répond aux besoins des consommateurs de disposer d’un lait à consommation immédiate sans
l’inconvénient d’avoir à retourner les bouteilles consignées.
Le nouveau produit qu’introduira VETERIMED ce sera le fromage. Le fromage local a complètement disparu du marché à part
quelques productions artisanales de fromage frais en très petites quantités à Camp Perrin et certaines localités de la Grande
Anse et du Sud’Est. Il viendra répondre au besoin des consommateurs d’avoir accès à un produit laitier pouvant être utilisé
aussi bien à la cuisine qu’en consommation immédiate. Dans les périodes de fêtes comme la Noël, la quantité de fromage
importée n’arrive pas à répondre aux besoins des consommateurs.

2.2 Prix

La politique de prix de VETERIMED consiste à rester compétitif avec les produits importés même quand ces derniers sont
subventionnés dans leur pays d’origine. D’ailleurs, avec la montée des prix des céréales sur le marché international, ces
produits importés deviendront de plus en chers.

La liberté sera laissée aux laiteries de faire varier leur prix au niveau de la distribution locale pour tenir compte des conditions
de productions qui varient d’une zone à l’autre principalement le coût d’acquisition du lait. Toutefois, la Centrale maintiendra un
prix national pour les produits qui vont transiter par elle pour la commercialisation.
2.3 Promotion

VETERIMED pratique une politique de promotion agressive de ses produits à travers une stratégie de sensibilisation du
consommateur d’acheter les produits locaux de qualité afin d’encourager la production nationale et le développement local.
Cette stratégie permet aussi à VETERIMED d’avoir accès aux canaux médiatiques sans avoir à mettre les fonds parfois énormes
des distributeurs de produits importés.

Le canal d’AGROPRESSE vient en support à la promotion des produits de VETERIMED à un coût moindre que celui de la presse
traditionnelle. Cette structure fonctionne avec un réseau d’ONG, d’entreprises nationales, d’organisations de la société civile.

La Centrale reste la pièce maîtresse pour la promotion des produits du réseau. Elle possède une unité dédiée à la promotion,
elle réalise les pamphlets publicitaires ainsi que le design de la présentation des produits.

2.4 Place

Les centres urbains sont les premiers consommateurs des produits Let A Gogo. En ce sens, Port – au – Prince et le Cap sont les
plus gros consommateurs de ces produits.

Dans les environs immédiats des laiteries ainsi que dans les centres urbains proches, il y a une demande principalement le
yaourt. Il reste un produit innovant pour ces milieux.

Le lait stérilisé est actuellement principalement commercialisé à travers un programme national de cantines scolaires. Durant
ces 3 ans, VETERIMED va orienter une bonne part de la production vers le grand public afin de diversifier son marché. Il est
prévu de cibler particulièrement les écoles en utilisant de petits chariots Lèt Agogo qui parcourront les rues des principales
villes du pays pour offrir le produit.

Le fromage sera orienté vers les traiteurs qui en demandent dans les périodes de fête. La demande est forte dans ce secteur et
la commercialisation de gros facilite la distribution de ce produit par La Centrale.

2.5 Canaux

Le réseau Lèt A Gogo travaille sur plusieurs canaux de distribution. Il compte développer durant ces 3 ans des relations
privilégiées avec les petites épiceries de proximité. Le réseau va les encadrer pour obtenir des équipements de réfrigération
solaire nécessaire pour le développement de leur commerce mais aussi utile à la commercialisation des produits comme le
yaourt, le lait pasteurisé. Ces commerçants de quartier seront aussi inciter à travailler avec les marchands ambulants qui
auront un chariot coloré avec une glacière pour vendre les produits frais dans les rues des centres urbains importants comme
Port – au – Prince, le Cap, Jacmel.

Le rôle de La Centrale ira croissant dans la distribution des produits en appuyant les petites structures de commercialisations.
Ce travail aura un double avantage, en faisant la distribution des produits du réseau, il contribuera à renforcer les petites
structures de commercialisation.

3. POSITIONING AND PROPOSITION IF BRAND DEVELOPMENT IS INVOLVED

Le label « Lèt Agogo » reste la propriété de VETERIMED, l’institution va continuer à assurer la supervision du label en vue de
maintenir un standard dans tout le réseau.

Le pouvoir de contrôle de VETERIMED sur le label va s’exercer à travers la Centrale qui approvisionne les réseaux en matière
première et aussi qui assure la commercialisation d’une partie de la production. Le travail de promotion du produit se fera
aussi par la Centrale.

La présentation des produits sera la même partout grâce à la fourniture des contenants et des étiquettes. La supervision de
la qualité se fera par des visites d’inspection de respect des normes établis pour l’ensemble du réseau.

4. PLANS FOR THE MANAGEMENT OF SUPPLY SIDE, PRODUCTION AND PROCESSING

Au cours des 3 ans du projet, La Centrale va renforcer son rôle de fournisseurs d’intrants pour le réseau. Elle acquerra
les produits à des prix de gros pour les revendre aux laiteries. Elle assurera ainsi un approvisionnement régulier des
laiteries à un coût compétitif.

La production du lait restera paysanne, elle sera renforcée à travers des activités d’appui à l’élevage comme la formation
des éleveurs, la fourniture d’intrants, le support à la santé animale à travers le réseau des agents vétérinaires
d’INTERVET, partenaire de longue date de VETERIMED.

Le contrôle de qualité sera renforcé par le développement d’outils de contrôle et la formation du personnel des laiteries.
Le fromage sera un nouveau processus de transformation pour les laiteries. Un support technique externe sera requis
pour développer le produit et formé le personnel.
5. KEY FINANCIAL, HUMAN AND PHYSICAL RESOURCES REQUIRED TO DELIVER THE GROWTH

Ressources humaines : un spécialiste en gestion et en commercialisation, 4 techniciens vétérinaires, une dizaine


d’agronomes à temps plein, une quinzaine d’assistants agronomes, une vingtaines d’étudiants stagiaires en agronomie.
Ressources financières nécessaires: 58 millions (US $1.53 millions) pour les investissements productifs.
Ressources physiques : des équipements et matériels de tous types et des véhicules.

6. OWNERSHIP STRUCTURE

La structure de propriété des entreprises du réseau comprend les associations d’éleveurs propriétaires des
laiteries, VETERIMED comme ONG d’encadrement des producteurs, les petites entreprises de distributions comme
les épiceries de quartier.

La propriété sera matérialisée à travers les statuts qui seront enregistrés au Ministère du Commerce en tant que
Société Anonyme Agricole. Les actions seront réparties de la manière suivante :

Association d’éleveurs : au moins 30% du capital


Propriétaires de petites entreprises de distributions : pas plus de 30%
VETERIMED : pas plus de 30%
Autres associations du secteur : pas plus de 10%

Un Conseil d’Administration élu par les actionnaires aura la responsabilité de la gestion de chaque entreprise du
réseau. Un-e directeur-trice exécutif-ve sera embauché-e par le Conseil pour diriger l’entreprise.

Par ailleurs, tout va être formalisé par des contrats entre les différentes entités qui participent au réseau.

7. CAPACITY BUILDING AND SUPPORT PLANS

Les activités de formation seront au coeur du renforcement du réseau. Un programme de formation sera développé au
bénéfice des producteurs de lait en vue d’améliorer leur technique de production, de traite, de gestion du troupeau.
L’accent particulier sera mis sur les femmes des éleveurs pour les aider à acquérir les compétences techniques puis à
intégrer le réseau en tant que membres à part entière.

La formation du personnel des laiteries sera aussi un élément clé de la stratégie de croissance. A côté du renforcement
de la gestion de la production et du contrôle de qualité, le personnel aura à maîtriser la production du nouveau produit
qu’est le fromage.
L’assistance technique et le renforcement des associations coûtera un montant de 14.7 millions de gourdes (US $0.4
million).