Sie sind auf Seite 1von 6

Microfinance

CE BLOG CONSACRÉ À LA MICROFINANCE SE VEUT UN RÉFÉRENTIEL DE TEXTES

D’ACTUALITÉS, DE THÉMATIQUES CENTRALES ET DE PORTRAITS DES

PRINCIPAUX ACTEURS DE CE DOMAINE. LES ARTICLES Y SERONT PUBLIÉS EN

ANGLAIS, FRANÇAIS ET PORTUGAIS.

Sunday, September 23, 2007

Le télephone mobile comme interface financière.


(Portugais et anglais)

Publié par Marine Forni à 1:44 PM 0 commentaires Liens vers ce message blog

Les banques s'ouvrent aux solutions alternatives dans les


pays émergents
Un organisme partenaire de la Banque Mondiale lance un vaste programme pour tester
des méthodes émergentes permettant aux populations pauvres d'accéder aux services
bancaires.

Plus de deux millions de personnes ne peuvent profiter de services bancaires ni disposer


d'un compte, annonce la Banque Mondiale. "Les banques traditionnelles rencontrent
d'importants problèmes pour atteindre les personnes pauvres qui résident dans des
zones rurales", explique Gautam Ivatury, responsable du programme Technology chez
CGAP (Consultative Group to Assist the Poor), un centre de ressources spécialisé dans la
microfinance partenaire de la Banque Mondiale. Parmi les solutions envisagées pour
réduire cet important fossé, les nouvelles technologies, et notamment les
téléphones portables, font figure de favoris. Autre démarche possible : autoriser
des petits commerçants à procéder aux transactions financières basiques, ou
envoyer dans les villages des camions faisant office de banques mobiles. Ces
différentes solutions seront prochainement mises à l'épreuve par la CGAP, qui lance un
programme s'élevant à 26 millions de dollars. Plusieurs projets seront expérimentés en
Colombie, au Kenya, aux Maldives, au Pakistan, aux Philippines et en Afrique du Sud.

La transaction bancaire par mobile, un système accessible à tous

Selon la Banque Mondiale, plus de trois millions de transactions ont déjà été
réalisées via un mobile. Un moyen de paiement très prometteur, donc, d'autant que,
précise Kabir Kumar, un analyste spécialisé dans la microfinance chez CGAP : "Les
clients n'ont pas besoin de carte d'identité ou des documents souvent requis par
les banques pour ouvrir un compte.(voir article précedent) Dans de nombreux cas,
les gens n'ont en effet pas de travail régulier, et ne peuvent donc justifier d'un revenu
mensuel. Ce qui les exclut généralement d'office du système bancaire".

Plusieurs opérateurs proposent déjà le système, comme G-Cash, un service de Globe


Telecom avec qui la CGAP devrait signer un partenariat. Le fournisseur de services
propose déjà à des clients résidant aux Philippines et ayant réalisé des prêts de procéder
chaque mois à leur remboursement d'un simple message texte.

12 millions de nouveaux clients au Brésil

La mise en place de "banques alternatives" dans des pharmacies, des épiceries ou dans
des postes, devrait également se révéler très utile. Ce système, en plus de rapprocher
les services bancaires des habitants des zones rurales, se révèle également très
économique. Le local étant déjà fourni, les coûts opérationnels restent bas, permettant à
une population pauvre d'accéder aux services basiques sans s'acquitter de frais annexes.
Et les chiffres parlent d'eux-mêmes quant au succès de la formule : au Brésil,
plus de 12 millions de comptes ont été ouverts en cinq ans dans ces agences
alternatives. La CGAP se penchera également sur la solution adoptée par Credibanco,
qui fait passer de villages en villages des camions qui procèdent à des opérations
bancaires via une connexion par satellite. "La transaction bancaire par mobile et les
nombreuses autres applications émergentes vont révolutionner les marchés financiers
dans les pays riches mais aussi pauvres", conclut Elizabeth Littlefield, directrice exécutive
de CGAP. Cependant, la route est encore longue. "Malgré l'augmentation spectaculaire de
services comme G-Cash, nous avons encore beaucoup de travail à fournir en ce qui
concerne la régulation des réseaux bancaires, la compréhension des besoins réels des
consommateurs, et la conception de produits attractifs".

Lien vers l'article ici:


http://www.atelier.fr/mobilite/17/19092007/banques-ouvrent-solutions-alternatives-
pays-emergents-35230-.html
Publié par Marine Forni à 1:36 PM 1 commentaires Liens vers ce message blog
Monday, September 03, 2007

Technologie: Comment développer la microfinance en Inde


malgré le manque de documents d'identification ?

L'article suivant explique comment FIINO (une entreprise spécialisée dans les
technologies appliquées aux problèmes des institutions de microfinance) met en place
des cartes à microprocesseur avec authentification biométrique pour simplifier l’accès aux
services financiers pour les populations rurales en Inde. En effet, les institutions de
microfinance se voyaient contraintes de refuser des prêts en l'absence de document
d'identification personnel.

La validation des transactions s’effectue après authentification biométrique, procédé qui


garantit les plus hauts niveaux de sécurité numérique. Le paiement est validé lorsque les
empreintes digitales de l’utilisateur ont été vérifiées par le microprocesseur de la carte
lors d’une transaction effectuée dans des relais commerciaux, des magasins de
distribution sélectionnés ou des partenaires.
« Le traitement de documents papier et les investissements humains habituellement
requis pour gérer les micro-transactions et évaluer la solvabilité des clients potentiels
constituent l’un des principaux défis du secteur de la microfinance. Avec des coûts élevés
et un faible retour sur investissement, la microfinance n’était pas rentable au-delà d’un
certain volume, ce qui ralentissait la croissance de ce secteur », déclare Manish Khera,
directeur général de FINO.

"For the past one year, a fortunate few among India’s poor from Cuddalore town in
southern India to the Dharavi slums of Mumbai have been giving an imprint of their
fingers in return for their first access to banking services. One by one, they are getting
machine-readable ID cards that will lift them from economic oblivion and serve as a
model for the rest of India’s unserved masses to shake off moneylenders and embrace
modern banking.

One big reason for organised finance not to have reached the depth needed in India is
the lack of proper and efficient identification systems, especially for the poor. Many
potential borrowers lack primary documents such as land titles, ration cards, electricity
bills or voter ID cards. Bankers hardly lend money to people they can’t document.
“Without any identification, we are unable to begin to offer any services,” Nachiket Mor,
deputy managing director of ICICI Bank, says pointing to the risk of identity.

This gap had been hard to bridge for several decades, despite sporadic efforts, but the
experiment mentioned above has shown that technology can be used smartly to provide
a simple system of identification for the poor, illiterate and semi-literate. Its scope has
been confined to microfinancial services, but some think the system has the potential to
be scaled up to cover all the citizens. It’s the smart card project of Financial Information
Network & Operations Ltd. (FINO), a joint venture of public and private financial
institutions. FINO is a technology provider for the microfinance industry, which typically
deals with people left out of traditional banking. The number of transactions is large in
microfinance, but the value of each is low. Institutions in this business had developed
viable financing models but till recently lacked an uncomplicated identification system
best suited for a torrent of low-ticket transactions. "

La suite de l'article ici:


http://economictimes.indiatimes.com/The_Big_Story/Put_it_in_your_pocket/articleshow/
2328395.cms
Publié par Marine Forni à 8:48 AM 0 commentaires Liens vers ce message blog
Libellés : FINO
November 2008 August 2007 Home

Subscribe to: Posts (Atom)

Plus de renseignements...

Marine Forni
Étudiante en Magistère de Finance de la Sorbonne et Master de Mathématiques à
l'Université Pierre et Marie Curie.

View my complete profile

Les autres arcticles de ce blog:


• Page d'acceuil

Sites indispensables.
• Portail microfinance
• Millenium Project
• Le blog de PlaNet Finance
• The mix market:The global information exchange for the microfinance industry
• Forum finance et développement
• Apui au développpement autonome
• Kiva

Anciens articles
• ► 2009 (2)
o ► May 2009 (1)
 Nouvelle campagne de pub de l'Adie
o ► April 2009 (1)
 L’Adie va prêter en ligne !

• ► 2008 (3)
o ► December 2008 (1)
 Conférence virtuelle du CGAP "Microfinance et Cris...
o ► November 2008 (2)
 Les plateformes de P2p lending sociales
 10ème Anniversaire de PlaNet Finance & Entretien a...

• ▼ 2007 (36)
o ▼ September 2007 (3)
 Le télephone mobile comme interface financière. (P...
 Les banques s'ouvrent aux solutions alternatives d...
 Technologie: Comment développer la microfinance en...
o ► August 2007 (2)
 Paraîner les jeunes entrepreneurs
 Tirer profit en pretant à des individus à faible r...
o ► July 2007 (1)
 Experian et PlaNet Finance s’associent pour promou...
o ► June 2007 (2)
 Meusurer les performances sociales. L'outil de la ...
 Une solution pour réduire les coûts des micro tra...
o ► May 2007 (4)
 Le microcrédit est une classe d'actifs avec une pe...
 En Afrique, les bailleurs de fonds ont besoin de s...
 Jacques Attali
 Does Microfinance Make a Difference?
o ► April 2007 (4)
 La micro assurance en quelques points.
 FOUR SCENARIOS FOR THE FUTURE OF MICROFINANCE PART...
 La Banque des pauvres
 L'autorité de contrôle des banques a donné son feu...
o ► March 2007 (6)
 «Le microcrédit n'est pas un levier fort du dévelo...
 Os 10 Princípios chave das Microfinancas
 The story of Muhammad Yunus and the founding of Gr...
 Is microfinance the right tool to unlock the poten...
 Citation
 Citigroup will make microcredit payment
o ► February 2007 (6)
 Assurance, micro-assurance et développement
 Création d'entreprise avec l'adie (microcrédit)
 La réponse de Nicolas Dupont- Aignan à notre quest...
 Avec l’appui de Bill Gates, le CGAP développe un p...
 Questionnaire: La réponse de Corrine Lepage
 Présidence et microfinance:
o ► January 2007 (8)
 La microfinance peut-elle répondre aux besoins de ...
 Microcrédit : comment faire baisser des taux d'int...
 Nouvelles Avancées dans l’Accessibilité de l’Assur...
 Crédit philantropique sur le Net ou comment promou...
 História das Microfinanças no Brasil- Développemen...
 Développement- Qu'est ce que le Millenium project....
 Citigroup Announces Winners of 2006 Microentrepren...
 Et à tous ...

• ► 2006 (29)
o ► December 2006 (7)
 Assinado acordo para aumentar os montantes para o ...
 Comme promis.. Extraits choisis de l'interview de ...
 La une du Journal du Dimanche d'aujourd'hui
 Un Fond de Notation et d’Evaluation pour la Microf...
 Une petite parenthèse.
 Différence entre financement rural et financement ...
 La Chine encourage le développement du microcrédit...
o ► November 2006 (7)
 Récente mise à jour du site de CERISE.
 Et pour finir la soirée sur un peu d'humour
o ► October 2006 (4)
o ► September 2006 (10)
o ► August 2006 (1)

Pour s'abonner:
Atom
Posts
Atom
All Comments

S'abonner sur Wikio