Sie sind auf Seite 1von 10

-

L’OBSERVATOIRE DE L’OPINION
LH2 – nouvelObs.com

BAROMÈTRE LH2 – nouvelObs.com


- Vague de décembre 2009 -

PUBLIÉ PAR LUNDI 14 DÉCEMBRE 2009

LEVÉE D’EMBARGO : LUNDI 14 DÉCEMBRE 2009 À 18 HEURES

1
Institut LH2
L’OBSERVATOIRE DE L’OPINION Pour nouvelObs.com

SOMMAIRE

NOTE TECHNIQUE ............................................................................................................................... 3

SYNTHÈSE ............................................................................................................................................ 4

RÉSULTATS .......................................................................................................................................... 6

La cote de confiance de l’exécutif ................................................................................................................................................. 6

La cote de confiance de l’exécutif (rappels) ................................................................................................................................. 7

La nécessité du débat sur l’identité nationale ............................................................................................................................ 9

La tournure prise par le débat sur l’identité nationale ............................................................................................................. 10

2
Institut LH2
L’OBSERVATOIRE DE L’OPINION Pour nouvelObs.com

NOTE TECHNIQUE

Sondage réalisé par l’institut LH2 pour nouvelObs.com les 11 et 12 décembre 2009, par téléphone.

Échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille, après stratification par région
et catégorie d’agglomération.

Les rappels qui précèdent mai 2008 figurant dans ce rapport correspondent aux données issues des vagues de l’Observatoire LH2-Libération.

Toute diffusion des résultats de cette enquête doit être accompagnée des éléments suivants :
le nom de l’institut, la méthode d’enquête, les dates de réalisation, la taille d’échantillon.
Les items figurant entre parenthèses n’ont pas été proposés aux interviewés,
mais sont des réponses citées spontanément par ces derniers.

Les données émanant de sous-catégories de population


connaissent les marges d’erreur inhérentes aux résultats d’enquêtes quantitatives.

3
Institut LH2
L’OBSERVATOIRE DE L’OPINION Pour nouvelObs.com

- Des opinions relativement stables à l’égard du couple exécutif -


- Une nécessité du débat sur l’identité nationale peu établie mais très révélatrice des positions politiques-
- Un nombre considérable de Français juge plutôt négative la tournure prise par les débats-

Réalisée les 11 et 12 décembre, cette vague de l’Observatoire de l’Opinion pour nouvelObs.com voit le couple exécutif maintenir sa
popularité ; les opinions positives à l’égard de Nicolas Sarkozy diminuent d’1 point en décembre (41%) et celles concernant François Fillon
augmentent d’1 point (45%). Egalement interrogés sur le débat sur l’identité nationale lancé par le Ministère d’Eric Besson, 40% des Français
considèrent que ce débat est nécessaire et, de façon plus tranchée, 42% d’entre eux jugent qu’il a pris une tournure plutôt négative.

L’image du couple exécutif reste globalement stable en fin d’année

La fin d’année 2009 est marquée par une légère érosion de l’image du Président de la République. Alors que les fêtes approchent et dans un
contexte d’attente de la reprise économique, Nicolas Sarkozy voit sa popularité légèrement diminuer : 41% d’opinions positives contre 42%
en novembre et 56% d’opinions négatives contre 54% le mois dernier.

Le solde d’image du chef de l’Etat (différence entre les opinions positives et les opinions négatives) se détériore de 3 points à -15 alors que se
sont invitées à l’agenda politique les questions de régularisations des travailleurs sans papiers, des interrogations autour de l’intervention
française en Afghanistan et que les modalités de la réforme des collectivités territoriales restent très discutées.

Assez classiquement, c’est auprès des Français âgés de 65 ans et plus (63%, + 2 points) et des retraités (59%, + 5 points) que Nicolas
Sarkozy obtient les jugements les plus positifs. En termes de proximité partisane, les résultats restent élevés chez les sympathisants de l’UMP
(87%, - 1 point) mais un certain recul est à noter chez les sympathisants de la droite (73%, - 8 points)

Les perceptions négatives à l’égard du Président concernent également des populations spécifiques tels les 18-24 ans (24%, - 17 points)
auprès desquels il enregistre une baisse très forte de popularité tout comme chez les habitants de la région parisienne (39%, -10 points) mais
aussi les professions intermédiaires (31%, - 1 point), les employés (36%, score inchangé) et les ouvriers (32%, - 8 points). C’est chez les
sympathisants de la gauche (22%, + 8 points) et surtout du Parti Socialiste (18%, + 7 points) que l’image de Nicolas Sarkozy est la plus
écornée même si elle a tendance à progresser. Alors que l’interrogation des répondants s’est déroulée pendant la conférence sur le climat de
Copenhague, l’image du Président chez les individus se déclarant proches des Verts reste très inférieure à la moyenne nationale (22%, + 1
point).

Dans le même contexte et alors que son exposition médiatique s’accroît (discours sur l’identité nationale au débat de l’institut Montaigne et
réforme de la taxe professionnelle notamment), l’image de François Fillon est assez stable. Si le Premier Ministre gagne 1 point d’opinions
positives (45%), les opinions négatives à son égard sont aussi en hausse de 2 points (51%) soit un solde d’image qui perd 1 point.

4
Institut LH2
L’OBSERVATOIRE DE L’OPINION Pour nouvelObs.com

Si la nécessité du débat sur l’identité nationale est reconnue par une minorité de Français, l’opinion à ce sujet est fortement
structurée par les positions politiques
Seuls 40% des Français jugent nécessaire le débat sur l’identité nationale lancé par le Ministre de l’Immigration, de l’Intégration et de l’identité
Nationale Eric Besson. 14% des personnes interrogées considèrent que ce débat est « tout à fait nécessaire » soit moins d’1 Français sur 10
réellement convaincu de l’utilité des échanges sur le sujet. C’est auprès des individus âgés de 65 ans et plus (44%) et des Français ayant un
niveau d’études inférieur au Bac (43%) que la nécessité du débat est la plus marquée de même que chez les catégories socioprofessionnelles
dites inférieures (CSP-, 44%) et notamment chez les employés (45%).
Plus que les critères sociodémographiques, la proximité partisane est le facteur éminemment explicatif du jugement des Français.
L’opportunité du débat est validée par 61% des sympathisants de la droite, 58% des sympathisants de l’UMP et même 72% des individus se
déclarant proche de la droite nationale (MPF/FN). A l’inverse, seulement 28% des sympathisants de la gauche, 31% de ceux de l’extrême
gauche (LO/NPA) et 26% de ceux du Parti Socialiste jugent le débat nécessaire. On trouve aussi des scores inférieurs à l’opinion nationale
quant à la nécessité du débat chez les sympathisants des Verts (27%) et du MoDem (28%).
Un débat perçu comme ayant pris une tournure plutôt négative au cours des dernières semaines
Alors que la votation suisse du 29 novembre sur la construction de minarets a entraîné le débat français sur les questions religieuses et
principalement sur l’Islam et que le chef de l’Etat a tenté, via une tribune dans le Monde du 9 décembre, de recadrer le débat, 9% des
Français uniquement jugent que la tournure prise par le débat est plutôt positive, 42% que son évolution est plutôt négative et 44% que cette
évolution n’est ni positive ni négative.
Parmi les personnes considérant que le débat prend une tournure plutôt positive (9%) on trouve plus significativement les individus âgés de
65 ans et plus (18%) et ceux ayant un niveau d’études inférieur au Bac (14%) mais aussi les retraités (16%), les sympathisants de l’UMP
(14%) et les foyers dont les revenus mensuels sont inférieurs à 1 200€ (13%).
A contrario, les jugements plutôt négatifs sur l’évolution du débat concernent plus nettement les hommes (48%), les individus dont le niveau
d’études est supérieur ou égal à Bac + 4 (54%), les catégories socioprofessionnelles dites supérieures (51%) dont les cadres (53%) et les
foyers aux revenus mensuels égaux à 3000€ et plus (48%).
En termes de position politique, les jugements diffèrent de ceux relatifs à la nécessité du débat. Si les individus se déclarant proches de l’UMP
marquent encore leur soutien à l’action gouvernementale, la tournure plutôt négative prise par le débat est un constat partagé par les
sympathisants de la gauche (48%), du Parti Socialiste (48%), des Verts (48%) et de la droite nationale (56%) alors que les proches du
MoDem restent plus réservés (53% jugeant que l’évolution du débat n’est ni positive, ni négative contre 44% des Français). Parmi les
Français qui jugent que ce débat est nécessaire on note que 30% d’entre eux jugent la tournure du débat plutôt négative.
A 3 mois des élections régionales, le grand débat souhaité par le Président de la République et soutenu par le Ministère d’Eric Besson, peine
à convaincre de sa nécessité et a pris une tournure plutôt négative pour une forte proportion de Français.
Erwan Lestrohan, Chargé d’études, Département Opinion de LH2
5
Institut LH2
L’OBSERVATOIRE DE L’OPINION Pour nouvelObs.com

LA COTE DE CONFIANCE DE L’EXÉCUTIF

Pour chacune des personnalités suivantes, dites-moi si vous en avez une opinion…

Sous-total Sous-total (Ne se


Très Assez Assez Très
En % « POSI- « NÉGA- prononce TOTAL
positive positive négative négative
TIVE » TIVE » pas)

 Nicolas Sarkozy, en tant que


président de la République 8 33 41 29 27 56 3 100
Dont
Sympathisants de gauche 2 21 23 36 40 76 1 100
Sympathisants de droite 23 50 73 14 13 27 - 100

 François Fillon, en tant que


Premier ministre 9 36 45 31 20 51 4 100
Dont
Sympathisants de gauche 1 23 24 43 29 72 4 100
Sympathisants de droite 23 50 73 15 12 27 - 100
x

6
Institut LH2
L’OBSERVATOIRE DE L’OPINION Pour nouvelObs.com

LA COTE DE CONFIANCE DE L’EXÉCUTIF (Rappels)


Sous-total Sous-total (Ne se
Très Assez Assez Très
En % « POSI- « NÉGA- prononce TOTAL
positive positive négative négative
TIVE » TIVE » pas)
 Nicolas Sarkozy, en tant que
8 33 41 29 27 56 3 100
président de la République
Rappels 20-21 novembre 2009 7 35 42 26 28 54 4 100
Rappels 23-24 octobre 2009 9 32 41 29 24 53 6 100
Rappels 25-26 septembre 2009 9 35 44 26 26 52 4 100
Rappels 28-29 août 2009 11 36 47 25 24 49 4 100
Rappels 10-11 juillet 2009 10 34 44 27 26 53 3 100
Rappels 12-13 juin 2009 13 32 45 27 23 50 5 100
Rappels 6-7 mai 2009 8 33 41 28 27 55 4 100
Rappels 3-4 avril 2009 10 38 48 23 27 50 2 100
Rappels 6-7 mars 2009 10 32 42 28 27 55 3 100
Rappels 6-7 février 2009 11 33 44 24 28 52 4 100
 François Fillon, en tant que
9 36 45 31 20 51 4 100
Premier ministre
Rappels 20-21 novembre 2009 8 36 44 32 17 49 7 100
Rappels 23-24 octobre 2009 10 35 45 30 15 45 10 100
Rappels 25-26 septembre 2009 8 39 47 29 18 47 6 100
Rappels 28-29 août 2009 10 39 49 28 18 46 5 100
Rappels 10-11 juillet 2009 10 37 47 30 19 49 4 100
Rappels 12-13 juin 2009 12 36 48 30 17 47 5 100
Rappels 6-7 mai 2009 11 37 48 30 14 44 8 100
Rappels 3-4 avril 2009 9 43 52 27 15 42 6 100
Rappels 6-7 mars 2009 11 34 45 29 21 50 5 100
Rappels 6-7 février 2009 9 40 49 27 17 44 7 100
7
11
-12
m
a
22 i 2
-2 00

57
6- 3 ju 7

57
63
17 7 ju in
-1 il
20 8 a let
-2 o

67
12 1 s ût

5554
-1 ep
30 9- 3 o t
n 1 c

59

51
65 66
4- ov 0 n t.
5 .-1 ov

47
ja d .
29 nv é
. c

61
fé 1e 20 .

46
v. r-2 08

5456
-1 f

41
28 er év.
-2 ma

50 47
9 rs

37
m
2- ar

54 53
30 3 m s
-
5- 27 31 ai
6 -2 m

50
se 8 ai
3- pte juin

3636
30 4 o mb

46 46
-3 c r
5- 1 o tob e
6

45
52

34
9- d cto re
10 éc b

39
ja em re
n b
6- v. 2 re
7 00

48

46
6- vr 9
7 ier
m 48
L’OBSERVATOIRE DE L’OPINION

40 45 45 43 44
3- a
4 rs
49 5149

a
6 v
45

42
12 -7 ril
48
10 -13 ma
52

-1 ju i
25 1
-2 28 ju in
45

6 -2 ill
9 e
41
2 se a t
20 3-2 pte oû
-2 4 m t
ÉVOLUTION

48 48 49

11 1 n oc bre
-1 o tob
POPULARITÉS

2 ve r
44 44
47

dé m e
COMPARÉE DES

41

ce br
m e
45

br
e
47 47 44
45

42 41
François Fillon

Nicolas Sarkozy
Pour nouvelObs.com
Institut LH2

8
Institut LH2
L’OBSERVATOIRE DE L’OPINION Pour nouvelObs.com

LA NECESSITE DU DÉBAT SUR L’IDENTITÉ NATIONALE

Le débat sur l’identité nationale lancé par le Ministre de l’Immigration, de l’Intégration et de l’identité Nationale Eric
Besson vous paraît-il nécessaire ?

Sympathisants Sympathisants
En % Ensemble de gauche de droite

 Oui, tout à fait 14 7 29

 Oui, plutôt 26 21 32

S /T « Oui » 40 28 61

 Non, plutôt pas 18 17 16

 Non, pas du tout 37 51 20

S/T « Non » 55 68 36

. N’en a pas entendu parler 2 2 2

. (Ne se prononce pas) 3 2 1

100 100 100

9
Institut LH2
L’OBSERVATOIRE DE L’OPINION Pour nouvelObs.com

LA TOURNURE PRISE PAR LE DÉBAT SUR L’IDENTITÉ NATIONALE

Ce débat sur l’identité nationale a été lancé il y a plusieurs semaines. Trouvez-vous qu’il prend actuellement une
tournure…

Sympathisants Sympathisants
En % Ensemble de droite
de gauche

 Plutôt positive 9 7 15

 Plutôt négative 42 48 42

 Ni positive, ni négative 44 40 40

. (Ne se prononce pas) 5 5 3

100 100 100

10