Sie sind auf Seite 1von 48
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

Dédicace :

A mes adorables parents, pour leurs patiences, leurs

A

mes adorables parents, pour leurs patiences, leurs

sacrifices et leur amour.

A mes chers frères et sœurs pour leur soutien et

A

mes chers frères et sœurs pour leur soutien et

encouragement.

A tous les enseignants du ENSET Mohammedia

A tous les enseignants du ENSET Mohammedia

A tous les membres dans la coopérative qui n’ont

A tous les membres dans la coopérative qui n’ont

jamais cessé de m’encourager durant la période de stage.

En fin, à tous mes amis(es) en témoignage de notre

En fin, à tous mes amis(es) en témoignage de notre

sincère amitié.

Merci beaucoup !!

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

Sommaire:

Dédicace

Introduction……………………………………………………………….…5

Partie1 : Présentation de la coopérative M’BROUKA……………… 6

I- Survol

sur

la

coopérative………………………………………

7

II- Fiche technique de M’BROUKA……………………………

7

III-Organigramme de la coopérative M’BROUKA…………….8 IV-La présentation des services de la coopérative……………… V- Le processus de production des

agrumes…………………… 11

9

La réception des produits à la station……………………….12
Le conditionnement des produits…………………………….13

a)- Le versement …………………………………….………13

b)- Le pré-triage……………………………………………

c)- Le « Hors calibre »……………………………………… 13

d)-Le traitement……………………………………………

e)-Le troisième triage………………………………………. 16

f)- Le calibrage …………………………………………….16 g)- Le rangement……………………………………………17 h)- Le marquage……………………………………………. 17

i)-L’étiquetage……………………………………………

13

14

17

j)-l’emballage……………………………………………… 17 k)-Lapalettisation………………………………………… 17

La commercialisation des produits……………………….18
Les marchés de la coopérative……………………………….18
les marques commercialisées par la coopérative……………19

Partie 2 : Dépalettiseur des caisses………………………………….20 I-Cahier de charges………………………………………………21

II- Principes de fonctionnement du dépalettiseur……………….22

1-Fiche technique du dépalettiseur…………………………………22

2-Etude du fonctionnement de dépalettiseur……………

…….22

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

a)- Entrée des palettes pleines et sorties des palettes vides

……………………………………………………

24

b)- Pincement des couches pleines…………………… …….….28 c)- Sortie des caisses pleines…………………………………………….30

Grafcet de…………………………………………….30 conduite…………………………………………32

conduite…………………………………………32

Grafcetconduite…………………………………………32 d’initialisation

d’initialisation………………………………………32

Grafcet d’Arrêt………………………………………32 d’urgences ………………………………….33 3-

d’urgences………………………………….33

3- Etudes des composantes électriques utilisés dans la machine………

…34

L’automate programmable industriel TSX-

micro………34

Les moteurs

asynchrones ……………………………….34

Les vérins pneumatiques doubles

effet……………………36

Les

capteurs……………………………………………… 38

Partie3 :Réalisation d’une armoire d’un aérotherme électrique……………………………………………………

39

I-Cahier de

charges……………………………………….40

II-Principe de fonctionnement d’un aérotherme…………41 III-Choix de matériel………………………………………42 IV-Réalisation de l’armoire électrique……………………42

1-Schéma de

commande………………………………………42

2-Schéma de

puissance…………………………………………43

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

Annexes…………………………………………………………………………

44

Bibliographie………………………………………………………………….

47

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

Introduction :

Dans notre formation, le stage est très important car il donne à l’étudiant l’occasion de passer de la théorie vers la pratique et de vivre dans un milieu purement professionnel ce qui est très bénéfique pour lui.

Je suis pris de passer mon stage de fin d’études dans la Coopérative agricole M’BROUKA, et grâce à ce stage, j’ai pu améliorer mes connaissances et j’ai acquis beaucoup d’informations.

Ce stage m’a permet de mieux préparer à l’intégration dans le milieu professionnel, de mieux connaître le contexte de l’entreprise et d’assurer une corrélation entre les notions théoriques et les travaux pratiques.

Durant mon stage, en soutien de mon encadrant, j’ai travaillé sur l’étude d’une machine automatisée: dépalettiseur des caisses, qui consiste à dépiler les palettes pleines à fin de mettre les caisses dans la chaine de production.

J’ai travaillé aussi à la réalisation d’une armoire électrique qui consiste à commander un aérotherme électrique utilisé pour changer la coloration des oranges.

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

Partie1 :

Rapport de stage de fin d’Etude Partie1 : LP-GMASI 6 2011/2012
Rapport de stage de fin d’Etude Partie1 : LP-GMASI 6 2011/2012
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

I- Survol sur la coopérative :

Crée au temps du protectorat, la coopérative M’BROUKA est le fruit d’un accord entre colons Français et M. MOUISSET Ahmed. Elle ne comptait à cette époque que 17 producteurs. En 1967, elle est devenue la propriété de M. MOUISSET Ahmed et quelques agriculteurs marocains producteurs d’agrumes et de primeurs dont le nombre est devenu actuellement 70 coopérants avec 1600 ha de terres cultivées, une production d’agrumes qui avoisine 40.000 tonnes et un tonnage moyen de 25.000 tonnes à l’export . L’activité de M’BROUKA consiste au conditionnement et à la commercialisation des primeurs (généralement le maïs doux) et les agrumes (en six variétés : Maroc Late, Nova, Nour, Clémentine, Ortanique, Salustiana.). La coopérative assure aux coopérants ; en parallèle; l’encadrement technique, le financement des investissements et la formation nécessaire en cas de besoin. Ces années florissantes ne sont ni le fruit du hasard, ni un concours de circonstances, mais plutôt un travail laborieux de ses dirigeants, porté vers l’amélioration durable. Sa certification ISO 9002 fut un témoin de son engag- ement qualité vis-à-vis de ses clients et de ses tiers.

II- Fiche technique de M’BROUKA

Dénomination

M’ABROUKA

Activité

Conditionnement et commercialisation

des légumes et des agrumes

Forme juridique

Coopérative

Capital

31.352.000 dirhams

Date de création

02/04/1967

Adresse

Zone industrielle TASSILA, B.P 27S Agadir

Coopérateurs

70

Président de la coopérative

M. Abd Erazzak MUOISSET

Téléphone

048.83.32.07/13

Fax

048 83.46.76

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude
III-Organigramme de la coopérative M’BROUKA : Conseil d’administration Directeur Général M.ABDEMAJID MOUISSET
III-Organigramme de la coopérative M’BROUKA :
Conseil d’administration
Directeur Général
M.ABDEMAJID
MOUISSET
Assistance Direction
Mme J.BOUMELKI
Responsable qualité
Mme K. ELHARTI
Directeur Station
Conditionnement
M’barak BIHMOUTEN
Directeur administratif
et financier
M. AMFALISS
Service
Service commercial
Service entretien
Production
M. Abderrazak
M. NOUBAA
MOUISSET
Chef Station
Comptabilité
Encadrement
MATHMAN Iddir
Frigo
agrumes
A. OUSSI
Achats
Encadrement
Conditionnement
Rec. Sortie
Maraichers
B. OUKECHA
Informatique
Emballage
Secrétariat
Gestion de stock
Gestion écarts
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

IV-La présentation des services de la coopérative :

a) Le conseil d’administration :

Le conseil d’administration de la coopérative M’BROUKA se compose de 12 membres élus par l’assemblé général (composé de tous les porteurs de part régulièrement inscrite à la date de la convocation).

b) La direction générale :

Elle joue le rôle de gestionnaire, coordinateur et contrôleur. Elle coiffe tous les autres services de la coopérative et veille à son bon fonctionnement.

c) La direction administrative et financière :

Elle coiffe à la fois le service comptabilité, le service achat, le service informatique, le service gestion des écarts, la gestion de stock et le secrétariat.

d) Le service comptabilité :

Le rôle du service comptabilité est d’assurer l’enregistrement quotidien de toutes les opérations effectuées par la coopérative et l’évaluation de sa situation patrimoniale. L’enregistrement de ces opérations s’effectue à l’aide des documents comptables (bilan, CPC) et extra - comptables (ETIC : état des informations complémentaires) et sur la base des pièces justificatives (factures, chèques, bons de sortis, bons d’entrée, paie…)

e) Le service informatique :

Ce service s’occupe des tâches informatiques de la coopérative. Le traitement informatique au niveau de la coopérative est basé sur un système de traitement de données décentralisé qui consiste à ce que l’utilisateur puisse lui-même saisir ses données à l’aide d’un mot de passe, les vérifier et lancer l’exécution des tâches désirées grâce à des terminaux et imprimantes reliées à l’unité centrale.

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

f) Le service personnel :

Ce service est responsable du traitement de la paie de tout le personnel et a pour principales fonctions de :

Gérer les dossiers de tout le personnel de la coopérative.

Proposer des modifications aux systèmes de la paie pour en améliorer son efficacité.

Aider certains producteurs dans la gestion des rapports de la CNSS.

Superviser le travail de l’assistant social avec un objectif d’optimisation des ressources.

g)

La direction station et conditionnement :

Elle s’occupe de la gestion de la station et du frigo et veille au respect des normes et des programmes de conditionnement exigés par les clients. Le directeur de la station a sous sa responsabilité à la fois le chef de la station et le responsable frigo.

h) Le service frigo :

Le frigo sert au stockage et à la conservation des produits de la station.

Les frigos assurent deux opérations : l’entreposage et le dé verdissage.

i) Le service commercial :

Il cordonne avec le groupe AGRI SOUSS sur les programmes de conditionnement et commercialisation.

j) Le service contrôle qualité :

M’BROUKA est la première coopérative agricole et la première station de conditionnement au Maroc à obtenir la certification ISO-9002 en 1999. Ce service vielle au respect des normes de qualité exigé par le marché international et les différents clients. Il assure une traçabilité et un suivi du produit de du verger au client

k) Le service technique :

Ce service assure l’encadrement des producteurs tant au niveau de formation que de financement et propositions d’aide en conseil (type d’engrais, méthode d’irrigations, suivi des récoltes).

d’aide en conseil (type d’engrais, méthode d’irrigations, suivi des récoltes). LP-GMASI 10 2011/2012
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

V- Le processus de production des agrumes :

La réception Le versement Le pré-triage Ecarts (1) Hors calibre Ecarts (2) Lavage et Rinçage
La réception
Le versement
Le pré-triage
Ecarts (1)
Hors calibre
Ecarts (2)
Lavage et Rinçage
Essuyage
Pré-séchage
Lustrage
Séchage
(Tunnel N°2)
Le troisième triage
Ecarts (3)
Le calibrage
L’emballage
Le rangement
Le marquage et
L’étiquetage
La palettisation
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

La réception des produits à la station :

Les quotas propres à chaque producteur sont déterminés au début de chaque compagne. Les producteurs livrent leurs produits à la coopérative en fonction des quotas. La réception des produits est effectuée au niveau de la pesée. La pesée dispose d’un pont bascule qui détermine un poids reçus ou global, ce poids diminué de la tare du camion donnera un poids brut. Le poids brut diminué du poids des caisses donnera le poids net des produits reçus. La détermination de cette opération est informatisée et le calcul de ces différents poids se fait à l’aide de l’outil informatique. A l’issu de cette étape trois documents sont émis :

Un bon de livraison. Un bon de réception Un bon de caisserie. Les produits reçus sont soit stockés dans des chambres frigorifiques (FRIGO), soit destinés directement à l’usine pour être immédiatement conditionnés.

(FRIGO), soit destinés directement à l’usine pour être immédiatement conditionnés. LP-GMASI 12 2011/2012
(FRIGO), soit destinés directement à l’usine pour être immédiatement conditionnés. LP-GMASI 12 2011/2012
(FRIGO), soit destinés directement à l’usine pour être immédiatement conditionnés. LP-GMASI 12 2011/2012
(FRIGO), soit destinés directement à l’usine pour être immédiatement conditionnés. LP-GMASI 12 2011/2012
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

Le conditionnement des produits :

Entre l’étape versement et l’étape palettisation, le produit passe dans un circuit très délicat et très difficile qui peut soit dégradé sa qualité et sa durée de vie (mauvais dessèchement avant la cire, c-à-d présence d’eau sur le produit ou mauvais réglage de chaleur qui le rend mou et déprime sa qualité), soit le maintenir dans sa forme initiale avec une finition qui le rend plus représentatif (cire & logo).

a)- Le dépalettisation et le versement:

C’est la première étape du processus de conditionnement. Dans cette étape les o les caisses d’agrumes ou primeurs seront dépilées et versées dans les lignes du triage (la station dispose de deux lignes de triage).

b)- Le pré-triage :

Dans cette étape les ouvrières (trieuses) effectuent un premier triage qui consiste à éliminer les agrumes non conformes au marché international.

c)- Le « Hors calibre » :

La « Hors calibre » est une opération mécanique qui élimine les fruits non qualifiés à l’exportation dont le diamètre est inférieur au diamètre voulu.

d)-Le traitement :

à l’exportation dont le diamètre est inférieur au diamètre voulu. d)-Le traitement : LP-GMASI 13 2011/2012
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

Cette étape consiste à traiter les fruits afin d’augmenter leur capacité de résistance à l’ensemble des facteurs pouvant affecter leur qualité. Cette étape est composée de quatre opérations :

qualité. Cette étape est composée de quatre opérations : Le lavage et le rinçage des produits

Le lavage et le rinçage des produits :

Cette opération consiste à laver les produits avec de l’eau et du savon (savon SPOLE, DÉCOSOL) et par la suite les rincer afin d’éliminer la poussière et la boue présents sur la peau des fruits.

L’essuyage : :

la boue présents sur la peau des fruits. L’essuyage : L’essuyage des produits s’effectue à l’aide

L’essuyage des produits s’effectue à l’aide des ventilateurs des donettes (rouleaux d’éponge) qui permettent une élimination partielle de l’eau existant sur la peau des fruits.

partielle de l’eau existant sur la peau des fruits. Le pré-séchage (tunnel N° 1) : LP-GMASI

Le pré-séchage (tunnel N° 1) :

partielle de l’eau existant sur la peau des fruits. Le pré-séchage (tunnel N° 1) : LP-GMASI
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

Le pré-séchage ou le ré-essuyage a comme objectif l’élimination totale de l’eau existant sur la peau des fruits afin de rendre plus facile l’opération suivante à savoir le lustrage.

Le lustrage cire et fongicide (Imazalil, Tecto et Thiabendazol) :plus facile l’opération suivante à savoir le lustrage. Cette opération consiste non seulement au simple lustrage

Cette opération consiste non seulement au simple lustrage des fruits mais également au traitement de ces derniers avec des produits chimiques (Imazalil, Tecto et Thiabendazol) assurant sa protection contre les parasites et les moisissures.

Le séchage (Tunnel N°2) :sa protection contre les parasites et les moisissures. Les produits ainsi lustrés passent par une chaudière

parasites et les moisissures. Le séchage (Tunnel N°2) : Les produits ainsi lustrés passent par une

Les produits ainsi lustrés passent par une chaudière (à gaz). Cette opération de coller la cire appliquée sur les fruits.

e)-Le troisième triage :

Une fois séchés, les produits sont triés par des ouvrières (trieuses). La chaîne du triage est placée dans une zone bien éclairée et bien couverte afin d’affiner le triage effectué. Seuls les produits qui répondent aux exigences du marché international restent et passent à la suivante opération.

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

f)- Le calibrage :

Cette opération consiste à classer les produits par calibre à l’aide d’un calibreur réglable. Le calibrage doit corresponde scrupuleusement au terme des engagements ou des contrats conclues avec les partenaires commerciaux de la coopérative.

Une fois distingués par calibre, les produits se dirigent vers les tables de confection à l’aide du transporteur général. Ce dernier est sous forme de lignes qui s’alimentent du calibreur et chaque ligne transporte un calibre distinct. La station contient 6 lignes de conditionnement. Chaque ligne contient 2 tables de confection. Sur ces tables travaillent 215 ouvrières emballeuses et 3 caporaux. Au-dessus des tables de confection planent les caisses d’emballage transportées du secteur « montage emballage » jusqu’à la zone d’Export par une chaîne appelée « la chaîne aérienne ».

par une chaîne appelée « la chaîne aérienne ». g)- Le rangement : Les fruits sont

g)- Le rangement :

Les fruits sont rangés en couches régulières conformes au calibre retenu.

h)- Le marquage :

Cette opération consiste à coller le logo « Maroc » sur la totalité de la couche supérieure des produits rangés dans la caisse.

i)- L’étiquetage :

L’étiquetage consiste à coller des étiquettes sur les colis. Ces étiquettes affichent les données identifiant le produit.

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

j)-l’emballage :

Rapport de stage de fin d’Etude j)- l’emballage : Il s’agit de deux grands types d’emballage

Il s’agit de deux grands types d’emballage :

Les caisses en bois montés au sein de la coopérative par le service montage.

Les caisses en carton commandées au prêt des entreprises spécialisées en la fabrication du carton.

k)-La palettisation :

Une fois les produits sont conditionnés, on les met dans des palettes destinées à l’exportation.

on les met dans des palettes destinées à l’exportation . La machine cercleuse LP-GMASI 17 2011/2012

La machine cercleuse

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

La commercialisation des produits :

Les produits reçus par la coopérative sont distingués en produit destinés à l’exportation et produits à vendre localement. Les produits destinés à l’exportation sont conditionnés et exportés par le biais du groupe AGRISOUS. Ce groupe est constitué de 7 autres stations. Il a comme mission la programmation et la prévision des récoltes, le suivi des ventes et la coordination entre les huit stations. Les produits reçus par le groupe provenant de l’ensemble des stations sont destinés à des commissaires qui se chargent de la vente et qui adressent le règlement à AGRISOUS. La liquidation des primeurs se fait par semaine, celle des agrumes se fait à la fin de chaque variété. Ainsi, pour les primeurs, les règlements sont en principe reçus de façon hebdomadaire par contre ceux des agrumes sont reçus lorsque la variété concernée est liquidée. Les règlements sont adressés à la coopérative après déduction des commissions, des prix de l’emballage et de conditionnement. Il est à noter que les régalements relatifs à l’emballage et au conditionnement sont fait séparément et sur la base des factures établies par la coopérative et ne touchent pas les comptes producteurs. Le responsable des comptes producteurs procède à la répartition des règlements, ainsi reçus par producteur et établie des notes de crédit. Ces notes de crédits sont ensuite reportées sur des fiches manuelles et transmises au comptable pour enregistrement sur registre main courante et saisie pour le suivie extracomptable.

C) Les marchés de la coopérative :

La coopérative, et comme la majorité des sociétés exportatrices au Maroc, opère en premier lieu avec le marché de l’union européenne, car les pays de l’union sont les premiers demandeurs des produits de la coopérative. La coopérative opère aussi avec d’autres marchés :

La RUSSIELa coopérative opère aussi avec d’autres marchés : Le CANADA Les USA L’Arabie Saoudite Le NORVEGE

Le CANADAopère aussi avec d’autres marchés : La RUSSIE Les USA L’Arabie Saoudite Le NORVEGE LP-GMASI 18

Les USAopère aussi avec d’autres marchés : La RUSSIE Le CANADA L’Arabie Saoudite Le NORVEGE LP-GMASI 18

L’Arabie SaouditeLa coopérative opère aussi avec d’autres marchés : La RUSSIE Le CANADA Les USA Le NORVEGE

Le NORVEGEopère aussi avec d’autres marchés : La RUSSIE Le CANADA Les USA L’Arabie Saoudite LP-GMASI 18

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

les marques commercialisés par la coopérative :

La coopérative a trois marques qui lui y sont propres :

: La coopérative a trois marques qui lui y sont propres : TAFRAOUT ALPHA EMOUZER La

TAFRAOUT

ALPHA EMOUZER La Coopérative travaille aussi les autres marques de ces clients en fonction de leurs commandes.

.

Coopérative travaille aussi les autres marques de ces clients en fonction de leurs commandes. . LP-GMASI
Coopérative travaille aussi les autres marques de ces clients en fonction de leurs commandes. . LP-GMASI
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude
Partie 2 :
Partie 2 :
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

I-Cahier de charges :

On désire faire une étude d’un dépalettiseur des caisses, cette dernière consiste à dépiler les palettes pleines afin de mettre les caisses dans la chaine de production.

Mon travail a pour but :

De comprendre le bon fonctionnement.dans la chaine de production. Mon travail a pour but : D’établir les grafcet s de

D’établir les grafcets de la machine. s de la machine.

D’étudier les différentes composantes électriques et mécaniques utilisées dans la machine. électriques et mécaniques utilisées dans la machine.

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

II- Principes de fonctionnement du dépalettiseur:

II- Principes de fonctionnement du dépalettiseur: Le système dépalettiseur permet de dépiler
II- Principes de fonctionnement du dépalettiseur: Le système dépalettiseur permet de dépiler

Le système dépalettiseur permet de dépiler automatiquement les couches de caisses pleines provenant du verger, La palette est acheminée par un convoyeur a chaînes. Des pinces permettent la préhension de la couche supérieure et la positionnent sur un tapis à rouleaux. Grâce à des capteurs de présence rythmant le débit du dépilage, les rangées de caisses vont être acheminées une à une sur un convoyeur a chaînes puis vers le poste de vidage.

Capacité :sur un convoyeur a chaînes puis vers le poste de vidage. 3000 caisses/h Les avantages de

3000 caisses/h

Les avantages de dépalettiseur :puis vers le poste de vidage. Capacité : 3000 caisses/h Possibilité de travailler des couches rapidement.

Possibilité de travailler des couches rapidement.Capacité : 3000 caisses/h Les avantages de dépalettiseur : Dépalettiseur de caisses vides avec laveuse. Vider

Dépalettiseur de caisses vides avec laveuse.: Possibilité de travailler des couches rapidement. Vider les caisses en continu. LP-GMASI 22 2011/2012

Vider les caisses en continu.Possibilité de travailler des couches rapidement. Dépalettiseur de caisses vides avec laveuse. LP-GMASI 22 2011/2012

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

1-Fiche technique du dépalettiseur :

NOM DE MACHINE

Dépalettiseur couches gauches

TYPE

ARANA

ORDER DU FABRICATION

Mai-2005

SYSTEME PLC

TSX-micro 3721

SECTION MINIMAL DES CABLES ENTREE

5 * 4

mm 2

INTENSITE

220/380V AC

TENSION

50

HZ

FREQUENCE

27

A

TENSION DE COMANDE

24

VDC

PUISSANCE TOTALE

9.6

kW

2-Etude du fonctionnement de dépalettiseur :

Mon étude sera divisée en quatre parties selon le fonctionnement de dépalettiseur :

Entrée des palettes pleines et sorties des palettes vides.quatre parties selon le fonctionnement de dépalettiseur : Pincement des couches pleines. Sortie des caisses pleines.

Pincement des couches pleines.: Entrée des palettes pleines et sorties des palettes vides. Sortie des caisses pleines. LP-GMASI 23

Sortie des caisses pleines.: Entrée des palettes pleines et sorties des palettes vides. Pincement des couches pleines. LP-GMASI 23

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

a)- Entrée des palettes pleines et sorties des palettes vides :

Les ouvriers mettent la palette pleine dans la chaîne d’entrée, et la palette sera dépilée automatiquement par le dépalettiseur.

Entrée des palettes pleines :

par le dépalettiseur.  Entrée des palettes pleines : Grafcet de l’Entrée des palettes pleines :
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude
0 D cy.CS 1 C5 C1./C2 C0./C1 M 1 M 2 M 2 M 3
0
D cy.CS
1
C5
C1./C2
C0./C1
M 1
M 2
M 2
M 3
2
3
4
C1
C2
/C2
M 3
5
C3

Commentaire :

Lorsque Le détecteur de position C0 détecte la présence de palette et la chaîne d’attente 1 et vide les deux moteur M1 et M2 seront tournés, si le détecteur C1 indique la présence de la palette et le détecteur C2 indique que la chaîne est vide les deux moteur M2 et M3, seront tournés, lorsque le capteur C5 indique que la palette est vide et les moteur M3 et M4 tournent.

sorties des palettes vides :

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude Vue de face de chaine de sortie 1 Vue de

Vue de face de chaine de sortie 1

de stage de fin d’Etude Vue de face de chaine de sortie 1 Vue de gauche

Vue de gauche de chaine de sortie 2

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude Grafcet de sortie des palettes vides : 1 0 X

Grafcet de sortie des palettes vides :

1 0 X 5 M 4 V 1 + 1 1 C 3 V 1
1 0
X
5
M 4
V 1 +
1 1
C 3
V
1 -
M 5
M 7
1 2
C
4
1 6 +
M
3
A 2
V
2 -
1 4
A 4
1 6 +
M
5
A 3
V 2 +
1 6
t / 1 0 s
M 6 -
1 7
A 1 .A 5
A 1 ./ A 5
1 8
/ A 5

Commentaire :

Lorsque la palette pleine est évacuée, le moteur M4 tourne et le vérin V1 sera ouvert pour que la chaîne touche la palette, si le détecteur C3 indique la présence de la palette vide sur la chaîne de sortie 1, le vérin V1 sera fermé et les deux moteurs M5 et M7 seront tournés jusqu'à le détecteur C4 sera actionné, puis le moteur M6 lève la palette jusqu'à A2, le vérin V2 se ferme pour lâcher les palettes qui existe déjà, le moteur M6 continue à lever les palettes jusqu’à A3, le vérin V2 sera ouvert pour prendre les palettes vides ,et enfin le moteur M6 sera tourné dans le sens inverse jusqu’à A1.

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

b)- Pincement des couches pleines :

C1 5

C1 7 Ascenseur de pince M9 C1 6 C1 3 C1 4 C1 2 C1
C1 7
Ascenseur de pince
M9
C1 6
C1 3
C1 4
C1 2
C1 1
C1 0
C8
C9
C6
C7
C5

Chariot de transfert de

pince

Vue de face de dépalettiseur

Pince (prendre / lâcher les couche pleins)

C1 9 C1 8 V 4 V 4 V 4 V 4
C1 9
C1 8
V
4
V
4
V
4
V
4
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude Grafcet de pincement des couches pleines : 20 C 2

Grafcet de pincement des couches pleines :

20 C 2 M 9- 21 C 10.C 11.C 12 V 4- 22 C 18
20
C
2
M
9-
21
C
10.C 11.C 12
V
4-
22
C
18
M
9+
23
C
16.C 17
M
8+
24
C
14
M
9-
25
C
8.C 9
26
C 20.C 21
/C 20./C 21
27
M
9-
28
/C 20./C 21
C
6.C 7
V
4+
29
C
19
M 9
30
C
16.C 17
M 8-
31
C 13

Commentaire :

Lorsque le détecteur de position C2 détecte la présence de la palette et le moteur M9 va élever le pince jusqu’il indique des capteurs C10, C11 et C12 ensuit les quatre vérin V4 seront fermé, si le détecteur C18 indique le moteur M9 lève le pince, puis le moteur M8 se tourne pour déplacer le pince à gauche, si le tapis roulant est vide le pince descend, puis les quatre vérins seront ouverts.

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

c)-Sortie des caisses pleines :

de stage de fin d’Etude c)-Sortie des caisses pleines : Dans cette étape les couches seront

Dans cette étape les couches seront divisées en des groupes de deux caisses pour le mettre dans la chaîne de production.

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude Grafcet de sorties des caisses pleines : 34 C8.C9.X30 35

Grafcet de sorties des caisses pleines :

34 C8.C9.X30 35 C22.C23 /C23.C22 37 M 10 36 M 10 /C23 /C22 38 V3+
34
C8.C9.X30
35
C22.C23
/C23.C22
37
M 10
36
M 10
/C23
/C22
38
V3+
C23
39
V3-
/C23

Commentaire :

Lorsque le moteur M9 lève la pince, et les deux photocellules C22 et C23 détectent la présence des deux caisses, le moteur M10 tourne, jusqu’aux l’un des deux photocellules ne sera pas actionné, si C23 qu’il n’est pas actionné, le vérinV3 s’ouvre et le moteur M11 tourne. Si les deux caisses passent le vérin se ferme.

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

A la fin de cette partie on a établir les Grafcet d’arrêt d’urgence, d’initialisation et de conduite.

Grafcet de conduite :d’arrêt d’urgence, d’initialisation et de conduite. 50 MANU 51 52 F/GPN : { 0 } AUTO

50
50
d’initialisation et de conduite. Grafcet de conduite : 50 MANU 51 52 F/GPN : { 0
d’initialisation et de conduite. Grafcet de conduite : 50 MANU 51 52 F/GPN : { 0

MANU

51
51
52 F/GPN : { 0 } AUTO
52
F/GPN : { 0 }
AUTO

Grafcet d’initialisation : :

AUTO

MANU

In it X 1 0 0 0 2 V 2 + V 2 + /A
In
it X 1 0 0
0
2
V 2 +
V 2 +
/A 4
3
V
4
+
C
1 9
4
M
9 +
C
1 6 .C 1 7
5
M 8 -
C
1 3
6
V 3 -
/C 2 3 . X 1
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude Grafcet d’Arrêt d’urgence s : Et pour assurer la sécurité

Grafcet d’Arrêt d’urgences :

Et pour assurer la sécurité des personnes et des biens, la machine dispose d’un système d’arrêt d’urgences, dont le fonctionnement se résume dans le grafcet suivant :

100 ARU + /CS FORÇAGE DE GPN : { 0 } 101 F/G .Init {
100
ARU + /CS
FORÇAGE DE GPN
: { 0 }
101
F/G .Init {
202 }
/ARU + CS
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

3- Etudes des composantes électriques utilisés dans la machine :

Comme toutes les machines automatisées, le dépalettiseur se compose d’un API (automate programmable industriel) TSX-micro 3721 de chez télémécanique, des moteurs asynchrones à courant alternative triphasé, des vérines pneumatiques double effet, et des capteurs de différents types :

L’automate programmable industriel TSX-micro:

Un API permet de remplacer une réalisation câblée comportant des composants combinatoires (portes)et séquentiels (bascules…) par un programme. La structure interne d’un API peut se présenter comme suit :

Horloge Microprocesseur Interface de sortie Commande des pré-actionneurs Mémoire Interface d’entrée
Horloge
Microprocesseur
Interface de sortie
Commande des
pré-actionneurs
Mémoire
Interface d’entrée

Dialogue homme-machine

Notre API se compose de 3 grandes parties :

Le processeur : qui réalise les fonctions logiques et de temporisation à partir du programme contenu dans sa mémoire, la vitesse de notre processeur est de 1 GO.homme-machine Notre API se compose de 3 grandes parties : La zone mémoire : reçoit les

La zone mémoire : reçoit les informations issues des capteurs, les informations destinées à la commande, et elle conserve le programme du système.sa mémoire, la vitesse de notre processeur est de 1 GO. Les interfaces Entrées/Sorties : elles

Les interfaces Entrées/Sorties : elles transmettent les informations.L’API TSX-micro 3721 contient 64 E/S. L’API TSX-micro 3721 contient 64 E/S.

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

Les moteurs asynchrones :

Ce sont des moteurs qui se caractérisent par le fait qu'ils sont constitués d'un stator (inducteur) alimenté en courant alternatif et d'un rotor (induit) soit en court-circuit, soit bobiné aboutissant à des bagues dans lesquelles le courant est créé par induction. Ces moteurs ont la particularité de fonctionner grâce à un champ tournant. Les moteurs asynchrones peuvent démarrer par leurs propres moyens s'ils sont polyphasés. Le couple de démarrage des moteurs asynchrones est faible. C'est un moteur dont la vitesse est proportionnelle à la fréquence du courant :

n = f / p

n = fréquence de rotation

f = fréquence du courant

p = nombre de paire de pôles

Dans notre machine Précautions de câblage :

Pour le pilotage de ces moteurs, il est impératif de séparer la tension de commande de la tension de puissance. La tension de commande doit être en très basse tension 24 Volts puisqu'un opérateur humain sera amené à intervenir et la tension de puissance sera en basse tension 380 V. Il sera donc nécessaire de différencier physiquement sur un circuit, ces deux tensions. Schématisation :

sur un circuit, ces deux tensions. Schématisation : Dans notre machine, tous les moteurs sont de

Dans notre machine, tous les moteurs sont de puissance de 1.6KW,de vitesse 1500tr/min,et ils sont commandés en fonction de rôle qu’ils jouent dans le fonctionnement de la machine(démarrage direct un ou deux sens de marches), (voir annexes).

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

Les vérins pneumatiques doubles effet :

Un vérin double effet a deux directions de travail. Il comporte deux orifices d'alimentation et la pression est appliquée alternativement de chaque côté du piston ce qui entraîne son déplacement dans un sens puis dans l'autre.

son déplacement dans un sens puis dans l'autre. Vérin double effet avec son distributeur  Les

Vérin double effet avec son distributeur

Les capteurs :

double effet avec son distributeur  Les capteurs : Les détecteurs de position : Les capteurs

Les détecteurs de position :

 Les capteurs : Les détecteurs de position : Les capteurs mécaniques de position, appelés aussi

Les capteurs mécaniques de position, appelés aussi interrupteurs de position, sont surtout employés dans les systèmes automatisés pour assurer la fonction détecter les positions. On parle aussi de détecteurs de présence.

Ils sont réalisés à base de microcontacts placés dans un corps de protection et muni d'un système de commande ou tête de commande.

Avantages :

sécurité de fonctionnement élevée : fiabilité des contacts et manœuvre

positive d'ouverture

bonne fidélité sur les points d'enclenchement (jusqu'à 0,01 mm)

séparation galvanique des circuits

bonne aptitude à commuter les courants faibles, combinée à une grande endurance électrique

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

Détections :

Tout objet solide . Principe :

C'est un commutateur, commandé par le déplacement d'un organe de commande (corps d'épreuve). Lorsque le corps d'épreuve est actionné, il ouvre ou ferme un contact électrique.

Remarque :

Ces capteurs sontaussi utilisés comme des capteurs de fin de course.

sontaussi utilisés comme des capteurs de fin de course. Les photocellules : Une cellule photoélectrique est

Les photocellules :

Une cellule photoélectrique est un dispositif composé d'un capteur photosensible, dont la résistance électrique varie lorsqu'il est soumis à un rayonnement lumineux (telle une photorésistance) et d'un circuit électrique

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude
Partie 3
Partie 3
Rapport de stage de fin d’Etude Partie 3 LP-GMASI 38 2011/2012
Rapport de stage de fin d’Etude Partie 3 LP-GMASI 38 2011/2012
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

I-Cahier de charges :

Pendant la période des pluies, les agriculteurs sont obligés de cueillir les oranges verts avant leur maturité, pour éviter leur détérioration. Ces fruits seront transportés aux frigos de la coopérative, ou ils seront restés plusieurs mois, jusqu’à leur maturité. Ce qui nécessite des frigos de grandes superficies. En plus le marché européen demande des oranges encore surs, mais avec une coloration orange, pas verte. C’est pour ces deux raisons la coopérative est en besoin d’un système qui peut changer la coloration de ces fruits, et dans une courte période. Mon travail consiste à faire les schémas de puissance et de commande, puis la réalisation pratique d’un armoire d’un aérotherme électrique qui permet de changer la coloration des oranges pendant une période de 7 jours sous une température de 24°C.

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

II-Principe de fonctionnement d’un aérotherme :

Un aérotherme est un appareil autonome servant à chauffer un espace spécifique. Cette pièce d'équipement est un échangeurdechaleur muni d'un ventilateur qui souffle sur six résistances de 400Ω chacune. Le rôle du ventilateur est de dégager la chaleur due à l’échauffement de ces résistances.

la chaleur due à l’échauffement de ces résista nces. Les appareils fonctionnant en tout ou rien

Les appareils fonctionnant en tout ou rien : dès la demande de chauffage transmise par le thermostat (qui détecte la température à l’intérieur de la chambre), l'appareil fonctionne. Dès que la température de 24 °C est atteinte l'appareil s'arrête.

Remarque :

Les résistances ne seront pas alimentées que lorsque le moteur du ventilateur (1.2KW) est alimenté, pour éviter le gaspillage de l’énergie.

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

III-Le choix du matériel :

Le réseau est de 220V/380V, et le courant de notre système est de 1.6A, donc on a fait le choix suivant :

système est de 1.6A, donc on a fait le choix suivant : Un contacteur LC1-D09 Un

Un contacteur LC1-D09système est de 1.6A, donc on a fait le choix suivant : Un relais de protection

Un relais de protection LR2-D1306donc on a fait le choix suivant : Un contacteur LC1-D09 Un sectionneur LS1-D2531 avec fusibles

Un sectionneur LS1-D2531 avec fusibles aM 10*38: Un contacteur LC1-D09 Un relais de protection LR2-D1306 En utilisant les tableaux des coefficients de

En utilisant les tableaux des coefficients de simultanéité et d’utilisation, on a utilisé un câble de cuivre de section 2.5mm2.

IV-Réalisation de l’armoire électrique :

1-Schéma de commande :

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude 2-Schéma de puissance : LP-GMASI 42 2011/2012

2-Schéma de puissance :

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude LP-GMASI 43 2011/2012
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

Conclusion :

Personne n’ignore l’importance des stages que constituent une approche au monde de travail , car il permet à l’individu de concrétiser ses connaissances et valider sa formation . La période que j’ai passé à la Coopérative M’BROUKA m’a permis de bien maîtriser les tâches qui m’a été accordées et m’a incité à faire preuve de compétence et d’efficacité , ceci pourra me servir tout au long de ma carrière . Mon expérience au sein de la Coopérative M’BROUKA m’ a permis de tirer les conclusions suivantes :

La pratique est une étape fondamentale pour compléter la formation professionnelle , car elle permet une mise à l’épreuve du bagage théorique acquis . professionnelle , car elle permet une mise à l’épreuve du bagage théorique acquis .

Dans la vie de l’étudient , passer un stage consiste à prouver qu’il a bien assimilé ce qu’ il a appris . Enfin , j’aimerai conclure ce rapport par mes remerciements les plus vifs à tous les participants à ma conclure ce rapport par mes remerciements les plus vifs à tous les participants à ma formation au ENSET de Mohammedia J’espère que notre travail sera un ouvrage riche pour les prochaines promotions.

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude LP-GMASI 45 2011/2012
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

Les capteurs du dépalettiseur :

Désignation

Type

Indication

C0, C1, C2, C3,

Détecteur de position

Présence des palettes

C4

C5

Fin de course

Palette est vide

C6, C7

Détecteur de

La pince au niveau de la tapie roulant

niveau

C8, C9

Détecteur de

Niveau Bas

niveau

C10, C11, C12

photo cellule

Niveau d’attente de pince

C13, C14

Détecteur de position

Position de pince

C15

Fin de course

La pince au niveau haut

C20, C21, C22,

photo cellule

Présence de la couche sur le tapie

C23

photo cellule

Présence des caisses sur la chaîne

A1, A2, A3, A4

Détecteur de position

Niveau des palettes vide

A5

Fin de course

Niveau haut des palettes vide

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

Schémas des différents couplages d’un moteur asynchrones :

d’Etude Schémas des différents couplages d’un moteur asynchrones : Démarrage direct : LP-GMASI 47 2011/2012

Démarrage direct :

d’Etude Schémas des différents couplages d’un moteur asynchrones : Démarrage direct : LP-GMASI 47 2011/2012
Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude

Rapport de stage de fin d’Etude
Rapport de stage de fin d’Etude

Bibliographie :

Catalogues des machines automatisées.Rapport de stage de fin d’Etude Bibliographie : Memotech (Electotechnique) www.abcelectronique.com

Memotech (Electotechnique)Bibliographie : Catalogues des machines automatisées. www.abcelectronique.com www.static.blg4ever.com

Les moteurs de recherches.www.static.blg4ever.com www.wikipédia.org www.volta-electricite.info www.courselec.free.fr LP-GMASI 48 2011/2012