Sie sind auf Seite 1von 81
L'organisation de la démocratie / Charles Benoist Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
L'organisation de la démocratie / Charles Benoist Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

L'organisation de la démocratie / Charles Benoist

Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Benoist, Charles (1861-1936). L'organisation de la démocratie / Charles Benoist. 1900. 1/ Les contenus accessibles
Benoist, Charles (1861-1936). L'organisation de la démocratie / Charles Benoist. 1900. 1/ Les contenus accessibles

Benoist, Charles (1861-1936). L'organisation de la démocratie / Charles Benoist. 1900.

1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart des reproductions numériques d'oeuvres tombées dans le domaine public provenant des collections de la BnF.Leur réutilisation s'inscrit dans le cadre de la loi n°78-753 du 17 juillet 1978 :

*La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source. *La réutilisation commerciale de ces contenus est payante et fait l'objet d'une licence. Est entendue par réutilisation commerciale la revente de contenus sous forme de produits élaborés ou de fourniture de service.

2/ Les contenus de Gallica sont la propriété de la BnF au sens de l'article L.2112-1 du code général de la propriété des personnes publiques.

3/ Quelques contenus sont soumis à un régime de réutilisation particulier. Il s'agit :

*des reproductions de documents protégés par un droit d'auteur appartenant à un tiers. Ces documents ne peuvent être réutilisés, sauf dans le cadre de la copie privée, sans l'autorisation préalable du titulaire des droits.

*des reproductions de documents conservés dans les bibliothèques ou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont signalés par la mention Source gallica.BnF.fr / Bibliothèque

municipale de

(ou autre partenaire). L'utilisateur est invité à s'informer auprès de ces bibliothèques de leurs conditions de réutilisation.

4/ Gallica constitue une base de données, dont la BnF est le producteur, protégée au sens des articles L341-1 et suivants du code de la propriété intellectuelle.

5/ Les présentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica sont régies par la loi française. En cas de réutilisation prévue dans un autre pays, il appartient à chaque utilisateur de vérifier la conformité de son projet avec le droit de ce pays.

6/ L'utilisateur s'engage à respecter les présentes conditions d'utilisation ainsi que la législation en vigueur, notamment en matière de propriété intellectuelle. En cas de non respect de ces dispositions, il est notamment passible d'une amende prévue par la loi du 17 juillet 1978.

7/ Pour obtenir un document de Gallica en haute définition, contacter reutilisation@bnf.fr.

CHARLES

BENOIST

L'Organisation

de

la

Démocratie

Librairie

académique

PERRIN

et C»<\

L'ORGANISATION

DE

LA

DÉMOCRATIE

OUVRAGES

DU

MÊME

AUTEUR

Croquis

parlementaires.

MM.

Tony

lon,

Floquet,

Clemenceau,

Anatole

de

la

le

Turquet,

Naquet,

Déroulèdc,

de Freyclnet,

et

O)

Mgr

in-16 (Perrin

Freppel,

Goblet,

comte

de

Tirard,

Ilcvil-

l'orge,

Mun,

1

vol.

de

Sophismes

La

politiques les 1 volume

ce

et

étude

temps,

sur

gouvernement.

les principes,

Vie

formes

les

procédés

et

de

in-lG {Perrin

O) 1 volume

nationale.

La

Politique.

petit

La

tion

in-8°.

Crise

(Flammarion)

de

l'Etat

.

moderne.

du

suffrage

universel.

1 volume

L'Organisa-

grand

in-8°

(Didot)

L'Etat

sent,

t

et

l'Eglise.

(A.

brochure

Questions Colin)

du temps

pré-

Souverains, 1 volume

Hommes

in-IG

d'Etat,

Hommes

Lecene

i

glise. Enquête et Oudin)

et Oudin)

algérienne,

volume

in-10

d'E-

(Lecène

L'Espagne,

in-16

(Perriri

Gujba et les Etats-Unis. et GO

1 volume

EN

l'HEl'AHATION

:

La

Crise

Travail.

de

l'Etat

moderne.

~

L'Organisation

EMIIC

COLIN,

IMPRIMXP.IE

DE

LAONY

(9.'A-M.)

3 fr.

50

3 fr.

50

3

fr.

ol)

10 fr.

»

1 fr.

»

3

fr.

'>0

3

fr.

:o

3 fr.

o0

du

CHARLES

BENOIST

*\-

L'Organisation

de

la

Démocratie

LIBRAIRIE

PERRIN

ET

35,

QUAI

C^,

DES

Tous

PARIS

ACADÉMIQUE

DIDIER

LIBRAIRES-ÉDITEURS

GRAN

DS-A

UOUSTJNS,

IÇOO

droit»

réservés.

3D

L'ORGANISATION

DE

LA

DÉMOCRATIE'"

Messieurs,

S'il

vous

arrivait

de rencontrer,

dans

les

jours

miste

que

nous

intrépide

qui

traversons,

quelque

opti-

vous dit qu'à

cette heure,

en France,

ou seulement

tout

est au mieux,

pas

en

si

ou même bien,

savoir

regar-

n'est

mal,

tenir,-

pour

vous

aussitôt

deriez

à quoi d'instinct

vous

sa

boutonnière.

Tout,

en

effet,

le Mérite

ne

va

agricole;

pas

mal,

s'il

tout

vient.de

va

bien,

recevoir

si

co

sont

le

(1) Conférence

faite

H

février

et à Reims

à Paris

le 2 février,

le 1er mars

1900.

ù Lyon

6

L'ORGANISATlOiN

DR

LA

DÉMOCRATIE

les palmes académiques,

d'honneur,

n'aille pas le mieux

pourquoi

et

si

c'est

voulez-vous

du

monde?

la Légion tout

que

Mais,

au

contraire,

et

Messieurs,

mine

si vous

rencontrez

des

au

la

les bras

sombre,

est

lovés

gens qui,

ciel,

gémissant

d'uno

quo

voix

tout

s'en

vont

sépulcralo,

perdu,

une

prie,

c'est

la

morte

ou

écoutez

siècles

si, Dieu

que

les

de

fin,

que nous

je

sommes

vous

nation

ne

tant

mourante,

pas

et

nous

en

songez

que pu tant

depuis de fois

aurions

mourir,

merci,

ment!

les

nations

ne

mouraient

difficile-

Ah!

dues,

une

oui,

des

France,

des choses

finies,

choses

mortes,

la

France

en

des choses

depuis

qu'il

a

secoué

et

per-

y

a

fait

tomber

arbre,

feuilles

autour

d'elle

autant

qu'un

grand

à l'automne,

secoue

sèches ; et elles

ont

et

fait,

fait

tomber

de

en tombant,

ou moins

de bruit

plus et sonore

s'avance l'humanité.

sur

lentement

la route

ardente

où marche

et lentement

Mais,

le printemps

d'a>

L'ORGANISATIONDE LA DÉMOCRATIE

7

et

Messieurs,

commencements.

près, l'arbre

il

y

la

France

a des fins

ont

revordi;

car,

qui

ne sont

que des

à moi,

la ferme

J'ai,

confianco

quant

les

que se dé-

et

des choses

gageront

finissent

commencent

nio

qui présentement

choses

je

qui ne veux

;

c'est pourquoi

do ces douleurs,

tesses, ni récriminer

plus ni me lamenter

contre

plaindre sur ces tris-

fautes,

ni

ces

m'affliger de ces

de ces défaillances,

scandales

d'hier,

qui

ni

ne

m'indigner

sont

déjà

plus.

Détournons-nous

de la fosse

commune

la France

de toutes

a jeté

successivement

les cadavres

les affaires

qui

ont

eu leur

aboutis-

sement

maladie

leur

laissant,

morts

dans

trop

l'Affaire,

nombreux

les

cas de

ont

et

les

comme

et trop

répétés

larmes,

aboutissement

en

un

ensevelir

dans

l'épidémie,

sans

silence

leurs

morts,

nous,

Français,

qui,

en

France,

ce

temps

d'histoire,

c'est la vieille

France

sommes

la

immortelle-

8

L'ORGANISATIONDE LA DÉMOCRATIE

ment jeune

cl

que j'ose

nons

à

la

dire,

vie.

d'une

inépuisable

nous,

Messieurs,

fécondité

retour-

11 n'est

d'ailleurs

où nous

Et

avons

temps de crise.

pourtant,

contestable

soit

pas à vivre

un

que

le

temps

Messieurs,

que

cette

crise

n'est

pas une

fin,

mais

un

commence-

ment

une

n'est

mais

pas

de

de

de

le

ce

une

;

agonie, ce n'est

que

pas

fièvre

do croissance;

moins,

voilà

ce

que

un travail

formation

de dissolution,

(ou,

du

mais

un

travail

qu'il

est permis

j'essaierais

l'espérer),

vous

montrer

loisir.

Je vous

nous

achemine

co que si

en aviez

la

soir,

vous

(aie

montrerais

vers

un

destinée

social

nouvel

ordre

et un

ordre

politique

nouveau

Noms rcrum

nascilur

ordo;

que dès maintenant

nous

en entrevoyons

loi,

qui

est

que

dans

l'Ktat

moderne,

la

dans

L'ORGANISATIONDE LA DÉMOCRATIE

0

l'Etat

do demain,

de démocratio

;

« il

y

» et

que

aura

toujours

plus

par consé-

cet État,

s'il

veut

et

c'est

démo-

et,

vivre,

la

quent, son élément

cratio

pour

s'organiser

lui-môme,

qu'il

qu'il

doit

vital

c'est

elle-même

se l'assimiler,

s'assimiler,

doit organiser.

là,

le

L'or-

Messieurs,

de la démocratie,

à venir,

ganisation est lo remède

du

bien

cipe est l'oeuvre.

au mal présent*

est

est le

salut,

prin-

et

Or,

comme

c'est

socialement

et

politique-

ment

tout ensemble

que nous marchons

vers

toujours

plus

de démocratie,

c'est

sociale-

ment

et politiquement la démocratie

surtout

le

surtout

donc

aussi

faut

qu'il

orga-

niser

nisant

socialement,

: politiquement,

suffrage

en orga-

universel,

et

le travail.

suffrage

en organisant du

C'est

l'organisation

universel

sera

notre

et

le

qui

premier

point en elle-même

uni-

plus important.—Mais,

et à elle seule, l'organisation

comme,

du suffrage

1.

10 L'ORGANISATION

DE LA

DÉMOCRATIE

vorscl

ment

pas à organiser un deuxième

ne

suffirait

politique-

la démocratie,

ou

à

point,

trai-

point et à

tera des mesures

compléter,

troisième

l'organisation

à l'appuyer

la

au

propres

la

préparer.

Quant

le dernier,

à

à

qui

la

se rapporte

sociale

de

démocratie,

Vorganisation

vérité,

mériterait

le

une

que

du

travail,

je

ne ferai,

toucher

en passant,

étude

particulière,

à

car

la

il

pour

m'efforcer

enfin

de

tirer

de

l'ensemble

dire

nouvelle

quelques indications,

directions

dans

j'allais

la politique

sur

la République

nouvelle

que

\\

démocratie

organisée.

quelques' à suivre

nous

ferait

L'ORGANISATION

L'ORGANISATION

I

POLITIQUE

DE

DU

SUFFRAGE

LA

DÉMOCRATIE

UNIVERSEL.

En

premier

lieu,

et

comme

principale,

mocratie

l'organisation

politique

comportera

l'organisation

disposition

de

la

du

dé-

suf-

frage

Pour

universel.

éviter

qu'il

y

ait

même

une

minute

déclare

tout

de

suilo

d'équivoque,

ganiser le suffrage universel,

je

qu'or-

ce n'est

ni

le

ni sup- restrein-

et

le suffrage

le graduer ni d'une

primer

dre,

universel,

ni

Yiné-

ou hpluraliser

façon

galiser,

quelconque

y porter

12 L'ORGANISATION

DE

LA

DÉMOCRATIE

atteinte.

tout

rien

Nullement,

et

les

dire,

ce qu'ils

; point

doivent

d'arrière-pensée

sée : substituer

au suffrage

mots

ils

disent

ici

ne

cachent

sous

universel

cette

pen-

inor-

ganique

Vous

le suffrage

savez,

universel

Messieurs,

organisé.

ce

qu'il

faut

en-

tendre "par

« suffrage »

universel

ou inorganisé; do la théorie

et

où

il

d'où

vient

de « la souveraineté

: à l'anarchie.

al)outit

inorganique

ce suffrage nationale

;

:

»

Vous

savez

que,

si « la souveraineté

» nationale

réside,

dans la nation

for-

indivi-

natio-

de

en théorie,

mant

sible,

tout

entière,

et

un

proclamée

la

une

corps,

« souveraineté

en

en

pratique, se morcelle

nablc

et s'endette

autant

fragments

donc

dix

il

a

y

millions

que

dix

l'Etat

compte

de citoyens.

millions

d'électeurs,

il

d'atomes

de souveraineté.

y

Si

a

Mais,

vous

le savez

aussi,

Messieurs,

ab-

surdes

et fous sont

certains

rêves;

absurde

et

fou,

par exemple,

eût

été

moines du Mont-Sainl-Micbel.

le

rêve

îles

s'ils

eussent

L'ORGANISATION

DU

SUFFRAGE

UNIVERSEL

19

voulu

jeter

dans

le

leur

non sur

abbaye

en posant

roc,

le ferme

ciel

les

clochetons

de

les premières

assises

mais sur la plage mou-

vante

tenir

bâtir

de

la

la

baie,

le passant

que

s'enlize.

de

C'est

même

prétendre

inorga-

gageure,

le suffrage

l'Etat

qui

en un

le vent

universel

sur

est la souveraineté

nationale

ré-

que

chose

l'em-

le

ca-

nique,

duite

seul

sable,

porte, laisse retomber

le roule

sable mouvant.

qui

souffle

l'enlève

C'est oublier

quelque

paquets,

tourbillons,

fait

par en de furieux

avec le

au hasard

effréné

de son

price;

main

l'un

et voilà

:

le

vent

une

dune!

contraire

mais

revenez

aura

soufflé

de-

;

où

avait amoncelé,

entassé, l'autre

a creusé :

était

Et

de

la

une dune

fosse à

la

est maintenant

une fosse.

dune,

et

de

la dune

à

la

s'il

fosse, chaque jour, que le sable et lèvent,

la terre.

n'y

avait

changerait

au

monde

la face

de

ou

Nous

pourtant,

Messieurs,

depuis

cent ans

depuis

cinquante

ans,

nous

poursuivons

14 L'ORGANISATION

DE

LA

DÉMOCRATIE

co paradoxe,

do

vouloir

construire

sur

ces

dix

millions

sur

les

dix

de sable

uo grains millions

inconsistant,

de pa-

pier où s'éparpille et se pulvérise la souverai- neté nationale, sans aucun appareil, sans au-

de petits

carrés

'cun

système

qui

les

groupe

et

qui

les

ci-

mente,

pesante

la masse colossale

do l'Etat

moderne.

et

de plus

en plus

Le

trouble

qui

la crise dont

nous agile,

mal, aujourd'hui, Messieurs,

déguiser? dans la paix — habituelle

virait-il

nous souffrons,

à

c'est

notre

ser-

quoi

do

le

l'anarchie,

et relative

de la

rue; le grand

mal

et le grand

danger,

c'est

le

suffrago universel inorganique,

être que le suffrage universel anarchique; —

Messieurs, — entendez-le

qui

ne

peut

et,

ce n'es!

bien,

pas le suffrago

organisation

universel,

du

suffrage

mais

c'est

universel.

la non-

Que,

chique,

l'être,

non organisé,

et

qu'il

qu'il

nous

ce

suffrago

soit

anar-

ne

puisse

induise

pas

ne

pas

en

anarchie,

L'ORGANISATION

DU

SUFFRAGE

UNIVERSEL

1b*

c'est

mal,

à l'ordinaire,

d'infirmités.

sa condamnation.

Mais

déjà

ce grand comme

et

ce mal profond

est accompagné,

un

cortège

de

de tout

de maux

le

suf-

Anarchique

nature,

universel

presque

en

frage

outre,

et

l'indifférence,

don de l'intérêt

inorganique

nécessairement,

suivies

appelle,

la corruption

la

bientôt

fraude,

du dégoût

de

ou de

eux-mêmes

public

l'aban-

syndi-

engendrant

profit

au

cats d'intérêts privés, l'exploitation

par des coteries, l'abaissement graduel de

la

du

pays

l'abaissement

do

la

valeur

politique

par

du personnel politique,

de la politique,

tion parmi

les nations.

cl,

rabaissement

par l'abaissement

final

de

la

na-

J'ai

mier

dit

acte,

: la fraude. ou même

Elle perce

dès

dès le prologue

le

pre- de cette

tragi-comédie

qu'est

une

élection,

et

souvent

personne

vent,

sur

il

il

y a erreur,

même

les listes

du

y a tromperie « souverain

».Tfop

cela

électorales,

trop

sur

la

sou-

ne se

16

L'ORGANISATION

DE

LA

DÉMOCRATIE

voit pas seulement à Toulouse,

plus

« mort

» se raccroche

désespérément

d'un

à

la

vie

d'un

« déménagé des « inconnus

» y

s'y

; plus

garde

glissent

un

à

»

pied-à-lerrc;

la faveur

obscurité;

d'un peu près, on y découvrirait

de .leur

et même,

à

y

sans

regarder

doute quelques

« incapables

»,

si

ce

n'était

quelques

« indignes

».

ensuite

veux point parler

éhontée, effrontée, qui s'étale et s'affiche en

de sonnantes,

J'ai

dit

la

:

Je

corruption.

ne

seulement

delà

corruption

tmlanles

et

libé-

cliquetantes

ralités

;

des voix

île

cl

celle

dresse

qui les achète à beaux

comme

un

tarif

deniers

comp-

tants. Mais

de places y recourt

:

il

y a les places et les promesses

le candidat

à bout

d'arguments,

plus volontiers,

d'autant

et (L'aidant

que c'est l'État

chercher

moins scrupuleusement,

paye. Et peut-être, Messieurs, qu'en somme,

d'autres

qui

il n'est

besoin

de

guère

motifs

à la multiplication

des

fonctions

et

L'ORGANISATION

fonctionnaires,

derne.

DU

SUFFRAGE

ce miracle

UNIVERSEL

«le l'Étal

U

mo-

J'ai dit aussi

: le

et

dégoût

l'indifférence. un sentiment

encore

naturelle

— A ce dégoût

d'impuissance,

trop resse à l'effort

s'ajoute

auquel en aide

comme

ne

vient

une

que

pa-

efficacement

;

et

les uns,

tremblant

alors,

devant

l'injure,

dats, et

point

le débordement

se dérobent

les autres,

le

candidat

de la calomnie

d'être

et

do

au devoir

candi-

de n'avoir

sous prétexte

de

leur

choix,

ils

manquent au devoir

rarement

même

d'excuse ! — se dérobent

Us s'abstiennent,

de voter.

Messieurs, ils se tiennent

ferment chez eux, ils se retranchent en eux,

à l'écart,

ils

s'en-

— c'est le

du suffrage

mol

propre,

universel,

ils

se retranchent

de la souveraineté

na-

tionale

et delà

vie

nationale.

Mais

l'abandon

il

tation

du

y

a plus,

et j'ai

bien

de

l'intérêt

public

fait

et

(xigs

par

des

coteries.

de dire

l'exploi-

Le

18 L'ORGANISATION

DE

LA

DÉMOCRATIE

dégoût

et

l'indifférence,

la

puissance, de tout

co qui

paresse a une

le

sentiment

d'im-

à l'effort,

l'abstention

valeur,

de la fierté,

le

rospect

do soi-même

et d'autrui,

nous livrent,

en effet,

de soi-même,

auxcharlatans,

à

n'a

ni

d'autrui

quelquefois

co qui

respect

ni fierté,

ni valeur;

etquelqucfoisauxavcnluriers.

et

Et

c'est

le

j'avais de la valeur

droit

de dire

pourquoi enfin : l'abaissement

duperson- nelpolitique, entraînant comme suite immé-

diate rabaissement

suite

de ta politique,

certaine,

et comme

n'y

mais

si nous

lointaine,

mettions

à temps

le holà!

l'abaissement

de la nation

entre

les nations.

Une

poli-

intérieure

misérable

extérieure

tique

trop

trop

bornée,

trop

mesquine,

poli-

serait

nous

; mais,

interdit

le jour

plus

il

toute

de

il

tique

avéré

nous

n'avons

que

politique

bien

extérieure,

avoir

ce jour-là,

sur

la

de

pourrait

y

encore

carte

de 'l'Europe à

un

une

teinté

hexagone

rose,

juxtaposé

L'ORGANISATION

DU SUFFRAGE

UNIVERSEL"

19

plus grande

françaises

Allemagne

sentent

bien

; mais que vos âmes

toute

la forco

de

ce

que leur

là, Messieurs,

crie une âme française

il

n'y

aurait

plus

:

ce jour-

de Franco

!

Tout

cela,

l'abaissement

do

la nation

par

l'abaissement

de

la

politique

et

l'abaisse-

ment

de

la

parce

que

faussée

valeur

du

personnel

politique,

la

du

est

pas

représentation

; parce

pays ce n'est

et adultérée

que

le pays

est représenté,

politiquant,

réel,

le pays

vrai,

le pays vivant

mais seulement

un

faux

plaqué

sur

l'autre,

qui

le

qui

pays

re-

d'une

croûte

couvre

que

une classe spéciale do politiciens, au recru-

tement

trois

et

l'étouffé

qui

; parce abandonnée

à

la

est

politique

comme

de laquelle

abondamment

pourvoient

métiers

dont c'est

le fâcheux

à toutes

ou quatre

de fournir

des défenseurs

privilège

les causes,

des sauveurs

à tous

les cas,

des

rhéteurs

toutes

à tous

les écoles

les sujets

: avocats,

et

des docteurs

médecins,

jour-

à

nalistes,

professeurs.

20 L'ORGANISATION

DE

LA

DÉMOCRATIE

nous

sommes

de l'agriculture;

que

nous-en sagement au passé), 38 seulement pou-

vaient

Sur

11

millions

d'électeurs

que 5 millions

environ

vivent

environ

en France,

la

et, sur

580députés

de

Chambre

1893 (tenons-

comptait

être tenus

des agriculteurs;

dans

pour

le pays, vivent

49 députés

un peu plus

l'industrie,

de

seulement

de 4 millions

dans

et,

pouvaient

d'électeurs

la Chambre,

être

consi-

dérés

comme

des iiulustrie's

près d'un million

et demi

; dans

le

d'électeurs

pays,

vivent

du

dans

la Chambre,

il

commerce,

ou

et,

n'y

qui

en

avait guère qu'une trentaine

fussent

de députés

aient

400,000

été

des

électeurs

commerçants

à

peine

;

vivent

rovancho,

des professions

dites

libérales,

et

il

n'y

avait

do plus moins

29G députés,

ou journalistes. Et

pas moins

ou

de 290

loin

députés

à

appartenant

plus : c'est-à-dire

moins

et

un titre

ou

sérieux

à ces professions

avocats,

médecins,

professeurs

souvent,

Messieurs?

et

lesquels,

Trop

L'ORGANISATION

DU

SUFFRAGE

UNIVERSEL

21

toutes exceptions honorables

des avocats sans clients,

étant

des médecins

faites,

sans,

malades, des journalistes

sans journal

et des

élèves I Ainsi

pour

les

carrières,

professeurs devient une carrière

trois

celle-là

sans

ou

quatre

qui « raté

ils avaient

comme

la

politique

« ratés

»

de

« ratent

»

» les autres

!

Oh!

de croire

aucun

ne vise

je

vous prie n'ai

que je

et qu'il

que je nom

présenta

personne,

la

n'entre

ici

inten-

Mais,

pensée,

aucune

tion

puisque

politiques,

de persiflage

de dénigrement.