Sie sind auf Seite 1von 4

30/11/2017 UNE MER SOUS LA TERRE - Guillaume Delaage

UNE MER SOUS LA TERRE

Une mer sous la Terre – 09/14/2010

En analysant l’atténuation d’ondes sismiques dans le manteau terrestre, un sismologue américain révèle, grâce au
premier modèle 3D du genre, l’existence d’un réservoir d’eau aussi volumineux que l’Océan Arctique dans les
profondeurs de la Terre.

Au coeur de la Terre
Michael E. Wysession, professeur des sciences terrestres et planétaires à la Washington University de St-Louis, aidé de
Jesse Lawrence, un de ses anciens doctorants, a analysé les données de 80 000 ondes à partir de plus de 600 000
sismogrammes.

Dans un premier temps, il a identifié les zones bien connues où le plancher océanique plonge vers le centre de la Terre.
Puis, sous l’Asie, il a observé une région où les ondes sont fortement amorties, bien que faiblement ralenties. L’eau
diminue un peu la vitesse des ondes. Beaucoup d’amortissement et un peu de ralentissement, ça correspond très bien à la
prédiction qu’il y a de l’eau, argumente-t-il. On ne l’avait encore jamais observé, mais des modèles prédisent ce que
Wysession appelle anomalie de Beijing.

http://www.guillaume-delaage.com/une-mer-sous-la-terre/ 1/4
30/11/2017 UNE MER SOUS LA TERRE - Guillaume Delaage

De l’eau dans la roche, plutôt froide, descend avec la plaque plongeante, mais
elle se réchauffe au fur et à mesure de sa descente et est relâchée par la roche
qui peut devenir instable. Elle remonte alors dans la région sous-jacente, qui
devient saturée en eau.

En combinant le volume de cette anomalie avec le fait que la roche peut


contenir environ 0,1 % d’eau, on découvre que l’équivalent d ’un Océan
Arctique se cache sous nos pieds…

Une mer sous la Terre


Si une telle masse d’eau existe sous terre faut-il y voir la conséquence
Terre en coupe© Jonathan Toubeau – Futura-Sciences
d’excavations dont parlent certains récits concernant la terre creuse ? En effet,
puisque des sources d’eau d’une telle quantité ont une réalité, pourquoi n’y
aurait-il pas des terres inconnues comme celle dont parle l’Amiral Byrd qui survola le continent arctique en découvrant une
végétation luxuriante ? N’est ce pas aussi de ces terres souterraines enfouies dont parle Helena Blavatsky dans la Doctrine
secrète :

(…) Toute une période géologique a passé sur la terre depuis la dernière heure de ces cités, comme en témoignent les
monticules de sable mouvant et le sol maintenant stérile et mort des immenses plaines centrales du bassin de Tarim, dont
les bords seuls sont superficiellement connus des voyageurs. A l’intérieur de ces plateaux de sable il y a de l’eau ; on y
trouve de fraîches et florissantes oasis, où aucun pied européen ne s’est encore aventuré, dont nul n’a foulé le sol
maintenant dangereux.

Parmi ces verdoyantes oasis, il y en a qui sont entièrement inaccessibles à tout voyageur profane, fut-il indigène. Les
ouragans peuvent « déchirer les sables et balayer des plaines entières », ils sont impuissants à détruire ce qui est au-delà
de leur atteinte. Bâtis profondément dans les entrailles de la terre, les magasins souterrains sont en sûreté et comme leurs
entrées sont cachées, il n’y a pas lieu de craindre qu’elles soient découvertes, lors même que plusieurs arm ées
envahiraient les solitudes sablonneuses (…)

http://www.guillaume-delaage.com/une-mer-sous-la-terre/ 2/4
30/11/2017 UNE MER SOUS LA TERRE - Guillaume Delaage

La Tradition affirme que des textes immémoriaux de civilisations aujourd’hui disparues sont conservées par les Maîtres de
Sagesse dans des lieux sûrs, des lieux souterrains. Le Mahatma Koot-Humi Lui-même s’exprime en ces termes dans une
lettre adress ée à Sinnett :

(…) Si celle-ci a ses règles, la première aussi a les siennes et celui qui voudrait franchir les frontières du monde invisible
ne pourrait pas plus prescrire la marche à suivre que le voyageur qui essaye de pénétrer dans les retraites souterraines
intérieures de Lhassa la Bénie ne pourrait en montrer le chemin à son guide. Les mystères ne furent jamais mis et ne
pourront jamais être mis à la portée de la foule, du moins jusqu’au jour tant désiré où notre philosophie religieuse sera
devenue universelle ( …)

N’est-ce pas le même Mahatma qui dit encore qu’il existe dans des cavernes
du Tibet des restes de squelettes humains géants des races primitives de la
terre. Les initiés du passé ont toujours caché leurs secrets dans les lieux
souterrains infranchissables au profane. Couloirs artificiels ou naturels reliant
des points distants de la planète, les entrailles de la terre offrent une vie
mystérieuse dont le profane est exclu. Dans l’ancienne Egypte, le magicien
Pankratès étudia pendant vingt trois ans dans des souterrains invisibles de
Memphis.

Cette terre creuse recèle des secrets que notre civilisation n’est pas encore
paysage fictif
près de découvrir. Alors même que nous partons à la découverte des exo
planètes, les plus grands mystères se cachent sous nos pieds.

Guillaume Delaage

© Guillaume Delaage - 2008 - 2017 - Tous droits réservés - reproduction interdite

http://www.guillaume-delaage.com/une-mer-sous-la-terre/ 3/4
30/11/2017 UNE MER SOUS LA TERRE - Guillaume Delaage

http://www.guillaume-delaage.com/une-mer-sous-la-terre/ 4/4