Sie sind auf Seite 1von 108

Conception & Dimensionnement

Équipe pédagogique CDIM


Organisation
Organisation
Conception & Dimensionnement
Roulements à Contact Oblique
Équipe pédagogique CDIM
Objectifs

• Ce cours est un complément aux cours de « Guidage en rotation »


de CONAN du premier semestre

• Caractéristiques des roulements à contacts obliques


* géométrie et architectures
* efforts induits
* montage

• Problématique de la pré-charge
Roulements à contact oblique
Généralités

6
Roulement à billes à contact oblique
Pistes de roulement
Description :
Les pistes de roulement des bagues intérieure et
extérieure sont décalées l'une par rapport à l'autre sur
l'axe du roulement.

L'angle de contact correspond à l'angle entre la


ligne d'action de la charge, qui joint les points de
contact de la bille et les pistes du roulement dans
un plan radial, et une ligne perpendiculaire à l'axe
du roulement.
• Roulement courant : a = 40 °
• Roulement de précision : a = 15° ou 25°

Angle de contact

 Transmission d’efforts radiaux


 Transmission d’effort axiaux dans une seule direction

 Cinématiquement équivalent à une rotule unilatérale


Roulement à billes à contact oblique

Caractéristiques :
Doit être monté à minima par paire en opposition
Bagues non séparables
Capacité de charge importante due à un grand
nombre de billes
La capacité de charge axiale (et donc combinée)
augmente avec l’angle de contact
Rotulage admissible 1 à 2’
La position du centre de poussée (rotulage) définie
dans les caractéristiques du roulement

Domaines d'utilisation :
moteurs électriques à axe vertical,
roues avant automobile …

8
Roulement à rouleaux coniques

Description :
Les pistes de roulement et les rouleaux
sont de forme troncs coniques
Les pistes et les rouleaux sont bombés
pour optimiser le fonctionnement.
Tous les cônes ont le même sommet se
qui assure un vrai mouvement roulant et
un faible frottement,
Contact linéique

 Conçus pour des charges combinées


 Transmission d’effort axiaux dans une seule direction

 Cinématiquement équivalent à une rotule unilatérale


9
Roulement à rouleaux coniques

Caractéristiques :
Doit être monté à minima par paire en
opposition
Bagues séparables
Capacité de charge importante grâce au
contact linéique, augmente avec a
Nécessite une bonne coaxialité de l’arbre
et du moyeu,
Rotulage admissible 1’ à 4’
La position du centre de poussée
(rotulage) définie dans les caractéristiques
du roulement

Domaines d'utilisation :
roue arrière automobile
réducteur de vitesses …
10
Montage

Montage en O Montage e

Comment
réaliser une
liaison pivot à
l’aide de ½
rotules

11
Montage en X ou montage direct
Montage en X

• Solution la plus simple et la plus


économique (moins de pièces)

• A préférer pour les arbres tournants et


des organes de transmission à
« l’intérieur » des roulements (bague
intérieure serrée)

• Réglage du jeu/précharge interne


effectué sur la bague extérieure
Montage en X (glissante)
Montage en X
• Ecarter suffisamment les roulements !
pour assurer la stabilité du guidage

12
Montage en X ou montage direct

Boite vitesses TD Conan

13
Montage en X ou montage direct

Vérin (Cf amphi Conan)

14
Montage en X ou montage direct

Engrenage Roue - Vis

15
Montage en O ou montage indirect
Montage en O Montage en X
• Rigidité de la liaison

• A préférer pour les logements


tournants

• Arbres tournants mais avec des


organes de transmission en dehors des
roulements

Montage en O • Réglage du jeu/précharge


Montage en X interne
effectué sur la bague intérieure
Montage en O Montage en X

16
Montage en O ou montage indirect

Axe Moyeu
Rail latéral
B

RB

RA
150

Roue Guidage métro (TD2 CDIM)

17
Montage en O ou montage indirect

http://barreau.matthieu.free.fr/cours/Liaison-pivot/pages/roulements-2.html
18
Travail personnel : Identifier les différents montages

http://barreau.matthieu.free.fr/cours/Liaison-pivot/pages/roulements-2.html
19
Travail personnel : Identifier les différents montages

http://barreau.matthieu.free.fr/cours/Liaison-pivot/pages/roulements-2.html
20
Travail personnel : Identifier les différents montages

Roue de remorque de Caravane

21
Roulements appariés ou combinés

• Augmenter la capacité de charge d’un roulement seul


C = 1,62 Cisolé C0 = 2*C0-isolé
• Maintient axial dans les deux sens et jeux/précharge spécifique
• La charge radiale se répartit sur les 2 roulements
• C = 1,62 Cisolé

Montage en X
• Défaut alignement limité
• Les charges radiales se répartissent sur les
2 roulements
• Un seul roulement supporte la charge axiale

Source SKF
22
Roulements appariés ou combinés

Montage en 0
• Grande rigidité
• Couple de déversion
• Les charges radiales se répartissent sur les 2
roulements
• Un seul roulement supporte la charge axiale

Montage en T ou Tandem
• Charges axiale & radiale se répartissent sur les 2
roulements
• Charge axiale uni-directionnelle

23
Exemples de montages mixtes

2 roulements
coniques appariés
montés en X
 Liaison rotule
1 roulement à rouleaux
cylindriques
 Liaison linéaire Annulaire

http://barreau.matthieu.free.fr/cours/Liaison-pivot/pages/roulements-2.html
24
Exemples de montages mixtes

25
Roulement à double rangées

Roulement à billes à 2 rangées :


Equivalent à deux roulements appairés en O mais avec un
encombrement plus faible
3204 A-2RS1 – C=20KN – Co= 12KN

3204 A-2RS1 – C=14,3 KN – Co= 8,1KN

26
Roulement à double rangées

Roulement à rouleaux à 2 rangées :


Supportent de lourdes charges
Très rigides
Différentes configurations (géométries des bagues intérieure et extérieure)

TDI
TDO
27
Hélicoptère: Liaison turbine - rotor

Rotor 300 tr/min

Turbine
6000 tr/min

28 -28-
Dimensionnement
Problématique de la charge axiale induite

29
Principes généraux - Rappels
Pour une charge radiale Fr et une charge axiale Fa

La méthodologie vue 1. Déterminer la charge statique radiale


en CONAN pour les équivalente P0 .
roulements radiaux
reste vraie 2. Vérifier que : 𝑪𝟎 > 𝒔𝟎 × 𝑷𝟎
Où a0 dépendant des conditions de
fonctionnement et C0 est la capacité de
charge statique,

3. Déterminer la charge radiale dynamique


équivalente P

4. Vérifier qu’elle est suffisante P > Pmin


5. Calculer la durée de vie 𝒏
𝑪
𝑳𝟏𝟎 =
𝑷
30
Problématique des roulements à contact oblique

Fr

Cet effort est équilibré Ces efforts de contact


A l’équilibre l’arbre exerce par les efforts de conduisent à l’apparition
une force radiale Fr sur la contact piste / Corps d’un effort axial induit ai
bague intérieure du roulants exercé par le roulement
roulement sur l’arbre

Fr

31
Calcul des efforts induits

La direction de la charge induite est


connue : définie par la géométrie du
roulement

La norme de la charge induite dépend :


• de l’effort radial
• du nombre de corps roulants chargés, Fri
• des jeux internes,
ai 
2.Yi
• de la pré-charge
• de l’environnement …

En pratique les roulementiers peuvent proposer d’autres formulations, ce qu’il faut


retenir est qu’une charge radiale conduit à l’apparition d’une charge axiale induite
dont la norme dépend de la charge radiale,
32
Calcul des charges axiales transmises par les roulements

Les charges axiales


transmises ne sont
pas égales aux
charges induites

33
Calcul des charges axiales transmises par les roulements

Problématique : Equation d’équilibre de l’arbre (ou du moyeu)

Fa _ ext  Fa _ rlt1  Fa _ rlt2  0


Connu Inconnu

Système hyperstatique

Ajout des conditions supplémentaires :


La charge axiale transmise par un roulement à contact
oblique est au moins égale à sa charge induite.

Un des roulements ne transmet que sa charge induite

34
Calcul des charges axiales transmises par les roulements

Convention d’écriture pour les efforts

Effort avec plusieurs composantes, dont l’orientation réelle

F n’est pas définie.


Représenter par une flèche dans le sens positif sur les
schémas

Effort uni-axial, dont l’orientation réelle n’est pas définie, par

F exemple l’effort axial extérieur


Représenter par une flèche dans le sens positif des axes sur
les schémas

Effort uni-axial, dont l’orientation réelle est connue, par

F exemple les efforts induits lorsque le montage est précisé


Représenter par une flèche dans le sens de sa direction réelle

35
Calcul des charges axiales transmises par les roulements

Calcul direct : Efforts extérieurs exercés sur l’arbre

Fr ,Mr
Identifier les efforts extérieurs exercés
B sur l’arbre
A Positionner les centres de rotulage
O
Fa

Identifier le sens des efforts axiaux exercés par les roulements

FaB
FaA
FaA FaB

36
Calcul des charges axiales transmises par les roulements

FrB
FrA Ecrire l’équilibre statique
Fr ,Mr radial de l’arbre (2D)
Fr  FrA  FrB  0
B O
A  
Mr  AO Fr  AB FrB  0
En déduire la norme des efforts
radiaux transmis par les
roulements
Les efforts s’appliquent aux centres de rotulage
Montage en O Montage enRXA  FrA
RB  FrB

B
A
aB Calculer la norme des efforts
aA
axiaux induits
R R
aA  A aB  B
2.YA 2.YB

Montage en O Montage en X
37
Calcul des charges axiales transmises par les roulements

Déterminer le sens de la résultante vectorielle : Fres  Fa  a A  aB

Déterminer le roulement pouvant transmettre cette charge

Fres
A Fres B
A B

Montage en O Montage
Montage en O Montage en X
Fres
A Fres B
A B

38
Calcul des charges axiales transmises par les roulements

Le roulement qui ne transmet pas cette charge transmet sa charge induite

FaA=aA Fres
B A
Fres B FaB=aB
A

Montage Mont
Montage en O Montage en en
X O
Fres
Fres
A B A B
FaB=aB FaA=aA

nO Montage en X en O
Montage Montage en X
39
Calcul des charges axiales transmises par les roulements

Ecrire l’équilibre axial de l’arbre


FaB=aB
Fa
Fa
FaA=aA
A B
A B FaA
FaB

Montage en O M
aB  FaA 
Montage enFaX 0  FaA  aB  Fa
a A  FaB Montage enFO  a  F
 Fa  0  aB A a

FaA=aA
FaA
Fa Fa
B B
A A
FaB
FaB=aB

O aB  FaA Montage en FX  a  F


 Fa  Montage
0 aA enB O a 40 a A Montage
FaB  Fa en
0 X FaB  a A  Fa
Calcul des charges axiales transmises par les roulements

Calcul direct : Efforts extérieurs exercés sur le moyeu (roue)

Fr ,Mr Identifier les efforts extérieurs


B Fa exercés sur le moyeu
A
O Positionner les centres de rotulage

Identifier le sens des efforts axiaux exercés par les roulements sur le
moyeu

A B

A B

41
Calcul des charges axiales transmises par les roulements

Le reste des calculs se déroulent de la même façon

Travail personnel : Indiquer les efforts axiaux transmis par les roulements au moyeu en
fonction de l’effort axial Fres

A B
A B

Fres
Fres

Montage en O Montage e
Montage en O Montage en X

Fres Fres

A B A B

42
Montage en Xen O
Montage Montage en X
Calcul des charges axiales transmises par les roulements

Synthèse : Méthode des « indices »

1. Déterminer sur quel élément (arbre/moyeu) la charge axiale extérieure s’applique,


En ne considérant que cette charge axiale extérieure déterminer le roulement qui
transmet cette charge.
Indicer (1) ce roulement et (2) l’autre.

Fa Fa
1 2
2 1

Fa Fa
2 1
1 2

43
Calcul des charges axiales transmises par les roulements

Ces formules
peuvent être
3. Déterminer en norme les efforts radiaux Fr1 et
appliquées
Fr2 transmis par les roulements directement

4. Déterminer en norme les charges axiales


induites a1 et a2

5. En déduire les charges axiales transmises par


les roulements.

a1  a 2 a1  a 2

 a1  a2   Fa  a1  a2   Fa
Fa2  a 2 Fa2  a 2 Fa1  a1
Fa1  Fa  a 2 Fa1  Fa  a 2 Fa2  a1  Fa

44
Calcul des charges axiales transmises par les roulements

A retenir :

Un roulement transmet sa charge induite

L’autre transmet plus que sa charge


induite de sorte que l’arbre soit en
équilibre axial!

45
Application : transmission roue-vis
Caractéristiques
roulements
SKF 7305 BE-2RZP

d=25,
D=62,

Co=14 000 N,
C=24 200 N,
e=1.14,
Xo= ;
Yo= 0.26;
X=0.35,
Y=0.57

Fr Fa N %
(N) (N) (tr/mn) temps
1 -600 -1600 1440 80
2 -900 -2400 960 10
3 -900 2400 -960 10

Déterminer la durée de vie des roulements avec une fiabilité de 95%


46
Application : transmission roue-vis

Analyse du montage
Montage en X
Efforts extérieurs exercés sur l’arbre
Centres de rotulage A et B

A B

A B
Efforts axiaux exercés par les
roulements sur l’arbre

48
Application : transmission roue-vis

Equilibre radial de l’arbre

Efforts : FrA  FR  FrB  0


FrA Fr FrB
A O B Moments en A : L.FR  2L.FrB  0
L L
FrB  FrA   21 Fr
Efforts induits

R A  RB  1
2
Fr A O B
aA Fa aB
R Fres  Fa  a A  aB
a A  bB  . 1
2
Y
49
Application : transmission roue-vis

Equilibre axial

FaA  Fa  FaB  0

Y Fres  0 Y Fres  0

X X
FaA Fa FaB FaA Fa FaB

FaA  a A FaB  aB
FaB  a A  Fa FaA  aB  Fa

50
Application : transmission roue-vis

Application Numérique

Niveau 1 2 3
Fa -1600 -2400 2400
Fr -600 -900 -900
RA 300 450 450
RB 300 450 450
aA 263 395 395
aB 263 395 395
Fres -1600 -2400 2400
FaA 1863 2795 395
FaB 263 395 2795
Efforts en N

51
Application : transmission roue-vis

Méthode des indices

1 2 2 1
Fa Fa

A A B
Cas 1 & 2 B Cas 3

Fr1 Fr Fr 2 Fr Fr1
Fr 2

A A B
B

R1  R 2  R  21 Fr
52
Application : transmission roue-vis

Cas 1 & 2 Cas 3


a2 a2 a1
a1

A A B
B
R
a1  a 2  . 1
2
Y
Fa1 Fa2 Fa2 Fa1

a1  a 2
A B A B

Fa2  a 2
Fa1  Fa  a 2
53
Application : transmission roue-vis

FaA FaB Cas 3


Cas 1 & 2

A B
R R
FaB  . 1
2
FaA  .
1
2
Y Y
FaA  Fa  FaB FaB  Fa  FaA

54
Application : transmission roue-vis

Résistance à la détérioration statique

𝑪𝟎 > 𝒔𝟎 × 𝑷𝟎 avec Po = max (Fr, Xo.Fr + Yo.Fa)


Les roulements SKF de base ont
un angle de contact de 40°

Les valeurs des coefficients


peuvent aussi être trouvées sur
les catalogues fabricants

X0 et Y0 selon ISO 76

55
Application : transmission roue-vis

Coefficient de
sécurité so
(Source SKF)

Niveau 1 2 3
Xo.Fr + Yo.Fa
Rlt A 1010 1514 314
Rlt B 210 314 1514
Po : RltA 1010 1514 450
Po RltB 300 450 1514
Efforts en N

56
Application : transmission roue-vis

Charge radiale dynamique équivalente pour chaque niveau

Si Fa/Fr > e : P = X Fr + Y Fa

Si Fa/Fr  e : P = Fr

Niveau 1 2 3
Fa/Fr
RltA 6,21 6,21 0,88
RltB 0,88 0,88 6,21
PeqA 1167 1751 450
PeqB 300 450 1751

57
Application : transmission roue-vis

Charge minimale

Pour les roulements à billes P > 0,01 . C = 242 N

Niveau 1 2 3
Fa/Fr
RltA 6,21 6,21 0,88
RltB 0,88 0,88 6,21
PeqA 1167 1751 450
PeqB 300 450 1751

58
Application : transmission roue-vis

Durée de Vie Capacité de charge dynamique (N) :


charge radiale appliquée pour que 90%
des roulements testés ait une durée de
vie ≥ 1 Million de tours
Coefficient dépendant du
type de contact
- ponctuel (bille) n = 3
Durée de vie en - linéaire (rouleaux) n = 10/3
Million de tours

𝒏
𝑪
𝑳𝟏𝟎 =
𝑷

Charge radiale équivalente


59
Application : transmission roue-vis

Charge équivalente multi-niveaux

Chaque niveau est associé à


- une charge radiale équivalente Pi constante
- une vitesse de rotation constante Ni
- un taux de fonctionnement en temps ait
a t
i .Ni
On définit le taux de fonctionnement en tours aitr 
 atj .Nj
j

𝑛
On définit la charge radiale équivalente 𝑃𝑒𝑞𝑢𝑖 = 𝛼𝑖𝑡𝑟 . 𝑃𝑖 𝑛
𝑖

60
Application : transmission roue-vis

Application

Niveau 1 2 3 Pequi_A 1206


Fa/Fr
RltA 6,21 6,21 0,88
Pequi_B 745
RltB 0,88 0,88 6,21
PeqA 1167 1751 450 C 24200
PeqB 300 450 1751
LA (Mtr) 8090
LB (Mtr) 34333
Niveau 1 2 3
Ni (tr/mn) 1440 960 -960
at 0,8 0,1 0,1 S
at*Ni 1152 96 96 1344
atr 0,86 0,07 0,07

PA 1167 1751 450


PB 300 450 1751 S
atr.(PA)^3 1,36E+09 3,83E+08 6,51E+06 1,75E+09
atr.(PB)^3 2,31E+07 6,51E+06 3,83E+08 4,13E+08

61
Application : transmission roue-vis

Durée de vie en h

a tr
Lh  LMtr .106. i
LhA (h) 1,00E+05
i Ni .60 LhB (h) 4,26E+05

Durée de vie
avec une
fiabilité de 90%

𝒏
𝑪
𝑳𝟏𝟎 =
𝑷
10 = 100 -90
62
Application : transmission roue-vis

Fiabilité > 90%

Ls/L10

5.6 1
 ln(F)  1.5
Ls (F)    .L10
 ln(0.9) 
3.52
a
1
F : Fiabilité souhaitée ( 0 < F < 1 )
1

F: Probabilité Fiabilité

0,25 0,5 0,9 1


63
Application : transmission roue-vis

Application : durée de vie avec une fiabilité de 95%

F 0,95
a1 0,61885438

LhA 62 082
LhB 263 483

64
Application : transmission roue-vis

Travail personnel : Durée de vie à 98%

Fr Fa N %
(N) (N) (tr/mn) temps
1 -1200 -3200 150 5
2 -300 -600 1200 50
3 -450 900 -750 45

65
Montage
Jeux, Pré-charges

66
Généralités

Les règles principales


vues en CONAN pour
les roulements radiaux
restent valables

• La bague qui tourne par rapport


à la charge est montée serrée
pour éviter le laminage.

• La bague qui est fixe par


rapport à la direction de la
charge est montée glissante
Particularités des roulements à contact oblique

• Ils sont toujours montés par paire en opposition

• Montage de roulements ajustés :


Les arrêts axiaux peuvent se faire que sur 4 points mais leurs
positions relatives dépend du type de montage (X ou O) pour assurer
la transmission de la charge axiale

68
Exemple de montage
Epaulements

Ecrou à encoches

Roue de remorque de Caravane


69
Exemple de montage
Epaulements

Manchonneuse :
appareil de façonnage des
embouts de tubes

Ecrou à encoches

https://pierreprovotbtsmihanzelet.wordpress.com/tag/manchonneuse/
70
Exemple de montage

http://www.verti.fr/mecanique_030.htm
71
Exemple de montage

https://pierreprovot.wordpress.com/2008/01/23/sance-de-tp-du-23012008-g2/
72
Dimensionnement des Arrêts axiaux

Les dimensions d’appuis sont fournies par les fabricants

73
Particularités des roulements à contact oblique

• Nécessitent un réglage du jeu (pré-charge) de fonctionnement


qui est réalisé en agissant sur la bague glissante

Les performances et la
fiabilité opérationnelle
des roulements
dépendent du réglage
correct

74
http://cale-pelable.fr/
Dispositifs de réglage (exemple)

Arbre court – Charge fixe

• Réglage à l’aide de cales pelables

http://joho.monsite.orange.fr/

http://barreau.matthieu.free.fr/cours/Liaison-pivot/pages/roulements-2.html
75
Dispositifs de réglage (exemple)

76
Dispositifs de réglage (exemple)

Arbre long – Charge fixe

• Réglage à l’aide d’éléments élastiques :


ressort hélicoïdaux, rondelles Belleville,
rondelles ringspann …
Les rondelles montées pour s’opposer à
Rondelle Belleville
l’effort axial le plus faible

77 Rondelle Ringspann
http://joho.monsite.orange.fr/
Dispositifs de réglage (exemple)

Logement tournant – Charge fixe


• Réglage à l’aide de rondelle plate (pour
assure la transmission uniforme des efforts),
d’écrou à encoches, rondelle frein.
Limite les effets de la dilatation, augmente
la charge des roulements peu chargés

78
Jeu ou pré-charge ?

Source En général un jeu de


SKF fonctionnement positif
proche de zéro est optimal

Source
Timken

Le jeu fonctionnel va être influencé


par les conditions de
fonctionnement : dilatation …

79
Conséquences réglage jeu / précharge optimal

Sans réglage

Meilleure répartition des charges


entre les corps roulants

• Meilleur guidage des corps roulants


 Silence de fonctionnement
 Guidage de l’arbre

Répartition de la charge • Limitation des phénomènes de tassement


sur les Corps Roulants  Augmentation durée de vie

• Augmentation de la rigidité
 Guidage de l’arbre

Avec réglage
80
Exemple dispositif réglage de la précharge

Précharge rigide Précharge élastique

81
Choix des limites de réglages

Paramètres à prendre en compte (source Timken) :


• Type d’application
• Charge en présence / Taux d’utilisation
• Caractéristiques des éléments mécaniques
adjacents
• Modifications du jeu dues aux différences de
températures et aux déformations
• Taille du roulement
• Méthode de lubrification
• Matériaux de l’arbre et du logement
• …

82
Choix des limites de réglages

Pourquoi est-ce si
compliqué ?

Qu’est-il possible
de faire ?

83
Précharge – Rigidité
Valable aussi pour les roulements
radiaux à billes

84
Présentation de la problématique : roulement isolé

Charge (Fa)
Fa
da

Déformation (da)

Relation non-linéaire
Dépend de la géométrie interne du roulement

Non connue, des approches sont présentées plus loin


85
Présentation de la problématique : roulement isolé

Charge de fonctionnement

Charge (Fa)
Futile
da

Futile

dutile Déformation (da)

86
Présentation de la problématique : roulement isolé

Introduction d’une précharge

Charge (Fa)
da

Qo

Xo Déformation (da)

87
Présentation de la problématique : roulement isolé

Charge de fonctionnement

Charge (Fa)
da Q

Qo

Xo Déformation (da)
Ddutile

88
Présentation de la problématique : roulement isolé

Sans précharge Avec précharge

Charge (Fa)
Charge (Fa)

Futile
Qo

dutile Déformation (da) Xo Déformation (da)


Ddutile

Q > Futile (mais la charge locale peut diminuer)

Ddutile < dutile  Diminution effets de fatigue

89
Présentation de la problématique : 2 roulements

Source : Guide des Sciences et technologies industrielles (Fanchon)


Charge (Fa)

Charge (Fa)

90
Déformation (da) Déformation (da)
Présentation de la problématique : 2 roulements

Introduction de la précharge Xo

d1
Xo d2

La charge résultante dans les 2 roulements est la même Qo


Qo Qo Qo Qo

91
Présentation de la problématique : 2 roulements

Déterminer Xo connaissant Qo
Charge (Fa)

Charge (Fa)
Qo Qo

d1 Déformation (da) d2 Déformation (da)

X o  d1  d2  d0

Jeux internes
92
Présentation de la problématique : 2 roulements

Comment déterminer Qo

Système préchargé « au repos », efforts s’exerçant sur les roulements

Qo Qo Qo Qo

En fonctionnement, charge axiale


Fa

D D
93
Présentation de la problématique : 2 roulements

Bilan des efforts sur les roulements


Q1 Q2
Q1 Q2

Objectif Q2 > QL (défini par le CdC)

Bilan des efforts sur la structure

Fa
Q1 Q2

Fa+Q2-Q1=0

94
Présentation de la problématique : 2 roulements

Bilan Graphique

Charge (Fa)

Q1

D D
Qo Fa

QL

Déformation (da)
95
Présentation de la problématique : 2 roulements

Charge (Fa) Positionner QL et Q1=Fa+QL

Q1

Remarque :
Les 2 courbes peuvent
Fa
être sur des graphiques
différents.

QL

Déformation (da)

96
Présentation de la problématique : 2 roulements

Positionner les points A,B,C,D

Charge (Fa)

B C
Q1

Fa

A
QL
D

dA dB d dC Déformation (da)
97
Présentation de la problématique : 2 roulements

Approximer les courbes (AB) et


(DC) par des segments

Charge (Fa)

B C
Q1

Fa

A
QL
D

dA dB dD dC Déformation (da)
98
Présentation de la problématique : 2 roulements
On cherche h tel que
L1 D1 = D2 = D
On applique Thalès
Fa  f f D
 1 
Fa Fa L 2
Fa f D

Fa L1

D1 D2
D D 1 1
1   D.     1
L1 L 2  L1 L 2 
f (?) L1.L 2 L2
D f Fa
L1  L 2 L1  L 2

L2
Qo  f  QL
99
Présentation de la problématique : 2 roulements

Autre Approche
Identifier le roulement qui se décharge
Positionner QL et Fa
Charge (Fa)

Fa Fa

QL

100
Déformation (da)
Présentation de la problématique : 2 roulements

Faire un « miroir » de l’autre courbe et


la positionner par rapport à Fa
Charge (Fa)

Fa

QL

Déformation (da)
101
Présentation de la problématique : 2 roulements

Déterminer le point de fonctionnement


et la précharge
Charge (Fa)

Qo

d2 d1 Déformation
(da)
102
Présentation de la problématique : 2 roulements

Application : répartition des efforts axiaux sous charge Fu

Fu

Repérer le roulement qui se « décharge »

103
Présentation de la problématique : 2 roulements

Le roulement 2 se décharge
Charge (Fa)

Fa1

Fu

Fa2

Déformation
(da)
104
Présentation de la problématique : 2 roulements

Le roulement 1 se décharge
Charge (Fa)

Fa2

Fu

Fa1

Déformation
(da)
105
Pour généraliser

Il faudrait prendre en compte :


• Les efforts axiaux induits pour les charges mixtes,
• Les déformations des arbres et des carters,
• Les dilatations thermiques
• …

106
Comment obtenir les courbes « efforts - déplacements » ?

Ce ne sont pas des données « catalogues » facilement accessibles

Modèle de Palmgren - 1967

Cas de charge
radiale : da =0 axiale dr =0
5Fr 5Fa
Charge sur éléments roulants Q Q
i. z.cosa z.sin a
Type de roulement
0.0032 Q2
Rotule sur billes dr  3 -
cos a D w
Q2
Rigides à billes d r  0.0023 -
Dw
0.002 Q2 0.002 Q 2
1890-1971 Billes à contact oblique dr  3 da  3
cos a D w sin a D w
Chef service technique Rouleaux à contact linéaire sur les 0.0006 Q 0.9 0.0006 Q0.9
dr  da 
SKF 1937-1955 deux pistes cos a l 0a .8 sin a l 0a .8
3 3
Rouleaux à contact linéaire sur une 0.0012 Q 4 0.0012 Q 4
dr  da 
cos a l a2 sin a l a2
1 1
piste, ponctuel sur l'autre

0.024 Q 2
Butées à billes - da  3
sin a D w

A. Palmgren, Les roulements descriptions, théorie, applications,SKF 1967, 120 p.


107
Comment obtenir les courbes « efforts - déplacements » ?

Fr : charge radiale en daN


Fa : charge axiale en daN

Dw : diamètre des éléments roulants en mm Ce ne sont pas des données


catalogues ! Et pour un « même »
la : longueur effective des rouleaux en mm roulement elles vont changer d’un
fabricant à l’autre
Z: nombre d'éléments roulants
i: nombre de rangées d'éléments roulants
a: angle de contact (sous charge)

Q: charge maximale sur les


éléments roulants en daN
dr : déplacement radial en mm
da : déplacement axial en mm

108
Obtenir les données « hors » catalogue

• Demander au fabricant (cela dépend de la taille de l’entreprise …)

• Démonter un roulement identique

• Utiliser des modèles CAO fournis par les fabricants

Z=7
Dw = 6 mm
i=1
α=0

109