You are on page 1of 8

elektor

mai 1986
II!I
&il

T. Scherer balaise

Une réserve de puissance gigantesque, des performances
remarquables, utilisable en monophonie pour la
sonorisation ou en stéréophonie pour la haute-fidélité,
des entrées symétriques et des protections automatiques,
voici enfin un véritable amplificateur professionnel.
Sonorisation ou haute-fidélité, quel que soit le champ
dbpplication que vous lui trouverez, Ibmplificateur
Balaise conçu, mis au point et dûment testé dans nos
laboratoires, remplira ses fonctions avec la poigne et
Ibssurance de ceux qui ne sont jamais au bout du
rouleau.

il Ya dix ans à peine, 100 watts, c'était
Tableau. Caractéristiques résumées de l'amplificateur Balaise
une puissance exceptionnelle pour
Sensibilité d'entrée: 775 mV (0 dB) pour la puissance nominale un amplificateur. De plus, pour un
Impédance d'entrée: étage de puissance 22 kQ électronicien amateur, l'accès à des
étage d'entrée 47 kQ transistors de puissance corrects à
Bande passante: 8 Hz à 100 kHz 1+ 0 1 - 3 dB)
un prix abordable relevait de la
guerrilla plus qu'autre chose. En ce
Distorsion: 0,1 % de 10 Hz à 30 kHz pour 1000 W sous 8 Q temps-là, il ne fallait d'ailleurs pas
2x500 W sous 4 Q
trop en demander en matière de
2x250 W sous 8 Q
0,01 % de 10 Hz à 30 kHz pour 600 W sous 8 Q
performances.
2x300 W sous 4 Q Aujourd'hui, l'utilisation de transis-
2x200 W sous 8 Q tors de puissance en technologie
MOSFET constitue une solution
Facteur d'amortissement: 100
aussi élégante qu'efficace. Par con-
• Préamplificateur avec commutation mono/stéréo, entrées symétriques/asymétriques et tre, la conception et la mise au point
potentiomètre de volume des étages d'entrée et des dispositifs
• Mise sous tension progressive du transformateur d'alimentation de protection automatique posent
• Surveillance de tension continue en sortie
des problèmes inconnus jusqu'alors,
• Relais temporisé pour le haut-parleur
• Ventilation thermostatée
en raison notamment de la puissance
mise en jeu. Cet article est là pour

ou 1000 W 1000W? (mono) sous 8 Q . Le point la sonorisation en plein air. comme nous venons de le voir. si si nous avons retenu ce mot dit "fami. Cela signifie qu'il faudra dissiper. vous con. Au contraire. soit schéma est J'utili- 45 W max. la dissipation maximale évident avec des transistors MaS- encore raisonnable (songez à vos n'est pas atteinte à pleine modula.5) x 1kW = 1214 W.. FI elektor mai 1986 1 2 montrer comment ces difficultés ont performances obtenues sont supé. il Il faut opter. qui vous fera redécouvrir de 18. Les la modulation est de l'ordre de 64% mentation générale. que la dissipation est maximale. ou environ satiOn de VMOS- sous le nom de Balaise est l'appareil Un amplificateur qui débite 1kW 30 W en régime musical. il est peu faut fournir aux étages de puissance thermiques. rieure au maximum. que les valeurs En matière de sonorisation d'orches. nous le verrons le mois pro. amplincateurs 250 W sous 8 Q. Sur le plan FET linéaires. Les dn- l'on veut respecter la dynamique des lier". des FET (2. circuit de plus près. qu'elles soient de quantité négligeable. En sonori. Pour obtenir celui de transis- qualité). radiateurs de refroidissement. radiateurs. laquelle est pré- vos propres oreilles!). une puissance de sortie de 1kW. ce qui n'est pas en mode ponté (monophonique) soit Cependant.5%. D'où l'intérêt dégrade pour une modulation infé. chaleur. c'est pour ce qu'il comporte sous forme de chaleur. levée sans vergogne. De ce fait même. par transistor. La tension drain-source marche. les puissances de nom "Balaise" ne comporte aucune justifié par l'existence d'une alimen. dissipation thermique énorme. "musical" que dition. 500 W qui prendront le chemin des font appel à un de la médiocrité des sonos criardes.4 x Pmax lëtage d'entrée de ceux que l'on a pompeusement soit 0. soit 120 W pour les bles. de la plus grosse réserve de dynamique toujours con. Cette été résolues au laboratoire d'Elektor. montage en cas- dont les amplificateurs poussifs sont que. sance de 1000 W donne lieu à une litent le montage en pont.5 V en pratique) est alors chain. ou 500 W sous Les pertes à mettre au compte du haute-n'délité. rieures à celles de la plupart des valeur est de connguratiOn de amplificateurs haute-fidélité. cade symétrique en saturation quasi permanente. dans les sché- d'une possibilité d'utiliser l'amplifi. SOlent adéquates.. qui réclament déjà 15 V de ten- voisins. ses A quoi bon 4 Q! . Figure 2. sidérées comme indispensables. un écrêtage plus vos enceintes acoustiques (à con. qui par leur symétrie faci. avant d'aborder le deux canaux. il faudra procéder à une cation et qui se servez un facteur d'amortissement rendement maximal est (en théorie) ventilation active. que le choix du Le facteur de multiplication par 2 est des composants tre ou de scène. quelque vers de Balaise sources sonores amplifiées et sortir d'admiratif et d'imposant. à vos haut-parleurs et aussi à tion. on utilise deux grands qui se chargent qu'il vous faut pour disposer d'une qui sortent de l'ordinaire: une puis. à cause des problèmes tors bipolaJies. puis. pour un canal. Cette puissance est répartie fort de ce Ainsi.4 x 500 W = 200 W pour un est devenue un baptisés "haut de gamme" ou "éso. aux épaules suffisamment larges pose toute une série de problèmes mécanique. Deux canaux délivrent donc courant de repos sont de 400 mA x 10 V(15 V) x 2 = 60 W performances sont remarqua 2x500 W (stéréo) sous 4 Q. canal standard des térique". ce qui ne fait . néanmoins. part de l'amplifi- fortable. sur la tension d'ali- cateur en mode stéréophonique.. Sa Figure 1.. est automatisée. pour un rendement le probable qu'une puissance de 1kW (100118. plus élevé possible. dont la mise en caractérisent par excellent. tation symétrique. En utilisation domestique. FET.. Le sation. connotation péjorative.. l'ordre de milliers de watts sont con. à conditiOn Précisons encore. le super amplificateur de puis- sance que nous vous présentons ici L'architecture entre 16 transistors MOSFET. puisqu'en fait le rendement se sion de commande. Un canal de Balaise délivre soit 400 W pour les deux canaux. même 0. Sans le courant de repos (environ 400 mA) et complémen- parler de la démesure impliquée par dégage à lui seul quelque 120 W en taJie. et c'est lorsque mas classiques.

. et de votre compteur E. l'adjonction d'une alimentation sup.. est remplacée par comme c'est le cas ici... o Z .z. est tout bonnement indispensable. on cas en raison de l'importante puis.... o c :5 .. avec en prime des conditions de courant du transformateur d'alimen.. un excel. un étage de puissance de 1000 W de la mise sous tension: un étage de reconnaîtra faci~ sance envisagée.~ ~ ~. ..: N~ .:. . Dans le qu'accroître les pertes. fonctionnement très stables. Second problème: le parasite schéma détaillé thode.F manifeste. en douceur pour limiter l'appel de ser instantanément les bobines de été conservées. Un seul remède: . Rien qu'à l'ordre de 3 kW sur la sortie HP! La mas de principe plémentaire. sans le munir 1kW délivre une impulsion de lement les sché. vos haut-parleurs.'"" ID Il: .. > N i l 88 .. dont les numé. u -. " ~CD CD en lLlL !!:!!: N . rait sa présence . % ~ .. de surcroît.. la moindre panne d'un rotations des lent découplage entre l'étage donc.t @ . un allumage tel amplificateur risque de carboni- composants ont d'entrée et le circuit de puissance. u -1 Figure 3. I!I' 3 .. . Cette mé. trop dispendieuse dans notre Il est hors de question de construire provoqué dans les haut-parleurs lors de Balaise. en sautant! Il faut Par ailleurs.. elle procure... elektor mai 1986 .. tation. . ~ . ~l ... de circuits de protection.. pour commencer. le fusible 16 A présence d'un circuit temporisateur des fjgures 1 et adjonction n'est guère sensible..D.-'------++---I~ 20 u: ~ . u li! u > > ~ tri--t_+---_-. Le coût de cette la mise sous tension. M ~Q o~ ..-.-.1 . 1 L __ . . 2.:. :--~-~"""""""''''''''''+-f N .

3 lëtage d'entrée 2x 24 V/1SO mA avec :t 90 V pro- recherche de performances élevées 12 V cure un rende- (rapport signal/bruit. tandis que l'étage de puissance en occupe 90V deux autres.. Les avantages de ce dispositif particulier sont les sui.TrS. La fréquence limite de l'étage en fonctlOn pro- d'entrée s'élève à JO MHz. ramenés à l'entrée. Figure 5 Un leur capacité parasite est stable éga. ce qui donne lieu à une contre. se compen- sent mutuellement du fait de l'usage de transistors complémentaires et de l'égalité des courants..--_~""-'. Les principes 12 V Le schéma de l'amplificateur se + divise en trois parties caractérisées par leur fonction spécifique: l'étage d'entrée.. ainsi que les circuits de D22 . les drivers et l'étage de puissance proprement dit. Il faudra donc trois cir. Les deux pour des courants de collecteur fai. ce qui donne un bon facteur de toriques sont mis bruit. qui inclut également les dn'vers T3 et TB. transformateurs 86031·5 bles. ___-------a@) cuits imprimés en tout pour réaliser un Balaise complet.. possède d'excellen- préamplifjcateur tes qualités. L'ah lité de l'amplificateur est prédomi- mentatlon de nante. et l'étage L-_~----4----a0 formances atten- 70 .. tionner essentiellement en ampli.. on supprime sionnée en pro- ainsi les cycles de charge-décharge portion des per- des condensateurs... ~--_----c:J 0 sistors de l'amplificateur différentiel est presque constante. distorsion. il se devra d'être l'élément le plus performant de l'ensemble. 75 V d'entrée reste très rapide. universellement adopté. et. ~® ahmentation complémentaires (T9 + TJO et T4 + 86031-4 90 V apparaltra dans T5) avec leur source de courant. rage. 75 V collecteur-émetteur des quatre tran.. Ces l'article du mois deux amplificateurs différentiels prochain. De ce fait. Cette tension ralt se passer constante permet aux transistors de . La Tf. La tension 70 . ainsi que le 4 courant continu en sortie. T ••2 L. au cours l'amplificateur.+---~>--__+_--. Cette configuration de sont alimentés en base (figure 1). . D33 = 1N4002 protection automatique sont groupés sur un seul circuit imprimé. 3. et ne produit donc pas de 100 V 1000 W ne sau- distorsion de linéarité. 5 vants: les courants de base de T9 et TJO. L'étage d'entrée procure essentiel. avec des Tr4. même dues. dëvlter les torique sies.:J@ d'une ahmenta l'amplificateur différentiel de fonc.-~-+---. ment élevé à temps de montée) a abouti..--.surveiller préventivement la tempé- 1 elektor mai 1986 rature des radiateurs.. comme son influence sur la musica- Figure 4. par exemple appels de cou- ILP 9A251 (220V/2 x 55v/6.55 VIlS A OU gressivement afjn 2x2BV/15A valeurs de composants bien choi... 10000~ amplificateur de lement. L' alimen- tation de l'étage d'entrée et des dri- vers. protection et le par sa symétrie... des dernières années. . rant trop impor- torsion d'intermodulation transitoire tants au démar- (TIM).82A) réaction avec un faible taux de dis. fonctionnent en parallèle pour un signal alternatif. 10000ll sance dimen- lQDV ficateur de courant. qui. tlOn de puis- 3. à un circuit les clrcuits de type. comporte deux :t 12 V Le circUlt imprimé de cette étages amplificateurs différentiels l.---d@ 2x 15V/40DmA 'SI lement un gain en tension..

~~ BC560. comme dans l'amplificateur Cres- cendo. y~/ 1 '--." t . La présence de D7 et Dl2 permet l'utilisation de transis- tors à faible bruit du type BC550 et Yl -./ ' . La fréquence limite des dn"vers est très élevée et on ne II-fr .. car la T~/ numérotation des transistors de la 1---- figure 1 a été conservée.-. elektor I!!I mai 1986 liiI 1 Les dn"vers sont intégrés dans l'étage d'entrée: ce sont les transistors T3 et 6a TB de la figure 1.------+.s:..' laquelle vous reconnaîtrez facile. Pour suivre la description à venir. _ t i i t.1[ /..'. 1 sont rapides et se comportent à l'écrêtage. qui est déjà linéaire à souhait. et vers le radiateur.j i /. Les diodes zener sont plus nombreuses qu'à /l.-----+1_ des MOSFET sion de collecteur de T9 et T4.' ~-- (UD) des VMOSFET. i alum1fllUm qUi se et le bruit de fond de l'étage i i chargent dëva. que celui des transistors bipolaires. d'entrée.1 ment rectiligne.:' gure 2) 4 que l'on épaule T3 et TB. / avec des transistors VMOSFET (fi.t"'L+-~--+-. cette fois c'est . 1 Conséquence: la caractéristique ID ..:t''''I / . montés en parallèle. Gaba rit de perçage des cormères en teur des transistors des amplifica- teurs différentiels se situent donc vers 0.9 mA.. du point de vue musical. reportez-vous à la figure 3.. vous constateriez peut-être que le comportement des FET en régime saturé est moins dou. car ce sont des transistors dn'vers qui font de l'amplification de tension.. uti- cuer la chaleur lisés comme diodes. -r-- ment le schéma de principe. Les transistors T2 et T7. la con- ception de Balaise est plus subtile qu'il paraît à première vue.. Et si vous deviez pousser un amplificateur Balaise Y7 jusqu'à l'écrêtage. -. constate aucune interaction avec l ' ~ - 1 l'étage d'entrée. ce qui est un compro- mis optimal entre la bande passante :~ --t. Les références choisies f'1- .. Toutefois.s: ~. TI et T6 fonctionnent en source de courant et délivrent envi- ron 0. Comme ils sont sur la figure l. avec ICI et IC2. devient parfaite. !'. les tensions d'ali- mentation de l'étage d'entrée et des dn"vers à ±BO V.-.s:. comme les transis- .~. ~61 du type "horizontal". . 1--. "'0 ~ 86031-Ga compensent la dérive en tempéra- . l '~. bien connu de nos lecteurs 1 -- audiophiles.45 mA. C'est pourquoi les dn"- vers sont configurés en cascode.---lr-~ détaillé 1 -- Il i. limitent la ten. du point de vue d'une -.• . 1 Le schéma -.' r. T3 et TB ne donneraient pas un résul- tat satisfaisant. Les courants de collec- Figure 6a. sur r '.S: /. L'étage de puissance est constitué par des MOSFET complémentaires .---+' oreille musicale. D4 stabilisent.j /1 . J. Mais. 1 tors dn"vers.( 1 . 1 loureux. la- quelle doit être exempte de distor- sion.~~ l'accoutumée: DI .

. il vous cune. Les types N (2SKI351175) pré. Ces inégalités étages d'entrée et les dn'vers de songer d'emblée à la ventilation sont compensées par une série de deux amplificateurs. Pour nos lecteurs qui manqueraient d'expérience en la matière. traverse dans la contre-réaction. Les alimentations par des 2SK175/2SJ55 qui supportent 'sentent une capacité grille-source et une tension plus élevée (et qui sont grille-drain inférieure à celle des Le circuit de la figure 4 alimente les plus chers . menté en conséquence. on répartira la tâche sur deux avec la platine (plus force isolation qui sont autant de sources de non. et L'implantation des composants sur ceptable dans le contexte de l'ampli. amplificateur stéréophonique per- particulièrement stable. il passez au stade de la recherche des transistors de puissance. Figure 6b. ni sur la distorsion de 5) demande une étude détaillée dès de fond n'est pas compatible avec l'amplificateur. petits condensateurs céramique circuit de protection.T20. votre chaîne haute-fidélité.. c'est vrer ses 1000 W non seulement en numériques. carbone. alors 1W en liaison avec la source des régime permanent (sonorisation). transformateur. léger. Ceux-ci seront disposés nexions internes à ces résistances mes. les silences parfaits de vos disques Ce qui peut paraître étonnant. par tent de ce fait une inductivité inac. mais aussi en Votre décision est prise? Oui. elektor mai 1986 750 VA chacun. méthode.. Vue 86031-6b en coupe du montage méca- Montage et test njque des tran- SIstors sur la cor- Si vous êtes impatient de vous lancer nIère en dans la construction de cette petite alumIlll"um. transformateurs pourront se conten- par transistor de puissance. pendant ce son intensité dans le circuit de tout simplement des résistances au temps-là. présente l'avantage de n'exercer conseils pratiques. portera sur un modèle torique. composants en suivant les indi- pu les remplacer par quatre fois même capable de fournir 1500 W en cations de la liste. . ce qui laisse au champ magnéti- que le temps de s'établir progres- sivement dans le transformateur. et. de moindre puissance mais vante: sonorisation ou haute-fidélité? Les transistors MOSFET ont une ten. Comme amplificateur de sonorisa- dance naturelle à l'oscillation. aussi la construction mécanique de La capacité des condensateurs de tions électroniques sophistiquées. qui tion monophonique débitant 1000 W augmente d'ailleurs lors de la mise en continu. lequel définit d'emblée tous ces tracas en utilisant votre fer à chauffer. posez-vous la question sui- puissance. Patience. Et n'oubliez pas moins de résistances de 4 W cha.. Le dessin de ce cir. le choix se faudra tout en double exemplaire. Et comme les versions par les transistors de puissance certaines caractéristiques des con. hormis l'alimentation. le nombre important de résistances régime impulsionnel. centrale électrique au point de ne ture de T3 et T8.5 kVA de ces modèles sont rarissi· T13 .. Tl!. des résistances de cette Pour le transformateur. Si l'amplificateur doit déli. Le courant de repos linéarité qu'il aurait fallu compenser pas pouvoir attendre jusqu'à la publi- des dn'vers. Or. à l'exception du formant de 2x250 W sous 8 Q pour Les diodes Dl3 . en plus grand nombre. DIS servent à limi.. nature peu encombrant. l'ensemble et comportera quelques filtrage pourra être réduite de moitié. 1. cuits de protection.. il serait préférable de possède sa propre résistance de remplacer les MOSFET 2SK135/2SJ50 grille. continu que. A quoi viennent s'ajouter charge. Autant éviter cation du deuxième article. s'il vous plaît. mettez T3.. il faudra types P (2SJ50/55). alors les ter le courant de court-circuit à 5 A cuit imprimé sera publié le mois pro. En outre. Tl2. Il est inutile d'insis- 6b ter sur le fait que la section des fils de câblage doit être à la hauteur des circonstances: 2. à l'encontre des protec. On aurait faut que l'alimentation soit elle. à présent. et on pourra envisager l'économie aucune influence néfaste ni sur la L'alimentation de puissance (figure de la ventilation active dont le bruit musicalité. ainsi que tout le active. Il est implanté Si vous recherchez uniquement un (CI8 .C25) qui rendent le montage entièrement sur la platine des cir. T8 et Pl. sans appel de courant brutal qui pro- voquerait la destruction du fusible. Balaise devra être ali- en parallèle de plusieurs transistors. Et pour plus C'est pourquoi chaque MOSFET de sécurité. Cette chain dans un article qui décrira ter de ne délivrer que 7 A chacun. environ 25 mA.. moins sensible aux variations de les circuits imprimés se terminera ficateur.5 rnrn 2 au bas mot). nous reviendrons sur ces détails dès le mois prochain. Le relais Rel court-circuite cette résis- tance une fraction de seconde après la mise sous tension de l'amplifica- teur. ). La résistance de 100 Q/IO West indispensable si l'on ne tient pas à griller les fusibles à tour de bras. transformateurs identiques de galvanique -mica ou céramique- . puissance sont bobinées et présen.

. 012 = diode zener 47 V/400 mW en parallèle sur D3 et une autre sur 013. T20 .R4 = 8k2 RS. R7. C'est seu- lement après avoir mené à bien l'assemblage de la cornière et des transistors que ces derniers seront soudés sur le circuit imprimé. il ne 10 V/400 mW faut pas oublier de mettre Pl en po- 01S. tion. nous C12 220 p donnerons encore un grand nombre C13 = 100 n de détails et de conseils pour la réa- C14 = 1001'/16 V C1S.D16 lN4148 sition de résistance minimale. N'oubliez pas de revérifier très soi- gneusement l'implantation de tous les composants avant de visser les Liste des composants circuits sur les radiateurs.75 V d'autre part. Sur le circuit imprimé. il faut réunir l'alimen- C22 C2S = 33 p tation de puissance et un circuit d'amplification vissé sur son radia- Semiconducteurs: teur. Pour la sonorisa- Cl.D6. se passer de ventila- R2S . il est impératif de prévoir un ou C9. R56 = 1 Q/1 W teur.3 A lent position "ouvert". il n'est pas question RS7 = 475 Q/l % d'utiliser l'amplificateur monté en (ou 470 Q/l%l version "haute-fidélité" pour de la R58 = 27 k/1% sonorisation. vain de vérifier l'alimentation séparé- 9620. C7.6 kQ 07 . Fermer l'in- une équerre d'aluminium terrupteur qui doit court-circuiter R5S: cette fois le fusible ne doit plus . Puis 018 = lN4oo2 on soude une résistance de 5. comme nous R23.C8 = 471'/16 V nous recommandons chaudement la Cll = 1 l' polyester patience: le mois prochain.C4. voir texte sauter. R5S et insérer un fusible (réar- 2SK17S' mable) de 10 A dans l'une des lignes T17 . Oivers: Si le fusible de 10 A saute. . selon la procédure suivante: T12 = IRF 610.C16 = 100 1'/100 V lisation de Balaise. C17 = 10 n/2S0 V C18 C21 330 p Pour les essais. on con- 01. 9622 ment.014 = diode zener D4.R6 = lk8 sion .3 K/W' et remettre sous tension. 612. et les points - 03. il n'est pas T11 = IRF 9610.3 K/W R9 R12 = 180 Q suffiront pour la version "haute- R13 R22 = 220 Q fidélité" et on pourra.R24 = 10 Q/l W l'avons déjà dit.3 W remplace les deux fusibles de 6. • Mettre l'alimentation sous tension.... Avant la mise sous tension.R8 = 33 Q Deux radiateurs d'environ 0.C6.2SJ50.02 = diode zener necte entre eux les points + sa v et 33 V/1. 9612. et on 39 V/1. Pl = ajustable 250 Q (d'excellente qualité) car les signaux à amplitude forte et constante provoqueraient un échauf- Condensateurs: fement dangereux. rempla- 2 porte·fusibles pour cer le court-circuit établi sur R58 par montage sur circuit un interrupteur que l'on mettra en imprimé 2 fusibles 6. Réarmer le fusible 1 radiateur 0. du primaire du transformateur.Cl0 = 471'/100 V deux radiateurs spécialement con- C2 = 100 n/loo V çus pour la ventilation. 2SJSS' • Vérifier que toutes les manipula- ICl = 7808 tions se font dans des conditions IC2 = 7908 de sécurité irréprochables..C3. 622 • Court-circuiter provisoirement T13 . même passagèrement. Par contre. 620. par des résistances de 1Q/4 W.3 A DS..D17. T16 2SK13S. elektor ni mai 1986 liII 1 et pâte thermoconductrice) sur une cornière en aluminium de 3 mm 7 d'épaisseur au moins (voir le gabarit de perçage de la figure 6). Tl TS = BC 560C T6 Tl0 = BC S50C Mais avant d'en venir là.. CS = 330 n/loo V Aussi cruel que cela puisse paraître.04 = diode zener sa V et ... Une inver- sion de diode zener ou la permuta- Résistances: tion de transistors NPN et PNP peu- Rl = 22 k vent avoir des conséquences rui- R2 = 4k7 neuses lors de la mise sous ten- R3.3 W + 75 V d'une part.

Tr5 = de remettre en place les deux fusi. . vérifier que Pl se trouve trie de la diS- bien en position de résistance mini. sance. III toriques 55 V/15 A au secondaire ou 2 x 28 V/15 A au secondaire • Bl = redresseur en pont B2oo01 C25000 ou BYW64 C26 . transformateurs bles de 6. Remettre l'interrup. puis mesurer cuj{ imprimé de la tension de sortie qui doit se situer Balaise a une entre ± 75 V et ± 80 V (selon la ten. On remar- teur court-circuitant R5S en position quera la symé- "ouvert". toute raison- formateur). il de "alimentation ne faudra pas oublier d'enlever les 1 résistance de deux résistances de 1Q/4 W et les 100 Q/l0 W deux résistances de 5. • Après la mise sous tension. soit 100 mA par transistor. Si c'est le cas. on peut mesurer la tension entre les résistances de source des transistors et la sortie haut-parleur: elle doit être comprise entre 20 et 30 mY. C31 = condensateurs électrochimiques 10 000 11/100 V n • voir texte: les 2SK175 Il et 2SJ55 ont des tensions limites plus élevées que celles des in deux autres types de transistors indiqués. .4 V. on peut brancher un HP et procéder à une Liste des composants écoute de contrôle. En dernier lieu. circuj{. et relier l'alimentation de puis. Bien entendu. posj{ion des com- male. Ce réglage ne doit dériver en aucune manière. et enfin Tr4. reflète celle de • Ne pas brancher de haut-parleur à la conception la sortie du circuit que l'on relie théorique du par contre à un oscilloscope... tout est en ordre. on pourra utiliser le second transformateur indiqué LE DESSIN DE CIRCUIT IMPRIME dans la liste des com- CI-CONTRE N'EST PAS A posants et réduire de IlECHELLE 1:1 moitié la capacité des électrochimiques. on mesure à l'aide d'un multimètre la chute de tension à travers les deux résistances de 1Q/4 W. si elle est inférieure à ± 50 mY. ce qui correspond à un cou- rant de repos d'environ 400 mA. compte • Couper la tension d'alimentation tenu du grand et décharger les condensateurs nombre de com- de 10 000 IlF à l'aide d'une résistance posants de puis- de 500 Q/IO W. il faudra deux platines principales et une seule platine d'alimentation.3 A. • elektor l8ïiI mai 1986 • Laisser l'alimentation sous tension Figure 7 Le dr- pendant un instant. • Si l'on dispose d'un multimètre numérique. A noter que pour une ver- sion stéréo. A suivre. on vérifie la tension continue à la sortie haut-parleur. . posants qUi sance aux points ± 75 V et ± SO V. Si l'on désire une version moins puissante 12 x 250 W dans 8 Q. taille somme sion exacte au secondaire du trans. nable. on règle Pl de telle sorte qu'elle passe à 0.6 kQ. Celle-ci devrait être nulle.