Sie sind auf Seite 1von 10

Exercice N° 1

On compresse du caoutchouc à l’intérieur d’un cylindre en acier supposé infiniment


rigide (voir figure).
a) Calculer les pressions exercées sur le fonds et la paroi du cylindre.
b) Calculer la variation de volume.
On donne :
E=1000 N/mm²,  = 0,49, D = 100 mm, L = 200 mm, F = 10000 N

Exercice N° 2

On considère une poutre cylindrique encastrée et (O, X1, X2, X3) un repère cartésien tel
que x3 soit l’axe de la poutre et O son centre d’encastrement, le champ de déplacement
est de la forme :

u1  a( x32   ( x12  x22 )) , u 2  b..x1.x2 , u3   c.x1.x3


Où : a ,b ,c sont trois coefficients positifs et  le coefficient de Poisson du matériau dont
le comportement est élastique.
1) Déterminer les composantes ij du tenseur des déformations.
2) Quelle relations doivent vérifier a ,b ,c pour que le repère (O, X1, X2, X3) soit principal
pour ij.
3) Pour ce cas, déterminer la dilatation cubique.
4) Pour ce même cas, déterminer les composantes du tenseur des contraintes ij.
Exercice N° 3
Exercice N° 4

Exercice N° 5

Considérons l'état plan de contraintes au point P représenté sur la figure ci-contre. Les
contraintes sont en MPa.
1°) Ecrire la matrice des contraintes en P dans le repère (xyz).
2°) Déterminer les éléments principaux des contraintes.
3°) On se place dans le plan des contraintes (plan xy).
a) Calculer les composantes du vecteur contrainte, ainsi que les contraintes normale et
tangentielle s'exerçant sur un plan de coupe dont la normale fait un angle de 30° par rapport
à l’axe x.
b) Déterminer les normales aux plans de coupe sur lesquels s’exercent les contraintes de
cisaillement maximum. En déduire la valeur de ce cisaillement et la valeur de la
contrainte normale correspondante.
Exercice N° 6

Exercice N° 7

Exercice N° 8
4°) Reprendre le problème avec le cercle de MOHR.

Etude d’un champ de déplacement


 
  
Soit un corps cylindrique repéré dans un trièdre orthonormé direct O; E1 , E2 , E3 . Pour un
point M de coordonnées ( x1 , x2 , x3 ) , le vecteur déplacement est :

  2
 2

U ( M )2a x1 x2 E1 7a x1 3a x2 E2 (a est un nombre infiniment petit)

1- Déterminer le tenseur symétrique  et le tenseur anti-symétrique  de la


transformation.
2- Déterminer les valeurs des déformations principales, ainsi que la base
principale des déformations au point M 4,6,3 .
3- Ecrire les équations d’équilibre? Quelle est la valeur du coefficient de Poisson
qui permet de les satisfaire en l’absence de force de volume?
4- Avec les conditions précédentes, déterminer le tenseur des contraintes en M
  

dans la base E1 , E2 , E3 et dans la base principale.
5- Quelle est la valeur limite de la constante a si on ne veut pas que la contrainte
équivalente de Von Misés dépasse la valeur de 24 daN/mm²? On prendra E = 210 GPa.