Sie sind auf Seite 1von 22

Olympiades Suisses de Physique

Sélection préliminaire

Lausanne, 14 janvier 2015

Première partie : QCM – 22 questions


Deuxième partie : Problèmes – 3 questions

Moyens autorisés : Calculatrice sans base de données


Matériel pour écrire et dessiner

Bonne chance !

Supported by :

Staatssekretariat für Bildung und Forschung und Innovation


BASF (Basel)
Deutschschweizerische Physikkommission VSMP / DPK
Materials Science & Technology
Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne
ETH Zurich Department of Physics
Fondation Claude & Giuliana
ERNST GÖHNER STIFTUNG Ernst Göhner Stiftung, Zug
Hasler Stiftung, Bern
Metrohm Stiftung, Herisau
neue kantonsschule aarau
Neue Kantonsschule Aarau
Novartis International AG (Basel)
Quantum Science and Technology
F. Hoffman-La Roche AG (Basel)
T H E R M O G R A P H I E
Schnelli Thermographie, Schaffhausen
Société Valaisanne de Physique
Swiss Academy of Engineering Sciences SATW
Swiss Physical Society
Syngenta AG
Università della Svizzera italiana
Universität Bern FB Physik/Astronomie
Universität Zürich FB Physik Mathematik
Constantes fondamentales
Vitesse de la lumière dans le vide c = 299 792 458 m·s−1
Perméabilité du vide µ0 = 4π × 10−7 kg·m·A−2 ·s−2
Permittivité du vide ε0 = 8.854 187 817 . . . × 10−12 A2 ·s4 ·kg−1 ·m−3
Constante de Planck h = 6.626 069 57 × 10−34 kg·m2 ·s−1
Charge élémentaire e = 1.602 176 565 (35) × 10−19 A·s
Constante gravitationnelle G = 6.673 84 (80) × 10−11 m3 ·kg−1 ·s−2
Accélération de la pesanteur g = 9.81 m·s−2
Nombre d’Avogadro NA = 6.022 141 29 (27) × 1023 mol−1
Constante de Boltzmann kB = 1.380 648 8 (13) × 10−23 J·K−1
Constante de Stefan-Boltzman σ = 5.670 373 (21) × 10−8 W·m−2 ·K−4
Masse de l’électron me = 9.109 382 6 (16) × 10−31 kg
Masse du proton mp = 1.672 621 71 (29) × 10−27 kg
Masse du neutron mn = 1.674 927 28 (29) × 10−27 kg
SwissPhO : 1er tour QCM 14.01.2015

Questions à choix multiples : feuille-réponse


Durée : 60 minutes
Cotation : 22 points (1 point par réponse correcte)
Donnez vos réponses dans les cases prévues à cet effet sur cette page.
Chaque question n’admet qu’une seule réponse correcte.

Nom :

Prénom :

Total :

a) b) c) d) e) f)
Question 1     
Question 2     
Question 3      
Question 4    
Question 5     
Question 6     
Question 7     
Question 8     
Question 9     
Question 10     
Question 11     
Question 12     
Question 13     
Question 14     
Question 15     
Question 16      
Question 17     
Question 18     
Question 19     
Question 20     
Question 21    
Question 22     

1 sur 8
SwissPhO : 1er tour QCM 14.01.2015

Question 1
Une personne pesant 70 kg est couchée sur une planche de longueur L dont les extrémités
sont posées chacune sur une balance. La balance de gauche indique 392.4 N et celle de
droite 294.3 N. Où se trouve le centre de masse de la personne selon l’origine de l’axe ?

a) 1/3L c) 3/8L e) 4/7L

b) 3/7L d) 1/2L

Question 2
Deux masses sont posées sur une surface et reliées entre elles par un fil non-élastique de
masse négligeable. Les frottements sont négligés. On applique à présent une force F = 12
N sur la masse de 4 kg. Quelle est la force de traction sur le fil ?

a) 2 N c) 6 N e) 12 N
b) 4 N d) 8 N

Question 3
On lance une boule du haut d’un escalier avec une vitesse de 1.5 m/s. Chaque marche
fait 10 cm de large et 10 cm de haut; les marches sont numérotées 1, 2, 3,. . . comme sur le
schéma. Sur quelle marche va d’abord tomber la boule ?

a) 1

b) 2

c) 3

d) 4

e) 5

f) 6

2 sur 8
SwissPhO : 1er tour QCM 14.01.2015

Question 4
Une onde stationnaire transversale est excitée dans une corde fixée à ses deux extrémités.
A un certain instant la corde atteint son déplacement maximum comme illustré sur le
schéma. A cet instant la vitesse de chaque point de la corde est :

a) partout négative

b) partout positive

c) partout nulle

d) positive à certains endroits et négative à


d’autres

Question 5
Soit deux particules de poussière dans un espace vide (cf figure 1). La force de gravité
entre les deux particules va les attirer l’une contre l’autre. Considérez à présent un espace
rempli de façon homogène de poussière et dans lequel on enlève deux sphères comme
indiqué sur la figure 2. Comment les trous vont-ils évoluer? (considérez la gravité comme
la seule force existant dans cet espace)

Fig 1 Fig 2

a) Ils vont s’éloigner l’un de l’autre et devenir de plus en plus petits

b) Ils vont s’éloigner l’un de l’autre

c) Ils vont rester où ils sont.

d) Ils vont rester où ils sont et grandir

e) Ils vont être attirés l’un par l’autre

Question 6
h
On définit la grandeur mP = ~α · cβ · Gγ , où ~ = 2π , avec h la constante de Planck. Afin
que mP , qu’on appelle la masse de Planck, possède les unités d’une masse, on doit avoir :

a) α = −1/2, β = 1/2, γ = −1/2 d) α = 1/2, β = −3/2, γ = 1/2

b) α = 1/2, β = 1/2, γ = −1/2 e) α = 1/2, β = −5/2, γ = 1/2

c) α = 1/3, β = −1/3, γ = 1/3

3 sur 8
SwissPhO : 1er tour QCM 14.01.2015

Question 7
Quel est l’ordre de grandeur du nombre de grains de sable sur Terre ?

a) 108 c) 1028 e) 1058

b) 1013 d) 1043

Question 8
1 g de strontium-90 a une activité de 5.1 TeraBequerels. Après 45.63 ans, on mesure
une activité de 1.7 TeraBequerels. Quelle est la demi-vie du strontium-90 et combien de
strontium reste-t-il?

a) 15.21 ans et 0.33 g. c) 24.45 ans et 0.33 g. e) 28.79 ans et 0.33 g.


b) 24.45 ans et 1 g. d) 28.79 ans et 1 g.

Question 9
Deux masses identiques sont posées sur une surface et reliées entre elles par un ressort
sans masse (le ressort n’est cependant pas fixé aux masses et on néglige les frottements).
On rapproche à présent les masses, de sorte que le ressort se trouve compressé de 1 cm.
Lorsqu’on relâche les masses, ces dernières atteignent une vitesse de 1 m/s. On répète à
présent la même expérience, mais en compressant le ressort de 2 cm. Quelle est cette fois
la vitesse atteinte par les masses ?

a) 1 m/s d) 2.8 m/s

b) 1.4 m/s e) 4 m/s

c) 2 m/s

Question 10
Une masse est placée sur un plan incliné d’un angle α
par rapport à l’horizontal (on néglige les frottements)
et fixée à un point de ce plan par un ressort. L’angle α
vaut tout d’abord 0◦ , puis est petit à petit augmenté
jusqu’à atteindre l’angle maximal α = 90◦ . Pour
chaque angle α, on mesure la fréquence d’oscillation.
Lorsque α augmente, la fréquence

a) ne change pas

b) augmente

c) diminue

d) augmente jusqu’à un maximum, puis diminue

e) diminue jusqu’à un minimum, puis augmente

4 sur 8
SwissPhO : 1er tour QCM 14.01.2015

Question 11
Le moment d’inertie d’une boule de masse m et de rayon r autour d’un axe de rotation
passant par le centre de masse est 2/5mr2 . Une boule roule sans glisser sur une surface.
Le rapport entre l’énergie cinétique de translation et l’énergie de rotation vaut alors

a) 2r/5 c) 2m/5 e) 2/5

b) 5r/2 d) 5/2

Question 12
Soit deux morceaux de matériaux inconnus de dimension l × l × h, l =12 cm, h =11 cm.
On les pose tour à tour à la surface d’un liquide inconnu, avec la surface l × l parallèle
à celle du liquide. On constate que le premier morceau dépasse de 6 cm au-dessus de la
surface et le deuxième morceau de 3 cm. Si la densité du matériau du premier morceau est
de 1600 g cm−3 , quelle est la densité du second morceau ?

a) 3204 g cm−3 c) 1032 g cm−3 e) 819 g cm−3

b) 1640 g cm−3 d) 2560 g cm−3

Question 13
Quel est la bonne description du cycle décrit par le schéma ci-dessous ?

a) détente isobare - élévation de température isochore - compression isotherme

b) élévation de température isochore - détente isobare - détente adiabatique

c) élévation de température isochore - compression isobare - détente isotherme

d) compression isotherme - détente isobare - compression isochore

e) baisse de température isochore - détente adiabatique - détente isobare

5 sur 8
SwissPhO : 1er tour QCM 14.01.2015

Question 14
Une résistance R est branchée sur une batterie, et après un long moment, la température
de la résistance est 1◦ C plus élevée que la température ambiante. On branche à présent
la même résistance à deux batteries identiques. Après un certain temps, l’élévation de
température de la résistance par rapport à la température ambiante sera de :

a) 1.414◦ C

b) 2◦ C

c) 2.828◦ C

d) 4◦ C

e) 6◦ C

Question 15
Deux charges +2 µC et -6 µC sont séparée par une distance de 4 cm. Où faut-il placer
une troisième charge de -8 µC de sorte à ce que la force sur la charge de -6 µC disparaisse ?

a) 4 cm à gauche de la charge -6 µC

b) 16 cm à gauche de la charge -6 µC

c) 16 cm à droite de la charge -6 µC

d) 8 cm à gauche de la charge -6 µC

e) 8 cm à droite de la charge -6 µC

Question 16
Trois particules chargées sont disposées sur les sommets d’un
triangle équilatéral
de côté d (cf schéma). On définit la gran-
1 q2
deur A := 4πε0 d2 . L’intensité et la direction de la force
résultante sur la charge 2q sont alors:

a) kF~ k = A, θ = 60◦ d) kF~ k = 2A, θ = 54.7◦

b) kF~ k = A, θ = 30◦ e) kF~ k = 2A, θ = 60◦



c) kF~ k = 2A, θ = 30◦ f) kF~ k = 2A, θ = 75◦

6 sur 8
SwissPhO : 1er tour QCM 14.01.2015

Question 17
Dans le circuit représenté ci-dessous, la tension est de U = 8.8 V. Quel est le courant I ?

a) 0.21 A c) 4 A e) 16 A

b) 1.5 A d) 4.8 A

Question 18
Soit un condensateur composés de deux plaques parallèles, Il y a une charge Q sur une
plaque et −Q sur l’autre plaque et une tension U entre les deux plaques. Le matériau
entre les plaque et de l’air. On plonge le bas du condensateur dans une cuve d’huile de
permittivité électrique 3 fois supérieure à l’air, que se passe-t-il?

a) Le condensateur repousse totalement l’huile autour de lui.

b) L’huile touche le condensateur mais ne pénètre pas dans l’espace entre les plaques.

c) L’huile monte entre les plaques en dessous du niveau d’huile en dehors des plaques.

d) L’huile monte entre les plaques jusqu’au niveau d’huile en dehors des plaques.

e) L’huile monte entre les plaques en dessus du niveau d’huile en dehors des plaques.

Question 19
Soit deux fils à distance 2d l’un de l’autre parcourus par des courants de mêmes intensités
mais de sens opposés. On compare les intensités et directions des champs magnétiques
aux points a, b et c. La direction est positive quand le champ sort de la feuille. Qu’est-ce
qui est correct ?

a) Ba = Bc < Bb , a : +, b : -, c : +

b) Ba < Bb > Bc , a : -, b : +, c : -

c) Ba > Bb < Bc , a : +, b : 0, c : +

d) Ba = Bb = Bc , a : 0, b : 0, c : 0

e) Ba = Bc > Bb , a : +, b : -, c : +

7 sur 8
SwissPhO : 1er tour QCM 14.01.2015

Question 20
Un rayon lumineux passe de l’air dans du verre (voir schéma). Que vaut l’angle critique
pour un rayon passant du verre à l’air ?

a) 33.5◦

b) 41.1◦

c) 45◦

d) 45.2◦

e) 65◦

Question 21
Deux lentilles plan-convexes sont disposées comme sur le schéma ci-dessous (la distance
entre ces deux lentilles est négligeable). L’objet G possède une image B, avec g = 20 cm,
b = 20 cm. On décale à présent la lentille de droite de 5 cm vers la droite. Que se passe-t-il
avec l’image ?

a) rien

b) elle se déplace de moins de 5 cm vers la droite

c) elle se déplace d’exactement 5 cm vers la droite

d) elle se déplace de plus de 5 cm vers la droite

Question 22
Une cible blanche sur laquelle est dessiné un point noir tourne à 1350 tours par minute.
Un stroboscope éclaire cette cible avec 30 flashs par seconde. Qu’observe-t-on ?

8 sur 8
SwissPhO : 1er tour Problèmes 14.01.2015

Problème 1 : Ringwelt (16 points) un cinquième de son rayon. On admet que l’an-
Dans L’Anneau-Monde, un roman de Larry neau est incurvé dans toutes les directions comme
Niven publié en 1970, un groupe de quatre per- une sphère du même rayon (imaginez une bande
sonnes explore une gigantesque structure qui abri- découpée dans un ballon plutôt qu’un cylindre, cf
tait une civilisation disparue. Cette structure en Fig. 2). Quelle serait alors l’accélération centri-
forme d’anneau tourne autour de son axe pour imi- fuge ressentie par un habitant au bord supérieur
ter la gravitation par un effet centrifuge. Dans le de l’anneau-monde ?
roman, une étoile se trouve au centre de l’anneau.
De part sa taille, l’anneau peut abriter une popu- Partie B. Simulation de l’alternance jour-nuit (8.5
lation beaucoup plus importante qu’une planète. points)
L’idée d’un anneau-monde a aussi été reprise par Dans le livre, l’approvisionnement en énergie
la célèbre série de jeux vidéo Halo, mais avec une de l’anneau-monde était assuré par de gigan-
taille beaucoup plus petite. tesques collecteurs solaires également disposés le
long d’un anneau en rotation autour de l’étoile.
A partir de l’image de la couverture, on estime
que les collecteurs se situent à une distance R/4
de l’étoile, où R est le rayon de l’anneau-monde.
On voit également que l’anneau des collecteurs
présente des trous, qui sont responsables de l’alter-
nance jour-nuit. On suppose que la distance entre
deux collecteurs est égale à la hauteur a d’un col-
lecteur, et on négligera les effets de diffraction pour
simplifier le problème.
i. (4 pts) On aimerait bien qu’une journée dure
24 heures sur l’anneau-monde. On suppose que
la direction de rotation de l’anneau est la même
Fig. 1 – Couverture du roman publié par les éditions Bastei que celle des collecteurs, mais que la vitesse angu-
Lübbe. laire de ces derniers est plus élevée. On suppose
aussi que les collecteurs ont une forme carrée et
Partie A. Grandeur de l’Anneau-Monde (7.5 points)
qu’ils recouvrent l’étoile pour un observateur sur
i. (2 pts) La Terre a besoin d’une année pour faire
l’anneau-monde (voir Fig. 2). On peut considérer
le tour du soleil, par définition. En négligeant dans
en bonne approximation que l’étoile est une source
un premier temps l’attraction gravitationnelle de
lumineuse ponctuelle. Quelle période de rotation
l’étoile, quel devrait être le rayon de l’anneau-
T 0 auraient les collecteurs ?
monde pour qu’il tourne aussi en une année autour
de son étoile et que l’effet centrifuge reproduise la
gravité qui règne à la surface de la Terre ? A quoi R
ressemblerait le climat de cet anneau-monde en
comparaison avec la Terre si l’étoile située en son h a r
centre avait les mêmes caractéristiques que le So- *
leil ?
On suppose pour le reste du problème que,
pour garantir un climat agréable, le rayon de
l’anneau-monde R a été fixé à R = 1 AE. Fig. 2 – Vue en coupe de l’anneau-monde et d’un collecteur.
ii. (1.5 pts) Quelle est alors la période de rotation
T? ii. (1.5 pts) Comparez l’effet centrifuge avec la
iii. (2 pts) Calculez la force gravitationnelle force d’attraction de l’étoile. Est-ce qu’elle est im-
exercée par l’étoile sur une masse de 1 kg située portante dans ce cas-ci ?
sur l’anneau-monde. Est-ce qu’il était justifiable iii. (3 pts) Dans le livre, les collecteurs étaient
de la négliger ? reliés entre eux par des câbles. Calculez la relation
iv. (2 pts) A partir de l’image, on peut estimer entre la force centrifuge et la force qui agit sur les
que la largeur de l’anneau-monde vaut environ câbles.

1 sur 3
SwissPhO : 1er tour Problèmes 14.01.2015

Problème 2 : Pompe et chaleur (16 points) plus chaud) est égal à


On voudrait pomper de l’eau dans sa maison Tf
depuis un lac qui se trouve un peu plus bas dans η =1−
Tc
la vallée. Il existe plusieurs méthodes et on se pro-
v. (1 pt) Si le volume des deux réservoirs n’est
pose d’en comparer deux.
pas le même, est-ce que la formule reste valable ?
Partie A. Pompe mécanique (5 points) Dans cette
Expliquez pourquoi.
partie on néglige les frottements. On s’intéresse à
vi. (1.5 pts) Pour un travail effectué par la ma-
une solution purement mécanique.
chine thermique entre les deux réservoirs d’une va-
i. (1 pt) Quelle est la différence de pression
leur de 1.2 · 105 J, calculez quel serait le change-
nécessaire pour amener l’eau du lac dans la mai-
ment de température du réservoir à température
son si cette dernière se trouve à une hauteur h
plus élevée lié à la perte de chaleur. Donnez un
au-dessus du lac et à une distance horizontale d ?
résultat numérique seulement à la fin de votre cal-
ii. (1 pt) Quelle quantité d’énergie faut-il
cul algébrique. (Application numérique : V = 830
dépenser pour monter un volume V d’eau du lac
l, c = 4816 J K−1 kg−1 , ρ = 1000 kgm−3 , Tc =25◦ C,
à la maison ?
Tf =10◦ C)
iii. (1 pt) Quelle est la relation entre l’énergie
requise et la différence de pression ?
Partie C. Pompe thermique (5 points)
iv. (2 pts) Vous avez construit un système
Après avoir été pompée à l’aide de la première
ingénieux qui vous permet de pomper l’eau en
méthode, l’eau est stockée dans une citerne de
pédalant. Quel débit d’eau maximal pouvez-vous
1000 litres. Après un certain temps l’eau prend
atteindre si la puissance mécanique que vous pou-
la même température que celle de la pièce, TP =
vez fournir est de P = 300 W et que l’efficacité de
25◦ C. Comme vous vous baignez souvent, vous
votre système est de ε = 80% ?
avec besoin de plus d’eau. Vous construisez donc
une deuxième citerne de 800 litres que vous al-
Partie B. Machine thermique (6 points)
lez remplir à l’aide d’une machine thermique dont
Avant de passer à la deuxième méthode, il nous
vous avez appris le fonctionnement dans la partie
faut clarifier quelques notions. Considérez deux
B. Vous vous servez du lac comme réservoir froid
réservoirs de même volume V chacun rempli d’un
et de la citerne déjà pleine comme réservoir chaud.
fluide de chaleur spécifique c et de densité ρ. Un
La température du lac est de TL = 8◦ C car il est
des réservoirs est à température Tc et l’autre à
alimenté par une rivière venant d’un glacier et il
température Tf , Tc > Tf . Chacun des réservoirs
se trouve 25 m plus bas que votre maison.
est isolé thermiquement de l’extérieur.
i. (2 pts) Quel est le changement de température
i. (1 pt) Exprimez la différence d’énergie ther-
de l’eau contenue dans la première citerne si le tra-
mique entre les deux réservoirs en fonction de V ,
vail effectué par la machine thermique est utilisé
Tc , Tf , c et ρ.
pour actionner une pompe et remplir la deuxième
ii. (1 pt) Faites un schéma et expliquez concep-
citerne de moitié avec l’eau du lac ?
tuellement ce qui se passe si on connecte ther-
ii. (0.5 pts) Est-ce que le processus peut être
miquement les deux réservoirs. Expliquez cela
considéré comme isotherme ?
en termes de la température et de la différence
iii. (1 pt) D’où vient l’énergie de la machine ther-
d’énergie thermique des deux réservoirs.
mique ? Vous n’avez pas eu besoin de pédaler et
iii. (1 pt) Expliquez quelle est la différence d’un
votre citerne s’est remplie “toute seule”.
système pour lequel le volume V des réservoirs est
petit et d’un autre pour lequel le volume V est
Vous avez amélioré votre système ingénieux
infiniment grand.
de la partie A et vous êtes maintenant capable
iv. (0.5 pts) Dans lequel des deux cas peut-on
de choisir de donner votre énergie sous forme
considérer que la température des réservoirs est
mécanique pour pomper de l’eau ou sous forme
constante ?
thermique à la première citerne.
En considérant que le volume V est très grand
iv. (1.5 pts) Comment change l’efficacité η de
et en se servant des principes de la thermodyna-
la machine thermique si vous pédalez pendant 1
mique, il est possible de montrer que le rendement
heure pour chauffer l’eau de la première citerne
maximum d’un moteur thermique connecté entre
et que l’efficacité de votre système amélioré est de
les deux réservoirs (rapport entre le travail extrait
ε = 90% ?
et de l’énergie thermique donnée par le réservoir
2 sur 3
SwissPhO : 1er tour Problèmes 14.01.2015

Problème 3 : Electrodynamique (16 points) Partie A. Induction (4 points)


Deux rails conducteurs reposent sur un plan in- i. (1 pt) Citez la loi qui décrit l’induction d’un
cliné à un angle α. Ils sont parallèles à la ligne courant dans la barre lors de son mouvement dans
de pente du plan et séparés d’une distance L. A le champ magnétique.
leur extrémité supérieure, ils sont reliés par une ii. (1 pt) Le courant est-il restreint à la barre de
pièce conductrice fixe. Une autre pièce conductrice longueur L ?
de masse m est posée perpendiculairement sur les iii. (1 pt) Dans quel sens le courant est-il établi ?
rails et peut glisser librement, le frottement est iv. (1 pt) Dessinez la force de nature electro-
négligeable, mais elle établit un contact électrique magnétique qui s’exerce sur la barre de longueur
entre les deux rails. On décrit par l la distance L en respectant les axes.
entre la pièce fixe et la pièce mobile. Il règne un Partie B. Mouvement 1 (7 points)
champ magnétique homogène d’intensité |B| ~ =B i. (3 pts) Après un certain temps, la pièce mo-
perpendiculaire au plan incliné. La boucle conduc- bile glisse vers le bas à vitesse constante. Calculez
trice S formée par les deux rails et les deux pièces cette vitesse.
conductrices a une résistance constante totale R ii. (1 pt) Comment cette vitesse varie-t-elle si le
indépendante de l. L’accélération gravitationnelle sens de B ~ est inversé ?
g est pointée dans la direction z négative. iii. (3 pts) Calculez la position du centre de masse
de la pièce mobile en supposant qu’au temps ini-
03. 2007 PHYSIK III Prof. Dr. Danilo Pescia
tial t = 0, la distance entre cette pièce et la
pièce fixe soit l. Indication : Considerez ẋ(t) =
a 1 − e−bt , a =?, b =?.
ienen liegen im Abstand L L B
Partie C. Mouvement 2 (5 points) Etant donné une
ur Falllinie auf einer schie-
ngswinkel ↵. An ihrem obe- section de A=1cm2 et une densité électronique ho-
l S g
eiden Schienen durch einen mogène de n = 1020 m3 electrons par centimètres
tenden Draht fest verbun- m cubes.
m quer verlaufenden Draht i. (2 pts) Quelle est la vitesse d’un électron le
z v
Draht der Gesamtmasse m α long de la barre pour un courant de 1A ?
nen gelegt. Dieser bewegli- y
ii. (3 pts) Expliquez pourquoi, bien que la barre
ungsfrei auf den Schienen x
elektrisch. Senkrecht zur schiefen Ebene liege ein homogenes Magnet-
continue a tomber, sa vitesse n’augmente pas d’un
durch die zwei Drähte und die zwei Schienen gebildete Leiterschlaufe point de vue de conservation de l’énergie, où part
Fig. 3 – Vue du montage. l’énergie potentielle ?
en, von l unabhängigen, Gesamtwiderstand R. Es wirke die Gravita-
g entlang der negativen z-Richtung.

ügend langer Zeit bewegt sich der bewegliche Draht mit konstanter
t nach unten. Berechnen Sie diese Geschwindigkeit.
~?
rt sich diese Geschwindigkeit als Funktion des Vorzeichens von B

n Sie die Bahn des Schwerpunktes des beweglichen Drahtes unter der
zur Zeit t=0 der Abstand zwischen den beiden Querdrähten l sei und
iche Draht in Ruhe befinde.

statische, lokalisierte (d. h. räumlich beschränkte) Magnetisierungs-

~ =
, dass das Hilfsfeld H 1 ~
B ~ in diesem Fall keinen Rotationsanteil
M
µ0
~
r ⇥ H = 0.

~ als den Gradienten eines skalaren


tationsanteil hat, können wir H
~
ials m schreiben: H = r m .

aus den Maxwell-Gleichungen eine Di↵erentialgleichung für das Po-


die das magnetostatische Analogon zur Poissongleichung in der Elek-
= ⇢/"0 ) darstellt.

Sie b) und partielle Integration, um folgende Aussage zu beweisen: 3 sur 3


~ (~r ) r · M
~ (~r 0 ) Z
r·M µ0 ~ r ) · H(~
~ r ) dV
0
dV dV 0 =) Etot = H(~
SwissPhO : 1st round MC 14.01.2015

Multiple choice : solution

a) b) c) d) e) f)
Question 1     
Question 2     
Question 3      
Question 4    
Question 5     
Question 6     
Question 7     
Question 8     
Question 9     
Question 10     
Question 11     
Question 12     
Question 13     
Question 14     
Question 15     
Question 16      
Question 17     
Question 18     
Question 19     
Question 20     
Question 21    
Question 22     

1 of 1
SwissPhO : 2e tour Problèmes 29.03.2014

Problème 1 : Ringwelt: Lösung (16 points) das korrekte Ergebnis. 0.5 Punkte für eine Bemer-
Vorbemerkungen: kung, dass es viel kälter auf der Ringwelt wäre.
ii. (1.5 pts)
• In vielen Aufgaben kann man auch mit Um ein angenehmes Klima zu gewährleisten,
Näherungen arbeiten, z.B. sin(β) ≈ β ≈ setzen wir den Radius R der Ringwelt auf R =
tan(β), da β klein ist, ausserdem in gewis- 1 AE. Welche Periode T hat die Rotation jetzt?
sen Teilaufgaben r2 ≈ R. Dafür gibt es kei- Lösung: Wir lösen Gleichung 1 nach T = 2π ω
ne Abzüge, die numerischen Resultate werden auf und erhalten:
ab der dritten signifikanten Stelle von der Mus- r s
terlösung abweichen. R 149.6 · 106 km
T = 2π = 2π
a 9.81 m/s2
• Der Korrektor kann bei den Teilen der Teilauf-
= 7.76 · 105 s = 8.98 d .
gaben, die mehr als 0.5 Punkte geben, nach
eigenem Ermessen nur einen Teil der Punkte Bewertung: 1 Punkt für die Formel für T und
vergeben (Vielfache von 1/2), z.B. für richtige 0.5 Punkte für das korrekte Ergebnis.
Ansätze. iii. (2 pts)
Berechne nun die Kraft, die der Stern pro kg
Partie A. Grösse der Ringwelt (7.5 points) auf eine Person ausübt, die sich auf der Ringwelt
i. (2 pts) befindet. War deren Vernachlässigung in den vor-
Die Erde benötigt für eine Umrundung der herigen Teilaufgaben gerechtfertigt?
Sonne ein Jahr. Vernachlässige die Gravitations- Lösung: Die Gravitationsbeschleunigung, die
kraft des Sterns zunächst: Welchen Radius hätte eine Punktmasse M auf ein Körper im Abstand R
die Ringwelt, wenn sie auch in einem Jahr einmal ausübt, ist
um die eigene Achse rotieren würde und dabei die M
g=G 2 , (2)
Schwerkraft auf der Erde imitieren soll? Wie sähe R
das Klima bei dieser Grösse im Vergleich zur Er- wobei G die Gravitationskonstante ist. Hier ist
de aus, falls der Stern in der Rotationsachse der 1.989 · 1030 kg
g = 6.67 · 10−11 m3 /(kg · s2 )
Ringwelt die gleichen Eigenschaften wie die Sonne (149.6 · 106 km)2
hat? −3
= 5.9 · 10 m/s , 2
Lösung: Wir starten mit folgender Gleichung:
also vernachlässigbar.
2 Bewertung: 1 Punkt für Gleichung 2, 0.5
a=ω r, (1)
Punkte für das korrekte Ergebnis für g und 0.5
die die Zentripetalbeschleunigung a mit der Win- Punkte für die Bemerkung, dass die Kraft ver-
kelgeschwindigkeit ω und dem Radius r verbin- nachlässigbar ist.
det. Gegeben sind a = 9.81 m/s2 und ω = 2π T = iv. (2 pts)

365.25·24·3600 s . Auflösen nach r ergibt: Aufgrund des Bildes kann man abschätzen,
dass die Höhe der Ringwelt etwa einem Fünftel
a 9.81 m/s2 · (365.25 · 24 · 3600 s)2 ihres Radius entspricht. Wir nehmen an, dass die
r= 2 =
ω (2π)2 Ringwelt wie eine Kugel desselben Radius ge-
11
= 2.47 · 10 km . krümmt ist. Wie gross wäre die Zentrifugalbe-
schleunigung am oberen Rand der Ringwelt?
Vergleicht man das mit dem Erdradius R ≈ 150 · Lösung: Wir machen zuerst einmal eine Skiz-
6
10 km, ist klar, dass das Klima auf dieser Ring- ze:
welt ohne massive Heizung viel kälter wäre wie auf r2
der Erde.
Bewertung: 0.5 Punkte für Gleichung 1 oder d ω
die äquivalente Gleichung 2 β
2
a = v /r (∗) ,
d
R
0.5 Punkte für die Formel für ω (oder die
äquivalente Formel v = 2πr/T ), 0.5 Punkte für

1 sur 3
SwissPhO : 2e tour Problèmes 29.03.2014

Abbildung 1: Die Form der Ringwelt. 2β mit β aus Abb. 1. Somit:


 
−1 d/2
Laut Aufgabenstellung ist d/R = 0.2. Somit ist ∆ϕ = 2 sin
R
der Abstand des p äussersten Punkts zur Rotati-  
1 1
onsachse r2 = R 12 − (1/10)2 . Für alle Punk- = 2 sin−1 ≈ .
10 4.99
te auf der Ringwelt ist die Winkelgeschwindig-
keit konstant. Somit folgt mit Gleichung 1, dass
(ii) Wir berechnen zuerst einmal die Kantenlänge
a/r = const. Also ist
a der Kollektoren: Wenn sie die Ringwelt ge-
p rade verdecken sollen, sagt der Strahlensatz,
a2 = a1 r2 /R = 9.81 m/s2 12 − (1/10)2 dass
d a
= 9.76 m/s2 . p = ,
R 1 − 1/100 r
wobei r = R/4 (laut Aufgabenstellung) und
Bewertung: 1 Punkt für den korrekten Aus-
d die Höhe der Ringwelt. Siehe auch Skizze.
druck für r2 oder das numerische Ergebnis. 0.5
Punkte für die Formel für a2 (oder die äquivalente
Gleichung a2 = ω 2 r2 oder die Gleichung, die man R
aus (∗) erhält.), 0.5 Punkte für das numerische Er-
gebnis.
h a r
Partie B. Simulation des Tag-Nacht-Wechsels (8.5 *
points)
Im Buch wurde die Energieversorgung der
Ringwelt durch riesige Sonnenkollektoren sicher-
gestellt, die ebenfalls ringförmig angeordnet um Abbildung 2: Die Form der Ringwelt.
den Stern kreisten. Aufgrund des Bildes schätzen
wir, dass der Abstand r dieser Kollektoren zum Somit ist
Stern R/4 ist, wobei R der Radius der Ringwelt R R 1 R
ist. Man sieht ausserdem, dass der Ring der Kol- a= · · √ ≈ .
5 4 R 0.99 19.9
lektoren Lücken aufweist. Diese sind für den Tag-
Nacht-Wechsel verantwortlich. Wir nehmen an, Der verdeckte Winkel ist also
dass der Abstand zwischen zwei Kollektoren gleich  
der Breite a der Kollektoren ist. Der Einfach- −1 a/2
∆ϕ = 2 tan
heit halber wollen wir hier Beugungseffekte nicht r
 
berücksichtigen. −1 R/39.8 1
≈ 2 tan ≈
i. (4 pts) R/4 4.99
Wir hätten nun gerne, dass ein Tag 24 Stunden
Jetzt überlegen wir uns die Umlaufzeit: Da eine
dauert. Angenommen, der Drehsinn der Kollekto-
Umdrehung der Ringwelt 8.98 Tage dauert, soll
ren ist derselbe wie der der Ringwelt, wobei die
es währenddessen 8.98 Tag-Nacht-Zyklen geben.
Winkelgeschwindigkeit etwas grösser sein soll. Die
Ein Tag-Nacht-Zyklus erfolgt, wenn die Kollekto-
Kollektoren sollen quadratisch sein, wobei sie von
ren relativ zum Ring den Winkel 2∆ϕ zurücklegen.
der Ringwelt aus gesehen den Stern gerade verde-
Also muss der Ring während 8.98 Tagen einen
cken sollen (siehe Abb. 2). Der Stern kann in guter
Winkel von 2π + 8.98 · 2∆ϕ zurücklegen. Somit
Näherung als punktförmige Lichtquelle betrachtet
ist
werden. Welche Umlaufzeit T 0 hätten die Kollek-
toren? 2π
T0 ≈ T · = 5.71 d .
Lösung: Hier gibt es verschiedene 2π + 8.98 · 2/4.99
Lösungswege: Allgemein benötigen wir den Winkel Bewertung: 1.5 Punkte für eine Formel für ∆ϕ,
∆ϕ, den ein Kollektor verdeckt. 0.5 Punkte für das numerische Ergebnis; ∆ϕ =
11.46◦ ist auch ok. 1 Punkt für die richtige Idee
(i) Da die Kollektoren quadratisch sind, ist ∆ϕ = (und Begründung), wie viel die Kollektoren weiter

2 sur 3
SwissPhO : 2e tour Problèmes 29.03.2014

drehen müssen. 0.5 Punkte für eine Formel, die iii. (3 pts)
meiner für T 0 entspricht und 0.5 Punkte für das Die Kollektoren waren durch Drähte verbun-
numerische Ergebnis. den. Berechne das Verhältnis der Zentrifugalkraft
ii. (1.5 pts) zur Kraft, die auf die Drähte wirkt.
Vergleiche die Zentrifugalbeschleunigung mit Lösung: Wir machen zuerst wieder eine Skizze:
der Anziehungskraft des Sterns. Ist sie hier rele-
vant? F
Lösung: In Teil A hatten wir g1 = 5.9 ·
10−3 m/s2 . Mit Gleichung 2 folgt, dass Fzp
δ
F
g1 r12 = g2 r22 . Δφ Δφ

Also ist Abbildung 3: Kollektor mit Draht.

r12 R2 Die Zentripetalkraft, die auf die Platte wirken


g2 = g1 = g 1
r22 (R/4)2 muss, damit sie eine Kreisbahn macht, muss ge-
= 16g1 ≈ 9.5 · 10−2 m/s2 . nau die Summe der Kräfte sein, die auf die Drähte
wirkt. Es gibt insgesamt n = 2π/(2∆ϕ) Kollekto-
Für die Zentrifugalbeschleunigung folgt mit Glei- ren. Da sie quadratisch sind und die gespannten
chung 1, dass Drähte gerade sind, ist der Winkel zwischen den
a1 a2 Drähten und den Platten
=
r1 r2
Somit 2π/(2n) = ∆ϕ

r2 R/4 Also ist δ = π/2 − ∆ϕ. Von der Skizze lesen wir
a2 = a1 = 9.81 m/s2
r1 R ab, dass
≈ 2.45 m/s2 , Fzp
= cos(δ) ,
2F
was viel grösser als g2 ist. Somit ist die Gravitati- also
onskraft hier auch vernachlässigbar. Fzp
F = ≈ 2.51 · Fzp .
Alternative: Mit obigen Formeln folgt, dass 2 cos(δ)

g2 g1 5.9 · 10−3 m/s2 Bewertung: 0.5 Punkte für den korrekten Win-
= 64 = 64 ≈ 3.85% kel zwischen den Platten und den Seilen. (Sei es
a2 a1 9.81 m/s2
jetzt δ, ∆ϕ, oder δ + π/2.) 1.5 Punkte für eine
Das ist bereits im einstelligen Prozentbereich, also Erklärung, dass die Seilkräfte zusammen die Zen-
nicht mehr vernachlässigbar. tripetalkraft ergeben müssen oder dass sie die Zen-
Bewertung: 1 Punkt für entweder das korrekte trifugalkraft kompensieren müssen. 0.5 Punkte für
Verhältnis g2 /a2 oder je 0.5 Punkte für die kor- die korrekte Formel für das Verhältnis von Fzp und
rekten Ausdrücke für g2 und a2 . 0.5 Punkte für F , 0.5 Punkte für das numerische Ergebnis.
eine Begründung, warum es vernachlässigbar bzw. Bemerkung: Berechnet man n, merkt man,
nicht vernachlässigbar ist. dass n = 15.67, was keine ganze Zahl ist. Das
Falls in Teil A keine Punkte für die Gleichungen lässt sich kompensieren, indem man die Seile et-
1 oder 2 gegeben wurden, gibt deren Erwähnung was kürzer oder länger macht. Falls das ein Schüler
und Verwendung zusätzlich 0.5 Punkte bzw. 1 macht, kriegt er einen anderen Winkel. Das muss
Punkt. der Korrektor dann halt selbst nachrechnen.

3 sur 3
SwissPhO : 2e tour Problèmes 29.03.2014

Problème 1 : Wärmepumpe (16 points) ρ.


Jemand möchte für sein Haus Wasser aus ei-
nem See pumpen, der sich weiter unten im Tal ∆Q = ρV c(Tc − Tf )
befindet. Es gibt mehrere Möglichkeiten, im Fol- ii. (1 pt) Mache eine Skizze und erkläre schema-
genden werden wir zwei Methoden vergleichen. tisch/konzeptuell, was passiert, wenn die beiden
Partie A. Mechanische Pumpe (5 points) In diesem Reservoire thermisch verbunden werden. Erkläre
Teil kann Reibung vernachlässigt werden, und es dies anhand der Temperatur und der thermische
geht um eine rein mechanische Lösung. Energie der beiden Reservoire.
i. (1 pt) Welche Druckdifferenz ist notwendig, Explain that the heat is transferred from
um Seewasser zum Haus zu pumpen, wenn sich the hot reservoir to the cold one, until the
das Haus auf der Höhe h über dem See und eine temperature of both stabilize (0.5 point).
Distanz d horizontal neben dem See befindet ? At this point there is no more heat trans-
fer. There is 1 point for a nice sketch (basic
∆p = ρgh two reservoirs with labels and and arrow to
ii. (1 pt) Welche Energiemenge wird benötigt, show the heat transfer, take 0.25 off if there
um ein Wasservolumen V vom See zum Haus zu is no labels)
pumpen ? iii. (1 pt) Erkläre den Unterschied zwischen ei-
nem System, bei dem das Volumen V der Reser-
E = mgh = ρV gh voire klein ist und einem, bei dem das Volumen V
iii. (1 pt) Was ist der Zusammenhang zwischen unendlich gross ist.
der benötigten Energiemenge und der Druckdiffe- If the volume is small then the heat transfer
renz ? will affect the temperatures quite quickly,
while if the volume are large the heat loss
∆E = ρV gh = ∆pV and gain will have almost no effect on the
temperature.
iv. (2 pts) Du hast ein raffiniertes System ent- iv. (0.5 pts) In welchem der beiden Fälle kann
wickelt, mit dem man Wasser durch Strampeln man die Temperatur der Reservoire als konstant
hochpumpen kann. Welchen maximalen Wasser- betrachten ?
fluss kannst du so erreichen, wenn deine mecha- In the case of large volumes, if they men-
nische Leistung P = 300 W und die Effizienz des tionned it in the last question it counts.
Systems ε = 80% beträgt ? Unter der Voraussetzung, dass das Volumen
∆E ∆pV V sehr gross ist und unter Verwendung der
P = = = ∆pD Hauptsätze der Thermodynamik kann man zei-
∆t ∆t
gen, dass ein thermischer Motor (Wärmekraft-
The efficient power is Pef f = εP
εP maschine) zwischen den beiden Reservoiren fol-
so finally the debit is given by Dv = ∆p or
εP ρ genden maximalen Wirkungsgrad (Verhältnis zwi-
Dm = Dv ρ = ∆p both answer are correct. They schen entzogener Arbeit und vom wärmeren Re-
don’t have h so they cannot put numbers in, it is servoir abgegebener thermische Energie) hat :
intented.
Tk
η =1−
Partie B. Wärmekraftmaschine (6 points) Tw
Bevor wir zur zweiten Methode übergehen, v. (1 pt) Ist diese Formel immer noch korrekt,
müssen einige Begriffe geklärt werden. Betrach- wenn die beiden Reservoire nicht dasselbe Volu-
ten wir zwei Reservoire mit gleichem Volumen V , men haben ? Erkläre warum. The formula only
jedes gefüllt mit einer Flüssigkeit mit spezifischer depends on the temperature ratio, no as-
Wärmekapazität c und Dichte ρ. Ein Reservoir hat sumption is made with the volumes of the
die Temperatur Tw , das andere Tk , wobei Tw > Tk . reservoirs, beside the fact they are large.
Beide Reservoire sind gegen aussen thermisch iso- So the formula is still valid. One can also
liert. say temperature is an intensive variable
i. (1 pt) Finde einen Ausdruck für den Unter- while volume is extensive, so the volume
schied an thermischer Energie zwischen den bei- shouldn’t play a role in this formula invol-
den Reservoiren als Funktion von V , Tw , Tk , c und ving intensive quantities.

1 sur 4
SwissPhO : 2e tour Problèmes 29.03.2014

vi. (1.5 pts) Berechne für eine, durch die Wärme- question B vi. :
kraftmaschine zwischen den beiden Tanks, ver-
richtete Arbeit von 1.2 · 105 J, um wie viel sich W W ghV
∆T = = T
= T
= 0.357K
die Temperatur des wärmeren Reservoirs aufgrund ηmc f
(1 − Tc )ρVR c 2(1 − Tfc )VR c
des Wämeverlusts ändert. Gib erst am Ende deiner
algebraischen Rechnung ein numerisches Resultat ii. (0.5 pts) Kann dieser Prozess als isotherm be-
an. (Numerische Werte : V = 830 l, c = 4816 J trachtet werden ?
K−1 kg−1 , ρ = 1000 kgm−3 , Tw =25◦ C, Tk =10◦ C) The ratio of ∆T and Tc is 0.1%. So the pro-
cess can clearly be considered as isotherm
W Tf (-0.25 if they forgot to use Kelvins)
=η =1−
Q Tc iii. (1 pt) Woher stammt die Energie der Wärme-
and kraftmaschine ? Du musst nicht strampeln, und
Q = mc∆T trotzdem hat sich der Tank “von alleine” gefüllt.
The energy comes from the thermal energy
so given by the air to the reservoir. When it
W W was freshly pumped the water had the same
∆T = = T
= 5.964K temperature than the one from the lake. 0.5
ηmc (1 − Tfc )ρV c
points if somebody mention the fact that
the energy comes from the thermal energy
Partie C. Wärmepumpe (5 points) difference between the two reservoirs wi-
Nachdem das Wasser mit der ersten Methode thout saying were the energy of the hotter
hochgepumpt wurde, wird es in einem ersten 1000 reservoir comes from.
liters Tank aufbewahrt. Nach einer gewissen Zeit Du hast dein System aus Teil A verbessert, um
hat das Wasser die Raumtemperatur TR = 25◦ C damit die Energie auf zwei verschiedene Arten ab-
erreicht. Da du sehr gerne badest, brauchst du zugeben. Du kannst sie entweder mechanisch an
viel Wasser. Du baust darum einen zweiten Tank, die Pumpe oder thermisch an den ersten Tank ab-
der 800 l fasst und füllst ihn mithilfe der Wärme- geben.
kraftmaschine aus Teil B. Der See ist dabei das iv. (1.5 pts) Wie ändert sich der Wirkungsgrad η
kalte Reservoir, und der volle 1000l - Tank das der Wärmekraftmaschine, wenn du 1 Stunde lang
wärmere Reservoir. Der See hat eine Temperatur strampelst, um das Wasser im ersten Tank auf-
von TS = 8◦ C, da er von einem Gletscherbach ges- zuwärmen ? Der Wirkungsgrad dieses Vorganges
peist wird, und befindet sich 25 m unter deinem (Wasser aufwärmen) betrage ε = 90%.
Haus. The energy brought to the first reservoir
i. (2 pts) is equal to ∆E = εP ∆t. Then it induces a
Der zweite Tank wird mithilfe der Wärme- change of temperature ∆T = ∆E mc and the
kraftmaschine zur Hälfte mit Wasser aus dem See efficiency of the thermal engine is given by
gefüllt. Um wie viel ändert sich die Temperatur
des Wassers im ersten Tank durch die Arbeit, Tf
η =1−
die die Wärmekraftmaschine während dieses Vor- Tc + εPmc∆t
ganges verrichtet ?
First of all the work needed to fill half of the The numerical answer is not required here, it is
second reservoir is given by W = ∆pV 2 =
ρghV
2 . 0.05705 before the heating and 0.05768 after hea-
W
It represents a heat of Q = η . Finally as for ting, not a huge increase.

Problème 2 : Pompe et chaleur (16 points) i. (1 pt) Quelle est la différence de pression
On voudrait pomper de l’eau dans sa maison nécessaire pour amener l’eau du lac dans la mai-
depuis un lac qui se trouve un peu plus bas dans son si cette dernière se trouve à une hauteur h au
la vallée. Il existe plusieurs méthodes et on se pro- dessus du lac et à une distance horizontale d ?
pose d’en comparer deux.
Partie A. Pompe mécanique (5 points) Dans cette ∆p = ρgh
partie on néglige les frottements. On s’intéresse à
une solution purement mécanique. ii. (1 pt) Quelle quantité d’énergie faut-il

2 sur 4
SwissPhO : 2e tour Problèmes 29.03.2014

dépenser pour monter un volume V d’eau du lac iii. (1 pt) Expliquez quelle est la différence d’un
à la maison ? système pour lequel le volume V des réservoirs est
petit et d’un autre pour lequel le volume V est in-
E = mgh = ρV gh finiment grand.
If the volume is small then the heat transfer
iii. (1 pt) Quelle est la relation entre l’énergie will affect the temperatures quite quickly,
requise et la différence de pression ? while if the volume are large the heat loss
and gain will have almost no effect on the
∆E = ρV gh = ∆pV temperature.
iv. (0.5 pts) Dans lequel des deux cas peut-on
iv. (2 pts) Vous avez construit un système
considérer que la température des réservoirs est
ingénieux qui vous permet de pomper l’eau en
constante ?
pédalant. Quel débit d’eau maximal pouvez-vous
In the case of large volumes, if they men-
atteindre si la puissance mécanique que vous pou-
tionned it in the last question it counts.
vez fournir est de P = 300 W et que l’efficacité de
En considérant que le volume V est très grand
votre système est de ε = 80% ?
et en se servant des principes de la thermodyna-
∆E ∆pV mique, il est possible de montrer que le rendement
P = = = ∆pD maximum d’un moteur thermique connecté entre
∆t ∆t
les deux réservoirs (rapport entre le travail extrait
The efficient power is Pef f = εP et de l’énergie thermique donnée par le réservoir
εP
so finally the debit is given by Dv = ∆p or plus chaud) est égal à
Dm = Dv ρ = εP ρ
∆p both answer are correct. They Tf
don’t have h so they cannot put numbers in, it is η =1−
Tc
intented.
v. (1 pt) Si le volume des deux réservoirs n’est
pas le même, est-ce que la formule reste valable ?
Partie B. Machine thermique (6 points)
Expliquez pourquoi.
Avant de passer à la deuxième méthode, il nous
The formula only depends on the tempera-
faut clarifier quelques notions. Considérez deux
ture ratio, no assumption is made with the
réservoirs de même volume V chacun rempli d’un
volumes of the reservoirs, beside the fact
fluide de chaleur spécifique c et de densité ρ. Un
they are large. So the formula is still valid.
des réservoirs est à température Tc et l’autre à
One can also say temperature is an inten-
température Tf , Tc > Tf . Chacun des réservoirs
sive variable while volume is extensive, so
est isolé thermiquement de l’extérieur.
the volume shouldn’t play a role in this for-
i. (1 pt) Exprimez la différence d’énergie ther-
mula involving intensive quantities.
mique entre les deux réservoirs en fonction de V ,
vi. (1.5 pts) Pour un travail effectué par la ma-
Tc , Tf , c et ρ.
chine thermique entre les deux réservoirs d’une
valeur de 1.2 · 105 J, calculez quel serait le change-
∆Q = ρV c(Tc − Tf ) ment de température du réservoir à température
ii. (1 pt) Faites un schéma et expliquez concep- plus élevée lié à la perte de chaleur. Donnez un
tuellement ce qui se passe si on connecte ther- résultat numérique seulement à la fin de votre cal-
miquement les deux réservoirs. Expliquez cela cul algébrique.−1 (Application numérique : V = 830
en termes de la température et de la différence l, c = 4816 J K kg−1 , ρ = 1000 kgm−3 , Tc =25◦ C,
d’énergie thermique des deux réservoirs. Tf =10◦ C)
Explain that the heat is transferred from W Tf
the hot reservoir to the cold one, until the =η =1−
Q Tc
temperature of both stabilize (0.5 point).
and
At this point there is no more heat trans-
Q = mc∆T
fer. There is 1 point for a nice sketch (basic
two reservoirs with labels and and arrow to so
show the heat transfer, take 0.25 off if there W W
∆T = = T
= 5.964K
is no labels) ηmc (1 − Tfc )ρV c

3 sur 4
SwissPhO : 2e tour Problèmes 29.03.2014

(-0.25 if they forgot to use Kelvins) iii. (1


Partie C. Pompe thermique (5 points) pt) D’où vient l’énergie de la machine thermique ?
Après avoir été pompée à l’aide de la première Vous n’avez pas eu besoin de pédaler et votre ci-
méthode, l’eau est stockée dans une citerne de terne s’est remplie “toute seule”
1000 litres. Après un certain temps l’eau prend The energy comes from the thermal energy
la même température que celle de la pièce, TP = given by the air to the reservoir. When it
25◦ C. Comme vous vous baignez souvent, vous was freshly pumped the water had the same
avec besoin de plus d’eau. Vous construisez donc temperature than the one from the lake. 0.5
une deuxième citerne de 800 litres que vous al- points if somebody mention the fact that
lez remplir à l’aide d’une machine thermique dont the energy comes from the thermal energy
vous avez appris le fonctionnement dans la partie difference between the two reservoirs wi-
B. Vous vous servez du lac comme réservoir froid thout saying were the energy of the hotter
et de la citerne déjà pleine comme réservoir chaud. reservoir comes from. Vous avez amélioré votre
La température du lac est de TL = 8◦ C car il est système ingénieux de la partie A et vous êtes main-
alimenté par une rivière venant d’un glacier et il tenant capable de choisir de donner votre énergie
se trouve 25 m plus bas que votre maison. sous forme mécanique pour pomper de l’eau ou
i. (2 pts) sous forme thermique à la première citerne.
Quel est le changement de température de l’eau iv. (1.5 pts) Comment change l’efficacité η de
contenue dans la première citerne si le travail ef- la machine thermique si vous pédalez pendant 1
fectué par la machine thermique est utilisé pour heure pour chauffer l’eau de la première citerne
actionner une pompe et remplir la deuxième ci- et que l’efficacité de votre système amélioré est de
terne de moitié avec l’eau du lac ? ε = 90% ?
First of all the work needed to fill half of the The energy brought to the first reservoir
second reservoir is given by W = ∆pV 2 =
ρghV
2 . is equal to ∆E = εP ∆t. Then it induces a
W
It represents a heat of Q = η . Finally as for change of temperature ∆T = ∆E mc and the
question B vi. : efficiency of the thermal engine is given by
W W ghV
∆T = = T
= T
= 0.357K Tf
ηmc f
(1 − Tc )ρVR c 2(1 − Tfc )VR c η =1−
Tc + εPmc∆t
ii. (0.5 pts) Est-ce que le processus peut être
considéré comme isotherme ? The numerical answer is not required here, it is
The ratio of ∆T and Tc is 0.1%. So the pro- 0.05705 before the heating and 0.05768 after hea-
cess can clearly be considered as isotherm ting, not a huge increase.

4 sur 4
SwissPhO : 2. Runde Problemes 22.03.2015

Problème 1 : Electrodynamics Solution (16 ii. (1 pt)


points) ~ = vA (−B)
vA (B) ~ (8)
Partie A. Induction (4 points)
Grading : 1P if correct, otherwise 0P
i. (1 pt) Faraday’s law states that the voltage bet-
iii. (3 pts) Berechne die Bahn des Schwerpunktes
ween is given by the rate of change of the magnetic
des beweglichen Stabes unter der Annahme, dass
flux :
dΦB zur Zeit t = 0 der Abstand zwischen den beiden
U =− (0.5P ) (1) Querst”aben l sei und sich der bewegliche Stab in
dt
where Z Ruhe befinde.
ΦB = ~ A.(0.5P
Bd ~ ) (2) The equation of motion can directly be written
A down.
Grading : Full points also without the integral and
L2 B 2
vector form ΦB = B · A. Differential form also cor- mẍ = Fg − FL = mg sin α − ẋ (9)
R
rect.
ii. (1 pt) No, the current does always close (charge A solution of the hom. DEQ
conservation). Grading : 1P without any reaso-
t mR
ning. 0.5P if reasoning is wrong, but answere cor- ẋh (t) = Ae− τ , mit τ = . (10)
L2 B 2
rect.
iii. (1 pt) From right to left. 1P Grading : Any The special solution of the inhomogenen DEQ ist
other answere 0P the asymthotic solution
iv. (1 pt) Moving electrons feel a force in the ne-
gative sliding direction. Grading : Right solution ẋs = vA . (11)
1P, else 0P. t
Therefore ẋ(t) = vA + Ae− τ and with the initial
Partie B. Bewegung (7 points)
condition ẋ(0) = 0 there is A = −vA , meaning
i. (3 pts) Nach gen”ugend langer Zeit bewegt sich
 
der bewegliche Stab mit konstanter Geschwindig- t
ẋ(t) = vA 1 − e− τ . (12)
keit nach unten. Berechne diese Geschwindigkeit.
Faraday’s law gives :
The integration gives x(t) where x(0) = l has to
dΦ be considered
U =− = LBv = IR = qvD nAR (3)
dt Z t Z t  
t
where vD is the velocity of the charge carriers, n x(t) = x(0) + ẋ(t)dt = l + vA 1 − e− τ dt
the charge particle density and A the cross section 0 0
(13)
of the stick. The Lorentz force thereby is
 t 
x(t) = l + vA t + vA τ e− τ − 1 (14)
FL = qvD BnLA (4)
which in the stationary fall balances with the Grading : Solution correct : 3P Equation of motion
tangential part of the gravitational force Fg = 1P (only first equal sign 0.5P) Correct values of
mg sin α. The force can also be calculated directlya = va and b = 1/τ of hint (each 0.5P) Correct in-
by tegration to x(t) (0.5P) Correct initial conditions
Z L (0.5P) 
FL = IBdl = IBL. (5) Hint : Consider ẋ(t) = a 1 − e−bt , a =?, b =?
0
Partie C. Mouvement (5 points) Gegeben sei die
2
FL = Fg ⇔ qvD nA BL = mg sin α (6) Querschnittsfläche A=1cm , eine homogene Elek-
| {z } 22 3
tronendichte n = 10 m pro Kubikzentimeter
I=LBv/R
und ein Wiederstand R/2 des Stabes.
mg sin α · R i. (2 pts)
⇔v= =: vA (7)
L2 B 2
Grading : Correct solution : 3P Correct stating of I
I = ne− Ave → ve = − = 0.06mm/s (15)
force balance Fg = FL (1P) Stating of U = RI ne A

(0.5P) Stating of U = − dt (0.5P) Stating of Grading : Symblolic equation 0.5P Numerical re-
RL
FL = 0 IBdl = IBL. (1P) Result (algebra) sult 0.5P
(0.5P) ii. (3 pts) Heat from the resistence. Grading : ...

1 sur 1