Sie sind auf Seite 1von 31

Actes de la recherche en

sciences sociales

L'université, les entreprises et la multiplication des salariés


bourgeois (1960-1975)
Luc Boltanski

Citer ce document / Cite this document :

Boltanski Luc. L'université, les entreprises et la multiplication des salariés bourgeois (1960-1975). In: Actes de la recherche en
sciences sociales. Vol. 34, septembre 1980. Et si on parlait de l’Afghanistan ? pp. 17-44;

doi : 10.3406/arss.1980.2089

http://www.persee.fr/doc/arss_0335-5322_1980_num_34_1_2089

Document généré le 12/05/2016


Zusammenfassung
Universitärer Antisemitismus und Klassenkonkur-renz : Das Numerus-Clausus - Gesetz in Ungarn
zwischen den zwei Kriegen.
Während der liberaleh Periode ( 1867-1918), gekennzeichnet durch die politische Vorherrschaft der
gentry sowie den wirtschaftlichen Aufstieg der fremdstämmigen Bourgeoisie mit jüdischer Dominanz,
war Ungarn von jedem institutionellen Antisemitismus frei. Erst der Zusammenbruch der Donau-
Monarchie, die bürgerliche (1918), wenig später die kommunistiche Revolution (1919) und schliefilich
der darauf folgende weifie Terror (1919-1921 ) brachten eine nachhaltige Störung des
Kräftegleichgewichts zwischen der jüdischen und der christlichen Komponente im Rahmen der
herrschenden Klassenundinder Folge eine antisemitische neue Rechte an die Macht. Das im
September 1920 angenommene Universitätsgesetz, der sogenannte Numerus-Clausus, der die
Regelung der Zulassung zur Universität nach ethnischen und konfessionellen Kriterien vorsah, gehört
in diese spezifische historische Situation. Das Gesetz, dessen Formulierung und Ausführung selbst
zum Streitobjekt zwischen extremistischen und gemäfügten Fraktionen des neuen an die Macht
gekommenen Establishments geriet, beschränkte zwar die relative Uberrepräsentanz der jüdischen
Intelligenz und Bourgeoisie innerhalb der höheren Lehranstalten, vermochte aber keineswegs der
katastrophalen Uberfülle der Märkte der Intelligenzberufe Herr zu werden. Wohl wurde das Gesetz,
eine Klassenmafinahme mit dem Ziel, die Stellung der christlichen Mittelklassen auf diesem Markt zu
stärken, nicht vollständig in die Tat umgesetzt, ja seine 1928 erfolgte Änderung scheint sogar seine
antijüdische Stofirichtung eliminiert zu haben. Dennoch ist es anhand seiner zunächst universitären
(Exil zahlreicher jüdischer Studenten an ausländische Unis), dann weiter seiner sozialen Auswirkungen
(Zwangskonversionen, geistige Emigration, Umkehrung der einstigen Assimilierungstendenzen
innerhalb der jüdischen Mittelklassen) als ein erster Akt der ungarischen Gesetzgeber zu werten,
dessen Fortsetzung (antijüdische Gesetze von 1938-1941) in den Genozid münden sollte.

Abstract
Universities, businessies, and the increase in middle-class wage-earners ( 1960-1975 ).
The period 1960 to 1975 is marked by a very large rise in the student population and a no less
important increase in the number of «executives». Most contemporary commentators - sociologists
among them - have seen in these two phenomena inseparable signs of the same change in social
composition. However an analysis of the relations between the educational market and the job market
shows that the increase in the number of these executives (often self-taught) is not linked to the
increase in student population, as these students, for the most part, joined the public sector
(administration, teaching and so on). This has no doubt added to and aggravated the opposition
between the fractions of the petty bourgeoisie and middle class, linked as they are to private
enterprises, and those fractions linked to the public sector. To a large extent this opposition overlaps
that between «right» and «left» in political terms. In fact it is as if the «executive class», whose
specificity, at least in so far as their public image is concerned, was defined up to a certain point by
opposition to the traditional fractions of the middle classes who possess some form of heritage (minor
employers, for example), now entered into a relatively new set of oppositions which were
superimposed on the old models of social classification without however abolishing these. Middle-class
employees linked to major private bureaucracies (in particular, multinational firms) identify with the
image of the «executive class» and by so doing find themselves in opposition to middle-class
employees who are linked public administrations concerned with redistribution, production and the
circulation of culture. But these antagonistic fractions have perhaps a common interest in their being a
continued influence of that very set of factors which made their numerical increase possible in the first
place.

Résumé
L'université, les entreprises et la multiplication des salariés bourgeois (1960-1975).
Les années 1960-1975 sont marquées par un accroissement très important du nombre des étudiants
et par un accroissement non moins considérable du nombre des «cadres». La plupart des
commentateurs contemporains (et, parmi eux, de nombreux «sociologues») ont vu dans ces deux
phénomènes les signes indissociables d'une même «mutation». Or l'analyse des relations entre le
marché scolaire et le marché du travail montre que l'accroissement du nombre des «cadres» (souvent
autodidactes) n'est pas lié à l'accroissement du nombre des étudiants qui, pour la plupart, se sont insérés
dans le secteur public (administration, enseignement, etc.), ce qui a sans doute contribué à accentuer et à
dramatiser l'opposition entre les fractions de la petite bourgeoisie et de la bourgeoisie liées aux entreprises
privées et les fractions plutôt liées au secteur public (opposition qui recouvre elle-même, pour une large
part, l'opposition entre la «droite» et la «gauche»). Tout se passe en effet comme si les «cadres», dont la
spécificité, au moins dans leur représentation sociale, se définissait jusque là surtout par opposition aux
fractions traditionnelles de la bourgeoisie et de la petite bourgeoisie détentrices de patrimoine (petits
patrons, etc.), rentraient dans des oppositions relativement nouvelles qui se superposaient aux schèmes
anciens de classement sans les abolir. Les salariés bourgeois liés aux grandes bureaucraties privées (et,
notamment, aux firmes multinationales) se reconnaissent dans la représentation du «cadre» et s'opposent
par là aux salariés bourgeois liés aux administrations publiques de redistribution, de production et de
diffusion culturelle, etc. Mais ces fractions antagonistes ont peut-être pour intérêt commun que se poursuive
l'action du faisceau de facteurs qui a rendu possible leur accroissement numérique.
lue boltanski

LUNMERSITE

LES ENTREPRISES

ET LA MULTIPLICATION

DES SALARES BOURGEOIS

etc. (4). Dans ce faisceau d'indices, deux tendances


retiennent particulièrement l'attention :
l'accroissement du nombre des étudiants et l'accroissement
du nombre des «cadres» qui, pour nombre de
spécialistes du discours sur le monde social,
constituent les signes les plus évidents de l'avènement
d'une «société nouvelle» : avec la croissance
accélérée de l'économie, les percées
technologiques, l'introduction des processus automatiques
dans l'industrie (le thème de «l'automation»
domine la sociologie du travail des années 1950-
60) s'opérerait une mutation sociale caractérisée,
selon les termes d'un haut fonctionnaire écouté de
ce temps, par une «intellectualisation générale de la
force de travail» (5).
Le nombre des étudiants passe de 161 000 en 1959 à
745 000 en 1973. Selon les recensements de l'INSEE, les
catégories «ingénieurs» et «cadres supérieurs» cumulées
passent de 352 975 en 1954 à 515 763 en 1962, 640 721
19601975
jamais
incontestables
moyennes»
invoquer,
Tous
gains
secteurs
(automobile,
modèles
Le
société
révolutionnaire
démenti
avec
exemple
l'renforcement
pour
sûrement
années
arguments
mais
par
place
et
sens
depuis
salaires
«travailleurs»
Actes
pp.
2—
forts
statistique,
3—
i1—
ntensification
statistique
Cf.
discours
les
75-106.
l'appareil
: de
une
aussi
dans
les
de
croissance
L.
R.
de
A.
paru,
de
le
60.
(3),
sciences
l'histoire
française»,
Boltanski,
infaillible
la
Boyer,
les
Desrosières,
autour
indicateurs
sociaux
milieu
83,
virulence
partie
de
lal'après-guerre
productivité
de
fondé
pour
recherche
, Le
les
idéologique
doit
103,
pour
extension
ou
lutte
nov.
plus
équipement
«bon
du
et
d'enregistrement
consommation
discours
et
Les
«données»
de
àsociales
des
sept.
au
de
incontournables,
se
des
sur
mouvement
alors
Taxinomies
1976,
ses
et
laquelle
sur
et,
entre
concentrés,
diffusion
la
salaires
sens»
J.en
aussi
moins
salaires
accrue
justifier,
1936)
qui,
partisans,
semblent
années
1978,
statistique
1'«
Mairesse
sciences
pp.
plus
sa
des
de
particulièrement
sur
embourgeoisement
(2),
les
par
en
vieux
de
apportent
19-28.
ménager),
pp.
force
de
(1)
ildans
fournies
nominaux
lala
sociales
classes,
particulièrement,
longue
auxquelles
50,
«vérités
l'expérience
conséquent,
27-58.
ouvrier
entend
ses
des
sociales,
etnon
montée
«montée
mais
aller
caractérisées
consommation
française,
d'origine
répercutés
statistique
au
que
M.
des
les
adversaires,
qu'au
etbiens
période,
Voile,
n'a
fait
peut-être
seulement
dans
régulièrement
périodes
leur
luttes
salaires
diffusion
laet,
et
29,
apporter
objectives»,
des
l'économie
Économie
sans
des
qu'il
prophétie
début
sept.
au
première
le
s'affirme
dans
Les
durables
caution.
urbaine,
de
Économie
«classes
sur
mis
classes
par
même
moins
de
doute
classes,
réels,
temps
aussi
peut
1979,
(par
des
les
un
en
le
laet en 1968, 910 040 en 1975 (6), ce qui correspond à un taux

4— Cf. Darras, Le partage des bénéfices, Paris, éd. de Minuit,


1966. Cet ouvrage présente, par rapport à l'objet de cet
article, le double intérêt d'apporter en même temps un
tableau statistique et synthétique de la société française au
début des années 60 et une analyse critique de
l'interprétation alors dominante des indicateurs statistiques (avec, par
exemple, l'analyse de la croissance de la consommation
comme translation des écarts pertinents entre classes, du
capital culturel comme véhicule de la reproduction —ce en
quoi il se différencie du «capital humain»— ou encore la
critique des utilisations naïvement formalistes de la
fonction de Cobb Douglas, etc.).
5— Cf. A. Cheverny, Les cadres, essai sur les nouveaux
prolétaires, Paris, Julliard, 1967.
6— Cf. L. Thévenot, Les catégories sociales en 1975 :
l'extension du salariat, Économie et statistique, 91, juillet-
août 1977, pp. 3-31. Durant la même période, la catégorie
des «cadres administratifs moyens» dont le recrutement
s'opère, en principe et le plus souvent en fait au moins
jusqu'à une époque récente, au-dessous du niveau de
l'enseignement supérieur, ne fait que doubler, passant de
18 Luc Boltanski

d'accroissement de 3,1 % par an entre 1962 et 1968 et de surface, l'espèce de consensus politique et social
5,3 % entre 1968 et 1975 pour les cadres administratifs que rencontrent les discours sur la
supérieurs (+ 5,8 % si on prend seulement en compte les «modernisation» et le «développement» du système
cadres administratifs supérieurs du secteur privé qui
représentent les deux tiers de l'ensemble de la catégorie) et, pour d'éducation et sur la «montée des cadres». Une croyance
les ingénieurs, de 5,1 % entre 1962 et 1968 et de 4,5 % partagée : la tendance au déclin de la classe
entre 1968 et 1975. Durant la même période le poids relatif ouvrière; son importance numérique va diminuer
des cadres administratifs supérieurs et des ingénieurs dans la et, avec elle, son rôle social. Le développement
structure sociale double, passant de 1,9% à 4,2%. La
relation entre l'expansion universitaire et la multiplication technologique va substituer les «techniciens» et les
des «cadres» semblait aller de soi : on sait en effet que le «cadres» aux ouvriers; la croissance et la
groupe des «cadres supérieurs» dans la définition qu'en «démocratisation» du système d'éducation seront le
donne PINSEE (pour ne prendre qu'une définition parmi «moteur» de la «mobilité sociale» qui arrachera à
d'autres et la plus officielle) comprend «d'une façon la classe ouvrière ses éléments les plus
générale les personnes qui exercent des professions exigeant
en principe une instruction supérieure» (7). La liaison «dynamiques» et les mieux «doués», etc. Cette prophétie
entre le titre scolaire et le titre professionnel prenait ainsi «optimiste» diffusée, notamment, depuis les
une forme quasi juridique, le plus souvent garantie, en droit nombreux «clubs» qui se créent après 1958,
ou en fait, par les conventions collectives. Et, de fait, les est vite et bien comprise par le patronat de progrès
diplômés de l'enseignement supérieur qui trouvaient un
emploi dans les entreprises étaient, au moins jusqu'à une (dont les membres, depuis la fin des années 50, se
période récente, le plus souvent engagés avec le titre de retrouvent régulièrement au sein du CRC (9)):
«cadre». «l'ouvrier prolétaire de Karl Marx est une espèce en
voie de disparition» (Michel Drancourt). Mais
l'intérêt que les patrons commencent à porter au
Sans doute pourrait-on montrer que le constat système d'éducation et à l'avenir de l'Université a
syncré tique de l'accroissement du nombre des aussi un fondement économique et technique :
étudiants et de celui des «cadres» a constitué le toutes les évaluations et toutes les «projections»,
soubassement commun à la plupart des entreprises qu'elles proviennent du Plan ou des organismes
de réorganisation idéologique du début des années patronaux (comme l'Union des industries
60 avec, par exemple, du. côté de la «nouvelle métallurgiques et minières) (10) déplorent le manque de
gauche» les thèses de la «nouvelle classe ouvrière» personnel «qualifié», au sens de «compétent», et
ou de la «société post-industrielle» ou encore, du de «diplômés», la pénurie de «techniciens»,
côté du néo-libéralisme avec la célébration de la d'«ingénieurs», de «cadres», de «matière grise»
«société de l'abondance», de la fin des «idéologies» comme disent les chantres de la «croissance
(remplacées par les «techniques rationnelles de exponentielle» et prévoient que, au rythme où se sont
décision») et du déclin des «croyances» opérées les sorties du système d'enseignement
«obscurantistes» (le marxisme, par exemple) indignes dans les années 50-60, le décalage ne peut que
d'une société «évoluée» (8). Il faut se souvenir des s'accroître entre le nombre de postes créés par la
espoirs qui s'investissaient alors dans l'avènement «dynamique» du champ économique et le nombre
de 1 '«université de masse» (terme qui n'a pas des «diplômés» dignes de les occuper. Le manque
encore la connotation méprisante qui lui sera de «personnel qualifié» est très généralement
affectée après 1968) et, sous les polémiques de considéré comme un des obstacles principaux à la
«croissance» et la vulgate économique qui, depuis
les Etats-Unis, s'introduit, à partir des années 50,
434 353 en 1954 à 970 180 en 1975. Mais cette distinction dans l'univers idéologique des hauts fonctionnaires
relativement nette dans le secteur public où elle a fait et des grands patrons, fait du développement du
l'objet d'une quasi-institutionnalisation est très floue dans système d'éducation, de 1'« accroissement des
le secteur privé (où l'usage veut que l'on distingue plutôt les
«cadres» sans spécification des «cadres de direction»). On investissements éducatifs» l'un des facteurs
sait d'autre part qu'il existe plusieurs définitions dominants du développement économique (11).
concurrentes des «cadres» correspondant aux intérêts de fractions L'adhésion à cette thématique très générale doit
différentes de la catégorie. Ces définitions se distinguent
notamment par l'extension donnée au terme de «cadre» en
sorte que l'appréciation du volume de la catégorie et de sa
croissance peut être variable selon les définitions utilisées. 9— Le CRC, Centre de recherches et d'études des chefs
1—Code des catégories socio-professionnelles, INSEE, 5ème d'entreprise, créé en 1953 mais qui ne commence à
édition, 1969, p. 25. Cf. aussi M. Cézard, Un million de fonctionner réellement qu'à la fin des années 50, est une
cadres supérieurs dénombrés au recensement de 1968, émanation du CNPF dont il devait être le centre de réflexion et
Économie et statistique, 40, déc. 1972, pp. 51-54. Autre de formation.
indicateur fourni par la pratique indigène : les responsables 10— En 1956, l'Union des industries métallurgiques et
de l'enquête périodique réalisée par la revue L 'Expansion minières, prenant acte des «besoins considérables de
§ur le «salaire des cadres» qui construisent l'échantillon sur l'économie du pays en cadres scientifiques et techniques des
lequel repose l'enquête en opérant une sélection parmi les différents niveaux», effectue une enquête auprès des
candidats qui se sont présentés durant l'année dans les industries des métaux portant à la fois sur «l'état actuel de
principaux cabinets de recrutement retiennent la situation dans ces industries» et sur les «besoins
automatiquement les diplômés de l'enseignement supérieur quels que immédiats et à court, moyen et long terme». L'enquête de 1956
soient leur salaire et leur fonction (tandis que les non porte sur 500 entreprises groupant environ 1300
diplômés ne sont retenus que lorsqu'ils ont exercé des établissements. Des enquêtes du même type sont réalisées à nouveau
fonctions «élevées» et que leur dernier salaire a dépassé un en 1962, 1970 et 1975.
certain niveau évalué, en 1978, à environ 120 000 francs 1 1 —Cf. par exemple P. Grimanelli, Les obstacles humains à
par an). une expansion économique rapide, Cahiers du CRC, 7 ,
8—Cf. P. Bourdieu, L. Boltanski, La production de 1962, pp. 5-38, et H. Desbruères (PDG de la SNECMA) et
l'idéologie dominante, Actes de la recherche en sciences sociales , A. Landucci (PDG de Kodak), Les problèmes de la
2-3, juin 1976, pp. 4-73. formation, Cahiers du CRC, 6, 1961, pp. 5-34.
L'université et les entreprises (1960-1975) 19

Les missions de productivité


et la formation des «cadres»
|

La campagne pour la «modernisation de et surtout par le fait que «les ouvriers américains
l'économie» et pour la «productivité» qui se développe en ont largement pris conscience de l'influence de la
France après la deuxième guerre mondiale avec, productivité sur leur niveau de vie». Cet «esprit
notamment, la multiplication des missions de nouveau» doit «se développer sans brutalité avec
productivité aux Etats-Unis dans les années 1947-1953 l'accord et sous le contrôle de tous : patrons, cadres,
(plus de 200 missions et de 3 000 «missionnaires»), ouvriers» au sein «d'organisations tripartites prévues
visait d'abord, dans l'esprit de ses promoteurs, à dans chaque entreprise» («Résultats de la mission
transformer en profondeur l'«esprit», la manière aux Etats-Unis de l'équipe de la construction
d'«être» et de «penser» des agents économiques. Il électrique» in «Recueil de documents sur la
était en effet banal, dans les milieux qui gravitaient productivité», Notes et études documentaires, n° 1296, 15
autour du Plan, de considérer que le principal mars 1950, p. 16). Il revient à Octave Gélinier, l'un
obstacle à l'accroissement de la «productivité» résidait des pionniers de l'introduction en France des
dans «la psychologie même des Français», dans la techniques américaines de «management» d'avoir, dix
«mentalité du Français moyen (...) mainte fois ans plus tard, explicité avec le plus de clarté et le
dénoncée» (P.L. Mathieu, sous la direction de plus de force l'entreprise d'acculturation qui se
J. Fourastié, La politique française de productivité dissimulait sous l'entreprise de «modernisation».
depuis la guerre, Paris, IEP, 1961, p. 25). Il suffit Dans Morale de l'Entreprise et destin de la nation.
d'ailleurs de consulter les rapports des différentes Octave Gélinier analyse «les causes morales qui
missions pour voir que l'importation des conditionnent la richesse et la puissance des nations»
technologies sociales l'a emporté de beaucoup sur le et se livre à un ardent plaidoyer en faveur de ce
transfert de technologies matérielles. «Je peux dire très qu'il appelle la «morale puritaine» : «Devenue
rapidement -écrit ainsi un expert américain en science de la gestion, la morale puritaine acquiert
manutention dont les propos sont rapportés dans une force nouvelle. Elle n'est plus enseignée au
une publication du Comité national de la catéchisme mais dans les business schools. Pour la
productivité- après être entré dans une usine et avoir propager à travers le monde, les missionnaires sont
quelque peu conversé avec la direction, si quelqu'un remplacés par les 'instituts de productivité' créés
de la maison a visité des entreprises américaines. Ce dans chaque pays avec l'appui de subsides et
n'est pas parce que des techniques nouvelles ont été d'experts américains. Et, chaque année, des
mises en œuvre dans cette usine, mais parce que dirigeants du monde entier viennent en pèlerinage (que
l'on sent, pratiquement dans tous les cas, que l'on l'on appelle 'mission de productivité') voir et
a ramené quelque chose de la psychologie entendre sur place les dernières révélations. La morale
industrielle américaine d'efficience et de progrès» puritaine de la bonne gestion, sous la version
{Actions et problèmes de productivité. 1950-1953. moderne de Science au Management, réalise
Paris. 1 953. p. 5 7). Les missions ont favorisé par là rapidement de nos jours la conversion du monde entier,
la constitution d'un appareil de formation et de France et URSS inclues» (O. Gélinier, Morale de
contrôle des «cadres», c'est-à-dire, indissocia- l'entreprise et destin de la nation, Paris, Pion, 1965,
blement, de reconversion des patrons p. 155).
traditionnels et, plus généralement, le changement du C'est dans ce contexte qu'il faut interpréter
système des valeurs dominantes dans le champ des l'intérêt porté par les maîtres de l'économie au
entreprises. Comme on peut le lire dans une développement du système d'éducation. La faiblesse
brochure publiée en 1954 par l'OECE qui fait le du niveau d'éducation en Europe est la raison
bilan des efforts entrepris en Europe pour accroître principale du retard, du «passéisme» et de l'inefficacité
la productivité, «les Américains ont clairement du vieux continent, et l'accroissement du niveau
indiqué qu'il n'existe aucune différence entre d'instruction la condition nécessaire à l'adoption en
l'Europe et les Etats-Unis en matière de Europe des normes et des valeurs d'origine
technologie». Par contre, ce qui varie et ce qu'il faut américaine. Tel est, par exemple, le sens de l'intervention
«modifier», c'est «l'attitude de la direction» et des de l'économiste Edward F. Denison lors d'un
«cadres». C'est à ce prix que l'on peut maintenir la séminaire organisé par l'OCDE et consacré au «facteur
paix sociale. On lit, en effet, dans la même résiduel» : «une instruction plus poussée rend
brochure (p. 18) que «les dirigeants d'entreprise ont l'individu plus réceptif aux idées nouvelles et aux
le devoir de faire tous leurs efforts pour accroître nouvelles façons de faire (...). Les propriétaires, les
le pouvoir d'achat et élever le niveau de vie de dirigeants, les cadres tendent à être mieux au
leurs ouvriers, en vue de développer la productivité courant des pratiques adoptées ailleurs ;(...) plus d'un
des travailleurs et d'affermir leur résistance aux observateur étranger a attribué cette caractéristique
fausses idéologies» {OECE, Les problèmes de des dirigeants américains, moins marquée dans
gestion des entreprises, opinions américaines, d'autres pays, à la proportion considérable des
opinions européennes, publié par l'organisation diplômés universitaires parmi les cadres» (p. 39).
européenne de coopération économique, Paris, octobre «Il est plus rapide, plus facile et meilleur marché -
1954). Car la «haute productivité» des «entreprises ajoute Denison en conclusion de son étude
américaines» s'explique par «le climat social de -d'adopter les méthodes de production d'un autre pays en
l'usine», les «facteurs humains», la «solution les adaptant aux conditions locales, que de faire de
heureuse apportée aux problèmes des labor relations» nouvelles découvertes (...). Mais cela exige probable-
20 Luc Boltanski

être rapportée aussi au contexte économique


ment, entre autres choses, des aptitudes concernant particulier de la France des années 60 et aux
la technique et la gestion assez analogues à celles conflits dont le champ des entreprises est alors le
que demande la recherche. Il est donc très probable lieu : il faut, dit la fraction avancée du patronat qui
que !? nombre de travailleurs scientifiques, domine les grandes entreprises et, particulièrement,
d'ingénieurs et de cadres instruits peut, en facilitant les entreprises de «pointe» exigeant la mise en
l'adoption de techniques déjà connues, contribuer œuvre d'une technologie sophistiquée, réduire le
davantage à la croissance économique en Europe nombre et la part des «cadres autodidactes» (12).
qu'aux Etats-Unis (p. 59)>> (E.F. Denison «La Or ces cadres sont surtout nombreux dans les
mesure de la contribution dé renseignement et du petites entreprises des secteurs traditionnels où ils
facteur résiduel à la croissance économique», occupent souvent des positions de «direction».
pp. 1 3-59, dans Groupe d'étude sur les aspects Plus généralement, l'exaltation de la «compétence»
économiques de renseignement. Le facteur résiduel cl et du «diplôme», cas particulier du discours sur la
le progrès économique , OCDE, Paris, 1964). «modernisation de l'économie» est un argument de
la lutte qui oppose les fractions de la classe
dominante liées aux grandes entreprises tournées vers le
marché international aux fractions traditionnelles
de la bourgeoisie et de la petite bourgeoisie
attachées à la pérennité des petites entreprises
familiales et tournées vers le marché intérieur et
colonial.

La première vague de concentration qui suit l'ouverture des


frontière sur le Marché commun place de nombreuses
petites entreprises sous la domination des grands groupes. Il
arrive alors que des «cadres» locaux, souvent autodidactes
et relativement âgés, petits patrons familiaux ou anciens
employés, voire anciens ouvriers, montés parle rang, soient
remplacés dans les fonctions de direction par de «jeunes
cadres» «parachutés» du «siège» et restent un certain temps
sans emploi faute de retrouver un nouveau poste de niveau
équivalent à celui qu'ils ont dû quitter. D'où l'apparition, à
partir du milieu des années 60 environ, d'un chômage
«frictionnel» parmi les «cadres» : ainsi, d'après une enquête
réalisée en 1971 par l'UNEDIC, 87% des «cadres» au
chômage étaient âgés de plus de 40 ans, 22 % seulement
d'entre eux étaient titulaires d'un diplôme d'enseignement
supérieur. En fait, l'apparition d'un «chômage des cadres
âgés», qui reste au demeurant marginal et ne touche qu'une
faible proportion de la catégorie (au moins jusqu'à la crise),
et qui est peut-être moins conjoncturelle qu'il ne le paraît,
doit être mise en rapport avec l'ensemble des mécanismes
objectifs régissant la «carrière» des «cadres» (cf. infra) qui
se mettent également en place vers le milieu des années 60
et qui contribuent à la fois à favoriser la «promotion» des
autodidactes au titre de «cadre» (surtout autour de la
trentaine) et leur marginalisation, voire leur exclusion
quelques années plus tard (13) (sorte de turn over qui a
notamment pour effet d'accroître la concurrence entre les
agents, donc, leur «combativité», en faisant s'affronter les
«vieux ringards» sur la «touche» et les «jeunes loups»
nouvellement promus qui peuvent, au demeurant, n'être
séparés que par un écart d'âge relativement faible). On voit
se développer, à la même époque, une campagne de presse
contre la «mise au rancart des cadres de 40 ans» qui atteint
son point culminant entre 1965 et 1967, années durant
lesquelles tous les grands quotidiens publient des articles sur
le «non emploi des cadres dits âgés» (en octobre 1966
Le Monde consacre à ce «problème» une série de six

12— La commission composée de patrons, de hauts


fonctionnaires et d'enseignants, constituée en 1961 autour
d'André Boulloche, constate ainsi dans le rapport qu'elle
remet au premier ministre en 1963 que «toutes les
informations parvenues au groupe confirment la grave pénurie de
techniciens dont souffre l'économie française» et se déclare
favorable à une «diminution du pourcentage et du nombre
absolu des cadres n'ayant bénéficié d'aucun moyen de
formation» (Cf. Les conditions de développement, de
recrutement, de fonctionnement et de localisation des
grandes écoles en France, Paris, La Documentation
française, 1964, pp. 20-25).
13-Cf. L. Boltanski, Les cadres autodidactes, A ctes de la
recherche en sciences sociales, 22, juin 1978, pp. 3-23.
L'université et les entreprises (1960-1975) 21

articles : «Cadres en solde». Le Figaro ouvre la même année ment numérique entre 1'« afflux des étudiants» et la
une rubrique permanente sur le même sujet intitulée : «Les «croissance économique», entre l'«offre de diplômés» et le
cadres humiliés», etc.). «volume du produit national». L'auteur semble par là
supposer que les nouveaux diplômés sortis depuis quinze
ans du système d'enseignement supérieur se seraient
Les missions de productivité aux États-Unis des présentés en masse aux portes des entreprises, la concurrence
années 1947-1953, la propagande de l'Agence au sein de cette sorte d'armée de réserve du travail
nationale pour l'amélioration de la productivité, ne bourgeois ayant eu pour effet d'abaisser le niveau des postes et
sont pas restées sans effets : aux «patrons» et aux des salaires qui leur étaient offerts. «Durant cette période
«cadres» ancien style dont la gestion traditionnelle (à partir de 1962) (...) l'afflux des étudiants a été beaucoup
plus rapide que la croissance économique. Comme on le
est fondée sur une définition «malthusienne» de la verra plus loin, cette croissance déséquilibrée explique en
rentabilité (pas de «faux frais») et sur des modes partie la dégradation de la condition étudiante». «Au cours
de commandement «autoritaires» et «archaïques», des années soixante —écrit encore Levy-Garboua,
il faut substituer des «hommes nouveaux» et confirmant par là nettement qu'il fait bien référence au champ
des entreprises— la demande de diplômés de l'enseignement
rompus aux techniques du «management supérieur a dû augmenter moins vite que le produit national
scientifique», des «relations humaines» et du en volume parce que la concentration des entreprises
«marketing». Le développement du système industrielles, agricoles et artisanales et la nature capitalis-
d'éducation doit doter l'économie de ces nouveaux tique du progrès technique conduisent à une économie
«cadres» «jeunes» et «compétents» en croissante de main d'oeuvre» (16).
sélectionnant les «meilleurs éléments» de la «nation» quitte
même, s'il le faut, à aller les chercher dans les Ces analyses ont pour principal défaut de ne pas
«milieux modestes» (faire «circuler les élites») (14), tirer les conséquences des enseignements apportés
et favoriser la reconversion des petits patrons par les nombreuses enquêtes portant d'une part sur
obsolètes et de leurs enfants destinés désormais à la structure de la population des agents investis du
abandonner la petite entreprise familiale pour titre de «cadre» et, d'autre part, sur le destin
l'occupation d'une position subalterne (mais professionnel des étudiants à la fin des années 60
«pleine d'avenir») dans les grands groupes. Enfin, et au début des années 70. Les premières montrent
une arrière-pensée qui n'est pas étrangère à l'intérêt que la part des «cadres» autodidactes, variable dans
que le patronat porte au développement du les différents secteurs et en fonction des sources
système d'éducation : la multiplication du nombre statistiques invoquées, mais toujours très élevée (de
des «cadres», des «techniciens» et des «ingénieurs» 30 % à 70 % de l'ensemble des «cadres» selon les
diplômés, freinera les hausses importantes de principes utilisés pour définir la population) n'a,
salaire dont bénéficient dans les années 60 ces semble-t-il, pas diminué durant la période (passant,
catégories (15). par exemple, d'après l'enquête de l'UIMM, de
38,8% en 1962 à 39,8% en 1970,' 40% en
1975(17) ), phénomène difficilement conciliable
avec l'hypothèse d'une saturation progressive du
marché du travail offert, dans les entreprises, aux
De la «pénurie» produits de l'enseignement supérieur qui, dans la
à la «surproduction» logique des projections antérieures, suppose le
remplacement progressif des autodidactes par des
Entre 1960 et 1975 environ, le discours dominant diplômés. Quant aux secondes, elles enseignent
sur les «étudiants» et sur 1'« Université» s'est que, entre 1960 et 1975, les entreprises ont
inversé : à l'angoisse de la «pénurie» et à l'espoir continué, comme par le passé, à recruter la plus
d'associer l'université à l'entreprise de grande partie de leurs jeunes cadres à la sortie des
«modernisation» de l'espace industriel se sont substituées les écoles de commerce (ou de «gestion») et des écoles
déplorations sur la «surproduction» du système
éducatif et sur les effets «dysfonctionnels»,
«inutiles» et «coûteux» de l'«université de masse». 16— Cf. L. Lévy-Garboua, Les demandes de l'étudiant ou les
contradictions de l'université de masse, Revue française de
La croissance excessive du système universitaire est, par sociologie, 17, 1976, pp. 53-80.
exemple, l'argument principal d'un article de Louis Levy- 17— Ce qui correspond à un accroissement en valeur absolue
Garboua consacré aux «contradictions de l'université de puisque, durant la même période, la part des cadres et
masse» et fondé sur une généralisation du modèle du ingénieurs dans le personnel des entreprises appartenant à
marché. La «diminution des perspectives professionnelles ce secteur n'a cessé de s'élever passant de 3,5 % en 1956 à
des étudiants» y est expliquée par un désajustement pure- 4,1 % en 1962, 5,5 % en 1970 et 5,8 % en 1975. Sachant,
enfin, que cette enquête repose sur une définition
relativement restrictive de la catégorie des «cadres» (celle des
conventions collectives plus fermée, par exemple, que la
14— Cf. H. Desbruères et A. Landucci, Cahiers du CRC, loe. définition que les caisses de retraites donnent de la
cit. Les auteurs, qui donnent en exemple le développement catégorie) et qu'elle exclut de son champ les entreprises de
du système d'éducation en «Russie», remarquent ainsi que moins de 100 salariés dans lesquelles les autodidactes sont
«les classes populaires» ne sont pas assez «prospectées». beaucoup plus nombreux que dans les entreprises plus
Une sélection forte («comme en Russie») permettra de grandes, enfin, qu'elle porte notamment sur des secteurs
mener de front la «prospection des élites» et la fortement concentrés et de technicité avancée comme, par
«démocratisation» du système d'enseignement. exemple, la construction aéronautique où le taux
15 -Jean Boissonnat écrit ainsi en 1964 dans la revue Esprit d'encadrement est élevé (14,4 % contre, par exemple, 3,1 % pour
que le système d'enseignement exerce des effets la sidérurgie) et où les «cadres» sont beaucoup plus souvent
inflationnistes parce qu'il se révèle «incapable de combler la diplômés que dans les secteurs dispersés à la technologie
pénurie de main-d'œuvre qualifiée» (J. Boissonnat, traditionnelle (comme le secteur des biens de
L'économie française et la stabilité, Esprit, janvier 1964, consommation), on peut penser que les résultats qu'elle apporte valent
pp. 122-134). a fortiori pour l'ensemble du champ des entreprises.
22 Luc Boltanski

Les diplômes des «cadres» différentes et l'ensemble des informations qu'elles apportent
selon différentes sources sans chercher à «homogénéiser» les définitions et les
en pourcentages nomenclatures, à donner la préférence à une enquête
Enquête Enquête TNSEE Enquête Enquête particulière ou encore à constituer sur la base d'une analyse
'Expansion U1MM
SOFRLS FQP2 APEC CIPC nécessairement a priori une «définition préalable» de l'objet.
(mobilité) (Pitrou) Non par éclectisme mais parce qu'il est dans la logique même
26,0 9.1 25.0
'

Pas de diplômes ou de l'objet et de son mode de fonctionnement d'être le lieu


primaire
Secondaire sans bac 24,0 d'un conflit entre définitions différentes (chaque définition
Secondaire avec bac 27.0 45,0 23.0 31.5
9,0 65.1 7.2 58.3 24,0 73,0 rencontrant les intérêts spécifiques de fractions différentes
Supérieur court ou 7,1 10,5 de la catégorie) (4).
études inachevées
Licence de lettres 5.0 3.5 0,3
Licence de sciences 5.5 4.0 0.1 10.7 13.0 (1 ) Sur les différentes nomenclatures, la meilleure source est
Licence droit et 6,7 4.3 sans doute la Bible des statistiques sur l'emploi, vol. 1,
sciences économiques
Doctorats 3.0 3.2 5.7 Définitions et nomenclatures, document non publié, APEC,
Ecole des sciences 2,6 0.8 1977.
politiques
Petites écoles de 14.0 3,5 (2) D'après une étude réalisée dans la région nantaise, 46 %
commerce 12,5
ESCAE 3.3 2.6 seulement des «cadres» au sens du code des catégories
HEC 4,9 1.1 socioprofessionnelles à un chiffre de l'INSEE (comprenant, par
Petites écoles 17.2 23.0 conséquent, les fonctionnaires et les enseignants) cotisent à
d'ingénieurs 26.1 16.0 une caisse de retraite de cadres. A l'inverse, 59 % seulement
CNAM 3,0 4.2 des actifs qui cotisent sont classés «cadres» par l'INSEE
Arts et Métiers 2,8 6,4 13,0 (cf. C. Thelot, «Les fils de cadres qui deviennent ouvriers»,
Ecole Centrale 2.0 3.0 Revue française de sociologie, XX, 1979, pp. 409-430).
Ecole des Mines 0,9 1,5
Ecole Polytechnique 2.1 1,4 (3) D'autres définitions de la population des cadres sont
100 100 100 100 100 actuellement en usage mais n'ont pas, à ma connaissance, été
utilisées comme base à des enquêtes statistiques. Par
II existe aujourd'hui un grand nombre de sources exemple, le système Rome (répertoire opérationnel des métiers et
statistiques sur les «cadres» des entreprises qui reposent des emplois) utilisé par l'ANPE. Les cadres y figurent soit
pour la plupart sur des définitions différentes de la catégorie. aux différentes fonctions, soit à la rubrique «cadres
On peut ainsi distinguer pour l'essentiel ( 1 ) : a. Les enquêtes intersecteurs».
qui reposent sur la définition des catégories
socio-profes ionnel es de riNSEE (telles qu'elles sont utilisées par exemple (4) Cf. L. Boltanski, «Les systèmes de représentation d'un
dans l'enquête Formation Qualification Profession), soit groupe social : les 'cadres'», Revue française de sociologie,
qu'elles prennent pour champ l'ensemble des CS 3 et 4, soit, XX, 1979, pp. 631-667.
cas plus fréquent, qu'elles portent sur des sous-catégories,
b. Les enquêtes qui reposent sur une autre définition, non
moins officielle, celle des caisses de retraite
complémentaire de cadres. L'appartenance à la catégorie est définie par
l'affiliation à une caisse de retraite de cadres conformément
aux articles 4 et 4 bis de la convention de 1947 instituant le
régime de retraite complémentaire pour les cadres
(personnels dont le coefficient hiérarchique est égal ou supérieur au
coefficient 300 de l'échelle Parodi-Croizat). Le champ
couvert se limite au secteur privé et à certaines entreprises
nationalisées. D'autre part, la population est définie par
référence à la position hiérarchique occupée et englobe des
agents qui n'exercent pas de «fonction de cadres» au sens
des définitions données par les «avenants cadres» des
conventions collectives (c'est le cas de l'enquête réalisée en 1973
par Agnès Pitrou à la demande de la Caisse
Interprofes ion el e de Prévoyance de Cadres (CIPC) sur «les cadres et la
sécurité» et de l'enquête inédite réalisée en 1975 par l'APEC
sur la mobilité des cadres). Les «cadres» selon cette
définition ne sont pas nécessairement «cadres» selon la définition
de riNSEE et vice et versa (2). c. Les enquêtes qui reposent
sur un critère scolaire. Soit, essentiellement, les enquêtes
réalisées par la FASFID auprès des anciens élèves des écoles
d'ingénieurs qui adhèrent à la fédération, population qui ne
recoupe que partiellement celle des ingénieurs et des cadres
au sens de l'INSEE puisque la moitié environ des diplômés
d'une école d'ingénieurs interrogés par la FASFID se
déclarent «cadres» (et non «ingénieurs») et que, inversement, la
moitié des ingénieurs recensés par l'INSEE ne sont pas
anciens élèves d'une école d'ingénieurs (il s'agit pour la
plupart «d'ingénieurs maison» d'origine autodidacte).
d. L'enquête périodique de l'Union des Industries
Métallurgiques et Minières sur les «cadres et les ingénieurs de la
métallurgie» qui, réalisée à l'initiative du patronat, adopte la
définition de la convention collective de la métallurgie. _
e. L'enquête réalisée périodiquement par la revue/, 'Expansion
et la SOFRES sur le «prix des cadres», qui utilise les fiches
remplies par les candidats à un emploi de cadre et recueillies
par les principaux cabinets de sélection parisiens et qui
apporte des informations sur le marché des cadres supérieurs
des grandes entreprises (3). On a pris le parti d'utiliser
l'ensemble de ces enquêtes construites au moyen de définitions
L'université et les entreprises (1960-1975) 23

d'ingénieurs (d'où sont issus, selon les différentes exclure les femmes des positions d'autorité et de
sources, de 30 à 50% des «cadres») (18) dont les pouvoir (les incitant par le jeu de l'intériorisation
effectifs ont certes augmenté durant la période des chances objectives à pratiquer l'auto-élimina-
(phénomène lié surtout à l'augmentation du tion) a certainement contribué pour une part
nombre des établissements) mais beaucoup moins importante à diminuer la tension sur le marché du
vite et beaucoup moins fortement que ceux, travail des «cadres» en évinçant une grande partie
considérablement plus élevés, des universités. Une des produits des universités de la concurrence
enquête réalisée par l'Université de Dauphine à la pour l'accès à ces positions. On sait en effet que, à
demande de l'APEC montre ainsi que parmi les diplôme égal, les filles ont toujours moins de
80 000 diplômés produits en 1 970, 68 000 venaient chances que les garçons de devenir «cadres» dans
de l'Université et 12 000 des écoles d'ingénieurs ou une entreprise privée (ce qui, par exemple, a été le
de commerce. Mais 68 % des jeunes entrés comme cas d'après l'enquête du Centre d'études de
«cadres» dans les entreprises étaient issus des l'emploi de 9 % des filles licenciées en droit, de
écoles d'ingénieurs ou de commerce et 6 % 13% des diplômées de sciences économiques, de
seulement des universités. Le même phénomène 20 % des diplômées d'un institut d'études
s'observe entre les différentes facultés : les politiques contre respectivement 24%, 50% et 52%
«cadres» proviennent beaucoup moins souvent des des garçons) et, d'autre part, que les effectifs des
facultés des lettres (de 1 % à 5 % selon les enquêtes) universités comportent une proportion variable
où le nombre des étudiants est le plus élevé et où la selon les facultés mais toujours élevée de filles, la
croissance des effectifs a été particulièrement part des étudiantes ayant fortement augmenté
forte, ou même des facultés des sciences dans durant la période tandis que le nombre de femmes
lesquelles l'enseignement dispensé est formellement qui accédaient au statut de «cadre» dans les
proche de l'enseignement dispensé dans les écoles entreprises, négligeable dans les années 60,
d'ingénieurs, que des facultés de droit et des n'augmentait que très modérément et très lentement au
sciences économiques (de 4 % à 7 % des «cadres») cours de la décennie suivante.
dont les effectifs restent moins élevés que ceux des
facultés des lettres malgré un accroissement La comparaison entre les différents recensements fait voir
également important. Restés pour la plupart en dehors une augmentation de la part des femmes parmi les «cadres
du champ des entreprises, les nombreux diplômés administratifs supérieurs» qui passe de 11,1 % en 1966 à
produits par les universités entre 1960 et 1975 qui, 13,4 % en 1968, enfin à 17,1 % en 1975. Mais elle est pour
dans leur grande majorité (de 80% à 100% selon sa plus grande part imputable à la féminisation du secteur
public où la part des femmes parmi les fonctionnaires
les enquêtes) (19), et les filles aussi souvent que les supérieurs (selon le Code des métiers de l'INSEE) est passée
garçons, ont trouvé un emploi salarié, se sont de 15 % en 1968 à 26 % en 1975. Tandis que la plupart des
concentrés dans le secteur public (un peu plus de la filles issues des facultés des lettres (90 %) et des facultés des
moitié comme enseignants, les deux autres quarts sciences (de 60 % à 90 % selon le niveau de sortie d'après
se partageant entre les fonctionnaires et les salariés l'enquête du CEREQ) se dirigeaient vers l'enseignement,
l'administration a absorbé la majeure partie des étudiantes
non fonctionnaires de ce secteur). C'est dire que les des facultés de droit, des sciences économiques et des
changements quantitatifs très importants qui ont instituts d'études politiques, phénomène qui rend compte
affecté le système d'enseignement supérieur n'ont de l'élévation du niveau de diplôme des femmes
exercé que des effets très faibles sur les fonctionnaires : 36,9 % des femmes fonctionnaires supérieures
caractéristiques et la direction des flux reliant le système étaient diplômées de l'enseignement supérieur en 1968
contre 59,7% en 1975 (accroissement qui a été plus fort
éducatif à la structure socio-professionnelle. que ce que l'on peut observer pour les hommes, la part des
Le maintien, malgré les déclarations fonctionnaires supérieurs diplômés de l'enseignement
d'intention d'allure «féministe», des critères traditionnels supérieur passant, durant la même période, de 54, 6 % à
de recrutement et des mécanismes de la carrière 62 ,4 %) (chiffres inédits provenant de l'exploitation des
recensements de 1968 et 1975).
qui, dans le champ des entreprises, tendaient à Lorsque des femmes accèdent aux positions
d'autorité ou même de responsabilité dans les entreprises, univers
masculins dominés par les valeurs viriles, elles doivent le
18— De nombreuses enquêtes (portant pour la plupart sur plus souvent leur statut, leur pouvoir, voire leur identité
une université, une discipline ou une région déterminée) ont professionnelle aux liens quasi matrimoniaux (ne parle-t-on
été réalisées entre 1965 et 1975 sur le «devenir pas de la «seconde femme du cadre» pour désigner sa
profes ionnel» des étudiants ayant accédé au marché du travail durant secrétaire) (20) qui les unissent à un homme occupant
la période (on trouvera l'énumération et la description de lui-même une position de pouvoir, dont elles sont «la fidèle
l'ensemble de ces enquêtes dans G.Balazs, J.P.Faguer, collaboratrice», la structure des relations de travail
F. Laroche, Bilan des travaux sur les jeunes et l'emploi, reproduisant la structure des relations au sein de la famille. Ainsi
ronéo, Paris, Centre d'études de l'emploi, 1977). Les l'enquête réalisée par l'APEC en 1975 auprès des nouveaux
arguments développés ici se fondent essentiellement sur les inscrits à une caisse de retraite de cadres montre que les
résultats des trois enquêtes dont le champ est le plus large, femmes cadres (13% de l'échantillon), nettement moins
dont on trouvera les résultats détaillés dans : 1 ) L Insertion payées que leurs collègues masculins, ont plus souvent que
des jeunes diplômés de l'enseignement supérieur dans la vie les hommes accédé au titre tardivement, à la suite d'une
active, document APEC, Paris, 1975; 2)P.Vrain, Les promotion interne dans de petits établissements où elles
débouchés professionnels des étudiants, Cahiers du Centre occupent des positions de «sous-chef » (au sens où elles
d'études de l'emploi, Paris, PUF, 1975; 3) A. Chariot et al., n'ont pas d'autorité directe sur des subordonnés). Il semble
Les Universités et le marché du travail, Dossier du CEREQ,
14, Paris, La Documentation française,. 1977.
19— Les différences dans les taux d'activité semblent tenir 20— Cf. par exemple F. Quilici, La deuxième femme du
aux propriétés des différentes enquêtes (temps passé entre cadre, La vie des cadres, 4, oct-nov 1972. Voir aussi les
la date d'obtention du diplôme ou de sortie et la date de témoignages recueillis par la CFDT (La solitude particulière
l'enquête, variation selon les enquêtes de la part des des secrétaires de direction, Cadres CFDT, 282, janv.-fév'.
diplômés qui se sont engagés dans d'autres études, etc.). 1978, pp. 26-28).
24 Luc Boltanski

La croissance des effectifs dans l'enseignement supérieur


Ecoles de Ecoles d'ingénieurs Instituts Facultés de droit Facultés des Facultés des
commerce d'études et de sciences sciences lettres
politiques économiques
T %deF A B C T %deF T %deF T %deF T %deF
1957-58 4 907 3 285 4 840 8 301 16 762 3 087
1958-59 34 229 25,1 61 725 29,7 55 653 56,5
1959-60 4 879 3 566 5 585 12 346 21 497 3 890 34 171 26,6 67 627 30,7 59 265 57.6
1960-61 5 210 3 655 5 773 13515 22 943 3 347 34 251 29,5 70217 32.0 64 415 62.0
1961-62 5 538 3 653 6 497 15 566 25 716 4,3 4 451 38 449 29,3 75 282 32,1 73 376 63.3
1962-63 5 538 13.0 3 683 6 250 16 338 26 251 4,4 4 481 45 468 28.4 88 595 31,5 88 734 63,5
1963-64 7 125 12,8 3 693 5 979 17 331 27 003 5,0 5 106 53 650 29,4 100 498 30.7 103 484 63.7
1964-65 7 069 13.0 3 800 6 470 17 364 27 634 4,7 5 641 74 267 25,3 113 084 30.1 122 972 62.3
1965-66 7 026 14.8 4 084 6218 17 391 27 693 5 240 86 733 25,3 125 552 30,0 137 008 63,1
1966-67 4011 6 741 17 784 28 536 4.8 99 664 26,7 129 607 30,9 157 477 63,6
1967-68 9 952 4 204 6 885 18 116 29 205 5,0 7 283 114 382 29,8 137 111 31.8 171 168 65,2
1968-69 10 002 4 169 6 548 18 208 28 925 5,1 9 768 126 074 31,1 100 085 31.1 144 746 64.6
1969-70 8 266 4 103 6 020 19 035 29 268 5,2 138 676 31,3 122 825 218 258
1970-71 8 868 15,1 19 529 149 019 118 390 233 390
1971-72 9 110 17,5 4413 6 628 21 114 32 155 6,7 153 581 31.9 120 808 30.6 246 735
1972-73 9 542 20,4 4 798 7 341 23 065 35 204 7,5 165 694 120 142 254 851
1973-74 •9 697 21,3 4 850 7 644 22 400 34 894 8,1 171 104 35,8 123 703 32,9 257 338 66.7
1974-75 9 596 25,2 4913 8 257 21 692 34 862 181 379 37,2 123 576 32,5 241 809 65,8
1975-76 10 232 27,7 4 998 8 272 21779 35 049 186 838 38,9 127 406 32,5 253 508 65,3
1976-77 10 707 30,6 4 823 8 335 22 685 35 174 11,9 178 501 41,7 122 721 33.7 251 663 65,1
1977-78 10 990 33,0 4 893 8 165 23 478 36 536 9 271 180 695 42,7 126 072 33,4 255 110 64,9
Sources : Ministère de l'éducation nationale. Statistiques des tendances.
enseignements techniques supérieurs. Fascicules concernant On a ventilé les effectifs des écoles d'ingénieurs en
les élèves des écoles supérieures de commerce et Fascicules trois groupes, en reprenant le classement utilisé dans la
concernant les écoles d'ingénieurs. Statistiques des présentation des résultats de l'enquête périodique de la revue
enseignements, tableaux et informations, fascicules : Effectifs des L'Expansion sur le «prix des cadres» (le total peut être
étudiants des Universités, années 1958 à 1977-78. Pour supérieur à la somme des effectifs des trois catégories, certaines
certaines années et certains enseignements (les enseignements écoles n'ayant pu être isolées). On peut en effet penser que
commerciaux notamment), les séries ont été complétées en le classement réalisé par L'Expansion, à des fins
utilisant des chiffres provenant des Annuaires statistiques essentiel ement pratiques -permettre aux «cadres» d'évaluer le niveau
de la France (années 1967 à 1970). Les statistiques des de rémunération auquel ils peuvent prétendre-, reflète les
écoles d'ingénieurs et de commerce sont dispersées et distinctions en usage sur le marché du travail ou, au moins,
souvent lacunaires, soit que les effectifs ne soient pas disponibles sur la portion de ce marché constituée par les grandes entreprises
pour toutes les années et pour toutes les écoles, soit encore qui recrutent leurs «cadres» dans les cabinets de sélection,
que certaines écoles au statut ambigu (comme les écoles de base de l'enquête de L 'Expansion. Cette ventilation fait voir
santé de l'armée) aient été certaines années comptées avec que les effectifs des écoles d'ingénieurs, beaucoup plus faibles
les effectifs des écoles d'ingénieurs. C'est dire que les que les effectifs des facultés des sciences, ont d'autant moins
estimations qui figurent dans ce tableau doivent être lues avec augmenté que ces écoles occupaient un niveau plus élevé
précaution et qu'elles sont là surtout pour exprimer des dans la hiérarchie.

s'agir, pour la plupart, de «secrétaires», ou de «comptables», important et, en tout état de cause plus important
de «femmes de confiance» attachées de longue date à que celui des «cadres» (puisque les premiers ont
l'entreprise et même à la personne d'un «patron», pour été multipliés par cinq environ et les seconds par
lesquelles l'accès au titre de «cadre», qui ne s'accompagne
pas nécessairement d'un changement de poste ni même de trois entre 1960 et 1974), il faut se rappeler que le
salaire, a surtout une valeur de gratification symbolique marché du travail n'est pas un milieu homogène et
venant récompenser de «bons et loyaux services». transparent où s'opérerait automatiquement
Inversement, c'est sans doute dans les professions les l'ajustement de l'offre et de la demande d'emploi (22).
plus féminisées que les femmes diplômées ont les meilleures
chances d'accéder à une relative autonomie par rapport aux Les modèles d'allure économique, qui se donnent a
hommes. On pourrait montrer que dans l'enseignement, par priori un marché généralisé ou même un marché
exemple, le statut des femmes est moins explicitement segmenté en niveaux hiérarchiques, ne tiennent pas
sexué, et par là dominé, que dans les entreprises parce que compte en effet des normes spécifiques de
dans cet univers tourné vers le pôle féminin du monde
social (21), les modèles d'excellence proposés aux hommes sélection et de recrutement, officielles ou le plus
exigent dans une certaine mesure la mise en pratique de souvent implicites, qui règlent la reproduction des
vertus socialement définies comme féminines. différents espaces socio-professionnels (23). Ils
oublient également que les séries statistiques sur
Pour comprendre le maintien d'un nombre élevé lesquelles repose la mise en parallèle de l'évolution
de «cadres» autodidactes dans une période où du nombre des «cadres» et de l'évolution du
l'accroissement du nombre des diplômés a été très nombre des diplômés, ne permettent pas de mettre

21— On sait qu'il existe une homologie profondément 22— Sur la critique du marché, voir O.W.Phelps, A
intériorisée et inscrite dans les structures mentales entre Structural Model of the US Labor Market, Industrial and Labor
l'opposition entre le masculin et le féminin et l'opposition Relations Review, 1, (3), avril 1957, pp. 402-423 et, plus
entre les points cardinaux de l'espace social : soit, récemment les travaux de Piore sur la segmentation du
premièrement, entre les classes populaires socialement définies marché du travail (cf. notamment M. J. Piore, Notes on a
comme «masculines» et attachées aux valeurs masculines et Theory of Labor Market Stratification in R.C.Edwards,
les classes dominantes et, deuxièmement, entre les deux M. "Reich, D.M.Gordon, Labor Market Segmentation,
:

pôles de la classe dominante : d'un côté le pôle des affaires Lexington, Lexington books, 1975).
et du pouvoir économique où les valeurs masculines sont 23— Cf. P.Bourdieu, L. Boltanski, P. Maldidier, La défense
dominantes; de l'autre le pôle intellectuel et du pouvoir sur du corps, Information sur les sciences sociales, 10, (4),
le capital intellectuel socialement défini comme féminin. 1971, pp. 45-86.
L'université et les entreprises (1960-1975) 25

directement en relation d'un côté du capital L'indétermination de la formation et de la fonction


culturel incorporé ou, si l'on veut, des n'est pas le produit du hasard mais, au moins pour
«compétences» et de l'autre des «postes de travail» définis une part, celui d'une politique explicite et on n'en
par leurs propriétés techniques et par la nature finirait pas de recenser les discours patronaux qui
des «compétences» techniquement exigées de recommandent aux «cadres» la «mobilité»,
leurs occupants, parce que les séries statistiques, l'«adaptabilité», l'«aptitude au recyclage», autant
construites par sommation des déclarations de «qualités» particulièrement valorisées et
individuelles, enregistrent des appellations d'emploi, recherchées comme le signalent, par exemple, les
des titres professionnels et des titres scolaires (24). guides destinés à assister les «cadres» dans leur
Or tout incite à penser que, au moins dans le cas carrière (27), parce qu'elles font accepter les
des «cadres», l'attribution du titre professionnel changements de postes et de tâches, voire de
obéit à une logique relativement autonome par régions ou de pays en fonction des «besoins de
rapport à la logique scolaire mais, aussi, d'un autre l'économie». Cela vaut particulièrement pour les
côté, par rapport à- la logique de la division du années 1960-75, période où les «restructurations»
travail qui régit l'évolution du nombre et des à la suite d'absorptions ou de fusions sont
propriétés des postes. nombreuses et où l'évolution de la législation et de la
norme rend délicat le renvoi de cadres et leur
remplacement par de nouveaux arrivants possédant
des compétences différentes. Mais le déplacement
Le marché du travail bourgeois d'un service à un autre, d'une tâche à une autre,
indépendamment des compétences scolairement
La critique de l'enseignement universitaire, certifiées et de l'expérience acquise et selon des
«archaïque», sans utilité «pratique», «coupé de la séquences en apparence arbitraires, a aussi pour
vie» et, par là, «inadapté aux besoins des fonction objective de rappeler aux «cadres» et
entreprises», —leit motiv du discours patronal qui est particulièrement aux «cadres diplômés» que leur
aussi un argument souvent invoqué par les valeur dépend tout entière du prix que
économistes «libéraux» pour «expliquer» la «pauvreté «l'entreprise» attache à leurs services, des «compétences
des échanges» entre le système universitaire et le maison» qu'elle leur fait acquérir, qui leur sont
système économique— aurait toutes les apparences seules «vraiment utiles» parce qu'elles sont
du bon sens si on ne savait pas que l'indépendance ajustées aux besoins particuliers d'une entreprise
relative des fonctions exercées par rapport à la particulière et non à la possession de compétences
formation reçue constitue certainement une des omnibus acquises à l'école, encore moins d'un titre
propriétés les plus fondamentales et les plus scolaire, bref, que l'entreprise est la mesure de
permanentes du champ des entreprises (25). toute chose. Les techniques de gestion visant à
favoriser la «mobilité» des «cadres», à leur
On a pu montrer ainsi (26) que l'enseignement dispensé inculquer la «souplesse d'esprit», à leur faire
dans les Grandes écoles et, particulièrement dans les acquérir la «faculté d'adaptation» et à les préparer
Grandes écoles scientifiques, n'est pas nécessairement
mieux «adapté», au moins par son contenu, que celui «au changement» —séminaires de «recyclage» ou
dispensé dans l'Université aux tâches d'administration et de séances de «dynamique de groupe»— constituent
gestion auxquelles accèdent les anciens élèves des Grandes ainsi autant d'instruments de domination («car
écoles les plus prestigieuses quelquefois dès leur entrée dans - dit Max Weber - avant tout, dans la vie quotidienne,
la vie active. Les propriétés techniques de la formation la domination est administration») dont la fonction
n'exercent pas de poids déterminant sur les carrières. Les
données fournies par l'enquête périodique réalisée par la est notamment de faire reconnaître,
revue L'Expansion (dont le système de codification particulièrement aux petits «cadres» ou aux aspirants
contient une nomenclature assez précise des formations et, «cadres», qu'ils ne doivent pas leur position
surtout, une nomenclature très détaillée des fonctions) relativement privilégiée et le pouvoir qu'ils exercent
montrent, par exemple, que même dans les fonctions
apparemment les plus techniques comme l'informatique, la sur les subalternes à des propriétés qui leur seraient
part des «cadres» qui n'ont pas reçu de formation attachées à titre personnel mais au bon vouloir de
scientifique et technique est très importante (46 % des l'organisation qui les emploie et qui, rétribuant
informaticiens ont fait une licence de lettres ou de droit, un institut moins leur «compétence» que leur attachement et
d'études politiques, une école commerciale ou sont leur loyauté, peut toujours leur retirer la part
autodidactes). L'indépendance de la formation et de la fonction
(qui augmente avec l'âge) est encore plus nette si on d'autorité qui leur est déléguée («personne n'est
considère des fonctions dont l'exercice exige à un moindre indispensable») (28).
degré des compétences spécifiques comme les fonctions
administratives ou commerciales : ainsi, parmi les
commerciaux, on ne trouve que 24 % d'anciens élèves des écoles de 27— Cf. par exemple D. Porot, Comment trouver une
commerce, mais 19% d'anciens élèves des écoles situation, Paris, Ed. d'organisation, 1976.
d'ingénieurs, 13 % d'anciens étudiants des universités ou des 28— La recherche d'un instrument capable d'accroître la
instituts d'études politiques et 44 % d'autodidactes. «mobilité» des «cadres» rend compte partiellement de
l'attitude «constructive» du CNPF lors des négociations qui
24—Cf. A. Desrosières et L. Thévenot, Les mots et les aboutissent à l'accord de 1970 sur la formation permanente :
la formation permanente permettait d'attaquer le monopole
chiffres : les nomenclatures socio-professionnelles, de l'Université (objectif prioritaire après mai 1968) et, plus
Économie et statistique , 110, avril 1979, pp. 49-75. généralement, de renforcer le pouvoir des entreprises sur les
25— P. Bourdieu, L. Boltanski, Le titre et le poste, Actes de membres «diplômés» de leur personnel et, particulièrement,
la recherche en sciences sociales, 2, 1975, pp. 95-107. sur leurs «cadres» en accroissant et peut-être surtout en
26— Cf. M. de Saint Martin, Les fonctions sociales de légitimant l'indépendance entre le niveau du poste occupé,
l'enseignement scientifique, Paris, Mouton, 1971, pp. 121- la nature des tâches accomplies et la formation initiale. Mais
137. l'une des inquiétudes du patronat était que la formation,
26 Luc Boltanski

Le recrutement des «cadres» n'obéit pas ou directe ou, si l'on veut, rapprochée (on parle dans
pas seulement à des principes techniques et les les entreprises de «cadres première ligne») dans des
entreprises qui les embauchent n'accumulent pas établissements où le contrôle et la coercition ne
seulement des machines, objets techniques dont la peuvent se dissimuler et où les luttes de classes sont
mise en œuvre réclame des agents eux-mêmes dotés à la fois quotidiennes et patentes.
de compétences «techniques», mais aussi un capital
d'hommes qu'il faut mobiliser pour la production Dans les entreprises comme dans l'armée (ou encore dans la
et pour le profit. A la différence de 1'« marine dont l'organisation a servi de modèle aux premières
administration» où les ouvriers sont, dans l'ensemble, peu manufactures) la relation qui s'instaure entre les «cadres»
représentés (quoique à des degrés divers dans ses ou les «chefs» et les exécutants, et cela aujourd'hui encore
différentes parties) et, a fortiori, des institutions de malgré la «concertation», les «relations humaines», ou
«l'enrichissement des tâches», peut toujours régresser au
production et de diffusion culturelle, les niveau des rapports de force, pas seulement symboliques
entreprises ont ainsi pour propriété spécifique de réunir (comme on le voit lorsque des «cadres» sont séquestrés par
dans un même univers, indissociablement lieu d'un leurs subalternes). Et c'est parce que les entreprises sont le
travail organisé et coordonné et champ de lutte, lieu par excellence de la lutte entre les classes que «les
qualités de commandement» et à travers elles les «valeurs
des agents appartenant à toutes les classes sociales viriles» inculquées dans les Grandes écoles conduisant
avec, à leur base, les ouvriers comme individus traditionnellement à des positions d'autorité dans
concrets qu'il faut «encadrer» et comme l'industrie, comme l'École des arts et métiers ou l'École centrale,
travailleurs dont l'activité doit fournir un profit, mais y sont si fortement exaltées et recherchées. C'est encore le
même principe qui rend compte, au moins partiellement,
aussi avec la «classe ouvrière» comme personne des résistances qui s'opposent à l'accession des femmes aux
collective collectivement organisée, dotée de postes de responsabilité et d'autorité dans les entreprises,
porte-parole, mobilisée ou mobilisable. On ne surtout lorsque les subalternes appartiennent aux classes
comprendrait pas certaines des différences populaires et que, attachés aux «valeurs viriles», ils sont
systématiques qui opposent les attitudes, notamment moins disposés à intérioriser les principes de légitimation
tels que le diplôme dont peut se prévaloir une femme pour
politiques et peut-être, plus généralement, le «faire oublier son sexe». La part des femmes parmi les
système des valeurs et le style de vie des différentes cadres supérieurs (selon la définition de l'INSEE) est ainsi
fractions de la moyenne et de la petite bourgeoisie minime dans les secteurs qui comptent une forte proportion
si l'on ne voyait qu'elles sont en affinité avec la d'ouvriers surtout lorsque ces ouvriers sont en majorité des
hommes. Dans le secteur de la métallurgie qui compte
structure du champ où les membres de ces 13,3 % d'ouvriers (dont seulement 2,9 % de femmes), 2,3 %
fractions exercent leur activité, d'où ils tirent leurs seulement des cadres supérieurs sont des femmes. Il en va
moyens d'existence et où ils trouvent aussi parfois de même dans le secteur de la construction automobile qui
des «raisons d'exister». Cela vaut particulièrement compte 70,6% d'ouvriers. Bien que 15% du personnel
pour les groupes qui occupent, dans les rapports de ouvrier soit composé de femmes, la part des femmes cadres
supérieurs n'est que de 2,4 %. Comme le montre ce dernier
classes, des positions moyennes et qui, structura- exemple, l'accroissement de la part des femmes dans la
lement ambigus et instables, sont affrontés à des main d'oeuvre ouvrière n'entraîne pas nécessairement un
systèmes de contraintes très différents selon le accroissement de même intensité de la part des femmes
contexte social où ils exercent leurs fonctions parmi les cadres. Dans le textile, par exemple, qui comporte
d'intermédiaires entre les classes : les tâches qui 77 % d'ouvriers dont 57 % de femmes, la part des femmes
cadres n'excède pas 6 %. Par contre, elle s'élève fortement
contribuent objectivement à 1'« encadrement» des quand on va vers les secteurs où les ouvriers ne sont pas ou
classes populaires prennent des formes très peu représentés passant, par exemple, à 8,2 % dans la
différentes selon qu'elles s'exercent dans des univers où banque et les assurances et à 17,8% parmi les cadres
une série de médiations s'interpose entre les actions supérieurs de l'État, des collectivités locales et de la sécurité
sociale (INSEE, Recensement de 1968, sondage au 1/20,
de la pratique quotidienne et la contribution que population active, p. 174). Ces régularités se voient mieux
ces actions apportent au maintien de l'ordre social, encore lorsque l'on prend pour unité de compte
cas le plus fréquent dans le champ de production et l'entreprise et non le secteur : la part des femmes parmi les
de diffusion culturelles ou, au contraire, de façon «cadres» est inférieure à 2 % dans les entreprises suivantes :
Usinor, Peugeot, Télémécanique, PUK (Ugine aciers),
Houillères du Nord, Renault. Elle est par contre supérieure
à 20 % à l'Oréal, aux Nouvelles Galeries, chez Hachette
une fois institutionnalisée et «étatisée», ne soit utilisée à Librairie, au CIC, à la BNP, à l'AGF (cf. Cadres CFDT,
son tour par les salariés au titre d'instrument de légitimation 228, avril-mai 1979).
offrant des garanties de stabilité et de carrière et qu'elle
prenne ainsi le relais de l'Université (cf. par exemple,
J. Chenevier, «La collaboration Université-industrie», La référence, le plus souvent implicite, aux rapports
Cahiers du CRC, n° 16, 1970). De fait, il semble bien que de classe à l'intérieur de l'entreprise —qui n'est
la loi sur la formation permanente n'a pas augmenté les jamais absente du discours patronal sur l'Université
chances de promotion liées aux études post-scolaires : ou des jugements universitaires sur le «privé»— est
l'enquête FQP 2 de 1970 montrait que pour 48 % des
hommes qui ont terminé leurs études post-scolaires la partiellement au principe de la méfiance des
formation permanente n'a été suivie d'aucun changement patrons à l'égard des «étudiants» comme de
professionnel (ce taux s'élevant à 59 % lorsque les études l'absence des étudiants sur le marché du travail des
ont été faites à l'initiative de l'intéressé et non à l'initiative «cadres» où la valeur reconnue à leurs diplômes et,
de l'entreprise). Or, d'après une enquête réalisée par
l'APEC en août 1977, les nouvelles formations acquises plus généralement, à leur personne, n'est pas à la
par la formation continue ne seraient «homologuées» par mesure de leurs investissements, c'est-à-dire,
les entreprises que dans un peu moins de la moitié des cas indissociablement, du temps qu'ils ont consacré à
(cf. R. Pohl, C. Thélot, M. F. Jousset, L'enquête formation leur formation et de la représentation qu'ils ont
qualification professionnelle de 1970, les collections de construite de leur identité ou de leur destin. Leur
l'Insee, série D, n° 32,. mai 1974, pp. 143 et 175 et, APEC,
Politique et pratique de l'emploi des cadres, SEDES, ronéo, refus de la «hiérarchie» et des rapports
août 1977, pp. 66-67). «hiérarchiques», forme stéréotypée et euphémisée à
L'université et les entreprises (1960-1975) 27

travers laquelle s'exprime la dénégation des professionnelles et par les choix politiques sont en
rapports de classe, fonctionne ici dans un double grande partie redondantes —la «préférence»
sens : d'abord comme principe de résistance à tout exprimée pour le secteur public ou pour le secteur
ce qui dans l'organisation des entreprises (horaires privé étant elle-même homologue à la structure des
fixes, délais limités, cahiers des charges, contrôle chances objectives d'orientation vers l'un ou
des supérieurs, des commanditaires, des clients, l'autre secteur.
etc.) contredit la représentation constituée au
cours des études (particulièrement dans les facultés Le sondage (n=4475) réalisé en 1976 par la revue L
des lettres) de l'excellence intellectuelle comme 'Étudiant présente l'intérêt de porter sur un échantillon où
«vocation» «désintéressée» et comme «pure» figurent non seulement des étudiants appartenant aux
«recherche», bref, tout ce qui atteste la différentes facultés mais aussi des élèves des écoles
subordination des intérêts spécifiquement intellectuels aux d'ingénieurs et des écoles de commerce, et de comporter des
questions portant sur les opinions politiques ou sur la
intérêts économiques et, par là, la subordination représentation de l'avenir professionnel, les «préférences» exprimées
du jeune «intellectuel-cadre» à ses employeurs en par les «choix» entre les différentes alternatives proposées
lui rappelant constamment qu'il ne s'appartient étant le produit de l'intériorisation des valeurs propres aux
plus mais appartient à l'entreprise qui l'emploie et différents segments du marché scolaire et des contraintes
objectives du marché du travail. On voit ainsi que la part des
le paie pour faire un travail «comme un autre» . Mais étudiants qui pensent se diriger vers les entreprises privées
aussi, comme répugnance à assurer un décroît très fortement quand on passe des élèves des écoles
«commandement» (comme dit le jargon d'entreprise), à se de commerce et de gestion (60,5 %) aux élèves des écoles
définir en tant que «supérieur hiérarchique» face à d'ingénieurs (55,4 %), des facultés de droit (23,6 %), des
des «inférieurs» et à assumer ainsi explicitement le facultés des sciences (16,5 %) et, enfin, des facultés des
lettres (9,3 %), la part des étudiants qui déclarent s'orienter
statut et les privilèges relatifs dont bénéficient vers l'enseignement, la recherche, la fonction publique ou
objectivement les détenteurs de titres scolaires et les entreprises publiques, variant en sens inverse. De même,
du titre de «cadre», ce qui est encore une façon de la part des étudiants qui, dans la liste figurant dans le
se mettre «hors cadres», «hors classe», d'échapper questionnaire (29), «choisissent» Peugeot (paradigme de la
symboliquement aux relations de domination entre grande entreprise privée traditionnelle, familiale, paternaliste,
à la discipline d'entreprise très stricte) diminue quand on
les classes qui, dans l'Université, peuvent être passe des élèves des écoles de commerce et des écoles
constamment nommées (habituellement sur le d'ingénieurs aux étudiants des facultés des sciences et des
registre de la mauvaise conscience) et rester facultés des lettres, la part de ceux qui «choisissent» les
pourtant relativement irréelles faute de situations PTT variant en sens inverse et augmentant quand on va des
écoles de commerce (2 %) et d'ingénieurs (3,9 %) aux
concrètes où la domination pourrait s'exercer (ces facultés des sciences (14,8 %) et des lettres (12,6 %). Les
deux principes d'opposition aux rapports opinions et les attitudes politiques et syndicales covarient
hiérarchiques étant d'ailleurs solidaires, les subalternes avec la représentation de l'avenir professionnel, la j art des
n'éprouvant jamais aussi clairement leur lecteurs du Figaro passant, par exemple, de 33,8 % pour les
subordination que dans la nécessité d'imposer à des élèves des écoles de commerce à 28 % pour les étudiants des
facultés de droit, à 21,7 % pour les élèves des écoles
inférieurs les «consignes» qu'ils tiennent de leurs d'ingénieurs, à 19,4 % pour les étudiants des facultés des sciences
supérieurs). et à 1 3 ,2 % pour les étudiants des facultés des lettres. On voit
Le mode de relation entre les classes de même que la part des étudiants qui voteraient pour Valéry
objectivement inscrit dans les propriétés structurales des Giscard d'Estaing ou pour Jacques Chirac aux prochaines
élections présidentielles passe de 35 % pour les élèves des
différents champs constitue sans doute l'une des écoles de commerce à 30,6 % pour les élèves des écoles
médiations (qui peut, selon la position et les d'ingénieurs, à 27,4 % pour les étudiants des facultés de droit, à
intérêts spécifiques des agents, être exprimée ou 17,3 % pour les étudiants des facultés des sciences, à 13,1 %
déniée) par lesquelles s'établit la relation, produit pour les étudiants des facultés des lettres. Enfin, la part des
étudiants qui «pensent se syndiquer dès qu'ils auront obtenu
d'un ensemble de facteurs convergents où l'origine un emploi» est la plus faible parmi les élèves des écoles de
sociale occupe une place prépondérante, entre le commerce (13,8 %) et des écoles d'ingénieurs (14,7 %) et la
marché du travail bourgeois —dominé par plus forte parmi les étudiants des universités (21,1 % dans
l'opposition entre le secteur public et le secteur privé— et les facultés des sciences, 22,7 % dans les facultés de droit,
26 % dans les facultés des lettres). Les dispositions politiques
le système d'enseignement supérieur —dominé par des agents avant leur entrée dans la vie active sont, on le
l'opposition entre les universités et les écoles— mais voit, le plus souvent en accord avec les positions politiques
aussi entre les opinions politiques exprimées par les admises dans l'univers professionnel où ils ont les chances
agents et le faisceau des déterminations dont maximum de trouver un emploi, le fait de se dire «de
gauche» ou «de droite» étant partiellement le produit des
l'action s'exerce sur leur avenir scolaire et facteurs qui déterminent l'orientation vers les différents
professionnel. C'est ainsi que les «étudiants» s'opposent secteurs et, particulièrement,de l'origine sociale. L'intention
aux élèves des écoles d'ingénieurs et surtout des déclarée d'adhérer à un syndicat augmente ainsi très
écoles de commerce comme la «gauche» s'oppose à nettement quand on passe des étudiants dont le père est
la «droite», les taxinomies politiques redoublant patron (12,5 %) et cadre supérieur ou membre des
professions libérales (16%) à ceux dont le père est employé
les oppositions entre les universités et les écoles et, (28,8 %) ou ouvrier (35,7 %), les choix politiques se
indissociablement, entre les fractions de la petite et définissant par rapport aux attentes professionnelles et aux
moyenne bourgeoisie liées au secteur public
(enseignants, fonctionnaires administratifs, etc.) et
traditionnellement marquées à «gauche», et les 29— Le libellé de la question était le suivant : «En imaginant
fractions liées au secteur privé (commerçants, que vous deviez accepter un emploi dans l'une de ces
petits patrons, etc.) traditionnellement marquées entreprises, laquelle choisiriez-vous si chacune vous
à «droite» dont les enfants sont particulièrement proposait un emploi à des conditions matérielles intéressantes ?».
Les entreprises proposées étaient les suivantes : Crédit
nombreux dans les écoles de commerce. C'est dire Lyonnais, EDF, IBM, Nestlé, Peugeot, PTT, La Redoute,
que les informations fournies par les anticipations Shell, SNCF.
28 Luc Boltanski

déterminations objectives qui conduisent, par exemple, gie) mis en œuvre par de nombreux psychologues
plutôt les fils de classes populaires vers les PTT (institution d'entreprises— est notamment de contrôler la
qui a pour réputation de favoriser «la promotion» et qui est
«choisie» par 19 % des fils d'ouvriers contre 4,6 % des fils pré-sélection opérée parle système d'enseignement.
de patrons) et les fils de patrons, cadres supérieurs ou de Inutiles lorsque le recrutement des «cadres» se
membres des professions libérales vers les positions faisait surtout à l'intérieur du réseau des relations
dominantes du champ des entreprises. familiales et sociales permettant ainsi de
sélectionner des agents issus pour la plupart de familles
Lorsqu'elles engagent de nouveaux «cadres», les liées d'une façon ou d'une autre au champ des
entreprises ne se contentent pas de s'approprier des entreprises (souvent des fils de patrons) qui avaient
«compétences» en achetant, au prix du marché, du par conséquent profondément et précocement
capital culturel incorporé. Elles s'attachent aussi intériorisé les valeurs dominantes du champ (ce qui
des «hommes» comme aiment à dire les chefs est encore souvent le cas dans les PME où le
d'entreprises dynamiques en jouant sur l'ambiguïté recours aux conseils en recrutement est assez rare),
des connotations militaires et des connotations les cabinets de recrutement ont proliféré en même
humanistes c'est-à-dire, pour parler clair, des temps que s'accroissaient la taille et la
individus concrets avec toutes leurs propriétés bureaucratisation des entreprises et que se constituait un
sociales et aussi «caractérielles», les «défauts» et «marché des cadres» qui, sans avoir la transparence
les «qualités» qu'ils doivent à leur origine de classe et la fluidité que lui prêtent parfois les apôtres de
et à leur formation scolaire. Destinés à occuper la technostructure, tendait malgré tout à acquérir
des positions relativement stratégiques dans les une autonomie relative, comme en témoigne, par
rapports de force entre les classes à l'intérieur de exemple, le rapprochement progressif des salaires
l'entreprise, les «cadres débutants» doivent, dans les différents secteurs industriels. Outre qu'ils
particulièrement en période de grève et de conflits, sont là pour rappeler aux diplômés que «le
ne pas faire défection ou se tromper de camp et diplôme n'est pas tout» et que le verdict ultime,
leur loyauté à l'égard de ceux qui occupent dans celui des entreprises, ne coïncide pas
l'entreprise les positions dominantes, leur adhésion nécessairement avec les jugements scolaires, bref, pour
aux valeurs de l'entreprise (et du patronat en manifester l'indépendance et l'autonomie du
général) sont, pour les directions, d'une importance champ des entreprises en transgressant, ne serait-ce
primordiale surtout depuis l'accroissement des que symboliquement, les hiérarchies scolaires, les
obstacles légaux qui s'opposent aux licenciements tests ont aussi pour fonction pratique de corriger la
des «cadres». Cela vaut particulièrement pour les part d'incertitude que renferme la sélection scolaire
cadres diplômés dont l'adhésion aux valeurs et qui, même lorsqu'elle est exercée dans les écoles
dominantes doit être d'autant plus certaine que la du pouvoir les plus assujetties au champ des
possession d'un titre scolaire investi d'une entreprises, conserve toujours une autonomie
légitimité externe à l'entreprise leur confère une relative dans ses procédures (comme l'examen) et
autorité relative, une relative indépendance et leur ses critères (comme la dextérité mathématique)
fournit une sorte de garantie contre la coercition telle que la sélection d'agents socialement
directe à laquelle sont soumis les autodidactes. indésirables n'est jamais exclue.
C'est ce qu'exprime à sa façon la littérature
patronale lorsqu'elle reproche aux anciens étudiants des Pratiquement inexistants au début des années 60, les
universités d'être «prétentieux», c'est-à-dire non cabinets de recrutement se sont multipliés à partir du
milieu de la décennie et au début des années 70. En 1971,
seulement incapables, ce qui n'est pas trop grave, les cabinets étaient environ au nombre de 200, concentrés
l'«entreprise» étant là pour «former les hommes»,
mais surtout indociles, rigides et prédisposés à
contester les normes et les valeurs de l'entreprise, 30— L'origine sociale des élèves des écoles de commerce et
son organisation et ses hiérarchies des écoles d'ingénieurs est plus élevée que l'origine des
étudiants des facultés des lettres ou des facultés des sciences
(particulièrement dans les petites et moyennes entreprises où et cela, bien sûr, d'autant plus que le niveau de ces écoles
les «cadres débutants» peuvent être plus diplômés est plus élevé. Depuis la fin des années 60, le recrutement
que les patrons). Les écoles d'ingénieurs ou de des écoles a été stable socialement ou même, comme c'est le
commerce, souvent privées et, dans la plupart cas pour les grandes écoles de commerce, est devenu de plus
en plus élitiste tandis que, dans le même temps, les
des cas, sous la dépendance plus ou moins étroite universités accueillaient une part croissante d'enfants d'ouvriers et
des entreprises industrielles et commerciales qui les d'employés (cette «démocratisation» apparente étant
contrôlent soit directement soit par l'intermédiaire compensée par une baisse de la valeur sociale relative des
des chambres de commerce et des organismes diplômes universitaires). En fait, les différents types
professionnels, offrent par contre les garanties d'enseignement supérieur s'opposent certainement plus par leur
recrutement social qu'on pourrait le penser en se fiant aux
maximum de sécurité parce que la sélection statistiques publiées par le Ministère de l'éducation
qu'elles opèrent repose sur les valeurs qui dominent nationale dont le degré d'agrégation est trop élevé pour que
le champ des entreprises et qu'elles renforcent puissent être mis en lumière les effets de fractions. Mais
chez leurs élèves, souvent issus de familles de différents indices, comme par exemple la forte proportion
d'enfants de travailleurs indépendants —artisans,
patrons ou de «cadres», les dispositions formées commerçants, industriels— parmi les élèves des petites écoles de
par l'éducation familiale (30). L'une des fonctions commerce ou encore la part importante d'enfants
des instruments et des techniques modernes de d'«employés» et de «cadres moyens» (qui doivent souvent
sélection des «cadres» —services spécialisés être des techniciens appartenant au secteur privé) chez les
élèves des petites écoles d'ingénieurs suggèrent que les
d'embauché et, surtout, cabinets extérieurs de écoles qui conduisent vers les entreprises privées doivent
recrutement, utilisation d'un ensemble de procédures avoir le plus souvent pour élèves des adolescents dont le
rationalisées (depuis les tests jusqu'à la père appartient lui-même à une entreprise privée.
L'université et les entreprises ( 1 960- 1 975) 29

pour la plupart dans la région parisienne où sont domiciliés La «montée des cadres»
les 12 cabinets les plus importants qui réalisent environ
80 % du chiffre d'affaires global. Leur activité augmente Sachant premièrement que l'accroissement dans
régulièrement (avec un accroissement de 50 % du chiffre l'enseignement supérieur de la part des étudiants et
d'affaires entre 1973 et 1975). Ces cabinets ont recruté des élèves issus des classes populaires et moyennes
environ 5 500 «cadres» en 1970 et 7 000 en 1974 ce qui, a été maximum dans les universités et, surtout,
étant donné les procédures de sélection, signifie qu'environ dans les facultés des sciences et les facultés des
20 000 à 30 000 «cadres» par an font un passage dans les
cabinets et subissent des tests d'embauché. Les cabinets lettres et minimum dans les écoles de commerce et,
auraient ainsi recruté 5 % des «cadres» embauchés en 1965, deuxièmement, que pour les détenteurs d'un même
15 % en 1971, 25 % en 1975 pour une clientèle composée diplôme universitaire les chances d'accéder au
surtout de grandes entreprises, multinationales (25 %) ou statut de «cadre» d'entreprise ont été d'autant plus
françaises (35 %). Autre indicateur de croissance, les petites faibles que l'origine sociale était moins élevée (33),
annonces publiées par ces cabinets étaient, en 1970, à
l'origine de 45 % à 50 % du chiffre d'affaires des petites on peut supposer que la «démocratisation de
annonces du Monde et du Figaro, ce qui correspond au l'Université» n'a pas dû modifier de façon sensible
triplement de leur importance entre 1965 et 1970(31). les mécanismes de reproduction sociale dans le
La rationalisation des procédures de contrôle social qui champ des entreprises, les enfants d'ouvriers qui
commandent le recrutement du personnel d'encadrement
explique que la part des agents ayant déjà subi des tests accédaient aux études supérieures ayant de fortes
soit, d'après un sondage réalisé en 1971 par la SOFRES, chances d'être détournés vers d'autres univers
maximum chez les cadres supérieurs (50 % contre 24 % professionnels. Par contre, la conservation des
pour la moyenne de la population active). Dans 22 % des critères anciens de recrutement scolaire s'est
cas, ces cadres supérieurs (au sens du code à un chiffre de accompagnée du maintien des filières
l'INSEE incluant notamment les membres du corps traditionnelles de promotion «sur le tas» qui, comme en
enseignant dont le recrutement et la carrière ne sont pas, pour
l'instant, contrôlés au moyen de techniques d'inspiration témoigne l'évolution de la proportion des «cadres»
psychologique) avaient subi des tests dans le cours de leur autodidactes, ont donné beaucoup plus souvent
vie professionnelle. La part des agents ayant déjà subi des que les filières scolaires de mobilité accès à un titre
tests augmente aussi avec le niveau d'instruction (passant de professionnel contenant pourtant, dans sa
12 % pour ceux qui ont un niveau d'instruction primaire à
49 % pour ceux qui ont un niveau d'instruction supérieur), définition, la référence aux titres scolaires les plus élevés.
et avec l'âge (passant de 7 % pour les plus de 50 ans à 2 1 % La vulgarisation du titre de «cadre» décerné
pour ceux qui ont entre 35 et 40 ans, à 40 % pour ceux qui à des agents démunis de titres scolaires et sans
ont entre 25 et 34 ans) (32). On peut voir une confirmation grand pouvoir est sans doute responsable, au moins
de l'hypothèse selon laquelle la fonction première des tests pour une part importante, de l'accroissement du
serait de contrôler la conformité de l'habitus dont sont
dotés les agents aux valeurs qui ont cours dans le champ des volume (et de l'hétérogénéité) de la catégorie dans
entreprises au fait que «les chasseurs de têtes» qui, on le les années 60. On ne peut rendre compte, en effet,
sait, se distinguent des cabinets conseils en recrutement de la «montée des cadres» sans voir qu'elle est le
par leurs procédures (ils établissent des fichiers à l'aide d'un produit de la rencontre entre deux processus
réseau d'informateurs et pratiquent le débauchage) et par le
niveau où ils interviennent (ils ne recrutent que des cadres relativement indépendants : l'augmentation du
dirigeants et font payer très cher leurs services), n'ont nombre des «cadres» est liée sans aucun doute au
jamais recours aux tests jugés, en ce cas, inutiles et développement des emplois «tertiaires» (34) sur-
malséants mais à un simple «entretien». Il reste que le recours
à un cabinet spécialisé et à des psychologues patentés pour
des opérations qu'un chef du personnel expérimenté 33—Ainsi, par exemple, l'enquête du CEREQ sur les
pourrait sans doute en nombre de cas mener à bien en universités et le marché du travail montre que les licenciés de
mobilisant sa compétence sociale ordinaire et sa sciences économiques exercent un métier dans les services
connaissance indigène du champ, doit peut-être aussi une part de sa administratifs et dans l'administration dans la proportion de
popularité aux gains de légitimité qu'il permet d'obtenir. La 40 % et de 50 % lorsque leur père est ouvrier et employé, de
délégation du recrutement à des agents extérieurs agissant 32 % lorsqu'il est cadre supérieur ou membre des
en tant que «spécialistes» officiellement neutres par rapport professions libérales, de 24 % lorsqu'il est moyen ou gros
aux luttes qui se jouent dans le champ de l'entreprise commerçant (op. cit., p. 492). L'enquête du Centre d'études de
accroît la légitimité de l'agent recruté dont le choix, les l'emploi montre, de même, que 63 % des diplômés produits
fonctions et la rémunération peuvent apparaître comme le en 1970 qui avaient accédé à un poste de direction et
produit d'une procédure rationnelle et objective, voire d'encadrement supérieur des secteurs industriels,
«scientifique». Cela n'est pas négligeable surtout lorsque commerciaux et financiers avaient un père appartenant aux
différents agents occupant des positions différentes dans professions libérales, cadre supérieur, industriel ou gros
l'entreprise ont chacun leur candidat ou, encore, lorsque la commerçant (les enfants d'industriels ou de gros
direction de l'entreprise donne la préférence au recrutement commerçants contribuant à eux seuls pour 21 % au recrutement
externe par rapport à la promotion interne. total). Les diplômés originaires des classes populaires et
moyennes sont plus nombreux dans le secteur public
puisque 30 % des postes de cadres supérieurs dans les
carrières administratives du secteur public sont occupés par
des diplômés dont le père est «ouvrier, employé, artisan,
petit commerçant, agriculteur, personnel de service» {op.
cit., p. 115).
3 1 —Cf. Les cabinets de conseils en recrutement des cadres, 34— Encore faut-il se garder de naturaliser une catégorie
Hommes et techniques, 325, nov. 1971, pp. 841-876; statistique et économique, celle de «tertiaire» qui, au même
SYNTEC, Commission conseil en recrutement et gestion titre que la catégorie de «cadre» enferme une
des ressources humaines : situation de la profession en représentation implicite de l'espace social, constitue un enjeu de luttes
France, Paris, août 1975; APEC, Développement, et fait l'objet de multiples stratégies sociales. Ainsi, pour ne
procédures et méthodes des cabinets conseils en recrutement, prendre qu'un exemple, l'accroissement dans les années 70
Paris, 1976; J.Barry, Les intermédiaires privés dans le du «secteur tertiaire» n'est pas sans lien avec le
domaine du recrutement , document de travail, préparation développement de la sous-traitance, des petites entreprises de
du 7ème Plan, Comité de l'emploi et du travail, sous-comité «services» rattachées au «secteur tertiaire» prenant par
emploi, Paris, fév. 1976. exemple en charge les tâches d'entretien qu'assurait
32— Cf. J. Zurfluh, Les tests mentaux, Paris, Éd. autrefois le personnel des grandes entreprises de production
universitaires, 1976, pp. 17-22. (rattaché par là au secteur secondaire).
30 Luc Boltanski

tout dans le commerce, l'administration et les de cadre est tardif. Cela vaut tout particulièrement
services, phénomène lui-même moins dépendant du pour les fonctions commerciales et surtout
«boom technologique» que de l'augmentation des d'encadrement direct de la force de travail ouvrière
aires d'échange économique, de la taille des (cadres de production, chefs d'ateliers, services du
marchés mais aussi des réseaux financiers (35), plus personnel, etc.) où les autodidactes, souvent
généralement des interrelations entre entreprises eux-mêmes d'origine ouvrière, sont
juridiquement autonomes (structures de groupe) particulièrement nombreux et où l'ascension dans la hiérarchie
qui a pour effet une bureaucratisation croissante de l'entreprise dépend moins de la mise en valeur
du champ des entreprises (36). Mais il faut encore d'une compétence technique que du «bon esprit»
expliquer la force de la pression qui s'est exercée à et de la loyauté à l'égard de la direction (39).
l'entrée de la catégorie des «cadres», le nombre de
ceux qui désiraient se faire reconnaître comme tels
(plutôt, par exemple, que comme «patrons», L'enquête réalisée en 1975 par l'APEC auprès des nouveaux
inscrits à une caisse de retraite de cadres, montre ainsi que
«ingénieurs», «industriels», «commerçants», les agents qui n'étaient pas antérieurement inscrits à une
«négociants», «représentants», etc.) augmentant caisse de cadres et qui ont été promus sans changer
continuellement et, d'autre part, voir l'intérêt d'entreprise (12 % de l'échantillon total) n'ont obtenu, dans 68 %
qu'avaient les maîtres de l'économie à satisfaire des cas, qu'un salaire légèrement supérieur à leur salaire
partiellement la demande, ce qui, par le jeu des antérieur et, même, dans 12 % des cas, un salaire identique.
Ils s'opposent par là à ceux qui ont obtenu une promotion
espérances subjectives, maintenait la pression à un au titre de «cadre» en changeant d'entreprise qui, dans
niveau élevé. La promotion d'autodidactes, 31 % des cas, ont obtenu un salaire très supérieur à leur
techniciens, employés, voire ouvriers qualifiés (37) dont salaire antérieur. Plus âgés que ces derniers (25 % d'entre
la conformité et la fidélité sont acquises par un eux ont plus de 40 ans), nettement moins diplômés (77 %
d'entre eux ne possèdent pas de diplôme supérieur au bac
long processus de socialisation et de sélection contre 59% des promus externes), très anciens dans leur
présente par rapport au recrutement direct des entreprise (62 % ont au moins dix ans d'ancienneté), ces
promus par l'Ecole, détenteurs d'un titre «vieux serviteurs» ont fait l'objet d'une promotion
universitaire, des avantages socio-politiques évidents. Le essentiellement nominale, récompense de bons et «loyaux»
services et sommet d'une carrière subalterne. Le «passage-
titre de «cadre», par son existence même, crée un cadre» n'en constitue pas moins un objet de concurrence et,
barrage et institue une frontière (38) dont le par là, de division entre catégories, les techniciens munis
franchissement est affecté d'un coût et possède une d'un brevet de technicien supérieur ou d'un diplôme
valeur distinctive, ce qui permet notamment de universitaire de technologie revendiquant, par exemple, une
redoubler le système des sanctions et des priorité sur les autodidactes qui ne leur est pas toujours
gratifications matérielles par un ensemble de sanctions et reconnue par le patronat (40). On sait de même que les
techniciens en formation permanente, qui attendent de leur
de gratifications symboliques. Ce dispositif qui effort l'accès au titre de «cadre» sont nettement moins
maintient les agents dans l'espoir d'une promotion solidaires des salariés de même niveau hiérarchique et
les dispose à la soumission et les incite à fournir nettement moins favorables à l'action collective, dévalorisée
des prestations qui ne sont pas toujours au profit de la concurrence individuelle, que l'ensemble des
membres de leur catégorie. Ainsi, 24% déclarent avoir
compensées par des gratifications (notamment salariales) déjà suivi les consignes d'un syndicat contre 43 % dans un
de même intensité, surtout lorsque l'accès au titre groupe-témoin; 32 % pensent que l'on peut compter sur ses
collègues de travail alors que la proportion est de 43 % dans
le groupe-témoin; 33 % préfèrent le travail en équipe contre
50 % des individus du groupe-témoin (41).
35— Cf. H. Bertrand, Le régime d'accumulation de l'après-
guerre, Critique de l'économie politique, 7-8, avril-sept.
1979, pp. 114-166.
36— Cf. P. Bourdieu, L. Boltanski, M. de Saint Martin, Les L'effet d'attraction qu'exerçaient les positions de
stratégies de reconversion, loc. cit., et P. Bourdieu, M. de «cadres» a pu se manifester avec toute sa force en
Saint Martin, Le patronat, Actes de la recherche en sciences raison d'une conjoncture économique très
sociales, 20-21, avril 1978, pp. 3-82. favorable assurant le plein emploi et, d'autre part, parce
37— Ainsi, par exemple, sur 100 cadres autodidactes qui qu'il n'existait pas en ce cas de mécanisme
effectuaient en 1974 et 1975 un cycle de perfectionnement régulateur capable de freiner l'inflation symbolique du
au Centre d'études supérieures industrielles de Nantes, 46 %
étaient entrés dans la vie' active comme ouvriers (le plus titre : l'attribution du titre de «cadre», titre
souvent qualifiés), 29,5 % comme employés, 21,5 % comme professionnel décerné à des personnes privées par
techniciens, 3% comme cadres assimilés (Cf. J. Daguze, un grand nombre d'organisations privées, pouvait
Les cadres autodidactes et la formation permanente , Thèse difficilement faire l'objet d'un contrôle d'ensemble
de 3ème cycle, ronéo, Paris, 1 977, p . 45). visant à homogénéiser les conditions d'accès au
38— «En France, le changement fondamental de statut dans
l'entreprise est le 'passage-cadre'» qui implique lui-même un titre et les propriétés des récipiendaires. Comme
«changement d'allégeance du syndicat vers l'entreprise». Au autrefois dans l'adoubement, c'est la «volonté des
contraire, dans les entreprises allemandes la «distinction parties» et, en dernière instance, elle seule, qui
statutaire» entre les différents niveaux hiérarchiques est juridiquement mais aussi pratiquement autorise la
«beaucoup moins forte que celle correspondant au passage-
cadre», un système de différences quasi continues séparant
les «employés dirigeants» des ouvriers. Le caractère
fortement discontinu de l'opposition cadre/non-cadre pourrait 39— Voir l'excellente analyse que fait Nicolas Dubost de la
rendre compte de la «tendance au gonflement de la
catégorie», les «cadres» étant dans les entreprises françaises plus «promotion ouvrière» (Flins sans fin..., Paris, Maspero,
nombreux que les agents occupant des positions 1979, particulièrement pp. 159-180).
sensiblement homologues dans les entreprises allemandes (Cf. 40— J. Daguze, op. cit., pp. 32-33.
M. Maurice, F. Sellier et J. Silvestre, Production de la 41— Cf. C. de Montlibert, L'éducation permanente et la
hiérarchie dans l'entreprise, recherche d'un effet societal, promotion des classes moyennes, Sociologie du travail, 19,
Allemagne-France, Paris, Cordes, 1977, pp. 770-771). (3), 1977, pp. 243-265.
L'université et les entreprises (1960-1975) 31

transmission du titre (42). Les chefs d'entreprise premiers ont un niveau de diplôme équivalent au diplôme
avaient ainsi toute latitude pour faire des d'une école d'ingénieurs contre 24,7 % des seconds)
exercent moins souvent des fonctions «administratives» ou de
collaborateurs de leur choix des «cadres», prérogative direction (44), etc. Encore l'analyse fine des mécanismes
dont ils usaient avec d'autant plus de prodigalité par lesquels s'opère l'attribution des agents aux positions
que, conservant le pouvoir sur le capital (sinon supposerait-elle une étude des carrières qui a elle-même
toujours la pleine propriété du capital) qui faisait pour préalable la connaissance de la structure du champ
l'essentiel de leur force, ils n'avaient pas grand- des entreprises. En effet, la relation entre le capital scolaire
et social que détiennent les agents et la position qu'ils
chose à redouter pour eux-mêmes des effets occupent apparaît beaucoup plus nettement que ne le font
normalement associés à l'«inflation des honneurs» voir les statistiques agrégées quand on fait intervenir l'âge et
comme la dévaluation symbolique qui est corrélative quand on tient compte des différences objectives qui
de l'accroissement du nombre de titulaires (43). séparent des positions nominalement identiques. Aux âges
jeunes, des cadres ayant des diplômes de niveaux différents,
Bien au contraire, la possession de nombreux ou même des autodidactes, peuvent occuper des positions
«cadres» pouvait être, en soi, source de prestige assez proches (ce qui les met formellement en concurrence
notamment face à la clientèle (ce qui explique, par les uns avec les autres) et recevoir des salaires presque
exemple, que les représentants aient été souvent identiques. Mais comme le montre notamment la pente des
réétiquetés «cadres technico-commerciaux»), les courbes de salaire selon le diplôme et l'âge, les différences
s'accentuent considérablement après 35 ou 40 ans (45)
entreprises, et à l'intérieur d'une même entreprise, comme si l'effet des déterminations originelles était différé
les filiales et les services gonflant à qui mieux et ne se manifestait, avec toute sa force, que dans la
mieux leurs «états-majors». Cela vaut sans doute seconde partie de la vie professionnelle. Ainsi, à la façon
particulièrement pour les PME dont dont les objets, avec le temps, deviennent anciens, rares,
l'organigramme se dotait, signe incontestable de valorisés, recherchés et admirés, comme c'est le cas pour les
objets d'«art» ou de «collection» ou, au contraire, vieux,
«modernisme» et d'« efficacité», de fonctions «nouvelles» inutiles, usés, dévalués et, comme on dit, «bons pour la
et souvent pléthoriques («directeur du marketing», casse», les agents peuvent à mesure que le temps qu'il leur
«attaché de relations publiques», etc.) à mesure reste à vivre diminue prendre de la valeur ou en perdre. Ces
que les atteignait la diffusion des modèles de deux modes de vieillissement ne s'opèrent pas sur place.
Comme dans le cas des objets, ils se réalisent par
gestion d'origine américaine. Enfin, la vulgarisation l'intermédiaire d'un parcours à travers des segments différents du
du titre et l'accroissement du nombre des «cadres» marché : du brocanteur de campagne à la salle des ventes,
portaient d'autant moins à conséquence qu'ils puis au grand antiquaire pour les biens rares; du médecin ou
n'affectaient pas les mécanismes de sélection dont de l'industriel au petit commerçant ou au paysan pour les
/oitures d'occasion. Il en va de même des «cadres». L'étude
l'effet, à l'entrée de la vie active et tout au long de iu vieillissement différentiel passe donc par une étude de la
la carrière, était de maintenir une relation étroite structure du champ des entreprises et des filières
entre les propriétés sociales des agents et les professionnelles qui le traversent. On pourrait montrer ainsi que la
propriétés des positions qui leur étaient ouvertes, carrière déclinante des autodidactes s'opère par un
ce qui limitait les risques sociaux de «l'inflation des déplacement dans le champ des entreprises qui, en nombre de
cas, les conduit des grandes entreprises concentrées vers les
honneurs» sans en abolir les profits symboliques. petites entreprises dispersées souvent marginales,
Ils restèrent élevés au moins aussi longtemps que la provinciales et dominées (sous-traitance, etc.). Mais cette sorte de
croissance économique contribua à brouiller la mobilité descendante (qui s'accompagne d'une stagnation,
relation entre les espérances des agents et leurs voire d'une diminution du salaire) peut ne pas apparaître
dans les analyses statistiques qui ne prennent en compte
chances objectives de carrière. que l'appellation des postes occupés ce qui peut même
donner l'illusion d'une mobilité ascendante (e.g. de cadre
Toutes les enquêtes sur les «cadres» montrent l'existence technico-commercial à directeur commercial). En effet, le
d'une relation très forte entre les propriétés dont sont dotés champ des entreprises n'ayant pas fait l'objet, comme cela a
les agents avant l'entrée dans la vie active soit, été le cas par exemple pour le champ administratif, d'un
particulièrement, l'origine sociale, le niveau de diplôme et les positions travail d'homogénéisation (46), des positions de même nom
qu'ils occupent dans le champ. Pour ne citer qu'un exemple (e.g. directeur commercial) ne sont pas de même nature
(mais on pourrait accumuler sans fin les éléments de selon, notamment, qu'elles sont occupées dans des grandes
preuve); les travaux réalisés par Michel Cézard à l'INSEE à ou des petites entreprises. Les titres en usage aujourd'hui
partir des résultats de l'enquête Formation, Qualification, dans le champ des entreprises (directeur du marketing,
Profession (1970), montrent que les ingénieurs sont responsable des ventes, audit interne, etc.) constituent bien
d'autant plus souvent diplômés d'une école d'ingénieurs que un vocabulaire commun au sens où un nombre limité de
leur origine sociale est plus élevée (c'est le cas, par exemple,
de 33,3 % des ingénieurs fils d'ouvriers et de 56,5 % des
ingénieurs fils de cadres supérieurs) et que £armi les 44— M. Cézard, Les cadres et leur origine sociale et scolaire,
ingénieurs, les fils d'ouvriers et d'agriculteurs occupent plus INSEE, 1978, inédit.
souvent des fonctions directement liées aux activités de 45— On s'appuie ici sur un ensemble d'enquêtes dont on
production (comme la fabrication ou les méthodes) que les donnera les résultats détaillés ultérieurement et,
ingénieurs fils de cadres supérieurs (environ la moitié des notamment, sur l'enquête Formation, Qualification, Profession
premiers contre un tiers des seconds). De même, les «cadres (1970), sur l'enquête réalisée à la demande de l'APEC sur la
supérieurs» fils d'ouvriers ou d'agriculteurs, moins diplômés mobilité des cadres (dont on a réalisé une exploitation
que les cadres supérieurs fils de cadres supérieurs (4,3 % des secondaire), sur l'enquête réalisée par la revue L 'Expansion
sur le «prix des cadres» (dont on a également réalisé une
exploitation secondaire), sur l'enquête périodique de la
42—Cf. A. Le Bayon, Notion et statut juridique des cadres FASFID, etc.
de l'entreprise privée, Paris, Librairie générale de droit et de 46—Le degré d'unification, d'homogénéisation,
jurisprudence, 1971, pp. 76-80. d'institutionnalisation du système des titres et des p'ositions
43 -Cf. L. Stone, The Inflation of Honours 1558-1641, constitue une propriété fondamentale des différents champs.
Past and Present, 14, 1958, pp. 45-70. Et sur l'analogie Ainsi, on ne peut comparer le champ de l'administration et
entre l'inflation des titres nobiliaires et l'inflation des titres le champ des entreprises si on ignore ce que le premier doit
scolaires, P.Bourdieu, Classement, déclassement, au travail d'homogénéisation dont il a fait l'objet
reclassement, Actes de la recherche en sciences sociales, 24, nov. (notamment sous la pression des syndicats) depuis un siècle (cf. par
1978, pp. 2-22. exemple A. Tiano, Les traitements des fonctionnaires et
32 Luc Boltanski

noms (environ une centaine) est utilisé dans l'ensemble du leur statut juridique («service», «département»,
champ pour caractériser les «cadres» sous le double rapport «filiale», «site», «établissement», «entreprise»,
de leur spécialisation et de leur position hiérarchique, «société», etc.) constitue l'un des instruments par
mais sans que l'usage de chaque titre soit nécessairement
identique d'une entreprise à une autre. C'est dire, par là lesquels s'exerce la gestion des agents. On voit ainsi
même, que la nomenclature des titres officiels et, plus se manifester aujourd'hui, dans les grands groupes,
généralement, le langage de la gestion, jargon officiel des la tendance à casser les chaînes hiérarchiques trop
entreprises, dont une des fonctions principales a peut-être longues et à remettre en cause la «centralisation»
été d'homogénéiser le champ en fournissant à des agents
occupant des positions de force très inégales, du chef de au profit de nouvelles formes d'organisation
rayon d'un hyper-marché au directeur des ventes d'une caractérisées par la multiplication, à l'intérieur du
grande firme automobile, des mots communs pour parler groupe, de petites sociétés possédant leur propre
de leur activité («promouvoir», «animer», «réseau», bilan et gérées directement par quelques «cadres»
«marketing», «contrôle de gestion», etc.), n'assurent malgré autonomes («multiplier les PME au sein des
tout un semblant de communication que dans la mesure où
les agents prennent en compte un grand nombre grandes entreprises», «tous patrons» étaient des
d'indicateurs, explicites ou, le plus souvent implicites du statut. La slogans des dernières Assises patronales), ce qui
valeur prédictive du titre serait en effet pratiquement nulle contribue à développer un mode d'« intégration des
si les agents, dans la pratique, ne mettaient toujours le titre cadres à l'entreprise» relativement nouveau parce
en rapport avec la série des autres informations disponibles qu'il combine en des proportions variables les
—âge, diplôme et origine sociale du porteur, taille et
puissance de l'entreprise qui l'emploie, etc. contraintes de marché et les contraintes
«bureaucratiques». Les chefs des différentes unités peuvent
ainsi être contrôlés au moyen d'instruments
Un autre phénomène a très certainement contribué comptables -coûts, prix, délais, quantités—
également à l'accroissement du nombre des agents (contrôle de gestion) qui simulent dans la structure
recensés sous le titre de «cadres administratifs du groupe le fonctionnement du marché mais
supérieurs». Il s'agit de la reconversion, au moins rester maîtres du choix des moyens à mettre en
nominale, d'un nombre important de «patrons de œuvre pour obtenir les ratios exigés ou être
l'industrie et du commerce» qui se déclarent gouvernés bureaucratiquement, la soumission aux
aujourd'hui salariés alors qu'ils contrôlent consignes explicites et surtout aux normes
directement ou non la plus grande part du capital. implicites et diffuses (qui peuvent s'appliquer aux
Pratique courante et ancienne dans les grands aspects les plus intimes et les plus personnels de la
groupes industriels et financiers dont les patrons de vie quotidienne —hexis corporelle ou opinions
fait —«héritiers» ou «managers»— s'affublent, politiques— aussi bien qu'aux tâches proprement
comme le plus obscur de leurs chefs d'atelier, du professionnelles) comptant parfois autant que les
titre de «cadres» (ce qui contribue à dissimuler la résultats obtenus. Plus généralement, cette auto-
concentration du pouvoir économique), l'abandon nomisation et cette dispersion des unités de
des marques extérieures de propriété et de pouvoir
sur le patrimoine, qui faisaient autrefois la fierté du
«patronat réel», comme dit la charte des PME, leur détermination, Paris, Ed. Guénin, 1958, pp. 109 et sq.).
semble de plus en plus fréquent, surtout depuis le On pourrait montrer que l'instrument d'enregistrement
milieu des années soixante, parmi les chefs de statistique a partie liée avec les espaces institutionnalisés (et
par là avec les univers sociaux directement soumis à une
petites entreprises, en sorte que les séries gestion étatique) notamment parce qu'il suppose l'existence
statistiques où se lisent la diminution du nombre relatif d'un vocabulaire universellement reconnu, homogène et
et absolu des «patrons» et, dans le même temps, doté d'une rigidité quasi juridique. François Furet et
l'augmentation du nombre de «cadres» dissimulent Jacques Ozouf montrent ainsi que le dénombrement des
des processus complexes de réétiquetages, de «instituteurs», but de l'enquête ministérielle de 1817, se
heurtait à des obstacles pratiquement insurmontables parce
redéfinitions, de reconversions (47). C'est toute que, en l'absence d'un titre officiel, personne ne savait «qui
l'évolution du champ des entreprises (caractérisée, exactement peut prétendre au nom d'instituteur». {Lire et
pour dire vite, par le développement de réseaux écrire, Paris, Éd. de Minuit, 1977, pp. 1 18-120).
complexes, à la fois centralisés et diversifiés de 47— On sait que le droit des sociétés permet très facilement
valorisation du capital, où les différentes unités de brouiller la distinction entre «patron» et «cadre»,
employeur et employé, et de cumuler les avantages
sont rattachées les unes aux autres par un «tissu respectifs de ces deux statuts. Ainsi, dans la société anonyme
continu» de «liens innombrables et variés» (48) classique, peuvent «coexister des directeurs aux statuts et
qu'il faudrait rappeler pour rendre compte de la aux fonctions les plus diverses» : le président directeur
multiplication des statuts ambigus, les «cadres» général, dirigeant social, ne peut pas, en principe,
dépendant d'un groupe mais «patrons» de fait revendiquer la qualité de salarié tandis que le directeur général
adjoint est considéré comme un directeur technique et, par
d'une petite entreprise filiale côtoyant par là, comme un salarié, bien que son pouvoir réel sur
exemple, dans les instances régionales, comme les l'entreprise puisse être plus étendu que celui du directeur général.
chambres de commerce, les «patrons» réétiquetés La distinction est plus difficile à établir pour les sociétés
«cadres», de petites entreprises juridiquement anonymes régies par la loi de 1966, administrées et dirigées
autonomes bien qu'elles soient totalement par un «directeur» qui concentre les fonctions dévolues
autrefois au conseil d'administration et au Président
assujetties à un donneur d'ordre par un contrat de directeur général. Il semble que, en nombre de cas, la loi de 1 966
sous-traitance, ces deux spécimens appartenant qui permettait à un directeur technique d'être nommé
eux-mêmes à une série de cas de figures quasi directeur général et inversement à un directeur général
illimitée. Dans cet état du champ, la manipulation d'être nommé directeur technique, a favorisé la redéfinition
des «patrons» en «managers», leur donnant par là accès aux
des différentes unités, de leurs «frontières» avantages juridiques, et fiscaux, que confère le statut de
officielles et de leurs limites, de leur mode et de salarié (cf. A. Le Bayon, op. cit., pp. 94-137).
leur degré de dépendance, de leur définition et de 48— Cf. P. Bourdieu, M. de Saint Martin, Le patronat, loc. cit.
L'université et les entreprises (1960-1975) 33

Petit «cadre» ou petit patron ? province parce qu'il n'y avait pas de syndicats, pas
d'encadrement syndical, alors les ouvriers n'avaient
V. dirige une unité de production occupant 155 pas l'habitude de ça, pas l'habitude des grèves et ils
personnes, située dans une petite ville de Normandie, se sont déchaînés»). Recevoir, être reçu, inviter à
qui dépend d'une société, filiale (par l'intermédiaire déjeuner, participer aux associations locales, détenir
de deux filiales de rang supérieur) d'un grand sur place une position quasi officielle, être
groupe de l'industrie électrique et électronique. «respecté» et craint des ouvrières constituent pour
L'usine de Normandie a été rachetée il y a quelques V. des gratifications symboliques tout à fait
années par le groupe mais elle a conservé son ancien fondamentales : en l'absence de tout pouvoir réel sur la
directeur (58 ans) et un ingénieur qui l'assistait (un gestion économique de l'usine, il peut voir dans ces
ancien technicien, fils d'ouvrier, âgé de 42 ans), tous marques de respect le signe de son appartenance à
deux autodidactes. Ce sont les seuls «cadres» de l'un des groupes dont il subit l'attraction, celui des
l'usine. Ils ont sous leurs ordres une dizaine de «industriels», dans leur définition traditionnelle ou,
techniciens, les employés des services généraux et si l'on veut, des patrons «authentiques».
125 ouvrières, sans qualification pour la plupart, Mais, par référence au groupe qui l'emploie,
qui travaillent au câblage et au montage d'appareils V. est un «cadre» subalterne qui, selon un
électriques fabriqués en petites séries. V. présente informateur, «n'a même pas le salaire d'un cadre supérieur»
des propriétés ambiguës qui, selon le cadre de et «moins d'importance que le dernier grouillot du
référence adopté, le rapprochent du petit patron local siège». Il n'a aucune autonomie financière, n'a le
ou du cadre subalterne de grande entreprise. Issu droit ni d'embaucher ni de débaucher, doit proposer
d'une famille de petits commerçants des environs, les promotions et les augmentations de salaire et est
monté par promotion, «très connu dans la région» contraint de fournir chaque mois un rapport très
où il a accompli toute sa carrière, il appartient aux détaillé permettant aux audits du siège central de
«notabilités locales». Dans la clientèle du député contrôler la marche de l'unité. Les relations que V.
maire UDR avec lequel il entretient des relations entretient avec le groupe s'établissent au moyen de
personnelles, il participe aux réunions locales du procédures bureaucratisées (bilans, etc.) et passent
CNPF, aux «réceptions que le préfet organise pour par la voie hiérarchique : il ne va pratiquement
les industriels du coin» et appartient à un jamais à Paris et ne connaît du siège que son chef
groupement régional d'industriels qui permet à une immédiat. Mais il vit dans la crainte continuelle de
cinquantaine de «patrons» locaux (c'est-à-dire aussi la société-mère et, particulièrement, dans la terreur
bien des patrons de PME que des directeurs d'usines de la «retraite anticipée» : n'ayant aucune chance
rattachées à des groupes) de «discuter autour d'une de s'élever dans la hiérarchie du groupe, il peut, par
bouteille de whisky des salaires, de la main d 'œuvre contre, si la production baisse, être renvoyé et
et de tous les problèmes liés à la région». Cet remplacé («tant qu'on fait des bénéfices, on vous fout
enracinement dans la bourgeoisie locale pennet à V. de la paix»). Lorsqu'il parle du groupe qui l'emploie,
tenir dans cette usine, dont le personnel est dont il est un salarié («comme les autres»), V. n'est
originaire de la ville ou de ses environs immédiats, le rôle plus «patron». Il se définit par référence à un autre
d'autorité traditionnel que l'on attend de lui et qui pôle d'attraction : il est «cadre» face à des «patrons»
est ajusté aux caractéristiques de la main d'œuvre hautains et lointains et son ressentiment s'exprime
ouvrière : des femmes, souvent très jeunes, sans volontiers dans le langage stéréotypé des
qualification, filles d'ouvriers ou d'agriculteurs. organisations de «classes moyennes» qui, de 1936 à nos
N'ayant plus, de son propre aveu, la compétence jours, ressassent, inlassablement, la «détresse»,
nécessaire pour contrôler techniquement la «silencieuse» et «pudique», des «cadres»,
production, V. accomplit les tâches d'un chef du personnel «incompris», «humiliés» ou «mal aimés», pris «en tenaille»
(«maintenant la compétence qu'il faut pour diriger entre le «patronat» et le «prolétariat». V. se dit
une usine, c'est le droit social») mais sur le registre «sanctionné si ça va mal mais jamais récompensé si
paternaliste du petit patron du cm quia «vu naître» ça va bien». Il aimerait être «intéressé aux
chacune de ses ouvrières et pratique le contrôle résultats» : «pour faire un petit cadeau à ma femme
rapproché de la force de travail ( «si une ouvrière a quand la boîte marche bien». Il se plaint surtout de
cinq minutes de retard, je le sais immédiatement»). ne pas être soutenu dans la lutte qu'il mène, au jour
La grande affaire est d'établir de bonnes relations le jour, pour obtenir le meilleur rendement de son
avec l'inspecteur du travail («c'est comme les juges, personnel : «le patronat nous lâche, les sanctions se
il y a les rouges et les autres ») que V. emmène font maintenant contre les cadres». Lorsque «la
déjeuner dans l'«auberge» fréquentée par les coupe est pleine», il parle de «s'inscrire à la CGC»
patrons du lieu, aux frais de l'entreprise. mais se retient malgré tout d'accomplir un acte qui
C'est de même en tant que petit patron que constitue* pour lui le stade ultime de la révolte. Il
V. a vécu les grèves de mai-juin 1968 («ma femme arrive, on s'en doute, que les propriétés attachées
se faisait insulter dans la rue, c'était la femme du aux deux positions que V. occupe, celle de «patron»
patron vous comprenez, j'ai dû l'envoyer dans ma dans l'espace économique local et de «cadre» dans
belle-famille») et, plus généralement, qu'il soutient l'espace (multinational) du groupe, entrent en
les forces d'ordre dans cette petite ville ouvrière où contradiction : ainsi, le député-maire fait souvent
«tout le monde se connaît», où les luttes de classes pression sur lui pour qu'il embauche des protégés : «je
sont quotidiennes et où les «conflits du travail» n'ose pas lui dire queje n'ai pas le droit d'embauché
opposent des personnes qui peuvent avoir aussi sans en référer au siège ; on a vraiment l'air de
d'autres comptes à régler («Mai 68, ça a été pire en petits garçons».
34 Luc Boltanski

production qui permettent, selon le directeur d'une salarié, à des agents dotés de propriétés (origine
petite société intégrée à un grand groupe, d'« sociale, diplôme, revenu, etc.) et d'un pouvoir aussi
éparpiller les risques», d'« éditer les concentrations différent objectivement que le sont le grand patron
ouvrières avec tous les problèmes que ça pose» parisien issu de la vieille bourgeoisie et sorti d'une
et de «lutter contre le syndicalisme» (49) sont Grande école, l'ancien ouvrier devenu chef d'atelier
sans doute un des éléments d'une réorganisation dans une grande usine, le petit patron de province
globale des structures industrielles (50) enchaîné à un groupe par un contrat de sous-
caractérisée, notamment, par «l'éclatement juridique traitance, l'ingénieur de recherche de l'aérospatiale
de la collectivité de travail» (multiplication des passé par le CNRS, etc. exerce par là, dans l'ordre
employeurs, souvent fictifs, pour les salariés d'un symbolique, un effet d'unification correspondant
même établissement (51), le développement du au nouveau mode d'organisation du champ des
travail intérimaire (52) et de la sous-traitance (53), entreprises. Ce qui, d'une certaine façon, constitue
la diversification du marché du travail et des un retour à l'état d'indivision qui a précédé la
formes d'encadrement de la classe ouvrière : l'un formation des «cadres» en groupe explicite, où
des principes de la survie des petites unités dirigées les «collaborateurs», comme on disait jusqu'à la
sur le mode traditionnel par un patron- cadre et de fin de l'entre-deux-guerres, n'étaient pas nettement
leur prise en charge par les grands groupes est très séparés des «patrons», à cette différence,
certainement que cette organisation constitue une précisément, que les «cadres» se reconnaissaient
forme optimale de gestion des fractions les plus autrefois dans l'image du «patron» tandis que les
désarmées de la classe ouvrière, surtout dans les «patrons» s'identifient de plus en plus souvent
zones de première urbanisation (54) et cela aujourd'hui à celle du «cadre», l'opposition nette
particulièrement lorsque, comme cela semble être entre les deux groupe étant peut-être liée,
souvent le cas, le «patron» qui les dirige est lui- historiquement, à la période de transition qui sépare les
même un «cadre» d'origine populaire. L'ensemble deux états du champ.
de ces transformations tend à effacer l'opposition
entre les «cadres» instruments d'une
«bureaucratie» et les «patrons» «libres», les agents se
distinguant par la position qu'ils occupent dans les
réseaux et par le pouvoir et les gratifications
attachées à ces positions plutôt que par leur statut La valeur du diplôme
juridique. La diffusion du titre de cadre, qui donne La connaissance des mécanismes d'orientation des
le même nom et le même statut formel, celui de étudiants et des facteurs qui ont favorisé la
multiplication des «cadres» suggère que les effets de
l'accroissement global du nombre des diplômés de
49— Une des fonctions objectives (qui peut être aussi l'enseignement supérieur ont dû s'exercer avec
explicitement visée) de la réorganisation des unités une intensité et selon des modalités très différentes
économiques, de leurs relations et de leur statut, est de briser les dans les différents champs et, particulièrement,
unités syndicales de mobilisation (par entreprises, par dans le secteur public (champ administratif et
branches, etc.) ajustées à l'état antérieur du champ où elles
se sont formées. Stratégie au demeurant très efficace parce enseignement) et dans le champ des entreprises
que les interventions patronales sur le découpage des unités privées. Très généralement, l'absorption par le
de production peuvent être rapides, voire quasi instantanées secteur public d'une grande partie des étudiants a
lorsqu'il s'agit d'une opération de redéfinition juridique, accru la différence, déjà sensible en début de
tandis que la reconstitution d'une unité syndicale de période, entre les taux de concentration de capital
mobilisation exige un travail coûteux et long de
réunification et de reconstruction d'un «intérêt commun». culturel certifié dans le secteur public et dans le
50— On trouvera une enumeration concise et prescriptive de secteur privé.
ces nouvelles stratégies dans le dernier ouvrage d'Octave
Gélinier {Nouvelle direction de l'entreprise, Paris, Éd.
d'organisation, 1979). Octave Gélinier conseille ainsi à ses La catégorie des salariés de l'État et des collectivités locales
lecteurs, chefs d'entreprise auxquels l'ouvrage est destiné, (n=2 944 083 agents en 1972) rassemble 14,4 % de
de : «Diviser l'entreprise en petites unités de production, l'ensemble des actifs contre 59,7 % pour la catégorie des
établissements ou filiales; placer les stocks hors des usines; salariés du secteur privé (n=12 164 662), mais elle réunit
se concentrer sur la fonction forte (recherche et vente 28,7 % de l'ensemble des actifs possédant un diplôme
ou production et service) et sous-trait er le reste; (...) supérieur au baccalauréat. On voit de même que 16,9 % des
Grandir par franchising ou licensing dans les pays développés, agents du secteur public possèdent un diplôme supérieur au
par contrats de management dans les pays en voie de baccalauréat contre 4,4 % des salariés du secteur privé (55).
développement; Essaimer dans divers pays pour le Tandis que la catégorie des cadres administratifs supérieurs
marketing, la recherche et le service (pays développés) ou dans son ensemble ne compte que 30 % de diplômés du
pour la production (pays en voie de développement» supérieur parmi les hommes et un peu moins de 20 % parmi
(p. 38). les femmes, les cadres administratifs supérieurs de l'État
51—J. Magaud, L'éclatement juridique de la communauté sont diplômés dans la moitié des cas. L'Etat n'occupe que
de travail, Droit social, déc. 1975, pp. 525-530. 1/5 des cadres administratifs supérieurs mais «consomme»
plus du tiers des diplômés de cette catégorie (56). Toujours
52— Cf. par exemple J. Broda, L'emploi et le travail selon l'enquête emploi de 1972, la part des diplômés de
temporaire dans la zone de Fos, Sociologie du sud-est, 7-8, janv. l'enseignement supérieur est, dans le secteur public, beau-
1976, pp. 2-42.
53— Cf. R. Linhart, Évolution du procès de travail et luttes
de classes, Critique communiste, 23, mai-juin 1978,
pp. 105-129. 55-Cf. Enquête emploi de 1972, INSEE, D 33-34, tableau
54-Cf. B. Bennin, E. de Banville, Procès de production et FORM 14.
changement social, ronéo, Saint-Étienne, CRESAL 56—Cf. M. Cézard, Les cadres et leurs diplômes, Économie
(recherche CORDES), juillet 1975. et statistique, 42, fév. 1973, pp. 25-40.
L'université et les entreprises (1960-1975) 35

coup plus forte parmi les jeunes entrés dans la vie active titulaires», etc. C'est dire que l'augmentation de la
l'année précédant l'enquête (33,2 %) et à un moindre degré, tension du marché du travail dans le secteur public
chez les salariés de moins de 35 ans (22,2 %) que parmi a eu pour résultat non seulement d'accroître le
l'ensemble des actifs du secteur (16,9%). Des écarts de
même sens peuvent être observés dans le secteur privé, mais nombre des agents occupant des postes de niveau
les différences enregistrées sont beaucoup plus faibles moyen qui possèdent des titres scolaires donnant
(6,3 % des jeunes entrés dans la vie active l'année précédant formellement droit à l'occupation de postes
l'enquête possèdent un diplôme supérieur au baccalauréat

,
contre 4,6 % des salariés de moins de 35 ans et 4,4% de supérieurs (dévaluation des diplômes) mais aussi de
l'ensemble des salariés) . modifier la relation entre concours externes et
concours internes, entre l'entrée par la «voie
royale» et l'accès tardif par la «petite porte». Il
C'est essentiellement l'ouverture du secteur public s'en est suivi une transformation profonde de la
en début de période qui a permis aux nouvelles promotion interne, de ses usages et de ses fonctions
générations d'étudiants de s'insérer sur le marché et, plus généralement, des règles implicites de
du travail bourgeois et d'obtenir un rendement carrière. Les agents commencent leur carrière à un
élevé de diplômes, dont la valeur relative avait niveau plus bas. Mais le système de concours
fortement augmenté. Cela vaut particulièrement interne (qui leur permet de sauter des échelons au
pour l'enseignement où la grande majorité des lieu de progresser en escalier comme c'est le cas
étudiants issus des facultés des sciences et surtout pour la promotion au choix) leur donne des
des facultés des lettres ont trouvé un emploi. chances non négligeables de rattrapage bien que
L'accroissement du nombre des élèves et des l'abaissement du niveau de départ (s'il n'est pas
étudiants engendré par l'accroissement compensé par un abaissement de l'âge d'entrée
démographique et par l'augmentation des taux de dans la carrière) ait toutes chances de diminuer
scolarisation et la «pénurie» de professeurs la pente de la carrière et par là le niveau atteint en
(souvent déplorée dans les années 60) (57) tendent fin de carrière. Il semble que ces nouveaux
à abaisser les critères de recrutement dans mécanismes de promotion et de carrière ont non
l'enseignement secondaire et dans l'enseignement seulement concouru à diminuer considérablement les
supérieur (58). L'ouverture du secteur public dans chances de promotion des autodidactes démunis de
les années 60 est aussi très importante dans le diplômes d'enseignement supérieur (qui, en l'état
champ administratif. En début de période ancien du système étaient élevées, notamment dans
l'administration souffre d'une grave crise de recrutement certains ministères comme les PTT) mais aussi à
dont témoigne la pénurie des candidatures aux accroître le poids relatif du capital social et de
concours externes : ainsi, par exemple, deux l'origine sociale.
cinquièmes seulement des postes offerts en 1960 à
l'Inspection des impôts sont pourvus car, au
concours externe, il n'y a pas même un candidat La pénurie de candidats aux concours externes dans les
pour deux postes (400 places offertes pour 162 années 1960-1965 a favorisé la promotion des autodidactes,
les concours internes fournissant plus de fonctionnaires de
candidats dont 125 ont été admis). De même, au la catégorie A que les concours externes (60). La tendance
concours d'attachés d'administration centrale, sur s'est inversée vers la fin des années 60 avec l'augmentation
586 postes offerts en 1965, 259 seulement ont été des candidatures aux concours externes. Ainsi, par exemple,
pourvus (59). Mais la fermeture de ce marché vers au concours externe d'entrée au Centre d'études supérieures
la fin des années 60 et le début des années 70 de la sécurité sociale, le nombre des candidats par poste
offert qui était de 1,2 en 1962, de 2,4 en 1968, de 4,2 en
n'a pas eu pour effet, semble-t-il, de changer la 1970 est passé en 1972 à 10,6 et à 15,5 en 1973(61).
direction des flux en accroissant la part des anciens Corrélativement, le niveau de diplôme des candidats aux
étudiants dans le secteur privé (comme cela aurait concours administratifs s'est élevé considérablement dans
été le cas si le marché du travail bourgeois avait eu les années 70 : le concours externe d'attaché
d'administration et d'intendance universitaire (auquel se présentent
une élasticité forte). Tout se passe au contraire environ deux femmes pour un homme) est officiellement
comme si les produits de l'Université avaient ouvert aux candidats ayant fait deux années d'études
continué à s'intégrer au secteur public en acceptant supérieures. Or, alors qu'aucun des candidats de 1972-1973
pour cela une diminution relative des rétributions ne possédait de diplôme supérieur à la licence, 16,4 % des
qu'ils pouvaient espérer de leurs diplômes surtout candidats en 1974-1975 et 15,3% en 1976-1977 ont
une maîtrise (62).
en début de carrière et, dans le cas où ils se Le maintien à la fin des années 60 et au début des
destinaient à passer des concours internes, d'une années 70 d'un niveau élevé de recrutement interne, dû
prolongation du temps des études et de la période notamment à la pression des syndicats soucieux de
d'indétermination à l'entrée dans la vie active, ce conserver une place importante à la «promotion», dissimule des
changements importants qui tendent à détourner le système
qui a contribué à multiplier les statuts incertains et des concours internes des fonctions qui lui étaient
les situations instables, les «petits jobs» et les primitivement imparties. Parallèlement, les caractéristiques des
«boulots d'attente», les «auxiliaires» et les «non- candidats et surtout des impétrants se modifient. Malgré

60—Cf. C. Lalumière, Les concours internes, Revue du droit


57— Cf. parmi de multiples exemples, Le Plan Sauvy, Paris, public et de la science politique, mai-juin 1968, pp. 481-
Calmann-Levy, 1960, particulièrement pp. 118-120. 482.
58-Cf. P. Bourdieu, L. Boltanski, P. Maldidier, La défense 61— Cf. P. Sadrán, Recrutement et sélection par concours
du corps, loc. cit. dans l'administration française, Revue française
59— Cf. M.C. Henry- Meininger, La promotion interne dans d'administration publique , l,janv.-mars 1977, pp. 53-107.
l'administration française, Annuaire international de la 62— Cf. Service des échanges informatiques et statistiques
fonction publique 1975-76, publié par l'Institut du Ministère de l'éducation nationale, note d'information
international d'administration publique, pp. 13-66. n° 78-03 du 20 janvier 1978.
36 Luc Boltanski

une élévation générale des âges limites d'accès aux d'enseignement et qui choisissent plutôt pour les
concours, obtenue sous la pression des syndicats, l'âge des seconder ou leur succéder ceux de leurs héritiers ou
candidats et surtout des admis aux concours internes ne de leurs proches dont la «compétence» est scolai-
cesse par exemple de baisser : ainsi, 46 % des candidats au
concours interne d'attaché d'administration et d'intendance rement garantie (64). Mais, à l'inverse de ce quise
universitaire étaient âgés de plus de 35 ans en 1964, contre produit dans le secteur public, la tension du
31 % en 1974. Il semble qu'en nombre de cas, des diplômés marché demeure, dans le secteur privé, très
de l'enseignement supérieur renoncent à être candidats favorable aux «diplômés», bien sûr quand ils sont
aux concours externes ouverts aux agents possédant les munis des «bons» diplômes, délivrés on l'a vu avec
diplômes dont ils sont eux-mêmes dotés et où la
concurrence a fortement augmenté à partir de 1968 environ parcimonie, au moins jusqu'à ce que se fassent
et se présentent à des concours externes de niveau inférieur nettement sentir les effets de la crise, vers la fin des
où leurs chances de réussite sont plus élevées (ce qui années 70.
diminue du même coup les chances de réussite des agents
dotés du diplôme minimum exigé pour se présenter au
concours) ou encore occupent des emplois contractuels leur Les travaux disponibles, dans un domaine où ils sont peu
permettant d'acquérir le temps de service nécessaire. Entrés nombreux et souvent difficilement accessibles (65),
dans l'administration à un niveau n'exigeant pas en principe suggèrent que les revenus des «cadres» français, et particu-
un diplôme de niveau équivalent à celui qu'ils détiennent, lièrernent, des «cadres dirigeants» sont supérieurs à ceux de
ils intègrent ensuite le cadre A en passant le concours leurs homologues de la plupart des autres pays européens
interne auquel leurs chances de réussite sont très et, d'autre part, qu'ils se sont maintenus à un niveau élevé
supérieures à celles des candidats non diplômés dont la depuis le début des années 60, comme le montre par
promotion est de ce fait arrêtée ou freinée : à l'ENS PTT par exemple l'enquête annuelle de Management Centre Europe
exemple (dont l'accès était réservé autrefois à des (MCE) (66). Le rapport entre le salaire moyen des cadres
fonctionnaires de catégorie A'), 32 % des élèves étaient entrés dans supérieurs du secteur privé et le salaire moyen des ouvriers
la fonction publique au niveau A, 58 % au niveau B, 10 % est resté pratiquement stable de 1963 à 1973 (4,2 en 1963,
au niveau C en 1970 contre respectivement 68 %, 23 % et 4,0 en 1973) avec toutefois une pointe en 1967 (4,6),
2% en 1974. période où la tension du marché est particulièrement
Cette évolution a été favorisée par l'ajustement favorable aux «cadres» diplômés dans le secteur privé (67).
progressif des épreuves des concours internes (qui étaient La parité entre les titres décernés par les différentes écoles
autrefois à dominante pratique) sur les épreuves aux semble être également restée stable : si l'on se donne
concours externes et, plus généralement, sur le modèle comme étalon et comme base de référence le salaire d'un
universitaire : ainsi, par exemple, au concours interne polytechnicien «débutant» dans le secteur privé, valeur sûre
d'attaché d'administration centrale en 1974 (où la part des dont la tenue sur le marché est toujours excellente, on
candidats ayant un diplôme supérieur au baccalauréat était voit que, entre 1970 et 1977, la parité entre les taux de
de 3 1 ,5 %) la proportion des reçus par rapport aux inscrits a profits obtenus en début de carrière par les titulaires des
été de 1 8 % pour les candidats ayant un diplôme inférieur diplômes ayant cours sur ce marché est restée stable. Ainsi,
au baccalauréat, de 34 % pour les candidats possédant le pour ne prendre qu'un exemple (mais on pourrait faire la
baccalauréat, de 22 % pour les candidats ayant un diplôme même démonstration pour l'ensemble des diplômes), le
supérieur au baccalauréat et inférieur à la licence, enfin de salaire d'un ancien élève de l'Institut supérieur
57 % pour les candidats ayant un diplôme égal ou supérieur d'électronique du nord en début de carrière représente une part
à la licence. Limité autrefois à l'ENA (63), ce phénomène égale (87 %) du salaire de départ d'un polytechnicien en
s'est étendu à l'ensemble des concours administratifs. 1970 et en 1977, bien qu'entre les deux dates le salaire
nominal moyen d'un polytechnicien ait doublé (68). Les
indicateurs quantitatifs trouvent leur confirmation dans
Fermé aux titulaires des diplômes universitaires, le l'expérience indigène, les journalistes économiques, les
secteur privé a connu une évolution différente. Au chefs du personnel ou les directeurs de cabinets de
début des années 60 la valeur des titres scolaires recrutement interrogés s'accordant pour penser que .la valeur des
négociables sur le marché du travail des cadres diplômes s'est maintenue au moins jusqu'à la fin des
années 70. Les «bons» diplômés et cela d'autant plus qu'ils
(surtout les titres d'écoles d'ingénieurs et d'écoles étaient eux-mêmes issus de bonnes familles, fils de
de commerce) tend à augmenter, l'offre de «patrons» ou de «cadres supérieurs», ont conservé ainsi
diplômés étant très inférieure à la demande qui dans un univers où les autodidactes demeuraient nombreux,
s'accroît rapidement sous l'effet d'un ensemble de leur rareté relative, qui légitimait elle-même le maintien de
facteurs interdépendants : l'accroissement du leur valeur, des revenus élevés qui leur étaient octroyés et
des carrières «brillantes» qui s'ouvraient à eux.
volume de la production mais aussi la
restructuration du champ des entreprises et l'introduction en
France de l'idéologie et des pratiques manageriales
d'origine américaine, notamment dans le domaine
de l'organisation et dans celui de la réalisation,
multiplient le nombre des postes auxquels ces titres 64— Cf. P. Bourdieu, M. de Saint Martin, Le patronat, /oc. cit.
donnaient accès en un état antérieur du champ. En 65— Les résultats de certaines enquêtes sur les salaires,
comme par exemple l'enquête périodique de la CEGOS, ne
outre, phénomène qui entretient avec le précédent sont communiqués qu'aux commanditaires,
des liens complexes, le changement relatif de la habituellement des grandes entreprises.
hiérarchie des légitimités qui tend à subordonner 66 —Cf. L 'Expansion , juin 1977.
l'occupation des positions de pouvoir dans les 67— Cf. C. Baudelot et A. Lebeaupin, Les salaires de 1950 à
grandes entreprises à la possession d'un titre 1975, Économie et statistique, 113, juillet-août 1979,
scolaire et non plus seulement d'un titre de pp. 15-22.
propriété, favorise le changement des stratégies de 68—11 va de soi qu'une analyse réaliste du taux de
reproduction des patrons qui recourent plus rendement des diplômes devrait tenir compte des différences de
intensément et plus fréquemmment au système rémunération que les détenteurs d'un même diplôme
parviennent à obtenir selon, notamment, leur origine
sociale (cf. Darras, Le partage des bénéfices, op. cit.,
p. 347), mais aussi de tous les profits annexes et des
63— Cf. J.L. Bodiguel, Sociologie des élèves de l'ENA, avantages en nature qui, selon une évaluation récente,
Revue internationale des sciences administratives , 40, (3), peuvent représenter jusqu'à 50 % du salaire (cf. Problèmes
1974, pp. 230-244. économiques, 1649, 28 nov. 1979).
L'université et les entreprises (1960-1975) 37

Cadres de «droite» vaient s'exercer au moindre coût pour les agents


et cadres de «gauche» mais aussi aux moindres risques pour la fraction
dominante de la classe dominante. En effet, les
Malgré les changements profonds qui ont affecté nouveaux thèmes de «contestation» et les
durant la période le champ des entreprises nouvelles formes de «subversion» nées dans les
(concentration, internationalisation, bureaucratisation, universités avant et après 1968, que les étudiants ont, à
intensification des relations économiques avec mesure qu'ils se plaçaient sur le marché du travail,
l'État, etc.), les instances dominantes du champ ont importés dans les organisations où ils étaient
conservé le contrôle des mécanismes qui en acceptés, se sont exercés dans des secteurs dont
assuraient la reproduction (écoles privées ou une des propriétés essentielles était, on l'a dit, de
dépendantes garantissant le caractère légitime du pouvoir ne pas comporter d'ouvriers, et où, par conséquent,
des dominants et filières de promotion interne les déclarations et les manifestations de
assurant la domestication des dominés) et ont «solidarité» avec la «classe ouvrière» demeuraient
contribué par là à sauvegarder l'essentiel : essentiellement symboliques et ne mettaient pas en
l'indépendance» de l'entreprise privée. Mais les réactions danger le fonctionnement quotidien des
de défense par lesquelles le champ des entreprises a institutions. Elles étaient par là mieux tolérées que dans
maintenu son ordre interne ont eu notamment les entreprises où la volonté d'assurer la «cohésion
pour effet de reporter sur le secteur public la de l'encadrement» en tant qu'elle est la condition
plupart des conséquences socialement de la «cohésion de l'entreprise», i.e. de la docilité
«indésirables», au moins pour les détenteurs du pouvoir des dominés, a constitué, surtout depuis le début
économique, de l'expansion universitaire. Première des années 60, une préoccupation constante du
conséquence et la plus manifeste : le ressentiment patronat. Il ne reste pas moins que, durant la
des diplômés atteints dans leurs profits matériels et période, le fonctionnement des relations
symboliques, dans leur carrière et, par là, dans leur hiérarchiques entre les directions et le personnel
«prestige» et dans la représentation qu'ils ont supérieur d'encadrement et d'exécution a évolué de
d'eux-mêmes par la diminution de la valeur façon différente dans le secteur privé et dans le
attachée à leur titre, qui les frustre des aspirations secteur public : dans le secteur privé, les
engendrées en eux par la réussite scolaire, se mécanismes d'ajustement et de contrôle par lesquels
manifeste avec une fréquence et une force était assurée la conformité des cadres aux valeurs et
beaucoup plus grande dans le secteur public que dans le aux politiques patronales (définies le plus souvent
secteur privé où les «jeunes cadres» sortis des par les directions financières) ont conservé pour
écoles se déclarent beaucoup plus souvent satisfaits l'essentiel leur efficacité en sorte que l'image
de leur sort, et par voie de conséquence, se rassurante d'un fonctionnement harmonieux et
montrent beaucoup mieux disposés à reconnaître d'une communauté de vues entre tous les
et à célébrer les valeurs qui ont cours dans les «responsables» a pu être maintenue, au moins pour
organisations auxquelles ils appartiennent. l'extérieur. A l'inverse, le secteur public était le
lieu d'une détérioration des relations entre les
L'enquête réalisée par la revue L 'Etudiant montre ainsi que directions politiques et les fonctionnaires
la part des étudiants qui «pensent trouver facilement un d'encadrement, qui prenait sa forme la plus vive dans les
emploi correspondant à leur qualification et à leurs institutions chargées de la production et de la
souhaits» est maximum parmi les élèves des écoles diffusion culturelle , nécessitant par là un travail
d'ingénieurs (55,9 %) et de commerce (53,6 %) et minimum chez
les étudiants des facultés des lettres (23,5 %), les étudiants continu de «reprise en main».
des facultés de droit et des facultés des sciences occupant
une position intermédiaire (32,4% et 30%). La même
opposition s'observe après l'entrée dans la vie active. On sait par exemple que les enseignants votent en majorité
L'enquête réalisée en 1973 à la demande de l'APEC sur à gauche, surtout pour le parti socialiste —46 % des
«l'insertion professionnelle des jeunes diplômés» montre intentions de vote (contre 27 % pour un échantillon représentatif
que l'insatisfaction liée à un décalage entre les espérances de la population française)— et pour le parti communiste
professionnelles et l'emploi réellement occupé est beaucoup — 15 % des intentions de vote (69). A l'inverse, les «cadres»
plus fréquente chez les enseignants, les fonctionnaires ou les des entreprises privées parmi lesquels «contrairement à une
salariés du secteur public que parmi les cadres des idée répandue le PS rencontre peu de succès» (70) se
entreprises : à la question : «estimez-vous que l'emploi que vous déclarent plus souvent proches des partis «de droite» (50 %
occupez est d'un niveau supérieur, égal ou inférieur à celui des ingénieurs, 5 1 % des cadres supérieurs, 54 % des
de votre formation?», 35% des enseignants, 33% des directeurs) que des partis «de gauche» (respectivement pour
fonctionnaires et 35% des salariés du secteur public 23%, 21 %et 14%) (71).
répondent que leur emploi est inférieur contre seulement Particulièrement manifeste lorsque l'on oppose les
18 % des cadres. De même, 44 % des cadres jugent que leur pôles extrêmes, soit, d'un côté les «cadres du privé» pris
entrée dans la vie active s'est «très bien déroulée», contre
24 % des salariés du secteur public, 26 % des enseignants et
30 % des fonctionnaires. 69-Le Monde de l'éducation, 36, fév. 1978.
70— P. Hardoin, Les caractéristiques sociologiques du parti
La structure des relations entre le marché scolaire socialiste, Revue française de science politique, (28), 2, avril
1978, pp. 220-256. La part des cadres supérieurs parmi les
et le marché du travail a peut-être contribué dirigeants du PS a augmenté (18% des députés socialistes
également, de façon plus subtile et plus cachée, au en 1971, 21 % en 1973 contre seulement 13% parmi les
maintien de l'ordre dans les entreprises en candidats socialistes aux élections de 1 973). Mais il s'agit en
détournant les étudiants les plus enclins à contester majorité de cadres supérieurs du secteur public (cf.
P. Bacot, Les dirigeants du parti socialiste, Lyon, Presse
l'ordre économique et social dominant vers des universitaire de Lyon, 1979, pp. 217-224).
secteurs où les dispositions anti-autoritaires et 71— Cf. D. Boy, Origine sociale et comportement politique,
anti-hiérarchiques des nouveaux diplômés Revue française de sociologie, 19, 1978, pp. 73-102.
38 Luc Boltanski

dans leur ensemble et de l'autre les «enseignants», la productivité et du management à l'américaine;


relation entre les prises de position politiques et deuxièmement (choix objectif qui n'est pas
l'appartenance au secteur public ou au secteur privé reste forte à indépendant du précédent), par la reconnaissance
l'intérieur de populations plus homogènes. L'enquête
réalisée par Gérard Grumberg et René Mouriaux sur des valeurs intellectuelles et, plus précisément, par
«l'Univers politique et syndical des cadres», qui porte sur l'amour de la culture libre et gratuite, la
un échantillon d'où sont exclus non seulement les combinaison de ces deux principes engendrant une très
«enseignants» mais aussi les «autres cadres de la fonction forte valorisation du temps libre par opposition
publique», montre des différences nettes entre les prises de aux heures de bureau, de la vie hors travail par
position politiques des «cadres» des entreprises privées et
les prises de position des «cadres» (non fonctionnaires) du opposition à la vie au travail, du privé, de la vie
secteur public et nationalisé : les seconds, beaucoup plus privée, de la vie de famille et des loisirs familiaux et
souvent syndiqués (40 % contre 22 %) et aussi plus culturels, les vertus «héroïques» de l'homme public
favorables aux syndicats intercatégoriels (pour 41 % contre totalement identifié à sa tâche professionnelle,
26 %), se déclarent moins souvent de «droite» (c'est le cas
de 44 % des cadres supérieurs du secteur public contre 53 % étant aujourd'hui plus souvent revendiquées,
des cadres supérieurs du secteur privé) (72). paradoxalement, dans le champ des entreprises
privées.
Les oppositions, qu'on saisit ici sous une forme On le voit en analysant les résultats d'une enquête réalisée
syncrétique dans la logique dualiste des choix en 1978 par la COFREMCA auprès d'un échantillon de 300
politiques, doivent être rapportées aux différences jeunes cadres supérieurs ayant entre 28 et 32 ans,
systématiques par lesquelles se distinguent les appartenant pour un tiers (n=96) au secteur public et pour deux
styles de vie des fractions de la petite et de la tiers (n=207) au secteur privé, habitant pour moitié à Paris
moyenne bourgeoisie plutôt liées au secteur public et pour moitié en province et disposant d'un salaire
supérieur à 70 000 F par an (74). Sachant d'une part que les
ou plutôt liées au secteur privé : produits de cadres touchés par cette enquête appartiennent à la fraction
l'histoire de chacun des secteurs et de son mode de supérieure de la catégorie (80 % d'entre eux ont un diplôme
reproduction (transmission du patrimoine d'enseignement supérieur) et, d'autre part, que l'opposition
économique dans le secteur privé, reproduction par entre les propriétés des agents appartenant au secteur public
et au secteur privé, maximum dans la petite et dans la
l'Ecole dans le secteur public, etc.), les principes de moyenne bourgeoisie, tend à diminuer quand on s'élève
ces différences sont incorporés à l'habitus des dans la hiérarchie sociale pour s'annuler pratiquement au
agents, mais, aussi objectivés dans des «traditions» sommet (pantouflage), on peut supposer que les différences
indissociablement politiques et éthiques, systématiques entre les «cadres» du public et les «cadres»
du privé que cette enquête met en lumière vaudraient
institutionnelles et familiales. Mais tout se passe comme si a fortiori pour un échantillon plus large reposant sur une
l'expansion universitaire des années 1960-1970 et définition moins restrictive de la catégorie des «cadres».
la relégation progressive des étudiants dans le On voit ainsi que les «cadres» du public sont
secteur public avaient contribué à réactiver cette sensibles aux «conditions de travail», souhaitent des «horaires
souples» (temps libre et «qualité de la vie»), voudraient
opposition ancienne, à la dramatiser et à la charger avoir «le temps de vivre», préfèrent «se consacrer à la vie
d'un contenu thématique relativement nouveau. familiale» même si «le travail doit en souffrir un peu»,
Ainsi, pour comprendre la genèse des valeurs qui se aiment avant tout «lire», aller au cinéma et au théâtre ou
présentent comme «nouvelles» (73) au tournant pratiquer des «activités de groupe». A l'opposé, les
des années 70 et dont la systématisation et la «cadres» du secteur privé attendent surtout de leur vie
professionnelle un «avancement rapide» leur permettant de
stylisation ont été le produit d'un travail d'invention «réussir plus vite», sont d'accord avec l'opinion selon
collective (où les fractions jeunes et diplômées du laquelle «quand on a des responsabilités, il est inévitable
secteur public ont pris une part prépondérante), que la vie familiale en souffre» et préfèrent, dans leurs
sans doute faudrait-il pouvoir ressaisir tout ce loisirs, le «sport» aux activités culturelles.
que ces «valeurs» e.t le qualificatif de «marginal» Ces différents styles de vie et de valeurs, auxquels
sont associées des options économiques opposées
qui leur a été souvent attaché devaient à la («ac epter le jeu du marché» chez les jeunes «cadres» du privé,
concentration des nouveaux diplômés dans des «accentuer l'intervention des pouvoirs publics» chez les
institutions situées en marge de l'appareil de production jeunes «cadres» du public) sont fortement córreles par les
et propres à leur offrir les conditions favorables opinions politiques : les jeunes «cadres» du privé sont plus
(densité, sécurité d'emploi, temps libre, un bien- souvent favorables à l'UDF ou au RPR et les jeunes
«cadres» du public au PS; ceux-ci sont donc aussi plus
être matériel relatif, etc.) à la transmutation en art souvent favorables à 1'« autogestion» et à l'unité d'action
de vivre des déterminations, en partie négatives, entre «syndicats ouvriers» et «syndicats de cadres». D'autre
dont ils étaient le produit. Peut-être ces valeurs se part, les styles de vie qui se rencontrent avec la fréquence
sont-elles constituées d'abord par opposition aux maximum dans le secteur public sont aussi plus souvent
adoptés par les «cadres» qui se déclarent «de gauche». Sont
valeurs dominantes dans les entreprises privées où ainsi «de gauche» le fait de «consacrer du temps à sa
les étudiants n'avaient pas accès et cela famille même si le travail doit en souffrir un peu», de
essentiel ement selon deux principes : premièrement, par le «prendre le temps de vivre», d'aimer «communiquer
rejet de l'«éthique professionnelle» (au sens de facilement», d'avoir des «activités de groupe», etc. A
Max Weber) de l'«esprit du capitalisme», de la l'inverse, sont «de droite» la «recherche d'un salaire élevé»,
le «désir de réussir plus vite» ou d'«avoir plus d'argent» ou
«recherche de la rentabilité» et du «profit», de encore l'idée selon laquelle «quand on a des responsabilités
P« organisation rationnelle du travail» que il est inévitable que la famille en souffre un peu» et sans
prêchaient avec insistance les missionnaires de la doute, plus généralement, les valeurs des «hommes
d'action» ou, comme disent aujourd'hui les spécialistes du
management des achievers, pour opposer le «dynamisme»
72— G. Grumberg et R. Mouriaux, L'Univers politique et avec lequel ils gèrent leur carrière à l'énergie douce des
syndical des cadres, Paris, Fondation nationale des sciences marginaux d'appareils {drop in).
politiques, 1979.
73— Cf. P. Bourdieu, La distinction, Paris, Éd. de Minuit, 74-COFREMCA, Etude sur les jeunes cadres, Paris, 1978,
1979, pp. 428-431. ronéo .
L'université et les entreprises (1960-1975) 39

Un pôle d'attraction et de répulsion que l'on trouve la plus forte proportion de «cadres»
autodidactes (respectivement 24 % et 1 8 % d'entre eux sont
La prise en compte des différences, diplômés de l'enseignement supérieur). De même, on
particulièrement fortes et par là visibles, par lesquelles «les voit que les «cadres» appartenant aux secteurs de la
cadres» des entreprises se distinguent du salariat «recherche» et des «méthodes de contrôle» se disent plus
souvent «de gauche» (pour 44% et 40%) que les «cadres
bourgeois du secteur public ne doit pas conduire à administratifs» ou les «cadres commerciaux» (pour 28 % et
réifïer l'opposition entre deux modèles 24 %) (75). Les «cadres de recherche» (nombreux parmi les
d'excellence, qui, si elle tend bien à s'objectiver d'abord «cadres» affiliés à la CFDT) qui n'exercent pas, le plus
dans la division institutionnelle aujourd'hui la plus souvent, de tâches d'encadrement direct des subalternes,
puissante, peut néanmoins se réinvestir dans une ouvriers ni même employés, et qui sont pour la moitié
environ fils de «cadres supérieurs» ou de «cadres
multiplicité d'espaces différents, parce qu'elle moyens» (76) s'opposent sous d'autres rapports aux «cadres de
existe aussi sous la forme intériorisée d'une fabrication» (souvent d'origine ouvrière; 1/3 seulement
taxinomie mentale et qu'elle constitue sans doute d'entre eux étant fils de «cadres supérieurs») qui, pour la
aujourd'hui l'un des schemes dominants dont moitié environ, sont d'anciens ouvriers ou d'anciens
contremaîtres montés par le rang et qui ont pour fonction
disposent les membres de la bourgeoisie et de la principale la surveillance et le contrôle de la main-d'œuvre
petite bourgeoisie pour s'expliquer et, par là, pour ouvrière : 44 % des ingénieurs de recherche déclarent avoir
maîtriser mais aussi, au moins dans une certaine voté pour François Mitterrand aux élections présidentielles
mesure, pour engendrer l'ordre social. Ainsi, pour de 1974 contre 24 % des «cadres de fabrication» beaucoup
plus souvent favorables à Valéry Giscard d'Estaing (44 %
ne prendre que quelques exemples, on pourrait contre 21%) (77). On pourrait poursuivre l'analyse à
montrer que, dans les grandes entreprises privées, l'infini et, comme dans un jeu de poupées russes, faire
les ingénieurs de recherche sont aux «cadres» fonctionner les mêmes schemes d'opposition dans des
commerciaux, ce que dans l'espace social de la univers de plus en plus limités et emboîtés les uns dans les
bourgeoisie, les agents du secteur public sont aux autres, tout se passant comme si, à l'intérieur de chacun des
espaces de référence, les agents tendaient à se rapprocher de
agents du secteur privé; et de même, dans les l'un ou de l'autre pôle en fonction de la relation entre les
grandes bureaucraties publiques de production propriétés dont ils sont dotés et les propriétés dont sont
culturelle, les «administratifs» et les dotés les autres agents occupant le même champ.
«commerciaux» sont aux «créatifs» ce que les «cadres du
privé» sont aux «cadres du public» (les réalisateurs Comme on le voit à ces quelques exemples, les
de la télévision, par exemple, parlent des obstacles agents se polarisent autour de points d'attraction
que leur opposent «ces salauds de cadres») et ainsi qui peuvent être explicitement nommés «les
de suite, ces différences trouvant leur fondement cadres» ou ne pas être désignés dans le langage par
objectif dans les propriétés des agents (ainsi, dans un substantif unique (78) et qui sont le produit
les grandes entreprises à la technologie avancée, les d'un travail social de représentation s'exerçant
«ingénieurs de recherche» ont de nombreuses aussi bien dans l'ordre des représentations mentales
propriétés communes avec par exemple, les (catégories de pensée et schemes de perception du
«chercheurs» du CNRS) et dans les propriétés des monde social) que dans celui des représentations
postes que ces agents occupent (avec, notamment, sociales (dans le sens que la psychologie sociale
l'opposition entre les positions directement liées américaine donne au concept de display) mais aussi
à la valorisation des investissements économiques de la représentation politique au sens de
et à la réalisation du capital et les positions plutôt délégation, par laquelle un groupe se dote d'instances
liées aux investissements culturels qui renvoie officielles habilitées à parler et à agir en son nom,
elle-même, comme chaque fois que l'économique à l'incarner dans la lutte qui l'oppose aux autres
s'oppose au culturel, à l'opposition entre l'intérêt groupes et aux autres classes. Autour de ces
et le désintéressement, le matériel et le spirituel, groupes témoins, fonctionnant comme des pôles, se
etc.). constituent des bassins d'attraction ou, si l'on veut,
des champs de mobilisation qui rassemblent, selon
Dans les entreprises privées, les «cadres» de la recherche et des degrés divers d'appartenance, des agents ne
à moindre degré des «études» s'opposent, sous certains possédant pas nécessairement et de moins en moins
rapports, aux «cadres administratifs» et surtout aux «cadres souvent à mesure que l'on se déplace du centre vers
commerciaux» selon les principes par lesquels l'ensemble les marges, les propriétés objectives par lesquelles le
des «cadres du secteur public» s'oppose à l'ensemble des
«cadres du secteur privé». Les premiers sont, notamment,
plus souvent diplômés que les seconds, soit qu'ils
détiennent, cas le plus fréquent, un diplôme d'ingénieur, soit 75— Cf. G. Grumberg et R. Mouriaux, op. cit., p. 129.
encore qu'ils proviennent des facultés des sciences (les 76—D'après l'enquête FQP de 1970 (chiffres non publiés).
anciens étudiants en sciences étant relativement plus
nombreux dans les services de recherche que dans les autres 77— Cf. G. Grumberg et R. Mouriaux, op. cit.,p. 130. Voir
services) : d'après l'enquête réalisée par l'APEC sur la aussi D. Boy, loc. cit. : à origine sociale identique, les
«mobilité des cadres» (qui repose, on l'a dit, sur une techniciens diplômés occupés dans les laboratoires ou les
définition large de la catégorie), 53 % d'entre eux sont services de recherche sont plus souvent «de gauche» que les
diplômés de l'enseignement supérieur. Ils ont le plus techniciens, dans une forte proportion autodidactes et
souvent obtenu le titre de «cadre» dès leur premier emploi, montés par le rang, travaillant dans les services de
ce qui contribue à expliquer qu'ils soient en moyenne plus fabrication.
jeunes que les «cadres» des autres services ayant, quant à 78—Comme l'ont montré de nombreux travaux dans le
eux, plus souvent accédé au titre à la suite d'une promotion. domaine de l'ethno -science, les taxinomies ne contiennent
Ils exercent également plus souvent dans les grandes pas seulement des catégories nommées mais aussi des
entreprises des secteurs de «pointe» qui sont seules à posséder «catégories implicites» dont il faut supposer l'existence
des services de recherche. A l'inverse, c'est parmi les «cadres pour comprendre la logique des systèmes d'homologies et
commerciaux» et les «cadres administratifs» d'oppositions (cf. par exemple B.Berlin, D.E. Breedlove,
(particulièrement nombreux dans les petites et moyennes entreprises où P. H. Roven, Covert Categories and Folk Taxinomies,
ils occupent des emplois dans les «services de direction») American Anthropologist , 70, (2), 1968, pp. 290-300).
40 Luc Boltanski

groupe se définit et qu'il donne à voir, dans sa d'excellence qui prend forme en même temps que
représentation archétypale. Ainsi, on ne se diffuse le titre de «cadre» ne s'impose pas
comprendrait rien à la catégorie des «cadres» si, renonçant seulement dans le champ des entreprises privées.
à la définir dans sa substance pour analyser sa Son aura atteint aussi, quoique de façon
genèse historique, on ne voyait qu'elle est le souterraine et diffuse, le champ intellectuel et
produit d'un travail de regroupement, d'inclusion l'Université , cela notamment par l'intermédiaire des
et d'exclusion, par lequel les ingénieurs se sont «sciences humaines» dont le développement est
constitués, dans l'immédiat avant-guerre, en groupe fortement encouragé par les instances de
explicite et officiel autour duquel s'est formé un planification (et par les «agences de productivité» issues
champ de mobilisation, constituant ainsi un du Plan Marshall (82)) mais aussi par la fraction
nouveau pôle d'attraction. Ce réarrangement novatrice du grand patronat (qui depuis les années
taxinomique trouvait lui-même sa nécessité et son 50 et la découverte de l'Amérique réinvestit dans
principe dans les luttes entre les classes et entre la «psychologie» et dans les «human relations» une
fractions de la classe dominante (i.e. entre le petit partie des attentes placées avant-guerre dans le
patronat et, plus généralement, la bourgeoisie corporatisme (83)). C'est l'époque où Michel
traditionnelle et les fractions techniquement Crozier annonce, avec l'avènement d'une société
compétentes et socialement novatrices de la d'abondance confiante dans l'avenir, la fin de
bourgeoisie dont les intérêts étaient liés au l'intellectuel traditionnel et de son verbiage
développement de la grande industrie), relation révolutionnaire, de son débraillé et de ses drames de
conflictuelle qui s'exprime alors, dans l'ordre conscience et la naissance d'un nouvel intellectuel
idéologique, par l'opposition entre le patrimoine débarrassé des idéologies, tourné vers le monde
et le capital (79). de l'action, actif dans les «clubs» aux côtés des
Comme le montrent parmi de multiples jeunes patrons et des jeunes dirigeants et désormais
indicateurs, l'évolution de la fréquence avec disposé à mettre ses nouvelles compétences au
laquelle sont publiés dans la presse des articles sur service du développement économique (84). Les
les «cadres» ou encore le nombre des volumes qui mêmes schemes sont utilisés pour penser la
leur sont annuellement consacrés et/ ou destinés, «modernisation» du champ des entreprises et la
c'est au début des années 60 que cette catégorie «modernisation» de l'Université. Un thème
qui, depuis déjà 30 ans, n'en finit pas d'être domine : celui de l'ouverture des frontières, de la
nouvelle, atteint sa pleine visibilité : reconnue par fin du «protectionnisme» et des effets salutaires de
l'ensemble des instances politiques et sociales, son la concurrence liée à 1 '«intégration dans la vie
«existence» va de soi. Sa représentation est fixée,
parée des attributs (combinaison de traits indigènes
rassemblés dans les années 1936-1946 et de bourgeoisie traditionnelle. Il faut invoquer, notamment,
marqueurs importés des USA surtout à partir des l'efficacité de cet appareil pour comprendre la modération
années 50) qui depuis lors lui sont restés attachés, des résistances que les fractions de la bourgeoisie et de la
tout se passant comme si le pôle d'attraction petite bourgeoisie attachées à la défense du patrimoine ont
nouveau issu des luttes politiques et sociales qui opposées à la montée du salariat bourgeois.
ont accompagné la crise des années 30 trouvait 82—Cf. M. Pollak, La planification des sciences sociales,
Actes de la recherche en sciences sociales, 2/3, juin 1976,
dans l'opulence des années 60, où le nouveau pp. 105-121 et M. Pollak, Paul F. Lazarsfeld, fondateur
régime d'accumulation issu de la crise atteint son d'une multinationale scientifique, A ctes de la recherche en
rendement maximum (80), les conditions de son sciences sociales, 25, fév. 1979.
institutionnalisation et de son accession à l'ordre 83— «La complexité croissante de la vie industrielle met
de l'évidence sociale (81). Le nouveau modèle plus que jamais en évidence la nécessité d'une coopération
entre les employeurs et les travailleurs pour le bien commun
et l'expansion économique. Mais une coopération réelle
reste souvent difficile à cause du climat émotionnel et des
79— Cf. L. Boltanski, Taxinomies sociales et luttes de craintes traditionnelles qui s'opposent souvent à l'intérêt
classes, loc. cit. L'intention objective de réconcilier les général bien compris. La recherche menée scientifiquement
fractions antagonistes de la bourgeoisie et de la petite apporte ici l'occasion unique, étant par essence neutre et
bourgeoisie et de surmonter sur le mode symbolique la impartiale, de mettre en lumière les sujets d'intérêt
contradiction du patrimoine et du capital en conciliant dans commun et de préparer la route d'une certaine coopération.
un corpus idéologique unique les propriétés antagonistes Cette recherche, dans le domaine des sciences humaines, se
qui leur sont attachées était sans doute au cœur du fascisme montre ainsi à la fois scientifiquement efficace et
français dans les années qui précèdent la guerre. socialement bénéfique (...). Grâce à une subvention de la
80— Cf. R. Boyer, La crise actuelle : une mise au point en Fondation Ford il est possible de faire participer un certain
perspective historique. Quelques réflexions à partir d'une nombre de jeunes syndicalistes européens à des cours de
analyse du capitalisme français en longue période, Critique trois mois organisés à l'Université de Harvard» (L'agence
de l'économie politique, 7-8, nouvelle série, avril-sept. européenne de productivité, Notes et études
1979, pp. 5-1 13. documentaires, 2.604, déc. 1959, g. 10). A la fin des années 50, le
81—11 ne s'agit pas seulement, on s'en doute, d'un grand patronat découvre, a*vec passion, la «Sociologie» (que
phénomène «idéologique». On montrera comment la diffusion de lui font connaître par des conférences et des exposés les
l'image sociale du «cadre» dans les années 60, s'accompagne sociologues du «travail» et des «organisations»); Paul
de la mise en place de tout un appareil de gestion de cette Huvelin, vice-président directeur général de la société
«nouvelle catégorie» (caisses de retraites, syndicats, presse Kléber-Colombes, fait, citations de Durkheim à l'appui,
spécialisée, associations, organismes de protection et de l'éloge de la «sociologie» {Cahiers du CRC, 3, 1958,
placement, bureaux d'organisation et de recrutement pp. 3-38) et du chef d'entreprise comme «sociologue
chargés de la rationalisation des «carrières», séminaires de engagé» {Cahiers du CRC, 1, 1957, pp. 22^5).
«recyclage», instituts de «formation permanente», écoles 84 -Cf. M. Crozier, The Cultural Revolution : Notes on the
de «management», etc.) qui fonctionne aussi comme un Changes in the Intellectual Climate of France, Daedalus,
appareil de reconversion de la bourgeoisie et de la petite winter 1964, pp. 514-542.
L'université et les entreprises (1960-1975) 41

Le «conservatisme fondamental» de l'Université


La lecture du numéro spécial que la revue Esprit des enseignants semblable à celui des «artisans» et
consacre, en 1964, à l'Université (n°338, mai-juin, réclamer une «évolution radicale» de ces «univers
«Faire l'Université») auquel ont participé de grands préservés» : «L'université est aujourd'hui une des
patrons «humanistes» (comme Marcel Demonque dernières institutions nationales qui n'ait pas été
qui est aussi très actif au sein du CRC), des hauts touchée dans ses assises par la révolution du XXe
fonctionnaires progressistes (par exemple Claude siècle (...). Une des difficultés majeures semble donc
Gruson ou Roger Gringoire) et de nombreux se situer au niveau de l'Université elle-même et,
universitaires (souvent des scientifiques jeunes pour la particulièrement, au niveau du corps enseignant.
plupart et portés par les intérêts spécifiques de leurs Etant donné qu'elle ne pourra certainement pas
disciplines à la contestation des valeurs et des disposer des moyens de tous ordres qui lui
hiérarchies universitaires traditionnelles) permet de permettraient de faire face à l'accroissement des effectifs
recenser les principaux thèmes autour desquels tout en conservant son univers préservé et ses
s'organise, dans les années 60, la problématique méthodes artisanales actuelles, l'Université acceptera-
dominante sur la «réforme» du système t-elle de prendre les risques d'une évolution
d'enseignement supérieur. radicale (...) ? Nombreux sont les amis que compte
Pour obtenir un «enseignement supérieur de l'Université qui redoutent à cet égard son
masse préparant les jeunes de plus de 1 8 ans à leurs conservatisme fondamental» (R. Schlumberger, banquier à
métiers» (Bernard Cagnac, maître de conférences à Paris, p. 712). Ces fractions militent en faveur d'une
la faculté des sciences d'Orsay, p. 5 9 \\\ faut détruire sorte d'internationalisation du capital culturel
ce que l'on appelle parfois le «ghetto universitaire». transmis par l'Université avec, notamment, la critique de
Comme la France tout entière -écrit ainsi le la «vieille culture humaniste» au profit de la
Conseiller d'Etat Roger Grégoire- l'Université a vécu «nouvelle» culture scientifique et tendent, plus
sous un régime protectionniste. Elle ne reprendra généralement, à disqualifier comme provinciales et comme
vie que si elle accepte d'ouvrir ses frontières (p. 823). archaïques les traditions intellectuelles indigènes au
Il faut abolir en premier lieu les frontières qui profit des disciplines et des courants qui ont trouvé
séparent le champ universitaire du champ des aux Etats-Unis les conditions les plus favorables à
entreprises, opération qui exige que l'Université soit leur développement. Enfin, le changement relatif
traitée comme une «entreprise» dont la des conditions de travail tend, surtout dans les
«productivité» doit augmenter de façon, notamment, à ce sciences exactes, mais aussi dans les sciences
qu'elle devienne «compétitive» face aux entreprises humaines, à favoriser parmi les universitaires et
étrangères de même type (la comparaison du parmi les chercheurs la diffusion d'un modèle
système universitaire français avec les systèmes d'excellence qui est certainement moins éloigné
américain et soviétique revient comme un leit-motiv) et qu'à la génération précédente du modèle
dont les «buts» ou, comme aiment à dire les hauts d'excellence qui domine le champ des entreprises :
fonctionnaires et les patrons chrétiens, les l'accroissement du budget alloué à l'enseignement supérieur
«finalités» soient ajustés aux «besoins» de l'ensemble du et à la recherche, des crédits de fonctionnement et
système économique («ce sont les techniques de d'équipement mais aussi des postes, tend d'une part
prévision économique et sociale à long terme qui à multiplier les positions de pouvoir temporel,
devraient permettre de formuler les objectifs d'aministrateurs et de gestionnaires (grands
assignés à l'Université» (Claude Gruson p. 709). On professeurs ou directeurs de laboratoire passant le plus
trouve de même dans le discours technocratique clair de leur temps «au ministère» ou dans les
sur r Université une analogie constante, bien qu'elle commissions d'attribution de crédits) et d'autre part, à
ne soit pas toujours explicitement formulée, entre accroître la vitesse des carrières qui, comme dans
les «forces malthusiennes» du champ économique l'entreprise privée, peuvent faire l'objet d'une
(fractions de la bourgeoisie et de la petite gestion rationnelle prenant en compte les chances de
bourgeoisie dont les intérêts sont liés à la petite profit (pas seulement intellectuel) de
entreprise et aux marchés locaux et coloniaux l'investissement intellectuel. En réponse à l'enquête lancée
nostalgiques de r«âge du radicalisme petit-bourgeois» par la revue Esprit, un membre de l'enseignement
-M. Drancourt, Bilan économique de la Ve supérieur trace, sur le mode de la plaisanterie, un
République, Editions de l'entreprise moderne, Paris, portrait du «futur professeur d'université» qui est
1 96 1 , p. 1 8) et les forces «conservatrices» du champ peut-être l'objectiva tion d'un phantasme collectif :
universitaire (professeurs en titre des disciplines «il a le niveau de vie d'un médecin arrivé ou d'un
traditionnelles, etc.), la lutte contre les «mandarins» cadre supérieur de l'industrie. Il est fortement
constituant l'un des principes de l'accord tacite, enraciné dans la vie locale et anime les activités
dans les années qui précèdent la crise de mai 1968, intellectuelles de sa province. Il mène de front
entre les fractions novatrices et dominées du champ enseignement, publications, missions à l'étranger. Les
universitaire (avec, par exemple, au colloque de étudiants le respectent et pourtant sa porte leur est
Caen de novembre 1 966, la critique des «chaires qui largement ouverte, etc..» (p. 824).
constituent den° petits royaumes isolés» -Le progrès
scientifique, 103, décembre 1966. p. 50) et les
représentants des intérêts économiques externes,
hauts fonctionnaires et patrons. On voit ainsi des
banquiers flétrir le «conservatisme fondamental»
42 Luc Boltanski

économique internationale» (85). Le faisceau tions qui s'entrecroisent sans se superposer : entre
d'espérances placées dans l'Université, dans les un secteur «protégé» imprégné de l'esprit du
intellectuels, dans les sciences sociales, que l'on a «service public» et de spiritualisme culturel, dont
rapidement rappelées ici, s'effondre partiellement, les membres se refusent à * reconnaître la
on s'en souvient, après mai 1968, date à partir de «contrainte» du marché et un secteur «exposé» au
laquelle «le diagnostic global est' en tout cas très sens où les agents qui y sont attachés sont à la fois
clair. Il y a un abîme entre le monde de l'Université de plus en plus fortement affrontés à la
et celui de l'Economie, un abîme entre deux concurrence internationale et de plus en plus souvent
mondes qui ne se connaissent pas et érigent comme contraints d'exercer dans le tiers-monde (88); entre
à plaisir des obstacles entre eux» (86). le «régionalisme» (ou le «nationalisme») et le
C'est dans ce contexte historique qu'il multinationalisme; entre le «spirituel» et le
faudrait sans doute resituer, pour en éclairer «matériel», entre l'«utopisme» et le «réalisme», etc.
l'interprétation, le développement, dans la seconde
moitié des années 60, de modes d'existence et de On pourrait trouver mille indices des nouvelles
principes d'identité qui dans leurs propriétés les représentations socialement attachées au terme de «cadre» quand il
plus marquées, constituent, au moins à l'origine, fonctionne non pas dans le scheme dominant («cadres»
une simple inversion des formes d'excellence modernistes contre vieille bourgeoisie passéiste) mais dans
le nouveau scheme qui oppose plutôt les «managers»
humaine associées à la représentation archétypale efficaces et réalistes aux «marginaux» cultivés et utopistes,
du «cadre» (refus du «productivisme», de la la valeur de chacun des termes de l'opposition dépendant
recherche du profit, de l'esprit de compétition et bien sûr du lieu de l'espace social à partir duquel elle est
de concurrence, du «carriérisme», célébration du engendrée. Soit, par exemple, une chronique de Maurice
Clavel publiée en 1972 dans Le Nouvel observateur :
local, du régional, comme succédané euphémisé du «Grande émission d'Hexagone» sur les cadres... Il y avait là
national, etc.) et leur enracinement plutôt dans le beaucoup de cadres, de jeunes cadres, d'apprentis cadres.
secteur public et, particulièrement, dans ses zones Niveau de vie, retraite, éventail des salaires, impôts,
«intellectuelles» (production et diffusion avancement, hiérarchie, carrière, tout y passa (...) ce monde est
culturelles) c'est-à-dire là où, durant la période, a été la terrible, absolument, sans que ce soit la faute des hommes
(...). Aucune comédie n'est plus possible là. C'est trop noir
plus forte et la plus rapide la concentration des (...). Comment ne pas vouer à ces jeunes élites une sorte de
étudiants produits dans un système d'éducation où haine absolue (...). Aujourd'hui, voyez-vous, j'aime mieux
la contradiction n'avait jamais été aussi grande les généraux qui, à force de se morfondre du vide intégral
entre les intentions exprimées (fabriquer des de leur patrie, finiront bien peut-être un beau jour, un bon
coup, par l'emplir du peuple en y retournant eux-mêmes.
«cadres») et les mécanismes objectifs de sélection Et, pareillement, ce n'est un coq-à-1'âne qu'en apparence, je
et d'orientation. Tout se passe alors comme si les préfère les chrétiens traditionnels, au dogme intact,
«cadres» dont la spécificité, au moins dans leur soucieux de la transcendance divine et sentant aujourd'hui
représentation sociale, se définissait jusque là qu'ils n'ont absolument rien à faire avec cette société-là
surtout par opposition aux fractions traditionnelles (...). Les cadres (...), ce sera l'ennemi, il en faut bien un
hélas ! Et l'on se battra» (89).
de la bourgeoisie et de la petite bourgeoisie, Mais la même opposition est désignée aussi par ceux
rentraient dans des oppositions relativement qui, porte-parole de la fraction aujourd'hui dominante du
nouvelles qui se superposaient aux schemes anciens champ des entreprises, militent en faveur de
de classement sans les abolir : à mesure que, avec l'internationalisation du capital. Ainsi, par exemple, Alain Cotta définit
deux «stratégies économiques» : la première d'adaptation
les progrès de la «bureaucratisation du monde», au «marché mondial en expansion» ; la seconde de «repli sur
comme disaient autrefois les écrivains d'inspiration l'hexagone». Ce clivage constitue, dit Cotta, une opposition
trotskiste, l'opposition entre les détenteurs de nouvelle et spécifique entre groupes sociaux : «II est même
patrimoine et les groupes attachés aux centres très vraisemblable que notre pays, fidèle à son histoire
d'accumulation et de concentration du capital (ou radicale, va parvenir à ne pas choisir, que sous l'influence
du jeu conjugué des contraintes économiques, sociales et
encore entre le mode de régulation concurrentielle politiques internes; il va définir à l'intérieur de lui-même
et le mode de régulation monopoliste) (87) deux grands sous-ensembles d'activités et d'individus
devenait moins nette et moins âpre, un autre principe d'autant plus complémentaires et nécessaires que différents.
d'opposition se développait à l'intérieur de la Le premier, intégré à l'espace mondial fait d'entreprises
exportatrices, délocalisées, soumises à la concurrence
bourgeoisie et de la petite bourgeoisie entre les internationale, d'hommes passant une partie notable de leur
agents socialement destinés à occuper les positions vie dans les aérodromes et les chaînes hôtelières qui
privilégiées dans les grandes organisations du uniformisent les conditions de la nuit, d'institutions, enfin,
champ de production économique et ceux qui
tiraient plutôt leurs profits de la participation aux
institutions de redistribution, de planification, 88— Sur les 9 478 offres de travail de cadre publiées par voie
d'enregistrement, de contrôle, de production et de de presse en avril, juin et septembre 1977 qui indiquaient le
diffusion culturelles. Cette contradiction, qui n'est lieu de travail, 1440 (15,3%) proposaient un poste à
l'étranger et, le plus souvent, dans le tiers-monde (Maghreb
pas en soi nouvelle, mais qui a pris au cours de la 24,5%, Moyen Orient 18,5%, Afrique Noire 26%, Asie
dernière décennie une forme particulièrement 8%, Amérique Latine 8%). Enfin, la part des emplois à
virulente, s'organise autour d'une série d'opposi- l'étranger variait fortement selon la fonction : 39 % des
emplois de cadres de production proposés se situaient à
l'étranger contre seulement 1 0 % des emplois dans
l'administration, 6 % dans l'informatique (fonctions où 53 % et
85— Cf. parmi une multitude de commentaires, J.Boisson- 77 % des emplois se situaient à Paris, les fonctions
nat, La France et son économie, Esprit, février 1966, commerciales se répartissant à peu près pour moitié entre Paris et la
pp. 337-352. province). Étude réalisée par l'APEC : Les offres de presse
86— Cf. J. Chenevier, La collaboration Université-Industrie, cadres et le lieu de travail, Paris, novembre 1977, ronéo.
Cahiers du CRC, 16, 1970, pp. 25-55. 89— M. Clavel, Attention ! Cadres méchants, Le Nouvel
87— Cf. R. Boyer, Les salaires en longue période, loc. cit. observateur , 17 janvier 1972.
L'université et les entreprises (1960-1975) 43

nécessaires au fonctionnement d'un monde moins Les discours, «de droite», ou «de gauche», qui
inégalement industrialisé qu'il ne l'est encore aujourd'hui. Le
second devrait être l'incarnation de nos tendances relatent et dissèquent à l'infini les frustrations des
historiques au règlement économique de la facile prosélyte de «classes moyennes» (question qui serait moins
notre langue et, plus démocratiquement, de l'affirmation intéressante si elle était moins intéressée et si ces
—nécessaire à tous les peuples, en particulier classes n'étaient de façon permanente l'enjeu de
méditerranéens— de notre identité culturelle. Il sera constitué
d'hommes moins mobiles, d'organisations à vocation luttes politiques et, plus précisément, électorales)
purement interne et d'institutions de redistribution. et qui, intarissables quand il s'agit de dénoncer le
Ce clivage ne se confondra ni avec les oppositions «malaise des cadres» ou le «blocage des carrières
politiques actuelles ni avec les distinctions trop fameuses du des enseignants», n'expriment parfois rien d'autre
public et du privé ou du marchand et du non-marchand. Il derrière l'opposition entre la «droite» et la
sera sui generis, se fera lentement avec des tensions sociales
dont il est bien difficile de prévoir l'exacte intensité et «gauche» que les conflits économiques et éthiques
déroutera, une fois de plus, les prévisions monotones» (90). entre fractions statutairement «de droite», et

Les salariés bourgeois du secteur public et du secteur privé


aux recensements de 1954, 1962, 1968, 1975
1954 1962
secteur public secteur privé ensemble secteur public secteur privé ensemble
% de F % de F %deF %deF %deF %deF
Professeurs, Proies,
littéraires et scientif. 63 560 38,6 17 600 42,6 81 160 39,5 93 400 43,1 25 340 44,3 118 740 43,3
Ingénieurs 81 140 2,1 35 100 4,4 102 880 3,6 137 980 3,8
116 000 9,2 353 160 6,9
Cadres admin, sup. 156 020 7,7 159 340 12,6 210 580 11,8 369 920 12,1

1968 1975
secteur public secteur privé ensemble secteur public secteur privé ensemble
%deF %deF %deF %deF %deF %deF
Professeurs, Profes.
littéraires et scientif. 153 020 43,7 47 740 43,5 200 760 45,2 279 860 46,9 74 700 45,9 354 560 46,7
Ingénieurs 49 940 4,2 136 800 3,0 186 740 3,4 61240 4,9 185 580 3,7 246 820 4,0
Cadres admin, sup. 172 180 15,2 275 220 11,2 447 400 12,7 238 340 23,5 405 940 13,7 644 280 17,3

650 000' fractions statutairement «de gauche» de la


bourgeoisie et de la petite bourgeoisie. Mais ils ont au
600000 moins le pouvoir de faire oublier que des
oppositions formulées parfois dans un langage «radical»
550000 peuvent dissimuler un intérêt commun d'autant
mieux défendu qu'il reste tacite. Les fractions
500000 /1 antagonistes de la bourgeoisie et de la petite
bourgeoisie ont au moins intérêt à ce que se
450.000 poursuive l'action du faisceau de facteurs qui a
8.5/
/ // rendu possible leur accroissement numérique,
40Q000. / / phénomène qui appartient peut-être moins que ne
y/'ib<i le croyaient les prophètes de la «croissance» à
350 000 l'ordre du déterminisme «technique». Pour
interpréter l'augmentation numérique considérable
300 000 depuis vingt ans, en chiffres absolus et en termes
5.8//21'5 relatifs (au moins si l'on se donne, pour construire
250000 les séries statistiques, des taxinomies nominalement
identiques tout au long de la période) de la
200 000 bourgeoisie et de la petite bourgeoisie et,
19,6 particulièrement, des agents recensés comme
150000 «cadres supérieurs» du secteur privé mais aussi
100000 l'accroissement des «cadres supérieurs de la
fonction publique» et des «professeurs» (le parallélisme
entre les courbes où se lit la croissance de ces deux
50000 groupes, produits on l'a vu de mécanismes
1 , 1 relativement indépendants, constituant par lui-même un
1954 1962 1968 1975 problème spécifique), il est sans doute insuffisant
,

Cadres supérieurs et ingénieurs du secteur privé


Cadres supérieurs, ingénieurs et enseignants du
secteur public, 90— Cf. A. Cotta, La France et l'impératif mondial , Paris,
en % la proportion de femmes PUF, 1978, pp. 224-226.
44 Luc Boltanski

d'invoquer les effets, au demeurant indéniables, de etc., qui semblait justifier les prophéties optimistes
l'accroissement de la «productivité» du travail des années 60 et l'exploitation croissante, dans les
industriel. Parmi les autres facteurs dont il faudrait pays dits de la «périphérie», d'une réserve quasi
chercher à déterminer l'efficacité relative, une inépuisable de travailleurs concurrents et désarmés.
attention particulière devrait sans doute être N'y a-t-il pas, au demeurant, une sorte de paradoxe
accordée aux effets sociaux de la «nouvelle division à traiter l'espace national, dans l'ordre
internationale du travail». Sachant, par exemple, économique, comme un espace ouvert sur le champ
que la main-d'œuvre ouvrière employée dans le internationalisé de production et d'échanges, mais
«tiers-monde» par des entreprises filiales (au moins comme un espace fermé chaque fois que l'on prend
à 25 %) d'entreprises allemandes et travaillant pour objet la structure des groupes et des relations
surtout pour le marché intérieur de la RFA (pays entre les groupes, en faisant comme si l'aire
sous beaucoup de rapports comparable à la France) géographique des relations sociales objectives (qui peut ne
représente 20 % de la main-d'œuvre ouvrière pas être identique pour les différentes classes) avait
employée sur le territoire allemand (proportion qui forcément pour limites les frontières juridiquement
serait certainement nettement plus élevée s'il était définies du territoire ?
tenu compte aussi des entreprises assujetties par un
contrat de sous-traitance) (91), on est fondé à poser 91 —Cf. F. Fröbel, J. Heinrichs, O. Kreye, The New
la question de la relation entre l'accroissement, dans International Division of Labour, Editions de la Maison des
sciences de l'homme/Cambridge U.P., Cambridge, Paris,
les pays industrialisés d'Europe occidentale, du 1980. (On ne dispose pas, à ma connaissance, de données
«tertiaire», des «classes moyennes», des «cadres», comparables pour la France).