Sie sind auf Seite 1von 51

Défauts d’aspect

Défauts d’aspect
Définition :
Bullage (ou soufflures).
Structure concernée :
Dans le cas présent, situé sur une pile,
mais peut affecter différentes parties
d'ouvrage.
Causes probables :
 défectuosité du béton
 inadaptation des coffrages
 négligence dans la mise en
œuvre.
Evolution probable :
Pose essentiellement un problème
d'esthétique des parements. Bullage (ou soufflures)
Défauts d’aspect

Définition :
Taches
Structure concernée :
Dans le cas présent, situées sur un
mur en aile. Peut affecter toutes les
parties d'un ouvrage.
Causes probables :
Les causes sont variées
(ségrégation, revibration...). Dans le
cas présent, il s'agit de ragréages
avec un ciment de teinte différente.
Evolution probable : Taches
Ne pose qu'un problème esthétique.
Défauts d’aspect
Définition :
Ressuage et petits nids de cailloux
(aspect délavé du parement).
Structure concernée :
Dans le cas présent, sur une pile. Le
ressuage affecte les parements
verticaux.
Causes probables :
La cause principale est l'excès d'eau qui
entraîne une remontée des grains les
plus fins lors du bétonnage et de la
vibration.
Evolution probable : Ressuage
Pose essentiellement un problème
d'esthétique des parements.
Défauts d’aspect
Définition :
Lacune de bétonnage avec gaines de
précontrainte apparentes et rouillées.
Structure concernée :
Sous le talon d'une poutre précontrainte.
Causes probables :
Défaut de mise en oeuvre du béton
(vibration insuffisante, béton trop sec)
Evolution probable :
Peut faciliter la corrosion des câbles de
précontrainte, surtout si ceux-ci sont mal
injectés et que l'ouvrage se situe dans
un environnement agressif.
Lacune de bétonnage
NB: Ce défaut est en réalité
intermédiaire entre un défaut de
parement et un défaut de structure
Défauts d’aspect
Définition :
Décollement localisé de l'enduit de
protection.
Structure concernée :
Situé en partie supérieure de l'arc d'un
bow-string.
Causes probables :
Les causes peuvent être diverses :
vieillissement, sollicitations thermiques,
cycles gel-dégel...
Evolution probable :
Facilite la pénétration de l'eau dans un
béton relativement poreux ; ce défaut Décollement d’enduit
nécessite un entretien relativement
urgent pour réduire le risque d'apparition
de désordres graves.
Défauts d’aspect
Définition :
Écaillage de la peau du béton.
Structure concernée :
Face latérale du tablier d'un bow-
string.
Causes probables :
Les causes peuvent être d'origines
diverses : vieillissement, cycles gel-
dégel accompagnés ou non de
l'utilisation de sels de déverglaçage.
Evolution probable :
L'importance de l'écaillage nécessite Écaillage
une reconstitution du béton dégradé
sur une surface importante.
Défauts d’aspect
Définition :
Désagrégation très localisée du béton
(environ 30 cm²).
Structure concernée :
En pied d'un piédroit très large.
Causes probables :
Dégradation interne du béton par réaction
sulfatique (sulfates provenant du sol
utilisé pour le remblai en pied de mur).
Evolution probable :
Peut encore être considéré comme un
défaut mineur de structure, bien que ce Désagrégation
défaut laisse présager une étendue de la
pathologie si des réparations assez
lourdes ne sont pas faites.
Défauts d’aspect

Définition :
Désagrégation relativement
localisée du béton.
Structure concernée :
En pied de poteau.
Causes probables :
Dégradation interne du béton par
réaction sulfatique (sulfates
provenant du sol remblayé).
Evolution probable :
Est à considérer comme défaut Réaction sulfatique
majeur nécessitant une
intervention rapide.
Défauts d’aspect

Définition :
Faïençage superficiel irrégulier
souligné par l'humidité.
Structure concernée :
Mur en aile d’un portique.
Causes probables :
Symptôme d'une probable alcali-
réaction.
Evolution probable :
Nécessitera probablement une
intervention lourde Sans risque Alcali-réaction
immédiat pour les usagers.
Défauts d’aspect
Définition :
Maillage régulier de fissures accompagné
d'épaufrures avec armatures apparentes.
Structure concernée :
Culée supportant un ouvrage métallique.
Causes probables :
Dans le cas présent, dégradation interne du
matériau (les analyses chimiques montrent
la présence d'une alcali- réaction combinée
à une réaction sulfatique).
Evolution probable :
Bien que la stabilité de la culée ne soit pas
en cause, une intervention doit être
Alcali-réaction
envisagée.
Défauts d’aspect
Définition :
Fissuration perpendiculaire à la direction des
contraintes principales ; soulignée par
l'humidité, elle a la même direction qu’une
fissuration de diffusion des efforts de
précontrainte.
Structure concernée :
About d'un pont-caisson en béton
précontraint.
Causes probables :
Résulte de la superposition d’un gonflement
interne du béton par alcali- réaction et de la
diffusion des efforts de précontrainte.
Evolution probable :
La structure est altérée et elle est susceptible
Alcali-réaction
de présenter des défauts, à long terme, qui
nécessiteront une intervention assez lourde.
Défauts d’aspect
Définition :
Présence de stalactites actives.
Structure concernée :
En intrados d’une voûte en maçonnerie.
Causes probables :
Les stalactites proviennent de la dissolution
du mortier remplissant les joints entre les
pierres constituant la maçonnerie, en
raison du cheminement de l’eau à travers la
voûte ; ce cheminement résulte d’un défaut
ou d’une absence d’étanchéité.
Evolution probable :
Ce désordre, qui peut provoquer une Stalactites
décohésion de la maçonnerie, nécessite
une réfection rapide de l’étanchéité.
Défauts d’aspect
Définition :
Coulures de calcite et efflorescences
abondantes.
Structure concernée :
Situées sous un pont en béton armé,
à poutres sous chaussée.
Causes probables :
Défaut de la chape d’étanchéité,
accompagné d’une mauvaise
exécution du béton des poutres.
Evolution probable :
Compte tenu des risques élevés de Coulures et efflorescences
corrosion des armatures.
Défauts dans les équipements
Défauts dans les équipements
Définition :
Défaut d’alignement des parapets,
des trottoirs et de la chaussée.
Stagnation d’eau pouvant
endommager la structure.
Structure concernée :
Aux deux extrémités d’un pont en
maçonnerie multi- arches.
Causes probables :
Affaissement des appuis.
Evolution probable : Défaut d’alignement Parapet,
On juge les défauts des trottoir, chaussée
équipements.
Défauts dans les équipements
Définition :
Dégradation du revêtement de chaussée :
pelade, nid de poule, rapiéçage.
Structure concernée :
À proximité d’un joint de chaussée à
revêtement amélioré qui est d’ailleurs
fissuré.
Causes probables :
Défaut d’entretien de la chaussée.
Evolution probable :
Défaut important de la surface de la
chaussée.
La dégradation de la surface pose un Dégradation du
problème de sécurité pour les deux-roues. revêtement chaussée
Défauts dans les équipements
Définition :
Trottoir dégradé et réseaux concédés
apparents.
Structure concernée :
Au droit d’un caniveau sur un pont pour le
passage d’un réseau de concessionnaire
et recouvert normalement de dallettes
béton.
Causes probables :
Les dallettes ont été cassées par le
passage d’un poids- lourd sur trottoir.
Evolution probable :
Défaut important de la surface du trottoir. Trottoir dégradé
La dégradation de la surface du trottoir
pose un problème de sécurité pour les
piétons.
Défauts dans les équipements
Définition :
Corrosion de quelques montants du garde-corps en
aluminium.
Structure concernée :
Les montants permettant de fixer le garde-corps sur
la corniche sont systématiquement corrodés jusqu’à
mi- hauteur.
Causes probables :
La corrosion résulte d’un couple galvanique qui se
crée entre les montants en aluminium et les barres
de scellement en acier qui rentrent à l’intérieur des
montants.
Evolution probable :
L’altération des matériaux constitutifs des garde-corps
et de leurs fixations à la structure.
Si ce désordre est laissé sans intervention, la Corrosion des montants
sécurité des usagers pourra être mise en question. Dispositifs de retenue
Défauts dans les équipements
Définition :
Garde-corps corrodé et accidenté On
observe par ailleurs un revêtement de
trottoir dégradé.
Structure concernée :
À l’about d’un ouvrage.
Causes probables :
Choc de véhicule et défaut d’entretien.
Evolution probable :
Le garde-corps présente une
discontinuité.
Danger pour les usagers, en particulier
pour les enfants qui peuvent passer à Garde-corps corrodé et accidenté
travers le garde-corps à l’endroit de la
lisse rompue.
Défauts dans les équipements
Définition :
Arrachement local de la longrine
d’ancrage de la BN4.
Structure concernée :
Localisé à l’endroit où s’est produit
un accident.
Causes probables :
Cette rupture anormale de l’ancrage
de la BN4 est due à un défaut de
fonctionnement des vis fusibles.
Evolution probable :
Similaire aux des désordres sur les Arrachement local BN4
barrières de sécurité. Ce dispositif
ne remplit plus son rôle de retenue.
Défauts dans les équipements
Définition :
Écaillage et éclatement de béton sur corniche de
tablier.
Structure concernée :
La barrière de sécurité est scellée sur la corniche,
ce qui représente d’ailleurs une mauvaise
disposition.
Causes probables :
Dégradation par l’action du gel-dégel,
éventuellement complétée par l’attaque des sels
de déverglaçage.
Evolution probable :
Altération des matériaux constitutifs de la corniche.
La dégradation du béton affaiblit le scellement de la
barrière et peut poser un problème de sécurité en Écaillage et éclatement de
cas de choc de véhicule contre la barrière béton corniche
Risque de chute de morceaux de béton sur la
voie franchie.
Défauts dans les équipements
Définition :
Extrémité du dispositif d’évacuation des
eaux absente.
Structure concernée :
À l’about d’un pont métallique.
Causes probables :
Mauvaise conception du dispositif
d’évacuation des eaux (gargouille trop
courte) ou résultat du vandalisme.
Evolution probable :
La chute d’eau sur le sommier
provoque des éclaboussures sur
l’about de la poutre métallique. Extrémité absente gargouilles
Ce désordre ne présentant pas de
risque à court terme pour la structure.
Défauts dans les équipements
Définition :
Défaut d’étanchéité au droit d’une
réservation de gargouille.
Structure concernée :
À l’about d’un pont-dalle en béton armé.
Causes probables :
Mauvais raccordement avec la chape
d’étanchéité et mauvaise conception de
la virole de la gargouille.
Evolution probable :
Les cheminements d’eau de
ruissellement à l’extérieur de la
gargouille qui traverse le tablier ont
conduit à une dégradation du béton et à Défaut d’étanchéité
la formation de stalactites actives en
sous-face de dalle.
Défauts dans les équipements
Définition :
Présence de stalactites actives.
Structure concernée :
En intrados d’une voûte en maçonnerie.
Causes probables :
Les stalactites proviennent de la
dissolution du mortier remplissant les
joints entre les pierres constituant la
maçonnerie, en raison du cheminement
de l’eau à travers la voûte ; ce
cheminement résulte d’un défaut ou
d’une absence d’étanchéité.
Evolution probable :
Ce désordre, qui peut provoquer une
Stalactites actives étanchéité
décohésion de la maçonnerie, nécessite
une réfection rapide de l’étanchéité.
Défauts dans les équipements

Définition :
Coulures de calcite et
efflorescences abondantes.
Structure concernée :
Situées sous un pont en béton
armé, à poutres sous chaussée.
Causes probables :
Défaut de la chape d’étanchéité,
accompagné d’une mauvaise
exécution du béton des poutres.
Evolution probable :
Coulures de calcite et
Risques élevés de corrosion des
armatures. efflorescences
Défauts dans les équipements
JOINT SOUS REVÊTEMENT JOINT EN CONSOLE

JOINT À REVÊTEMENT JOINT À LÈVRES


AMÉLIORÉ

JOINT APPUYÉ JOINT MODULAIRE


Défauts dans les équipements
Définition :
Arrachement de la couche superficielle
du revêtement amélioré.
Structure concernée :
Extrémité d’un tablier.
Causes probables :
Mauvaise disposition constructive dans le
cadre de travaux de remplacement d’un
joint avec solins en béton dont seule la
partie centrale a été traitée en
revêtement amélioré.
Evolution probable : Arrachement JdC
Le départ de la couche de surface risque
de détériorer le joint à terme.
Défauts dans les équipements
Définition :
Descellement d’éléments métalliques d’un
joint de Chaussée. Dégradation du corps de
trottoir.
Structure concernée :
Extrémité d’un tablier en béton armé.
Causes probables :
Mauvaise exécution du scellement des éléments
du joint qui prennent du jeu. Les passages
répétés des véhicules amplifient les battements
jusqu’à rupture.
Evolution probable :
Il peut entraîner à CT un endommagement de Descellement
l’about du tablier. De plus, les éléments descellésd’éléments métalliques
risquent d’être projetés sur les véhicules.
Défauts dans les équipements
Définition :

Rupture de dents métalliques d’un joint de


chaussée.

Structure concernée :

Extrémité d’un tablier en béton armé.

Causes probables :

Chocs anormaux provoqués par les engins de


déneigement ou rupture par fatigue sous l’effet
de la circulation.

Evolution probable :

Les ruptures de dents peuvent évoluer


Rupture de dents
vers le descellement d’éléments.
Défauts dans les équipements
Définition :
Festonnage d’un joint.
Structure concernée :
Sur appui intermédiaire.
Causes probables :
Phénomène de corrosion
galvanique entre le couvre joint en
aluminium et d’une part la semelle
en fonte, d’autre part les tiges
d’ancrage.
Evolution probable :
Les désordres peuvent évoluer
vers des ruptures d’éléments. Festonnage
Défauts dans les équipements
Définition :
Ouverture anormale d’un joint mécanique,
accompagnée d’un décalage transversal des dents
de ce joint à peignes. L’espace entre les éléments
est encombré par des gravillons.
Structure concernée :
À l’about d’un tablier en béton précontraint.
Causes probables :
L’ouverture : le retrait ou le fluage du tablier en
béton non pris en compte lors de la conception ou
du réglage du joint à la pose.
Le décalage transversal : l’évolution de la courbure
ou l’effet du gradient thermique transversal. Ouverture anormale
Evolution probable : Décalage transversal des dents
Il convient d’examiner le fonctionnement de la
structure. Ces défauts présentent un risque pour
les cyclistes.
Défauts dans les équipements
Définition :
Fermeture anormale du joint de chaussée par temps
chaud. (La partie du joint en caoutchouc est à gauche,
et la partie métallique à droite).
Structure concernée :
Joint mécanique situé à l’about d’un pont-caisson
en béton précontraint.
Causes probables :
Il s’agit probablement d’une mauvaise conception
ou d’un mauvais réglage du joint. Ce défaut peut
avoir d’autres causes (mouvement d’appui, ...).
Evolution probable :
Le contact des éléments peut évoluer vers un
contact des éléments de structure en about de Fermeture anormale
tablier.
Révélation de désordres de structure (examiner
structure). Entraîner à court terme un décalage
vertical (S).
Défauts dans les équipements
Définition :
Décalage vertical des dents d’un joint à
peignes.
Structure concernée :
À l’about d’un pont-dalle en béton armé.
Causes probables :
Tassement ou rupture d’appareil d’appui,
ou joint posé sur une dalle de transition
articulée sur le haut du mur garde-grève et
soumise à un tassement ou une rotation.
Evolution probable :
Ce joint peut présenter un danger vis-à-vis Décalage vertical des dents
de la sécurité des usagers. Ce défaut est
révélateur d’un dysfonctionnement des
appareils d’appui et/ou d'un basculement
de la dalle de transition.
Défauts dans les équipements
Définition :
Bavette de récupération des eaux sous un
joint de chaussée décrochée de ses
fixations.
Structure concernée :
À l’extrémité d’un tablier de pont.
Causes probables :
La bavette se remplit progressivement de
détritus en provenance de la chaussée. Par
défaut d’entretien, elle cède sous la surcharge.
Evolution probable :
Il sera nécessaire pour changer et refixer la
bavette de faire appel à une entreprise
Bavette décrochée
spécialisée.
Les eaux collectées par le joint de chaussée
risquent d’endommager l’about du tablier.
Défauts dans les équipements
Définition :
Défaut d’étanchéité du joint de chaussée.
Structure concernée :
À l’extrémité d’un tablier de pont.
Causes probables :
Le joint n’est plus étanche. Le profilé ou la
bavette en caoutchouc peuvent être percés,
le raccordement joint de chaussée joint de
trottoir mal assuré, la fermeture de
l’étanchéité et le drainage mal exécutés.
Evolution probable :
Les eaux collectées par le joint de chaussée
risquent d’endommager l’about du tablier.
C’est d’autant plus grave en cas de présence
d’ancrage de précontrainte. Défaut d’étanchéité
Défauts dans les équipements
Appareil d’appui à pot
Appareil d’appui fixe ou mobile à balanciers,
rotule et rouleaux multiples

Appareil d’appui en caoutchouc fretté


Défauts dans les équipements
Définition :
Décollement de deux appareils d’appui
superposés.
Structure concernée :
Ces appareils d’appui en caoutchouc
fretté sont situés sous un tablier en béton
précontraint de grande longueur.
Causes probables :
Par effet de cisaillement et collage
insuffisant des deux appareils d'appui, le
premier chemine sur le second.
Evolution probable :
Ce cheminement risque de mettre la Décollement Appareils d’appui
structure en danger; le changement
d’appareil d’appui est urgent.
Défauts dans les équipements
Définition :
Distorsion en « S » d’un appareil d’appui
en caoutchouc fretté, accompagné d’une
déformation irréversible des frettes.
Structure concernée :
Cet appareil est situé au droit d’un joint
cantilever entre deux consoles en béton
précontraint.
Causes probables :
Sous-estimation du déplacement relatif
entre les deux consoles.
Evolution probable :
L’appareil d’appui fonctionne en dehors
de ses limites et met en danger le Distorsion « en S »
fonctionnement de la structure.
Défauts dans les équipements
Définition :
Cheminement.
Structure concernée :
Cet appareil est situé au centre d’une ligne
d’appui sur culée d’un pont dalle en béton
armé.
Causes probables :
Mauvaise répartition latérale des descentes
de charges sur culée liée au défaut de prise
en compte de l’effet transversal du gradient
thermique à la conception.
Evolution probable :
L’appareil d’appui ne remplit pas ses Cheminement
fonctions. Il faut procéder rapidement au
recalage de la ligne d’appui (repositionner et
bloquer par un dispositif anti-cheminement.
Défauts dans les équipements
Définition :
Décollement et cheminement des plaques
de néoprène d’un appareil d’appui par
désadhérisation frette/caoutchouc.
Structure concernée :
Cet appareil d’appui en caoutchouc fretté,
situé sous un tablier en béton précontraint
est prévu pour être glissant.
Causes probables :
Mauvais fonctionnement de la plaque de
glissement. Décollement et cheminement
Evolution probable : des plaques de néoprène
Cet appareil d’appui ne fonctionne pas
correctement La réfection du bossage est
urgente.
Défauts dans les équipements

Définition :
Éclatement du bossage inférieur et
engravement de l’appareil d’appui.
Structure concernée :
Sur culée d’un pont à poutres PRAD.
Causes probables :
Défaut d’exécution du bossage.
Evolution probable :
Cet appareil d’appui ne fonctionne
pas correctement La réfection du
bossage est urgente. Éclatement du bossage
Défauts dans les équipements
Définition :
Appareil d’appui mobile multidirectionnel
en limite de possibilité de glissement.
Structure concernée :
Sur culée d’un pont mixte isostatique à
une travée.
Causes probables :
Renversement de la culée fondée sur
pieux de grande longueur dans un massif
en grand glissement.
Evolution probable :
Risque d’entraîner des désordres sur le En limite de possibilité de glissement
tablier et sur le dé d’appui inférieur. Le
tablier devra être recalé par vérinage et
translation.
Défauts dans les équipements
Définition :
Corrosion généralisée d’un appareil
d’appui métallique à rouleau.
Structure concernée :
Sur culée.
Causes probables :
Défaut d’entretien (peinture + graisse).
Evolution probable :
L’état de l’appareil d’appui s’aggravant,
il peut se produire à terme un blocage
de celui-ci, avec pour conséquence
possible l’apparition de désordres dans Corrosion généralisée
le tablier.
Défauts dans les abords
Défauts dans les abords
Définition :
Affaissement du perré.
Structure concernée :
Sous un pont-dalle en béton
précontraint.
Causes probables :
Le désordre est situé à l’aplomb d’une
gargouille ; l’eau provenant du tablier et
passant dans la gargouille en l’absence
de dispositif d’évacuation des eaux
s’infiltre dans le perré et entraîne le
matériau de remblai.
Evolution probable : Affaissement du perré
En site terrestre, ce désordre ne
nécessite pas d’intervention rapide.
Défauts dans les abords
Définition :
Effondrement partiel de la chaussée, ravinement
du talus et dégarnissage de la tête d’un pieu.
Structure concernée :
Il s’agit d’un pont-dalle en béton précontraint
dont la culée est fondée sur pieux.
Causes probables :
Entraînement des matériaux du perré lors d’une
crue.
Evolution probable :
Le dégarnissage de la tête du pieu peut mettre en
danger la structure si une intervention rapide n’est
pas effectuée.
Ce défaut peut avoir des conséquences sur
le fonctionnement de l’ouvrage. Ravinement
Défauts dans les abords

Définition :
Installation d'une végétation parasite
nuisant au bon développement de celle
souhaitée.
Structure concernée :
Quarts de cône et talus.
Causes probables :
Absence d’entretien courant régulier.
Evolution probable :
Nécessité d'un entretien permanent,
alors que la réalisation de la tâche aux
jeunes âges doit permettre de réduire
Végétation parasite
les interventions ultérieures.
Défauts dans les abords
Définition :
Installation d'une végétation parasite aux abords.
Structure concernée :
Les abords.
Causes probables :
Absence d’entretien courant régulier.
Evolution probable :
 Créer des rideaux d'arbres, conservant en
permanence l'ouvrage dans l'ombre et
entretenant ainsi l'humidité ;
 Réduire les caractéristiques hydrauliques en
site aquatique ;
 Créer des obstacles favorisant le stockage
des boues ; Compliquer l'accès à l'ouvrage
et rendre difficile sa surveillance continue ; Végétation parasite
 De longues racines peuvent déstabiliser un
ouvrage malgré son éloignement.
Défauts dans les abords
Définition :
Installation d'une végétation parasite
sur perrés.
Structure concernée :
Les perrés maçonnés.
Causes probables :
Le développement de végétation sur
les perrés maçonnés abîme les joints.
La prolifération de mousses et lichens
par l'action de rétention de l'humidité
dégrade le béton.
Evolution probable :
Un vieillissement accéléré de ces Végétation parasite
parties d'ouvrages qui contribuent à la
stabilité des parties qu'elles protègent.
Défauts dans les abords
Définition :
Colmatage des saignées aux abords
des ouvrages.
Structure concernée :
Les abords.
Causes probables :
Défaut d’entretien.
Evolution probable :
Les eaux de ruissellement, de part et
d'autre de l'ouvrage se concentrent
sur l'ouvrage et s'infiltrent
éventuellement dans le joint de
dilatation.
Colmatage des saignées