You are on page 1of 34

Mohamed ELBAZI

SOMMAIRE

- La Subvention d’Investissement
- L’Amortissement Dérogatoire
- Les Indemnités d’Assurance
- Les opérations de Ventes à Long Terme
- Opération de Crédit Bail
- L’Entrée des Immobilisations
- La Sortie des Immobilisations
- Opérations Réalisées en Monnaie Etrangère
- Les régies d’avances et accréditifs

I. La Subvention d’investissement

Cas n°1 : acquisition d’éléments non amortissables


Le 01/07/N : La SA « ABC » a reçu une notification d’une subvention d’investissement pour 200.000dh
destinée à subventionner un terrain
Le 01/08/N : la société a encaissé par virement bancaire la subvention de 200.000dh
Le 01/09/N la société a acquis le terrain pour une valeur de 700.
TAF
1. Enregistrer les écritures comptable depuis le 01/02/N jusqu’au 31/12/N+1
2. Enregistre les écritures comptable du 31/12/N+9

Correction
01/02/N

3451 Subventions d’investissement à recevoir 200.000


1311 Subvention d’investissement reçu 200.000

01/03/N
5141 Banque 200.000
3451 Subventions d’investissement à recevoir 200.000

01/04/N

2311 Terrains nus 700.000


5141 Banque 700.000
31/12/N

1319 Subvention d’investissement inscrite au CPC 20.000


7577 Reprises sur subvention d’investissement de l’exercice 200.000
200.000x10%
31/12/N+1

1319 Subvention d’investissement inscrite au CPC 20.000


7577 Reprises sur subvention d’investissement de l’exercice 20.000
31/12/N+9

1319 Subvention d’investissement inscrite au CPC 20.000


7577 Reprises sur subvention d’investissement de l’exercice 20.000
200.000x10%
1311 Subvention d’investissement reçue 200.000
1319 Subvention d’investissement inscrite au CPC 200.000

Cas n°2 : acquisition d’éléments amortissable


Le 01/02/N : La SA « ABC » a reçu une notification d’une subvention d’investissement pour 300.000dh
destinée à subventionner une machine industrielle
Le 01/03/N : la société a encaissé par virement bancaire la subvention de 300.000dh
Le 01/04/N la société a acquis la machine pour une valeur de 1.000.000dh HT (TVA 20%) facture n° 125
payé par chèque (le matériel et amortissable linéairement sur 5ans)
TAF
3. Enregistrer les écritures comptable depuis le 01/02/N jusqu’au 31/12/N+1
4. Enregistre les écritures comptable du 31/12/N+5

Correction
01/02/N

3451 Subventions d’investissement à recevoir 300.000


1311 Subvention d’investissement reçu 300.000

01/03/N

5141 Banque 300.000


3451 Subventions d’investissement à recevoir 300.000

01/04/N

2332 Matériel et outillage 1.000.000


34551 Etat TVA récupérable sur immobilisations 200.000
5141 Banque 1.200.000
31/12/N

6193 DEA des immobilisations corporelles 150.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 150.000
1.000.000x20%x9/12
1319 Subvention d’investissement inscrite au CPC 45.000
7577 Reprises sur subvention d’investissement de l’exercice 45.000
300.000x20%x9/12
31/12/N+1

6193 DEA des immobilisations corporelles 200.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 200.000
1.000.000x10%
1319 Subvention d’investissement inscrite au CPC 60.000
7577 Reprises sur subvention d’investissement de l’exercice 60.000
300.000x20%
31/12/N+5

6193 DEA des immobilisations corporelles 50.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 50.000
1.000.000x20%x3/12
1319 Subvention d’investissement inscrite au CPC 15.000
7577 Reprises sur subvention d’investissement de l’exercice 15.000
300.000x20%x3/12
1311 Subvention d’investissement reçue 300.000
1319 Subvention d’investissement inscrite au CPC 300.000

Cas 3 : avec une clause pour la durée d’amortissement


Le 01/02/N : La SA « ABC » a reçu une notification d’une subvention d’investissement pour 300.000dh
destinée à subventionner une machine industrielle et un terrain avec une clause pour la durée
d’amortissement de la subvention sur 5ans
Le 01/03/N : la société a encaissé par virement bancaire la subvention de 300.000dh
Le 01/04/N la société a acquis la machine pour une valeur de 1.000.000dh HT (TVA 20%) facture n° 125
payé par chèque (le matériel et amortissable linéairement sur 10ans)
Le 02/04/N : la société a acquis le terrain nu pour 800.000dh payé par chèque
TAF
1. Enregistrer les écritures comptable depuis le 01/02/N jusqu’au 31/12/N+1
2. Enregistre les écritures comptable du 31/12/N+4

Correction
01/02/N

3451 Subventions d’investissement à recevoir 300.000


1311 Subvention d’investissement reçu 300.000
01/03/N

5141 Banque 300.000


3451 Subventions d’investissement à recevoir 300.000

01/04/N

2332 Matériel et outillage 1.000.000


34551 Etat TVA récupérable sur immobilisations 200.000
5141 Banque 1.200.000
2311 Terrain nu 800.000
5141 Banque 800.000
31/12/N
6193 DEA des immobilisations corporelles 75.000
28332 Amortissements du matériel et outillage 75.000
1.000.000x10%x9/12
1319 Subvention d’investissement inscrite au CPC 60.000
7577 Reprises sur subvention d’investissement de l’exercice 60.000
300.000x20%
31/12/N+1

6193 DEA des immobilisations corporelles 100.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 100.000
1.000.000x10%
1319 Subvention d’investissement inscrite au CPC 60.000
7577 Reprises sur subvention d’investissement de l’exercice 60.000
300.000x20%
31/12/N+4

6193 DEA des immobilisations corporelles 100.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 100.000
1.000.000x10%
1319 Subvention d’investissement inscrite au CPC 60.000
7577 Reprises sur subvention d’investissement de l’exercice 60.000
300.000x10%
1311 Subvention d’investissement reçue 300.000
1319 Subvention d’investissement inscrite au CPC 300.000

Cas4 : sans une clause ni condition d’inaliénabilité


Le 01/02/N : La SA « ABC » a reçu une notification d’une subvention d’investissement pour 300.000dh
destinée à subventionner une machine industrielle et un terrain sans condition d’inaliénabilité
Le 01/03/N : la société a encaissé par virement bancaire la subvention de 600.000dh
Le 01/04/N la société a acquis la machine pour une valeur de 1.200.000dh HT (TVA 20%) facture n° 125
payé par chèque (le matériel et amortissable linéairement sur 5ans)
Le 02/04/N : la société a acquis le terrain nu pour 800.000dh payé par chèque
TAF : Enregistrer les écritures comptable depuis le 01/02/N jusqu’au 31/12/N+1

Correction
01/02/N

3451 Subventions d’investissement à recevoir 600.000


1311 Subvention d’investissement reçu 600.000

01/03/N

5141 Banque 600.000


3451 Subventions d’investissement à recevoir 600.000

01/04/N

2332 Matériel et outillage 1.200.000


34551 Etat TVA récupérable sur immobilisations 240.000
5141 Banque 1.440.000
2311 Terrain nu 800.000
5141 Banque 800.000
31/12/N

6193 DEA des immobilisations corporelles 180.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 180.000
1.200.000x20%x9/12
1319 Subvention d’investissement inscrite au CPC 36.000
7577 Reprises sur subvention d’investissement de l’exercice 36.000
300.000x60%x20%x9/12+300.000x40%x10%x9/12
31/12/N+1

6193 DEA des immobilisations corporelles 240.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 240.000
1.2000.000x20%
1319 Subvention d’investissement inscrite au CPC 48.000
7577 Reprises sur subvention d’investissement de l’exercice 48.000
300.000x60%x20%+300.000x40%x10%

II. Les Amortissements dérogatoires

Cas 1 : Amortissement Accéléré sur une année (amortissement fiscal)


Le 01/05/N : on a acquis une machine pour 360.000dh HT (TVA 20%) règlement par chèque, amortissable
linéairement sur 5ans, mais la société a bénéficie d’un amortissement fiscale au taux de 100% (ou sur 12
mois)
TAF :
1. Etablir le tableau d’amortissement dérogatoire
2. Passer au journal les écritures du 31/12/N, 31/12/N+1,31/12/N+2 et 31/12/N+4

Correction
Taux économique : 20%
Le taux fiscal= 100%
Années Amortissement Amortissement Dotations Reprises
économique fiscal
N(8) 48.000 240.000 192.000
N+1 72.000 120.000 48.000
N+2 72.000 - - 72.000
N+3 72.000 - - 72.000
N+4 72.000 - - 72.000
N(4) 24.000 - - 24.000
Total 240.000 240.000

31/12/N

6193 DEA des immobilisations corporelles 48.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 48.000
65941 DNC pour amortissements dérogatoires 192.000
1351 Provisions pour amortissements dérogatoires 192.000
31/12/N+1

6193 DEA des immobilisations corporelles 72.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 72.000
65941 DNC pour amortissements dérogatoires 48.000
1351 Provisions pour amortissements dérogatoires 48.000
31/12/N+2
6193 DEA des immobilisations corporelles 72.000
28332 Amortissements du matériel et outillage 72.000
1351 Provisions pour amortissements dérogatoires 72.000
75941 Reprises sur amortissements dérogatoires 72.000
31/12/N+3

6193 DEA des immobilisations corporelles 72.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 72.000
1351 Provisions pour amortissements dérogatoires 72.000
75941 Reprises sur amortissements dérogatoires 72.000

Cas 2 : Amortissement Accéléré sur deux année (amortissement fiscal)


Le 01/05/N : on a acquis une machine pour 360.000dh HT (TVA 20%) règlement par chèque, amortissable
linéairement sur 5ans, mais la société a bénéficie d’un amortissement fiscale sur 2ans
TAF :
1. Etablir le tableau d’amortissement dérogatoire
2. Passer au journal les écritures du 31/12/N, 31/12/N+1,31/12/N+2 et 31/12/N+4

Correction
Taux économique : 20%
Le taux fiscal= 50%
Années Amortissement Amortissement Dotations Reprises
économique fiscal
N(8) 48.000 120.000 72.000 -
N+1 72.000 180.000 108.000 -
N+2 72.000 60.000 - 12.000
N+3 72.000 - - 72.000
N+4 72.000 - - 72.000
N(4) 24.000 - - 24.000
Total 180.000 180.000

31/12/N

6193 DEA des immobilisations corporelles 48.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 48.000
65941 DNC pour amortissements dérogatoires 72.000
1351 Provisions pour amortissements dérogatoires 72.000
31/12/N+1

6193 DEA des immobilisations corporelles 72.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 72.000
65941 DNC pour amortissements dérogatoires 108.000
1351 Provisions pour amortissements dérogatoires 108.000

31/12/N+2

6193 DEA des immobilisations corporelles 72.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 72.000
1351 Provisions pour amortissements dérogatoires 12.000
75941 Reprises sur amortissements dérogatoires 12.000
31/12/N+3

6193 DEA des immobilisations corporelles 72.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 72.000
1351 Provisions pour amortissements dérogatoires 72.000
75941 Reprises sur amortissements dérogatoires 72.000

Cas3 : Amortissement Accéléré sur trois ans et plus (amortissement fiscal)


Dans ce cas on applique l’amortissement dégressif fiscal
Le 01/04/N : on a acquis une machine pour 600.000dh HT (TVA 20%) règlement par chèque, amortissable
linéairement sur 5ans, mais la société a bénéficie d’un amortissement dégressif fiscal
TAF :
1. Etablir le tableau d’amortissement dérogatoire
2. Passer au journal les écritures du 31/12/N, 31/12/N+1,31/12/N+2 et 31/12/N+4

Correction
Taux économique : 20%
Le taux fiscal= 40%
Années Amortissement Amortissement Dotations Reprises
économique fiscal
N(9) 90.000 180.000 90.000 -
N+1 120.000 168.000 48.000 -
N+2 120.000 100.800 - 19.200
N+3 120.000 67.200 - 52.800
N+4 120.000 67.200 - 52.800
N(3) 30.000 16.800 - 13.200
Total 138.000 138.000

31/12/N

6193 DEA des immobilisations corporelles 90.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 90.000
65941 DNC pour amortissements dérogatoires 90.000
1351 Provisions pour amortissements dérogatoires 90.000
31/12/N+1

6193 DEA des immobilisations corporelles 120.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 120.000
65941 DNC pour amortissements dérogatoires 48.000
1351 Provisions pour amortissements dérogatoires 48.000
31/12/N+2

6193 DEA des immobilisations corporelles 120.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 120.000
1351 Provisions pour amortissements dérogatoires 19.200
75941 Reprises sur amortissements dérogatoires 19.200
31/12/N+3

6193 DEA des immobilisations corporelles 120.000


28332 Amortissements du matériel et outillage 120.000
1351 Provisions pour amortissements dérogatoires 52.800
75941 Reprises sur amortissements dérogatoires 52.800

III. Les indemnités d’assurance


Le 20/04/2016 on a encaissé par virement bancaire une indemnité d’assurance pour un incendie qui avait
détruit une partie des locaux industriels le 30/03/2016. Cette indemnité se décompose de Bâtiment
300.000dh, matériel industriel 200.000dh, des ordinateurs 30.000dh stock de matières premières 95.000dh
stock de produits finis 150.000dh indemnité compensatrice 130.000dh soit au total 905.000dh, la valeur
d’entrée des éléments détruits :
- Bâtiment : 500.000dh acquis le 01/04/2012 amortissable linéairement sur 20ans
- Matériel industriel : 400.000dh HT acquis le 01/07/2011 amortissable linéairement sur 10ans
- Les ordinateurs : 120.000dh H le 01/10/2013 amortissable linéairement sur 5ans
- Stock de matières premières : 95.000dh HT
- Stock de produits finis : 170.000dh HT
TAF
1. Passer au journal l’écriture de l’encaissement de l’indemnité
2. Passer au journal les écritures d’inventaires au 31/12/2016

Correction
L’écriture d’encaissement de l’indemnité d’assurance
20/04/2016
5141 Banque 905.000
78512 Dédits reçus 905.000

Les écritures du 31/12/2016


Les dotations d’exploitation de l’exercice 2016 :
- Bâtiments : 500.000x5%x3/12=6.250
- Matériel industriel : 400.000x10%x3/12=10.000
- Ordinateurs : 120.000x20%x30/12= 6.000
Total = 22.250

Les dotations exceptionnelles


- Bâtiments : 500.000x5%x192/12=400.000
- Matériel industriel : 400.000x10%x63/12=210.000
- Ordinateurs : 120.000x20%x30/12= 60.000
Total : 670.000

31/12/2016
6587 Autres charges non courantes 265.000
3121 Matières premières 95.000
315 Produits finis 170.000
6193 DEA des immobilisations corporelles 22.250
28321 Amortissements des bâtiments 6.250
28332 Amortissements du matériel et outillage 10.000
28355 Amortissements du matériel informatique 6.000
65913 DEA des immobilisations corporelles 670.000
28321 Amortissements des bâtiments 400.000
28332 Amortissements du matériel et outillage 210.000
23855 Amortissements du matériel informatique 60.000
28321 Amortissements des bâtiments 500.000
2321 Bâtiments 500.000
28332 Amortissements du matériel et outillage 400.000
2332 Matériel et outillage 400.000
28355 Amortissements du matériel informatique 120.000
2355 Matériel informatique 120.000

IV. Les opérations de ventes à long terme (les contrats à terme)


Exercice global
L’entreprise ALPHA spécialisés dans le TP a contracté le 01/01/2014 un contrat avec son client BETA
ayant pour objet la construction de ses locaux, les travaux seront achevés et livrés fin septembre 2016,
les clauses du contrat son comme suit :
 Le montant du contrat : 18.000.000dh HT
 Coût global estimatif : 14.400.000dh HT
 Les acomptes à verser par le client :
- 02/01/2014 : 3.000.000dh
- 01/01/2015 : 4.300.000dh
- 01/01/2016 : 2.800.000dh
Le coût réel des tranches bâties :
- Pour l’exercice 2014 : 4.320.000dh
- Pour l’exercice 2015 :6.480.000dh
- Pour l’exercice 2016 :3.600.000dh
TAF : Passer au journal toutes les écritures comptables par trois méthodes

Correction
1. La méthode ‘achèvement des travaux
02/01/2014
5141 Banque 3.000.000
4421 Clients avances et acomptes reçus sur commande en cours 3.000.000
Au courant de l’exercice 2014
6… Charges par nature 4.320.000
5141 Banque 4.320.000
31/12/2014
31341 Travaux encours 4.320.000
71343 Variation de stocks de travaux en cours 4.320.000

01/01/2015
5141 Banque 4.300.000
4421 Clients avances et acomptes reçus sur commande en cours 4.300.000
Au courant de l’exercice 2015
6… Charges par nature 6.480.000
5141 Banque 6.480.000
31/12/2015
31341 Travaux encours 6.480.000
71343 Variation de stocks de travaux en cours 6.480.000

01/01/2016
5141 Banque 2.800.000
4421 Clients avances et acomptes reçus sur commande en cours 2.800.000
Au courant de l’exercice 2016
6… Charges par nature 3.600.000
5141 Banque 3.600.000
30/09 2016
3421 Clients 7.900.000
4421 Clients avances et acomptes reçus sur commande en cours 10.100.000
71241 Travaux 18.000.000
5141 Banque 7.900.000
3421 Clients 7.900.000
31/12/2016
71343 Variation de stocks de travaux en cours 10.800.000
31341 Travaux encours 10.800.000
2. La méthode de l’avancement des travaux

02/01/2014
5141 Banque 3.000.000
4421 Clients avances et acomptes reçus sur commande en cours 3.000.000
Au courant de l’exercice 2014
6… Charges par nature 4.320.000
5141 Banque 4.320.000
31/12/2014
3421 Clients 2.400.000
4421 Clients avances et acomptes reçus sur commandes encours 3.000.000
71241 Travaux 5.400.000

01/01/2015
5141 Banque 4.300.000
4421 Clients avances et acomptes reçus sur commande en cours 4.300.000
Au courant de l’exercice 2015
6… Charges par nature 6.480.000
5141 Banque 6.480.000
31/12/2015
3421 Clients 3.800.000
4421 Clients avances et acomptes reçus sur commandes encours 4.300.000
71241 Travaux 8.100.000

01/01/2016
5141 Banque 2.800.000
4421 Clients avances et acomptes reçus sur commande en cours 2.800.000
Au courant de l’exercice 2016
6… Charges par nature 3.600.000
5141 Banque 3.600.000
30/09 2016
3421 Clients 1.700.000
4421 Clients avances et acomptes reçus sur commande en cours 2.800.000
71241 Travaux 4.500.000
5141 Banque 7.900.000
3421 Clients 7.900.000

3. Méthode du bénéfice à l’avancement des travaux

02/01/2014
5141 Banque 3.000.000
4421 Clients avances et acomptes reçus sur commande en cours 3.000.000
Au courant de l’exercice 2014
6… Charges par nature 4.320.000
5141 Banque 4.320.000
31/12/2014
31341 Travaux encours 4.320.000
71343 Variation de stocks de travaux en cours 4.320.000
3427 Clients factures à établir et créances sur travaux non encore facturables 1.080.000
7123 Produits net partiel sur opération en cours 1.080.000
01/01/2015
Produits net partiel sur opération en cours 1.080.000
Clients factures à établir et créances sur travaux non encore facturables 1.080.000
5141 Banque 4.300.000
442 Clients avances et acomptes reçus sur commande en cours 4.300.000
1
Au courant de l’exercice 2015
6… Charges par nature 6.480.000
5141 Banque 6.480.000
31/12/2015
31341 Travaux encours 6.480.000
71343 Variation de stocks de travaux en cours 6.480.000
3427 Clients factures à établir et créances sur travaux non encore facturables 4.880.000
7123 Produits net partiel sur opération en cours 4.880.000

01/01/2016
Produits net partiel sur opération en cours 4.880.000
Clients factures à établir et créances sur travaux non encore facturables 4.880.000
5141 Banque 2.800.000
4421 Clients avances et acomptes reçus sur commande en cours 2.800.000
Au courant de l’exercice 2016
6… Charges par nature 3.600.000
5141 Banque 3.600.000
30/09 2016
3421 Clients 7.900.000
4421 Clients avances et acomptes reçus sur commande en cours 10.100.000
71241 Travaux 18.000.000
5141 Banque 7.900.000
3421 Clients 7.900.000
31/12/2016
71343 Variation de stocks de travaux en cours 10.800.000
31341 Travaux encours 10.800.000

V. L’opération du crédit bail


Le 01/04/N : la société BETA a signé un contrat de crédit bail pour la location d’une machine industriel, les
clauses du contrat sont comme suit
- Objet : machine industriel de type MTS
- Duré de contrat : 5ans
- Caution à verser au début : 100.000dh
- La redevance mensuelle à payer : 6.000dh HT (TVA 20%) payable au début de chaque mois
- Option d’achat : 300.000dh
Travail à faire :
1. Passer au journal les écritures comptable et les écritures engagements de crédit bail
2. Passer au journal l’écriture de la fin du contrat dans les deux hypothèses suivantes
- La société BETA décide d’acheté la machine
- La société restitue le matériel
Correction
Les écritures comptables

Le 01/04/N
2486 Dépôts et cautionnements versés 100.000
6132 Redevance de crédit bail 6.000
34552 Etat TVA récupérable sur charges 1.200
5141 Banque 107.200

Les écritures des engagements de crédit bail


6.000x5x12= 360.000
01/04/N
0619 Débiteurs pour redevance de crédit bail restants à courir 360.000
0611 Redevance de crédit bail restant à courir 360.000
0651 Engagements reçus pour utilisation en crédit bail 360.000
0659 Créditeur pour engagement reçu en crédit bail 360.000

Le 01/05/N
6132 Redevance de crédit bail 6.000
34552 Etat TVA récupérable sur charges 1.200
5141 Banque 7.200
Cette dernière écriture c’est celle qu’il faut constater au début de chaque mois jusqu’à la fin du contrat

Au 31/12/N
6000x9=54.000
0611 Redevance de crédit bail restant à courir 54.000
0619 Débiteurs pour redevance de crédit bail restants à courir 54.000
0659 Créditeur pour engagement reçu en crédit bail 54.000
0651 Engagements reçus pour utilisation en crédit bail 54.000

Au 31/12/N+1
6.000x12=72.000
0611 Redevance de crédit bail restant à courir 72.000
0619 Débiteurs pour redevance de crédit bail restants à courir 72.000
0659 Créditeur pour engagement reçu en crédit bail 72.000
0651 Engagements reçus pour utilisation en crédit bail 72.000

A la fin du contrat
Option d’achat
2332 Matériel et outillage 300.000
2486 Dépôts et cautionnements versés 100.000
5141 Banque 200.000

Sans option d’achat


5141 Banque 100.000
2486 Dépôts et cautionnements versés 100.000
L’entrée des immobilisations

a. L’acquisition

Cas 1 :
Le 04 avril 2014 : la société ABC a acquis un matériel industriel pour 300.000dh HT auprès de la société
équipements du Sud remise 5% escompte 2% TVA 20% facture n°136 règlement moitié par chèque
bancaire n° 148700, le reste dans trois mois amortissable linéairement sur 10ans
Le 04/06/2014 : règlement du reste par virement bancaire n° 135680
TAF : Passer au journal les écritures du 04/04/2014, du 04/06/2014 et du 31/12/2014

Correction
La facture n°136

Equipements du sud
Facture n° : 136 Doit : ABC
Le 04/04/2014
Matériel HT 300.000
Remise 5% : 15.000
Net commercial 285.000
Escompte 2% 5.700
Net financier HT 279.300
TVA 20% 55.860
Net à payer TTC 335.160
Règlement : moitié par chèque le reste dans 90 jours

04/04/2014

2332 Matériel et outillage 279.300


34551 Etat TVA récupérable sur immobilisations 55.860
5141 Banque 167.580
4481 Dettes sur acquisition des immobilisations 167.580
Facture n° 136 et chèque n° 148700

04/06/2014

4481 Dettes sur acquisition des immobilisations 167.580


5141 Banque 167.580
Virement bancaire n° 135680

31/12/2014

6193 DEA des immobilisations corporelles 20.947,5


28332 Amortissements du Matériel et outillage 20.947,5
Dotation l’exercice 2014
279.300x10%x9/12= 20.947,5
Cas 2 :
Le 01/07/N on a importé une machine industriel pour 80.000 euro (1Euro = 9,50dh) , amortissable sur
5ans dégressif fiscal , payable moitié par chèque n° 135478 le reste le 16/09/N facture n° 1479
La quittance de douane :

- Taxe de douane : 75.000dh


- Prélèvement fiscale (PFI) : 225.000
- TVA 20% : 212.000
- Total payé par chèque n° 135480 : 512.000dh

Frais de transport payé par chèque n° 135481 à un transporteur


- Service de transport HT : 40.000
- TVA 14% : 5.600
- Total TTC : 45.600
Note du notaire chargé de la rédaction de l’acte d’achat payé par chèque n° 135479
- Honoraire HT : 18.000
- TVA 20% : 3.600
- Total TTC : 21.600
Les droits d’enregistrement de l’acte payés en espèce (pièce de caisse n° 1458) : 9.400dh
Le 16/09/N : règlement du reste de la dette envers le fournisseur par virement bancaire n° 238650, un
euro = 9,65dh commission bancaire 980dh HT TVA 10%
Travail à faire
1. Calculer la valeur d’entrée de la machine
2. Etablir le tableau d’amortissement dérogatoire de la machine
3. Enregistrer ces opérations dans le journal

Correction
1. La valeur d’entrée de la machine
= 80.000x9,5+75.000+225.000+40.000= 1.100.000dh

2. Le tableau d’amortissement dérogatoire


Années Amortissement économique Amortissement fiscal Dotations Reprises
N (6) 110.000 220.000 110.000
N+1 (12) 220.000 352.000 132.000
N+2 (12) 220.000 211.200 8.800
N+3(12) 220.000 126.720 93.280
N+4 (12) 220.000 126.720 93.280
N+5 (6) 110.000 63.360 46.640
Total 242.000 242.000

3. Les écritures comptables


01/07/N

2332 Matériel et outillage 1.100.000


3455 Etat TVA récupérable sur immobilisations 217.600
1 5141 Banque 937.600
4481 Dettes sur acquisition des immobilisations 380.000
Facture n° 1479, Chèque n°135478, n° 135480, n°135481
6136 Rémunérations d’intermédiaires et honoraires 21.600
6167 Droits d’enregistrement et de timbre 9.400
1 5141 Banque 21.600
5161 Caisse 9.400
Chèque n° 135479 et pièce de caisse n° 1458
16/09/N

4481 Dettes sur acquisition des immobilisations 380.000


6147 Services bancaires 980
34552 Etat TVA récupérable sur charges 98
6331 Perte de change propre à l’exercice 6.000
5141 Banque 387.078
Virement bancaire n° 238650

31/12/N

6193 DEA des immobilisations corporelles 110.000


2832 Amortissements du matériel et outillage 110.000
Dotation de l’exercice
65941 DNC pour amortissements dérogatoires 110.000
Provisions pour amortissements dérogatoires 110.000
1351 Dotation exceptionnelle de l’exercice N
Examen ACSI
Correction

1. Le coût du matériel importé

Le coût d’entrée du matériel = 500.000x9,055 + 1.800+1.200+128.570+64.900+8.500x10,78=4.815.600

2. Les écritures d’importation


06/06/N
2332 Matériel et outillage 4.815.600
3455 Etat TVA récupérable sur immobilisations 944.788
1 1481 Emprunt auprès des établissements de crédit 2.716.500
4481 Dettes sur acquisition des immobilisations 1.811.000
4488 Divers créanciers 91.630
5141 Banque 1.141.258

3. L’écriture de règlement des honoraires


01/07/N
6136 Rémunérations d’intermédiaires et honoraires 6.500
3455 Etat TVA récupérable sur charges 1.300
2 5141 Banque 7.800

4. L’écriture de règlement du transporteur

15/07/N
4488 Divers créanciers 91.630
6174 Services bancaires 840
3455 Etat TVA récupérable sur charges 84
2 5141 Banque 92.384
7331 Gain de change propre à l’exercice 170

5. L’écriture de règlement du fournisseur


20/07/N
4481 Dette sur acquisition des immobilisations 1.811.000
6174 Services bancaires 1.240
3455 Etat TVA récupérable sur charges 124
2 Perte de change propre à l’exercice 1.400
6331 5141 Banque 1.813.764

6. les autres écritures

31/12/N
6193 DEA des immobilisations corporelles 240.780
28332 Amortissements du matériel et outillage 240.780
Dotation de l’exercice N
6311 Intérêts des emprunts et dettes 61.161,75
4439 Intérêts courus et non échus à payer 61.161,75
2720 Augmentation des dettes de financement 1.800
1481 Emprunts auprès des établissements de crédit 1.800
6393 Dotations aux provisions pour risques et charges financières 1.800
1516 Provisions pour perte de change 1.800
01/01/N +1
4439 Intérêts courus et non échus à payer 61.161,75
6311 Intérêts des emprunts et dettes 61.161,75
1481 Emprunts auprès des établissements de crédit 1.800
2720 Augmentation des dettes de financement 1.800

01/07/N +1
1481 Emprunt auprès des établissements de crédit 679.125
6311 Intérêts des emprunts et dettes 122.364
6331 Perte de change propre à l’exercice 675
514 Banque 6.802.164

b. La Production
1. La production des immobilisations incorporelles (les brevets)
Le 01/01/N la société a décidé d’inventer un brevet concernant un équipement électronique médical très
sophistiqué et réserve un enveloppe de 2.000.000dh sur 3ans et afin d’éviter les conséquence en cas ou les
recherche n’ont pas abouties elle décide d’amortir les frais de recherche sur 10ans en attendant
l’achèvement de ses laboratoire de recherche , au courant N , ses laboratoires on dépensé 700.000dh, au
courant N+1 : 800.000dh et en N+2 : 500.000dh , et en octobre N+1 les recherches ont été achevées ayant
données lieu un matériel d’expérience en marche, et la société peut commencer à louer son brevet à
25.000dh HT par mois payable par banque et d’amortir le brevet sur 20ans
TAF enregistrer ay journal toutes les écritures comptable jusqu’au 31/12/N+3

L’exercice N
Charges par nature 700.000
Banque 700.000
Immobilisations en recherches et développement 700.000
Immobilisations incorporelles produites par l’entreprise pour elle-même 700.000
DEA des immobilisations incorporelles 70.000
Amortissements des immobilisations en recherche et développement 70.000
L’exercice N+1
Charges par nature 800.000
Banque 800.000
Immobilisations en recherches et développement 800.000
Immobilisations incorporelles produites par l’entreprise pour elle-même 800.000
DEA des immobilisations incorporelles 150.000
Amortissements des immobilisations en recherche et développement 150.000
L’exercice N+2
Charges par nature 500.000
Banque 500.000
Brevets marques droits et valeur similaires 1.780.000
Amortissements des immobilisations en recherches et développement 220.000
Immobilisations en recherche et développement 1.500.000
Immobilisations incorporelles produites par l’entreprise pour elle-même 500.000
Encaissement des loyers
Banque 30.000
Redevance de brevet marques droits et valeur similaires 25.000
Etat TVA facturée 5.000
La dotation de l’exercice N
DEA des immobilisations incorporelles 89.000
Amortissements de brevet marques droit et valeurs similaires 89.000
2. La production des immobilisations corporelles
Cas n°1 :
Le 01/01/N : la société a commencé les travaux de construction d’un magasin de stockage sur son terrain il
vous communique les informations suivantes
- Les dépenses de l’exercice N : 350.000dh
- Les dépenses de l’exercice N+1 : 250.000dh
- Les dépenses de l’exercice N+2 : 400.000dh
- Les travaux ont été achevés le 25/10/N+2 et la société décide d’amortir le magasin sur 25ans
linéaire
TAF enregistrer ay journal toutes les écritures comptable jusqu’au 31/12/N+2

Correction

L’exercice N
Charges par nature 350.000
Banque 350.000
Immobilisations corporelles en cours 350.000
Immobilisations corporelles produites par l’entreprise pour elle-même 350.000
L’exercice N+1
Charges par nature 250.000
Banque 250.000
Immobilisations corporelles en cours 250.000
Immobilisations corporelles produites par l’entreprise pour elle-même 250.000
L’exercice N+2
Charges par nature 400.000
Banque 400.000
Bâtiments 1.000.000
Etat TVA récupérable sur immobilisations 200.000
Immobilisations corporelles en cours 400.000
Immobilisations corporelles produites par l’entreprise pour elle-même 600.000
Eta TVA facturée 200.000
DEA des immobilisations corporelles 10.000
Amortissements des bâtiments 10.000

Cas n°2 :
Le 01/01/N : la société a acheté une épave d’une machine pour 360.000dh par chèque , dans ses atelier elle
a procédé à la réparation et la mise à nouveau de la machine ce qui a coûté des charges de 140.000dh de
plus , le 05/07/N le travaux de mise à nouveau et réparation ont été achevé et la société a pu avoir le
matériel opérationnel que la société a décidé de l’amortir sur 4ans linéaire cette machine sera utilisé pour
la production de deux sortes de produit l’un ouvre droit à la déduction et l’autre sans droit à la déduction le
prorata applicable en N est de 90%
TAF enregistrer ay journal toutes les écritures comptable jusqu’au 31/12/N
L’exercice N+2
Immobilisations corporelles en cours 360.000
Banque 360.000
Charges par nature 160.000
Banque 160.000
Matériel et outillage 510.000
Etat TVA récupérable sur immobilisations 90.000
Immobilisations corporelles en cours 360.000
Immobilisations corporelles produites par l’entreprise pour elle-même 160.000
Etat TVA facturée 100.000
DEA des immobilisations corporelles 63.750
Amortissements du matériel et outillage 63.750
c. Le Virement
Le 03/10/N : La société ABS a reçu de la société mère implantée en France une machine gratuitement pour
600.000dh et décide de l’amortir sur 5ans linéaire

TAF enregistrer ay journal toutes les écritures comptable jusqu’au 31/12/N


L’exercice N+2
Matériel et outillage 600.000
Dons, libéralités et lots reçus 600.000
DEA des immobilisations corporelles 30.000
Amortissements du matériel et outillage 30.000

La Sortie des Immobilisations


A. La Cession
Le 03/04/N on cédé un camion pour 170.000dh par chèque bancaire, ce camion a été acquis le
01/07/N-3 pour 360.000dh HT amortissable sur 5ans linéaire
TAF :
1. Passer au journal l’écriture de la cession du 03/04/N
2. Passer au journal l’écriture de la dotation complémentaire et de la sortie du camion

Correction
03/04/ N
Banque 170.000
PC des immobilisations corporelles 170.000

31/12/ N
DEA des immobilisations corporelles 18.000
Amortissements du matériel de transport 18.000
Amortissements du matériel de transport 198.000
VNA des immobilisations corporelles cédées 162.000
Matériel de transport 360.000

B. Le Retrait
Le 25/04/N Suite un incendie dans l’atelier détruisant un machine acquise le 01/04/N-6 pour
480.000dh HT amortissable linéairement sur 10ans, la société a reçu le 01/05/N une indemnité de
375.000dh par chèque
TAF :
1. Passer au journal l’écriture de l’encaissement de l’indemnité
2. Passer au journal les écritures du 31/12/N

Correction
L’écriture du 01/05/N
Banque 375.000
Dédits reçus 375.000
L’écriture du 31/12/N
 Première possibilité
6193 DEA des immobilisations corporelles 16.000
28332 Amortissements du matériel et outillage 16.000
28332 Amortissements du matériel de transport 292.000
6513 VNA des immobilisations corporelles cédées 188.000
28332 Matériel et outillage 480.000

 Deuxième possibilité
6193 DEA des immobilisations corporelles 16.000
28332 Amortissements du matériel et outillage 16.000
65913 DAE des immobilisations corporelles 188.000
28332 Amortissements du matériel et outillage 188.000
28332 Amortissements du matériel de transport 480.000
2332 Matériel et outillage 480.000

C. Le Virement
Le 13/03/N la société a donné gratuitement à une de ses filiales implantées au Sénégal
une machine industrielle acquise le 01/01/N-2 pour 300.000dh amortissable sur 10ans
linéaire
TAF :
1. Passer au journal du 13/03/N

Correction
L’écriture du 13/03/N
DEA des immobilisations corporelles 7.500
Amortissements du matériel et outillage 7.500
Amortissements du matériel de transport 67.500
Matériel et outillage 67.500
Dons libéralités et lots 232.500
Matériel et outillage 232.500
Les Opérations Réalisées en Monnaie Etrangère
Cas1 : les achats de marchandises matières premières fournitures et emballages (hors emballage
récupérable identifiables)
Le 01/10/N : on a acheté des marchandises auprès d’un fournisseur français pour 18.000 euro
(1€=9,25dh) à crédit facture n° 1680
La quittance de douane :
- Taxe de douane : 15.000
- Prélèvement fiscale (PFI) : 48.000
- TVA 20% : 45.900
- Total payé par chèque n° 145300 : 108.900

Frais de transport payé par chèque n° 145301 à un transporteur


- Service de transport HT : 10.000
- TVA 14% : 1.400
- Total TTC : 11.400
Le 15/11/N : on a payé au fournisseur la moitié de la dette par virement bancaire n° 1043650
(1€=9,14dh)
Au 31/12/N : (1€=9,38dh)
Le 19/02/N+1 on a payé le reste par virement bancaire n°1469850 (1€=9,42h)
TAF : passer au journal les écritures depuis le 01/10/ N au 31/12/N+1

Correction
L’écriture du 01/10/N
6111 Achats de marchandises 239.500
3455 Etat TVA récupérable sur charges 47.300
2 4411 Fournisseurs 166.500
5141 Banque 120.300
Facture n°1980 et chèque n° 145300 et n° 145301
Pour cette écriture on peut l’écrire aussi de la manière suivante plus détaillé
L’écriture du 01/10/N
611101 Achats de marchandises 166.500
611104 Taxes et droits de douane sur achat à l’étranger 63.000
611103 Frais de transport 10.000
34552 Etat TVA récupérable sur charges 47.300
4411 Fournisseurs 166.500
5141 Banque 120.300
Facture n°1980 et chèque n° 145300 et n° 145301

L’écriture du 15/11/N
4411 Fournisseurs 83.250
5141 Banque 82.260
7331 Gain de change propre à l’exercice 990
Virement bancaire n° 1043650
L’écriture du 31/12/N
3702 Augmentations des dettes circulantes 1.170
4411 Fournisseurs 1.170
6393 Dotations aux provisions pour risques et charges financières 1.170
4506 Provisions pour perte de change 1.170
L’écriture du 01/01/N+1
4411 Fournisseurs 1.170
3702 Augmentations des dettes circulantes 1.170
L’écriture du 19/02/N+1
4411 Fournisseurs 83.250
6331 Perte de change propre de l’exercice 1.530
5141 Banque 84.780
Virement bancaire n° 1469850

L’écriture du 31/12/N+1
4506 Provisions pour perte de change 1.170
7393 Reprises sur provisions pour risques et charges financières 1.170

Cas 2 : différent du premier cas par le cours du 31/12/N


Le 01/10/N : on a acheté des marchandises auprès d’un fournisseur français pour 18.000 euro
(1€=9,25dh) à crédit facture n° 1680
La quittance de douane :
- Taxe de douane : 15.000
- Prélèvement fiscale (PFI) : 48.000
- TVA 20% : 45.900
- Total payé par chèque n° 145300 : 108.900

Frais de transport payé par chèque n° 145301 à un transporteur


- Service de transport HT : 10.000
- TVA 14% : 1.400
- Total TTC : 11.400
Le 15/11/N : on a payé au fournisseur la moitié de la dette par virement bancaire n° 1043650
(1€=9,14dh)
Au 31/12/N : (1€=9,10dh)
Le 19/02/N+1 on a payé le reste par virement bancaire n°1469850 (1€=9,42h)
TAF : passer au journal les écritures depuis le 01/10/ N au 31/12/N+1

Correction
L’écriture du 01/10/N
6111 Achats de marchandises 239.500
3455 Etat TVA récupérable sur charges 47.300
2 4411 Fournisseurs 166.500
5141 Banque 120.300
Facture n°1980 et chèque n° 145300 et n° 145301
Pour cette écriture on peut l’écrire aussi de la manière suivante plus détaillé
L’écriture du 01/10/N
611101 Achats de marchandises 166.500
611104 Taxes et droits de douane sur achat à l’étranger 63.000
611103 Frais de transport 10.000
34552 Etat TVA récupérable sur charges 47.300
4411 Fournisseurs 166.500
5141 Banque 120.300
Facture n°1980 et chèque n° 145300 et n° 145301

L’écriture du 15/11/N
4411 Fournisseurs 83.250
5141 Banque 82.260
7331 Gain de change propre à l’exercice 990
Virement bancaire n° 1043650
L’écriture du 31/12/N
4411 Fournisseurs 1.350
4702 Diminution des dettes circulantes 1.350
L’écriture du 01/01/N+1
4702 Diminution des dettes circulantes 1.350
4411 Fournisseurs 1.350

L’écriture du 19/02/N+1
4411 Fournisseurs 83.250
6331 Perte de change propre de l’exercice 1.530
5141 Banque 84.780
Virement bancaire n° 1469850

L’écriture du 31/12/N+1 : RIEN

Cas 2 : Ventes de biens services travaux


a. Client solvable :
Cas 1
Le 01/08/N : on vendu à client français des marchandises pour 16.000 euro (1€=9,18dh) à crédit
facture n° 1680
Le 13/11/N : le client nous payé la moitié par virement bancaire n°149860 (1€=9,29dh)
Au 31/12/N : le taux de change : (1€=8,95dh)
Le 19/06/N+1 le client nous a payé le reste par virement bancaire n°3648510 (1€=8,90dh)
TAF : passer au journal les écritures depuis le 01/10/ N au 31/12/N+1

Correction
L’écriture du 01/10/N
3421 Clients 146.880
7111 Ventes de marchandises 146.880
L’écriture du 13/11/N
5141 Banque 74.320
3421 Clients 73.440
7331 Gain de change propre à l’exercice 880
L’écriture du 31/12/N
3701 Diminution des créances circulantes 1.840
3421 Clients 1.840
6393 Dotations aux provisions pour risques et charges financières 1.840
4506 Provisions pour perte de change 1.840
L’écriture du 01/01/N+1
3421 Clients 1.840
3701 Diminution des créances circulantes 1.840

L’écriture du 19/06/N+1
5141 Banque 71.200
6331 Perte de change propre à l’exercice 2.240
5141 Clients 73.440

L’écriture du 31/12/N+1
4506 Provisions pour perte de change 1.840
7393 Reprises sur provisions pour risques et charges financières 1.840
Cas 2 différent au niveau du taux de change du 31/12/N
Le 01/08/N : on vendu à client français des marchandises pour 16.000 euro (1€=9,18dh) à crédit
facture n° 1680
Le 13/11/N : le client nous payé la moitié par virement bancaire n°149860 (1€=9,29dh)
Au 31/12/N : le taux de change : (1€=9.30dh)
Le 19/06/N+1 le client nous a payé le reste par virement bancaire n°3648510 (1€=8,90dh)
TAF : passer au journal les écritures depuis le 01/10/ N au 31/12/N+1

Correction
L’écriture du 01/10/N
3421 Clients 146.880
7111 Ventes de marchandises 146.880
L’écriture du 13/11/N
5141 Banque 74.320
3421 Clients 73.440
7331 Gain de change propre à l’exercice 880
L’écriture du 31/12/N
3421 Clients 960
4701 Augmentation des créances circulantes 960
L’écriture du 01/01/N+1
4701 Augmentations des créances circulantes 960
3421 Clients 960

L’écriture du 19/06/N+1
5141 Banque 71.200
6331 Perte de change propre à l’exercice 2.240
5141 Clients 73.440

L’écriture du 31/12/N+1 : RIEN

b. Client douteux :
Cas n°1 :
Le 03/06/N on a vendu des marchandises un client français pour 30.000 euro (1€=8,85dh) à crédit
Au 31/12/N le client a des difficultés financière et on pense perdre 30% de la créance le taux de
change à cette date est de (1€=8,18dh)
Le 04/07/N+1 le client à payé la totalité de la créance par virement bancaire (1€=8,60)
TAF : passer les écritures du 03/06/N et du 31/12/N , 01/01/N+1, 04/07/N+1 et 31/12/N
L’écriture du 03/06/N
3421 Clients 265.500
7111 Ventes de marchandises 265.500
L’écriture du 31/12/N
3424 Clients douteux ou litigieux 265.500
3421 Clients 265.500
DEP pour dépréciation des créances de l’actif circulant 79.650
Provisions pour dépréciation des clients et comptes rattachés 79.650
265.500x30%
3701 Diminution des créances circulantes 14.070
3424 Clients douteux ou litigieux 14.070
30.000x70%x(8,85-8,18)
6393 Dotations aux provisions pour risques et charges financières 14.070
4506 Provisions pour perte de change 14.070

L’écriture du 01/01/N+1
3424 Clients douteux ou litigieux 14.070
3701 Diminution des créances circulantes 14.070

L’écriture du 04/07/N+1
5141 Banque 258.000
6331 Perte de change propre à l’exercice 7.500
5141 Clients 265.500
L’écriture du 31/12/N+1
4506 Provisions pour perte de change 14.070
7393 Reprises sur provisions pour risques et charges financières 14.070
3942 Provisions pour dépréciation des clients et comptes rattachés 79.650
7196 Reprises sur provisions pour dépréciation de l’actif circulant 79.650
Les Opération de Financement
I. Les emprunts obligataires
Cas 1 : remboursement par amortissement constant
Le 01/04/N : la société ABC a émis 20.000 obligations d’une valeur nominale de 200dh chacune,
prix d’émission de 195dh et prix de remboursement de 220dh remboursable par amortissement
constant au taux de 12% l’an, les frais d’émission 4dh par obligations, le remboursement aura lieu
par virement bancaire chaque début avril.
La prime d’émission est amortissable au prorata des intérêts
Les frais d’émission amortissable sur 4ans linéaire
TAF
1. Etablir le tableau de remboursement
2. Passer au journal l’écriture comptable du :
- 01/04/N
- 31/12/N
- 01/01/N+1
- 31/03/N+1
- 01/04/N+1

Correction
Le tableau de remboursement
Années Obligations Obligations Intérêts 12% Amortissements Annuités
vivantes amorties
1 20.000 4.000 20.000x200x12% 4.000x220=880.00 1.120.000
=480.000 0
2 16.000 4.000 16.000x200x12% 880.000 1.228.000
=348.000
3 12.000 4.000 288.000 880.000 1.168.000
4 8.000 4.000 192.000 800.000 992.000
5 4.000 4.000 96.000 880.00 976.000
Total - - 1.404.000 4.400.000 -

Les écritures comptables


01/04/N

5141 Banque 3.820.000


2130 Prime de remboursement des obligations 500.000
2125 Frais d’émission des emprunts 80.000
1410 Emprunts obligataires 4.400.000
3.820.000=20.000x (195-4)
4.400.000=20.000x220
500.000=20.000x (220-195)
80.000=20.000x4
31/12/N
6311 Intérêts des emprunts et dettes 360.000
4493 Intérêts courus et non échus à payer 360.000
20.000x200x12%x9/12 = 480.000x9/12 =360.000
01/01/N+1
4493 Intérêts courus et non échus à payer 360.000
6311 Intérêts des emprunts et dettes 360.000
DEA des immobilisations en non valeurs 190.940
Amortissements des primes de remboursements des obligations 170.940
Amortissements des frais d’émission des emprunts 20.000
170.940= 500.000x480.000/1.404.000=170.940
20.000= 80.000x25%
31/03/N+1
1410 Emprunts obligataires 880.000
6311 Intérêts des emprunts et dettes 480.000
4484 Obligations échues à rembourser 880.000
4485 Obligations coupons à payer 480.000

01/01/N+1
4484 Obligations échues à rembourser 880.000
4485 Obligations coupons à payer 480.000
5141 Banque 1.120.000

Cas 2 : remboursement par annuité constante


Le 01/04/N : la société ABC a émis 20.000 obligations d’une valeur nominale de 200dh chacune,
prix d’émission de 185dh et prix de remboursement de 240dh remboursable par annuité
constante au taux de 12% l’an, les frais d’émission 4dh par obligations,
TAF
3. Etablir le tableau de remboursement
4. Passer au journal l’écriture comptable du :
- 01/04/N
- 31/12/N
- 01/01/N+1
- 31/03/N+1
- 01/04/N+1

Correction
Le taux réel = 200x0,12/240=10%
Annuité = 20.000x240x0,10/(1-1,10^-5)=1.266.227,908
Le tableau de remboursement
Années Obligations Obligations Intérêts 12% Amortissements Annuités
vivantes amorties
1 20.000 3.276 20.000x240x10% 3.276x240=786.24 1.266.240
=480.000 0
2 16.724 3.604 16.724x240x10% 864.960 1.266.336
=401.376
3 13.120 3.964 13.120x240x10% 591.360 1.266.240
=314.880
4 9.156 4.360 219.744 1.046.400 1.266.144
5 4.796 4.796 115.104 1.151.040 1.266.144
Total - - 1.531.104 4.800.000 -
Aussi : 480.000 = 20.000x200x12%
L’amortissement de l’année 1 = 1.266.277,908-480.000= 786.227,908
Nombre d’obligations amorties = 786.227,908/240=3.275,95 soit 3.276 obligations
L’amortissement de l‘année 2 : 1.266.277,908-401.376= 864.851,908
Le nombre d’obligations amorties = 864.851,908/2403.603,55 soit 3604 obligations
Les écritures comptables
01/04/N

5141 Banque 3.820.000


2130 Prime de remboursement des obligations 900.000
2125 Frais d’émission des emprunts 80.000
1410 Emprunts obligataires 4.800.000
20.000x (195-4)=3.820.000
20.000x(240-195) =900.000
20.000x4=80.000
20.000x240= 4.800.000

01/01/N+1
6311 Intérêts des emprunts et dettes 360.000
4493 Intérêts courus et non échus à payer 360.000
6191 DEA des immobilisations en non valeurs 302.149
28130 Amortissements des primes de remboursements des obligations 282.149
28125 Amortissements des frais d’émission des emprunts 20.000
20.000x240x10%x9/12=360.000
900.000x480.000/1.531.104=282.149

01/01/N+1
4493 Intérêts courus et non échus à payer 360.000
6311 Intérêts des emprunts et dettes 360.000

31/03/N+1
1410 Emprunts obligataires 487.240
6311 Intérêts des emprunts et dettes 480.000
4484 Obligations échues à rembourser 786.240
4485 Obligations coupons à payer 480.000

01/01/N+1
4484 Obligations échues à rembourser 786.240
4485 Obligations coupons à payer 480.000
5141 Banque 1.266.240

II. Les emprunts indivis en monnaie étrangère


Le 01/10/N : La société ABC a contracté un emprunt bancaire auprès d’une banque française pour
90.000 euro (1€=9,50dh) remboursable par amortissement constant au taux de 9% l’an, le
remboursement aura lieu chaque début octobre par virement bancaire le
Le 31/12/N : (1€=9,64dh)
Le 01/04/N+1 : (1€=9,78dh)
Le 31/12/N+1 : (1€=9,58dh)
Le 01/04/N+2 : (1€=9,29dh)
TAF
1. Etablir le tableau de remboursement
2. Passer au journal l’écriture comptable du :
- 01/10/N
- 31/12/N
- 01/01/N+1
- 31/03/N+1
Correction

Le tableau de remboursement

Années CRD Intérêts 9% Amortissements Annuités


1 90.000 8.100 18.000 26.100
2 72.000 6.480 18.000 24.480
3 54.000 4.860 18.000 22.860
4 36.000 3.240 18.000 21.240
5 18.000 1.620 18.000 19.620

L’écriture comptable

01/10/N
5141 Banque 855.000
1481 Emprunts auprès des établissements de crédit 855.000
90.000x9,50=855.000
31/12/N
6311 Intérêts des emprunts et dettes 19.521
4493 Intérêts courus et non échus à payer 19.521
2720 Augmentations des dettes de financement 12.600
1481 Emprunts auprès des établissements de crédit 12.600
6393 Dotations aux provisions pour risques et charges financières 12.600
1516 Provisions pour perte de change 12.600
90.000x9,64x9%x3/12=19.521
90.000x(9,64-9.50)=12.600
01/01/N+1
4493 Intérêts courus et non échus à payer 19.521
6311 Intérêts des emprunts et dettes 19.521
1418 Emprunts auprès des établissements de crédit 12.600
2720 Augmentations des dettes de financement 12.600
01/10/N+1
1481 Emprunts auprès des établissements de crédit 171.000
6311 Intérêts des emprunts et dettes 79.218
6331 Perte de change propre à l’exercice 5.040
5141 Banque 255.258
18.000x9x50=171.000
8.100x9,78=79.218
18.000x(9.78-9.50)=5.040
26.100x9.78=255.258
31/12/N
6311 Intérêts des emprunts et dettes 15.519,6
4493 Intérêts courus et non échus à payer 15.519,6
2720 Augmentations des dettes de financement 5.760
1481 Emprunts auprès des établissements de crédit 5.760
6393 Provisions pour perte de change 6.840
1516 Reprise sur provisions pour risques et charges financières 6.840

72.000x9,58x9%x3/12=15.519,6
72.000x(9,58-9.50)= 5.760
12.600-5.760=6.840
01/01/N+1
4493 Intérêts courus et non échus à payer 15.519,6
6311 Intérêts des emprunts et dettes 15.519,6
1418 Emprunts auprès des établissements de crédit 5.760
2720 Augmentations des dettes de financement 5.760

01/10/N+1
1481 Emprunts auprès des établissements de crédit 171.000
6311 Intérêts des emprunts et dettes 60.199,2
5141 Banque 227.419,2
Gain de change propre à l’exercice 3.780
18.000x9x50=171.000
6.480x9.29= 60.199,2
24.480x9,29=277.419,2
18.000x(9,50-9,29)

Les régies d’avances et accréditifs


Exemple d’application
Le 01/01/N : La société a remet au chef chantier une somme de 300.000dh en
espèces pour la gestion des dépenses dans un chantier dans une autre ville,
Le 25/09/N : le chef chantier a ramené les dépenses détaillées et ventilées comme
suit :
- Achat de matière première : 35.000dh HT (TVA 20%) payée en espèces
- Salaires des ouvriers : 60.000dh payés en espèces
- Frais de transport du personnel : 24.000dh HT TVA 14% en espèces
- Carburant pour les véhicules lourde : 72.000dh HT tva 14%
- Le reste a été remis en caisse de la société
TAF : Passer au journal les écritures du 01/01/N et du 25/09/N

Correction
01/01/N
5165 Régies d’avances et accréditifs 300.000
5161 Caisse 300.000

25/09/N
6121 Achats de matières premières 35.000
6122 Achats de combustibles 72.000
3 Transports du personnel 24.000
6142 Rémunérations du personnel 60.000
1 Etat TVA récupérable sur charges 20.440
6171 Caisse 88.560
3455 5165 Régies d’avances et accréditifs 300.000
2
5161