Sie sind auf Seite 1von 86

Introduction à

l’analyse quantitative
6 mars 2012

1
Notes générales
• Le webinaire sera enregistré et sera publié sur le site
Web du Centre à titre de ressource éducative
• Les diapositives ont été envoyées aux participants
• Connectez-vous à l’aide d’un téléphone à chaque fois
que cela est possible pour une qualité de son optimale
• Nous mettons du personnel à votre disposition en ligne
pour vous aider à régler toute difficulté technique
• Un court questionnaire d’évaluation vous sera envoyé à
la fin du webinaire.

2
Notes générales
Questions :
• Le webinaire sera suivi d’une période de
questions et réponses, toutefois on vous
encourage à poser des questions tout au
long de la présentation

• Les questions peuvent être posées par voie


électronique ou oralement. Les précisions
sur ce processus seront fournies à la fin du
webinaire.

3
Qu'est-ce que le Centre?
Vision Mission
Assurer aux enfants et Nous rassemblons les
aux adolescents une gens et les
santé mentale et un bien- connaissances pour
être optimaux. accroître la qualité et
l’efficacité des services
de santé mentale pour le
bien des enfants et des
adolescents ainsi que de
leur famille et des
personnes qui s’en
occupent.

44
Quelle est la raison d’être du Centre?
Le plan énonce trois grandes priorités stratégiques :
Premier objectif
Favoriser une culture d’apprentissage organisationnel qui
aiderait les organismes à exploiter les données probantes
pour améliorer les résultats de la clientèle

Deuxième objectif
Établir des partenariats renforçant les capacités dans les
services en santé mentale

Troisième objectif
Être un véritable organisme apprenant et donner l’exemple

55
Le Centre s’attèle à
• Renforcer la capacité des organismes pour
déterminer les enjeux et les solutions pour améliorer
les résultats en regard de la santé mentale pour les
enfants et les adolescents
• Améliorer la communication et la collaboration au
sein de la communauté œuvrant en santé mentale
pour les enfants et les adolescents
• Soutenir l’application, la mise en œuvre et
l’évaluation des pratiques éclairées par les données
probantes
• Faciliter l’apprentissage organisationnel

6
Définition d’un organisme apprenant
• Crée une culture d’apprentissage
• Soutient le professionnalisme, le développement du
leadership et l’apprentissage continu
• Est prêt à prendre des risques
• Apprend à travers son expérience
• Partage de nouvelles connaissances pour
encourager une amélioration continue

7
Le périple de l’apprentissage

Tenez-vous
prêt

Racontez Découvrez
votre ce qui
Le périple
histoire fonctionne
de
l’apprentissage

Passez à Évaluez et
l’action réfléchissez

8
Présentatrice
Marie-Josée Emard
Associée de recherche
Centre d’excellence de l’Ontario en
santé mentale des enfants et des
adolescents

10
Objectifs de la présentation
1. Introduction

2. Préparation à l’analyse des données

3. Analyses de base
 Statistiques descriptives
 Statistiques inférentielles

4. Présentation de Rhonda Couch


 Développer une base de données dans Excel et
SPSS
 Créer des graphiques dans Excel

11
1. Introduction
Pour quelles raisons devons-nous connaître les
principes de base des statistiques quantitatives ?
 Afin de mettre au point et comprendre les données
provenant des bases de données des clients qui
peuvent être utilisées :
• Pour nous aider dans les choix de planification du traitement
au plan du programme et au plan individuel
• Pour réaliser des évaluations de programme
• Pour veiller à rendre des comptes aux clients, aux
gestionnaires et aux bailleurs de fonds.

12
Introduction
Que sont les données quantitatives?
 Des données qui se présentent sous forme
numérique. Par exemple:
• Réponses données en fonction d’une échelle d’évaluation
(p.ex., CAFAS [0,10,20,30], CANS [0,1.2.3])
• Résultats à un test standardisé
(p.ex., BCFPI, CBCL [Score t de 70])
• Fréquence, durée ou longueur de quelque chose
(p.ex., enfant participant à 5 sessions SNAP de groupe)
• Données qualitatives codées quantitativement
(p.ex., on demande à l’enfant le sport qu’il préfère et le
nombre de sports qu’il préfère sont extraits et ajoutés en
tant que données quantitatives sous la variable sports)

13
Introduction
Quelles sont les différentes échelles de mesure ?
 Échelle nominale (catégorisation)
• Classes sans ordre particulier
 Échelle ordinale
• Classes suivant un ordre particulier, mais les rangs ne sont pas
divisés également
 Échelle d’intervalle
• Réponses classées selon un ordre particulier; écarts égaux
 Échelle de rapport
• L’échelle de mesure de la variable possède un zéro absolu

Remarque. Dans SPSS, les données d’intervalle et de rapport sont considérées comme des
« échelles » et les données nominales et ordinales ont leurs propres catégories.

14
2. Préparation à l’analyse des données
 Quelle(s) base(s) de données êtes-vous à même
d’utiliser ?
• p.ex., Excel, Access, SPSS.
• Les données peuvent être exportées, copiées et collées ou
directement saisies dans ces bases de données.

 Quelles sont les ressources disponibles au sein de


votre organisme? (et la durabilité de ces ressources)
pour saisir, coder, nettoyer, modifier, analyser et
interpréter les données :
 p.ex., statisticien, clinicien ayant de l’expérience ou portant un intérêt
pour le traitement des données.

15
Préparation à l’analyse des données
 Quelles sont les options quant à l’exportation dans la
base de données ?
• p.ex., les exportations du CAFAS dans Excel, les exportations du
BCFPI dans Access, etc.

 Quelle information voulez-vous extraire de ces


données?
• Données descriptives, différences pré/post traitement, création de
graphiques, analyse de données complexes, etc.

16
Préparation à l’analyse des données
 Quelles mesures utilisez-vous dans votre
organisme pour extraire les données?
• Questionnaires standardisés
• CAFAS, BCFPI, CANS, EARL,GAIN, questionnaire sur
les points forts et les points faibles, CBCL, YSR, TRF,
PSI, etc.

• Questionnaires non standardisés


• Satisfaction de l’organisme, données démographiques
relatives à l’organisme, données issues du programme
clinique (p.ex., l’intensité du service SNAP).

17
Préparation à l’analyse des données
 Entrée des données et examen préliminaire :
• Vérifier l’exactitude des données
• Encoder les données
• Saisir les données
• Nettoyer les données et vérifier que les données ont
été bien saisies
• Rectifier les données (au besoin)

18
3. Analyses de base
 Statistiques descriptives :
• Décrivent ce que les données représentent
• Distribution statistique, mesures de tendance centrale,
mesures de dispersion

 Statistiques inférentielles :
• Permettent de tirer des conclusions au sujet d’une
population en se fondant sur les données se rapportant
à l’échantillon étudié
• Test t pour échantillons indépendants
• Test t pour échantillons appariés (pairés)
• Analyses plus sophistiquées: ANOVA, régressions, etc.

19
Statistiques descriptives
 Distribution :
• Distribution de fréquence
• Énumération de toutes les valeurs ou regroupement
des données par catégories
• Nombres ou pourcentages

 Mesures de tendance centrale :


• Moyenne (moyenne des données)
• Médiane (donnée du milieu)
• Mode (donnée la plus fréquente)

20
Statistiques descriptives
 Dispersion :
• Étendue
◦ Dispersion des valeurs : différence entre la valeur la plus
élevée et la moins élevée
• Écart-type
◦ Dispersion des valeurs : distance par rapport à la moyenne
• Variance
◦ Fournit les mêmes renseignements que l’écart-type, mais
présentés dans une unité de mesure autre que celle des
données brutes

21
Statistiques descriptives : exemple (Excel)
 Exemple d’un fichier de données (Excel)

22
Statistiques descriptives : exemple (Excel)

23
Statistiques descriptives : exemple (SPSS)
 Exemple d’un fichier de données (SPSS)

24
Statistiques descriptives : exemple (SPSS)

25
Statistiques descriptives : exemple (SPSS)

26
Statistiques descriptives : exemple (SPSS)

27
Statistiques inférentielles
 Test t pour échantillons indépendants :
• Deux échantillons indépendants l’un de l’autre.
• Test pour déterminer la différence entre la moyenne
de deux échantillons.

 Test t pour échantillons appariés :


• Il existe un lien entre les échantillons.
• Le test t permet de comparer la moyenne de deux
populations.

28
Statistiques inférentielles
 Test t pour échantillons indépendants - exemple:
• Supposons que des adolescents atteints d’un trouble
d’anxiété généralisé sont assignés de façon aléatoire
à un groupe témoin ou à un groupe de traitement.
• Les participants du groupe témoin reçoivent à lire un
livre de croissance personnelle et ceux du groupe de
traitement ont droit à 12 séances de thérapie
cognitivo-comportementale qui devrait diminuer leur
anxiété.
• Au bout de trois mois, on utilise le test t pour
échantillons indépendants pour comparer le niveau
d’anxiété des deux groupes.
• Chaque participant est évalué une fois et fait partie
d’un seul groupe.

29
Statistiques inférentielles
 Test t pour échantillons appariés - exemple :
• Dans une étude sur le trouble d’anxiété généralisé,
tous les adolescents ayant fait l’objet d’un tel
diagnostic sont évalués avant l’intervention en
thérapie cognitivo-comportementale et après celle-ci.

30
Test t pour échantillons indépendants :
exemple (Excel)
 Installer Macros complémentaires : Outils  Macros
complémentaires  Utilitaire d’analyse  OK

31
Test t pour échantillons indépendants :
exemple (Excel)
 Dans Excel : Outils  Utilitaire d’analyse  Test
d’égalité des espérances : deux observations de
variances différentes  OK

32
Test t pour échantillons indépendants :
exemple (Excel)
1. Cliquer sur l’icône de la feuille de calcul dans la boîte
de la variable 1
2. Mettre la première colonne
en surbrillance (ne pas inclure
le nom du traitement)
3. Cliquer de nouveau sur
l’icône de la feuille de calcul
4. Répéter les étapes précédentes pour la variable 2 en
mettant la deuxième colonne en surbrillance  OK

33
Test t pour échantillons indépendants :
exemple (Excel)
 Résultats : examiner les deux moyennes et la
signification (valeur p)

34
Test t pour échantillons indépendants :
exemple (SPSS)
 Les données tirées du même
exemple sont traitées de façon
différente dans la base de
données SPSS.
 Tous les résultats sont dans la
première colonne, la seconde
indiquant à quel groupe
appartient le participant ayant
obtenu ce résultat.
(c.-à-d. 1 = groupe témoin; 2 =
groupe de traitement)

35
Test t pour échantillons indépendants :
exemple (SPSS)
 Pour attribuer un code à chaque groupe : Variable
View  Values

36
Test t pour échantillons indépendants :
exemple (SPSS)
 Dans SPSS : Analyze  Compare Means 
Independent-Samples T Test
 Une boîte de dialogue
s’affichera.
 Sélectionner la variable
dépendante (Anxiety
Scores) et déplacer vers
la case Test Variable(s)
 Sélectionner la variable
indépendante (Group) et
déplacer vers la case
Grouping Variable

37
Test t pour échantillons indépendants :
exemple (SPSS)
 Cliquer sur Define Groups pour attribuer un code aux
groupes qui seront comparés
 Continue  OK

38
Test t pour échantillons indépendants :
exemple (SPSS)
 Résultat du traitement des données dans SPSS
 Sig. (bilatérale) correspond à la valeur p

39
Test t pour échantillons indépendants :
conclusion
 Interprétation des résultats :
• Moyenne des résultats (anxiété) du groupe témoin =
24,4
• Moyenne des résultats (anxiété) du groupe de
traitement = 17,5
• Valeur p = 0,0001 (ou < 0,05)

 Les résultats révèlent que le taux moyen d’anxiété


était significativement moins élevé chez les
participants du groupe de traitement bénéficiant de
la thérapie cognitivo-comportementale.

40
Test t pour échantillons appariés :
exemple (Excel)
 Outils  Utilitaire d’analyse  Test d’égalité des
espérances : observations pairées

41
Test pour échantillons appariés :
exemple (Excel)
1. Cliquer sur l’icône de la feuille de calcul dans la boîte de
la variable 1
2. Mettre les résultats de la
première colonne (résultats
avant l’intervention) en
surbrillance
3. Cliquer de nouveau sur
l’icône de la feuille de
calcul
4. Répéter les étapes précédentes pour la variable 2 en
mettant la deuxième colonne (résultats avant
l’intervention) en surbrillance

42
Test pour échantillons appariés :
exemple (Excel)
 Résultats : examiner les moyennes et la
signification (valeur p)

43
Test pour échantillons appariés :
exemple (SPSS)
 Analyze  Compare Means  Paired-Samples T
Test

44
Test pour échantillons appariés :
exemple (SPSS)
 Sélectionner les variables qui seront comparées et
cliquer sur la flèche pour qu’elles soient déplacées
dans la case Paired Variables  OK

45
Test pour échantillons appariés :
exemple (SPSS)
 Résultat du traitement des données dans SPSS
 Sig. (bilatérale) correspond à la valeur p

46
Test pour échantillons appariés :
conclusion
 Interprétation des résultats :
• Moyenne des résultats avant l’intervention = 39,6
• Moyenne des résultats après l’intervention = 28,6
• Valeur p = 0,004 (ou < 0,05)

 Les résultats révèlent que le taux moyen d’anxiété


était significativement moins élevé chez les
participants APRÈS la thérapie cognitivo-
comportementale qu’AVANT celle-ci.

47
Présentatrice invitée
Rhonda Couch, M.Sc.
Agent de liaison de la communauté et en matière
d’éducation
Hospital for Sick Children
Aperçu :
Mettre au point une base de
données Excel
Créer des variables

Exporter d’Access vers Excel

Exporter du SPSS vers Excel


Aperçu : mettre au point une base de
données Excel

Ouvrez Excel et créez un nom pour le fichier (p.ex., 
nom de l’organisme) et cliquez sur l’emplacement où 
vous souhaitez sauvegarder votre fichier (p.ex., Mes 
documents)

50
Aperçu : mettre au point une base de
données Excel
Créer des noms de variables :  Double‐cliquez sur la case qui se trouve dans 
la première rangée dans le fichier Excel. Saisissez les noms des variables 
(utilisez uniquement 8 caractères en vue d’assurer leur compatibilité avec le 
SPSS). Entrez les données sous la variable qui vous intéresse.

Assurez‐vous d’avoir 
un numéro 
d’identification pour 
chaque jeune. 

Il y a des feuilles de travail dans le fichier Excel au cas où vous souhaitez  avoir 
plus d’une base de données ( p. ex., résidentiel, portée). Il vous est recommandé 
de créer une base de données pour chaque programme, et pour chaque source 
de données (p. ex., CAFAS : voir la page 6), qui peut être fusionnée à tout 
moment avec une base de données du programme ou une base de données de 
l’organisme. Vous créez le nom de la feuille de travail en double‐cliquant sur 
l’onglet du bas (ou en utilisant le clic droit), puis cliquez sur renommer et entrez 
le nom souhaité (p .ex., résidentiel)

51
Aperçu : mettre au point une base de
données Excel
CHILD ADOLESCENT STRENGTHS 
& NEEDS SURVEY (CANS) SANTÉ 
MENTALE  MSEJ EF1 EF2 EFTotal ER1

Feuille de codage
CODE DE LA VARIABLE  NOM DE LA VARIABLE
0 = pas de données probantes; 1 =
surveiller/prévenir; 2 = agir; 3 = agir Exemple de données disponibles dans le CAFAS. A élaboré une
Fonctions exécutives maintenant/intensif série de feuilles de travail Excel à partir de nombreux 
EF1 1. Aptitudes en prise de décision
questionnaires utilisés dans le champs de la SMEA (communiquez 
EF2 2. Capacités d’attention
avec moi si vous souhaitez avoir un exemplaire).
EFTotal
La rangée de données en haut de la page peut être copiée et collée 
0 = pas de données probantes; 1 =
besoins minimaux; 2 = besoins modérés; directement dans un fichier Excel ou une fiche technique du SPSS 
Maîtrise des émotions 3 = besoins importants (vous aurez encore besoin de définir l’information relative à la 
ER1 3. Autogestion variable (p. ex., type de données). La feuille de codage en bas des 2 
ER2 4. Instabilité émotive premières colonnes peut être utilisée pour les noms des variables. 
ER3 5. Maîtrise de la colère La feuille de codage est extrêmement importante pour 
ER4 6. Réaction excessive l’interprétation des données.
ERTotal Score ERTotal 
0 = pas de données probantes; 1 =
Aptitudes de souplesse  besoins minimaux; 2 = besoins modérés;
cognitive 3 = besoins importants
CF1 7. Adaptation au changement
CF2 8. Transitions
CFTotal Score CFTotal 
0 = pas de données probantes; 1 =
surveiller/prévenir; 2 = agir; 3 = agir
Aptitudes sociales maintenant/intensif
SS1 9. Fonctionnement social
SS2 10. Établissement de relations
52
SS3 11 Empathie
Aperçu : mettre au point une base de
données Excel
Exporter d’Access vers
Excel
Ouvrez le tableau Access, cliquez sur exporter

53
Aperçu : mettre au point une base de
données Excel
Sélectionnez Excel comme type de fichier.
Créez un nouveau nom pour le fichier Excel (p. ex., 
Organisme 1), sélectionnez l’emplacement (p. ex., 
bureau).
Cliquez sur Exporter tout.
Le nouveau fichier d’Excel se trouvera désormais dans 
le nouvel emplacement

2
54
Aperçu : mettre au point une base de
données Excel

Ouvrez le fichier Excel. Le fichier peut 
également être
copié et collé, mais le formatage
devra être effectué
à l’avance pour s’assurer que toutes les 
données apparaissent sous les variables. 

3
55
Aperçu : mettre au point une base de
données Excel

Créer une liste


déroulante
des Variables/Valeurs
dans Excel

5
6 56
Aperçu : mettre au point une base de
données Excel

5
7 57
Aperçu : mettre au point une base de
données Excel
Exporter de SPSS vers 
Excel

Ouvrez votre fichier de données dans SPSS. À partir du menu «File », 


sélectionnez l’option « Open »
(ou « Open an existing data source ») et sélectionnez le fichier que vous 
souhaitez convertir.
Sélectionnez « Save as »

58
Aperçu : mettre au point une base de
données Excel
Sélectionnez soit « Excel 97 through 2003 (.xls) » ou « Excel 2007 
(.xlsx) »
à partir de l’option « Save as type » de la liste déroulante au bas de la 
fenêtre
(selon la version qui est appropriée à votre version d’Excel)
Saisissez un nom pour le fichier et cliquez « Save ».

2
59
Aperçu : mettre au point une base de
données Excel

Ouvrez le fichier Excel pour s’assurer 
que vos données ont été converties 
avec succès.

3
60
Aperçu : mettre au point une base de
données Excel
Exporter de CAFAS vers Excel
1. Cliquez sur le bouton de départ.
Sélectionnez Programmes , CAFAS, puis CAFAS 
Export. La fenêtre principale d’exportation de CAFAS 
apparaîtra. (Si vous n’avez pas cette caractéristique 
sur votre ordinateur, vous pourrez la trouver sur 
l’ordinateur serveur.)
Une fois que vous avez accédé à la fenêtre d’exportation, 
cliquez sur la croix verte et l’icône correspondant à 
l’entonnoir sur la barre des tâches en haut de la 
fenêtre d’exportation. La boîte Select Agency/Site 
apparaîtra.
3. Dans la boîte Agency/Site, saisissez admin
4. Le mot de passe est admin.
5. Cliquez sur OK.
Si vous souhaitez personnaliser la sélection de la 
variable selon vos propres besoins :
Sélectionnez vos variables (les variables font référence à  Désélectionnez toutes les variables en cliquant sur 
l’information obtenue sur le client :  vous remarquerez que les  l’icône de la case noire avec trois
boîtes à gauche des lignes turquoises et blanches sont  traits rouges sur le côté sur la barre des tâches.
cochées indiquant que les variables ont été sélectionnées par  Vous pouvez alors cliquer pour sélectionner 
défaut. seulement les variables que vous souhaitez
exporter.
61
Aperçu : mettre au point une base de
données Excel
6. La fenêtre Export Query Filter de CAFAS apparaîtra.

7. Sélectionnez vos filtres. Voici un exemple : dans Case Status 


dans le coin en haut à gauche, sélectionnez Both. Dans la boîte 
Agency/Site en bas, sélectionnez tous les sites contenant les 
fichiers des clients que vous souhaitez examiner (faites attention à 
ne pas inclure vos sites de formation ou indésirables à moins que 
vous n’ayez une raison en particulier de le faire). Au coin droit en 
haut de la page, cliquez sur All Matching Cases .
La fenêtre Export Query Filter se fermera et une ligne de filtre 
apparaîtra dans la boîte blanche ouverte dans la fenêtre 
d’exportation du CAFAS.

8. Vous serez alors redirigé  vers la fenêtre principale d’exportation 
du CAFAS, Cliquez sur le symbole en forme d’éclair jaune.
Un message apparaîtra, avec le chemin d’accès, à l’emplacement 
des données exportées (C file
Program Files, CAFAS)

62
Aperçu : mettre au point une base de
données Excel
Exporter à partir d’autres bases de données

• Chaque base de données aura ses propres


règles relatives à l’exportation.
• Veuillez consulter les instructions des fournisseurs de
bases de données respectifs : p.ex., BCFPI, KIDS,
ADM (CBCL), PSI, etc.

63
Aperçu :
Mettre au point une base de
données SPSS
Exporter d’Excel vers SPSS
Saisir les données
Aperçu : mettre au point une base de
données SPSS
Exporter d’Excel vers
SPSS

Assurez‐vous que vous avez sauvegardé le fichier Excel en 
format classeur. Ouvrez
une base de données SPSS vierge, cliquez sur File, Open, Data

65
Aperçu : mettre au point une base de
données SPSS
Click on file, choose Excel 
as file type. Click Open

66
Aperçu : mettre au point une base de
données SPSS

La première rangée du tableur Excel sera utilisée pour les noms des variables dans Excel.
Sélectionnez la feuille de calcul que vous souhaitez importer. Sélectionnez la plage de 
cellules ou ne rien sélectionner si vous souhaitez importer toutes les cellules, 
cliquez OK.

67
Aperçu : mettre au point une base de
données SPSS

SPSS déterminera le type de données (p.ex., chaîne, nombre, date)


Vous pouvez également copier et coller les données d’Excel vers SPSS,
vous aurez toutefois besoin d’insérer manuellement le type de données avant que
les données n’apparaissent.

68
Aperçu : mettre au point une base de
données SPSS
Saisir les 
données
 Il existe deux manières de saisir les
données, outre leur exportation à partir
d’une autre base de données :

69
Aperçu : mettre au point une base de
données SPSS
Créer des variables dans 
SPSS

Saisir le nom de la variable, le type de variable (p. ex., numérique, date, chaîne), la largeur des 
caractères (habituellement 8),  les décimales, l’étiquette (il est conseillé de remplir cette section 
avec l’étiquette car le nom de la variable ne désigne pas toujours clairement la variable, les  1
éléments manquants (que faire lorsqu’il manque des valeurs), le type de mesure (échelle, 
ordinale, nominale)
70
Aperçu : mettre au point une base de
données SPSS

Double‐cliquez sur var dans la rangée du haut, puis saisissez le 
nom de la variable
Vous pouvez commencer à saisir les données sous chaque 
variable

71
Aperçu : mettre au point une base de
données SPSS
Fusionner des ensembles 
de données dans SPSS

Les deux fichiers doivent avoir une clé d’indexation commune. Il s’agirait d’un identificateur unique pour chaque cas dans 
votre ensemble de données. Les deux fichiers de données devraient fournir des données différentes pour le même 
ensemble de données.
Les clés doivent être triées par ordre croissant pour que le SPSS soit capable de fusionner les fichiers, faites donc en sorte 
que les deux fichiers soient triés par ordre croissant avant de tenter de les fusionner. 72
Aperçu :mettre au point une base de
données SPSS
Ouvrez le premier fichier que vous souhaitez fusionner.
Tout juste sous l’option
«Merge Files » dans le menu « Data », sélectionnez « Add
Variables ».
Sélectionnez le fichier que vous souhaitez fusionner

77
Aperçu :mettre au point une base de
données SPSS

4
Si les deux clés ont le même nom, il apparaîtra dans la liste des variables exclues. Il 
s’agira de la variable utilisée pour faire concorder les cas. Si les variables clés ont des 
noms différents dans chaque fichier, renommez‐les afin qu’ils soient semblables.
Sélectionnez la variable clé à partir de la liste des variables exclues, cliquez sur la flèche 
à gauche de la boîte de la variable clé. Assurez‐vous d’avoir saisi toutes les variables que 
vous voulez faire concorder dans le « New Working Data File ».

74
Aperçu :mettre au point une base de
données SPSS

Le fait d’avoir cliqué sur le bouton de la flèche gauche lors de l’étape précédente devrait avoir 
transféré la variable clé dans la boîte à liste des « Key Variables ». Vous devriez également remarquer 
que votre variable clé ne figure plus dans la boîte à liste « New Working Data File ». Un (*) figurera à 
côté des éléments dans la boîte à liste « New Working Data File » s’ils étaient dans votre premier 
fichier de données et un (+) à côté de ceux qui ont été ajoutés à partir de votre fichier de données 
importé. Si vous ne souhaitez pas ajouter de variables à votre nouvel ensemble de données, 
sélectionnez‐les dans la boîte à liste « New Working Data File » et cliquez sur le bouton de la flèche 
de droite entre les boîtes à liste «Excluded Variable » et «New Working Data File ». Une fois que 
tout est en ordre, cliquez sur le bouton OK. 
75
Aperçu :mettre au point une base de
données SPSS
Les variables des deux fichiers seront fusionnées 
dans un nouveau fichier. 

76
Aperçu :
Créer des graphiques
Excel
Aperçu : créer des graphiques dans
Excel
• Insérez les chiffres de
la manière qui vous
convient
• Surlignez l’ensemble
du tableau
• Cliquez sur l’image
du graphique sur la
barre à outils.

78
Aperçu : créer des graphiques dans
Excel Cliquez sur le type de graphique que vous
voulez
(dans l’exemple, j’ai utilisé le type avec des
colonnes). Cliquez sur « Next ».

79
Aperçu : créer des graphiques dans
Excel
Étant donné que vous avez déjà surligné la plus grande
partie du graphique, il vous reste peu à faire.
Toutefois, vous aurez peut-être besoin de surligner
chaque ensemble de données,
dans un premier temps en ajoutant des ensembles puis
en surlignant.
Cliquez sur « Suivant ».

80
Aperçu : créer des graphiques dans
Excel
Vous avez le choix d’ajouter des données dans les
champs « titres », « axes », « quadrillage »,
«légende », « étiquette des données », « table des
données ». Cliquez sur « Suivant ».

81
Aperçu : créer des graphiques dans
Excel
Décidez si vous le voulez sous un
format de diagramme
ou dans un tableur Excel.
J’utilise généralement le diagramme.
Cliquez sur « Terminer »

82
Aperçu : créer des graphiques dans
Excel

Vous verrez le diagramme apparaître dans une


nouvelle feuille de données.
Vous pouvez la renommer au bas de la page en
cliquant avec le bouton droit.

6
83
Des questions ?

84
Prochains webinaires

Assessing program readiness for evaluation


Elizabeth McGee et Purnima Sundar
Le 20 mars à 13 h

Déterminer si un programme est prêt à être évalué


Marie-Josée Emard
Le 22 mars 2012 à 13 h

85
Avant de nous quitter...
Si vous pouviez prendre le temps de
remplir notre court questionnaire,
vos réponses nous permettront de guider
l’orientation des webinaires futurs.

Merci !

86
Pour plus d’information

Marie-Josée Emard, Ph.D.


Associée de recherche
mjemard@cheo.on.ca
613-737-7600 poste 3485

Rhonda Couch, MSc


Agent de liaison de la communauté et en matière
d’éducation
Hospital for Sick Children
rhonda.couch@sickkids.ca

87