You are on page 1of 6

Cours 2

L’inégale répartition des richesses sur la Terre

Pourquoi existe-il une planète riche et une planète pauvre?

(Page 34)

Cartes (pages 20 et 21):

Carte 1: Le revenu national brut (RNB) par habitant. Le RNB est calculé chaque
année en divisant la valeur des richesses produites dan son pays par le nombre de
ses habitants. La moyenne mondiale est légèrement supérieure à 5000 dollars.

Carte 2: L’IDH: indicateur de développement humain. Cet indicateur est calculé


chaque année par le PNUD (Programme des Nations Unies pour le
Développement), à partir de quatre indicateurs:

 le revenu national brut par habitant (RNB)


 l’espérance de vie à la naissance
 le taux d’alphabétisation des adultes
 le taux de scolarisation

VOCABULAIRE

Développement : progrès techniques, économiques, sociaux, suffisamment importants


et continus pour permettre l’amélioration durable des conditions de vie pour une
grande majorité de la population.

Espérance de vie : indicateur démographique qui mesure la durée probable


d’existence d’un être humain, en fonction des conditions d’existence de la population
dans laquelle il naît.

Mortalité infantile : nombre de décès des enfants nés vivants avant qu’ils aient atteint
l’âge de 1 an.
1. La domination du Nord

 L’Union européenne, les États-Unis, la Canada, le Japon, Israël, la Corée du


Sud, Taiwan et Singapour, ainsi que l’Islande, la Norvège, la Suisse, l’Australie
et la Nouvelle Zélande forment le groupe des pays développés, le Nord.
Avec 15% des habitants de la planète, le Nord produit le 78% de la richesse
mondiale et domine l’économie mondiale grâce à sa puissance financière, sa
technologie, sa recherche et ses grandes entreprises.
 L’avance de L’Europe est ancienne et son développement s’est affirmé dès le
XVIIIe siècle, appuyé sur une forte croissance démographique, l’urbanisation…
L’Europe a bénéficié des vastes ressources de son empire colonial…

2. Le développement du Sud et ses limites

 Un habitant sur cinq… vit avec moins de 1 dollar par jour et la moitié avec
moins de 2 dollars. Cependant, la situation globale du Sud s’est améliorée
depuis 1950, avec une part plus importante dans la production mondiale de
richesses. Une meilleure alimentation, des progrès en matière d’hygiène et

2
de santé ont permis de réduire la mortalité infantile et d’allonger l’espérance
de vie…
 Mais l’énorme croissance de la population de ces pays, qui a été multipliée
par plus de 3 depuis 1950, a freiné le décollage économique et social.
D’autres facteurs ont aussi entravé le développement (guerres de
décolonisation et guerres civiles après les indépendances)…

3. Des divisions dans les deux blocs

 Nord et Sud ne sont pas des ensembles homogènes et de fortes inégalités


de richesse s’observent dans chaque bloc et à l’intérieur même des pays qui
les composent… Dans chacun de ces ensembles, on observe d’importants
contrastes entre les régions et entre les catégories sociales : 10 % de la
population de ces pays est considérée comme vivant au-dessous du seuil de
pauvreté.

(Page 36)

ÉTUDE DE CAS

Cinq nouveaux États en Asie centrale

En 1991, l’éclatement de l’URSS, Union des Républiques Socialistes Soviétiques, a


donné naissance à 15 nouveaux États. Cinq d’entre eux, le Kazakhstan, le
3
Kirghizistan, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Turkménistan son situés en Asie
centrale et leur indépendance a donné naissance à des milliers de kilomètres de
nouvelles frontières internationales.

Document 1 Une situation préoccupante après les indépendances

… Les nouveaux États sont confrontés à la désintégration du système économique


et la croissance des inégalités sociales… L’inégale redistribution des richesses accroît
le mécontentement de la population et alimente la radicalisation des forces
politiques.

Les proclamations des indépendances affirmant la nécessité de la démocratie, sont


restées lettre morte et ce sont des régimes autocratiques 1 qui contrôlent le pouvoir
et empêchent l’opposition de s’exprimer. L’État fonctionne sur la base d’un système
clientéliste, autour d’une communauté restreinte, familiale, clanique, locale ou
régionale.

Document 2 Les cinq nouveaux États : principaux indicateurs

Taux de
Revenu
croissance
Superficie en Population en national brut
naturelle de la
Km2 millions d’hab. par hab. en
population, en
dollars
%
Kazakhstan 2 720 000 15 0,7 1510
Kirghizistan 200 000 5 1,5 290
Ouzbékistan 450 000 26 1,6 450
Tadjikistan 150 000 7 1,8 180
Turkménistan 500 000 6 1,6 1200

1
Système politique où l’autorité absolue appartient à un seul dirigeant.
4
Document 4 La vallée de la Ferghana : une zone de tensions géopolitiques

… la vallée de la Ferghana est une oasis fertile de 22 000 km 2, dans laquelle vit la
cinquième de toute la population d’Asie centrale. L’Islam donne une unité religieuse
à cette région, mais elle est divisée politiquement entre l’Ouzbékistan, le Kirghizistan
te le Tadjikistan… tensions multiples : oppositions ethniques, querelles pour l’eau et
le partage des terres, trafic d’armes et de drogues…

ÉTUDE DE CAS

France-Espagne : effacer la frontière des Pyrénées

Fixée sur la chaîne des Pyrénées en 1659, la frontière entre la France et l’Espagne fut
longtemps une barrière entre les deux pays qui ont entretenu des relations
conflictuelles jusqu’à une période récente. Aujourd’hui, dans le cadre de l’Union
européenne, les régions frontalières ont engagé une coopération pour transformer
les Pyrénées en interface, zone dynamique de contacts et d’échange entre deux
espaces.

Document 2 Une frontière peu active

… Sa topographie2 montagneuse la rend très hermétique, à l’exception d’une zone


centrale, à la hauteur de la principauté d’Andorre, et des deux bandes côtières,
basque et catalane… On estime à environ 2 000 le nombre d’espagnols se rendant
quotidiennement au pays basque français pour y travailler, et à quelques centaines
les Français faisant le chemin inverse.

2
Forme et disposition du relief.
5
Document 5 Une coopération qui s’accélère (Page 39)

Pour Midi-Pyrénées et l’Aragon, un dossier incontournable sera celui du


désenclavement3 et de l’ouverture en direction de la Méditerranée. Pour
Languedoc-Roussillon et Catalogne, il s’agira de mettre en avant les aménagements
nécessaires en vue de l’ouverture de la ligne TGV Montpellier-Perpignan-Barcelone.
Une autre ligne TGV, Bordeaux-Toulouse-Perpignan-Barcelone, permettrait des
liens transversaux et fera probablement partie de l’ordre du jour eurorégional.

3
Ouverture vers l’extérieur grâce au développement des transports.
6