Sie sind auf Seite 1von 15

VIEL David – Le 15 10 2018

1789-2019, un temps où le capitalisme était Roi


(… une raison d’être ou une marotte)

Le lien (pouvoir)

Pour être,
il faut être deux.
Et pour ça,
il faut une histoire
c’est à dire passer par l’objet
non pour le réaliser ça,
mais belle et bien
pouvoir « tirer la couverture » sur « soi » (être « roi »/ «reine »
ou jouer à ça)
pour le « pouvoir » (plaisir).
Une histoire aura ainsi raison d’un sentiment encore en pensée,
d’une personne encore «en vie »
pour renforcer le sort (je)
de celui ou de celle (en fonction du genre)
qui ne sera pas critique à ce sujet,
afin de pouvoir réellement !
Sortir personnellement de l’ordinaire (manquer de rien ; avoir cette influence là, attente là)
à condition que ceux qui sont conquis
ou dans son ombre (« conquis », « à l’arrêt » et/ou « fini »)
le lui permet sinon pareil,
c’en est « fini » de son sentiment
(après avoir été pourtant super « bien »
ou « content » de son sort).

Tout sentiment en pensée,


« avance »
« avancera »
en fonction de ce qui lui permettra le monde.

Il se figure ainsi ça,


le monde
et par extension la vie.
Non pour le réaliser ça,
mais belle et bien le « pouvoir ».
Pour avoir + (un pouvoir)
et non – (un manque).

Tout en considérant
que quoi qu’il aura, il le perdra.
Non parce que c’est « mauvais » (un sentiment en pensée, le pensera pour continuer à le pouvoir et/
ou devenir réellement comme ça)
mais belle et bien pour réfléchir à ça ;
au sens et au fait d’être sur « terre » (mortel en l’état

David VIEL – LE 15 10 2018


ou de fait ; en l’espèce).
Et ça, ça dérange tout sentiment encore en pensée
ou toute personne encore « en vie » ,
raison pour laquelle il fera les choses pour être réellement « bien ».
Et apprendre alors, qu’au final !
Il y a belle et bien une « mort »,
une fin à son sujet (quel que soit l’objet
qui aura raison de lui,
pour continuer à le « pouvoir »).
Il y aura ainsi un « bug » ! Avec le temps.
Car ça ne collera pas avec ce qu’il a appris (« compris »)
et/ou fait (« réalisé », « permis »)
c’est à dire avec son sentiment (enfin ce qu’il en reste !)
d’être « responsable »
« honnête »,
et/ou « meilleur » que les autres.
Le propre d’être réellement « monté » (et d’avoir été « récompensé » pour ça !)
voire être vraiment au « centre »
c’est à dire être à l’Origine d’une histoire,
pour réellement le « pouvoir » (le « croire »
ou avoir concrètement cette influence là,
sur les autres).
Sans avoir ça à travers l’histoire
qui a raison du monde,
impossible de le « pouvoir » (de ressortir de ce qui sera concrètement son sentiment et/ou son sort ;
sentiment d’être « mal » et/ou de ne pas exister).
Et c’est le Groupe (ce Groupe)
qui a ça,
au « jour » d’aujourd’hui.

Ils font ainsi ça,


sans voir le mal,
mais belle et bien un intérêt
pour continuer à le « pouvoir » ;
et ainsi à le permettre …

Faire ça,
cela revient à « prendre » la main (et/ou à « s’étendre »)
c’est à dire à ne pas avoir saisi ça
pour le faire (permettre !).

Ne pas le faire,
rendrait dingue,
et/ou névrosé (en fait et de fait) ;
du fait que ça revient concrètement à être sans RIEN
ou à ne rien faire de sa vie (à avoir un « problème »).
Mais en le saisissant ça (traversant)
ça deviendrait au contraire ! CLAIR (ça s’éclaircirait pour le traverser
et non alors être là, pour le permettre !).
Et se découvrir alors,
sous un autre jour ;

David VIEL – LE 15 10 2018


ou ne plus avoir besoin de passer par le monde (et/ou l’objet)
c’est à dire de se figurer encore ça (la vie)
pour continuer à le « pouvoir »
ou à ne pas perdre la main.

Dans ce sens !
Si le monde leur échappe (quel que soit le sentiment !)
c’est « mort ». C’en est fini de lui (de son sentiment d’être « bien »
et/ou d’exister en tant que personne).
Sa « force »
sa « confiance »
son « assurance » provient de la base (de ça à travers l’histoire dont le sentiment est
« responsable »).
Donc si ça (les autres) lui échappe (ne lui revient pas)
c’est mort de son sentiment d’être « bien »
et/ou d’exister !! D’être + qu’une personne,
et non personne.

Cette culture du « résultat »


qui vient des cette mentalité des « lumières »
est NAZE !!!!
Ça ressemble à rien
et naturellement,
personne a envie à adhérer à ce schéma,
puérile et stérile.
C’est bien le fait d’être « en vie »
ou qu’il faille passer par ça (le monde et/ou cette pression)
qui fait qu’une personne devient comme ça !
Non pour le réaliser (traverser)
mais belle et bien devenir intéressé (capitaliste)
ou ne plus être là « demain » (ce « demain »).

Le système n’élève pas


elle prend la vie ;
le temps et l’énergie de ceux qui naissent (ressortent)
non pour se découvrir,
mais belle et bien profiter,
à ceux qui sont au centre
ou à l’Origine de ce schéma stérile
et puérile (sans avenir).

Je rappelle qu’une « vedette » ...


Ça prend,
ça n’apporte rien.
Ça permet d’être « diverti » (dans l’idée)
et en réalité d’adorer (dans les faits)
c’est à dire de donner sa vie (son temps et son énergie)
pour oublier sa condition
et/ou s’oublier ;
afin de renforcer un mouvement,
qui se nourrit de ça,

David VIEL – LE 15 10 2018


et/ou qui ne dit pas non à ça (au contraire !).
Et surtout qui ne se dévoilera pas
avant d’avoir eu ce qu’ils voulaient (permet et/ou projette).
Pour que ça « passe »
et/ou se « passe »
et non que ce soit du « passé » (« perdu »)
à son sujet.

C’est La condition.

C’est mauvais,
ça pue !
Et ça doit faire « envie » !
Imaginez l’histoire
ou l’influence que ça a sur les gens,
pour le « pouvoir » ;
ou pour continuer à croire en leur histoire (à le « pouvoir »
et non à faire « demi-tour » ;
à changer de mentalité et/ou d’objet).

Il faut que ça leur profite.


Il leur faut adorer
et/ou que les gens adorent
sinon devoir faire,
le « mal » celui qui leur sera nécessaire de faire
pour être encore là « demain » (ce « demain »).

Au sujet de ça,
il s’agit du sort
ou de la « terre »
- qui concentre l’énergie sur son affaire (axe et/ou sa ligne)
- qui concerne la personne sur ce qui la Regarde (fixe)
et/ou
- qui sera concrètement SA vie (ordinaire pour elle et/ou son temps de vie).
Et si le sentiment encore en pensée (ou la personne encore « en vie ») perd ça en cours de vie, alors
c’est la « chute » et ça ne lui reviendra pas comme ça (il ne sera plus là « demain »). Ça lui
échappera ; des choses alors se « passeront » pour renforcer le sort (déplacer des lignes) de ceux qui
ne diront pas non à ça puisque ça marche-rait comme ça !

Ça change la vie ou l’ordinaire (l’Histoire).

Une fois que ça « prend »


un sentiment en pensée
ne pourra pas changer (d’axe) comme ça ;
car il y a du monde autours de « soi » ou une histoire.
Il y a un lien être-avoir,
un sort, un sentiment ou une personne !
Et ainsi une conséquence, une chute (une gravité, une attraction) … « force » 
ou ça à traverser (à saisir le temps d’une vie et quel que soit l’objet et ainsi le monde).
Si ce que le sentiment fait (permet)
ne lui revient pas

David VIEL – LE 15 10 2018


mais belle et bien lui échappe !
Ce ne sera pas pour le réaliser ça
mais belle et bien le « pouvoir » encore + ;
sinon c’en est fini de son sentiment (quel qu’il soit).
Ça lui échappera,
et non alors lui profitera (reviendra).
Et il est encore là !
Pour ça (le « pouvoir »).

Je rappelle que le schéma des « lumières » ...


Ce qui doit forcément prendre,
avoir raison du monde
ou ce que doit forcément faire une personne,
pour « s’en sortir »
pour ressortir en « bien »
et non risquer d’être « stigmatisé »
c’est de se faire un nom et/ou de l’argent !
Sinon elle est déjà morte !
Malgré les « aides »
et autres campagnes de promotions
pour continuer à « aider » les gens (à la posséder
et/ou balader).

Il faut que ça leur profite


et non que ça leur coûte !
Il leur faut adorer
et/ou que les autres adorent (adhèrent)
pour continuer à le « pouvoir ».
Et c’est cette mentalité
qui est censée avoir raison du monde
ou ressembler au gens ! Rassembler, fédérer les gens !!
Une mentalité qui est aujourd’hui en position de « force » ;
de faire la loi et la morale !
Réalisez-le ça,
sinon ça se « passera »
non pour le réaliser
mais belle et bien encore plus leur revenir
pour que ce soit votre vie (ou ordinaire).
Puisque ça ne vous fait rien,
et/ou dit rien (vous ne le réalisez pas ça
tout en étant en vie
et/ou mortel ;
être mortel … Ce qui est en l’état ou en l’espèce,
à mon sens, paranormal).

Rien que le fait de dire Je


ou de ressortir personnellement
est un mystère.
Je n’ai jamais compris
comment un sentiment pouvez passer à côté de ça
ou de lui-même ;

David VIEL – LE 15 10 2018


dans l’idée de faire sa vie,
et au final être là !
Que pour être « bien » personnellement (pour plaire au « lumière » ou à ce schéma stérile et puérile)
sinon être « mal »
ou ressortir comme ne valant RIEN
(faire la preuve de rien « valoir »).

Ce n’est pas une personne


ou un sentiment qui va changer ça.
L’Histoire
ou ce qui ressort comme étant un état de fait (la vie ;
« évident »).

Dans ce monde,
« tu » peux être une pourriture finie,
qu’importe !
Du moment d’avoir de l’argent (et/ou le « bras long » ; un nom)
« tu » n’éprouvera vraiment pas de « mal »
mais au contraire du « bien ».
Celui qui permettra de renforcer un mouvement (un « Groupe »)
qui ne se dévoilera pas (qui ne dira pas son nom)
avant d’avoir eu raison du monde.
Un Groupe qui ne dira pas non à ça,
puisque tout leur sentiment d’être «bien »
voire d’exister pour certains,
en dépens !

Le monde (ça)
ou le sentiment en pensée,
ne peut pas le réaliser (traverser) ?!
Car c’est trop gros,
important
pour eux (pas leur affaire et/ou problème !!).
Tout en étant en vie
ou là,
pour ça ! En fait.
Pour apprendre sur ça … sur ce qui les commande,
sur ce qui les concentre ou cale, leur sentiment encore en pensée.
Des personnes qui devront ainsi faire ce qui a raison d’eux (et non alors, l’avoir réalisé à temps !)
pour être encore là « demain » (le permettre). Dans l’idée d’être « bien », d’être dans la « norme »
voire au « commande » (être « monté » ! Sinon être réellement sans avenir et/ou pris au dépourvu ;
ça leur échappera ou ça ne leur réussirait pas !).
Apprendre sur ça,
et par extension sur « soi » (le temps et l’énergie, que le sentiment encore en pensée … N’a pas ou
plus, d’avenir. Du fait de passer encore par l’objet ou le monde dont il ne ressort pas ou plus ! Sauf
en se vendant pour encore le « pouvoir » ! « Permettre »).

Le temps d’une vie,


d’une existence terrestre,
il y a ça (le ça)
et le « soi »,

David VIEL – LE 15 10 2018


à réaliser.
Est-ce qu’il y a « 106 solutions »
ou moyens pour le réaliser ça (traverser) !

Les gens se permettent tout,


sans qu’il y ait de conséquences.
Pour avoir ça
sans l’être ! Forcément.
Ils ne viendront pas ainsi en paix
ils ne seront pas bien
pour le permettre alors ! (projeter)
Afin de le « pouvoir » (ils seront comme ça ! Sans pouvoir le réaliser … Dire ou penser !).
Et avoir ainsi raison du monde ou cette influence là
ou être là de fait,
pour faire partie,
de cette association de mal-faiteurs
et autres « philanthropes ».

Sans faire partie de ces groupements,


et par extension de ce Groupe,
vous êtes « mort » !
ou sans le « pouvoir » !
« Normalement ».

Tout leur ressort


ou sentiment d’être « bien »
passe par l’objet
ou le monde (dont ils sont « responsables »
et/ou à l’Origine).
Pour continuer à « ressortir »
ou à le « pouvoir »
sinon ça leur échapperait honnêtement,
ou ils seraient réellement sans le pouvoir.
Sauf en insistant dans le sens,
qui a eu raison de leur sentiment (qui leur a plu).
Et être là alors,
non pour le réaliser ça,
mais belle et bien se « perfectionner » dans le sens,
qui leur permettra de se distinguer personnellement ;
pour renforcer le monde (les « murs »)
qui a eu raison de leur sentiment
malgré leur sentiment ou avis à ce sujet.
Pour que ça ne leur échappe pas
mais belle et bien que ça leur « réussisse » personnellement ;
pour encore le « pouvoir ».

Donc si les gens ne sont plus interdit


ou sous le charme,
s’ils prennent concrètement conscience de leur existence ! Ou de ce qui se « passe » concrètement
(de ce qui se moque d’eux, de leur existence !)
alors leur « pouvoir » cesse.

David VIEL – LE 15 10 2018


Ce « pouvoir »,
nécessite que l’objet que leur sentiment projette (permet)
continue à avoir raison du monde (à faire impression)
afin de continuer à ressortir comme étant « responsable » ;
c’est à dire à être au centre (et/ou vraiment « bien » ;
« divin »).
Pour manquer réellement de rien (de fait ! Dans ce monde, ce qui ressort et/ou ce qui est permis !)
sinon ça (les autres ou leur base)
leur échappe.
Et ça, ça leur dit rien
ou ils ne le veulent pas.

Pour ne plus compter alors !


Pour ne plus ressortir
ou le « pouvoir » concrètement !
Tout en sachant que ceux qui ressortent
sont seulement des pions
pour ces groupements d’intérêts divers,
et/ou « philanthropiques » ;
et par extension, le Groupe (Ce Groupe).

Au lieu de suivre le mouvement bêtement,


les gens devraient s’intéresser un peu plus
aux figures importantes qui ressortent,
pour les mettre « en marche » (leur faire impression)
et/ou servir leurs « intérêts » ;
c’est à dire l’intérêt
de ces groupements d’intérêts,
qui permettent,
réellement que ce « cirque »
puisse se mettre en place
(pour leur plus grand plaisir
ou servir leur « intérêts » ;
pour permettre ce qui doit cesser
et non continuer à « prendre »).

Il est aisé de comprendre


que depuis 1789
ce sont les bourgeois,
ou les entreprises privées
qui ont pris le « droit »
ou le « pouvoir ».
Pour mettre ainsi le capitalisme
en place.
Pourquoi pas ...
Puisque remettre le « droit » (être sujet)
à une Personne (… un sentiment en pensée ou une personne ne dira pas non à ça !)
censée être « éclairée »
et/ou être guidée par une « lumière » divine (avoir des intentions honorables ou être noble de cœur ;
de fait)

David VIEL – LE 15 10 2018


c’est « un peu » misé !
Sur ce qui ne se passera pas (la promesse de se faire balader).
Réalisez également que dans ce temps (pas si éloigné ...)
il y avait le crime de lèse-majesté ;
un peu comme ce qui tend aujourd’hui
à se mettre en place
pour ne pas déranger le « pouvoir » en place
ou les « affaires » du monde (de ce Groupe).

Pour moi,
ce qui est au centre,
ne peut pas être une personne.
Et s’il y a une organisation mondiale (un ordre)
ça doit servir l’intérêt général
et non l’intérêt de quelques uns ;
ou de ceux qui auraient pris le « droit » (le « pouvoir »)
sans être critique à ce sujet,
afin de pouvoir croire réellement,
être « divin » (avoir changé leur « condition », de vie
et non leur condition, en l’état ! De fait) ;
à condition que ceux qui sont dans leur ombre,
… Que ça (le temps à travers l’histoire qui a raison du monde ; de l’objet que leur sentiment a
projeté, permis pour ressortir de ce qui serait « fâcheux ») ne leur échappe pas
mais belle et bien les renforce dans le temps (ce temps ;
pour ça leur revienne encore +).

Il s’agit du sens (de « soi »)


et par extension de l’objet (de ça)
censé renforcer ceux qui en seront à l’Origine !
Censé profiter à ceux qui ont alors raison du monde et non alors conscience, de ça !

Là le capitalisme est en déclin !


Puisque les gens le réalisent,
ou adhèrent de moins en moins.
Ils réalisent que ceux censés les défendre (les reconnaître)
être humains  ...
Être avec eux, comme eux (pareils et/ou « dans leur camps » !)
sont en réalité sans foi,
ni loi (étrangers malgré les mots censées « prendre »
pour continuer à le « pouvoir »).

Les gens se croyaient réellement en sécurité


ou entre de bonnes mains (représentés).
Pour réaliser au final
qu’ils se sont faits des idées (Avoir ! Et c’est peu de le dire).
Pour le réaliser (grandir)
ou réaliser que ce qui se cachait derrière ceux,
censés être réellement « responsables » (digne de confiance)
c’est à dire être vraiment « meilleurs» que les autres (qu’eux-mêmes ; ils adhéraient réellement ou
ils suivaient réellement le mouvement … Ils répondaient positivement « à l’appel » pour renforcer

David VIEL – LE 15 10 2018


le système qui était devenu ainsi leurs vies et/ou leur ordinaire) ne le sont pas en fait (de fait !) tant
que cela.

Les gens y avaient cru,


c’était devenu leurs vies.
Ils ne voyaient honnêtement pas le mal
ou ils n’étaient pas critique à ce sujet (ça les dépassait
et ainsi « commandait »).
Ils adhéraient,
ils faisaient réellement confiance !
Raison pour laquelle que ça « marchait ».
Mais ceux qui avaient la main
au lieu de le reconnaître,
ils ont au contraire vrillé ...
Pour le « pouvoir » encore +

Il suffit d’ôter le droit,


à cette entreprise privée
pour le récupérer (pour briser le charme
ou casser l’entrain de ce mouvement).
Et que les gens cessent ainsi,
d’être interdit ou sous le charme ...
Pour briser le « charme »
ou l’attraction de ces « lumières »
ou de ce qui est censée encore les captiver (« guider », « éclairer »).
Pour saisir leur histoire
et/ou s’appartenir à nouveau ;
c’est à dire cesser
de se faire posséder
ou balader
par des gens sans scrupules.
Et surtout sans culture
malgré la pédagogie et/ou démagogie
qui les caractérise
pour continuer à le « pouvoir » ;
à être « bien » (« loué », « cru ») personnellement.
Pour continuer leur cirque 
pour continuer à « prospérer »
dans un monde,
qui encourage à sortir personnellement de l’ordinaire (à se vendre) ;
pour ne pas risquer sa vie
ou de « mal » finir ».

Les gens vont réellement éprouver du mal,


non pour le réaliser ça,
mais belle et bien plaire à ceux qui les commandent (à cette bande de mal-faiteurs et/ou de
profiteurs !!) ;
c’est à dire à ceux qui ont pris le droit (qui se moquent bien du monde ! Des gens)
qui ont mal tourné malgré l’histoire,
celle qui est censée prendre
ou avoir raison du monde,

David VIEL – LE 15 10 2018


pour continuer à le « pouvoir » ;
c’est à dire à ce que ça ne ressorte pas comme tel !
Et ainsi encore ressortir réellement, comme étant « bien »
comme étant une « référence » (avoir ainsi encore la main et/ou le droit ... ce droit. Et pas vous.
Vous vous ne serez plus là ou seulement « là », pour leur donner raison et/ou votre vie).
Non pour le réaliser ça !!
Aussi bien d’un côté comme de l’autre.
Mais être « adoré » d’un côté (Cru ! Solide ! ... Incontournable)
c’est à dire être en position de « force »
et de l’autre (devoir) « adorer » ;
le propre et le fait d’être sacrifié sur l’autel
d’une entreprise f o i r e u s e ;
sans adhérer
ou répondre aux ordre (« à l’appel »).

Une entreprise qui se moque concrètement du monde !


Ils ne peuvent faire que ça!!!
Et/ou ils ne savent faire que ça.

Si les gens ne reprennent pas le pouvoir,


ou le droit (le dessus)
sur ce qui se « passe »
alors ça sera possible
ou ça sera « permis » ;
ça aura raison d’eux (de leur sentiment et/ou personne ; ils ne seront plus là « demain »).
Ce sera leur histoire (vécu).
Et ce n’est pas ceux qui auront raison d’eux (pris le « dessus »)
c’est à dire qui ressortiront en « bien » ...
Qui vont rétablir l’ordre ...
Puisque leur existence,
dépend de tout,
sauf de l’Ordre.

1789-2019, un temps où le capitalisme était roi


… Avait eu réellement ! Raison du monde (le temps = raison ! Et ainsi eu réellement l’énergie ou
l’affection des gens).
Le Capitalisme avait eu réellement l’adhésion ou raison des gens.
Ça ressortait réellement en « bien ».
Le capitalisme avait ainsi de l’avenir (raison du monde)
réellement la « main » ;
il y avait ainsi du temps devant ceux qui avaient adhéré !
Ça se « passait » alors !
C’est à dire que ça « prenait » de « soi » (des gens)
pour ça (le « pouvoir » encore + puisque ça prenait ; ça devenait ainsi ordinaire ou la vie !).

Les gens devaient suivre le « mouvement ».


Ça était ainsi devenu le monde ou c’était devenu ordinaire (comme ça !).
C’est ça qu’il fallait faire pour être « bien »
et non « mal » (« mort »).

Impossible de détacher ça de soi ;

David VIEL – LE 15 10 2018


dès que le sentiment projette un objet,
ça le suivra,
jusqu’à le saisir
ou traverser (changer d’état).

Le capitalisme était ainsi devenu ordinaire (« courant »)


ou ce qu’il fallait faire
pour être « bien » ;
c’est à dire … Se caler (faire)
sur ce qui avait raison du monde (sur ce qui ressortait réellement en « bien »).
Pour faire comme tout le monde
ou se caler ce qui était au « centre » (« loué », « bien »).
Afin de ne pas éprouver de « mal »,
être à contre-courant
risquer que ça ne passe pas (… pour « soi »)
et/ou de mal-finir (d’être concrètement sans avenir
et/ou sans res-sort).

Tout ressort,
tout « pouvoir »,
provient de ce lien être-avoir.
Il suffit de voir un sentiment qui projette un objet,
celui qui conquiert du monde ...
afin de ressentir ça (le « pouvoir »)
c’est à dire de pouvoir ressortir réellement ! Personnellement de l’ordinaire (se faire un nom et/ou
de l’argent ; manquer de RIEN)
du fait de concentrer du monde sur son sujet.
Mais ce sera dans la limite de son sujet
le temps d’une vie
et que ça (les autres) ne lui échappe pas ! (que le monde ne change pas ou du moins pas trop)
sinon c’en est fini de lui (de son sentiment d’être « bien »
et/ou d’exister).

Tout sentiment en pensée


ou toute personne encore en vie
est responsable de ce qu’il produit (fait) ;
il est lié à ça.

Il est impossible de détacher ça de soi ;


il est question de le réaliser ou de le traverser.
Sinon être là pour le « pouvoir »
c’est à dire pour avoir raison du monde
pour « peser »
ou ressortir (personnellement)
de ce qui serait concrètement « fâcheux » (la fin).
Le propre et le fait d’avoir cette influence là (considérez le « poids » que vous auriez en ayant
raison du monde ; c’est à dire à travers l’objet censé renforcer votre sort afin de ne plus éprouver
de mal personnellement parlant. Pour devenir une « légende »).
En l’état ou en l’espèce
il est belle et bien question de saisir ça
et/ou de le traverser.

David VIEL – LE 15 10 2018


Et non de le « pouvoir »
malgré l’attrait
si ça « prend »
pour alors ...
Que ça ne risque plus d’échapper au sentiment qui en est ! À l’Origine (ou « responsable »).
Non pour le réaliser ça (s’arrêter)
mais belle et bien le « pouvoir » encore +

Au sujet de ça,
il s’agit de l’ensemble des énergies encore manifestées dans la densité ;
encore là, le temps d’une vie.
Pour se faire posséder,
posséder
ou alors le réaliser ça !
Mais entre l’idée d’être « divin » (le « pouvoir »)
et « mourir » de sa personne (le réaliser ça !)
qu’est-ce que le sentiment en pensée
ou la personne encore « en vie » !! ... Choisira en fait ! Et de fait !!
Pour être réellement « bien »
pour être réellement « au centre » (ou proche de ceux qui le sont ... Qui « réussissent » leurs vies
pour renforcer ce monde où des gens éprouvent réellement du « mal » non parce que c’est
nécessaire mais belle et bien nécessaire afin de pouvoir réellement sortir personnellement de
l’ordinaire  ; jouer à ça et/ou avec ça).
Pour réellement le « pouvoir »
ou s’assurer dans le temps ;
ce temps.
Pour se « préserver » de ce dont la personne sera « responsable »
ou à l’Origine
pour ne pas être « mal »
et/ou « fini » (mais «éternel »)
et non être sans avenir
et/ou ne plus avoir ça (le temps et par extension, de « soi »).

Plus l’objet que le sentiment aura projeté (permis)


aura raison du monde,
plus il aura le sentiment d’être « divin» (« infini »)
c’est à dire de le « pouvoir » ;
ou d’avoir réellement la possibilité de faire « la pluie et le beau » temps
pour se préserver de ce qu’il générera (fera)
pour que ça (les autres ou la condition à son sujet)
ne lui échappe pas,
mais belle et bien profite (revienne).

Dans ce sens,
la condition à leur sujet,
est bien les autres (leur base)
non pour le réaliser
mais belle et bien être adoré (totem, au centre
ou loué).

David VIEL – LE 15 10 2018


Lorsque vous êtes dans le monde (en pensée), vous êtes sous pression ou, dans ce que vous devez
être (faire et/ou réaliser) pour être réellement « dedans ». Et non être étranger à ce qui se « passe »
(voire être un danger c’est à dire être exposé, opposé et/ou ne pas être à votre place).
Le propre et le fait que
- ça ne « passe » pas
- ça ne vous intéresse pas.
- ce qui se « passe » ! N’a pas certes eu raison de votre sentiment malgré la « pression » ou le
monde mais ça vous a tout de même échappé (ça n’a rien changé ; au contraire !).

Du moment que vous êtes,


que vous allez quelque part, il y a une « gravité » 
ou un « centre » de gravité (une chose à réaliser) ;
c’est à dire un objet ou une chose à faire qui concentre du monde (il y du temps et de l’énergie ; à
faire)
voire qui vous a plu ! Ça eu raison de votre sentiment.
Pour renforcer ainsi les « murs » c’est à dire l’objet qui aura alors + d’avenir (le « pouvoir »).
Votre sentiment d’être « bien » et/ou d’exister en tant que personne, en dépendra alors ! Vous vous
êtes fixé ou définit en tant que personne … De là peut-être ! À devenir réellement (de fait !) une
personnalité importante dans l’histoire alors qui se « passe » !! Pour être « bien » ou encore là
« demain », dans la limite de l’objet qui a eu raison de votre sentiment, le temps d’une vie et que ça,
les autres, ne vous échappe pas mais belle et bien revienne. Pour ne pas être ainsi ! Sans ressortir de
ce qui serait la Fin ; de ce qui serait « fâcheux »).
Lorsque vous allez quelque part et/ou que vous êtes sous pression … À qui ça profite ? Au final ou
au Juste.
À vous ?! Ou à ceux qui en sont à l’Origine (au « centre ») ; c’est à dire qui sont « responsable » de
l’endroit ou vous êtes ou que vous vous apprêtez à aller (à être).

Impossible de dire Je ou de ressortir sans ça.


Et si ça « existe » (est « ressorti »)
et donc que ça s’est « passé » (a été « permis »)
alors il y a un « centre » de gravite (un « haut » et par extension un « bas ») ;
c’est à dire une entrée,
un air,
une ambiance pour se mettre (être) réellement « dedans » (pour se caler sur ce qui est au « centre »).
Et par extension, une sortie ...
Non pour le réaliser ça
mais belle et bien être sacrifié sur l’autel,
d’une entreprise (ou d’un mouvement) qui ne dira pas non à ça !
Si vous n’adhérez pas
ou si vous ne vous exécutez pas !

Le propre et le fait de ressortir,


de faire « connaissance » (« d’apparaître », de se « manifester », «d’ être » … De se « connaître »)
de là peut-être à être réellement « au centre » (à « monter », à vous « réaliser »)
ou alors de ne pas faire partie de ce qui «marche » (de ce qui est devenu « ordinaire ») ;
ça peut provenir également du fait de ne pas adhérer au fond
et/ou de ne pas soutenir (aimer) ce qui se « passe »
… Ce qui a raison du monde (ce qui est censé « gagner » au final).
Du fait que ça ne « passe » pas,
et que ça se voit ;
s’être fait découvert (… Mais aussi,

David VIEL – LE 15 10 2018


ne pas s’être fait Avoir).

Il faut également considérer !


Que rien dans le fait d’être « en vie »
ou le sens et le fait même d’être « en vie » il y a aussi ça,
une gravité ; La Gravité (le sens de l’essentiel ou de la vie).
Qui intéresse manifestement personne, puisqu’il y a mieux à faire ...
Ou qu’il y aurait mieux à faire !

David VIEL – LE 15 10 2018