Sie sind auf Seite 1von 9

Guide

pour une
communication
publique
pour toutes
& tous
Octobre 2018
Guide pour une communication
publique pour toutes & tous

© Emmanuel Pain
Loïg Chesnais-Girard,
Président du Conseil régional de Bretagne
Prezidant Kuzul-Rannvro Breizh

A u-delà des messages et de l’image,


la communication publique est
porteuse de sens et de valeur. Elle doit
prévenir et de faire reculer les stéréo-
types de sexe en interne comme en
externe. En résistant dans l’emploi des
être attentive à ne véhiculer ni préjugé images à l’enfermement des femmes
ni stéréotype et à assurer une visibilité et des hommes dans certains rôles,
à l’ensemble des composantes de notre en veillant à une visibilité équilibrée
société. Elle se doit également d’être des femmes et des hommes dans ses
accessible à tou·te·s. En un mot, elle supports et dans la représentation
se doit d’être exemplaire. du patrimoine régional, en récoltant
Consciente de sa responsabilité en systématiquement les données sexuées
la matière, la Région Bretagne agit en des bénéficiaires de ses dispositifs, en
ce sens et veille à s’adresser à chaque préconisant l’usage du féminin dans ses
citoyenne et citoyen de son territoire. écrits, la Région franchit une nouvelle
Dans cet objectif, elle poursuit une étape.
politique volontariste dans plusieurs La collectivité est également vigilante
domaines. quant à la reconnaissance et la prise
En matière d’égalité des droits entre les en compte des handicaps quels qu’ils
femmes et les hommes, la Région, en soient ; elle œuvre pour assurer une
signant en novembre 2015 la convention accessibilité physique et cognitive
pour une communication publique sans de ses dispositifs et de ses produc-
stéréotype de sexe du Haut Conseil tions pour chacune et chacun de ses
à l’égalité entre les femmes et les agent·e·s et de ses usager·ère·s. À ce
hommes (HCE f.h.), s’est engagée à ce titre, elle s’est engagée contractuel-
que la collectivité ne contribue pas à lement à plusieurs reprises avec le
une communication sexiste. L’édition Fonds pour l’Insertion des Personnes
de ce guide participe à cette finalité en Handicapées dans la Fonction Publique
déclinant concrètement sa volonté de (FIPHFP) depuis 2009. Cette convention

3
Guide pour une communication
publique pour toutes & tous

d’objectifs et de moyens, qui lie la Région la compréhension des messages.


Bretagne au FIPHFP, est aujourd’hui Un groupe de travail composé d’agent·e·s
un véritable levier pour l’amélioration en charge de la promotion de l’égalité des
des conditions de vie et de travail des droits, des ressources humaines, de la
personnes en situation de handicap. communication interne et externe, des
La collectivité s’est engagée à favoriser langues, a été missionné par la Direction
leur accès et leur maintien dans l’emploi,
l’accessibilité à leur environnement
générale des services pour travailler à
leur mise en cohérence avec les règles de E n tu-hont d’ar c’hemennadoù ha d’ar
skeudennoù e vez treuzkaset ster
ha talvoudoù gant ar c’hehentiñ publik.
stereotipoù war ar reizh ha d’o lakaat da
gilañ en diabarzh hag en diavaez. En ur
enebiñ ouzh ar fed diskouez merc’hed
professionnel, leur formation et leur communication et pour établir une liste
information. de solutions facilement applicables. Ces Dleout a reer teuler evezh da chom ha paotred bac’het en o c’hefridioù pa
Enfin, la Région s’engage dans la prise mesures, ouvertes et non exhaustives, hep treuzkas rakvarnoù pe stereotipoù vez implijet skeudennoù, en ur deuler
en compte de la diversité culturelle et ont été recensées au sein du présent hag ober e doare da lakaat war wel holl pled da ziskouez kement-ha-kement a
linguistique de la Bretagne. Cette volonté guide qui pourra être diffusé aux services elfennoù hor c’hevredigezh. Dleout a verc’hed hag a baotred war ar skoroù
a été formalisée dès 2012 par l’adoption régionaux, ainsi qu’aux prestataires de la reer bezañ digor d’an holl. Skouerius e hag er mod da ziskouez glad ar rannvro,
d’une Charte d’utilisation des langues de collectivité. Leur application fera l’objet tleer bezañ, e berr gomzoù. en ur zastum bep taol ar roadennoù
Bretagne dans son fonctionnement et d’une évaluation. Rannvro Breizh, hag a oar mat petra e-keñver reizh an dud a ra o mad eus
ses politiques. Cette charte a pour objet La mise en œuvre de ces mesures pourra eo he c’harg war an dachenn-se, a ra he stignadoù, en ur erbediñ ober gant
d’harmoniser les règles de présence du garantir une communication libérée traoù evit-se ha teuler a ra evezh da stummoù benel en he skridoù e tremen
breton et du gallo, afin de favoriser leur de tout stéréotype et qui s’adresse à gomz ouzh pep keodedour·ez eus he ar Rannvro d’ur bazenn all.
diffusion et leur promotion. tou·te·s. Je souhaite donc que chacune ziriad. Gant ar pal-se e kendalc’h da Teuler a ra evezh ar strollegezh ivez
Chacun de ces engagements suppose et chacun s’approprie ce document et ren ur politikerezh mennet war meur evit ma vo anavezet an nammoù ha
la définition de règles, qu’il convient contribue ainsi à promouvoir l’égalité et a dachenn. dalc’het kont anezho, n’eus forzh pere
d’articuler entre elles pour garantir l’accessibilité. A-fet kevatalded gwirioù etre merc’hed e vefent ; labourat a ra evit ma c’hallo
ha paotred, en ur sinañ emglev ar an holl dud, nammet en o c’horf pe en
C’huzul Uhel evit ar gevatalded etre o spered, kaout digor war he stignadoù
merc’hed ha paotred (KUK m.p.) e hag ar pezh a vez produet ganti evit pep
miz Du 2015. Evit ur c’hehentiñ publik hini eus he gwazourezed ha gwazourien
hep stereotip ebet war ar reizh, ez eo hag eus hec’h implijerezed hag implije-
engouestlet ar Rannvro evit ma ne rien. Hag evit-se ez eo en em ouestlet
zegasfe ket ar strollegezh he lod en ur meur a wech dre gevrat gant ar Font
c’hehentiñ revelour. Ar pal lakaet gant evit Kenemprañ an Dud Nammet er
ar sturlevr-mañ eo diskouez en un doare Velestradurezh Publik (FKTNMP) abaoe
fetis pegen mennet omp da ziarbenn ar 2009. An emglev palioù hag araezioù-

4 5
Guide pour une communication
publique pour toutes & tous

Les recommandations générales pour


mener une communication accessible
se, a liamm Rannvro Breizh ouzh an c’hemennadoù. Ur strollad labour, à toutes et tous, et sans stéréotype
FKTNMP, a zo ur gwir venveg bremañ ennañ gwazourezed ha gwazourien
evit gwellaat doareoù bevañ ha doareoù karget da vrudañ kevatalded ar
labour an dud nammet. Engouestlet eo gwirioù, karget eus ar c’hoskor, eus Veiller à s’adresser à tous les publics en intégrant certaines règles
ar strollegezh da aesaat an traoù evit ma ar c’hehentiñ diabarzh ha diavaez, rédactionnelles et graphiques, hormis dans le cas de communications
c’hallint kavout labour hag evit derc’hel eus ar yezhoù, zo bet kefridiet gant ciblées.
anezho en o implij, evit ma vo aesoc’h Pennrenerezh ar Servijoù da labourat
dezho mont en o endro micherel, bezañ evit ma vo kempoell ar reolennoù-se Garantir une représentation sociale et territoriale variée et équilibrée,
stummet ha kelaouet. gant ar reolennoù kehentiñ hag evit valorisant la mixité et la diversité.
Engouestlet eo ar Rannvro, erfin, evit sevel ur rollad diskoulmoù aes da
ma vo dalc’het kont eus al liesseur- lakaat da dalvezout. Renablet eo bet Proscrire, tant à l’écrit que par l’illustration, toute représentation
ted sevenadurel ha yezhel e Breizh. an diarbennoù-se, digor ha n’eo ket stéréotypée qui assigne des personnes à un rôle ou une position sociale.
Furmelaet e oa bet ar youl-se ken abred klok ar roll anezho, er sturlevr-mañ
ha 2012 pa oa bet degemeret ur Garta a c’hallo bezañ skignet e servijoù ar Casser les préjugés et valoriser les avancées sociales, notamment en
evit implijout yezhoù Breizh en he mont Rannvro, ha da bourchaserien ar strol- matière d’égalité entre les femmes et les hommes.
en-dro hag en he folitikerezhioù. Pal legezh ivez. Priziet e vint pa vint bet
ar garta-se eo unvaniñ ar reolennoù lakaet da dalvezout. Assurer une vigilance permanente et s’interroger sur ses choix, tant
a sell ouzh ar brezhoneg hag ouzh ar Ur wech lakaet e pleustr e c’hallo an dans les productions écrites qu’en matière d’illustrations, afin de ne
gallaoueg, evit aesaat ar skignañ hag ar diarbennoù-se gwarantiñ ma vo pledet pas reproduire les mauvaises pratiques.
brudañ anezho. gant ur c’hehentiñ hep stereotip evit
Amplegañ a ra pep hini eus an an holl. Emichañs e c’hallo pep hini Mettre en œuvre la Charte d’utilisation des langues de Bretagne qui prévoit
engouestloù-se e vefe termenet tapout krog en teul-mañ ha degas e/ la prise en compte du bilinguisme français-breton dans la communication
reolennoù, a ranker aozañ kenetrezo he lod evit kas ar gevatalded hag an grand public et l’intégration du gallo dans la mesure du possible, en atten-
evit bezañ sur e vefe komprenet ar aezamant da gompren war-raok. dant une évolution des règles prévue prochainement.

Promouvoir l’ensemble de ces bonnes pratiques au sein de l’adminis-


tration régionale, mais également auprès de ses prestataires.

6 7
Guide pour une communication
publique pour toutes & tous

Les bonnes pratiques pour assurer En matière de conception graphique,


d’illustration et d’iconographie
une communication accessible à toutes
Être vigilant·e aux contrastes, notamment entre le texte et le fond
et tous du support.
Ex. : éviter les contrastes rouge/vert
Lors de la conception des supports, nication (diffuser son message,
certaines règles concrètes peuvent s’adresser à sa cible, être compré- Proscrire les clichés liés aux choix des couleurs et des illustrations.
être appliquées facilement afin hensible...), et assurer ainsi une Ex. : couleurs « douces » pour les femmes, « dures » pour les hommes
de répondre aux objectifs d’une cohérence à l’ensemble, gage d’une
communication publique pour communication efficace. Ne pas véhiculer de stéréotypes par l’image ou la vidéo, notamment
toutes et tous. dans des situations de comparaison.
Afin d’assurer la lisibilité des docu-
Non exhaustives, ces proposi- ments, la personne chargée de Ex. : femmes « réduites » à la sphère privée / hommes actifs dans la sphère
tions sont complémentaires. Elles la rédaction adaptera leur usage publique et/ou en activité professionnelle
pourront être modulées pour satis- en fonction du contexte rédac-
Ex. : représentations liées à la force physique pour les hommes /
faire à la fois aux engagements en tionnel (message, niveau de lecture,
à la maternité, aux soins ou à la mode pour les femmes
termes d’accessibilité à l’informa- volumétrie, cohérence éditoriale,
tion, d’égalité et de bilinguisme et cible,...) et technique (support,
Préférer des visuels valorisant la diversité des individus dans la société.
aux différents enjeux de commu- budget,...).
Veiller à une représentation équilibrée des femmes et des hommes dans
les images et les vidéos au sein d’un support.

Ces règles s’appliqueront tant à la communication externe qu’interne, aux Compenser une difficulté rédactionnelle, faciliter la compréhension,
rapports, diaporamas, courriers et autres écrits internes, et pourront être renforcer un constat ou une idée, ou interpeller par l’utilisation de l’image.
adaptées selon la nature du support, qu’il soit imprimé ou numérique. Ex. : photo mettant en scène une femme pour illustrer une profession
ou un milieu plutôt masculin

Avoir recours à la légende pour contrecarrer une représentation,


compléter ou préciser une idée et être vigilant·e à l’association image-
légende.

8 9
Guide pour une communication
publique pour toutes & tous

En matière de typographie Afin de promouvoir l’égalité à l’écrit tout en veillant à la lisibilité et


à la compréhension du texte, appliquer selon les possibilités les
Opter pour une taille de caractère adaptée au support, au public visé et règles suivantes :
au contexte, et conserver un espace entre les lettres et les lignes garan- • Avoir recours aux formes épicènes (ou termes neutres).
tissant un confort de lecture. Ex. : élèves au lieu de lycéens et lycéennes

Utiliser de préférence des typographies sans empattement, garantes CONSULTEZ LA LISTE EN PAGE 13
d’une bonne lisibilité. Dans le cas des productions réalisées par la • Utiliser la forme en doublet ou forme orale.
Région ou pour le compte de la Région par un prestataire, se référer à Ex. : les Bretonnes et Bretons, les lycéennes et lycéens, tous et toutes…
la charte graphique de la Région et préférer l’usage de la typographie
Région Bretagne. Dans les autres cas, privilégier l’usage de la typographie Dans le cas présent, se référer à l’ordre alphabétique lors d’énuméra-
Trébuchet (typographie « système », fournie gratuitement par défaut par tions de termes identiques au masculin et au féminin.
tout logiciel de traitement de texte). Ex. : les sénateurs et sénatrices, les lycéennes et lycéens

Éviter de surcharger le texte (souligné, italique,...). • Utiliser le point médian : le radical + « · » + féminin (+ « · » + pluriel le
cas échéant).

En matière de rédaction Ex : les Breton·ne·s


Le point médian « · » est un caractère spécial dont le raccourci clavier est
« alt + 0183 » (sur le pavé numérique pour les PC) et « alt + maj. + f » pour les Mac
Faciliter le repérage des informations les plus importantes en les hiérarchisant
(il est possible de programmer ces raccourcis clavier). Il diffère du point classique « . »
dans le texte (les placer en début de document ou les mettre en valeur,
par exemple avec un encadré).

Privilégier les phrases courtes.


Il est à noter que cette alternative opter pour l’accumulation de termes
Éviter l’utilisation de termes trop techniques et/ou administratifs ; ne répond pas aux recommanda- au féminin et au masculin dans le cas
privilégier l’usage d’un vocabulaire compréhensible par tou·te·s. tions en matière d’accessibilité et de listes, catalogues ou annuaires.
peut être difficile à lire pour les Par ailleurs, sur le web, cet usage
Éviter les acronymes ou les développer si leur usage est indispensable. personnes souffrant de certains n’est pas compatible avec la lecture
troubles « dys », telle la dyslexie. par les logiciels de synthèse vocale
Pour faciliter la lecture et la compréhension, éviter de multiplier les notes Il est donc préférable de ne pas destinés aux malvoyant·e·s.
de bas de page.
CONSULTEZ LES TABLEAUX PAGES 13 ET 14

10 11
Exemples de féminins et masculins selon les terminaisons
Guide pour une communication
Terminaisons Singulier
publique Pluriel & tous
pour toutes
les
la·le
des
Déterminants un·e
ces
ce·tte (celui·elle)
ceux·elles
Utiliser les formes reconnues des métiers, fonctions, grades ou titres
Adjectifs indéfinis tout·e tou·te·s
en se référant à l’ouvrage téléchargeable en ligne « Femme, j’écris ton
artiste artistes
nom... » publié par la Documentation française, notamment sur les fiches bénévole bénévoles
de poste et formulaires administratifs. cadre cadres
capitaine capitaines
diplomate diplomates
Pour mémoire : le terme « mademoiselle » ne doit plus être utilisé. fonctionnaire fonctionnaires
Mots épicènes gendarme gendarmes
(mots dont la forme ne varie pas guide guides
Accorder les noms de métiers, titres, grades et fonctions avec le sexe de entre le masculin et le féminin) interprète interprètes
la personne qui l’occupe. juriste juristes
Ex. : Mme Dupont, cheffe de service maire maires
membre membres
propriétaire propriétaires
Les mêmes règles s’appliquent à la rédaction et/ou traduction des textes scientifique scientifiques
secrétaire secrétaires
en langue bretonne. L’Office public de la langue bretonne est chargé d’éla-
administré·e administré·e·s
borer une version de ces règles compatible avec la grammaire du breton apprenti·e apprenti·e·s
Mots et
(par ex : invariabilité des articles, féminisation systématique des noms de adjectifs se
attaché·e attaché·e·s
Masculin en -é chargé·e chargé·e·s
métiers, marques du genre et du pluriel par mutations consonantiques et terminant et -i délégué·e délégué·e·s
non seulement par la terminaison, etc.). au masculin député·e député·e·s
par une diplomé·e diplomé·e·s
voyelle retraité·e retraité·e·s
Masculin en -u Féminin en -ue élu·e élu·e·s
départemental·e départementaux·ales
Les présentes règles seront intégrées aux cahiers des charges pour les produc-
local·e locaux·ales
tions dont la réalisation est confiée à des tiers (plaquettes et magazines, sites médical·e médicaux·ales
web, événements, affiches, spots radio et vidéo, campagnes de promotion municipal·e municipaux·ales
Masculin en -al Féminin en -ale préfectoral·e préfectoraux·ales
d’une manière générale...). régional·e régionaux·ales
social·e sociaux·ales
syndical·e syndicaux·ales
territorial·e territoriaux·ales
Masculin en -ef Féminin en effe chef.fe chef·fe·s
Mots et
adjectifs se intellectuel·le intellectuel·le·s
Maculin
terminant Féminin en -elle maternel·le maternel·le·s
en -el
au masculin professionnel·le professionnel·le·s
par une citoyen·ne citoyen·ne·s
Maculin Féminin
consonne gardien·ne gardien·ne·s
en -en en -enne
lycéen·ne lycéen·ne·s
(dont -ien) (dont -ienne)
technicien·ne technicien·ne·s
banquier·ère banquier·ère·s
conseiller·ère conseiller·ère·s
écolier·ère écolier·ère·s
Masculin Féminin hospitalier·ère hospitalier·ère·s
en -er en -ère officier·ère officier·ère·s
premier·ère premier·ère·s
policier·ère policier·ère·s
usager·ère usager·ère·s
12 13
Terminaisons Singulier Pluriel
chroniqueur·euse chroniqueur·euse·s
entraineur·euse entraineur·euse·s
Féminin
footballeur·euse footballeur·euse·s
en -euse
programmeur·euse programmeur·euse·s
Masculin travailleur·euse travailleur·euse·s
en -eur
chercheur·e chercheur·e·s
(à l’exception
gouverneur·e gouverneur·e·s
de -teur) Féminin
ingénieur·e ingénieur·e·s
en -eure
entrepreneur·e entrepreneur·e·s
professeur·e professeur·e·s

Exception ambassadeur·rice ambassadeur·rice·s

Féminin acheteur·euse acheteur·euse·s


en -teuse transporteur·euse transporteur·euse·s

acteur·rice acteur·rice·s
administrateur·rice administrateur·rice·s
animateur·rice animateur·rice·s
agriculteur·rice agriculteur·rice·s
consommateur·rice consommateur·rice·s
directeur·rice directeur·rice·s
Masculin
Féminin éducateur·rice éducateur·rice·s
en -teur
en -trice électeur·rice électeur·rice·s
Mots et
instituteur·rice instituteur·rice·s
adjectifs se
inspecteur·rice inspecteur·rice·s
terminant
médiateur·rice médiateur·rice·s
au masculin
modérateur·rice modérateur·rice·s
par une consonne
sénateur·rice sénateur·rice·s
recteur·rice recteur.rice.s
Exception auteur·e auteur·e·s

administratrif·ive administratif·ive·s
Féminin
Masculin en -if créatif·ive créatif·ive·s
en -ive
sportif·ve sportif·ive·s

adhérent·e adhérent·e·s
adjoint·e adjoint·e·s
agent·e agent·e·s
avocat·e avocat·e·s
assistant·e assistant·e·s
Féminin
Masculin en -t consultant·e consultant·e·s
en -te
étudiant·e étudiant·e·s
habitant·e habitant·e·s
président·e président·e·s
remplaçant·e remplaçant·e·s
suppléant·e suppléant·e·s
artisan·e artisan·e·s
commis·e commis·e·s
Autres
sénior·e sénior·e·s
nombreux· ses
Tableau extrait du «Guide pratique pour une communication publique sans stéréoptypes
de sexe» édité par le Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes.
14
Sturlevr evit ur 
c’hehentiñ
publik evit
an holl

Ghidane pour un
banissaïje publliqe
pour tertoute
e tertout

CONSEIL RÉGIONAL DE BRETAGNE


KUZUL-RANNVRO BREIZH
CONSAIL REJIONA DE BERTÈGN

283 avenue du Général Patton – CS 21101 – 35 711 Rennes cedex 7


Tél. : 02 99 27 10 10 | twitter.com/regionbretagne | facebook.com/regionbretagne.bzh
�.bretagne.bzh

Octobre 2018 – Conception : Direction de la relation aux citoyens / Région Bretagne – Imprimé sur papier 100 % recyclé par l’atelier de reprographie de la Région Bretagne