Sie sind auf Seite 1von 3

INSTITUT SUPÉRIEUR DES ETUDES TECHNOLOGIQUES SILIANA

Les dimensions de
l’entreprise
Département Génie Civil

Réaliser par
 Belaid Mohamed
 Salhi Hatem
Groupe
 Tvp31

Année Universitaire 2018-2019


I. Définition
Une entreprise est une organisation ou une unité institutionnelle, mue par un
projet décliné en stratégie, en politiques et en plans d'action, dont le but est de
produire et de fournir des biens ou des services à destination d'un ensemble
de clients ou d'usagers, en réalisant un équilibre de ses comptes de charges et de
produits.

II. Les différentes dimensions de l’entreprise


L'entreprise apparaît à la fois comme une unité économique de production et de
répartition, une organisation sociale et un système politique, le poids de ces
différentes définitions étant variable en fonction de la nature, de l'activité, du
statut juridique de l'entreprise et de la taille.

1. L’entreprise, unité de production et de répartition


La mission de production de biens ou de services vendus sur un marché est
la dimension la plus évidente de l'entreprise. Cette dernière réalise une
combinaison productive à partir des ressources en hommes et en moyens,
matériels, technologiques, financiers. Elle crée de la valeur par la
transformation de ces inputs en outputs (produits semi-finis ou finis,
services).

En satisfaisant les besoins des consommateurs, l'entreprise remplit


également une fonction d'utilité sociale. De plus elle est distributive de
revenus. Elle joue ainsi un rôle de répartiteur de la richesse qu'elle a crée,
grâce au partage de la valeur ajoutée.

Celle-ci a pour objectif principal de rémunérer les différents facteurs de


production :

- Rémunération du travail (les salaires)

- Rémunération du capital (dividendes versés aux actionnaires et intérêts


versés aux organismes prêteurs de capitaux)

- Paiement des impôts à l'Etat et des cotisations aux organismes sociaux

- Autofinancement, correspondant à la part de la valeur ajoutée que


l'entreprise affecte à son propre développement

2
2. L'entreprise, organisation sociale
L'entreprise est un lieu où se rencontrent ce que les sociologues appellent
des « acteurs sociaux », c'est-à-dire des individus et des groupes plus ou
moins institutionnalisés. Les hommes et les femmes impliqués dans
l'entreprise sont porteurs de compétences diverses et de savoir-faire mis à
la disposition de l'organisation, au sein d'une structure qui les met en
relation. Ils sont donc insérés dans un réseau de flux physiques et de flux
d'informations. Assurer la cohérence d'ensemble du système suppose une
certaine communauté d'objectifs entre les participants à l'organisation, la
mise en place de procédures de coordination, de coopération et de
communication.

Mais les individus sont aussi porteurs d'aspirations, d'intérêts, d'exigences


individuelles et collectives. Ainsi, par exemple, le salaire est considéré
comme un coût pour l'entreprise alors que le travailleur le perçoit comme
un revenu

A travers sa participation à l'organisation, chaque individu cherche à


satisfaire plusieurs catégories de besoins, comme l'ont montré les travaux
de l'école de relations humaines, en particulier ceux de MASLOW : accès à
un emploi et donc à un revenu, besoin d'appartenance à un groupe, besoin
de reconnaissance, besoin d'accomplissement personnel.

Cependant, les débats sur la dimension sociale de l'entreprise s'élargissent


aujourd'hui à des considérations plus « sociétales ». Les difficultés
croissantes du marché du travail tendent à remettre en cause le rôle de
l'entreprise comme lieu privilégié d'insertion dans la société et vecteur de
développement social. Tel est le cas actuellement de nombreux travailleurs
qui sont en chômage (Entreprises minières de la RDC) suite à la crise
financière internationale avec toutes ses conséquences

L'entreprise étant un lieu d'insertion, toutefois une proportion croissante de


personnes n'y a pas accès tel qu'on le voit dans plusieurs pays en
développement. Ainsi, P. CHARPENTIER estime que cela est à la base de
l'émergence de nouveaux thèmes de réflexion, notamment autour de l'idée
d'une « citoyenneté de l'entreprise », traduisant l'idée que celle-ci a des
droits et des devoirs envers la société.