Sie sind auf Seite 1von 40

MANUEL D´UTILISATION

Français

TEUS00006-00-FRA
Novembre-2003
Distingué client,

Nous vous remercions pour l’acquisition du photomètre. Nous sommes sûrs que
grâce à ses caractéristiques il sera un instrument précieux pour votre laboratoire.
Bien qu’il puisse être utilisé de façon logique et simple à travers ses options par
menus, nous vous recommandons la lecture détaillée de ce manuel. Il vous aidera
aussi bien dans l’installation que dans l’entretien correct de l’appareil et vous
permettra d’obtenir le maximum rendement de ses multiples possibilités.
TABLE DES MATIÈRES
1. INTRODUCTION ............................................................................................ 7
2. DESCRIPTION DE L´APPAREIL .................................................................. 8
2.1. Description du clavier ....................................................................... 8
2.1.1. Touches de fonction (1) .............................................................. 8
2.1.2. Touches numèriques (2) ............................................................. 9
2.1.3. Touches de curseur (3)............................................................... 9
2.1.4. Interrupteur pompe ..................................................................... 9
2.2. Description de l’ecran ....................................................................... 9
2.3. Description des communications ................................................... 9
2.4. Imprimante ........................................................................................ 10
2.5. Système d’aspiration ...................................................................... 10
2.5.1. Cycle d´aspiration...................................................................... 10
2.5.2. Eléments du circuit d´aspiration ............................................. 10
2.6. Mesures avec des cuves normales ou avec des tubes ............ 11
2.7. Mode d’operation par menus......................................................... 11
2.7.1. Vision d´un menu sur l´écran et sélection d´une option ...... 11
2.7.2. Sélection d´un travail. Route de sélection.............................. 12
2.7.3. Fin d´un travail ........................................................................... 12
2.8. Positions de mémoire pour programmer des techniques ....... 13
2.9. Entrée de données .......................................................................... 13
2.9.1. Entrée alphanumérique ............................................................ 13
2.9.2. Entrée numérique ...................................................................... 14
2.9.3. Options sélectionnables d’une liste prédéfinie ..................... 14
2.9.4. Touches de fonction actives communes ............................... 14
3. METHODE GENERALE D´OPERATION .................................................... 15
3.1 Debut de l’operation. Menu principal ............................................ 15
3.2. Concentration .................................................................................. 16
3.2.1.Modification temporaire des paramètres ................................ 17
3.2.2. Procédé multicalibrateur .......................................................... 17
3.2.3. Procédés multi-test ................................................................... 19
3.2.4. Résolution dans les mesures, l’écran, l’imprimante et les
calculs ........................................................................................................ 20
3.3. Absorbance ...................................................................................... 20
3.4. Utilites ................................................................................................ 20
3.4.1. Service ........................................................................................ 20
3.4.2. Installer un nouveau programme ............................................ 21
3.4.3. Programmer filtres .................................................................... 21
3.4.4. Horloge calendrier ..................................................................... 22
3.4.5. Calibrer la pompe ...................................................................... 22
3.4.6. Révision du réglage du volume d´échantillon ....................... 22
3.4.7. Réglage manuel ......................................................................... 22
3.4.8. Réglage automatique ................................................................ 23
3.4.9. Test de sensibilité ...................................................................... 23
3.4.10. Récupérer des techniques effacées:.................................... 23
3.4.11. Valeurs par défaut ................................................................... 24
3.5. CONFIGURATION ............................................................................. 24
3.5.1. Langue ........................................................................................ 24
3.5.2. Contraste écran ......................................................................... 24
3.5.3. Imprimante active ...................................................................... 24
3.5.4. Contraste imprimante ............................................................... 25
3.5.5. Listage en-tête ............................................................................ 25
3.5.6. Buzzer ......................................................................................... 25
3.5.7. Préchauffage .............................................................................. 25
3.5.8. Modes de lavage ........................................................................ 25
3.5.9. Code de patient .......................................................................... 25
3.5.10. Introduire données laboratoire ............................................. 26
3.5.11. Communications ...................................................................... 26
3.6. Programmation ................................................................................ 26
3.6.1. Techniques ................................................................................. 26
3.6.2. Comment programmer des paramètres ................................. 27
3.6.3. Menu de sortie. .......................................................................... 32
3.6.4. Réviser une technique .............................................................. 32
3.6.5. Effacer une technique ............................................................... 32
3.6.6. Créer une nouvelle technique ................................................. 32
3.6.7. Copier une technique ................................................................ 32
3.6.8. Déplacer une technique............................................................ 32
3.7. Unités ................................................................................................. 32
3.7.1. Tableau d´unités ........................................................................ 33
3.7.2. Réviser une unité ....................................................................... 33
3.7.3. Effacer une unité ........................................................................ 33
3.7.4. Créer une nouvelle unité .......................................................... 33
3.8. Contrôle de qualité .......................................................................... 33
3.8.1. Programmer controles ............................................................. 33
3.8.2. Listage et graphiques ............................................................... 33
3.9. Códe d’operateur ............................................................................. 33
4. PROCEDES DE MESURES ET DE CALCULS ......................................... 34
4.1. POINT FINAL ..................................................................................... 34
4.1.1. Calculs en mode de point final0 .............................................. 35
4.1.1.1. Lectures bichromatiques ...................................................... 35
4.1.1.2. Calculs avec facteur ............................................................... 35
4.1.1.3. Calculs avec un calibrateur unique ..................................... 35
4.1.1.4. Calculs avec plusieurs calibrateurs .................................... 35
4.1.1.5. Réplicates ................................................................................ 35
4.2. DIFFERENTIEL .............................................................................. 36
4.2.1. Calculs en mode différentiel .................................................... 36
4.2.1.1. Calculs avec facteur ............................................................... 36
4.2.1.2. Calculs avec un calibrateur unique ..................................... 36
4.2.1.3. Calculs avec plusieurs calibres ........................................... 36
4.2.1.4. Réplicates ................................................................................ 37
4.3. TEMPS FIXE .................................................................................. 37
4.3.1. Calculs en mode de temps fixe ................................................ 37
4.3.1.1. Calculs avec facteur ............................................................... 37
4.3.1.2. Calculs avec un calibrateur unique ..................................... 37
4.3.1.3. Calculs avec plusieurs calibrateurs .................................... 38
4.4. CINETIQUE ..................................................................................... 38
4.4.1. Calculs en mode cinétique ....................................................... 38
4.4.1.1. Calculs de vitesse et vérification de linéarité ..................... 38
4.4.1.2. Calculs avec facteur ............................................................... 38
4.4.1.3. Calculs avec un calibrateur unique ..................................... 39
4.4.2. Cinétiques multiples .................................................................. 39
4.4.2.1. Calculs avec facteur ............................................................... 39
4.4.2.2. Calculs avec un calibrateur unique ..................................... 39
4.5. MODE QUOTIENT ......................................................................... 39
4.5.1. Calculs en mode quotient ......................................................... 39
4.5.2. Réplicates ................................................................................... 40
4.6. VALEUR DE COUPURE ................................................................. 40
4.6.1. Lectures bichromatiques ......................................................... 40
4.6.2. Réaction directe ......................................................................... 40
4.6.3. Réaction inverse ........................................................................ 40
1. INTRODUCTION
Cet appareil est un instrument d’usage pour Diagnostic In Vitro, bien que ses caractéristiques
le font spécialement approprié pour son emploi dans des laboratoires d’analyses cliniques.

Malgré le grand nombre et la complexité des travaux qu’il peut réaliser, sa manipulation est
d’une extraordinaire simplicité grâce à son système de menus et la logique d’interaction, de
sorte que le dialogue établi entre l’utilisateur et l’appareil est très facile à assimiler.

En plus de la fiabilité de son optique, cet appareil offre une grande versatilité dans ses dispositifs
de lecture: micro-cuves à circulation, cuves normales ou micro-cuves et tubes. Les cuves sont
thermostatées de façon rapide et précise grâce à un système Peltier, n’exigeant pas de
connexions pour la circulation de l’eau.

Son sophistiqué logiciel permet programmer jusqu’à 39 paramètres différents qui définissent
une technique déterminée. Il peut stocker jusqu’à 100 techniques différentes. D’autre part, sa
programmation est simple et rendue plus facile grâce aux commandes “copier” et “déplacer”.
En plus des techniques, il est possible de programmer un grand nombre d’autres fonctions,
telles que: le nom du laboratoire, la langue et les filtres additionnels, le mode de lavage, le
contenu de l’en-tête d’impression, les communications, etc.

La fonctionnalité de ce photomètre est complétée par une série de modes automatiques de


calcul qui couvrent la plupart des possibilités d’analyse photométrique: point final, mode différentiel,
temps fixe et cinétique ainsi que des techniques non linéaires. Par ailleurs, les calculs permettent
aussi l’utilisation d’un étalon, d’un facteur et de la lecture bichromatique.

ATTENTION
Cet photomètre est conçu et fabriqué exclusivement pour l’usage professionnel. L’utilisateur
doit avoir une formation adaptée au travail en laboratoire d’analyses médicales et à l’utilisation
d’un photomètre de diagnostic in vitro. Il doit lire attentivement ce manuel et le Manuel d’Usager,
et respecter tous les avertissements et précautions qui y sont indiqués.

7
Manuel d´utilisation

2. DESCRIPTION DE L´APPAREIL
La fonction principale du photomètre est de mesurer la concentration d’analytes présents dans
un échantillon.
Le photomètre aspire l’échantillon à travers un tube en téflon. Il utilise pour cela une pompe
péristaltique contrôlée par le microprocesseur. Une fois l’échantillon positionné dans la cuve de
flux, et si la technique le requiert, le programme le thermostatise à la température programmée.
Un faisceau de lumière monochrome traverse l’échantillon à mesurer et tombe sur la photodiode,
qui transforme la lumière en courant.
L’absorbance est une mesure relative, on réalise donc deux mesures, l’une pour l’échantillon,
l’autre de référence (on prend généralement de l’eau distillée).

courant échantillon
Absorbance = log
courant référence

La concentration de l'analyte de l'échantillon sera proportionnelle à son absorbance mesurée.

2.1. Description du clavier

22

11 33

2.1.1. Touches de fonction (1)

ENTER. Touche utilisée pour confirmer les données introduites à travers le clavier numérique.
ESC. Touche utilisée pour abandonner un travail et pour retourner à l’opération précédente du
programme.
PAPER. Cette touche est spécifiquement destinée à faire avancer manuellement le papier de
l’imprimante. Le papier avance tant que la touche est maintenue enfoncée.
WASH. Cette touche permet d’utiliser la pompe, indépendamment du programme, ce qui permet
de réaliser, à n’importe quel moment, le lavage des tubes et de la cuve.
TOUCHE DE FONCTION ACTIVE Le clavier dispose de cinq touches de fonction dont l’utilisation
dépend du point de programme qui est en train de se réaliser. Sur la partie inférieure de
l’écran sont indiquées, constamment, les fonctions actives disponibles.

8
2.1.2. Touches numèriques (2)
Les touches 0 à 9, ainsi que le point décimal et la touche C, constituent le clavier numérique.

2.1.3. Touches de curseur (3)


Il y a quatre touches de curseur dans le clavier, deux sont nommées CURSEURS VERTICAUX (EN
HAUT et EN BAS) et deux sont nommées CURSEURS HORIZONTAUX (DROITE et GAUCHE).

2.1.4. Interrupteur pompe


Sur le côté gauche du photomètre se trouve un interrupteur dont la fonction est d’activer la
pompe péristaltique lorsqu’une aspiration d’échantillons est nécessaire.

2.2. Description de l’ecran


L’écran est à cristaux liquides (LCD) et il est composé de 320 x 240 points de résolution.

L’écran du programme est divisé en quatre sections: en-tête, section de travail, ligne de messages
et section de fonctions actives.

L’en-tête correspond aux deux premières lignes de l’écran. On y trouve l’information de caractère
général, comme le nom du menu où se trouve le programme, la date, l’heure et l’information
supplémentaire sur la technique que l’on est en train de modifier ou d’exécuter. Dans la section
de travail, qui occupe les 15 lignes suivantes, on trouve l’information sur l’exécution des techniques,
les menus, les graphes, etc. La ligne de messages apparaît en vidéo inversé et on y trouve des
messages utiles qui guident l’utilisateur. La section de fonctions actives occupe les deux dernières
lignes de l’écran. On y indique les fonctions actives sur les touches situées sous l’écran. La
fonction de ces touches dépend de la partie du programme que l’on est en train d’exécuter.

2.3. Description des communications


Sur la partie postérieure de l’appareil on peut voir un connecteur dans un boîtier marqué COM
1. Les lignes de contrôle et les niveaux électriques du canal de communications série sont
compatibles au standard E.I.A. RS-232. La figure 3.6 décrit les signaux du connecteur.

RxD: Réception de données.


TxD: Transmission de données.
GND: Masse (0 volts).

PORTSERIE FICHE SIGNAL


COM1
1 NC
2 TXD
1 5 3 RXD
4 NC
5 GND
6 NC
6 9 7 NC
8 NC
9 NC

9
Manuel d´utilisation

2.4. Imprimante
Le photomètre porte une imprimante thermique qui permet l’impression rapide et silencieuse du
texte. L’imprimante travaille en forme bidirectionnelle, tout en optimisant le parcours de la tête
d’impression et donc le temps. L’avance du papier est réalisée rapidement grâce à un moteur
indépendant. L’impression du texte est réalisée sur quarante colonnes.

2.5. Système d’aspiration


Le système d’aspiration a pour fonction la manipulation des échantillons. C’est une des parties
les plus délicates de l’instrument et doit être manipulé avec le maximum de soin. Ce paragraphe
explique le fonctionnement de ce circuit, les éléments qui le constituent et les paramètres qui le
contrôlent.

2.5.1. Cycle d´aspiration


Ce cycle consiste en l’aspiration de l’échantillon à traiter et son transport jusqu’à la cuve à
circulation. Il est formé par trois pas consécutifs:

ASPIRATION: L’échantillon est aspiré à travers le tube d’aspiration jusqu’au volume programmé.

DELAI DE LA POMPE: C’est le temps d’attente à partir du moment où l’aspiration est achevée.
Pendant ce temps le flacon où l’échantillon est contenu doit être enlevé du tube d’aspiration.

POSITIONNEMENT: La pompe s’active à nouveau, en transportant l’échantillon jusqu’à la cuve


et en le plaçant de façon adéquate pour la lecture.

2.5.2. Eléments du circuit d´aspiration


a) Le TUBE D’ASPIRATION en téflon qui va de la cuve jusqu’à l’extérieur de l’appareil à travers
un tube guide métallique, auquel il est fixé moyennant un connecteur en silicone. Ce tube a
une longueur prédéfinie et doit être d’une qualité appropriée, exigeant toujours l’emploi de
tubes originaux. Il ne doit pas y avoir fentes ni plis. Si l’en était ainsi, il faudra le remplacer.

b) Le RACCORD D’ENTREE pour fixer le tube en téflon à la cuve.

c) La CUVE A CIRCULATION, où les lectures ont lieu. Il faut utiliser la cuve originale, pour
laquelle le système optique a été conçu et calibré. En cas de perte ou casse, rencontrer le
Service d’Assistance Technique pour obtenir une nouvelle cuve de caractéristiques adéquates.
Pour éviter une casse, il faut la tenir toujours dans le porte-cuves ou bien dans le logement
situé à gauche à cet effet.

d) Le RACCORD DE SORTIE auquel est connecté le tube doseur.

e) Le TUBE DOSEUR qui connecte la cuve à circulation avec le raccord à résidus

f) La POMPE PERISTALTIQUE, étant le mécanisme qui, en même temps que le tube doseur,
réalise le travail d’aspiration et transport des échantillons. Elle est commandée moyennant un
moteur pas à pas en basse tension, avec une résolution de 1/100 révolutions, ce qui garanti
un excellent fonctionnement et une haute précision.

10
2.6. Mesures avec des cuves normales ou avec des tubes
Des cuves normales peuvent être utilisées pour les lectures. Les cuves peuvent être macro,
semi-micro ou micro, en verre ou en plastique, en tenant compte que quelques unes de ces
dernières ne sont pas adéquates dans les réactions où le contrôle de la température doit être
stricte, car le liquide est loin des parois du porte-cuves et le plastique agit comme isolant.Le
système optique de ce photomètre a été conçu pour pouvoir réaliser des lectures avec des
tubes à essais de 12mm. Leur hauteur ne doit pas dépasser les 75mm, car dans ce cas le
couvercle d’accès au compartiment des cuves risque de ne pas se fermer. Pour lire avec des
tubes à essais, enlever la cuve à circulation et placer la dans le logement destiné à cet effet e
introduire l’adaptateur à tubes dans le porte-cuves.

ATTENTION
Le photomètre a été étalonné pour des cuves carrées de 10mm, de sorte que les valeurs
absolues d’absorbance lues en utilisant des tubes à essais, ne coïncideront pas avec les
lectures du même échantillon réalisées avec des cuves de 10mm. Par conséquent, les tubes
doivent être utilisés uniquement dans des techniques avec un ETALON.

2.7. Mode d’operation par menus


Un menu est une série d’options assemblées sous forme d’une liste et numérotées. La liste
suivante est un exemple de menu, dans ce cas correspondant au nommé MENU PRINCIPAL.

MENU PRINCIPAL 05/05/99 16:23:45

0 CONCENTRATION
1 ABSORBANCE
2 UTILITES
3 CONFIGURATION
4 PROGRAMMATION
5 CONTROLE DE QUALITE
6 CODE D´OPERATEUR

AU PROPOS

2.7.1. Vision d´un menu sur l´écran et sélection d´une option


Les menus apparaissent sur l’écran, encadrés dans des fenêtres. Chaque ligne correspond à
une option du menu et elle est précédée d’un numéro d’ordre. L’option sélectionnée apparaît
dans un cadre noir. La sélection des différentes options de menu s’effectue grâce aux touches
de CURSEURS VERTICAUX (EN HAUT et EN BAS). Chaque fois qu’on appuie une de ces
touches, la barre de sélection se déplace vers le haut ou vers le bas selon le cas, pour pouvoir
changer l’option sélectionnée. En appuyant sur ENTER on active cette option. Un mode rapide
d’entrer dans une option est d’écrire son numéro sur le clavier numérique.

11
Manuel d´utilisation

2.7.2. Sélection d´un travail. Route de sélection


Al En sélectionnant une option dans le MENU PRINCIPAL, un nouveau menu apparaît sur
l’écran. C’est un menu de SECOND NIVEAU. En sélectionnant une option de ce menu de
second niveau, un autre menu peut apparaître sur l’écran (TROISIEME NIVEAU). Parfois, il
existe plusieurs niveaux de menus interconnectés. Dans tous les cas, les options sont
sélectionnées simplement en appuyant sur la touche correspondant au numéro de l’option. En
reprenant l’exemple du MENU PRINCIPAL, si on sélectionne l’option 4 (PROGRAMMATION), le
menu suivant apparaîtra:

PROGRAMMATION 05/05/99 16:23:45

0 TECHNIQUES
1 TABLEAU D´UNITES

QUITTER
Q UIT-
TER

Et si on sélectionne l’option 0 (TECHNIQUES), l’écran suivant apparaîtra:


Remarque: la fonction de cette option de menu est expliquée dans le chapitre suivant.

En sélectionnant l’option 0 (ou en appuyant sur ENTER dans l’option indiquée en noir) on
atteint la fin du processus de sélection dans lequel on exécute un travail (dans cet exemple,
modifier les paramètres d’une technique).

Pour commencer ce travail, il a été nécessaire de sélectionner trois options consécutives.


L’expression: MENU PRINCIPAL / PROGRAMMATION / TECHNIQUES / nom de la technique
fformée par les options sélectionnées, est appelée CHEMIN. A partir de ce point et au long de
ce manuel, ça sera la manière d’indiquer l’ensemble des options consécutives des menus
interconnectés, qui doivent être sélectionnées à fin d´atteindre le travail à réaliser. Parfois, des
points de suspension apparaîtront au milieu d’un chemin (OPTION / ... / OPTION), pour indiquer
qu’il est nécessaire d’introduire un paramètre entre les deux options.

2.7.3. Fin d´un travail


La manière normale de sortir d’un travail est d’utiliser la touche de fonction QUITTER. Grâce à
celle-ci on revient à l’opération précédente du programme (généralement un menu). La touche
ESC sert à interrompre des tâches et des opérations en cours d’exécution, ou à abandonner
des modifications pour restaurer les valeurs originales.

12
2.8. Positions de mémoire pour programmer des techniques
Il existe 100 positions de mémoire pour la programmation des techniques analytiques. Chaque
position contient un certain nombre de paramètres qui dépendront du MODE D’ANALYSE
sélectionné.
Chaque position peut contenir une technique possédant n’importe quel procédé de mesure et
peut être stockée de manière permanente. Le contenu de chaque position peut être effacé,
copié ou déplacé.
Sur l’écran, la liste des techniques apparaît sur des pages contenant 10 techniques chacune.
Pour passer d’une page à une autre, utiliser les touches de fonction AVANCE PAGE et RETOUR
PAGE, ou bien les touches de CURSEURS VERTICAUX (EN HAUT et EN BAS), qui déplaceront
dans le sens sélectionné le curseur de sélection. Les pages changent automatiquement lorsque
le curseur de sélection arrive aux extrémités supérieures ou inférieures de l’écran. Les symboles
~ et  qui apparaissent sur ces extrémités indiquent qu’il y a d’autres pages accessibles dans la
direction indiquée. Le nom de chaque technique est précédé de deux digits séparés d’un point.
Le premier d’entre eux indique la page qui est visualisée et le second le numéro d’ordre dans la
liste. Une manière rapide d’accéder à une technique est d’utiliser les touches de fonction
AVANCE PAGE et RETOUR PAGE, jusqu’à visualiser la page où se trouve la technique souhaitée
et écrire alors son numéro d’ordre (second digit).

2.9. Entrée de données


Trois différents types de données peuvent être introduits dans le photomètre: alphanumériques,
numériques et sélections à travers les curseurs.

2.9.1. Entrée alphanumérique


Lorsque le programme exige l’introduction d’un texte alphanumérique, le curseur d’écriture se
place automatiquement sur la première position. Pour introduire les données alphanumériques,
procéder de la manière suivante:

a) En utilisant les CURSEURS VERTICAUX (EN HAUT et EN BAS), on peut sélectionner des
lettres, des numéros et des symboles en forme cyclique. Sélectionner le caractère désiré
sur l’écran au-dessus du curseur d’écriture.

b) Passer à la position suivante en utilisant le CURSEUR DROIT et sélectionner une autre fois
un caractère alphanumérique en utilisant les CURSEURS VERTICAUX. Répéter cette
opération autant de fois que nécessaire pour compléter le texte. Lorsque le curseur se
déplace vers une position libre à la droite, dans la nouvelle position apparaît répété le
dernier caractère sélectionné.

c) En utilisant les deux CURSEURS HORIZONTAUX, on peut passer d’un bout à l’autre du
texte et il est possible de modifier les caractères de n’importe quelle position autant de fois
que nécessaire.

d) Si l’on veut effacer tout le texte, appuyer sur C. Si l’on veut abandonner le processus,
appuyer sur ESC et le texte ne sera pas considéré.

e) Pour confirmer le texte appuyer sur ENTER. Le texte sera stocké d´une façon permanente.
Pour l’entrée alphanumérique, les CURSEURS ont la fonction de répétition. Si on les maintient
enfoncés plus d’une seconde, ils avancent automatiquement.
13
Manuel d´utilisation

Pour la commodité de l’utilisateur, deux touches de fonction (LETTRES, SYMBOLES)


apparaissent et situent le curseur sur la première lettre de l’alphabet (selon la langue sélectionnée)
ou sur la zone de symboles spéciaux du tableau.

2.9.2. Entrée numérique


Elle est utilisée quand le programme exige des valeurs de paramètres. Pour introduire des
données numériques, il faut employer les TOUCHES NUMERIQUES et le POINT DECIMAL du
clavier. Le programme limite dans chaque cas le nombre de digits à introduire. Le curseur
d’écriture apparaît en première position et se déplace à la suivante dès qu’on introduit un
nombre (ou point décimal). Si l’on veut corriger un texte avant de le confirmer, presser C et le
nombre complet sera effacé. Pour confirmer le nombre (et abandonner le procédé) presser
ENTER. Le nombre sera stocké en permanence. Souvent, les titres suivants apparaissent sur
l’écran. Valeur actuelle: c’est la valeur que le paramètre possède en ce moment (donnée introduite
préalablement ou bien valeur par défaut). Valeur nouvelle: c’est la valeur qui est introduite et qui
sera stockée en pressant ENTER.

2.9.3. Options sélectionnables d’une liste prédéfinie


Parfois, l’usager doit choisir un élément ou une valeur d’une liste prédéfinie. Lorsque la fenêtre
avec la liste correspondante apparaît sur l’écran, grâce aux CURSEURS VERTICAUX on effectue
la sélection de l’élément. Pour confirmer la sélection, vous devez appuyer sur ENTER.

2.9.4. Touches de fonction actives communes

AVANCE PAGE: Lorsqu’une liste ne rentre pas entièrement sur l’écran, cette touche apparaît
et permet de visualiser les éléments suivants de la liste.
RETOURNER PAGE: Lorsqu’une liste ne rentre pas entièrement sur l’écran,cette touche apparaît
et permet de visualiser les éléments antérieurs de la liste.
CONTROLE 1: Cette fonction apparaît si l’option CONTROLES dans le menu CONFIGURATION
est “ouverte”. Elle permet d’indiquer au programme que l’échantillon qui va être introduit
doit être considéré comme Contrôle numéro 1 dans le programme de CONTROLE DE
QUALITE.
CONTROLE 2: Cette fonction apparaît si l’option CONTROLES dans le menu CONFIGURATION
est “ouverte”. Elle permet d’indiquer au programme que l’échantillon qui va être introduit
doit être considéré comme Contrôle numéro 2 dans le programme de CONTROLE DE
QUALITE.
IMPRIMER: Cette fonction apparaît si l’option IMPRIMANTE dans le menu CONFIGURATION
est “activée”. Elle permet d’imprimer diverses listes suivant la partie du programme qui est
en train de s’exécuter.
ARRETER IMPRIMER: Cette fonction apparaît lorsqu’une liste est en train de s’imprimer. Elle
sert à interrompre cette liste.
PLUS D’OPTIONS: Cette fonction apparaît lorsqu’il y a plus d’un jeu de fonctions actives
disponible. Elle sert à passer d’un jeu de fonctions à un autre.
QUITTER: Elle permet de revenir au menu ou à l’écran précédent.

14
3. METHODE GENERALE D´OPERATION
3.1 Debut de l’operation. Menu principal
Lorsqu’on connecte le photomètre, l’écran suivant apparaît:

TEST CHECKSUM
Moniteur 0x377A71 PASA
Programme 0x9ec8d1 PASA
Configuration 0x00034d PASA
Techniques 0x0045f6 PASA
Calibrations 0x004e39 PASA

Presser ENTER pour continuer

Le programme vérifie s’il existe une erreur ou une altération dans les informations mentionnées
à continuation. Il indique «Passe» si la vérification est correcte et «Ne passe pas» si une erreur
ou une altération s’est produite.

Information vérifiée:

Moniteur: Programme Moniteur.


Programme: programme d´aplication.
Configuration: Personnalisations de l’utilisateur., unités et filtres.
Techniques: Techniques programmées.
Calibrages: Calibrages photométriques, de thermostatation et d’aspiration.

Si une erreur de Moniteur ou de Programme est détectée, le fonctionnement de l’instrument


pourrait être affecté. Si l’erreur se trouve dans Configuration, dans Techniques ou dans Cali-
brage, l’instrument fonctionnera correctement mais il peut apparaître des données erronées
dans une des informations précédentes. Dans tous les cas, il est recommandé d’avertir le
Service d’Assistance Technique.
Une fois terminé l’autotest, en appuyant sur ENTER, un écran de présentation apparaît et
montre le modèle d’instrument, son numéro de série et la version du programme installé. En
appuyant sur ENTER, on accède de nouveau au menu principal.

Sélectionner une de ces options, selon le travail que l’on souhaite réaliser.

- CONCENTRATION: Pour mesurer des concentrations d’après une technique définie au


préalable et qui a été programmée dans une position de mémoire.
- ABSORBANCES: Pour mesurer des absorbances.
- UTILITES: Pour exécuter des opérations d’intérêt pour l’utilisateur, par exemple, changer la
configuration de la roue de filtres, programmer la date et l’heure, calibrer la pompe péristaltique,
etc.
- CONFIGURATION: Pour personnaliser la configuration de l’instrument.
15
Manuel d´utilisation

- PROGRAMMATION: Pour programmer des techniques ou d’autres paramètres qui contrôlent


les différentes fonctions de l’appareil.
- CONTROLE DE QUALITE: Pour travailler avec le programme de contrôle de qualité.
- CODE D’OPERATEUR: Pour introduire un code d’opérateur qui sortira imprimé sur les
listages de résultats de concentration.

MENU PRINCIPAL 05/05/99 16:23:45

0 CONCENTRATION
1 ABSORBANCE
2 UTILITÉS
3 CONFIGURATION
4 PROGRAMMATION
5 CONTROLE DE QUALITÉ
6 CODE D´OPERATEUR

AU PROPOS

3.2. Concentration
Cette option permet le calcul de concentrations en utilisant une des TECHNIQUES program-
mées au préalable et stockées dans les 100 positions de mémoire disponibles. En sélectionnant
cette option, un écran apparaît avec une liste des techniques programmées:

CONCENTRATION 05/05/99 16:23:45

2.0 - FAL AMP


2.1 - FAL DEA
2.2 - GLUCOSE
2.3 - PHOSPHORE
2.4 - GGT
2.5 - FER
2.6 - LDH
2.7 - MAGNESIUM
2.8 - PROTEINES SERIQUES
2.9 - PROTEINES URINAIRES

AVAN. PAGE RETOU.PAGE QUITTER

Une fois confirmée la sélection, l’appareil imprimera, ou non, un en-tête avec les données
concernant la technique, en fonction de la programmation de l’option LISTAGE EN-TETE du
menu CONFIGURATION.
Au moment d’initier l’exécution, l’appareil sollicitera l’entrée d’une ligne de base pour régler le
ZERO (normalement on réalise ce réglage avec de l’eau distillée).
Réalisé le réglage du ZERO, les valeurs mémorisées de blanc de réactif et des calibrateurs
apparaissent sur l’écran, s´il y en a.
A partir de là, le programme guide l’utilisateur pendant l’exécution de la technique grâce aux
divers messages qui apparaissent sur l’écran. L’introduction des échantillons, des blancs de
réactif et des calibrateurs s’initie à travers les touches de fonction. Si l’on utilise la cuve de flux,
pour activer l’aspiration de l’échantillon, appuyer sur l’interrupteur POMPE qui se trouve sur la
partie frontale gauche du photomètre. Pour lire des cuves normales, appuyer sur ENTER.
Chaque fois qu’on effectue une lecture, la valeur de l’absorbance lue est montrée (si l’on
réalise plus d’un réplicate, la moyenne est calculée). Si des valeurs limites sont programmées,
16
par exemple limite de blanc, celles-ci sont indiquées sur l’écran; si la valeur de l’absorbance est
supérieure ou inférieure à ce paramètre (cela dépend si elle est respectivement croissante ou
décroissante), des flèches apparaissent indiquant que la lecture est hors de la limite.
Une fois finie la lecture de tous les réplicates, en appuyant sur F1 (seulement s’il y en a plus
d’un), on peut les activer ou les désactiver et recalculer, à chaque fois, la moyenne des
absorbances. L’édition de réplicates se termine en appuyant sur la touche ACCEPTER. Finie
l’introduction de tous les réplicates, les résultats sont imprimés.
Si l’option CONTROLES du menu CONFIGURATION est activée, pendant le processus d’intro-
duction d’échantillons, les touches de fonction CONTROLE 1 et CONTROLE 2 sont activées. En
les appuyant, le programme considère l’échantillon qui sera introduit comme sérum-contrôle 1
et 2 respectivement.
Le programme indique, à tout moment, le réplicate de l’échantillon ou du contrôle à introduire.
Si le paramètre Limite de Linéarité est programmée sur une valeur autre que zéro, le pro-
gramme indiquera si le résultat de la concentration est hors de la limite de linéarité par des
flèches sur la valeur de l’absorbance moyenne.
Si l’introduction de code du patient est activée, le photomètre exigera, avant l’introduction de
chaque échantillon, ce code qui identifiera l’échantillon parmi les listages.

3.2.1.Modification temporaire des paramètres


Avant d’introduire la ligne de base, la touche de fonction MODIFIER est activée et permet
d’effectuer une modification temporaire des paramètres de la technique. Les modifications
effectuées de cette manière sont perdues au moment de sortir de la technique.

3.2.2. Procédé multicalibrateur


Pour ces modes de calcul, on utilise plusieurs points pour faire la courbe de calibrage. Dans la
programmation de la technique, on programme le nombre de calibrateurs ainsi que la valeur de
la concentration de chaque calibrateur.
Une fois introduite la ligne de base, les valeurs mémorisées apparaissent sur l’écran, en in-
cluant la dernière courbe de calibrage mémorisé (s’il y en a).
Si l’on souhaite utiliser ces valeurs, appuyer sur la touche de fonction ECHANTILLON pour
initier l’introduction des échantillons.

Si l’on souhaite introduire un nouveau blanc, appuyer sur la touche de fonction NOUVEAU
BLANC. Si l’on ne désire pas utiliser la courbe de calibrage présentée et l’on souhaite en
introduire une nouvelle, appuyer sur NOUVEAU CALIBR. On passe alors à l’écran d’introduc-
tion des nouveaux calibrateurs.

Le programme sollicite à l’utilisateur l’introduction des nouveaux calibrateurs et calcule la moyenne


s’il y a plus d’un réplicate. Une fois introduite, pour accepter les données montrées sur l’écran,
appuyer sur QUITTER. Pour les refuser, appuyer sur ESC.

Une fois acceptée, le programme revient à l’écran précédent et montre le graphe des calibrateurs
avec leurs absorbances lues. L’utilisateur, grâce aux touches du curseur, peut déplacer un
curseur graphique sur les différents points de la courbe (avec ses différents réplicates). Sur la
droite de l’écran sont montrées les valeurs pour chaque calibrateur (concentration, absorbance
moyenne, etc.). En appuyant sur la touche ENTER, sur n’importe quel point d’absorbance, on
passe sur le mode édition, grâce auquel on peut annuler la valeur ou le réactiver s’il était déjà
annulé.
17
Manuel d´utilisation

LIN LIN

POLYGONALE SPLINE

LIN LIN

LOG LOG

PARÁBOLA DE
REGRESSION

DROITEDE
REGRESSION

LOG LIN

Si on appuie une autre fois sur F2, on revient à l’écran d’introduction des valeurs de calibrage.
On peut ainsi éditer n’importe quelle valeur introduite au préalable grâce à F1 et en utilisant
ensuite les touches du curseur. On revient à l’écran du graphique en appuyant sur F5.Lorsqu’on
décide que la courbe est correcte, on appuie sur F1 pour mémoriser le graphe. Une fois
mémorisées, seules les valeurs moyennes des réplicates sont présentées et on ne peut plus
annuler de point.

Le programme peut détecter les erreurs suivantes sur la courbe de calibrage:

18
Message d´erreur Cause de l´erreur Solution
Graphe non mémorisé Ce message indique qu’il n’y a Réaliser les mesures
aucune valeur mémorisée. Il
apparaît lorsqu’on exécute pour
première fois la technique ou
si l’on change son nombre de
calibrateurs dans la programma-
tion de paramètres.
Valeurs X non croissantes Il indique que les valeurs de la Réviser les valeurs de con-
concentration introduites dans la centration lors de la program
programmation de la technique mation de la technique
ne sont pas croissantes.
Valeurs Y non monotones Ce message apparaît lorsque les - Relire l’absorbance
valeurs d´absorbances lues des étalons.
ne sont ni croissantes ni décroi- - Changer le mode
ssantes, selon la programmation d’interpolation ou la valeur
de la technique (croissante ou des axes x et y.
décroissante).
Valeurs Y négatives Les valeurs d’absorbances lues -Il y a des bulles d’air
donnent un résultat négatif. dans la cuve de flux
- Répéter la lecture

En appuyant sur AUTRES OPTIONS, un nouveau jeu de fonctions actives apparaît:


·F1 pour changer l’axe X de linéaire à logarithmique et vice versa.
·F2 pour changer l’axe Y de linéaire à logarithmique.
·F3 pour changer le mode d’interpolation: polygonale, droite de régression, parabole de
régression et spline.

3.2.3. Procédés multi-test


Ce type de procédures est utilisé dans le cas de test impliquand deux ou plusieurs lectures du
même échantillon, lorsque plusieurs échantillons sont traités simultanément avec l`incubation
réalisée hors du photomètre.
L`absorption des échantillons est lue de forme séquentielle et les lectures sont ensuite répétées
pour les mêmes échantillons et dans le même ordre, à des intervalles de temps fixés. De cette
manière, deux lectures (multiple temps fixé) ou davantage (multi-cinetiques) sont faites pour
une série d`échantillons à des intervalles de temps programmés.
Lorsque l`on est revenu à zéro à la ligne de base, le visualisateur demande le nombre
d`échantillons qui doivent être traités. Le nombre de ces échantillons doit se situer parmi ceux
qui sont proposés, de même qu`une fonction du délai et les intervalles de temps programmés.
Introduire le nombre et appuyer sur la touche ENTER.
Le processus de tests multiples commence après que la touche ENTER aura été enfoncée une
autre fois. Le visualisateur présentera le numéro de l`échantillon qui doit être introduit et émettra
un bip sonore au moment précis où il devra être pipé. Lorsque le temps programmé sera
écoulé, l`appareil demandera le deuxième échantillon et, par séquence, les autres échantillons
jusqu`à ce que la première lecture de l`ensemble puisse être faite. Dans les test utilisant un
standard, celui-ci sera demandé et traité au commencement du test, comme dans les procédures
de test unique.

19
Manuel d´utilisation

L`appareil attendra ensuite durant un intervalle de temps pour effectuer la deuxième lecture du
premier échantillon et des suivants, et fera apparaître un messaged`attente.
Le visualisateur montrera à nouveau le numéro de l`échantillon et un bip sonore préviendra
lorsqu´il devra être pipé. Une deuxième lecture de lènsemble des échantillons sera alors réalisée.

Dans le cas des multi-cinétiques, le orocessus continuera jusqu`à ce que le nombre d`intervalles
programmé ait été efectué.
A la fin du processus de mesure, l`appareil fera apparaître et imprimera les résultats obtenus
pour chaque échantillons. Les résultats des différents échantillons ainsi que les valeurs du
Delta unique seront disponibles en utilisant les CURSEURS VERTICAUX.

3.2.4. Résolution dans les mesures, l’écran, l’imprimante et les calculs


Les absorbances sont mesurées avec une résolution de 0,0001A, bien que sur l’écran et dans
l’imprimante elles sont fournies arrondies à la troisième décimale. Les calculs sont réalisés en
prenant les absorbances mesurées avec une résolution de 0,0001A. Le nombre de décimales
par lequel on exprime la concentration est programmable dans les paramètres de la technique.

3.3. Absorbance
Avec cette option, il est possible de lire directement les absorbances. Le programme montre un
écran comme le suivant:

ABSORBANCE 05/05/99 16:23:45

Mode de lecture: MONOCHROMATIQUE


Filtre de lecture: 340
Volume échantillon : 400
Temps de stabilisation: 2
Température: 37º

ABS. = 1.234
INTROUIRE ECHANTILLON

LIGNE BASE PROG.PARA. QUITTER

La section de travail est divisée en deux parties. Sur la supérieure, les paramètres avec les-
quels on effectuera les lectures sont indiqués, et ils sont programmables (le photomètre mémo-
rise et montre toujours les derniers utilisés); sur la partie inférieure, les résultats sont indiqués.
Une fois effectuée la ligne de base, le programme demande l’introduction des échantillons.
Pendant le processus d’introduction des échantillons, F4 permet à l’utilisateur de modifier des
paramètres pour changer leur valeur.

3.4. Utilites
Cette option de menu permet d’exécuter une série d’opérations d’utilité générale et qui sont
décrites dans les points suivants

3.4.1. Service
Cette option est seulement intéressante pour le personnel technique spécialisé. Son accès est
restreint à travers un mot d’accès (password).
20
3.4.2. Installer un nouveau programme
Cette option permet d’installer de nouvelles versions de programme grâce à un ordinateur
personnel. Pour réaliser l’installation, le photomètre doit être connecté à un ordinateur person-
nel au moyen d’un câble série et disposer du programme d’installation approprié. Les instruc-
tions à suivre sont fournies dans ce programme.
En choisissant cette option, un écran apparaît de la manière suivante:
COMMUNICATIONS 05/05/99 16:23:45

Bytes reçus

Prêt pour recevoir

CONFIGURA LANGUE QUITTER

A travers F1, on peut configurer certains paramètres du photomètre, uniquement pour cette
option. Les paramètres à configurer sont : contraste de l’écran, langue et le baud rate, le
timeout et le numéro de terminal sur le port de communications.
Ensuite, le photomètre attend de recevoir la nouvelle version du programme, envoyée depuis
l’ordinateur.
A travers l’écran, il indique le nombre de bytes reçus. Lorsque la transmission est achevée, le
message suivant est affiché :

End Communication

En appuyant sur F5 pour quitter, le photomètre se remet à zéro pour commencer avec la
nouvelle version.
Ce processus peut durer plusieurs minutes.

ATTENTION
En cas de contretemps pendant la transmission du programme, tel qu’une coupure de courant,
et que le photomètre ne répond pas, il existe une manière de rétablir le contrôle de ce dernier.
Eteignez puis rallumez le photomètre en maintenant le bouton PUMP enfoncé ; l’écran
affichera le message CHARGER UN NOUVEAU PROGRAMME. Recommencez le
processus de transmission du programme.

3.4.3. Programmer filtres


Le tambour de filtres du système optique permet de loger un maximum de neuf filtres. Chaque
filtre est monté sur un porte-filtres, qui peut être placé sur l’une quelconque des neuf positions
du tambour. L’utilisateur peut modifier la position des filtres ou en ajouter d’autres si nécessaire.
La référence aux filtres tout au long du programme (par exemple, au moment de programmer
une technique) a lieu à travers la LONGUEUR D’ONDE du filtre. Pour que le photomètre
puisse utiliser le filtre approprié, il faut programmer la position où se trouve chaque filtre sur le
tambour. Les positions des filtres dont est muni l’appareil sont programmées en usine et figurent
au tableau 3.3.
21
Manuel d´utilisation

L’introduction d’un nouveau filtre a lieu en saisissant directement la valeur de la longueur d’onde
dans la position où le filtre sera placé.
La touche de fonction EFFACER permet d’éliminer un filtre du tableau.

3.4.4. Horloge calendrier


Cette option permet de modifier la date et l’heure programmées. Pour changer la date, appuyer
sur F1 et pour changer l’heure appuyer sur F2. Il faut deux chiffres pour tous les champs. Si
l’on n’introduit qu’un seul chiffre, mettre avant 0. Appuyer sur ENTER pour accepter le change-
ment ou ESC pour le refuser.

3.4.5. Calibrer la pompe


Cette option permet de régler le débit de la pompe péristaltique et le positionnement de l’échantillon
dans la cuve de flux. Le tube de dosage de la pompe péristaltique subit, par sa propre utilisation
et avec le temps, une légère déformation qui peut provoquer que le volume de l’échantillon ne
soit pas exactement celui programmé. Pour cette raison, il est recommandé d´ajuster
périodiquement la pompe péristaltique, ainsi qu’après chaque changement de ce tube.

En choisissant cette option, un écran apparaît de la manière suivante:

REGLAGE POMPE 05/05/99 16:23:45

VOLUME D´EPREUVE (uL)

VALEUR ACTUELLE NOUVELLE


VOLUME ECHANTILLON 18000
POSITIONNEMENT 800
DELAI POMPE 2

ESSAYER MANUEL AUTOMATIC. IMPRIMER QUITTER

3.4.6. Révision du réglage du volume d´échantillon


Cette option permet d’entrer un VOLUME D’ECHANTILLON compris entre 100 et 5000 ml, et de
réaliser des cycles d’aspiration pour vérifier les paramètres programmés. En entrant dans cette
option, introduire le VOLUME D’ECHANTILLON et appuyer sur ENTER.
A partir de ce moment, en appuyant sur l’interrupteur POMPE, un cycle d’aspiration et de
positionnement s’initie.
Terminé le cycle, vérifier que le volume aspiré est celui programmé et que l’échantillon est
transporté correctement à la cuve.

3.4.7. Réglage manuel


Ce mode de réglage permet de réaliser un réglage manuel de la pompe en introduisant grâce
au clavier les paramètres expliqués à continuation.

VOLUME D’ECHANTILLON: Il correspond au réglage du volume aspiré. Entrer le nombre


d’opérations que la pompe doit réaliser pour aspirer 5 ml et appuyer sur ENTER. La valeur
théorique est 18340, équivalente à 0,2725 ml pour chaque opération. Le nombre à introduire
est estimé et doit être déterminé par la méthode de “test et erreur” en utilisant la fonction

22
TESTER (voir le volet précédent).
POSITIONNEMENT: Il correspond au réglage du positionnement de l’échantillon. Entrer le
nombre d’opérations nécessaires pour que l’échantillon soit placé dans la cuve et qu’il ne
reste que 5 mm (0-10 mm) d’après-coulant d’échantillon hors de la cuve, puis appuyer sur
ENTER. La valeur théorique est de 600 pas. Le nombre à introduire est estimé et doit être
déterminé par la méthode de “test et erreur” en utilisant la fonction TESTER
RETARD POMPE: Il correspond au temps écoulé entre le cycle d’aspiration et celui de posi-
tionnement dans la cuve de flux. Entrer le nombre de secondes (2 recommandé) et appuyer
sur ENTER.

3.4.8. Réglage automatique


Pour réaliser le réglage de la pompe en mode automatique (recommandé), suivez les pas suivants:
a) Appuyer sur la touche de fonction VOLUME ECHANTILLON. Sur la ligne de message apparaît
«Mettez tube avec 5 ml d´eau et appuyer sur POMPE».
b) Pipeter exactement 5 ml d’eau distillée dans un tube de test et le placer à l’entrée d’échantillon
de telle manière que la pointe du tube en téflon reste au fond du tube et appuyer sur le
bouton POMPE.
c) Le photomètre aspire environ 4 ml d’eau a vitesse normale puis ensuite lentement. Le message:
“Au moment d’aspirer la dernière goutte, appuyer sur ENTER” apparaît sur l’écran. Observer
attentivement le fond du tube et lorsque la dernière goutte s’introduit dans le tube d’aspiration,
appuyer sur ENTER.
d) Appuyer sur la touche de fonction POSITION. Sur la ligne de message apparaît “Mettez tube
avec eau et appuyer POMPE”.
e) Placer un tube avec de l’eau distillée à l’entrée d’échantillon et appuyer sur POMPE. La
pompe est actionnée et au bout de quelques secondes le message: “Retirez le tube et
appuyer sur ENTER” apparaît sur l’écran. Suivre ces instructions. La pompe est actionnée
et l’instrument calcule le positionnement. Pendant ce processus, l’instrument réalise des
lectures photométriques, ce qui signifie que le couvercle du portecuves doit être maintenu
fermé. Le processus dure environ 70 secondes.

Fini ce processus, le système d’aspiration aura été calibré automatiquement. Il est recom-
mandé de réaliser un test en appuyant sur la touche de fonction TESTER.

3.4.9. Test de sensibilité


Il permet de connaître la quantité de courant que crée la photodiode pour une quantité de
lumière reçue, ce qui permet de connaître la sensibilité de l’instrument pour chaque filtre.
Le photomètre lit la sensibilité pour chaque filtre programmé sur le tableau de filtres et visualise
sur l’écran la sensibilité de chaque filtre.
Si nous appuyons sur ENTER, le test est à nouveau réalisé.
Ce test peut être réalisé sans cuves (sensibilité à l’air) ou avec des cuves. Si l’on utilise une
cuve de flux, il est indispensable de la remplir d’eau distillée (on peut utiliser la touche WASH à
cet effet).

3.4.10. Récupérer des techniques effacées:


Avec cette option, on peut récupérer les techniques qui ont été effacées depuis le menu de la
programmation. Une liste de toutes les techniques effacées récupérables apparaît sur l’écran.
Grâce aux curseurs, on sélectionne la technique que l’on veut récupérer et on appuie sur
ENTER pour la restaurer.
23
Manuel d´utilisation

3.4.11. Valeurs par défaut


Cette option permet de rétablir le tableau de techniques original préprogrammé lors de la
fabrication ainsi que les valeurs de configuration originales (filtres, unités et personnalisation):
Une fois que l’opération est exécutée, il est impossible de revenir en arrière. Cette option doit
donc être utilisée avec beaucoup de précaution et seulement lorsqu’on est sûr de vouloir perdre
toutes les données programmées par l’utilisateur et rétablir celles de fabrication.

Il existe également l’option d’effacer les valeurs de concentration mémorisées. Chaque fois
qu’une mesure de concentration est réalisée, le résultat est mémorisé. Si les résultats ne sont
pas lus à l’aide du programme du PC, ceux-ci s’accumulent dans la mémoire du photomètre. La
mémoire a une capacité pour 2000 résultats de concentration, et lorsque ce nombre est atteint,
la première valeur se perd. Dès lors, le processus de mémorisation est un peu lent, d’où
l’existence de cette option pour pouvoir effacer tous les résultats mémorisés.

3.5. CONFIGURATION
Cette option permet à l’utilisateur d’adapter le photomètre à ses préférences personnelles sur
certains aspects.

3.5.1. Langue
L’utilisateur peut sélectionner grâce à cette option, parmi les langues disponibles, celle qu’utilisera
le photomètre autant pour communiquer à travers l’écran que pour imprimer des textes. Pour
sélectionner la langue, appuyer d’abord sur ENTER dans l’option LANGUE, et utiliser ensuite
les touches de CURSEURS VERTICAUX dans la fenêtre qui apparaît avec la liste des langues
disponibles

Note:
La correspondance correcte entre les noms programmés (tests, unités, etc) en changeant de
langues est possible uniquement entre les langues occidentales ou dans le cas d’un changement
d’une langue occidentale dans une langue orientale. Ceci signifie, par exemple, qu’en
sélectionnant un nom oriental, si le nom d’un test est édité (même dans le cas de l’utilisation de
caractères occidentals ou simplement en choisissant les modes édition et sortie sans rien
modifier) en changeant d’une langue orientale donnée dans une langue occidentale, le nom
affiché à l’écran n’est pas correct.

3.5.2. Contraste écran


Cette option permet de régler l’intensité (contraste) de l’écran. L’intensité de l’écran (contraste)
est définie par un numéro, allant de 1 à 10, qui peut être modifié grâce aux CURSEURS
VERTICAUX, après avoir appuyé sur ENTER dans l’option. L’effet produit s’observe immédia-
tement après chaque pulsation sur les CURSEURS VERTICAUX.

3.5.3. Imprimante active


Grâce à cette option, l’utilisateur peut activer ou désactiver l’imprimante. En appuyant sur
ENTER dans l’option, une fenêtre apparaît avec les options ACTIVEE/DESACTIVEE qui sont
sélectionnées grâce aux CURSEURS VERTICAUX et en appuyant sur ENTER pour l’option
sélectionnée.

24
3.5.4. Contraste imprimante
Cette option permet de régler l’intensité de l’impression sur le papier thermique de telle manière
qu’on peut compenser de petites variations sur la qualité du papier. L’intensité de l’impression
(contraste) est définie par un numéro, allant de 1 à 10, qui peut être modifié grâce aux CUR-
SEURS VERTICAUX, après avoir appuyé sur ENTER pour l’option. La touche de fonction
TESTER (F1) imprime une ligne d’astérisques qui permet de vérifier l’intensité sélectionnée.

3.5.5. Listage en-tête


Lorsqu’une mesure d’absorbances ou de concentrations va être réalisée, une certaine infor-
mation est imprimée de manière automatique. L’utilisateur peut, grâce à cette option, sélection-
ner l’information imprimée sur les listages pendant l’exécution des techniques. En appuyant sur
ENTER dans l’option, une fenêtre apparaît avec les trois options suivantes:

RESUMEE: Seules quelques données concernant la technique sont imprimées, comme son
nom, la date et l’heure d’exécution, les valeurs mémorisées s’il y en a (facteur, blanc,
calibrateur) et les valeurs normales (si elles sont programmées).
COMPLETE: Tous les paramètres de la technique sont imprimés, même ses valeurs
programmées.
AUCUNE: Rien n’est imprimé.

3.5.6. Buzzer
L’utilisateur peut, grâce à cette option, activer ou désactiver le son indiquant qu’une touche a
été appuyée. En appuyant sur ENTER dans cette option, une fenêtre apparaît avec les options
ACTIVE/DESACTIVE.

3.5.7. Préchauffage
Si cette option est ACTIVEE, au moment d’allumer le photomètre, un cycle de préchauffage de
20 minutes est réalisé pour que la lampe et l’électronique interne se stabilisent à leur tempéra-
ture nominale de travail. Il est vivement recommandé de laisser que le photomètre réalise le
préchauffage avant d’initier un procédé de mesure. En appuyant sur ENTER, dans cette fonc-
tion, une fenêtre apparaît avec les fonctions ACTIVE / DESACTIVE.

3.5.8. Modes de lavage


La touche WASH s’utilise pour faire circuler une solution de lavage ou de l’eau à travers le
circuit d’aspiration, dans le but de le laver, après une série de mesures ou bien entre échantillons.
Grâce à cette option, il est possible de programmer le volume (entre 100 et 5000 ml) de solution
de lavage qui sera aspiré chaque fois qu’on appuiera sur la touche WASH. Si on laisse la
valeur 0 sur cette fonction, un lavage continu sera effectué, c’est-à-dire, la pompe fonctionnera
tant que la touche WASH reste enfoncée.

3.5.9. Code de patient


S’il est activé, chaque fois qu’un échantillon est introduit, le programme sollicitera un code de
patient. En appuyant sur ENTER dans cette option, une fenêtre apparaît avec les options
ACTIVE / DESACTIVE.

25
Manuel d´utilisation

3.5.10. Introduire données laboratoire


Cette option permet de programmer un titre de 30 caractères alphanumériques maximum, en
utilisant le procédé d’ENTREE ALPHANUMERIQUE (voir volet 3.11.1) ( 15 Si une langue orien-
tale est selectionnée). Une fois introduit, appuyer sur ENTER pour accepter ou sur ESC pour le
refuser.
Le texte saisi est imprimé chaque fois que le photomètre sera allumé.

3.5.11. Communications
Elle permet de programmer certains paramètres pour effectuer les communications avec un
ordinateur personnel.
a) Bauds. Sélectionne une vitesse de transmission parmi les suivantes: 110, 150, 300, 600,
1200, 2400, 4800, 9600, 19200.
b) Timeout. C’est un temps d’attente entre les essais de communication s’il se produit une
erreur. Programmable entre 0 et 255 secondes.
c) Nº de terminal. Nº d’identification du photomètre. Si plusieurs instruments sont connectés à
un même ordinateur, ils devront posséder des numéros de terminal différents (entre 0 et 15)

3.6. Programmation
Ce menu est formé de deux options, une pour programmer les techniques et l’autre pour
programmer le tableau d’unités.

Attention :
Les techniques pre-programmées sont compatibles avec les réactifs Biosystems. Les réactifs
dont les processus de mesure décrits dans les instructions d’usage sont compatibles avec les
spécifications de l’appareil pourront également être utilisés.

3.6.1. Techniques
Cette option permet de programmer les paramètres d’une technique, pour chacune des 100
positions disponibles dans le photomètre.
En entrant dans l’option TECHNIQUES, un listage apparaît avec les techniques disponibles
ainsi qu’un jeu de fonctions actives avec les différentes opérations disponibles:

AVANCE PAGE: Visualise la page de listage avec les 10 techniques suivantes.


RETOURNER PAGE: Visualise la page de listage avec les 10 techniques précédentes.
QUITTER: Revient au menu précédent.
AUTRES OPTIONS: Présente un nouveau jeu de fonctions sur l’écran.
DEPLACER: Utilité pour changer l’ordre de présentation des techniques
EFFACER: Permet d’effacer des techniques.
AJOUTER: Permet de créer de nouvelles techniques.
COPIER: Permet de créer une nouvelle technique, en copiant tous les paramètres de la techni-
que sélectionnée, sauf le nom.
IMPRIMER LISTE: Imprime une liste avec les noms de toutes les techniques programmées.
IMPRIMER CONTENU: Liste le contenu des techniques sélectionnées au préalable.

26
3.6.2. Comment programmer des paramètres
Ce volet explique l’entrée ou la modification des paramètres qui constituent ces techniques et
qui dépendent du mode d’analyse sélectionné. En modifiant ou en créant une technique, seuls
les paramètres qui ont un sens dans le mode d’analyse programmé seront visibles.

PARAMETRE MODE DE CALCUL


PF C CM MD TF TFM MQ VC
NOM DE LA TECHNIQUE * * * * * * * *
UNITES * * * * * * * *
MODE D´ANALYSE * * * * * * * *
TYPE DE REACTION * * * * * *
MODE DE LECTURE * *
FILTRE DE LECTURE * * * * * * * *
FILTRE DE REF. * *
VOL. DE ECHANTILLON * * * * * * * *
TEMPERATURE * * * * * * * *
DECIMAUX * * * * * * * *
REPR. BLANC * * *
REPR. ECHANT. * * * *
TEMPS STABILISATION * * *
TEMPS INCUBATION * * * *
TEMPS DE LECTURE * * * *
DELAI * *
NOMBRE DE DELTAS *
ABS. INITIALE * * * *
CALIBRATION * * * * * *
FACTEUR * * * * * *
NOMBRE D´ETALONS * * *
CONCENTRATION 1 * * * * * *
CONCENTRATION 2 a 8 * * *
REPR. ETALONS * *
FACTEUR DE DILUTION * * *
FONCTION DE CALCUL * *
AXIS * *
COEF. NUMERATEUR *
COEF. DENOMINATEUR *
VALEUR DE COUPURE *
MARGE INDETERM. *
LIMITE LINEARITE * * * * * *
LIMITE BLANC * * *
Tableau 4.1 Paramètres du modes de calcul

27
Manuel d´utilisation

POSITION DE MEMOIRE
La position de mémoire où se trouve gardée la technique n’est pas un paramètre programmable
par l’utilisateur. La gestion des positions de mémoire est réalisée automatiquement par le pro-
gramme. Lorsqu’une nouvelle technique est ajoutée, elle est située à la dernière position de la
liste, tant qu’il y en a une de libre. S’il n’y en a pas, le programme cherchera la première libre
parmi celles effacées (au cas où il y en ait). Cependant, l’utilisateur peut personnaliser l’ordre
de la liste de technique visualisée grâce à la touche de fonction DEPLACER.

PF: POINT FINAL


C: CINETIQUE
NOM
CM: CINETIQUE MULTIPLE
Le nom de la technique peut être n’importe
MD: MODE DIFFERENTIEL
quel titre composé d’un ou plusieurs mots,
TF: TEMPS FIXE
mais ne doit pas dépasser 20 caractères
TFM:TEMPS FIXE MULTIPLE
alphanumériques (10 Si une langue orien-
MQ: MODE QUOTIENT
tale est selectionnée).
VC: VALEUR DE COUPURE
UNITES
Le titre correspond à chaque unité se trouve TYPE DE REACTION
dans un tableau programmable. En ap- En appuyant sur ENTER dans cette option,
puyant sur ENTER dans cette option, le pro- le programme montre une fenêtre avec les
gramme montre une fenêtre avec le tableau deux suivantes possibilités: Croissante/
d’unités programmé. On doit en sélection- Décroissante. Elles indiquent si
ner une grâce aux touches CURSEURS l’absorbance de la technique programmée
VERTICAUX et appuyer sur ENTER pour croît ou décroît avec le temps ou avec la
l’unité sélectionnée. concentration.

Nº UNITES MODE DE LECTURE


0 mg/dL Seulement sur les modes de POINT FINAL et
1 U/L CUT-OFF. En appuyant sur ENTER dans cette
2 g/L option, le programme montre une fenêtre avec
3 mkat/L les deux suivantes possibilités:
4 mmol/L MONOCHROMATIQUE: Une seule lecture de
5 mmol/L chaque échantillon est réalisée à la lon-
6 mg/L gueur d’onde sélectionnée.
7 nkat/L BICHROMATIQUE: Deux lectures de chaque
8 g/dL échantillon sont réalisées (fig. 3.2.).
9 mg/dL Une à la longueur d’onde principale et
10 UI/mL une autre à la longueur d’onde
11 % secondaire ou de référence. La valeur
Tableau 3.2. Unités préprogrammées d’absorbance utilisée pour les calculs
est, dans ce cas, la différence entre
MODE D´ANALYSE les deux absorbances:
En appuyant sur ENTER dans cette option, A = Aprincipal - Aréférence
le programme montre une fenêtre avec les
modes d’analyse possibles. FILTRE DE LECTURE
C’est la longueur d’onde en nanomètres sur
laquelle on souhaite réaliser les lectures. Sur
28
le mode BICHROMATIQUE, on fait référence REPLICATES DE BLANC
à la longueur d’onde principale (figure 3.2.). C’est le nombre de réplicates de blanc qui
Le tableau 3.3. montre les filtres qui équipent seront demandés pendant l’exécution de la
normalement le photomètre, et leurs technique. En utilisant le CLAVIER NUME-
respectives positions.. RIQUE, entrer de 1 à 3.
REPLICATES D´ECHANTILLON
POSITION FILTRE C’est le nombre de replicate d’échantillon
1 340 qui seront demandés pendant l’exécution de
2 405 la technique. En utilisant le CLAVIER NU-
3 420 MERIQUE, entrer de 1 à 3.
4 450
5 505 TEMPS DE STABILISATION
6 546 C’est le temps qu’on laisse s’écouler entre
7 578 la fin du cycle d’aspiration et la lecture dans
8 670 les modes POINT FINAL, DIFFERENTIEL
9 libre et QUOTIENT. Normalement ce temps est
Tableau 3.3. Tableau de filtres d’une seconde bien que l’on puisse program-
mer d’autres valeurs et permettre ainsi que
FILTRE DE REFERENCE la lecture soit retardée jusqu’à ce que le li-
Seulement sur le mode de lecture quide soit parfaitement homogène à l’inté-
BICHROMATIQUE. C’est la longueur d’onde rieur de la cuve, spécialement lorsqu’on tra-
secondaire ou de référence. Le tableau 3.3. vaille avec des liquides très visqueux.
montre les filtres qui équipent normalement
le photomètre, et leurs respectives positions. TEMPS D´INCUBATION
C’est le temps qu’on laisse s’écouler entre
VOLUME D´ASPIRATION la première pulsation de PUMP jusqu’à la
C’est le volume (en ml) d’échantillon, de première mesure dans les modes CINETI-
blanc et/ou de calibrateur qui doit être aspi- QUE et TEMPS FIXE. Introduire le temps
ré pour les lectures. La marge permise est en utilisant le CLAVIER NUMERIQUE.
de 100 à 5000 ml. Il faut prendre en compte
que, plus petit est le volume aspiré, plus TEMPS DE LECTURE
grande sera la contamination de traînage Dans les Cinétiques simples, c’est le laps
entre deux échantillons consécutifs. Le de temps pendant lequel les lectures sont
tableau 3.4. montre une évaluation de prises et dans les multiples, c’est le temps
traînage pour différents volumes entre deltas. Dans les Temps Fixes, c’est le
d’échantillon (ces valeurs peuvent dépendre laps de temps entre T1 et T2.
fortement de la nature du liquide mesuré).
NOMBRE DE DELTAS
VOLUME CONTAMINATION (%) Seulement en mode CINETIQUE MULTI-
D´ECHANTILLON PLE. C’est le nombre d’intervalles désirés
150µL 2.25 - 2.70 et il équivaut au nombre total de mesures
250µL 0.75 - 1.50 moins un (deltas).
400µL 0.05 - 0.25
RETARD
Tableau 3.4 Contamination. C’est le temps entre échantillons dans les
techniques multiples.

29
Manuel d´utilisation

FACTEUR DE DILUTION
Abs A= Ap - Ar
Ap Apparaît seulement en mode
MULTICALIBRATEUR. Il s’utilise lorsque tous les
échantillons sont dilués mais les calibrateurs non.

Nº CALIBRATEURS
Apparaît seulement en modes
MULTICALIBRATEUR. Introduire le nombre
total de calibrateurs à utiliser grâce au CLA-
Ar
l VIER NUMERIQUE.
principale l référence l

Figure 3.2. Lecture bichromatique CONCENTRATION


Apparaît seulement dans les techniques avec
ABSORBANCE INITIALE calibrateur. C’est la concentration de cha-
Seulement en modes CINETIQUE et TEMPS que calibrateur.
FIXE. Si la réaction est croissante, c’est la
valeur maximale d’absorbance admise pour la FONCTION DE CALCUL
première lecture. Si la réaction est décrois- SeulementpourlesmodesMULTICALIBRATEUR.
sante, c’est la valeur minimale d’absorbance C’est le type de fonction graphique auquel on
admise pour la première lecture. associera le calcul de la courbe de calibrage. En
appuyant ENTER dans cette option, une fenêtre
TEMPERATURE apparaît avec les quatre possibilités suivantes:
C’est la température à laquelle on veut thermostater
la cuve. Elle est programmable entre 23 et 40ºC POLYGONALE
avec une résolution de un degré. Si l’on ne veut SPLINE
pas thermostater, laisser 0. DROITE DE REGRESSION
PARABOLE DE REGRESSION
DECIMALES
Número de decimales con que se fuerza la pre- AXE X
sentación de los resultados de concentración. Seulement en mode MULTICALIBRATEUR.
Il sélectionne le type de représentation de
CALIBRAGE données sur l’axe X. En appuyant sur EN-
En appuyant sur ENTER dans cette option, le TER dans cette option, une fenêtre apparaît
programme montre une fenêtre avec les deux avec les deux possibilités suivantes:
suivantes possibilités: CALIBRATEUR / FAC-
TEUR. Grâce aux CURSEURS VERTICAUX, LINEAIRE
sélectionner une des deux possibilités et la con- LOGARITHMIQUE
firmer en appuyant sur ENTER. Elle détermine
si le calcul de la concentration est réalisé avec AXE Y
des calibrateurs ou avec un facteur. Seulement en mode MULTICALIBRATEUR.
Il sélectionne le type de représentation de
FACTEUR données sur l’axe Y. En appuyant sur EN-
Apparaît seulement si dans CALIBRAGE est TER dans cette option, une fenêtre apparaît
sélectionné FACTEUR. Introduire grâce au avec les deux possibilités suivantes:
CLAVIER NUMERIQUE la valeur du facteur
à utiliser dans les calculs pour transformer LINEAIRE
des absorbances en concentrations expri- LOGARITHMIQUE
mées dans les unités sélectionnées.
30
REPLICATES CALIBRAGE LOT CONTROLE 2
C’est le nombre de réplicates que l’on solli- La référence du sérum-contrôle 2 peut être
citera de chaque calibrateur. En utilisant le n’importe quel titre composé d’un ou de plu-
CLAVIER NUMERIQUE, entrer de 1 à 3. sieurs mots, mais avec un maximum de 16
caractères alphanumériques.
CONTROLE 1
Cette option permet de choisir si on active ou CONTROLE 2 MAXIMAL
pas le contrôle numéro 1. Les deux possibilités Valor máximo previsto para el suero-control2.
sont : OUI / NON. Si l’on sélectionne OUI, pendant
l’exécution de la technique, une touche de fonction CONTROLE 2 MINIMAL
permet d’introduire le sérum-contrôle 1. Valeur minimale prévue pour le sérum-con-
trôle 2. Entrer la valeur en utilisant le CLA-
NOM CONTROLE 1 VIER NUMERIQUE.
Le nom du sérum-contrôle 1 peut être n’im-
porte quel titre composé d’un ou de plusieurs LIMITE DE LINEARITE
mots, mais avec un maximum de 16 carac- Valeur limite de linéarité. Si l’on dépasse
tères alphanumériques (8 Si une langue cette limite, le programme fournit un mes-
orientale est selectionnée). sage d’avertissement. Si l’on ne désire pas
vérifier, laisser 0.
LOT CONTROLE 1
La référence du sérum-contrôle 1 peut être LIMITE ABSORPTION BLANC
n’importe quel titre composé d’un ou de Valeur limite d’absorbance que peut avoir
plusieurs mots, mais avec un maximum de un blanc. Si l’on dépasse cette limite, le pro-
16 caractères alphanumériques. gramme fournit un message d’avertissement.
Entrer la limite d’absorbance du blanc avec
CONTROLE 1 MAXIMAL le CLAVIER NUMERIQUE. Si l’on ne désire
Valeur maximale prévue pour le sérum-con- pas vérifier, laisser 0.
trôle 1. Entrer la valeur en utilisant le CLA-
VIER NUMERIQUE. LIMITE MAXIMALE DE NORMALITE
Valeur maximale pour les valeurs normales. Si
CONTROLE 1 MINIMAL l’on dépasse cette limite, à côté de la concen-
Valeur minimale prévue pour le sérum-con- tration apparaît une flèche. Entrer la valeur
trôle 1. Entrer la valeur en utilisant le CLA- limite avec le CLAVIER NUMERIQUE. Si l’on
VIER NUMERIQUE. ne désire pas vérifier, laisser 0.

CONTROLE 2 LIMITE MINIMALE DE NORMALITE


Cette option permet de choisir si on active ou Valeur minimale pour les valeurs normales. Si
pas le contrôle numéro 2. Les deux possibilités l’on dépasse cette limite, à côté de la concen-
sont : OUI / NON. Si l’on sélectionne OUI, pendant tration apparaît une flèche. Entrer la valeur
l’exécution de la technique, une touche de fonction limite avec le CLAVIER NUMERIQUE. Si l’on
permet d’introduire le sérum-contrôle 2. ne désire pas vérifier, laisser 0.

NOM CONTROLE 2 COEFFICIENT REACTIF 1


Le nom du sérum-contrôle 2 peut être n’im- Seulement en mode QUOTIENT. C’est le
porte quel titre composé d’un ou de plusieurs coefficient multiplicateur pour le réactif 1.
mots, mais avec un maximum de 16 carac-
tères alphanumériques (8 Si une langue COEFFICIENT REACTIF 2
orientale est selectionnée) . Seulement en mode QUOTIENT. C’est le
31
Manuel d´utilisation

coefficient multiplicateur pour le réactif 2.


INTERVALLE D´ERREUR
VALEUR DE COUPURE Seulement en mode CUT-OFF. Valeur qui
Seulement en mode CUT-OFF. Valeur qui ajoutée et soustraite à la valeur
permet de distinguer les résultats négatifs discréminante détermine un intervalle
des résultats positifs. d´erreur (entre négatif et positif).

3.6.3. Menu de sortie.


Après avoir programmé tous les paramètres de la technique, pour sortir, appuyer sur la touche
de fonction QUITTER. Sur la ligne de messages apparaît l’avertissement “Mémoriser les va-
leurs?” et au centre de l’écran une fenêtre avec les options OUI / NON. Pour accepter et
mémoriser les changements et/ou les nouvelles valeurs introduites, sélectionner OUI

3.6.4. Réviser une technique


Pour réviser une technique, la sélectionner dans la liste de techniques avec les CURSEURS
VERTICAUX et appuyer sur ENTER.

3.6.5. Effacer une technique


Pour effacer une technique, la sélectionner dans la liste de techniques avec les CURSEURS
VERTICAUX et appuyer sur la touche de fonction EFFACER. Le programme sollicite la confir-
mation avant de procéder à l’effacement.

3.6.6. Créer une nouvelle technique


Pour créer une nouvelle technique, appuyer sur la touche de fonction AJOUTER et à continua-
tion programmer les paramètres qui la déterminent

3.6.7. Copier une technique


Cette option est utile lorsqu’on désire créer une nouvelle technique très semblable à une déjà existante.
On peut procéder ainsi: avec les CURSEURS VERTICAUX , sélectionner la technique modèle dans
la liste de techniques et appuyer sur la touche de fonction COPIER. Le programme crée une
nouvelle technique avec tous les paramètres de la technique originale, sauf le nom.

3.6.8. Déplacer une technique


Cette option permet de changer la position d’une technique dans la liste de présentation. Pour cela,
procéder de la manière suivante: avec les CURSEURS VERTICAUX, sélectionner la technique que vous
désirez déplacer et appuyer sur la touche de fonction DEPLACER. A partir de ce moment, chaque fois
que l’on appuie un CURSEUR VERTICAL, le nom de la technique se déplacera vers le haut ou vers le bas,
selon le curseur enfoncé. Pour laisser la technique à la position souhaitée, appuyer sur ENTER.

3.7. Unités
Les valeurs de concentration obtenues lors de l’exécution des diverses techniques doivent être
exprimées dans leurs unités correspondantes. Afin que l’usager ne trouve aucun type de
restriction, l’appareil permet de programmer les unités souhaitées. Chaque unité est formée
d’un texte de huit caractères au maximum, et sera stockée dans un tableau comprenant jusqu’à
50 positions (22 si la langue choisie est orientale).

32
3.7.1. Tableau d´unités
Cette option permet de programmer le tableau d’unités, qui possède 50 positions disponibles
(22 Si une langue orientale est selectionnée). En entrant dans l’option TABLEAU D’UNITES, le
tableau complet d’unités programmées apparaît sous la forme de colonnes.

3.7.2. Réviser une unité


Pour réviser une unité, la sélectionner dans la liste avec les CURSEURS et appuyer sur la touche ENTER.

3.7.3. Effacer une unité


Pour effacer une unité, la sélectionner dans la liste avec les CURSEURS et appuyer sur la touche de
fonction EFFACER. Le programme sollicite la confirmation avant de procéder à l’effacement.

3.7.4. Créer une nouvelle unité


Pour créer une nouvelle unité, sélectionner avec les CURSEURS une position libre dans le tableau,
appuyer sur ENTER et entrer la nouvelle unité en utilisant la méthode d’entrée alphanumérique (voir volet
3.11.1.). L’unité peut être n’importe quel titre formé par 8 caractères alphanumériques maximum.

3.8. Contrôle de qualité


Cette option de menu permet d’accéder au programme de gestion du contrôle de qualité, fondé
sur les graphiques de Levey-Jennings et sur les règles de Westgard.
En entrant dans le contrôle de qualité, les deux options suivantes sont présentées:

PROGRAMMER CONTROLES
LISTAGES ET GRAPHIQUES

Le photomètre garde un historique allant jusqu’à 30 valeurs pour chaque contrôle et technique.

3.8.1. Programmer controles


Cette option présente une liste avec les noms des techniques programmées. Une fois sélection-
née une technique, on peut activer / désactiver les contrôles et programmer les valeurs (de la
même manière que l’on procède pour la programmation ou la révision de techniques).
Grâce aux touches de fonction SUIVANTE ANTERIEURE, on visualise les paramètres corres-
pondant à la technique suivante ou précédente, respectivement, sans devoir sortir du mode
d’édition de paramètres. Les touches de fonction EFFACER HISTORIQUE 1 et EFFACER
HISTORIQUE 2 effacent les historiques respectifs de la technique sélectionnée.

3.8.2. Listage et graphiques


Cette option présente une liste avec les noms des techniques programmées. Une fois sélectionnée une
technique, en appuyant sur ENTER, les 30 derniers contrôles sont montrés sur l’écran, sous la forme
graphique de Levey-Jennings en appliquant les règles de Westgard si cela est possible. Avec les touches
de fonction CONTROLE 1 et CONTROLE 2 on sélectionne la visualisation des données correspondant au
contrôle 1 et au contrôle 2 respectivement. La touche de fonction IMPRIMER LISTAGE imprime un listage
avec les valeurs du contrôle, et celle d’IMPRIMER GRAPHIQUE imprime le graphique.

3.9. Códe d’operateur


Il permet d’activer ou de désactiver la demande d’un code d’opérateur chaque fois que l’instrument
est connecté. Depuis cette option de menu on peut aussi modifier le dernier code introduit.
33
Manuel d´utilisation

4. PROCEDES DE MESURES ET DE CALCULS


Ce chapitre regroupe les différents procédés de mesure selon le mode d’analyse et les calculs
qui sont réalisés pour obtenir les valeurs de concentration. Les diverses formules utilisées sont
indiquées. Les procédés de mesure sont les mêmes pour les blancs, les calibrateurs, les
contrôles et les échantillons. Les contrôles sont traités comme échantillons dans tous les cal-
culs.

Dans les formules, les abréviations suivantes sont utilisées:

Aλ principal Absorbance à la longueur d’onde principale.


Aλ référence Absorbance à la longueur d’onde de référence.
Ablanc Absorbance du blanc.
Acalibrateur Absorbance du calibrateur.
Aéchantillon Absorbance de l´échantillon.
AR2 Absorbance du blanc, du calibrateur ou de l’échantillon avec le réactif 2 (réaction globale).
AR1 Absorbance du blanc, du calibrateur ou de l’échantillon avec le réactif 1 (réaction
du blanc d’échantillon).
AT1 Absorbance du blanc, du calibrateur ou de l’échantillon mesurée après l’incubation 1.
AT2 Absorbance du blanc, du calibrateur ou de l’échantillon mesurée après l’incubation 2.
AFRAC Absorbance de la fraction.
ATOTAL Absorbance totale.
∆A/min Vitesse de changement d’absorbance du blanc, du calibrateur ou de l’échantillon.
Céchantillon Concentration de l’échantillon.
Ccalibrateur Concentration programmée du calibrateur.
n Nombre de réplicates.
F Facteur de calibrage programmé.
TR Facteur fixe dépendant du type de réaction; sa valeur est (+1) pour des réactions
croissantes et de (-1) pour des réactions décroissantes.
Coef1 Coefficient du numérateur.
Coef2 Coefficient du dénominateur.
Vcut-off Valeur de cut-off
Mi Marge d´incertitude
∑∆m Somme de deltas de l´échantillon
∑∆cal Somme de deltas du calibrateur
N Nombre d´intervalles
T Temps d´intervalle (en secondes)

4.1. POINT FINAL


L’absorbance du mélange de réaction est mesurée une seule fois. L’absorbance peut être
mesurée à une (monochromatique) ou à deux (bichromatique) longueurs d’onde. Le calibrage
est fondé sur l’utilisation de calibrateurs (un ou plusieurs) ou d’un facteur programmé.

34
4.1.1. Calculs en mode de point final0
4.1.1.1. Lectures bichromatiques

La valeur d’absorbance utilisée dans les calculs pour le blanc, les calibrateurs ou les échan-
tillons est la différence entre l’absorbance lue à la longueur d’onde principale et l’absorbance
lue à la longueur d’onde de référence.

Aéchantillon, Acalibrateur, Ablanc= Aλ principal - Aλ référence

4.1.1.2. Calculs avec facteur


Les concentrations de chaque échantillon sont calculées grâce à la formule suivante:

Céchantillon= (Aéchantillon - Ablanc)·F·TR

4.1.1.3. Calculs avec un calibrateur unique


La concentration de chaque échantillon est calculée en utilisant la même formule indiquée
précédemment, mais F s’obtient ainsi:

Ccalibrateur
F=
(Acalibrateur - Ablanc )

4.1.1.4. Calculs avec plusieurs calibrateurs


La concentration de chaque échantillon est calculée en utilisant une courbe de calibrage obte-
nue grâce à la fonction de calcul et aux axes sélectionnés. Une courbe de calibrage est prépa-
rée à partir des valeurs de concentration programmées des calibrateurs et des absorbances
mesurées pour chacun:

(Acalibrador - Ablanco)·TR

La concentration des échantillons est calculée par interpolation de leurs absorbances sur la
courbe:

(Aéchantillon - Ablanc)·TR

4.1.1.5. Réplicates
Trois réplicates peuvent être programmés pour chaque blanc, pour chaque échantillon ou pour
chaque calibrateur. Les réplicates sont traités dans les calculs de cette manière:

a) On calcule d’abord la valeur moyenne d’absorbance du blanc réactif:

Ablanc = 1
n
Σ Ai
i=1

35
Manuel d´utilisation

b) L’absorbance moyenne du blanc est soustraite de chaque absorbance individuelle mesurée


pour les calibrateurs et pour les échantillons. Les valeurs obtenues sont utilisées dans le calcul
des concentrations:

Acalibr ateur, échantillon= Acalibrateur échantillon - Ablanc

c) Dans des calculs avec des calibrateurs, on obtient la valeur moyenne d’absorbance pour
chaque calibrateur:
n

Acalibrateur =
1
n
Σ
i=1
(Acalibrateur- Valeur moyenne Ablanc)n

4.2. DIFFERENTIEL
Ce mode d’analyse exige deux réactifs pour chaque échantillon, calibrateur et même pour le
blanc de réactif. Le réactif 1 correspond au «buffer» o diluant du réactif de «travail» et le réactif
2 est le réactif de “travail (buffer + chromophore). Le calibrage peut être fondé sur l’utilisation
de calibrateurs ou sur un facteur programmé.

4.2.1. Calculs en mode différentiel


4.2.1.1. Calculs avec facteur
La concentration de chaque échantillon est calculée en utilisant la formule suivante:

Céchantillon= ((AR2 échantillon - AR1 échantillon)-(AR2 blanc - AR1 blanc))·F·TR

4.2.1.2. Calculs avec un calibrateur unique


La concentration de chaque échantillon est calculée en utilisant la même formule que précé-
demment, mais F s’obtient ainsi:
Ccalibrateur
F =
(AR2 calibrateur - AR1 calibrateur)-(AR2 blanc - AR1 blanc)

4.2.1.3. Calculs avec plusieurs calibres


La concentration de chaque échantillon est calculée en utilisant une courbe de calibrage,
obtenue en utilisant la fonction de calcul et les axes sélectionnés. On prépare une courbe de
calibrage à partir des valeurs de concentration programmées des calibres et des différences
d’absorbance obtenues pour chacun d’eux:

(( AR2Calibrateur- AR1Calibrateur ) - ( AR2Blanc - AR1Blanc ))·TR

La concentration des échantillons est calculée par interpolation de leurs différences d’absorbance
sur la courbe:

(( AR2Échantillon- AR1Échantillon ) - ( AR2Blanc - AR1Blanc ))·TR

36
4.2.1.4. Réplicates

Trois réplicates peuvent être programmés pour chaque échantillon, pour chaque calibrateur et
pour chaque blanc. Les réplicates sont traités dans les calculs de la manière suivante:
a) On calcule d’abord la valeur moyenne de la différence d’absorbances de blanc:

n
(AR2 blanc - AR1 blanc) =
1
n
Σ
i=1
(AR2 blanc- AR1 blanc)i

b) On calcule la différence d’absorbance pour le calibrateur (quand on l’utilise) ou réplicate


d’échantillon

AR2 calibrateur échantillon - AR1 calibrateur échantillon

c) La différence d’absorbance moyenne du blanc est soustraite de chaque différence


d’absorbance individuelle moyenne mesurée pour le calibrateur (quand on l’utilise) et les
échantillons. Les valeurs obtenues sont utilisées dans le calcul des concentrations.

AR2 calibrateur échantillon- AR1 calibrateur échantillon - (AR2 calibrateur échantillon- AR1 calibrateur échantillon )

d) Dans des calculs avec calibrateur, on obtient la valeur moyenne d’absorbance pour le
calibrateur: n
1

Acalibrateur = Σ (AR2 calibrateur- AR1 calibrateur)-(AR2 blanc - AR1 blanc)


n
i=1

4.3. TEMPS FIXE


L’absorbance du mélange de réaction est lue à deux temps. Le calibrage peut être fondé sur
l’utilisation de calibrateurs (un ou plusieurs) ou sur un facteur programmé.

4.3.1. Calculs en mode de temps fixe


4.3.1.1. Calculs avec facteur

La concentration de chaque échantillon est calculée en utilisant la formule suivante:

Céchantillon= (AT2 échantillon - AT1 échantillon)·F·TR

4.3.1.2. Calculs avec un calibrateur unique


La concentration de chaque échantillon est calculée grâce à la même formule indiquée précé-
demment, mais F s’obtient ainsi:
Ccalibrateur
F =
(AT2 calibrateur - AT1 calibrateur)

37
Manuel d´utilisation

4.3.1.3. Calculs avec plusieurs calibrateurs

La concentration de chaque échantillon est calculée en utilisant une courbe de calibrage obte-
nue en utilisant la fonction de calcul et les axes sélectionnés. On prépare une courbe de
calibrage à partir des valeurs de concentration programmées des calibrateurs et des différen-
ces d’absorbance obtenues pour chacun.

(AT2 calibrateur - AT1 calibrateur)·TR

La concentration des échantillons est calculée par interpolation de leurs différences d’absorbance
sur la courbe:

(AT2 échantillon - AT1 échantillon)·TR

4.4. CINETIQUE

Le mode cinétique s’utilise pour mesurer la concentration d’une activité enzymatique.


L’absorbance du mélange de réaction est mesurée 31 fois pendant le période d’incubation
programmé. Le calibrage peut être fondé sur l’utilisation d’un calibrateur ou d’un facteur pro-
grammé.

4.4.1. Calculs en mode cinétique

4.4.1.1. Calculs de vitesse et vérification de linéarité


L’activité enzymatique est mesurée par la vitesse de réaction qui correspond à la pente de la
courbe d’absorbance face au temps, et qui se calcule par la méthode de régression linéaire. La
dimension de la pente est DA/min.

Pendant le période de lecture, on obtient 31 valeurs d’absorbance à intervalles réguliers. Avec


chaque ensemble de données, on mène à bien une recherche linéaire pour trouver les portions
de linéarité des données. Les valeurs d’absorbance sont divisées en trois segments, en com-
prenant les valeurs de A0 jusqu’à A10, de A10 jusqu’à A20, et de A20 jusqu’à A30. Les pentes
de chaque segment, ainsi que celle de l’ensemble de toutes les données, sont calculées par
régression linéaire, et on compare chaque segment avec le résultat obtenu pour toutes les
données. Les segments qui créent des pentes supérieures ou inférieures à 20 % ou plus à la
pente de l’ensemble sont éliminés du calcul final. Finalement, la pente est calculée par régres-
sion linéaire de toutes les valeurs comprises dans les segments non rejetés. Si les trois seg-
ments ont été éliminés, on conservera la pente globale pour les calculs.

4.4.1.2. Calculs avec facteur

La concentration de l’échantillon est calculée grâce à la formule suivante:

Céchantillon= ∆A/minéchantillon ·F·TR

38
4.4.1.3. Calculs avec un calibrateur unique

La concentration de chaque échantillon est calculée en utilisant la formule indiquée précédem-


ment, mais F s’obtient ainsi:
Ccalibrateur
F=
∆A/minéchantillon

4.4.2. Cinétiques multiples

Pour calculer la concentration dans les cinétiques multiples, on utilise le calcul par deltas. On
réalise, pour chaque échantillon, une première lecture de l’absorbance face à la LIGNE DE
BASE, après un période d’incubation programmé. On réalise ensuite de nouvelles lectures à
intervalles définis de temps. La concentration est calculée en multipliant la moyenne de crois-
sances (ou de décroissances) d’absorbance par minute pour un facteur ou en référence à un
calibrateur.

4.4.2.1. Calculs avec facteur

La concentration de l’échantillon est calculée grâce à la formule suivante:

Céchantillon=
Σ ∆m ·
60
·F
Ν t

4.4.2.2. Calculs avec un calibrateur unique

La concentration de chaque échantillon est calculée en utilisant la formule suivante:

Σ ∆m
Céchantillon = ·Ccal
Σ ∆cal
4.5. MODE QUOTIENT

Ce mode d’analyse exige le calcul de la relation entre deux fractions d’un échantillon.

4.5.1. Calculs en mode quotient

La concentration de l’échantillon est calculée grâce à la formule suivante:

Coef1·AFRAC
Céchantillon = F·
Coef2·ATOTAL

39
Manuel d´utilisation

4.5.2. Réplicates

On peut programmer jusqu’à 3 réplicates. Dans ce cas, la formule de calcul est la suivante:
3
Σ
3
Coef1 AFRAC
1 c=1
= F·
Céchantillon ·
3 3
Coef2 1 Σ
c=1
ATOTAL

4.6. VALEUR DE COUPURE

L’absorbance du mélange de réaction est mesurée une seule fois. L’absorbance peut être
mesurée à une (monochromatique) ou à deux (bichromatique) longueurs d’onde. Le résultat
dépend du type de réaction: directe ou inverse.

4.6.1. Lectures bichromatiques

La valeur d’absorbance utilisée est la différence entre l’absorbance lue à la longueur d’onde
principale et l’absorbance lue à la longueur d’onde de référence.

Aéchantillon= Al principal - Al référence

4.6.2. Réaction directe

Les résultats suivent le critère établi dans le tableau suivant:

Condition Résultat
Céchantillon > Vcut-off + Mi +
Céchantillon < Vcut-off – Mi -
Vcut-off – Mi < Céchantillon < Vcut-off + Mi ?

4.6.3. Réaction inverse

Les résultats suivent le critère établi dans le tableau suivant:

Condition Résultat
Céchantillon > Vcut-off + Mi -
Céchantillon < Vcut-off – Mi +
Vcut-off – Mi < Céchantillon < Vcut-off + Mi ?

40