Sie sind auf Seite 1von 16

20

ep
17
©
sf e T
So
ci
ét
é
ro
Fr
us r
a an
ça
is
e
de
du io n Tr
a ns
fu
n si
on
Sa
n
01 ct sf
gu
in
i o S e,
To
u
7 n a s
dr
oi
ts

s
© n er

s
m g -T
ou
te
re
in S ê u pro
duc
tio
n
m m
êm
17 e
pa
e. oc
©
So
ci
i e rti
el
le
ét e
é
Fr
a
To ét

ai
p
se
de
Tr
a ns
f
us é F ar
us
io
r ti n
Sa
ng
d a e ui
ne
,T
ou
s
ai ro n dr
oi
ts

ser

s
se
-T
its ça
ou
te
Management des risques

d is re
p ro
d
r uc
tio
Mission transversale de gestion des risques- Direction Qualité gestion des
Risques
Unité de Sécurité Transfusionnelle et d’Hémovigilance - Pôle de santé publique
Dr Isabelle ROGER

CHU de Bordeaux

n
m
ou e
êm
dans un établissement de santé

e
és e
pa
rti
e
1

lle
es
te Tr
ti
er
nt
er
di
re an v te
e
u
le

és e
el
sf

rti
pa
g

i
e

s
êm

t
m
n
n
n

us é F ar

i
tio

v
Coût Evolution techniques

uc

its ça
d
a

ro
a
économique et scientifiques

er
p
re

p
te
Pression des
us r

ou
S
-T
Les EIG sont fréquents

n
sf e T

s
assureurs


er
et souvent évitables

e
s

a
n
ts

te
oi

di
m
dr

er
r
s

nt
r
io
u

ti
Evolution sociétale,
To

es
e,

lle
in

Judiciarisation demande des patients

e
gu

rti
n

pa
Sa

e
on

êm
m
si

m
fu

Management

n
ns

tio
ro
a

To ét

uc
Tr

d
de

ro

re an
des risques

p
e

Volonté du système de

re
is

n
ça

te
an

d
ou
Pression santé de sécuriser les
Fr

-T
e. oc
o
é

s
ét


médiatique soins
ci

te Tr
er
So

s
i


©

ts
01 ct
17

oi
20

dr
s
ou
,T

ou e
du

ne
ui
ng
©

d
Sa
n
io
Obligation
us
ro

f
ns
réglementaire

se
a
7

Tr
de

Incitation des
se
ai
ep

autorités
in
a
Fr

ai
é

sanitaires
ét
ci
So
©
17
e
u
le

és e
el
sf

rti
pa
g
 Etats Unis (1999) Institute of medicine

i
e

s
êm

t
m
 40 000 à 100 000 décès /an suite à des EI
n
n
n

us é F ar

i
tio

v
uc

its ça
 8 ème cause de mortalité

d
a

ro
a

er
p
re

p
te
us r

ou
S
-T

n
sf e T

s

er

e
s

a
n
ts

te
oi

di
m
dr

er
r
s

nt
r
io
u

ti
To

es
e,

lle
in

e
gu

rti
n

pa
Sa

e
on

êm
m
si

m
fu

n
ns

tio
ro
a

To ét

uc
Tr

En France ENEIS (2009)

d
de

ro

re an
p
e

re
is

n
ça

te
an

d
ou
Fr

-T
1 EIG tous les 5j dans un service de 30 lits
e. oc
o
é

s
ét


ci

te Tr
er
So

s
i


©

Prés de la moitié des EIG évitables

ts
01 ct
17

oi
20

dr
s
ou
,T
Des séjours fréquemment causés par des EIG associés

ou e
du

ne
ui
ng
©

à des PS et notamment médicaments

d
Sa
n
io
us
ro

f
ns
La fragilité des patients: 1er facteur favorisant

se
a
7

Tr
de
se

http://www.sante-sports.gouv.fr/IMG/pdf/article201017.pdf
ai
ep


in
a
Fr

ai
é
ét
ci
So
©
17
20
ep
17
©
sf e T
So
ci
ét
é
ro
Fr
us r
a an
ça
is
e
de
du io n Tr
a

Piloter
ns
fu
n si
on
Sa
n
01 ct sf
gu
in
i o S e,
To
u
7 s

Structurer
n a dr
oi
ts

s
© n er

s
m g -T
ou
te
re
in S ê u pro
d uc
tio
n
m m
êm
l’entreprise » Larousse

17 e
pa
e. oc
©
So
ci
i e rti
el
le
ét e
é

Organiser
Fr
a
To ét

ai
p
se
de
Tr
ans
Gérer les risques

f
us é F ar
us
io
r ti n
Sa
ng
d a e ui
ne
,T
ou
s
ai ro n dr
oi
ts

ser

Analyser

s
se
direction, d’organisation et de gestion de

-T
its ça
ou
te
d is re
p ro
d
Management…des risques

r uc
Traiter

tio
n
m
Management : « Ensemble des techniques de

ou e
êm
e
Connaitre

és e
pa
rti
e lle
es
te Tr
ti
er
nt
er
di
re an v te
e
u
le

és e
el
sf

rti
pa
g

i
e

s
êm
Gérer les risques

t
m
n
n
n

us é F ar

i
tio

v
uc

its ça
d
a

ro
a

er
p
re

p
te
us r

ou
S
-T

n
sf e T

 Prévenir les risques déjà connus ou

s

er

e
s

a
n
ts

te
oi

di
nouvellement identifiés grâce aux :

m
dr

er
r
s

nt
r
io
u

ti
To

es
e,

lle
in

e
gu

rti
Données de la littérature, recommandations,
n

pa
Sa

e
on

êm
m
si

m
fu

exigences réglementaires

n
ns

tio
ro
a

To ét

uc
Tr

d
de

ro

re an
p
e

re
is

n
Analyses de risques a priori (visites de risques,
ça

te
an

d
ou
Fr

-T
e. oc
o
é

s
ét


AMDEC, Méthode Patient Traceur…)
ci

te Tr
er
So

s
i


©

ts
01 ct
17

oi
20

dr
Analyses a posteriori d’évènements

s
ou
,T

ou e
du

ne
ui
indésirables (EI) remontés par les systèmes de

ng
©

d
Sa
n
io
signalement us
ro

f
ns

se
a
7

Tr
de
se
ai
ep


in
a
Fr

ai
é
ét
ci
So
©
17
e
u
le

és e
el
sf

rti
Systèmes de signalement des EI

pa
g

i
e

s
êm

t
m
n
n
n

us é F ar

i
tio

v
uc

its ça
d
a

ro
a

er
p
 S’impose comme une évidence aux ES

re

p
te
us r

ou
S
-T

n
sf e T

s

 Techniquement : relativement simple à mettre

er

e
s

a
n
ts

te
oi

di
m
dr

er
en œuvre

r
s

nt
r
io
u

ti
To

es
e,

lle
in

e
gu

rti
n

 Véritable enjeu : organisation mise en place

pa
Sa

e
on

êm
m
si

m
fu

n
ns

pour gérer ces évènements

tio
ro
a

To ét

uc
Tr

d
de

ro

re an
p
e

re
is

n
ça

te
Le traitement de l’information
an

d
ou
Fr

-T
e. oc
o
é

s
ét


ci

te Tr
er
So

s
i

La nature de l’analyse à réaliser (différentes


©

ts
01 ct
17

oi
20

dr
s
ou
méthodes possibles selon la gravité)

,T

ou e
du

ne
ui
ng
©

d
Sa
La mise en place d’actions et le partage
n
io
us
ro

f
ns

d’expérience

se
a
7

Tr
de
se
ai
ep


in
a
Fr

ai
é
ét
ci
So
©
17
e
u
le

és e
el
sf

rti
Systèmes de signalement des EI

pa
g

i
e

s
êm

t
m
n
n
n

us é F ar

i
tio

v
uc

its ça
d
a

ro
a

er
p
 Systèmes de veille et d’alerte, basé sur le

re

p
te
us r

ou
S
-T

n
sf e T

s
volontariat avec toutefois des limites :


er

e
s

a
n
ts

te
oi

di
m
dr

er
Sous déclaration importante (difficultés à identifier le

r
s

nt
r
io
u

ti
To

es
e,

lle
in

problème, craintes de sanction)


ê

e
gu

rti
n

pa
Sa

e
on

êm
m
si

m
Embolisation du système avec des déclarations d’EI
fu

n
ns

tio
ro
a

To ét

uc
Tr

d
de

ro
peu graves au détriment des graves (4%- 10%)

re an
p
e

re
is

n
ça

te
an

d
ou
Fr

-T
e. oc
o

Systèmes déclaratifs parfois complexes pour les


é

s
ét


ci

te Tr
er
So

s
i


©

professionnels (dispositifs de vigilance, lutte contre les

ts
01 ct
17

oi
20

dr
s
ou
EI associé aux soins)

,T

ou e
du

ne
ui
ng
©

d
Sa
Organisation très consommatrice en temps et en
n
io
us
ro

f
ns

compétences

se
a
7

Tr
de
se
ai
ep


in
a
Fr

ai
é
ét
ci
So
©
17
e
u
le

és e
el
sf

rti
Systèmes de signalement des EI

pa
g

i
e

s
êm

t
m
n
n
n

us é F ar

i
tio

v
uc

its ça
d
a

ro
a

er
p
 Besoins de clarification : les outils et

re

p
te
us r

ou
S
-T

n
sf e T

s
l’accompagnement


er

e
s

a
n
ts

te
oi

di
m
dr

er
r
s

nt
r
io
u

ti
To

Définitions

es
e,

lle
in

e
gu

rti
n

pa
Sa

e
Protection des signalants : charte d’encouragement
on

êm
m
si

m
fu

n
ns

tio
ro
a

To ét
au signalement et de non punition, outil d’aide à la

uc
Tr

d
de

ro

re an
p
e

re
is

n
ça

décision pour les manager

te
an

d
ou
Fr

-T
e. oc
o
é

s
ét


ci

te Tr
er
So

s
Equipes dédiées et formées pour sensibiliser,
i


©

ts
01 ct
17

oi
20

dr
s
convaincre, analyser et renforcer les barrières de

ou
,T

ou e
du

ne
ui
prévention, détection et récupération

ng
©

d
Sa
n
io
us
ro

f
ns

se
a
7

Tr
de
se
ai
ep


in
a
Fr

ai
é
ét
ci
So
©
17
e
u
le

és e
Qu’est ce qu’un EI grave associé aux

el
sf

rti
pa
g

i
e

s
êm

t
m
n
soins ?

n
n

us é F ar

i
tio

v
uc

its ça
d
a

ro
a

er
p
re

p
te
us r

ou
S
 Un évènement défavorable consécutif aux

-T

n
sf e T

s

er

e
s

a
stratégies et actes de prévention, de
n
ts

te
oi

di
m
dr

er
r
s

nt
r
io
u

ti
To

es
diagnostic, de traitement ou de réhabilitation
e,

lle
in

e
gu

rti
n

pa
Sa

e
avec pour conséquence :
on

êm
m
si

m
fu

n
ns

tio
ro
a

To ét

uc
Tr

d
de

ro

re an
Décès inattendu

p
e

re
is

n
ça

te
an

d
ou
Fr

-T
e. oc
o
é

Mise en jeu du pronostic vital

s
ét


ci

te Tr
er
So

s
i


©

ts
01 ct
17

oi
20

Perte d’une fonction


S

dr
s
ou
,T

ou e
du

ne
ui
 Ne résulte pas de l’évolution naturelle de la
ng
©

d
Sa
n
io
us
ro

f
maladie
ns

se
a
7

Tr
de
se
ai
ep


in
a
Fr

ai
é
ét
ci
So
©
17
20
ep
17
©
sf e T
So
ci
ét
é
ro
Fr
us r
a an
ça
is
e
de
du io n Tr
a ns
fu
n si
on
Sa
n
01 ct sf
gu
in
i o S e,
To
u
7 n a s
dr
oi
ts

s
© n er

s
m g -T
ou
te
re
in S ê u pro
duc
tio
n
m m
êm
17 e
pa
e. oc
©
So
ci
i e rti
el
le
ét e
é
Fr
a
To ét

ai
p
se
de
Tr
ans
f
us é F ar
us
signalement

io
r ti n
Sa
ng
d a e ui
ne
,T
ou
s
ai ro n dr
oi
ts

ser

s
se
-T
its ça
ou
Charte d’encouragement au

te
d is re
p ro
d
r uc
tio
n
m
ou e
êm
e
és e
pa
rti
e lle
es
te Tr
ti
er
nt
er
di
re an v te
20
ep
17
©
sf e T
So
ci
ét
é
ro
Fr
us r
a an
ça
is
e
de
du io n Tr
a ns
fu
n si
on
Sa
n
01 ct sf
gu
in
i o S e,
To
u
7 n a s
dr
oi
ts

s
© n er

s
m g -T
ou
te
re
in S ê u pro
duc
tio
n
m m
êm
17 e
pa
e. oc
©
So
ci
i e rti
el
le
ét e
é
Fr
a
To ét

ai
p
se
de
Tr
ans
f
us é F ar
us
io
r ti n
Sa
ng
d a e ui
ne
,T
ou
s
ai l’inacceptable
ro n dr
oi
ts

ser

s
se
peur du blâme en

-T
its ça
ou
te
Outil d’aide à la décision

i re
p
définissant de façon

d r s ro
d uc
Une «culture juste»(J.
et signaler les erreurs

tio
toute activité humaine

largement partagée la

n
m
ou e
êm
e
és e
Notion de « culture sans

pa
rti
e
limite entre l’acceptable et

lle
blâme », donner confiance

Reason) vise à supprimer la

es
L’erreur est inévitable dans

te Tr
ti
er
nt
er
di
re an v te
20
ep
17
©
sf e T
So
ci
ét
é
ro
Fr
us r
a an
ça
is
e
de
du io n Tr
a ns
fu
n si
on
Sa
n
01 ct sf
gu
in
i o S e,
To
u
7 n a s
dr
oi
ts

s
© n er

s
m g -T
ou
te
re
in S ê u pro
duc
tio
n
m m
êm
17 e
pa
e. oc
©
So
ci
i e rti
el
le
ét e
é
Fr
a
To ét

ai
p
se
de
Tr
ans
f
us é F ar
us
io
r ti n
Sa
ng
d a e ui
ne
,T
ou
s
ai ro n dr
oi
ts

ser

s
se
-T
its ça
ou
te
Outil d’aide à la décision

d is re
p ro
d
r uc
tio
n
m
ou e
êm
e
és e
pa
rti
e lle
es
te Tr
ti
er
nt
er
di
re an v te
e
u
le

és e
el
sf

rti
pa
Management des risques : la gouvernance

i
e

s
êm

t
m
n
n
n

us é F ar

i
tio

v
uc

its ça
d
a

ro
a

er
p
re

p
te
us r

ou
S
-T

n
sf e T

 Niveau stratégique / Pilotage : directions, CME

s

er

e
s

a
n
ts

te
(commission médicale ou conférence médicale)
oi

di
m
dr

er
r
s

nt
r
io
u

ti
To

es
e,

lle
in

e
gu

 Politique qualité – sécurité des soins intégrée au

rti
n

pa
Sa

e
on

êm
m projet d’établissement : engagement de la direction
si

m
fu

n
ns

tio
ro
a

To ét

uc
Tr

sur des priorités

d
de

ro

re an
p
e

re
is

n
ça

te
an

d
ou
Fr

-T
 Programme d’actions pour l’amélioration de la qualité
e. oc
o
é

s
ét


ci

te Tr
er
So

s
et de la sécurité des soins (élaboré par la CME et
i


©

ts
01 ct
17

oi
20

dr
proposé au directeur)

s
ou
,T

ou e
du

ne
ui
ng
©

 Plan d’actions

d
Sa
n
io
us
ro

f
ns

se
a
7

Tr
de
se
ai
ep


in
a
Fr

ai
é
ét
ci
So
©
17
e
u
le

és e
el
sf

rti
pa
Management des risques : la gouvernance

i
e

s
êm

t
m
n
n
n

us é F ar

i
tio

v
uc

its ça
d
a

ro
a

er
p
re

p
te
us r

ou
S
-T
 Niveau opérationnel :

n
sf e T

s

er

e
s

a
n
ts

te
Coordonnateur de la gestion des risques, ingénieurs
oi

di
m
dr

er
r
s

nt
r
io
u

ti
To

es
qualité risques,
e,

lle
in

e
gu

rti
n

pa
Sa

e
on

êm
Responsable du système de management de la qualité de
m
si

m
fu

n
ns

tio
ro
a

To ét
la prise en charge médicamenteuse

uc
Tr

d
de

ro

re an
p
e

re
is

n
ça

te
an

d
ou
Equipe opérationnelle d’hygiène hospitalière
Fr

-T
e. oc
o
é

s
ét


ci

te Tr
er
So

s
i


©

Vigilants (hémovigilance, matériovigilance,

ts
01 ct
17

oi
20

dr
s
ou
pharmacovigilance, toxicovigilance….)

,T

ou e
du

ne
ui
ng
©

d
Sa
Chefs de pôle, référents QR et professionnels de santé
n
io
us
ro

f
ns

se
a
7

Tr
de
se
ai
ep


in
a
Fr

ai
é
ét
ci
So
©
17
e
u
le

és e
el
Conclusion
sf

rti
pa
g

i
e

s
êm

t
m
n
n
n

us é F ar

i
tio

v
uc

its ça
d
a

ro
a

er
p
Management des risques en ES : les défis

re

p
te
us r

ou
S
-T

n
sf e T

s

er

e
s

a
n
ts

te
 Avoir une vision commune et partagée
oi

di
m
dr

er
r
s

nt
r
io
u

ti
To

es
e,

lle
in

 Décloisonner des différents dispositifs de


ê

e
gu

rti
n

pa
Sa

e
on

êm
m
si

signalements des EI (interactions et

m
fu

n
ns

tio
ro
a

To ét

uc
Tr

d
de

ro
coordination)

re an
p
e

re
is

n
ça

te
an

d
ou
Fr

-T
e. oc
o
é

s
ét

 Avoir des pratiques managériales favorisant la


ci

te Tr
er
So

s
i


©

ts
01 ct
17

oi
confiance et la liberté de parole
20

dr
s
ou
,T

ou e
du

ne
ui
 Mobiliser tous les acteurs afin d’ancrer la
ng
©

d
Sa
n
io
us
sécurité des soins au cœur des pratiques
ro

f
ns

se
a
7

Tr
de
se
ai
ep


in
a
Fr

ai
é
ét
ci
So
©
17
e
u
le

és e
el
sf

rti
pa
g
Pour aller plus loin

i
e

s
êm

t
m
n
n
n

us é F ar

i
tio

v
uc

its ça
d
a

ro
a

er
p
re

p
te
 Mettre en œuvre la gestion des risques associés aux soins
us r

ou
S
-T

n
sf e T

s

en établissement de santé (Guide HAS mars 2012)

er

e
s

a
n
ts

te
oi

di
m
dr

er
 Les systèmes de signalement des évènements indésirables

r
s

nt
r
io
u

ti
To

es
e,

lle
in

en médecine. Amalberti R et al (DREES juillet 2007)

e
gu

rti
n

pa
Sa

e
on

êm
m
si

m
fu

 Evènements indésirables associés aux soins. Résultats des

n
ns

tio
ro
a

To ét

uc
Tr

d
de

ro
enquêtes nationales 2009 et 2004. P Michel et al (DREES

re an
p
e

re
is

n
ça

te
an

d
ou
2010)
Fr

-T
e. oc
o
é

s
ét


ci

te Tr
er
So

s
i


©

 Circulaire DGOS /PF2/2011/416 du 18 novembre 2011 en vu

ts
01 ct
17

oi
20

dr
s
ou
de l’application de décret du 12 novembre 2010 relatif à la

,T

ou e
du

ne
ui
ng
©

lutte contre les évènements indésirables associés aux soins

d
Sa
n
io
us
ro

f
ns

se
a
7

Tr
de
se
ai
ep


in
a
Fr

ai
é
ét
ci
So
©
17