Sie sind auf Seite 1von 29

MASKARADAK

LES
MASCARADES

Xiberoko herri ihauteriak


Carnaval populaire de Soule

SÜ AZIAren sail bereziak


Les cahiers de SÜ AZIA

1993.ko Urtarila - N° 2 Zbk.- Janvier 1993


( Ré-édition 2004)
Euskal Kultur Erakundea partaide
Avec la collaboration de l'Institut Culturel Basque
Depuis maintenant plusieurs mois, l'association SÜ AZIA
Sail berezi horik SÜ AZIAk argitaratürik dira , travaille sur un projet de collecte du chant traditionnel
Euskal Kultur Erakundea, souletin. But de l'opération : garder des aspects vivants de
Frantziako kültür ministerigoako müsika züzendaritza, notre patrimoine chanté, qui possède des particularités et
Eusko Jaurlaritza, Akitania Eskualdea spécificités dont la valeur est reconnue dans toute l'Europe.
eta FIDAR alkargoaren lagüngoarekin
Concrètement, ceci se traduit par la création d'archives qui
Ces cahiers sont édités par SÜ AZIA, seront, à terme, installées dans le cadre de la future Maison du
avec le concours de l'Institut Culturel Basque, Patrimoine de Mauléon. Nous recueillons des anciennes pho-
le Ministère de la Culture (Direction de la Musique) tos, cartes postales, cahiers de chants, cassettes et bandes son,
du Gouvernement Autonome Basque et de la Région Aquitaine des affiches, livres, textes divers....
(Convention Aquitaine / Euskadi) et du FIDAR.
A partir de là, sont engagées des actions visant à redynamiser
**************** la pratique de la danse et du chant souletins. Ainsi seront
Jean Dominique Lajoux, Thierry Truffaut, éditées des cassettes comportant des extraits d'anciens enregis-
François Fourquet eta Kepa Fernandez de Larrinoa trements, des documentations sur les pastorales et mascarades,
beren lanegiten gatik eskertzen dütügü. des collections de cassettes-livrets pour l'apprentissage de
Argazkiak Sü Aziako bilgietarik vieilles chansons, des cassettes présentant les musiques tradi-
eta ARGIA astekarietik hartürik. tionnelles souletines (comme la collection "Xiberoko Dantza
Marrazkiak Pamiela argitaldariaren 'Orhipean' libürütik hartürik . Jauziak" dont la cassette n°2 est sortie à l'occasion de Dantzari
Eguna ou "Ostatü Kantore" dont la première vient de sortir)
Nous remercions pour leur collaboration Jean Dominique Lajoux,
Thierry Truffaut, François Fourquet et Kepa Fernandez de Larrinoa. Vous aussi, si vous possédez de tels documents dans vos
Photos extraites de la revue ARGIA armoires et vos greniers, si vous avez conservé des photos, des
et de la collection d'archives de Sü Azia. cahiers ou tout autre document ayant trait au chant et à la
Dessins extraits de la revue Orhipean - Editions Pamiela. danse souletines, aux pastorales et aux mascarades, PRETEZ
NOUS LES quelques jours, que nous puissions en faire des
**************** REPRODUCTIONS. Tous les originaux seront rendus à leurs
Libürüxka honen adelatzen parte hartü düe :
Ont participé à l'élaboration de ce livret : propriétaires!
Ützülpenetan : Ensemble, nous réaliserons les archives de la danse et du chant
Traductions souletins.
Marxel Bedaxagar - Margarita Etchart
Maite Lephaille - Allande Socarros (Livret: réédition 2004)
Bekanikaz joite eta moldatzean : SÜ AZIA - Ondarearen etxea - 64130 Maule
Pour la partie technique
Christine Etcheberrigaray www.suazia.com
Frantxoa Hastaran
Bada jagoiti honenbeste bat hilabete SÜ AZIA alkartea
Züberoko ohidürazko kantoreen biltze bati lotü dela. Lan
EDIRENGIA
honen helbürüa argi da : kantore nola ere dantzako gure herri
hontarzünak bizirik begiratzea, sail hoietan, Züberoa, Europa
güzian aipü diren berezitarzün elibaten jabe beita. SOMMAIRE
Abiatüz geroz izkiribü, argarzki eta sonü gisako artxibak
egin eta egiten ari gira eta egün batez hoik oro baliagei Zer dira Maskaradak ? 4 Que sont les Mascarades ?
dirateke Maulen plantatüko den Herri HontarzünarenEtxean. Marcel Bedaxagar
Hala ere biltzea eta sailkatzea ez da aski, kültüra baten
biziarazteko. Arren, egintza bizi emaile elibat plantatü dütü- Xiberoko maskaradak 14 La mascarade souletine
gü, hala nola leheneko grabatze elibaten kazetaz arragertzea; Jean Dominique Lajoux
pastoral eta maskaradetzaz argibide libürüxkak argitaratzea ;
kazeta eta libürütto zonbaiten bidez leheneko kantore eliba- Negütik bedatseala, De l'hiver au printemps
ten berriz ikaseraztea ; züberotar dantza jauziak kazetekilan Xiberoko maskaraden un temps : celui des
irakastea (hoien bigerren zinta Dantzari Egunean agertü urtaroa. 28 mascarades souletines
zen). Thierry Truffaut

Züek ere, etxeko xoko batetan, kaier bat kantore xahar Mündüaren ützültzea L' inversion du monde
elibateki edo argazki zaharrak, hots Züberoko kantore nahiz maskaradetan 35 dans la mascarade
dantzareki, maskarada ala pastoralareki zerbait ikusteko François Fourquet
düanik bazünüe, egün zonbaitez gure esküetan üztea galtegin
geneikezüe.KOPIAK EGIN BEZAIN SARRI, ÜTZÜLIKO Xiberoko maskaradetako Contribution à l'étude
DEITZÜEGÜ ! Gatüzainaz 47 du gatüzain souletin
Ororen artean, Xiberoko kantore eta dantzak begiratüko dü- Thierry Truffaut
tügü eta bizi berri bat emanen deiegü. Maskaradetako ohidüra Un aspect de la
berezia: mascarade :
bazkariteko kümitüak 51 l'invitation au repas
( Berriz agerrarazirik: 2004) Kepa Fernandez de Larrinoa

Libürü Edirengia 56 Bibliographie


SÜ AZIA - Ondarearen etxea - 64130 Maule
www.suazia.com
3
La Mascarade Maskaradak
Marcel Bedaxagar Marcel Bedaxagar

Ordiarp, Esquiule, Barcus, Urdiñarbe, Eskiula, Barkoxe,


Tardets, Musculdy, Aussurucq, Atarratze, Muskildi, Altzürükü,
Alçay, Sainte Engrâce, peut être Altzai, laster Santa Grazi hain sarri :
bientôt. Beaucoup de mascarades maskaradak aloia hanitx kurritzen di-
parcourent la Soule ces dernières ra Xiberoan azken ihautirietan
années. Pour présenter toujours le Beti ber jei ederraren erakusteko
même spectacle et pour apporter la eta jenteen alagerazteko lehenik,
bonne humeur, comme le veut la loi ihautiriko legeak nahi düan bezala.
du carnaval.

Chacun y trouvera son compte : Bakoitxak gustüko dütüan


les uns préfèreront la danse, d'autres gaüzak edirenen dütü hor. Edo
les discours des bohémiens et des dantzak, lehenago Aitzindari izan
chaudronniers, d'autres encore les direnentako edo perediküak Buhame
pitreries de Pitxu. edo Kauter ohientako, edo Pitxuren
Mais la plupart apprécieront les kokillot eta janfutrekeriak beste
mascarades dans leur globalité : zonbaitentako.
admirant la finesse des "points" des Haatik, beren osotarzünean
danseurs, riant de bon coeur aux dütüe haboroxeek maskaradak hartü-
critiques ou grossièretés des "Noirs". ko: püntü fiak amiratzez bai eta ele
eta muldegaitzkerier erri egitez.

Mais que sont les Bena zer dira xüxen


mascarades? maskaradak ?
C'est ce que nous avons voulu Sail horri gira libürüxka hontan
évoquer dans ce modeste livret, en lotü nahi izan, erraitez lehenik nola
décrivant brièvement leur déroule- iragaiten diren orai, ikustez ere zer
ment, et en essayant d'apporter un lizatekean hainbeste jokü edo jeien
regard nouveau sur leur signification. erran nahia.

Pour cela nous nous sommes Maskarader huilantik jarraiki di-


adressés à des spécialistes que nous ren eta ezagützen güntüan jakintsuner
connaissions pour avoir étudié de près gira hortarako hersatü: bakoitxari
cette forme de théâtre de rue. Chacun galtegitez egin dütüan ikerketen
a apporté sa contribution à ce livret, bildümaxkot bat egin dezaküien ahal
trop bref résumé en quelques pages bezain sinpleki.
de longues années de recherches
passionnées.
4
LIBÜRÜ EDIRENGIA Jean Dominique LAJOUX est
ethonologue au C.N.R.S. Dans ses
Jean Dominique LAJOUX
C.N.R.S.-ko (Centre National de la
BIBLIOGRAPHIE recherches sur le "calendrier et les
fêtes calendaires" il a parcouru
Recherche Scientifique) etnologo bat
da : Europa güziaren gainti kurritü da,
l'Europe. Il peut ainsi comparer nos ohidürazko besta herrikoien ikertzez :
mascarades à d'autres fêtes ou rites de holaz dü ideia berri bat aitzinatzen
carnaval. C'est ainsi qu'il avance l'idée gure maskaradentako : urte berria
du cortège nuptial, de "rituel" anuntzatzen ziren ezteietarik ere bali-
Alford, V. : "Les mascarades souletines en 1914 et aujourd'hui" permettant de marier les hommes ratekeala (Jaun Andereak).
Eusko Jakintza, 1949. avec l'année dont ils tentent de se
concilier les faveurs.
BADE, J. : "Le Carnaval chez les Basques de la Soule"
Observateur des Pyrénées, 1840. Thierry TRUFFAUT e s t Thierry TRUFFAUT Lauburu
membre de l'association Lauburu et alkartean da bai eta ere Eusko
BARANDIARAN, J : "Dillinario de mitologia vasca" d'Eusko Ikaskuntza. Il a été aussi le Ikaskuntzan. Lajoux-ekin ibili da
La grande encyclopédie basque, Bilbao, 1972. guide de Jean Dominique Lajoux en lüzaz. Erranen deikü nola argizagiari
Pays Basque ; et donc a son école. La bermatzen zen egünarietik ekiaren
BORDES, C. : "Cortèges et danses du Pays Basque" grande révolution que fut le passage arabera eginik den egünariala
Paris, 1914-1915. du calendrier lunaire au calendrier iragaiteak mündüa iharrausten düan
solaire a aussi ses répercussions dans eta hori ere nola agertzen den
DUVERT, M: "Les Mascarades nocturnes en Soule" la mascarade. C'est ce qu'évoque ici maskaradetan, Gatüzainaren sorter-
Reve Dantzari, Bilbao. Thierry Truffaut, en s'intéressant roaz egin dütüan ikerketen berri
également à la provenance du Gatü- emaitez ber zoinean.
GALLOP, R. : " Un zamalzain grec" zain qui était un peu mystérieuse en-
Gure Herria, 1927. core.

GUILCHER, J.M. : "La tradition de danse en Béarn et Pays Basque" François FOURQUET, de Ikusten denak bere inportantzea
Editions de la maison des sciences de l'homme, Paris, 1984. l'association Ikerka , est l'un des rares balinbadü, entzüten denak ere bere
chercheurs à s' être intéréssé de prés erran nahia badü. Perediküer da arren
HERELLE, G. : "Les mascarades souletines" aux prêches de la mascarade jusque-là Ikerka alkarteko François
R.I.E.V., 1914. hermétiques aux non-bascophones. FOURQUET interesatü. Harentako
Pour lui, ces discours expriment presentatzen düe "Mündüaren bürüz
JAUREGUIBERRY Dr : "Mascarades souletines" "l'inversion du monde". behera".
Libro de oro, 1935.
Il ne faudrait cependant pas Ez dira horregatik oraiko
MAZERIS, J.B. : "Maskadak" croire que c'est pour ces raisons que maskaradak jakitate horien arabera
Gure Herria, 1933 l'on "monte" des mascarades antolatürik, bardin ezagün edo nabari
actuellement, même si tout apparaît badira ere. Hori dü, Eusko Jaularitza-
SALLABERRY, J. : "Les mascarades souletines" spontanement, et on peut dire que le ren hezkuntza eta unibertsitateko
désir de réunir la jeunesse, de ikerlaria eta Paueko unibertsitateari
Tradition au Pays Basque, 1899. perpétuer les traditions, de faire la lotürik den Kepa FERNANDEZ DE
fête sont les principales motivations, LARRINOA antropologoak agerra-
comme a pu le constater Kepa razi bere tesian : maskaradetako baz-
FERNANDEZ DE LARRINOA, karier lotürik diren üsantxez ere ar-
chercheur du département éducation renküratzez.
et université du gouvernement auto-
nome d'Euskadi, détaché
5 5
actuellement à l'université de Pau Libürü oso bat behar lizateke
pour ses études sur le théâtre popu- maskaradetzaz behar bezala
laire souletin. mintzatzeko. Bena libürüxka honek
galtore zonbaiti pürü ihardetsiko deie
En fait, un livre serait nécessaire agian eta beste zonbait sorraraziko ba-
pour parler des mascarades comme il linban. Iraün dezala, maskaradak
se doit. Puisse quand même ce livret lüzaz izan ditean orano.
répondre à quelques questions et en
provoquer d'autres, afin qu'il y ait et
qu'on parle encore des mascarades.

Les mascarades Maskaradak

Pour faire des mascarades, il Maskaraden egiteko dantzari


faut surtout une bonne équipe de dan- honak behar dira lehenik. Gazteria
seurs. La jeunesse d'un village se ras- jüntatzen da gero, zaharragoer aholkü
semble ensuite, et décide de monter galtegitez. Denen artean dira kargüak
les mascarades, sous les conseils emanik. Dantzari hoberenak
éclairés des anciens. Aintzindari dirateke, entrabalak Ma-
Les rôles sont distribués entre rexal edo Küküilero , erri eginarazten
tous. Les plus lestes seront danseurs , laket direnak Buhame edo Kauter, ko-
ceux qui apprennent à danser, maré- killot eta abilenak Pitxu eginen dü .
chaux-ferrants ou Küküllero , les plus
comiques bohémiens ou chaudron- Hogeita hamar berrogei partaide
niers, et le plus habile fera Pitxu , le da orai maskaradetan. Hanitxez
pitre. haboro izan da lehenago herri
Il y a maintenant de trente à handietan (80 Sohütan 1930en
quarante acteurs. Ils furent plus no- altexean) gütiago ere Basabürüko
breux dans les grands villages (80 à herri ttipietan.
Chéraute dans les années 1930).
Ihautirian dira egiten. Urtatsez
Les mascarades se déroulent en hasten dira egiten dütüan herrian, hor
période de carnaval, la première berean ürrentzeko ihaute astearteare-
représentation (le 1er janvier) et la ki, herriz herri kurritzez artean (azken
dernière (le mardi gras) dans le gerlala artino (1940) San Pantzart er-
village organisateur. Actuellement ce rearazten zen haustez eta kontüka egi-
calendrier n'est pas toujours respecté ten ordüan). Orai maskaradak beran-
Entre ces deux dates, périple à travers tago hasten dira, eta goroxüman ere
la Soule pendant tout le carnaval. Jus- kurritzen dira üsüenean.
qu'avant la 2ème guerre mondiale, on Eskülangile baten jonalea emaiten zen
brûlait San Panzar le mercredi des müsikalarieri.
Cendres, premier jour de Carême.
C'est là qu'on faisait les comptes. On
donnait le salaire d'un artisan aux mu-
siciens. 6
2 - La loi des rôles : lorsque les 3. Askazgoaren legea, kümitatüa Les représentations se déroulent Igantez dira igaraiten. Lehen, as-
acteurs et ceux qui les reçoivent eta kümitazalea ber odoleko direlarik. le dimanche. Mais avant, elles se tegünez ere kurritzen ziren. Üsantxak
tiennent ou ont tenu le même rôle, 4. Adiskidetarzünaren legea, faisaient également en semaine. Le nahi züan maskaradak Atarratzen izan
3 - La loi de la camaraderie : kümit dena eta kümitazalea lagün jeudi gras, les mascarades étaient à litean Lerdoz, eta Maulen igante gize-
lorsque invité et invitant sont de direlarik. Tardets (il y en eu jusqu'à 3 le même nez, ihautiriko azken igantearekin.
grands amis, 5. Zorraren legea, oraikoan jour) et le dimanche gras à Mauléon. Bat beno haboro balin bazen ber ur-
4 - La loi de la famille : quand kümitatzen düana aitzinetik kümit tean, oro han jüntatzen ziren egün
invités et invitants sont de même denaren etxen kümitatürik izan Les mascarades se déplacent dès hortan.
sang. delarik . le matin, pour arriver au village qui Goizetik abiatzen dira, kümitat-
5 - Et enfin la loi de la dette Aisa ikusten denaz, maskaradak les invite. Elles doivent franchir les zen dütüan herrialat heltzeko. Hor
lorsque celui qui invite fut auparavant plantatzean, hots eginaldi erritüal eta barricades, symbolisées actuellement Barrikadak egiten dütüe. Ardu pitxer
invité chez la personne qu’il reçoit estetikoak plazalat agertzean, par une bouteille de vin et quelques bat eta godalet baten aitzinean
actuellement” Züberoko herrien arteko harremanak verres posés sur leur route. Autrefois, dantzan ari dira herriko sargian
pizten dira, bai eta herri il fallait gagner l'honneur d'entrer au lehenik eta "traba" hor eginik zaien
Comme on le voit aisément dans antolazalearen barneko arrolatzeak . village, en sautant au dessus d'un aldikal. Lehen, herrian sartzeko
l’organisation des mascarades, Jana, edana, hitzaldiak, kantoreak, obstacle posé en travers ou en faisant ohorea irabazi behar zen trebes
autrement dit dans l’expression d’un dantzak, bersetak, jaunsteko manerak, une détonation (poudre de mine) de ezarririk zen haga baten gainetik
rituel esthétique, les relations entre ibilmoldeak ... Gertakizün güzi horik plus que le village qui reçoit. jauztez edo batzarri egiten züan her-
les villages de Soule, mais également oro aitzinetik jarririk diren eredü edo riak tiro bat beno haboro tiratzez pol-
propre au village organisateur, se modelo zonbaiti jarraikitzen zaitze ; Aprés ces barricades, les sauts bora larriarekin.
manifestent sur la place publique. noiztenka eredüari hüilantik jarraikit- basques sont donnés sur la place du Herriko plazala hel eta, dantza
Boire, chanter, danser, improvi- zeko, beste ordüz eredütik hürrüntze- village, puis les acteurs sont invités à jauziak emanik dira, eta gero
ser, se déguiser, se comporter... tous ko. Hala izatez, gertakizün horiek gi- déjeuner, selon des règles définies maskaradakariak bazkaraitera kümit
ces phénomènes répondent à des zarte bizitzearekilanko egon molde (voir description de Kepa Fernandez dira adere edo arau berezi elibaten
critères, parfois en les suivant au plus eta gogoetak poetikoki, korpitz de Larrinoa). arabera (ikus Kepa Fernandez de
prés parfois en s’éloignant. metaforaz, edertarzünaz baliatürik eta Autrefois, les mascarades de Larrinoaren ikerlana).
Dans ce dernier cas de figure, jei giro bizi bizian agerrarazten dütüe. Haute Soule se jouaient à la suite : Lehenago, Basabürüko maskara-
les comportements et réflexions liés à barricades, représentations sur la dak bürütik bürü emanik ziren; sonü
la vie sociale se manifestent sur un place, petit bal populaire (polkas, ttipi bat bazen gero, txülüla eta
mode politique par l’expression mazurkas, eskutix) et ce n'est que vers atabalarekin ( kadrillak, polka,
corporelle, par le recours à la beauté trois ou quatre heures de l'aprés-midi eskütix) eta ondotik ziren
et dans l’ambiance festive. qu'on allait déjeuner. Maintenant , les maskaradakariak bazkaritera joaiten.
jeux et danses se font l'aprés-midi : Orai arrastirian dira joküak eginik.

Deux groupes se dégagent des Bi jente mota agertzen da mas-


mascarades. karadetan :
* LES ROUGES : beaux costumes, * Gorriak : jauntsi ederrekin,
jolis danseurs, toujours "comme il dantzari, xüxen ibiltzale, herritarrak
faut". Ce sont les autochtones, dira (horkoak).

* LES NOIRS : Sales, grossiers, * Beltzak : zikin, itsusi, ahoteiü,


semant le désordre. Ce sont les arrunt, arrotzak (kanpotik jinik)
"étrangers".

54 7
A) LES ROUGES A) GORRIAK Pour le déjeuner, il y a quelques Lehen hiruak ihautirietako
règles, selon le lieu d’origine de la janariak dira, egüerdiko bazkarian
* Txerreroa : serait le gardien * Txerreroa : Xerrizaina mascarade, ou selon les habitudes du deserta gisa berriz eskentürik direnak.
du troupeau de porcs. A l'aide de son lizateke. Aitzinean horra da, bidea village qui la reçoit. Bazkariteko püntüan egin molde
balai à queue de cheval, il ouvre la zabaltzen dü makila pünta batetan Il y a 2 possibilité : faire zonbait bada, bisitazaleak nonko di-
route aux mascarades. Il porte des düan zaldi büztan bat erabiltez. Behi déjeuner les acteurs au restaurant ou ren eta bisitatüen ohidüren arabera .
clochettes de vache à la ceinture. txintxak badütü gerrikoan. les inviter dans les maisons. Bi haütü bada: maskaradakarien
* Gatüzaina : le "chat" : il * Gatüzaina : Esküetan düan herriko ostatüan bazkalaraztea edo
manipule une sorte de ciseau. Mais ce sorginhaixtür bat erabilten dü. Horren Dans le premier cas, tous les etxetarat kümitatzea. Lehen kasüan,
personnage a beaucoup évolué au itxüra hanitx kanbiatü da azken acteurs peuvent déjeuner dans le denek ber ostatüan jan lezakee edo bi
cours du siècle dernier. Selon Thierry mentean (ikus Thierry Truffauten même restaurant. On peut aussi les ostatüetan : gorriak ostatü batetan,
Truffaut, ce serait un arlequin (voir ikerketa) séparer : les rouges dans un restaurant beltzak beste batetan, eman dezagün.
sa contribution). * Kantiniersa : Lehen, buhami- les noirs dans l’autre par exemple. Etxetan bazkaritan denean kümitatze-
* Kantiniersa : la cantinière : na bat zen horren leküan. Lorsque les acteurs sont invités ko lege zonbait agertzen da eta balio
autrefois, une "bohémienne" tenait ce Louis Lucien Bonaparteri batzarri dans les maisons, il y a quelques dü hetaz mintzatzea.
rôle. Mais lors d'une visite du Prince egiteko zen kantiniersa bat ezarririk règles qui méritent qu’on s’y Beraz, etxeetako bazkarian holako
Louis Lucien Bonaparte, on aurait izan, Printze bati hobeki zoakiola- intéresse. Voici ce qui peut se alkarretatzeak agitzen dira. Ontsalaz,
jugé ce costume plus présentable. koan, omen... produire dans ce cas : aüzapezak maskaradetako Jaun
* Zamalzaina : l'homme-cheval * Zamalzaina : gizonertzaldia Normalement, le Maire invite Andereak hartzen dütü, haren or-
le centaure ? ohitarazten dü. Jaun et Anderea, son adjoint dariak Laborari eta Laborarisa har-
* Ensenaria : le porte-enseigne * Entseinaria : Xiberoko entsei- Laboraria eta labororarisa. tüko dütüalarik .
qui manipule le drapeau souletin ou na edo ikurriña erabilten dü. S’il y a dans le village un Herrian, Txerrero, Zamalzain edo
basque. Txerrero, un Zamalzain ou d’autres beste dantzaririk balitz, bakoitxak ber
Bost horiek dütüe dantza danseurs, chacun invitera celui qui kargüa düan dantzaria kümita liro .
Ces cinq personnages exécutent ederrenak emaiten. Urte zonbaitez tient le même rôle dans les Maskaradakariak askazi balin badü
les danses les plus spectaculaires : edo bederen hilabete lüze zonbaitez mascarades. bisitatürik den herrian, askazi horren
pour arriver à ce niveau ils ont suivi erauntsi düe ikasten hein hortara Si un acteur a de la parenté dans etxen bazkaltüko da edo
un long apprentissage. En principe le heltzeko. Ontsalaz, Txerreroak azkar le village qui reçoit il ira déjeuner maskaradakariak adiskide handi bat
Txerrero est un homme fort et izan behar dü Kantiniersak arin eta chez ce parent S’il avait un grand balü herri hortan, haren etxen bazkal
vigoureux. La Cantinière doit être motiko eijer, ez sobera handi, Zamal- ami dans ce village il irait chez cet leite .
agile et "beau gosse", pas trop grand. zainak azkar, zale, dantzari hoberena ami. L’invitation peut être aussi le
Le Zamalzain très leste et puissant (le da. Entseinaria lüze da eta dantzari remboursement d’une vieille dette. Kümitüa zor baten pakatzea
meilleur danseur) . L'Enseinari assez fia, Gatüzaina entrebalena da. L’invité ayant été invité lors d’une lizateke bardin: kümit dena aitzineko
grand et fin danseur. Le moins bon précédente mascarade. maskarada elibatetan kümitazale izan
est placé Gatüzain. * Jauna eta Anderea : Jauna da Dans ce dernier cas, grâce aux zelakoz. Azken kasü hontan,
maskaraden bürüzagia. Harek dütü mascarades, lorsqu’une rencotnre a maskaradak direlakoz, etxe zonbaite-
* Jauna eta anderea : ( le oro manatzen. Lehen, herriko gazteen lieu entre les villages, il y a aussi tako seme alabek alkar ikusten düe,
monsieur et sa dame). Jauna nausi egoiten zen ondoko maskarade- rencontre entre les enfants de herriak kürütxatzen direlarik .
commande la mascarade. Il est tara. Anderea : espusa baten arropa certaines maisons. Beraz, kümitüaren bideek bost lege
responsable de son bon déroulement xurian agertzen da orai (ikus Jean jarraik lezakee :
(autrefois il restait chef de la jeunesse Dominique Lajoux-ek kargü horien Par conséquent, les règles 1. Hierrarkiaren legea, herriko
jusqu'aux prochaines mascarades dans erran nahiaz zer dion). d’invitation peuvent être ainsi définies antolamentüaren hierrarkia e t a
le village). : maskaradaren hierrarkia mahain
Anderea est habillée de blanc, 1 - La loi de hierarchie : lorque gainean batzen direnean .
comme une mariée ce qui, d'aprés le hierarchie de l’organisation 2. Maskaradetako kargüen legea
Jean Dominique Lajoux, n'est pas un villageoise et la hiérarchie de la harzalek eta hartürik direnek ber
hasard. mascarade se croisent au moment du repas, kargüa etxeki edo etxekitzen düelarik
8 53
et à boire à gogo. Les acteurs se ase bezain bat . * Laborari eta laborarisa, * Laborari eta Laborarisa :
moquent gentiment de ceux qui les Maskaradakariek herritarrez erri vétus de noir. Ils n'ont pas de rôle beltzez bezti, ez düe egiazko lanik,
reçoivent, se rient de leurs mésaven- egiten dizüe eta trüfa merke düzü. précis, si ce n'est lors du branle. non ez den Bralean.
tures. Les danseurs donnent tout ce Dantzariek dakiena oro agertzen di- * Marexalak : les maréchaux * Marexalek kasabet gorriak
qu’ils peuvent en dansant le mieux züe, ahal bezain ederki jauztez algarri ferrands. Trois ou quatre en général. dütüe eta zaragoila beltzak. Hiru edo
possible. Chacun essaie de se faire plazer eman gei beitüe denek. Ils ferrent le cheval. lau dira. Zaldia ferratzen düe.
plaisir et de partager ce plaisir. .. * Kükülleroak : pas de rôle * Küküileroak : Gazteenak ; ez
...Autrefois il était plus facile de ...Lehen aisago egiten zütüzün précis. Ils permettent la participation düe egiazko lanik maskaradetan bena
faire des mascarades. Il y avait maskaradak etxe orotan beitzien jente des plus jeunes et des futurs danseurs. biharko dantzariak hor dira, ikasteko
beaucoup de jeunes et de main gazte eta eskü franko. Egün haatik, * Kerestuak : les hongreurs, eskola hoberenean beitira m askaradetan.
d’oeuvre. Aujourd’hui c’est difficile, gaitz düzü, kartielak hüsten ari beiti- difficiles à classer. Apparaissent * Kerestuak : Ez genezake
les quartiers se vident. Il n’y a plus ra. Orai ez düzü zazpi edo zortzi haur parfois chez les rouges, parfois chez xüxen erran beltz ala gorrietan dire-
que 7 ou 8 enfants dans les écoles des baizik herriko eskoletan, eta abantxü les noirs dans d'autres mascarades. nez, denetan ikusten beitira. Dantzari
villages, menacées de fermeture. zerratzekoak dütüzü. Souvent on prenait d'anciens danseurs ohiak ziren hor ezarririk lehen (eta
Avant il y avait quasiment mille Lehen bazüzün mila jente, zerbait pour jouer le rôle. Ils sont béarnais et orai ere builtaka) eta biarnesez mint-
personnes par village. Il n’y en a plus eskaz, herrikal eta orai berrehün bat parlent cette langue. Ils doivent zo dira. Zamariaren osatzea da beren
que dans les deux cent dans beaucoup iraganik baizik ez düzü herri hanitxe- castrer le cheval. lana.
de communes. Mais un village qui tan. Holaz dü herri batek bere indar-
prépare une mascarade témoigne de ra eta geroa segürtatzen düan bere
sa force, de sa jeunesse, et de sa foi gazteria besteer erakasten maskara-
en l’avenir....". den medio ".

Lorsqu’une mascarade se rend Herri batetako maskaradak


dans un village, la décision n’est pas Züberoko beste herrietara joaitea ez
uniquement prise par les visiteurs. Il y da bisitazaleek berek hartzen düen
a un processus particulier. erabakia.
En préparant les mascarades, la Bada prozezüz bat : maskaraden
jeunesse envoie une lettre aux autres plantatzearekin herriko gazteriak
villages, pour savoir quelles sont eskütitz bat igorten dü beste
leurs intentions. Ces villages herrietara, heren xedeen berri jakiteko
décideront s’ils doivent inviter la Herri horiek düe deliberatzen
mascarade ou non. Une rencontre a maskarada egileak kümitatüko
lieu ensuite pour choisir une date. dütüenez ala ez. Alkarrekin da gero
Pour le village où se rend la egün bat haütatürik. Bisitatürik diren
mascarade, c’est la fête, et l’on herrietan besta jei egün handia da,
mange et l’on boit plus que de manera berezi batez jaten eta edaten
coutume. delarik .

Les mets offerts lors des Goizanko barrikadetan eskent-


barricades du matin sotn rituels. Ils zen diren jatekoak erritüalak dira. Lau
sont de quatre sortes : de gros janari mota emaiten da txestatzera :
beignets, des crêpes, des merveilles kauserak lodi eta biribil, matahameak,
ou enfin des galettes, biscuits ou jezuitak edo merveillak eta azkenik,
gateaux. Les premiers sont propres au galetak, bixkotx edo arroskillak .
carnaval : ils sont à nouveau offerts
pour le dessert au repas du midi.
52 9
B) LES NOIRS : B) BELTZAK : Un aspect de la Maskaradetako
* Xorrotxak les rémouleurs * Xorrotxak : Auvergne mascarade : ohidüra berezia :
évoquent une tradition originaire d' esküaldetik horra dira. Kantan ari dira
Auvergne. Se déplacent en chantant beti joküen artean. Jaunaren ezpata l'invitation au repas. bazkariteko kümitüak
toujours un couplet, souvent sur le zorrozten düe beren joküan, kantore Kepa Fdz de Larrinoa Kepa Fz de Larrinoa
même air pour critiquer les acteurs baten emaitez, aharratzen ez direlarik
qui les précèdent ou les suivent. Leur * Buhameak : Basagaitz erregea
rôle est d'affûter l'épée de Jauna. eta haren mitilak. Basa dira, beti Les mascarades souletines ont Züberoko maskaradekihautiria-
* Buhameak : les bohémiens. txostakan ari, lanari ihes, Buhame évidemment un rapport avec le rekin zer ikusi handia badüe, bai eta
Leur chef, Basagaitz, et ses sujets. Jaunak bere perediküan aipatzen düan carnaval ainsi qu’avec le théâtre herri antzerki, poesia, talde kantore,
Sauvages, grossiers, fuyant le travail legeari jarraikiz. (Ikus François populaire, la poésie, le chant de herri kontakizün, jauntsi eta
vivant des rapines car c'est la loi Fourquet-en ikerlana). groupe, les contes populaires, les dantzarekin .
qu'ils promulguent dans leur prêche. * Kauterak : Itsusienak, costumes et la danse. C’est une fête
* Kauterak : les plus vilains, begitarteak mozorroz gorderik, particulière. C’est ainsi que les Maskaradak jei bereziak dira,
souvent masqués. Kabana est leur txapelak eta jauntsiak adar eta lümaz chercheurs s’y sont intéréssé de prés, hots hartakoz da ikerlari hanitx
chef. Ils "réparent" spectaculairement edertürik. Kabana da hen nausia. afin de les observer. Chacun décrivant huillantü, jakiteko zer agitzen den
le chaudron de Jauna pendant que Jaunaren bertza düe zapartagarriki sa théorie. maskaradetan. Bakoitxak bere teoria
Kabana récite son prêche tournant à betatxatzen. Kabana jenteren jor- izkiribatü dü. Sineste zahar baten
la dérision tel ou tel évènement du ratzen ari da eta astokeria hanitx igor- Péréniscences d ’ a n c i e n n e s ondarrak direla edo oraiko sinesteak;
village qui reçoit la mascarade (pour ten dütü bere mintzaldian (ikus F. religions, croyances actuelles, suite erdi aroko ospakizün harroen segida
les prêches, voir la contribution de Fourquet-en ikerlana). des folles fêtes au moyen âge, rite dela ; mündüko gaüzak oro zankazgo-
François Fourquet ). symbolique mettant le monde sans ra agerarrazten dütüan errito sinboli-
dessus-dessous. Toutes les hypothèses ko bat dela edo beste .
Pitxu est le kauter le plus petit Pitxu da haren mitilik xotilena ont été avancées. Quand à moi j’ai
mais le plus habile et comique, trés bena kokillotena ere. Beti tximinoke- essayé d’analyser les mascarades en Bena nik metafora sozial gisa
farceur surtout quand les chefs ria egiten ari da, Kerestuek eta tant que ‘”méthaphore sociale”. dütüt maskaradak ikertü ene lanetan
hongreurs ou rémouleurs l'appellent à Xorrotxek beren mitilekin aharratürik, eta hori egin düt Züberoko adiskideen
l'aide aprés avoir mis leurs collabora- lagüngoa galtegiten dioielarik, J’ai agi de la sorte car je crois ikus moldea beharrezkoa dela uste
teurs à la porte. Pitxu meurt à la fin bereziki. Zoritxarrez, Pitxu hiltzen da que la propre opinion de mes amis beitüt. Hona hetarik batek zer dion :
des mascarades, écrasé par ces "bu- maskarada ürrentzean, Buhame eta souletins a une grande importance.
hame" et "kauter". Heureusement, le Kauterek lehertürik. Behar ere, Voici ce qu’en disait un d’entre eux : "...Maskarada zera düzü, besta-
médecin est là pour l'opérer et le rés- sendagile edo bedezia hor da. Zer ren egitea sinpleki, manera sinple ba-
susciter. (Voir Truffaut et Lajoux.) nahi elkitzen deio tripatik eta tiro ba- “...La mascarade, c’est la fête tez bestaren egitea. Herriko gazteak
tekin da Pitxu arrapizten (ikus tout simplement. Les jeunes du village bide berezi batez alkarretaratzen dü-
Lorsqu'il y avait assez de Truffaut eta Lajoux en idazkiak. se rassemblent d’une façon tüzü, molde liferent batez, eta adiski-
monde, il y avait de nombreux autres Aski jente bazelarik, beste particulière et différente. Il n’y a detarzünaren mügak idekitzen dütüzü.
rôles. Les sapeurs (Chéraute), le bar- personaje hanitx bazen: Zapürrak plus d’obstacle à la camaraderie. Je Erran nahi beita, besteinaz ezagütüko
bier, l'ours et les agneaux. Ainsi que (Sohütan), Bizar egilea, Hartza veux dire que c’est l’occasion de ez zünükean jentearekilan inportant
les Aintzindari noirs, doublés des (Müskildin 1987ean), Axuria eta partager quelque chose de particulier den zerbait partekatzen düzüla .
rouges (un groupe entier à Ordiarp en Aitzindari beltzak ere (Urdiñarbek avec des gens que l’on ne connaissait ...Maskarader esker, jentea
1993). talde oso bat presentaten dü 1993.ko pas autrement. arolatzen düzü, egiazko komünione
Un "txülülari" et un tambour maskaradetan) ... Grâce aux mascarades, les bat düzü . Herri batetako gazteria
assurent toute la musique des Txülülari eta atabalariak dira sonü jeunes se réunissent, c’est une beste herri batetara badoazü eta
mascarades. Parfois, le txülülari s'aide egileak beti. B uiltaka, txülülariak, véritable communion. La jeunsse d’un herri hortakoek jatera eta edatera
aussi d'un tambourin à corde ("Ttun Tanbuila edo T tun Ttuna ere joiten dü. village se déplace vers un autre emaiten diozü, ahal bezain beste,
ttun). village qui lui donne à manger
10 51
psychopompe de transporteur des
âmes des morts), d’Errege Xalamon Déroulement d'une Maskarada elibaten
et de Matéo-txistu(s)... mascarade : ürratsak :
Le gatuzain pourrait bien trouver
son origine dans ce personnage
errant, couvert de haillons, marginal, Pour le déroulement des Maskarada baten ürratsak kon-
chargé chaque année dans cette mascarades nous nous contenterons tatzeko, 1993. ko Urdiñarbeko mas-
période de débarrasser les maisons d'observer le programme de celle karadak aipagei hartüko dütügü :
des morts de l’année, avec l’aide de d'Ordiarp en 1993 :
son “gatu” et par la même occasion
de se payer en victuailles... » de 10 heures du matin à 13 h » 10etarik oren bakotxeala
environ, barricades barrikadak
(1) Guilcher Jean-Michel “la » Repas chez l'habitant » Bazkaria.
tradition de danse en Béarn et en » 16 heures : entrée sur la place et » Arrastiriko lauetan, plazan
Pays Basque français”. Editions de la barricades sartzea eta barrikada haustea.
Maison des Sciences de l’Homme. » Muñeiñak: danse en rond éxécu-
Paris 1984. » Muñeiñak (üngurüan emanik
tée par tous les danseurs
(2) Idem diren jauziak).
» Marianak : danse en rond éxécu-
(3) Duvert Michel “ les Mascarades tée par tous les danseurs » Marianak (AitzinaPika üngürüan
nocturnes en Soule”. Revue Dantza- » Xorrotxak : un couplet emanik).
riak Bilbao. » Marexalak : ferrent le cheval qui » Xorrotxak : kobla bat.
(4) Arnandin. Contes de Gascogne. boite encore. Il est referré et peut » Marexalak: zaldia, zamaria
(5) Barandiaran José Higuel de gambader à nouveau ferratzen, gaixki lehenik, behar bezala
“Dillinario de Mizologia vasca”. La » Xorrotxak : un couplet gero.
grande encyclopédie Vasca Bilbao » Bralea (le branle) : exécuté par » Xorrotxak : kobla bat.
1972 les rouges et des personnes prises » Bralea : gorriak eta püblikoan
dans le public. Danse trés importante. hartürik diren neskatilek katea bat
On ne pouvait concevoir aller à egiten düe; hiru puxka bada Bralean.
Tardets sans danser le branle. Lorsque * Kontrepasak (jauzia baratx
plusieurs mascarades s'y retrouvaient, baratxa emanik).
celle qui dansait le branle était tirée * Braletik jauztea (Aintzindariek
au sort. püntü hoberenak erakusten dütüe
Cette danse se déroule en trois hor).
parties : * Karakoiltzea : dantza horren
* Kontrapasak: éxécutés par tout erroak balinban. Enseiñariak dü hori
le monde eramaiten eta katea kurriarazten
* Braletik jauztia : les aintzindari barnetik eta kanpotik. Denboraren
exécutent leurs points les plus arra ützültzea lizateke. Junes Case-
spectaculaires et savants. nave-Harigilek dio ekiaren dantza
* karakoiltzea : l'escargot mené dela, biziaren eta argiaren laidatzeko.
par l'Entseiñari: la chaine avance dans
le cercle, en ressort, y revient : danse
du soleil ? Temps qui revient sur lui » Xorrotxak : kobla bat.
même ? » Aitzindariak : ostalersa (dantza).
» Xorrotxen joküa : Heben ere
» Xorrotxak : un couplet nausiak mitila kanpoan ezarten dü.
50 » Kerestuak : le maître ordonne 11 Mitilarekin dü filabait jaunaren ezpa-
ta zorrozten, kantore bat emaiten
en béarnais à son valet d'aller » Aitzindariak : Gabota (zaharra “gathu” d’attraper une jeune fille erabilirik zela. Azken gertakari hau
chercher le cheval. Danse, soif, celui- .gorrientako ). Urdiñarbekoa beltzen- située au balcon. Maskak deitü gaüaz gaüeko maskara-
ci fait tout pour ne pas travailler. tako. da elibatetan agitzen zen, maskatürik
Lorsqu'il finit par obéir, il laisse » Buhameak : dantza basa bat Cela évoque aussi certains récits eta zirzilki bezti zen saldo bat etxee-
échapper le cheval et se fait renvoyer. eman eta, Buhame jaunak bere balen- qui en Soule disent que cet instrument tan sartzen zelarik, Gatüzain bat aitzi-
Le maître appelle Pitxu qui lui triak kontatzen dütü, gizenki üsüan. servait à la fois à attrapper les jeunes nean. Basabürüan bada errana ere
apporte la cantinière donc une » Aitzindariak : Godalet dantzak. filles, à faire peur aux enfants, à Basa Jaunari zor zirenen bila horra
jument. Difficile à castrer ! C'est en » Kauterak : Nausiaren bertza ouvrir le chemin à la mascarade (alors zela hau.
rappelant le valet que le maître peut betatxatü behar düe. Dantza berezi bat qu’aujourd’hui le rôle revient à la Etxeetan sartze horrek ere
enfin accomplir sa tâche. emaiten düe, lehenik bürüz bürü, Txerra du Txerrero) et à pendre des Arlequin personajeareki zerbait lotüra
üzküz, saihetsealat, beren txapelak saucisses accrochées aux plafonds des balüke. Ezi, 1580. eko mürrü margo
» Xorrotxak : un couplet esküetan. Horrek ere bere erran nahia maisons visitées, spécialement lors batek Harlequin zirzill bat erakusten
» Aitzindariak : ostalersa (danse badü segür ere. Nausiak mitilak des mascarades nocturnes des Maskak deigü eta dakigünez, pilda txar
en rond) lanean ezarten dütü eta bere perediküa (2). Lors de ces mascarades des horietan kurritzen ziren eta haurrak
» Xorrotxak : ce coup-ci les ré- egiten, erri eginarazteko prefosta. personnages dépenaillés, masqués, iziarazten zütüen jente tristant elibat
mouleurs sont sur la scène. Comme Jaunak lanaren pakatzeko, sosa entraient dans chaque maison menés bat bezala ezagütürik ziren Alemania,
précédemment, le maître veut aiguiser urtukitzen düalarik da Pitxu, Buhame par le “gatuzain” personnage déguisé Hollanda eta Flandria gainti horietan.
l'épée de Jauna. Dispute. Le valet s'en eta Kauterek egiten düen atearen pean en tenant un “gatu”. En Haute-Soule, Kartiel horietan hilen txerka horra
va. Appel de Pitxu. Pitreries. Rappel atzamanik. Hiltzen da bena Bedeziak il est même dit qu’il venait chercher ziren beste mündüalat lagüntzeko.
du valet. Affutage correct, en chan- operatzen dü eta arrapizten da. Berri la part dûe au Basa-Jaun (3). Sineste hori ere bizi-bizian da
tant à deux voix. hon horren ospatzeko, maskaradakari Gaskoina eta Eüskal Herrian, 'Artus
» Aitzindariak : gabota. Ancienne oroek eta soegiletarik jin nahi direnek Cette situation consistant à erregearen ihiztekak', ' E r r e g e
pour les rouges. "D' Ordiarp" pour les Muñeiñak emaiten dütüe. Azken bar- rentrer dans les maisons rappelle aussi Xalamon' eta 'Mateo Txistu' izenez.
noirs. rikadak emanik dira plazan berean eta le personnage d’Arlequin. Une autre Artus eta Hartzaren artean parekatze
» Buhameak : aprés avoir donné hola dira maskaradak ürrentzen. gravure ancienne de 1580 nous bat egitea ere balegoki zeren gogoan
une espèce de danse du sabre, leur Lehenago, hoinez zirelarik présente un Harlequin geux et loque- etxeki behar beita, lehenagoko
chef raconte leurs exploits à travers le kurritzen, maskadakariak arrajüntat- teux qui trouve son origine sans doute denboretan, hartzaz ustekeria bazela
monde, et assez grossièrement. zen ziren beren herriko plazan. dans les personnages d’Hellequin, hilen txerka horra zela.
» Aitzindariak : godalet dantza. Jauziak emaiten zütüen eta zaharra- Hennequin (de la Hollande à l'Alle- Arren, Gatüzainaren sorterroa,
Danse du verre.On remarque que goen kritikak entzüten ; bekan ziren magne en passant par la Flandre) bidez bide zebilen jente zirzill eta
monter sur le verre est le plus specta- laidatürik. véritables damnés, errants aux habits tristant horren oritzapenean litzateke
culaire mais pratiquement le plus fa- déchirés et en lambeaux. C’étaient de eta honen egitekoa zen urte zaharrez
cile. Les points donnés autour du véritables croquemitaines (person- etxeetan agitü ziren hilen eramaitea
verre sont beaucoup plus difficiles nages chargés d’effrayer les enfants) bere Gatüa baliatzez, ber zoinean ere,
s'ils sont bien exécutés. Ils venaient chercher les morts pour hatüen hartzez ordain gisa.
» Kauterak : doivent réparer le les emmener dans l’au-delà. Dans
chaudron de Jauna. Exécutent une cette zone les carnavals de Wallonie
danse trés bizarre. Le maître met ses possèdent de nombreux “Happe-
"ouvriers" au travail. Pendant ce chair”.
temps, il fait son discours égratignant
les personnalités, se moquant de Ce mythe est particulièrement
l'actualité, etc... vivant en Gascogne et en Pays Basque
sous le nom des chasses du Roi Artus
Lorsque le travail est fait il est (4) (la relation entre Artus et Hartza
d'abord refusé et quand Jauna est intéressante surtout quand nous
l'accepte, il jette l'argent. Tous les savons que l’ours possédait aussi jadis
noirs se précipitent et Pitxu est un rôle
12 49
bouffons et nous laisse penser que le direla. Holiaren kasüan ezagütürik da écrasé. Il est mort. On lit son testa-
choix des deux couleurs jaune safran hori, bena urdina ere agertzen da üsü ment, mais le médecin arrive. Il opère
et bleu qui composent depuis plus de idatzi zaharretan ageri diren marraz- Pitxu en lui retirant toutes sortes
deux cent ans le costume du Gatu- kietako ertzoen erredoletan. Artetik d'objets ou organes : un pétard
zain, ne sont peut être pas dues au ha- erraiteko ere, Eüskal Herriko ihauti- résonne et Pitxu réssuscite. Pour fêter
sard. En effet ces couleurs détonnent rietako beste personaje zonbaitek ere cet heureux évènement tous les
au milieu du groupe des rouges. Ces jauntsi ñabarrak badütüe, hala nola acteurs et tous les volontaires dansent
deux couleurs sont parmi les couleurs Oioneko 'Katxi'-k (Araba), Otsagiko moneinak.
associées à la folie. Le jaune safran 'Bobo'-k edo Lantzeko 'Mozorro'-ek
est l’une des plus employées pour (Nafarroa). » Dernière barricade et FIN
caractériser la folie et la plupart des Ata, Gatüzainaren lehenagoko
miniatures dans les manuscrits arropa ez zen hori. XIX. mente (début de la fête pour les acteurs).
anciens utilisaient le bleu pour ürrentzeko eta XX. hatsarrekoa den
blasonner le fou ! Baionako Eüskal Erakustokian
goititürik dena, zolatik gain xuri da.
Au passage signalons que Soinekoak, halere, xerrenda gorri eta
d’autres personnages du Carnaval ou urdineko pezaz eta holi, urdin eta
du folklore basque possèdent des gorri diren ttaka elibatez apaintürik
costumes barriolés ou trés colorés : le da. Horrek, düda denmendrenik gabe,
Katxi d’Oyaon en Alaba, le Bobo Andorran kausitzen den Ordinoko
d’Otxagabia et les Mozorros de Lantz ihautirietako 'Arlequins' personajeak
en Navarre. oritarazten dütü. Ezi, horiek ere,
Pourtant le costume du gatuzain beren jauntsi xurietan peza margodü-
n’était jadis pas celui là. Celui nak badütüe nahiz eta xuria den nausi
conservé au Musée Basque et qui date egoiten. Xüxenean baniz, arren,
de la fin du XIXème siècle et du Gatüzaina, Arlequin kenteko persona-
début du XXème siècle est blanc jeetarik lizateke.
(pantalon et veste). La veste est
garnie de petits noeuds, de rubans Erromako Ederlan eta Ohidüre-
rouges et bleus , jaunes ou rouges. Ce tako Erakustokian ikusten ahal den
type de costume évoque celui des beste margo batek ere barneago ikert-
Arlequins d’Ordinao en Andorre. Sur zera lagüntzen gütü. Honek, XIX.
une tunique blanche sont cousus mentean Erromako ihautiriak erakus-
d’autres morceaux de tissus, mais le ten deizgü eta personajeen artean age-
blanc reste dominant. ri da bat balku batetan den neskatila
Si notre hypothèse est justifiée, bat atzaman beharrez 'Gatüa' üdüri
il s’agirait donc bien d’un personnage tresna bateki.
de ce type que représenterait le
gatuzain. Horrek, jüstoki, oritarazten
deigü, Züberoako honenbeste bat
Une deuxième gravure nous erranetan tresna hori aipatürik zela eta
permet d’aller un peu plus loin dans erraiten züela neskatilen atzamaiteko,
notre recherche. Elle représente le haurren lotsarazteko, maskarader
carnaval de Rome au XIXème siècle bidea zabaltzeko (egünko egünean,
et est conservée au Musée des Arts et Txerreroak bere Txerrarekin egiten
Traditions à Rome. Nous pouvons y düana) eta bijitatzen ziren etxeetan
voir un personnage essayant avec un lükainkak selauretik ebasteko
48 13
La mascarade souletine Züberoko maskaradak Contribution à l'étude Züberoko
Jean Dominique Lajoux Jean Dominique Lajoux du ”Gatüzain” maskaradetako
Ethnologue au CNRS. CNRS-ko etnologoa des mascarades Gatüzainaz
Thierry Truffaut Thierry Truffaut
Il est des coutumes qui semblent Mentez mentetako ohidürazko
enracinées dans le terroir et errandüra batetan eta beren sorterrian
l'expression d'une tradition locale errotürik üdüri diren üsantxak badira. Personnage faisant partie de la Jean Michel Guilcher jaunaren
séculaire, voire millénaire. Pourtant Halere huilantik so egiten dügülarik mascarade rouge dans le groupe des ikerlan batek erakutsi deigünaz,
dès que l'on regarde d'un peu près ce bestetan zer dabilan, errealitatea cinq danseurs, il ne semble pourtant Maskarada gorriaren Aitzindarietako
qui se passe ailleurs, il arrive souvent heinbat ustegabekoa, eta ustekerie- n’y être présent que depuis la fin du parteliant hau igaran mente
que la réalité soit pour le moins tarik hürrün dela agit leite üsü . Badü siècle dernier comme a réussi à le ürrentzean baizik ez da saldo hortan
surprenante et peu conforme avec les hogeitahamar urte ibilten nizala arrotz démontrer Jean-Michel Guilcher (1). sartü. Dantzari entrabaleko bat bezala
idées reçues. Depuis près de trente herrietan, hala nola Espainiatik Il est pourtant différent par son ikusirik izan da lüzaz eta, bereziki,
ans, je vais de pays en pays, de Errusiala, Inglaterrarik Greziala... costume et son rôle. En effet, il est txaskoini egile eginkizün bat emaiten
l'Espagne à la Russie, de l'Angleterre Europan, egünko egüneko ohidürazko souvent considéré comme un danseur zeion.
à la Grèce, etc... pour tenter de jeien egünaria entelegatzeko. moyen et avait plutôt un rôle de Orai berri artino, personaje
comprendre le calendrier des fêtes de farceur il était même appelé “Le honen sorterroetaz ez günüan argibide
l'Europe contemporaine. Züberoko herriak batzarri egin bouffon”. hanitx bena mürrü margo zahar elibat
deit behin beno haborotan, eta idazlan bai eta Andorrako Ordino herriko
Le pays souletin m'a accueilli à honen geia den maskaraden begirari Jusqu’à recemment, nous ihauteriak ikusi ondoan, parekatze
de nombreuses reprises et je suis kartsü bezain amiazale handi bat niz . n’avions pas beaucoup d’explications zonbait egin ahal üken dütüt.
aussi grand admirateur que fervent Mündü orotan huilan, urtarilan eta sur les origines de ce personnage. Or Ikusteko parada üken düdan
défenseur de ses mascarades, sujet de barantailan ospatzen diren negüko la vision de plusieurs gravures lehen mürrü margoa Pariseko
cette dissertation. Ces séjours ohidüra maskatüetan, Züberoko anciennes, ainsi qu’une fête carnava- Libürütegi Nazionalean goititürik da.
souletins répétés ayant d'ailleurs été maskaradek hartü ohi düen leküa lesque en Andorre (Ordino), nous ont Hontan, 'Comédiens de l'Hotel de
suscités par la difficulté de situer ces ikertü nahiareki ibili niz behin eta permis d’entrevoir quelques pistes de Bourgogne' antzerki saldoko
mascarades dans le concert des rites beste Züberoan gainti . Beti botzik niz comparaison qui, espérons le, éclai- personaje bat ageri da 'Gatüa' izenez
masqués d'hiver qui, dans quasiment maskaraden ikustez eta ekarten rent un peu plus ses origines. ezagützen dügün tresna bat esküetan.
tous les pays, sont célébrés en janvier deitadeen goxotarzünaz gain, ikusaldi La première gravure présente un Erabilteareki lüzatzen den trükesa
et en février. En plus du plaisir que horiekin hobeki barnatü ahal izan düt personnage faisant partie de la troupe gisako trastü horri 'Happe-Chair'
procure le spectacle de la mascarade, beren erranahi eta joküa . des “comédiens de l’hôtel de izena ere eman ohi zaio.
ces visites répétées devaient me Bourgogne” et est conservé à la Personaje horrek badü lapurtar
permettre de mieux les pénétrer par Halere, aldi oroz, misterioa ezin Bibliothèque Nationale à Paris. On Ihautirietako 'Ponpierra' delakoareki
une connaissance plus complète de zilatüz baratzen zen . Maskarada peut y voir un Arlequin qui déplie un egite handia, honek ere, bere ertzo
leur contenu et de leur déroulement. agertzen zen dantzari talde balde “Gathu” (ce zig-zag en bois en forme builtetan, 'Haizturra' izeneko tresna
zoinetan ere jokü eta horien arteek de tenailles connu aussi sous le nom berberra erabilten beitü. Arren,
Pourtant après chaque manifes- ohidürazko beste ihauteriak üdüri de “happe-clair”). Gatüzain bai Ponpierra txaskoini
tation, le mystère restait aussi lükeen bena güneko eraikidüra oso Ce personnage, nous rappelle au- egile eta ertzoen mündü batez mintzo
impénétrable. La mascarade s'avérait berezi bati lotürik . Aldiz arropak, tomatiquement le “Ponpierra” du zeizgü eta mente bat beno zaharrago
une troupe dansante dont les jeux, les Napoleon en armadakoak, ez dira ene carnaval Labourdin (carnaval d’ Usta- diren beren jauntsietako margoak
intermèdes pouvaient avoir quelque ustez denbora horien erranahikoak be- ritz). Le ponpierra est une sorte de berak ere, hots hoili-urdinak, ez dira
ancrage dans la tradition na üsantxa zahar zahar baten herexak fou bouffon portant le même balinban gertüzkoak. Ezi, saldoko
carnavalesque mais dont le corps . instrument qui est appellé Haisturra beste partelianten gorriarekin bi
paraissait tout à fait original, exclusif (grandes tenailles). Cela évoque bien margo horik ez dira aurride eta errana
à ce pays. Les costumes, en sûr le monde des fous et des bada ere ertzoaren markak
14 47
monstreux au regard de la morale. Ils Konprenitzen da nola elizak ez revanche, d'inspiration plus ou moins Hartza
affirment publiquement leur düan aisa honartü Indeuropan herexa marquée par les costumes de l'armée
"immorale" présentée comme la edireiten den ohidüra zahar hori Sa- napoléonienne ne constituent pas, Maskaradetan hartzaren agertzea
meilleure morale, leur désordre kratü horren trüfa bera ere, beharbada selon moi, un critère significatif mais kartsüki gogatzen düt zeren eta lüzaz
considéré naturellement comme le kargü sakratü bat da . au contraire, le gage d'une ancienneté pentsatü beitüt ohidüra zaharrenaren
vrai bon ordre. On comprend que certaine de la coutume. seinale xüxen bat dela, eta hortan
l'Eglise n'ait jamais beaucoup gorde leiteela barne xede argienak.
apprécié cette tradition ancienne dont L'ours
on retrouve la trace dans le monde Haatik errealitatea beste da :
indeuropéen ! Dévot du culte de l'ours, la hartza maskaradetan agertzea ene
présence de "Hartza" (nom basque du esperantxa handiena izana gatik,
Cette dérision du sacré est peut- plantigrade) signalée dans quelques 1968. urteaz geroztik ez da üsü
être une fonction elle-même sacrée. mascarades m'a semblé longtemps holakorik agitü. Agusti Chahok
être la manifestation la plus 1836.ean egin züan aipaldiaz mintzo
directement liée à la tradition, celle où zeikün Salaberryren 1899.ko idatziaz
pouvait se cacher ses motivations fidatzen bagira, Züberoako saldo
profondes. maskatüetan ez zen haboro, ez art-
zain, ez axuri haboroziz hartzik.
Pourtant il faut se rendre à 1968.az geroztik talde batek edo bes-
l'évidence, malgré mon grand espoir tek habororenetik ere, arra biziarazte-
de voir évoluer Hartza dans une ra lehiatü dira. .
mascarade, le personnage est resté Güti da, oso güti eta ez da bide hona,
désespérément discret depuis 1968 et zeren ohidürak ohartü gabe aldatzen
si l'on se réfère au texte de Sallaberrry balinbadira, ordülari baten orratzak
(1899), citant la description gük asmatü gabe aitzinatzen diren
d'Augustin Chaho de 1836, on ne bezala, funtsezko arizale baten
voyait plus depuis longtemps ni ours eskaza ez lizate behin behinekoa
ni agneau ni berger dans les groupes baizik izan, ustegabeko gorabehera
masqués de la Soule. Un, peut-être baten gatik. Ondoko urtean dena
deux cortèges, ont essayé de le faire berriz honealat horra da .
revivre depuis 1968. C'est peu, trop
peu et ce n'est donc pas la bonne piste Züberoan egoera oso bestelakoa
car si les traditions changent sans da : hartzaren eskaza ohidüra bat da,
bouger de manière apparente, à agertzen delarik berezi da .
l'image des aiguilles de la pendule qui Ordüan, edo aspaldian ahatzerik
tournent mais pourtant ne bougent pas den üsantxa baten noizean behin arra
lorsqu'on les observe, l'absence d'un sortzea da edo huilan ala hürrüneko
personnage important ne peut être que aizoer hartürik izan den küjüberia bat
temporaire, provoquée par une lizate, non ez diren biak .
circonstance imprévue. Tout rentre
dans l'ordre l'année suivante...

En Soule la situation est inverse,


l'absence d'ours est traditionnelle, sa
présence une exception. C'est donc
soit la survivance d'une coutume
46 depuis longtemps oubliée, qui
15
ressurgit parfois en période de Dantza été fourni par la tradition. La critique
mascarade, soit une fioriture de Charles Etchandy, industriel
empruntée à des voisins plus ou Euskal kültüran dantza souletin, prend la forme d'une prière
moins proches, soit les deux raisons funtzezkoa beita, maskaradetan dant- collective chantée. A Larrau, il
conjuguées. za jauziak bürütik bürü izateak erran introduit son prêche par une annonce
nahi lüke ihautiri kente hori Eüskal "Evangile selon Saint Llargo" et
Herrikoa dela . n'hésite pas à épingler le curé
La danse Baserritar dantza antzerki bat d'Aussurucq qui s'est permis de
leite heben , negüko pastoral galdü critiquer la mascarade dans un journal
La danse étant le fleuron de la baten azken herexa eta honen geiak paroissial de la Soule. A Pagolle,
culture basque, la mascarade serait hartürik ziren Züberoko historian, village qui prépare une pastorale
définitivement basque, parce que Jaun eta Anderea, taldeko jauregizai- (théâtre populaire d'origine
dansée. Nous serions en présence d'un nen parte hartzeak erran nahi liroan religieuse), il commence son prêche
théâtre-ballet paysan, version d'hiver bezala . en improvisant sur l'air traditionnel
d'une pastorale perdue, dont le sujet Hori zentzüzkoa ote dea ? des pastorales :
aurait été puisé dans l'Histoire du
pays Souletin comme pourrait le Igaran mente ürrentzean dantzak "Pipiplin papaplan "Pipiplin papaplan !
laisser supposer la présence, déjà hartü düan nausigoa osoareki jeiaren Ensemble les deux jambes ! Bi zankoak batetan !
remarquée, du Jaun et de l'Anderia, beste ikusgeiak ahültü bezala dütü Je n'ai jamais vu Ez diat sekülan ikusi
les châtelains du cortège. Est-ce Dantza, agerraldien arteko lokarri autant de connards en rang ! Hainbeste astapito herrokan !"
raisonnablement possible? bezala bilakatü da, dantzarien [mot à mot "autant de bites d'ânes"]
trebetarzünaren zerbütxüko . Eta buhame jaunak gisa hontara
La danse portée à son Horik oro hola, ihautiri antzerkia urte Voici comment le buhame jaun de ürrentzen :
paroxysme à la fin du siècle dernier a jin urte joan dantzaren lagüngarri 1982 terminait son prêche "10°) Eskerrik hanitx behatü
estompé l'intérêt pour les autres besterik ez izatez ber itxüretan baratü zidielakotz
attractions, au point de les avoir da azken mente hontan . "10°) [commandement] Merci de Zeren gure beharra beitüzüe egün
complètement intégrées au spectacle nous avoir écoutés oroz
dansé, d'en constituer une sorte de Bena ez niz hürrünago joanen Car vous avez tous les jours besoin de Badateke buhame mündüa mündü
livret sur lequel les danseurs exercent zeren idatziak eüskaraz izatez , ene nous deno
leur virtuosité. Dès lors le théâtre beharrietara arrotz direla ahalke Il y aura le bohémien tant que le Eta ez balinbazide gurekin ados
carnavalesque, répétant chaque année handiz aitortzen düt .Halere esperant- monde sera monde Ürgüllütsü , auher, aserik loz
un texte dont la raison est d'introduire xa düt parkatürik nizateala zeren eta Et si vous n'êtes pas d'accord avec Üzker handi bat deizüegü züer oroer
ou d'accompagner la danse, va se Lorraine esküaldean sortürik izatez ez nous, Gure ahal oroz
trouver définitivement figé et il est düt Eüskal Herriko lürra lehen aldikoz Orgueilleux, paresseux, ivrognes [que Biba buhameak "
effectivement resté étonnamment 35 urtetan baizik honki . vous êtes]
stable depuis un siècle. Ata, egün güzian emanik ziren Nous vous donnons un grand pet à Azken bertset horik Dominika
erranaldien ützülpenak, bazter oroetan vous tous, de toutes nos forces ! Agergaraiek oihüstatü zütüan ahal
Mais je ne pourrai guère aller txerkatü dütüt bena ez dütüt ediren. Vive les bohémiens ! ". bezain beste indar eta sinesterekin .
plus loin car les textes en question Lan gogor hori eüskaldün batek hasi
sont nécessairement en basque, donc dü bena oraikoan ez düt bere lanaren Ces derniers versets furent Morala eta ordenaren salaketan
hermétique à mes oreilles, ce dont j'ai berririk eta ez dakit besterik lotü déclamés par Dominique Aguergaray ez da ahalkerik. Buhameek ahalke eta
profondément honte je l'avoue mais denez hortara. Haatik idazki horietan avec le maximum de vigueur et de dolü denmendrenik ez düe beren
j'espère toutefois qu'on me kasik dena agertzen da eta buhamena conviction. L'offense de la morale et egitateaz. Püblikoki goraipatzen düe
pardonnera puisque, ayant vu le jour ene ustez aberatsena da . de l'ordre établi ne se fait pas du tout beren okerreria .
en Lorraine, je n'ai foulé pour la timidement. Les bohémiens n'éprou-
première fois le sol basque, qu'à l'âge vent jamais la moindre honte ni le
de trente-cinq ans. Aussi ai-je moindre regret pour leurs actes
16 45
L'anti-sacré, Anti-sakratü, sakratü gorago b at cherché vainement la traduction de Idazkiak
Lege horren eraikitzea ez da tous les textes clamés tout au long de
un plus haut sacré... la journée, en vain. Ce difficile travail
egiten lege normalarekin bühürtze Barrikadetan batzarri egileek
argi baten maneran. Buhameen a été entrepris par un bascophone entzüten dütüe Pitxu eta Kabanaren
Mais cette érection de la loi ne
perediküak ustezko mündü bat sortzen mais il n'a toujours pas rendu sa copie goresmen eta kobla mingarrak .
se fait pas en opposition, en
dü non okerreria orden normala balde et je n'ai pas connaissance que Pitxuk ,hiltzeko tenorean, emanen
contradiction explicite avec la loi
agertzen den eta orden normala ezin d'autres s'y soient attachés depuis. deio Kabana bere nausiari, zaparta-
normale. Le sermon du Buhame crée
jasanezko okerreria bat bezala. Pourtant tout ou presque est crypté garri eta ustegabeko testamentü baten
un univers imaginaire dans lequel le
Buhameak bere orden okerra dans ces textes. Celui des Bohémiens irakurtzeko parada. Idazki horik ager-
désordre apparaît comme l'ordre
orden xüxena balitz bezala egiten dü étant, de mon point de vue, le plus razirik ez diratekeano, pastoralekoak
normal, et l'ordre normal comme un
eta bortizki jorratzen dü orden ezarria. riche. bezala, maskaradak bere argibideak
insupportable désordre. Le bohémien
fait comme si son propre désordre Üsatü bizian jente "ontsak" igorten gorderik etxekiko dütüala erraiten
était le bon ordre, et critique avec deitzon gaitzeste eta mespetxüak ahal dea ote?
violence l'ordre établi comme une buhameak deitzo eskentzen. Les textes
subversion de l'ordre bohémien Holako lanak ekar liro lagüngoa
devenu bon ordre. Il renvoie aux gens Arren, kritika sozial bat beno Restent Kabana et Pitxu qui sont handi bat. Halere, erabilik diren
bien pensant les critiques et le mépris haboro da eta herri bakotxean les seuls à garder toutes leurs libertés tresnen bederazka ikusteak, arizale
que ceux-ci lui adressent dans la vie perediküaren lehen partean en assassinant joyeusement, à coups eta jelkaldienak ikertzeak, balio düen
ordinaire. habororenik agertzen da. Egiazki eta de compliments rimés, les hôtes qui xehetarzün hontsatto ekarten deizküe
mündüko honeko ützültze bat da : les accueillent au pied des barricades. . Maskaradak ürrentzen dira meskabü
Il s'agit donc de beaucoup plus mesperetxatü, jente normalek balio Pitxu, à l'article de la mort, donnera latz batekin, Pitxu urtukitzen düana
qu'une critique sociale, et qui apparaît emaiten düanari gaitzetsi, sakratü de- aussi l'occasion à Kabana, son maître, korpitz lürreala. Biziala arra jinen da
surtout dans la première partie du na egotxi. de lire un testament aussi désopilant sendagileari esker, honek sabela
prêche adressée à chaque village. Il Jenolia apez eta jinkoari bürüz ari da. qu'imprévisible. zabaltüko beiteio eta erxe peza bat el-
s'agit ici bel et bien d'une inversion Agitzen da buhame jauna jinkoaren kiko. Moztü eta, erxe horik urtukirik
du monde mépriser, offenser ce à leküa hartzea adibidez 10 Est-ce dire que la mascarade dira so egiler, aldiz sendagileak
quoi les gens normaux accordent le manamentüak erakasten dütüalarik . gardera ses secrets aussi longtemps ilezkoegile baten orratzarekin sabela
maximum de prix, ce qu'ils 1982.an Urdiñarben Kauter que ces textes n'auront pas été rendus josten deio eta Pitxu, ordüan, iratzart
considèrent comme sacré. Le gehiena ezpiritü hortan baratzen da accessibles par leur publication, tant zen da sendorik .
sacrilège est l'essence même de cette ohidürazko testorik gabe, berak en basque qu'en français, comme les Holako maskadetako jokü zati
inversion. Dieu et les prêtres sont asmatü beit züan . textes des pastorales, par exemple ? hori beste herrialde elibatetan ere edi-
visés par la bande. Züberotar indüstria gizona den Certes une telle entreprise rendrait les reiten ahal da, hala nola Flandrian
Charles Etchanditaz egiten düan plus grands services, cependant Bailleuleko ihautirietan, ber gertakari
Mais la véritable dérision du kritikak alkarrekilanko otoiz kantatü l'inventaire détaillé des objets utilisés, eta arizaleki. Hola agitzea ustegabe-
sacré est implicite, qui n'est peut-être bat üdüri dü. Larrainen bere perediküa des personnages, des scènes de la koa ote dea ala hebentik joailek edo
pas consciente, consiste pour le iragarki batetaz hasten dü : "Llargo mascarade nous apportent divers heben ibili direnek düe eraman edo
buhame jaun à se placer lui, le saintüaren ebanjeliotik" eta Züberoko indices qu'il serait intéressant hartü .
symbole du désordre, de la sauvagerie elizako aldizkari batetan maskaradak d'analyser. En effet, la mascarade se Nola jakin?
et de l'immorale, à la place même de jorratü dütüan Altzürüküko apezari termine sur l'accident mortel, qui jette
Dieu lorsqu'il transmet à Moïse les piko igorten deio. Pitxu à terre, sans vie. Il ne retrouvera
dix commandements. C'est ce qui lui Pagolan, pastoral baten prestatzen ari le salut, la résurrection que dans des
donne la force de tourner en dérision den herria (pastorala: antzerki herrikoi soins chirurgicaux prodigués par le
ceux qui vivent conformément aux bat Jinko sinestetik horra dena ) bere médecin, sur la place, au cours
règles du bon ordre. perediküa pastoral ahaide eta bertset desquels le ventre lui sera ouvert pour
En 1982, à Ordiarp, le Kauter batez hasten dü : en sortir quelques mètres d'intestin.
Gehien se coule spontanément dans Coupés, ils seront jetés à la foule des
cet esprit, sans qu'aucun texte lui ait 44 spectateurs tandis qu'avec sa grande 17
aiguille de matelassier, le médecin 2°) Absolument défendu de prendre bere lagüngoarentako Jinko hona
recoudra l'abdomen de son patient qui une chose... sauf si elle appartient à Eguerditan ere ..aizina balinbada
se réveillera alors guéri. Cette scène autrui 4°) Jaterat eman nahi ez dianari
si bien intégrée dans la mascarade 3°) Matin et soir tu remercieras le mihia tiratüko
souletine, trouve pourtant des Bon Dieu pour son aide, Burrat bat eskentzen ez düanari bi
résonances dans d'autres terroirs. à midi aussi ... s'il y en a le loisir mütürreko
Mieux même elle se répète comme 4°) A celui qui ne veut pas donner à 5°) Ez dütügü sobera kakeginaraziko
dans un miroir dans le carnaval de manger, tu tireras la langue hedexüriak
Bailleul, en Flandre où, avec les à celui qui ne veut pas offrir un coup Mündü hontako nütre paregabiak
mêmes péripéties et des personnages à boire, deux coups de poing Bena halerik ere artetarik gure adis-
très semblables, elle clôture le défilé 5°) Nous ne ferons pas trop chier les kideak
carnavalesque. Une pareille gendarmes Biltzen beigütüe larrazkenetan goxoki
coïncidence serait-elle fortuite ou, au Nullités sans pareilles en ce monde iragaiteko gisan negüak
contraire, la marque de quelque Mais pourtant parfois nos amis, 6°) Ber apezari ez dügü hamar
transfert dû à des émigrants ou des car ils nous ramassent à l'automne oilasko beno haboro hartüko
conquérants qui auraient adopté ou pour [nous faire] passer l'hiver en Ez balinbadü deüs ere ikusten indar
transporté une telle scène ? douceur baten egitea libro
6°) Au même curé nous ne prendrons 7°) Aüzoko etxetan kümitüa üken
Savoir ? Mais que dire lorsqu'on pas plus de dix poulets ondoan eijerki sartüko bortatik
découvre dans un village du nord de S'il ne voit rien du tout, (il sera) Nihur ez delarik ixil ixila leihotik
la Roumanie, à Tudora, plus permis de faire un effort 8°)Etxe horietan xaiko bortarik
précisément, que la mascarade se Eta zer erran ere, Errumanian, 7°) Dans les maisons voisines, si on zabaltüko ez dügü
termine de la même manière, Pitxu Tudora esküaldean bereziki, ikusten est invité, entrer comme il faut par la Aski ardu kaminetean atzamaiten
étant ici un ours et le médecin, un den jeiaz; heben ere maskarada bat porte badügü
tsigane. Les intestins volent là-bas ürrentzen beita ber moldeala, han Quand il n'y a personne, doucement 9°) Iraganen gira ostatüetan zorren
aussi sur la tête des spectateurs qui se Pitxu hartz bat delarik eta sendagilea doucement par la fenêtre pakatzera urtean hiruetan
pressent sur la place, comme en aldiz tzigano bat. Han ere erxeak, 8°) Dans ces maisons nous Ez badügü püntü horietan aski sos
Soule, pour assister au spectacle. De herriko plazala saldoan jinik diren so n'ouvrirons pas la porte du cellier gure sakoletan
toutes façons quelles que soient les egileer urtukirik dira, Züberoan beza- Si nous trouvons assez de vin dans les Joanen gira jaun meraren gana
explications de ces si singulières la. Nontik nahi den, zoin nahi argi- armoires plantan
ressemblances, il faut savoir que la bide edirenik ere alkar egite hoietaz, 9°) Nous passerons trois fois par an Herriko musatik paka dezan
mort et la résurrection sont un des behar da jakin, hiltze eta arrapizteak dans les bistrots pour payer nos dettes
rites de base des mascarades de herrietako maskaradetan betikoak Si à ce moment là nous n'avons pas Hürrünago 10. manamentüa
village et je n'en connais pas, dans direla eta Europa güzian ez düt assez d'argent dans nos poches atzamaiten dügü. Buhameen legea,
toute l'Europe, où cette scène soit ezagütü güne bat non ere ez den Nous irons voir Monsieur le Maire, lege normalaren egia ützülia bezala
complètement ignorée. Mais ce n'est egiten . dans une attitude convenable, ikusten da.
pas tout! Bena hori ez da aski ! Pour qu'il les paye avec la caisse de Buhame legeak lege normalak
la commune. " manatzen düanaren egitea debekatzen
dü eta debekatzen düanaren betatzea
Les objets de la mascarade Maskaradetako tresnak Nous rencontrerons plus loin le beharrezko emaiten dü.
10° commandement. La loi des
Le tcherrero porte des clochettes Txerreroak txintxak badütü eta bohémiens se présente comme l'exact
qu'il fait tinter lorsqu'il danse. Les dantzan ari delarik dilindan ariarazten inverse de la loi normale. La loi
cloches et les clochettes sont les dütü. Artalde den herri güzietan bohémienne interdit de faire ce que la
emblèmes musicaux d'absolument maskaradetako müsika seinale nausi loi normale commande, et rend
toutes les mascarades de village en bezala txintxak eta tzintzarriak nécessaire d'accomplir ce qu'elle interdit.
pays d'élevage ovin. Les sonneries 18 atzamaiten dira. Maskarada horietan 43
de la frontière, au delà du col Pentsa zer üzker animala zen !... de sonnailles apparaissent même tzintzarrada egiazko ohidüra bat
d'Ispéguy... C'est dire l'énormité Asmatzen dügü maskaraden comme un véritable rituel dans ces bezala agertzen da eta maskak erorten
monstrueuse du pet. Nous devinons barnatarzünaren zati bat : mündüaren mascarades où les masques croulent dira hain beitira pezü korpitzean
une dimension plus profonde de la arima den bizi hatsaren kinberrez parfois sous le poids des dütüen tzintzarriak . Egün orotan eta
mascarade au delà de la grossièreté de goratze bat, joküaren gizenaz besterik innombrables cloches qui leur üsüan gaüan erabilten dütüe dilindan
l'acte, une sorte d'inversion du grand dena couvrent le corps. C'est toute la leküan berean jauzkan aritzez .
souffle de vie qui est l'âme du monde. journée et souvent la nuit qu'ils les
font tinter en rafales en sautant sur Eta Gatüzainak klaskaz joiten
La contre-loi des bohémiens place de longs moments. düan 'Gatüa' ez lizatea Züberoko
Buhameen kuntrezko legea berezitarzün bat? Üdüriala ezetz
Ayant bien posé leur système de Et le zig-zag, que fait claquer en zeren Belgikako Waloniaren
valeurs, les bohémiens l'érigent en Buhameek beren balioak agertü mesure, le Gatüzain, me direz-vous, Malmedy herrian tresna hori ihautiri-
système officiel. Ils jugent les valeurs ondoan, sistema ofizialean eraikitzen n'est ce pas la preuve d'une originalité zaleen seinale beita, ehünka "ha-
établies à l'une de leurs valeurs à eux. dütüe. Gizartearen üsatü balioak souletine ? Hélas, cet instrument est guettes" (hori da han tresnaren izena)
Celles-ci sont d'ailleurs le reflet beren arabera epaiten dütüe eta aussi l'emblème des carnavaleux de la zaflan ari direlarik taik gabe ihautiri
inversé des valeurs officielles. Cette ofizialeenak pürki ützüliak dira. ville de Malmédy, en Belgique asteartez. Halaber, ez da herri bat ere
opération passe par la promulgation Pekoz goratze hori lege kontre baten Wallonne où, par centaines les tzintzarrada baliatzen ez düanik. Be-
d'une anti-loi. oihüstatzerarekin egiten da . haguettes (c'est le nom de cet go hor Gatüzaina bena Züberoko
Les règles du désordre Noir sont en Elizako hamar manamentü instrument) claquent sans interruption maskaradak badü halere bere izarra,
effet promulguées à la manière des 10 maneran eginik da. Buhame jauna pendant tout le Mardi-gras. Et comme godalet dantzan jentea lillüratzen düa-
commandements divins. Le Buhame lege egile bat bezala jarten da eta les sonnailles il n'est guère de pays na hots, Zamalzain amiagarria .
Jaun se présente comme l'instaurateur hortako dü kontatzen bere perediküe- n'en connaissant pas l'usage. Passe
d'une loi ; et c'est pourquoi dans tan nola errege izentatürik izan zen encore pour la haguette mais la
d'anciens prêches il racontait buhamen jenoliaz : nausigoa ofiziala- mascarade souletine a bien une
comment il avait été élu roi par ren trüfa eta ihakina . vedette qui lui est propre, qui fait
l'assemblée des bohémiens, parodie Altzürüküko buhame jaunak vibrer la foule au grand moment de la
et dérision de la souveraineté 1968.an, hau dio : Godalet-dantza, je pense au presti-
officielle. Le Buhame Jaun gieux Zamalzain.
d'Aussurucq en 1968 déclare : "Üken düt ohoinkako eta asekako
medaila
"J'ai eu la médaille du vol et de Auherkeriako eta andrekako kürütxea Le cheval-jupon Zamalzaina
l'ivrognerie Ni niz horien erregea
La croix de la paresse et de la course Baratxegarai buhamea ! " Le personnage du Zamalzain est Ez baginte Züberotik elki erran
aux femmes typiquement basque si l'on ne se giniro Zamalzaina oso Eüskal
Moi je suis leur roi Urdiñarben 1982.an, Dominika. risque pas hors du pays souletin. La Herrikoa dela. Nafarroako Lantz
Baratxegaray le Bohémien ! ". Agergarai buhame jaunak asmatü Navarre toute proche connaît à Lanz herriak ere badütü bere maskaradak
perediküa gogorrago da : une mascarade dont le motif rituel eta han ohidüra berezia herriaren
Plus fort est le prêche réinventé principal est un tour de village au ützüliaren egitea da. Haietan, herro-
par Dominique Aguergaray, Buhame "Urdiñarberat heltü aitzin cours duquel deux chevaux jupons kan doatzan bi Zamalzainer, arotz ba-
Jaun en 1982 à Ordiarp : Gure manamentüak güntüan egin. sont conduits en cortège avec un tek bata bestean eretzean diren bideko
Hona zer züen barnean : forgeron qui fait le simulacre de les bi zedarrietan ferratzeko alegia egiten
"Avant d'arriver à Ordiarp, nous 1°) Lana bortala presentatzen den ferrer aux deux bornes-enclumes deie. Erran behar ote düta erdi gizon
avions fait nos commandements. aldi oroz tiro bat tira marquant les deux points opposés du erdi zaldi den arizale horrek Europa
Voici ce qu'il y avait dedans : 2°) Atsülütoki defendü gaüza hartzea parcours. Je n'ose pas dire que ce güzietako herrien maskaradak
1°) Chaque fois que le travail se ....non ez diren bestenak personnage mi-homme, mi-cheval harrotzen dütüala ; edo Himalaiako
présente à la porte, tirer dessus 3°) Goiz arrats erremestiatüko anime les mascarades de tous les ibarretan diren herriko besten arizale
42 pays européens et moins encore, qu'il 19 nausia dela, hala nola Nepalean ?
constitue le personnage central des Europa aldeko Mediterranearen pour verdure des feuilles de tussilage Edaritako mando ezne territxa".
fêtes de bien des villages des vallées üngürüko herrialdeetan Zamalzain en salade,
de l'Himalaya, au Népal par exemple. horik aspaldidanik badirela ohartürik, et pour boisson une terrine de lait de
Sa présence dans tous les pays euro- Georges Dümezil jakintsünak 300 mule. "
méditerranéens depuis les temps les horrialdetako "Le problème des
plus anciens a conduit le savant centaures " idazlan bat moldatü dü eta On notera l'opposition calculée Ohartüko gira apaidüaren "ordre
Georges Dumézil à leur consacrer un hortan agertzen deikü mitologia gü- entre le bon ordre, ordre handitan, handia"ren eta basaren arteko
ouvrage de trois cents pages intitulé zien betiko personajeak direla . qui préside à la forme extérieure du desbardintarzünaz ; "ontsa beztitürik
"Le problème des Centaures", qui est Bai bena Kabanaren jelkaldiak repas (nous nous montrâmes bien ginen ageri dügün bezala" eta "basa
un des classiques du folklore et de la herriko jente zonbaiten ürrats eta vêtus, untsa beztitü ageri dügü) et le piperraz garnitürik" eta ez piperra
mythologie. egitatearen jorratzeak, ez dü nihon caractère non seulement obscène, soilik ; gatüaren alüa "natüra" hitzaz
üdüririk . Pitxuren testamentüak ez dü mais sauvage du repas : il est garni izentatürik da, frantsesez dioten
Mais, me direz-vous, l'interven- parerik ! non pas de piment, mais de piment bezala partidak.
tion de Kabana, la satyre, la critique sauvage, basa pipherra ; la vulve de
des faits et gestes de certains la chatte est désignée par le mot
membres de la communauté villa- natüra, comme on dit en français les
geoise ne peuvent avoir d'équivalents parties naturelles.
dans d'autres régions. Le testament de
Pitxu est unique en son genre!
Le pet monstrueux, inversion Animaleko üzkerra, bizi
du souffle de vie. hatsaren kinberra.
Le testament de Pitxu Pitxuren testamentüa
Le repas tourne mal et finit par Apaidüa gaixki doa eta
Les longues palabres de Kabana Eüskaraz emanik beitira, un pet monstrueux. Ce pet est le signe animaleko üzker batekin ürrentzen da.
sont en effet spécifiquement basques Kabanaren hitzek eüskaldün berezi- le plus certain qu'il s'agit bien d'une Ihautiriko ohidüra baten ezagütgarri
non pas en raison de leur contenu tarzüna badüe ez hainbat funtsarenga- tradition de carnaval. Voici comment segürrena da üzker hori. Hona
mais surtout parce qu'elles sont tik . Maskaradetan dira hobekienik ce pet entrait dans le prêche Züberoko üsatü perediküan üzker
déclamées en basque. Il faut savoir baliatürik eta begiratürik jenten traditionnel en Soule. horrek zer lekü düan :
que la satyre et le déballage sur la jorratzea eta kuxelüen hedatzea . Han
place publique des petits secrets de la hor, itxura desbardinak hartzen dütüe. "Après avoir soupé dans le village "Bankako herrian aihaltü ondoan,
société sont un des rites les mieux Ezagütüena dügü Zan Pantzaren Bas-Navarrais de Banka, le chef des buhame jaunak ostalersari kontüa
conservés et les plus répandus des auzia, egün hortan gizarteko bekatü bohémiens demande le compte à galtatzen deio eta honek ihardesten :
mascarades. Leur présentation revêt eta gaixtokeriak oro bizkar ezarririk l'hôtelière, qui répond un demi réal. erreal baten erdia .
les formes les plus variées. La plus beizeitzo . San Pantzar baitezpada Le Buhame Jaun s'indigne : Buhame jauna gaixtotzen da :
fréquente étant le réquisitoire lors du hiltzera kundenatü eta, ordüan da - Un demi réal ? Ça ne vaut pas un Ezdizü ez balio pil baten erdia.
procès du mannequin personnifiant agitzen bere testamentüaren irakurtze- demi-sou ! Ostiko batez jauzarazten düt ostatüa
Mardi-Gras, lequel, pour l'occasion, ko aldia. D'un coup de pied je fais sauter Eta bai ene zankoko erhia
est chargé de tous les péchés, de tous l'auberge Üzker batez ikarrazten dit Bidarraiko
les méfaits de la société. Ce Kabanak Pitxuren testamentüa Et en même temps mon doigt de pied. herria
personnage est obligatoirement irakurtzen düan balde, halaber agitzen D'un pet je fais trembler le village de Eta bai Elizondo güzia ! "
condamné à mort et c'est alors le da Italiako Trentino eta Austriako Bidarray et tout Elizondo ! "
temps de lire son testament. Tyrol esküaldeetako ihautiri ohidüre-
tan . Hala beraz, maskaradetzaz zoin Banka se trouve au fond de la Banka, Aldude ibarraren zolan
Le Trentino, en Italie, le Tyrol nahi gainti hartürik ere, Züberoko vallée des Aldudes ; Bidarray à un da ; Bidarrai hamar bat kilometretan
en Autriche connaissent des lectures maskaraden ohidüra eta joküak herri dizaine de kilomètres en aval de la naban apalago ; Elizondo mügatik
de testaments tout à fait identique à la hanitxetan ezagütürik eta baliatürik vallée de la Nive ; Elizondo à bestaldean, Izpegi lepotik harat, kilo-
scène où Kabana lit celui de Pitxu. 20 direla ohartzen ahal da . Hebenko quelques kilomètres, de l'autre côté 41 metra zonbaitetan ...
parole ; il danse, c'est tout. Les edükinak. Baxe Nafarroan, Bankan, Ainsi, quel que soit le point-de-vue berezitarzün bakoitxa lizateke ordüan
passages que nous citons ci-après sont buhameek egin apaidü harrigarriaren carnavalesque par lequel on barrikadetan emanik diren jauziak .
cités en français (Le texte basque de kontakizünean trüfa hein bat ontsa l'approche, il apparaît que la Eüskal dantzak ez badü ihunere
ce prêche se trouve dans agertzen da . mascarade souletine est constituée bere üdüririk, maskaradetako
"F . F o u r q u e t , La mascarade 1968. an Altzürükün hau zioten : d'un ensemble de scènes, je dirai jauzientako aldiz beste gisa da. Ezi,
d'Ordiarp - Bulletin du Musée Ostatüan ginen sartü même de rites, connus et célébrés ihunere ez da maskaradarik müsika
basque, n°129, 3ème trimestre 1990 " Bazkari komendatü dans la plupart des mascarades de berezi baten lagüngorarik gabe .
Ils ne sont qu'un extrait d'un univers Etxeko andereak ekarri zeikün villages de bien des pays de la grande Europa güzian XIII eta XIV. menteaz
révélé par les prêches du Buhame Atzar zopa...Zer gaüza hona Europe. Il n'y aurait donc que la danse geroztik güneko tresna bereziekin,
Jaun, et dans lequel tout est occasion Ardi barbaka saltsan devant les barricades qui conserverait Txülüla eta Atabala, müsika egiten
de présenter comme bien ce qui est Edaritako aldiz ,bohor ezne territxan une originalité. da. Züberoko dantzak ez dü parerik
mal dans la vie ordinaire. Ce n'est bena barrikada aldiz, mendi esküalde-
donc pas le contenu explicite du S'il est vrai que la danse basque ko maskarada güzietan edireiten da
message qui donne au prêche sa force ne connaît pas d'équivalent, la danse eta erran nezake ere ohidüra nausia
aigüe, mais le contenu implicite. Une de mascarade n'est pas une exception. dela. Barrikada, maskarada baten
première approche d e cette En effet, il n'est pas de mascarade, où plantatzeko hoinarria izatez, erran gi-
affirmation apparaît dans le récit du que ce soit, dont la marche du cortège niro bai eta segürta Züberoko maska-
repas monstrueux des bohémiens fait ne soit pas cadencée par le tempo radak negükoa direla, urte berriaren
à Banka, en Basse-Navarre. Voici ce d'une musique a b s o l u m e n t non ez den ihautiriko eztei elibaten
qui s'est dit à Aussurucq en 1968 : particulière. Les instruments exclusifs ospagarri .
et spécifiques produisant cette
"Nous entrâmes dans l'auberge musique étant, depuis les XIIIe, XIVe
et commandâmes un repas. siècles, dans toute l'Europe, le fifre et
La maîtresse de maison nous apporta le tambour. Quant à la danse devant la
de la soupe de viande de vieille barricade de la Soule, elle n'a pas
brebis... quelle bonne chose ! d'équivalent mais la barricade est, si
de la viande de mouton en sauce j'ose dire, le rite central de toutes les
[du chat en daube] mascarades alpines et constituent
pour boisson en revanche, une terrine même la pièce maîtresse de la
de lait de jument ! " construction qui permet d'affirmer,
voire de prouver que la mascarade
Une version violemment souletine est une mascarade d'hiver,
obscène fut prononcée par le Buhame 1977.an Urdiñarben, hau zion gi- célébrant le passage dans la nouvelle
Jaun en 1977 à Ordiarp : zenki buhame jaunak : année, voire un cortège de noces
carnavalesques.
"Nous arrivâmes à Mauléon. "Heltü ginen Maulerat
Nous commençâmes par bien nous Lehenik ontsa beztitü ginen ageri
habiller, tel que vous nous voyez. dügün bezala Mascarade de nouvel-an Urte berriko ala ezteietako
Nous soupâmes en bon ordre. Ordre handitan bazkaltü ginen.
Nous mangeâmes une douce soupe de Jan günüan : ou mascarade nuptiale? maskaradak
chardon garnie d'orties et de piments Gardü zopa ezti bat ,asünez eta basa
sauvages. piperrez garnitürik Les recherches que je mène Hogei urte hontan egin dütüdan
Ensuite nous eûmes du bouilli Gero üken günüan ortolanki egosirik depuis vingt ans m'ont conduit à cette ikerketek erranarazten deitade negüko
d'ortolan, Gatü natüra saltsan conclusion : les mascarades d'hiver maskaradak urte berri edo eztei
de la vulve de chatte en sauce, Antzera titiki sont soit des rites de nouvel-an, soit ohidürak direla, heltübada biak
des mamelles d'oie, Bohor üzküzilo errakitako des rites de mariage, soit l'un et l'autre batetan. Bietan ohidürazko jente
pour rôti du cul de jument, Berdüratako zühar ostoa entsaladan à la fois. Dans les deux cas la mariée, nausia Anderea edo emazte itxürako
40 homme travesti, est le 21 gizona da . Ezteiaren kasüan, karrika
personnage principal du rituel. Dans üngürüa egiten delarik bere Jaunaz l'opération complexe et dure par Beltzak mespetxatzen dütüe. Xilope
cette seconde option, pendant que le lagüntürik den Andereak gizonen laquelle le sauvage en nous fut un dantzari handi zentüak 1983.ko urtean
cortège fait le tour du village, bien tirria pizten dü eta horiek senarra erho jour civilisé. erraiten züan : "Dantzariak honak
qu'accompagnée par son époux, la eta, bahitzen düe . Azkenekoz halere, dütük bena beltzak zero..... Beltzeria
mariée attise les convoitises de Jauna arrapiztüren da eta emazte geia L'opposition civilisation / sauva- tzar hori urdankeria bat dük, basa,
plusieurs hommes qui réussissent à bizi lagün hartüko dü . gerie est si puissante, qu'elle ertzo, ertzo dütük ! Horien erdiak beti
l'enlever, après avoir tué le mari. fonctionne encore aujourd'hui, dans mozkor dütük, hünzkeria baizik ez
Finalement ce dernier sera ressuscité Istoria hori beste gisa hanitxetara l'esprit de ceux-là même qui n'ont düe ! Buhameak bere egitekoa bera
et pourra enfin épouser sa fiancée. edireiten da eta zonbait aldiz ere d'yeux que pour les Rouges danseurs dik egiten eta orotzaz futitzen dük.
Anderea da hiltzen . Bortüko herrie- et qui méprisent les Noirs. L'ancien Maskarada horietan, gizenegi dük,
Ce scénario connaît toutes sortes tan eta Eüskal Herrian ontsa ezagütü- grand danseur Chilope déclarait en alabadereko itsuskeria igorten ditik "
de variantes. Il en est même où c'est rik den beste gertakari batek ere 1983 "Les danseurs sont bons, mais
la mariée qui trouve la mort. Mais trabatzen dü maskaraden karrika ün- les noirs, c'est zéro... Cette méchante
dans les villages alpins un autre gürüa. Ezi, Austria Süizan eta Italiako Beltzeria, c'est une cochonnerie, ce
événement perturbe la marche du eztei maskarada haboroxeenak sont des sauvages, des idiots, des
cortège et cet obstacle est bien connu barrikadek ekürarazten dütüe eta idiots ! La moitié d'entre eux sont
en pays basque. En effet, dans leur horietan bide erditan ezarririk diren toujours ivres, ce n'est que de l'imbé-
grande majorité, les mascarades zur pezako epantxü elibatek ibilaldia cilité... Le Bohémien, il joue son rôle
nuptiales de l'Italie, la Suisse et trabatzen düe . Hor, Jaun Andereek et s'en fout. Il n'est pas délicat ! Dans
l'Autriche alpines, sont arrêtées par zokokari galto elibati ihardetsi behar- ces mascarades il était terriblement
des barricades. Et il s'agit de ko deie eta hortarik landa baizik ez grossier, d'une laideur phénomé-
véritables barrières, de pièces de bois dükee beren bidea jarraikitzen ahal. nale....".
mises en travers de la route qui arrê- Üsantxa horietan harrigarri da nola
tent la marche du cortège. Là les ber ohidürak iraüten düan eztei
mariés devront répondre à des maskaradetan bai eta ere egiazko eztei La dérision
questions toujours très indiscrètes et ibilaldietan. Azken kasü hontan ezkon
ne pourront passer qu'après avoir subi geiek düe ekürarazten ibilaldia, Les Noirs, et surtout les Trüfa
un interrogatoire plus ou moins long. horietarik batek berarentako herriko bohémiens, ne critiquent pas l'ordre
Mais ce qui frappe le plus dans ces neskatila bat hartü düalakoz. Egite établi, ils l'ignorent, et présentent à sa Beltzek, bereziki buhameek,
coutumes, c'est la permanence de ce horren ordain, üsüan lagün ohier place leur ordre. C'est dans cette giza legea ez düe jorratzen, ez düe
rite qui s'applique aussi bien aux beharko deie ützi sari bat . inversion subreptice, jamais explicitée ezagützen eta horren partez beren
mascarades de noces qu'aux cortèges mais néanmoins affirmée avec force, legea düe erriegingarriki oihüstatzen
nuptiaux véritables. Dans ce dernier Egiazko ezteien kontü, hon da que réside le secret du rire qui Beltzek ez dira baratzen beren lege
cas, ce sont les célibataires qui jakitea Frantzian XVIII. mentean accompagne leur jeu (jokü). Les Noirs okerraren oihükatzean bena beren le-
arrêtent celui d'entre eux qui se ezteietarik % 80 ospatürik zirela ne se contentent pas d'illustrer, de gea lege honartüa balitz bezala egiten
permet de prélever une des filles du urtarila lehen eta ihautiri asteartearen représenter le désordre. Ils font düe, eta soegileek jarraikitzen düen
village pour son propre compte. artean noiztenka ere eztei horien comme si leur désordre était l'ordre legea okerra balitz bezala. Mündü
Souvent il devra payer un tribut à ses erdiaz beno haboro agitzen zen ihauti- véritable, et comme si l'ordre établi, normala ixil da, ez da bühürtzen.
anciens camarades à l'issue de ri asteartean Mediterraneo eta bor- auquel les spectateurs sont soumis, Beltzen erran latz eta ahalkegarrier
l'interrogatoire. tüalde Europako herri oroetan agitzen était le véritable désordre. Le monde ihardesteko arrazurik ez zaie jiten.
den ohidüra hori Erruma eta Grezia normal est muet ; il ne se défend pas ; Maskaradak ez dira auzi bat non
A propos des véritables Zaharren ohidüra batetarik horra da, il ne produit aucun argument pour ogendanta bühürtzen ahal den ; lohian
mariages, il faut savoir que dans toute ordü hetan urtarila beitzen ezteien hi- réfuter les propositions obscènes ou herresta erabilten da, bena hitza ez
la France des villages du XVIIIe labetea. XVIII. mente güzian Eüskal scandaleuses des Noirs. La mascarade zaio emaiten, dantzan ari da, besterik
siècle, 80% des mariages étaient herriko eztei haboroxeak eginik ziren n'est pas un tribunal où l'accusé peut deüs. Ondotik aipatzen dügün bu-
célébrés entre le début de janvier et la urtarilan. Lombardie esküaldean ohi- se défendre ; on le traîne dans la hame jaunaren peredikü puzkak ager-
jour de Mardi-Gras. Parfois plus de la düra boue, mais on ne lui donne pas la 39 rarazten dü hon bezala, bizi arruntean
moitié de ces mariages avaient 22 gaixto dena. Ez dü mezüaren edükin
vaillant au travail, Perestü lieu ce seul jour de Mardi-Gras. Cette horrek iraün dü XX. mente hatsarrea-
fainéant, gréviste, paresseux Auher tradition, attestée au moins pour tous la artino.
productif, Emankor les pays de l'Europe alpine et
improductif, parasite Agor, ekoiztegabe méditerranéenne, est en réalité un Holaz, Jaun eta Andereak,
économe, Zühür héritage de la Rome et de la Grèce dantzari lotürik ez den kargü handia-
dépensier, gaspilleur, prodigue Sos urtukizale
honnête, Xüxen antiques où le mois de janvier était le go bat hartü düe. Maskaradak itxürat-
voleur Ohoin mois consacré des mariages. Pendant zen düan gizarte herrokan , Jaunak
homme de parole, Plaza gizon, hitzeko tout le XVIIIe siècle, ce sont souvent kente gehienekoa izanik ere, ez dü
sans foi ni loi Ez deus, hezgaitz 100% des mariages qui, dans les abantxü dantzarik egiten . Eztei
véridique, loyal, Zintzo villages basques, avaient lieu à cette maskaradetan aldiz, Jauna bigerren
menteur Gezürti époque de l'année. En Lombardie heinealat iragaiten da Anderearen
modeste, Ixil cette tradition s'est même poursuivie ondotik. Haatik, Jaun handi hori
hâbleur, vantard Ahobero jusqu'au début du XXe siècle. maskaradetako espus txarra da .
sobre, mangeur modéré, D o i t s ü , A p ü r j a l e Züberoko maskaradak, lehenago
buveur, noceur, bâfreur Edale, Pintukari, Asekari Ainsi notre couple du Jauna et aipatüxe düdan bigerren kente hontan
marié, une seule épouse, Ezkontürik emazte bati de l'Anderea, dont le rôle lirate. Emazte baten itxürareki urte
plusieurs hommes pour 1 femme Emaztekari
fidèle à son épouse E m a z t e a r i chorégraphique
e t x e k i r est i k véritablement berriari batzarri egiten zaio. Emazte
coureur de femmes Andrekari secondaire, prennent-ils une nouvelle hori zonbait aldiz espusa bat da eta
importance. Si ce Monsieur est bien le kasü hontan, ikusgarria egiten den et-
Nous avons souligné en gras ce Lodiz idatzirik denak dü, gure personnage le plus élevé dans la xeko anderea bilakatzen da edo beste-
qui nous paraît être la principale ustez, desbardintarzün nausia hiérarchie sociale représentée par la lan emagaldü bat da eta bere edertar-
opposition distinctive, celle qui hobekienik erakasten : hezia, basa. mascarade, il ne danse quasiment pas. zün eta maitagarriaren gatik, herriko
organise tout le système civilisation / Maskaradek aharra hori düe En revanche, dans une mascarade gizonak harrotzen dütü. Aldi habo-
sauvagerie. La mascarade met en antzezten, batez ere perediküetan be- nuptiale, il devient le second roxeetan zahar batek herritarrer pre-
scène ce conflit. Notamment dans les na ez horietan bera. Zamaiaren osat- personnage central, après la dame, qui sentatzen deie etxe horren aitzinean
prêches, mais pas seulement. On s'est zeak ere galto hanitx ekarri dü. Gerla est habillée en mariée. Cependant eküratzez denbora lüzaz edo llabürez,
beaucoup interrogé sur la castration aitzinean ,maskaradak ikertü zütüan l'importance du Monsieur en fait un barnean edo kanpoan eskentürik diren
du cheval, le zamari ou zamalzain. Violet Alford-ek, Frazeren irakur tau- mauvais marié de mascarade. Et la hatüen joritarzünaren arabera. Jaunak
Violet Alford, qui a observé la la erabiliz bürüzagiaren hiltzea ikusi mascarade souletine s'apparente donc ordüan bere lekü osoa hartzen dü
mascarade avant la guerre, utilisant la nahi üken dü. Zerentako hain hürrün mieux à la seconde option dont j'ai honek beitü itxüra düan urte berria
grille de lecture de Frazer, a voulu y joan txerkatzera ? Zerentako fait état plus haut sans la définir. Il herritarer agertzen . Ez da haboro
voir la mise à mort du chef. Pourquoi Marexalen agerraldia baztert ? s'agit de la présentation de la nouvelle Jauna bena aldiz atün handiko zaharra
aller chercher si loin ? Pourquoi année sous les traits d'une femme, soit eta herritarrer urte berri abantailatsü
omettre pour cela la scène du ferrage Maskaradek zaldi baten ferratzea d'une mariée et dans ce cas elle bat agertzen deie esperantxa eta
par les marexalak ? eta osatzea kontatzen düe deüs devient la fille de la maison devant aberastarzünez beterik.
besterik : bi egintza zoinetan kabale laquelle s'effectue la présentation, soit Dantzak ordüan bere lekü osoa
La mascarade raconte le ferrage basa hezten den eta üztarriko d'une prostituée qui n'a guère de mal hartzen dü, jeia pizten, mündü oro
et la castration d'un cheval, un point bilakatzen. Lehen aldi batez ahültzen de se faire accepter par les hommes urte berrialat harroki sarrarazten. Bai
c'est tout deux actes par lequel un da eta gero indar berri bat biltzen dü. du village, tant sa beauté est grande et bena, zentzü hori aspalditik baztertü-
animal sauvage est dompté, Batean gizon, Zamalzain, bestean qu'elle semble accorte. Dans la rik da eta dantza egile saldo bat bera
domestiqué, rendu apte à l'utilisation kabale, zamari, entrebalkeria hortan plupart des cas, un Vieux vient la bilakatzez, maskaradetako kargüen
sociale. Il en est affaibli dans un beita ikusten zer nahasi eta gogor den présenter à tous les habitants du erranahia ahültü da .
premier temps, puis y trouve une gure barneko hezkaitzaren heztia. village, s'arrêtant avec tout son monde Holaz, leheneko denboretan
nouvelle vigueur. L'ambiguité du devant chaque maison, la halte étant bigerren heineko kargüetako zirenak
personnage, tantôt homme zamalzain, Zibilizazione eta basaren d'autant plus longue que la table qui leheneala jin dira beren dantzari
tantôt bête, zamari, est précieuse elle konparaketa (hegika) zinez azkar da attend, soit dedans, soit dehors devant trebetarzünari esker. Ikusmolde hau
la porte, est bien garnie. ez da ustekeria bat, bai aldiz ekialde
permet de mettre en scène 38 orano, Gorrien alte direnek pürü, 23
Jauna prend alors sa véritable place, Europako herri oroetan emanik diren Les Rouges semblent Üdüriala, Gorriek orden ezarria
c'est lui qui présente, introduit la urte berriko maskaraden erran nahi "représenter" l'ordre établi et ses eta bere ezagütgarri bereziak
mariée-nouvelle année auprès des argia . signes distinctifs ; les Noirs incarnent itxüratzen dütüe ; Beltzek aldiz kon-
habitants du village. Il n'est plus le un anti-ordre, un anti-monde. Ce trarioa, hots, orden kontrea, mündü
marié, il est le Vieux, l'homme contre-monde, c'est beaucoup plus kontrea. Mündü kontre hori orden so-
respecté qui prend le risque de vanter qu'une critique de l'ordre social ; c'est zialaren jorratze bat beno haboroda
à ses concitoyens l'année qui la matérialisation d'un monde à mündü normala edo behar bezalakoa
commence, chargée d'espoir et de l'envers qui tourne en dérision le trüfatzen düan mündü kinberrez gora
richesses futures. La danse reprend monde normal, le monde "comme il bat biziarazten düe Beltzek :
alors tout son sens. Elle participe à la faut". Ce système de valeurs
fête, engage joyeusement tout le fonctionne en opposition distinctive :
monde dans la nouvelle année qui
ainsi aura toutes les chances d'être Gorriak, les Rouges Gorriak
bonne. Mais ce scénario est occulté Beltzak, les Noirs Beltzak
depuis trop longtemps, la mascarade "Rougerie" Gorrieria
est devenue peu à peu un cortège Noircerie, gueuserie, pègre Beltzeria
Gens d'ici, Hebenkoak
dansant dans lequel les personnages, Kanpokoak
Gens d'ailleurs
remarquablement fixés ont changé de Züberotarrak
Souletins,
rôle. La virtuosité chorégraphique Arrotzak
Etrangers, non basques
ayant attiré l'attention sur ceux qui, Monde comme il faut, Plantakoak
anciennement, avaient sans doute des Monde "pas comme il faut" Okerrak
seconds rôles. Cette proposition n'est Monde à l'endroit Mündü xüxena
pas une vue de l'esprit, un désir pris Monde à l'envers, contre-monde Mündü kontrea
pour une réalité, c'est simplement la Ordre des choses, ordre établi, Gaüzen antolamentüa
description des mascarades de nouvel Contre-ordre, ordre sens dessus-dessous Kinberrezgora,
an qui se perpétuent chaque année Bon ordre, Ordre handia
dans les villages des pays de l'Europe Désordre, révolution Iraultza
Respectueux de la loi, Legetiar
de l'Est. Lege hausle
Violeur de la loi, trangresseur d'interdit
Moral, Züzen
La mascarade souletine est bien Züberoko maskaradak aldiz, Ahalkegabe
Immoral, sans vergogne
une mascarade à la fois nuptiale et de biak batean urte berri eta ezteietakoak Sacré, Sakratü
nouvelle année. Elle s'inscrit, sans dira. Düdarik batere gabe Europa Anti-sacré sacrilège Zikintzale
restriction, dans les rites masqués güzian eman ohi diren negüko Civilisé, fin, Zibilizatüa , Jentetüa
d'hiver de l'ensemble des pays ikusgarri maskatüen sailean sartzen Sauvage, grossier Basa
d'Europe. L'ensemble des interprètes dira. Beren arizale oroen joküak Bien habillé, Ontsa beztitürik
et des intermèdes qui en marquent le Europa güziko ohidüretarik dira. Habillé en haillons Errigei
déroulement sont dans la meilleure Sorterroaz aldiz, erran leite ohidüra Bien élevé, prude, Ontsa ikasirik
tradition européenne. Ce qui pose le horiek, Leheneko Errumareki zerbait Obscène, scatologique Gizen
Noble, Gora
problème de l'origine de ces ikusteko badüela, argiki ageri ez di- Peko errekan
coutumes, qui de toute évidence sont, ren kanbiamen elibateki . Italiako Cu- En bas de l'échelle sociale
Sédentaire Ekürü
en partie, héritées de la Rome neo herrialdean kausitzen den Bellini Etxegabe
Nomade, sans feu ni lieu
Antique avec, cela va de soi, une ibarrean ere, Jaun Andere zaharrak Propriétaire, Etxedün
évolution difficile à évaluer. Dans le beren familiareki batean herriko etxe Sans domicile fixe Eremuts
val Bellini, de la province italienne de oroetara bijitaz doatza. Beren etxeko Riche (le Jaun donne du travail) Aberats
Cuneo, le Vieux et la Vieille vont, seme gaztearen emaztea espusa arro- Pauvre Praube
avec toute leur famille, en visite dans petan da eta haieki batean dira Jaun Métier noble, Laborari
chaque maison du village. Leurs eta Anderea iragan menteko burges Gagne-petit, petits métiers 37 Lan xehe
enfants 24
Un système de valeurs Bisan-bisean diren bi balio sont le cadet et son épouse, revêtue du jauntsitan bai eta sendagilea, müsika
costume de mariée traditionnel, le egileak Zapürrak, Maurroak eta
opposées en miroir eredü Monsieur et la Dame les accompa- Türkak. Heben, bazter orotan bezala,
gnent, en tenue bourgeoise du siècle lehen arizaleak oro gizonak dira eta
Au delà des interprétations Bi balio sistema alkarri bürüz : dernier, ainsi que le médecin, les txintxaz apaintürik diren Züberoko
conscientes des acteurs, le fait est que arizaleek haütatü jokatzeko maneratik musiciens, les sapeurs et surtout les buhamien balde, gainti orotarat
les deux groupes des mascaradeurs harat, bi maskaradakari saldoek bi sis- Sarrasines et le Turc. Ici comme jauzkaz ari dira. Barrikadak heben
symbolisent deux systèmes de valeurs tema balio bürüz bürü ezarten dütüe : partout anciennement, tous les rôles egiazkoak dira zühain bat bide erditan
opposées : - Gorriak , ontsa bezti dira, sont tenus par des hommes et les ezarririk beita. Traba hori ikus eta,
- les Rouges (Gorriak) sont amiagarriki dantzan ari dira, bena oso Sarrazines couvertes de clochettes, Jaun Zaharra kexatzen da eta
bien habillés, dansent admirablement, mütü egoiten; horietarik zonbaitek bü- s'égaillent en tous sens à chaque buhamesak aldiz, gainetik jauzten di-
mais sont totalement muets; certains rüzagiak üdüriarazten düe, züberotar- barricade, à la manière des bohémiens ra tzintzarrada eta herots handietan.
d'entre eux figurent les maîtres, les rak ( Jaun Andere, Laborari, Labora- de Soule. La barrière est ici bien Ordüan Zapürrek aizkora kaldüz
Souletins (Jaun-Andere, Laborari- risa ). réelle, un tronc d'arbre posé en travers barrikada hausten düe. Jaun zaharra
Laborarisa). - Beltzak (edo Beltzeria ) gaixki de la ruelle. Le Vieux se fâche devant botzik da eta mündü orori
-les Noirs (Beltzak, ou Beltzeria, bezti dira, zonbait aldiz tzarrapatanki cet obstacle tandis que les Sarrazines gomendatzen deio iragaitera bena
la "Noircerie") sont mal vêtus, edo errigei (kauterak pürü) ; elestari sautent par dessus et courent et Andere zaharra ordüan zentzordatzen
parfois de façon grotesque ou dira, orroegile, arrunt, gizen, bortitz, s'affolent, faisant tinter toutes leurs da eta engoxatürik erorten.
burlesque (notamment les etabar... Abantxü denak arrotz dira, sonnailles. Alors les sapeurs arrivent Sendagileak artatü ondoan, arrapizten
chaudronniers) ; ils sont bavards, bestetarik jinik diren jenteak : Auver- avec leurs haches et abattent la dite da halere. Maskarada egile saldoak
braillards, grossiers, obscènes, gnako (Kauterak), biarnes (Kerestuak) barricade. Le Vieux est content, il bere bidea jarraikitzen dü barrikada
violents, etc. Ce sont presque tous des Züberotarrez edo biarnesez ari exhorte tout son monde à passer mais jarleak eskentü tragoak edan ondoan.
étrangers, des gens venus d'ailleurs direnak, Buhameak (aspalditik sa Vieille ne résiste pas à l'émotion et
auvergnats (chaudronniers ou Züberoan izanik ere, arrotz bezala s'écroule, inanimée. Le médecin vient Bellini ibarrean, Züberoan beza-
kauterak), béarnais (hongreurs ou ikusirik dira, ebilkari eküratüak). à son secours, lui fait un lavement et la arren, gizon emazteek emaiten
kherestuak, dont le jeu se déroule en la ramène à la vie. La troupe peut düen eztei eta urte berriko maskarada
béarnais et en souletin), buhamiak ou alors repartir mais non sans avoir vidé kenteak dira. Andere zaharraren
bohémiens (même installés en Soule les verres que l'auteur de la barricade trenpü txartzeak urte zaharraren
depuis des générations, ils n'en offre a satiété à tous les participants. ürrentzea markatzen dü eta Andere
demeurent pas moins des étrangers de gaztearen harrotarzünak aldiz, urte
l'intérieur, des nomades sédentarisés). A Bellini comme en Soule, la berria itxüratzen. Heben, Züberoan
mascarade est mixte, nuptiale et de bezala, ohidüra horien erranahiaz
nouvelle année. La fin du règne de la gogozkatze franko bada eta hola
Vieille (année) étant bien marqué par izanen da honartürik ez datekeano
toutes les malaises qui la terrassent agerraldi horik eki eta argizagi aldier
tout au long de la journée tandis que lotürik diren sinestetan errotzen
la Mariée est toute pimpante et pleine direla. Denboraren kateako izariak
de vie. Ici, comme en Soule, on se balde, urte jin urte joan arren, argiza-
pose des questions sur l'origine de gi berria heltzeareki izadien indarrak
telles coutumes et on se perd en gürtü behar dira, horik jentekiaren
conjectures. Nul doute que de telles alte jar ditean. Herriz herri ibiltez,
questions se poseront aussi longtemps maskaradek, boztario, bizitarzün eta
que l'on ne voudra pas prendre en aberastarzün esperantxak ekarten
considération le simple fait que de dütüe. Jauntsien margoak aldiz,
telles manifestations sont des rites bedatseko lilien üdüriko dira .
religieux fixés sur un calendrier luni-
solaire. Elles constituent en quelques
36 25
sortes des balises sur l'océan du Züberoko maskaradek, oroen
temps. Et chaque année, à l'arrivée de bürüan, gizaki eta ustez hona L' inversion du monde Mündüaren ützültzea
la lune favorable (nouvelle ou pleine datekean urte berria algarganatzen dans la mascarade. maskaradetan.
selon les fêtes) il faut sanctifier les dütüe. Eüskal herritik kanpo, François Fourquet François Fourquet
forces surnaturelles si l'on veut se les Frantzian nihunere besteretan emanik
rendre favorables. Les cortèges de ez diren agerraldi horiek behar lükee Association IKERKA IKERKA elkartea
mascarades qui déambulent dans les arren, menteren mentetan, orai
villages apportent, partout où ils artinokan bezala, aitzina joan . La mascarade est beaucoup plus Maskaradak, bürüzagien
passent la joie, la vie et la prospérité. qu'une critique des notables, jorratzeko eta Züberoko herriko
Les couleurs des costumes annoncent beaucoup plus que le véhicule des gazteen nahikünteen agerrarazteko
les fleurs et le printemps. aspirations des jeunes des villages erabilirik diren tresna bat beno haboro
souletins elle met en scène une dira : mündüaren antolamentüa
La mascarade souletine peut inversion de l'ordre du monde. Elle zainützülikatzen düe eta ützültze hau
ainsi être considérée comme un rituel révèle une partie de notre inconscient, itxüratzen. Gizarte hezian sartzeko
permettant de marier les hommes celle que nous avons refoulée pour ohiltü günüan ohargabe puxka bat
avec l'année dont ils tentent de se accéder à la civilisation. Il n'y a peut erakusten düe. Züberoko maskaradek
concilier les faveurs. Hormis le fait être pas qu'une seule interprétation de mentüraz ez düe erranahi bat bera :
que de telles mascarades n'existent la mascarade souletine. Contenus idazlana, gizartea eta ekonomia
plus en France hors du pays Basque, littéraire, sociologique (voire jakintza, politika historia eta sinestea
il est facile de comprendre pourquoi économique), politique, historique et alkartzen ahal diren geiak dira.
ces rituels doivent se perpétuer religieux ne sont pas incompatibles. Gizarteko gertakari bat bezala hartüz
jusqu'à la fin des temps. Si on considère la mascarade comme "perediküak" aztergei garrantzitsüak
un fait social total, on y aperçoit un dira.
contenu "à plus haut sens", une
dimension cachée, que seule fournit Maskaradak Züberoko harreman
une analyse des discours parlés dans tresnak dira, hots pastorala bezala.
la mascarade, des pheredikiak (les Maskaradetan erraiten dena jakitate
prêches). On échappe ainsi à une edo idatzi herrikoiaren zati bat da.
interprétation purement sociologique. Haatik, jakitate hortaz baratzen den
idatzia hil da ; egiazko joküaz ideia
La mascarade est un outil de txar bat baizik ez beitü emaiten, güne
communication de toute la Soule, au eta aldi bakoitxetan soegileekin eta
même titre que la pastorale. Ce qui se maskaradakariekin den harremanen
dit dans les mascarades est un giroaz güti baizik ez beitü eskentzen .
morceau de culture ou de littérature
populaire. Mais la trace écrite de cette
culture n'est qu'une oeuvre morte ;
elle ne donne qu'une faible idée de
l'intensité de l'évènement réel (dans
l'espace et le temps singuliers) où se
produit cette oeuvre, de l'atmosphère
de communication entre les acteurs et
le public.

26 35
Par contre, la mascarade possède Maskaradetan aldiz bai, kabale
De l'hiver au printemps Negütik bedatseala, bien tout le rituel de la mort en bête et gisa hiltzea eta gizon balde arrapiztea
un temps : celui des Züberoko maskaraden de la résurrection en homme. En ontsa agertzen da. Egünko egünean
effet, la mascarade possède une say- bekan emanik bada ere maskaradetan,
mascarades souletines. urtaroa. nète, que l‘on voit rarement, qui est bazen jokü bat non eta Buhameer ilea
Thierry Truffaut Thierry Truffaut un rasage des bohémiens et Pitxu, qui mozten zeien. Beti iraüten dü, aldiz,
meurt, est opéré et réssuscité avec un Pitxuren hiltze eta zapartaz arrapiz-
Eusko Ikaskuntza, membre Eusko Ikaskuntza, pétard. Celà rappelle les témoignages teak, sendagile batek artatü ondoan.
de Lauburu et EDB. Lauburu eta EDBko kide. épars de la tradition de l’ours rasé qui Bi jokü horiek egite handia düe ilea
meurt et est réssuscité en homme en mozten zeion hartzaren hiltze eta
lui soufflant au ciel comme cela se gizon balde arrapizteareki Gizon gisa
Les Mascarades Souletines, Ohidüra aberats eta erran nahi voit dans les Bizar Dantza du Labourd bizialat arrajite hori üzküan buhatze
traditions riches et complexes, hanitxetakoak diren Züberoko ou dans les carnavals de Gèdre en baten bidez egiten da, Lapurdiko
doivent sans doute synthétiser de maskaradak, urtearen püntü nausi Bigorre ou Prots de Mollo en Pantzar dantza edo Bigorrako Gédre
nombreuses pratiques et croyances horri lotürik ziren sineste eta egitaldi Catalogne. bai eta Kataluiniako Prats de Molloko
anciennes se rapportant à cette zahar elibaten agerpenak lirateke. ihauterietan ageri den bezala.
époque cruciale de l’année. Lehenago, urtats egünetik ihaute Pour terminer nous tenons à Ürrentzeko, aipa nezake
Commençant jadis le 1er de astearteala artino iraüten züelerik, signaler une autre tradition souletine Züberoako beste ürazahar bat eta
l’An (urtats) et allant jusqu’au Mardi maskaradetako kide eta joküak, segür- relative à la protection des animaux honekilan entelega leite orano hobeki
Gras qui peut se situer entre le 2 rean ere, aldien arabera altatü dira. domestiques et qui permet de mieux hartzaren ile mozte horrek begirantxa
février et le 10 mars, les mascarades comprendre comment le jeu du rasage erran nahi bat badüala. Ospitale Peko
ont certainement au fur et à mesure A) Maskaradak ikertzen des poils de l’ours a aussi pur but de herrian, barantailaren 2etik 3alako
du temps enrichi et modifié leurs demander un temps de protection. Il gaüean, abeltzainek beren kabaleer
personnages et actions. hasteko, üdüri zaigü behar den, s’agit du rituel de protection du bétail mozten deien ile moto bat errearazi
lehen lehenik, abentüaren 25etik
Il nous semble qu’en étudiant à l’Hopital St Blaise. La nuit du 2 au ohi düe. Aitzineko denboretan,
urtarrilaren 6ala artinoko hamabi
cette tradition, il faut tenir compte à 3 février, les propriétaires d’animaux herritar oroek ekarten zütüen kabale
egünetako artea handizki kontütan
la fois : domestiques font brûler des touffes de ileak ate handi batetan ezarten ziren
etxeki, denboratik kanpo üdüri ziren
'Zotal Egünak' bezala ezagütürik zen crins prélevés sur les bêtes. Jadis un eta honi sü eman ondoan jenteak
A) D'une part : des traditions püntü horrek argizagi eta ekiaren grand feu alimenté par les crins üngürüan dantzan ari ziren. Ospitale
relatives aux 12 jours, période allant urteen arteko jüntadüra egiten beit- venant de tout le village était allumé Peak ohoratzen düan San Bladi berak
du 25 décembre au 6 janvier, connue züan. Betidanik, Europan gainti, egün et les villageois dansaient autour du ere urtaro berezi honen ezagütgarri
commes les “jours fous” ; hors du horik dantza eta kantatze, non ez zen feu de Saint Blaise, ce Saint qui hanitx berartatzen dütü.
temps, ayant pour but principal de xanfart egite eta likiskerietan aritzeko regroupe sur lui d’ailleurs beaucoup Horik oro erranik, aisa onartüko
raccorder l’année lunaire et l’année püntüa izan da eta elizako gizon han- de caractéristiques de cette période de düzüe Züberoko maskaradetaz ez dela
solaire. dietaz, hala nola Astère d'Amasée, l’année. argibide sinplerik emaiten ahal, ohi-
De temps en temps, cette Jean Chrysostome, Cyprien edo düra eta sineste zaharrenetan erroak
période fut caractérisée en Europe par Agustinetzaz gaitzetsirik izatea agitü Complexe est le mot exact à hartzen dütüen negüko jei eta, berezi-
des descriptions de danses, chants, zaie. associer aux mascarades. Elles sont ki, ihautirietako jakilegoa aberatsak
mascarades, banquets, luxures ... qui vraiment chargées de trés riches beitira.
furent d’ailleurs, condamnées par les Urtaro hortzaz ere erran leite éléments traditionnels relatifs aux
pères de l’Eglise (Astere d’Amassée denboraren ützüliaz ezbai handikoa fêtes d’hiver et aux carnavals.
Jean Chrysotome, Augustin, bezala dela. Herri zahar hanitx balde,
Cyprien,...). üdüri dü eüskaldünak argizagiari
Cette époque est aussi bermatü direla beren egünariaren
caractérisée par la notion xedatzeko. Hilabete hitza bera ere, ez
d’incertitude sur le fonctionnement ote dea ilargi (argizagi) hitzetik
du temps. Les Basques comme de 28 33
La Mascarade Souletine possède Züberoko maskaradek, arren, nombreux peuples anciens semblent horra ? Eta hilabete izen horietan ere,
l’ensemble des personnages et des jokü horren arizale eta arialdiak oro s’être fondés à des observations zonbat ez dira 'il' hizki horien arabera
actions dans ce jeu. Nous avons les badütü. Har dezagün zer zion Buhame lunaires pour bâtir leur calendrier eginik, hala nola beltzila edo negila
Bohémiens qui évoquent le pet dans Jaunak 1982.ean emanik izan ziren (Mots Hilabète de lune Ila et tous les (abentüa), otsaila (barantaila).
leurs facéties : Urdiñarbeko maskaradetan (François mois de l’année possèdent au moins Argizagiaren urte horrek, 29 edo 30
Fourqueten ikerlanetik hartürik) : un nom comprenant le mot lune : egünetako 12 hilabete dütü, hots 354
“Un demi-réal ? Ca ne vaut pas un Janvier : Betzilla, février : Otsailla egün orotara Bena utaroak ekialdier
demi-sou ! "Ez dizü ez balio pil baten erdia ! etc..). Cette année lunaire comprend jarraikitzen direla ohartzen ahal da,
D'un coup de pied je fais sauter Ostiko batez jauzarazten düt ostatüa douze mois de 29 ou 30 jours soit un üda eta negüa direlarik bi aro nausiak.
l'auberge Eta bai ene zankoko erhia total de 354 jours. Mais l’on constate Eki ützüliak 365 egün eta laurden
Et en même temps mon doigt de pied Üzker batez ikarazten dit Bidarraiko aussi que les rythmes saisonniers iraüten dü eta arren, 12 egünetako
D’un pet je fais trembler tout le herria s’apparentent aussi à l’observation arteka bat bada argizagi eta ekiaren
village de Bidarray et Elizondo" Eta bai Elizondo güzia !" des cycles solaires, il y a souvent araberako egünarien artean.
(Discours de buhamé jaun comme en Pays Basque deux grandes Halaberaz, püntü hortan agitzen diren
mascarade d’Ordiarp en 1982 Maskaradetan badütügü ere périodes : l’Hiver et L’Eté (Negu, ohidürazko arialdiak bi egünari
recueuilli et publié par François Kauterak eta hoiek egite osoa düe Uda). La révolution solaire s’opère en desbardin horien artean lotüra
Fouquet). beste güne elibatetatako ihautirietan 365 jours un quart. Il y a donc un egitekoak direla erran leite, gaüzak
agertzen diren personajeki, batez ere décalage de 12 jours entre les 2 egünoroztakoalat arra jin artino.
Nous avons les chaudronniers hartzaren joküan agertzen direnekin. calendriers solaires et lunaires.
dont l’aspect sauvage les apparente Gure kartielean Beltzak dira eta La plupart des rites et pratiques Eüskal Herrian, egün horier
aux personnages souvent présents Nafarroan, aldiz, Mozorro Beltzak eta de cette période visent à raccorder les "Zotalegünak" edo egün harroak ize-
dans les carnavals autour des sorties beltz horrek, ülünpe eta herioaren 2 calendriers et à retomber sur “ses na emaiten zaie eta honek ontsa
d’ours. Ce sont des Beltzak, comme mündü goibelaz aipü nahi deigü pieds”. markatzen dü denboretarik kanpoko
ailleurs les "Mozorro beltzak" balinban egin. Heltü bada ere, beltzez aro bat dela. Püntü hortan ere sinestea
(Navarre)... Le noir est peut être une jarte hori hartzaren atzamaitekotan da, En Pays Basque cette période bada urteko aroa aitzinetik asma
marque de leur monde : celui de la barantailaren 2an, argizagi xuritara, porte le nom “Zotalegünak” (”jours leiteala.
nuit, de la mort ; où alors ils kanporat jelki dadin eta üzker egitez fous”) nom indiquant bien la marque
participent au noircissement qui sabelean zütean arimak libra detzan. de ce temps hors du temps. Durant ces Bi bürüetako maskaradüren al-
trompera l’ours psychopompe le 2 Fé- Axular baten alegiek edo Barkoxeko jours plusieurs croyances visèrent à dia da eta horrek ontsa agertzen dü
vrier, lui faisant en lune claire erretorarenak dioenez, arima horik prévoir ce temps des mois de l’année eküraratü den denbora eta orano
commettre l’erreur de sortir et de jente balde dira bena ez düe itzalik à venir.. hasirik ez den baten artea. Negüko
libérer avec son pet les âmes zeren eta debrüareki tratü egitez, jeietako maskatze horietan, arren,
d’apparence humaine mais sans egiazko arima, hots itzala, galdü C’est le temps des déguisements denbora beste zentzüalat arrabiaraz-
ombre (comme nous l’expliquent les beitüe. Beltza izan leite ere, gaüaz à deux têtes, des inverses qui teko nahiküntearen erraile diren
légendes d’Atxular ou celle du curé gaü dabilen Maidearen oritaraztea, semblent bien la marque d’une ekeiak badütügü. Har detzagün,
de Barcus qui, ayant été à l'école du "Gaueko" personaje hori Basa Jaun volonté de faire redémarrer un temps maskaradetako Kauterak. Beren pilda
diable avaient perdu leur âme donc gizagaitza bezain üsü aipü beita pendulaire qui est arrivé en un point eta egitateetan beltza nausi da eta
leur ombre). Le noir est aussi à sineste zaharretan. mort et qui doit absolument repartir honekin argizagiaren dolümina
associer au génie de la nuit “Gaueko” dans l’autre sens. agertzen da. Beren adarrek ere erran
souvent signalé comme “Basa-Jaun”, Lehenago ere izan zen Ainsi certains déguisements en nahi berezia badüe, horik jauntsi edo
le seigneur homme sauvage ! ihautirietako jokü bat zoinetan ageri pratique de ces fêtes d’hiver axalez berritzearen markak beilira-
beitzen hartz bat axuri itxüretan ziren contiennent des éléments ne trouvant teke nola ere ahüntz edo orkatzaren
Nous avons jadis l’ours qui haur elibaten gibeletik lasterkan ari. leurs explications dans cette volonté itxüra hartzeko gogoa.
courrait derrière les enfants déguisés Ez da nihon ere agertzen hartz horri de faire le temps.
en agneaux. Aucun texte ou ilea mozten zeiela edo erhaiten Kauteren dantza ere oso berezia
document ne signale qu’il était mis à züelako berririk. Dans la mascarade nous da eta honen berri badakigü
mort ou rasé. retiendrons les Kauterak (chaudron ordünkoz ere, eliza gogoetalarien
32 29 idatzietan. Maskaradetan emanik den
niers). Un certain nombre de leurs dantza horrek agertü nahi lüke aussi celle des mariages, difficiles à zen zaio eta emazte lasterkatzen
attributs et actions évoquent entre denboraren ützülikatzea eta aitzina réaliser en d’autres saisons à cause de hasten da. Berriz ere atzamanik izan
autre les barbouillages destinés à gibelka aritze horiek denbora l’économie locale (transhumance). odoan, gizonek, gaztigü gisa, ilea
porter le noir de la lune nécéssaire au berriaren jitea marka liroe. A ce titre là nous devons aussi mozten dioe eta holaz jente itxüra
bon raccordement. Parfois, on peut voir dans la mascarade des mystères hartzen dü.
voir dans leurs cornes et plumes, Züberoko Braliaren erran nahiaz charivari jadis trés populaires en
l’évocation de la mue, de la ere uste dut ikertze bat egin behar li- Soule et qui pratiquaient dans cette Urte jin urte joan arratzen den
“repousse”, du changement annuel. zatekeala, üngürüan emaiten den période. La classe des jeunes, les jokü zahar zahar horrek agertzen
Cela nous rappelle que le dantza honen bi mütürrak alkarri ez mêmes que ceux de la mascarade deigü ontsa nolako sinesteak lotürik
déguisement le plus fréquent de cette lotzeak denbora zahar eta berriaren imposait loi quand un mariage n’était diren hartzari. Erran leite ere jinkotü-
époque est celui de la chèvre ou du arte hori itxüratü nahi beilüke pas à son goût, il est d’ailleurs fort rik bezala dela. Gizonak balde txütik
cerf, en se coiffant de cornes... mentüraz. possible que certains charivari comme ibilten da eta, alegia hanitxek dioe-
les toberak Bas Navarrais nezz, emazteak haurdün ezarten dütü.
Les kauteraks ont aussi une intervenaient lors des mariages. Aria zonbaitek, hala nola Tolosako
danse trés caractéristique qui évoque B) Maskaradek, bestalde, ihau- kuntekoek, hartzetik horra zirela ez
les textes des Pères de l’Eglise décou- tiri astearteala iraüten düen ohidüreta- Enfin la mascarade possède tous ote züena erraiten ?
vrant les danses de ces époques. Cette rik aberastü dira. Hala nola lehenago, les éléments de la traditionnelle fête
danse de la mascarade paraît être as- barantailaren 2aren altexean egiten zi- de l’ours, que l’on retrouve dans les
sociée à un ancien rituel de ren hartzaren jeiekilan edo lürraren Pyrénées mais aussi dans l’Europe de
retournement du temps elle a peut- bai jente eta kabaleen emankortarzü- l’est et dont le jeu se situe au réveil de
être un origine dans un acte ner aipü egiten düen joküekin. Go- l’ours le 2 février. A cette date les
magnifique dont les gestes expressifs goan etxek dezagün ere püntü hortan saisons basculent suivant la sortie de
valorisaient les mouvements d’arrière zirela, leheneko denboretan, eztei l’ours le printemps arrive ou
en avant pour aider à l’avènement du hanitx agitzen zeren eta, beste urta- n’intervient que 40 jous plus tard
temps nouveau. roetan, artzanka edo kanpoko lanen- disent les dictons populaires.
gatik, ez beitzen eginehi. Holaz, mas- L’ours est un animal psycho-
Sans nous étendre sur ce sujet karadetan lehenagoko tzintzarrotseta- pompe. En hivernant, l’ours se charge
trés riche, nous pensons qu’il serait rik zerbait badela asma leite. Hoik ere en son ventre des âmes de mort qu’il
ausi important de réfléchir sur la püntü hortan egiten ziren eta gazteek, libèrera lors de sa sortie en pétant.
signification du Branle Souletin Baxe Nafarroako Toberetan bezala, Capturé par un montreur “bohémien
(danse en chaîne circulaire qui begi honez ikusten ez zütüen ezteietan chaudronnier”, il s’échappe, court
n’arrive pas à se raccorder. Elle nahaspuila sortzen züen. après les femmes, est rattrapé, battu
pourrait elle aussi peut-être trouver et, pour punition, est rasé. En perdant
ses racines dans ces rituels relatifs au Pirinio güzietan bena bai eta ere son poil, il devient humain...
redémarrage du temps. ekialdeko Europan gainti egin ohi den Ce jeu ancien, véritablement
hartzaren jeiareki zerbait ikusteko ba- mythique, rejoué chaque année,
lükee maskaradek. Sineste zaharren perpétue ainsi la tradition et les
B) D'autre part : les masca- arabera, hartza barantailaren 2a al- croyances relatives à cet ours,
rades ont certainement emprunté à texean bere negükatzetik elkitzen da personnage “divin” marchant debout
l’ensemble des traditions allant eta erran zaharrek dioenez, gertakari comme les hommes et pouvant
jusqu’au Mardi Gras. Il y a dans les hortarik 40 egünen bürüan berantenik, féconder les femmes comme de
mascarades les fêtes de l’ours qui se bedatsea horra da. Negükatzera nombreuses légendes (“Jean-de-
jouaient jadis autour du 2 février, doalarik, hartzak hilen arimak l’ours", Hartzkume, Hartxo...) nous
mais aussi divers rituels ou pratiques gaintitzen dütü eta iratzarri ondoan, l’indiquent.
relatifs à la fertilité du sol, à la horietaz libratüren da üzker egitez. Plusieurs dynasties comme
fécondité des bêtes et des hommes. Negükatzetik elki baiko, Kautere celles des Comtes de Toulouse se
Rappellons que cette période était 30 batek bahitzen dü bena honi ezkapat disaient descendre de l’ours.
31