You are on page 1of 1

Ajaccio, le 12 février 2019

Marcel SANTINI
Secrétaire générale Force Ouvrière

Lettre ouverte aux représentants du patronat de Corse

Mesdames et messieurs les représentants du patronat de Corse,

Nous nous adressons à vous dans le cadre de la crise sociale qui secoue tout le pays.

En ce qui concerne la Corse, nous ne pouvons qu’être heurtés par le grand écart, record national, qui
existe entre les prix pratiqués et les salaires distribués.

Comment ne pas constater que c’est vous précisément qui formez les premiers et déterminez les
seconds.

Il ya là une situation dont les salariés sont parfaitement conscients, et qui ne les laissera pas
longtemps sans réaction.

Aussi, nous vous engageons à prendre les mesures nécessaires, qui permettront aux salariés de l’île
qui participe largement à votre enrichissement, de vivre dignement de leur travail

Concrètement, nous vous demandons :

1. D’appliquer la prime d’insularité (indemnité compensatrice pour frais de transport) à tous les
salariés du secteur privé de l’île,
2. Renégocier la prime de trajet de façon à ce qu’elle soit doublée et appliquée effectivement à
l’ensemble des salariés.

Mais ces mesures ne suffiront pas.

Nous vous rappelons en effet que le SMIC est le salaire minimum et non le salaire obligatoire, et
que maintenir l’écrasante majorité des travailleurs à ce niveau de rémunération ne pourra que créer
tension sociale sur tension sociale.

le secrétaire général,

Marcel SANTINI