Sie sind auf Seite 1von 7

Rapport du TP1 : Mesure des résistances

par la méthode Volt-Ampèrmètrique

Molka Slimani
Groupe Gsil 2B

Année universitaire
2017-2018

1|Page
Objectif du TP

Le but de ce TP est :

 Etudier le montage amont et le montage aval pour la mesure d’une résistance avec la
méthode Volt-Ampèrmètrique.
 Savoir choisir le type de montage convenable en fonction de la valeur de la
résistance.

Les équipements utilisés lors de ce TP :

1-Plaque d’essais :

2-Alimentation stabilisée

3-Voltmètre

4-Ampèremètre

5-Résistance

Connaissances acquises :

Les codes des couleurs d’une résistance :

Une résistance possède 4 anneaux de couleurs

Chaque couleur admet un code ; ces codes permettent de calculer la valeur de la résistance.

La valeur d’une résistance peut être écrite sous la forme R= ab.10CΩ, avec a, b, c sont les
trois codes représentées respectivement par le premier anneau, le deuxième anneau, et le
troisième anneau, comme indique la figure si dessous

2|Page
Les trois chiffres a, b et c sont déterminés à partir des couleurs des trois anneaux par le
code des couleurs, le quatrième anneau indique l’erreur possible sur la valeur, il peut être en
or ou en argent.

Exemple :

La couleur du 1er anneau est jaune son code de couleur est a=4, le 2ème anneau est violet
donc son code de couleur est b=7, le 3ème anneau est rouge donc c=100, le 4ème anneau est
or donc on a une tolérance de ±5%.

On a donc R = 47 KΩ ±5%.

1-Montage en amont :

Schéma de montage

3|Page
Etude théorique :

A / Ra : la résistance interne de l’ampèremètre ; Ix=Imes

La loi des mailles appliqué a circuit donne Umes -Ra .Imes-Rx .Ix=0 donc Umes= (Ra+Rx) .Imes
𝑈𝑚𝑒𝑠
Rmes= 𝐼𝑚𝑒𝑠

Donc Rmes=Ra+Rx
1
B/ L’erreur méthodique est : 𝜀𝑚𝑒𝑡ℎ = |Rmes−Rx|
Rmes
or, Rmes=Ra+Rx donc 𝜀𝑚𝑒𝑡ℎ=1+Rx /Ra

C/ l’erreur méthodique 𝜀 0, si 1+Rx/Ra +∞ càd Ra 0 (pour Ra trop faible devant Rx).

Etude expérimentale :

A/ pour E=15 V

RX 220KΩ 1KΩ 3,3 KΩ 10KΩ

Umes(V) 15,01 15,01 15,01 15

Imes(mA) 0,067 15,30 4,589 1,511

𝜀𝑚𝑒𝑡ℎ 0,0179 0,0193 0,0089 0,0073

𝑈𝑚𝑒𝑠
Pour calculer 𝜀𝑚𝑒𝑡ℎ, on a 𝜀𝑚𝑒𝑡ℎ = |Rmes−Rx|
Rmes
et Rmes= 𝐼𝑚𝑒𝑠 .

Interprétation :

D’après les valeurs du tableau, si Rx augmente l’erreur méthodique diminue, il existe une
valeur de la résistance Rx pour laquelle si on augmente la résistance, l’erreur méthodique
augmente (on peut remarquer ça pour la valeur 220KΩ , 𝜀𝑚𝑒𝑡ℎ = 0,0179>0,0089 (pour 3,3
KΩ).

C/on fait varier E et on maintient Rx=1 KΩ

E 5 10 20

Umes(V) 5,09 10 9,9

Imes(mA) 5,055 10,18 20,45


𝜀𝑚𝑒𝑡ℎ 0,0068 0,018 1,065

Interprétation :

D’après les valeurs du tableau si dessus, si E augmente et Rx est constante, la valeur de


l’erreur méthodique augmente.

La méthode est devient moins précise on augmentant E.

4|Page
Montage en Aval :

Schéma de montage :

Etude théorique :

A/ Rv est la résistance interne du voltmètre d’après la formule du diviseur du courant on a


1 1 1
𝑅𝑚𝑒𝑠
= 𝑅𝑥 + 𝑅𝑣

Rx.Rv Umes
Rmes=Rx+Rv et la loi d’ohm au bornes de la résistance équivalente Rmes donne Rmes= 𝐼𝑚𝑒𝑠

Rx.Rv
Rx.Rv |Rmes−Rx| | −Rx|
Rx+Rv
B / on remplace Rmes= Rx+Rv
dans 𝜀 = Rmes
donc on aura 𝜀 = Rx.Rv on divise et on
Rx+Rv
|−Rx| 𝑅𝑥
multiplie par(Rx + Rv) on aura 𝜀 = Rv
= 𝑅𝑣

C/ 𝜀 0, si Rv +∞

Plus la résistance interne du voltmètre est importante, plus la méthode est précise.

Etude expérimentale :

A/ pour E= 15 V et on fait varier la valeur de la résistance Rx

Rx 220KΩ 1KΩ 3,3KΩ 10KΩ

Umes(V) 14,98 14,93 14,87 14,94

Imes (mA) 0,069 15,29 4,583 1,510

𝜀meth 0,0133 0,024 0,017 0,0107

𝑈𝑚𝑒𝑠
Pour calculer 𝜀 meth, on a 𝜀meth = |Rmes−Rx|
Rmes
et Rmes= 𝐼𝑚𝑒𝑠 .

B/ interprétation :

D’après les résultats obtenus résumées dans le tableau précédant, lorsqu’on augmente la
valeur de la résistance Rx l’erreur méthodique 𝜀 diminue, il existe une valeur de la résistance
pour laquelle si on augmente plus, l’erreur n’augmente aussi.

5|Page
C /on fait varier E et on maintient la valeur de la résistance Rx=1kΩ

E(V) 5 10 20

Umes(V) 4,93 10,01 19,95

Imes (mA) 5,036 10,24 20,5

𝜀 meth 0,0215 0,0229 0,0275

D/ interprétation :

D’après les résultats de mesure obtenus dans le tableau si dessus, on remarque que si on
maintient Rx constante et on augmente E, l’erreur méthodique augmente.

𝜀𝑚𝑒𝑡ℎ est proportionnelle a la valeur de E.

Conclusion :

Après interprétation des résultats obtenus pour les deux montages, en amont et en aval on
peut en tirer la conclusion suivante :

Si E est constante et Rx varie alors :

Pour les résistances de valeurs importantes il est meilleur d’adapter le montage de mesure
en aval.

Pour les résistances de valeurs faibles il est meilleur d’adapter le montage de mesure en
amont.

Si Rx est constante et E varie alors :

Pour E important il fallait mieux adapté le montage aval, si E est faible il fallait mieux adapté
le montage amont.

6|Page
7|Page