Sie sind auf Seite 1von 4

ETALONNAGE DE

THERMOCOUPLES

[Name] | Groupe 6 | March 18, 2019


I. But
La mise en évidence de l’effet thermoélectrique et l’application de l’effet Seebeck
dans la réalisation de dispositifs couramment utilisés dans les laboratoires pour la
mesure précise des températures, à savoir les thermocouples

II. Partie théoriques


1-L’effet Seebeck et l’effet Peltier
 L’effet Seebeck : Un circuit fermé constitué de deux conducteurs A et B
dont les jonctions sont à deux températures différentes T1 et T2 est le siège d’une
f.e.m: e qui dépend d’une part de la nature des conducteurs A et B et d’autre part
des températures T1 et T2.

Si T1=T2 f.é.m = 0

Si T1#T2 f.é.m # 0

 L’effet Peltier : A la jonction de deux conducteurs A et B différents mais à


la même température T, s’établit une différence de potentiel qui ne dépend que de
la nature des conducteur et de leur température, c’est la f.e.m de Peltier
T T

A M N B

PAT/ B

PAGE 1
2- Application de l’effet Seebeck et l’effet Peltier

3- Phénomène Thermoélectrique
L’effet thermoélectrique est un phénomène physique caractéristique de certains
matériaux contribuant à la conversion de l’énergie. Un matériau thermoélectrique
permet de transformer directement de la chaleur en électricité (génération
d’électricité) ou de déplacer des calories par l'application d'un courant électrique
(application de réfrigération) ; Ainsi l’énergie thermique peut être transformée en
énergie électrique et réciproquement.

4-Coefficient thermoélectrique d’un thermocouple

III. Partie expérimental


 Matériels utilisé :
 Deux fils de métaux déférents
 Un voltmètre
 De la glace
 De l’eau chaud et froid

PAGE 2
 Montage
5 d’un thermocouple U(MV)
:
4.5
4
3.5
3
U(MV)

2.5
2
1.5
1
0.5
T(c°) U(mv)
0
33,5 0,54
0 20 40 60 80 100 120 140
38,1 0,6 T( C°)
43,2 0,9
48,2 1,15
53,1 1,36
58,1 1,5
63,2 1,7
68,3 1,94
73,1 2,11
78,1 2,27
83,1 2,46
88,1 2,81
93 3
98,1 3,2
103,2 3,46
108,1 3,67
113 3,89
118,1 4,08
123 4,4

PAGE 3