Sie sind auf Seite 1von 25

L e guide Beissier de la préparation des fonds

se veut avant tout être un outil pratique.

Il contient l'essentiel des solutions, méthodes


et astuces nécessaires pour des travaux
préparatoires réussis, et donc pour une décoration
finale de qualité.

Qu'il s'agisse de travaux neufs ou de rénovation,


en intérieur ou en extérieur, nous vous souhaitons
autant de satisfaction à l'utiliser que nous avons
eu de plaisir à le concevoir.
SOMMAIRE
1. Définitions 1.1. les différents types

f o n d s
de supports (neufs) P4
1.2. les différents types d’enduits P5
1.3. les 3 fonctions essentielles
des enduits
(reboucher - égaliser - lisser) P6
1.4. les principaux termes techniques
applicables aux enduits P6
d e s 1.5. les textes réglementaires P8

2. Travaux neufs 2.1. Intérieur P9


(sur supports neufs) 2.1.1. Rebouchage 2.1.2. Egalisation 2.1.3. Lissage 2.1.4. Décoration P19
intérieur neuf P9 intérieure neuf P11 intérieur neuf P14
- état et préparation préalable du support
- état et préparation préalable du support - état et préparation préalable du support - état et préparation préalable du support - choix des produits
p r é p a r a t i o n

- choix des produits - choix des produits - choix des produits - mise en œuvre (produit et outillage)
- mise en œuvre (produit et outillage) - mise en œuvre (produit et outillage) - mise en œuvre (produit et outillage) - conseils / astuces
- conseils / astuces - conseils / astuces - conseils / astuces - finitions possibles
- recouvrements possibles - recouvrements possibles - recouvrements possibles
P11 P11

2.2. Extérieur P23


2.2.1. Rebouchage extérieur 2.2.2 Egalisation extérieure
neuf P23 neuf P25

- état et préparation préalable du support - état et préparation préalable du support


- choix des produits - choix des produits
- mise en œuvre (produit et outillage) - mise en œuvre (produit et outillage)
- conseils / astuces - conseils / astuces
- recouvrements possibles - recouvrements possibles
d e

3. Travaux de rénovation 3.1. Intérieur P26 3 3


(sur supports anciens) 3.1.1. Rebouchage intérieur 3.1.2. Egalisation 3.1.3. Lissage intérieur
rénovation P26 intérieure rénovation P29 rénovation P32

- état et préparation préalable du support
G u i d e

- état et préparation préalable du support - état et préparation préalable du support - choix des produits
- choix des produits - choix des produits - mise en œuvre (produit et outillage)
- mise en œuvre (produit et outillage) - mise en œuvre (produit et outillage) - conseils / astuces
- conseils / astuces - conseils / astuces - recouvrements possibles
- recouvrements possibles - recouvrements possibles

3.2. Extérieur P37


3.2.1. Rebouchage extérieur 3.2.2. Egalisation extérieure
rénovation P37 rénovation P39

- état et préparation préalable du support - état et préparation préalable du support


- choix des produits - choix des produits
- mise en œuvre (produit et outillage) - mise en œuvre
- conseils / astuces (produit et outillage)
- recouvrements possibles - conseils / astuces
- recouvrements possibles

4. Les pathologies 4. Les pathologies


courantes des enduits courantes
des enduits P41
- description
- causes
- résolution
1. Définitions

1.1. Les différents types de supports (neufs) Brique : matériau céramique réalisé à base d’argile cuite dont les formes
géométriques sont obtenues par moulage ou par extrusion. Il existe deux
Enduit de plâtre : enduit fait de sulfate de chaux ou gypse, déshydraté par grands types de briques :
cuisson puis finement broyé. Ré-hydraté (avec de l’eau) il devient plastique - brique pleine et perforée (dont la somme de la section des trous est
(pâteux) et s’utilise essentiellement sur murs et plafonds intérieurs pour les inférieure à 40 % de la surface de lit)
opérations de dégrossissage puis de finition. - brique creuse (dont les perforations ont une section cumulée supérieure
à 40 % de la section de l’élément).
On rencontre communément deux types de supports en plâtre :
- plâtre coupé : plâtre gros jeté manuellement ou projeté mécaniquement, Panneau de fibres à liant ciment : matériau constitué de fibres artificielles
dressé à la règle (sur repères) puis resserré par talochage fines agglomérées par un liant de ciment (les fibres d’amiante ayant été
- plâtre lissé : plâtre coupé fini par lissage à la taloche et ré-humidifié avant remplacées depuis les années 70).
la fin de sa prise.
Panneau de particules à liant ciment : composition identique à celles des
Carreau de plâtre lisse : élément en plâtre, plein ou alvéolaire, réalisé par panneaux de fibre-ciment mais pour lesquels les fibres de bois remplacent
moulage et servant à la réalisation de cloisons ou doublages. Il possède les fibres synthétiques.
deux parements lisses et des chants rainurés. Les carreaux de plâtre sont
collés avec un mortier-colle. Panneau de particules : panneau en fibres de bois agglomérées à chaud et
liées par une résine spéciale et pressées en feuilles / plaques dont les épais-
Plaque de parement en plâtre à épiderme cartonné : plaque mince faite
seurs vont généralement de 5 à 25 mm.
d’une épaisseur de plâtre prise dans une enveloppe de papier-carton spé-
Seuls les panneaux classés C.T.B.H. peuvent supporter une exposition à
cial, servant à la réalisation de cloisons ou de parements de murs. Elles sont
l’humidité ou aux intempéries.
généralement de 13 mm d’épaisseur.
Panneau contreplaqué : panneau fait d’un nombre impair de couches minces
Enduits au mortier de liants hydrauliques : appliqués sur maçonnerie ou
de bois de même épaisseur et collées sous pression.
béton brut, ils servent à parfaire leur planéité. Ils sont constitués d’un
Seuls les panneaux classés C.T.B.H. peuvent supporter une exposition à
liant hydraulique (ciment ou plâtre), de charges inertes et éventuellement
l’humidité.
d’adjuvants divers. Ils se présentent sous la forme d’une poudre à gâcher
ou d’émulsion de résine et de charges minérales dans laquelle on ajoute le liant
avant utilisation. Ils peuvent être d’application lissée, talochée ou projetée.
1.2. Les différents types d’enduits
Mortier de plâtre-chaux : mortier à liant mixte plâtre-chaux servant d’enduit
de parement des immeubles, principalement dans la région parisienne. Les enduits en poudre : ils sont constitués d’un liant hydraulique (ciment ou
plâtre), de charges fines et d’adjuvants divers (résine en poudre redispersable,
Parement de béton brut de décoffrage : le béton diffère du mortier par etc). Ils se présentent sous la forme d’une poudre à mélanger avec de l’eau
le fait qu’il contient des granulats et non pas seulement un liant (ciment) avant utilisation.
et des sables (charges). Le béton brut est un béton banché qui n’a reçu ni Les enduits en poudre font leur prise grâce à une réaction chimique pro-
ragréage, ni parement ni aucun traitement particulier après son décoffrage. voquée par l’eau de gâchage : formation de cristaux en aiguilles dont l’en-
Il existe quatre qualités de parement de béton : élémentaire – ordinaire chevêtrement épaissit et «solidifie» la pâte (hydratation des sels minéraux
– courant – soigné. pour les enduits ciment, reprise d’eau pour les enduits plâtre). Si le début
de prise d’un enduit est rapide (de quelques minutes à 1 heure 30 environ),
Bloc et dalle de béton cellulaire : matériau léger réalisé avec un mortier de son temps de durcissement complet est, lui, beaucoup plus long (plusieurs
ciment additionné de poudre d’aluminium afin de provoquer la formation jours à plusieurs semaines).
d’inclusions gazeuses (bulles d’hydrogène). D’une densité de 0,5 à 1,2 Kg/dm3,
c’est un bon isolant thermique facile à découper. Pour une utilisation
«verticale» il se présente sous la forme de blocs (maçonnés par mortier
de collage spécial) ou de panneaux pour murs et cloisons.

4 5
Les enduits en pâte : ils sont constitués d’un liant (copolymères acryliques, Epoussetage : opération réalisée à la brosse douce pour éliminer les parties
styrène acrylique ou autre) de charges fines et d’adjuvants divers. Ils se pulvérulentes ou la poussière.
présentent sous la forme d’une pâte de consistance plus ou moins fluide,
prête à l’emploi. Les enduits en pâte sèchent et durcissent par évaporation Extrait sec : masse résiduelle d’un corps après passage en étuve et élimination de
de l’eau qu’ils contiennent (pas de réaction chimique). tous ses composants volatils. Il est exprimé en pourcentage de la masse initiale et
permet de connaître le taux d’eau ou de solvants contenu dans le produit.
Les enduits gras : ils sont constitués d’huile siccative (qui durcit ou polymérise
par oxydation à l’air) et/ou de liants gras, de charges fines et de pigments. Frais dans le frais : application d’une deuxième passe de peinture ou d’en-
duit sur la première couche encore fraîche (non sèche).
Les enduits de résine : ils sont constitués d’une résine (acrylique, vinylique,
ou autre), de charges fines, d’adjuvants et pigments divers. Leur rapport Glisse : facilité avec laquelle un enduit se laisse étaler, comportement sous
charges + pigments / liant est plus élevé que pour les enduits gras. Les la lisseuse, la spatule, le couteau.
enduits de résine sèchent et durcissent par évaporation de l’eau qu’ils
contiennent (pas de réaction chimique). Hygrométrie : mesure du taux d’humidité de l’air ambiant, exprimé en %.

Impression : produit liquide, applicable au rouleau ou au pistolet Airless,


1.3. Les 3 fonctions essentielles des enduits dont les rôles peuvent être différents même si toutes les impressions possè-
dent la fonction «d’accrochage» :
Reboucher : obturer une cavité, un trou, une fissure ouverte sur un support
(subjectile) à l’aide d’un enduit fortement garnissant dans le but d’obtenir - isolante : elle constitue un film continu à la surface du support s’opposant
une surface plane, lisse, unie et peu absorbante. Le rebouchage est par à la migration de matières et à l’apparition de taches telles que : bistre,
principe une opération localisée, discontinue. crayon gras, etc. Elle peut également constituer une barrière entre un
support et un produit qui lui serait incompatible.
Egaliser / dégrossir : niveler, aplanir une surface en atténuant les éventuelles - hydrofuge : elle renforce la résistance à la pénétration de l’eau de ruissel-
fortes irrégularités générales ou ponctuelles à l’aide d’un enduit garnissant. lement (protection du support).
- neutralisante : elle s’oppose à l’action d’agents chimiques incompatibles
Lisser : corriger les défauts de surface, supprimer toute aspérité sur un avec les produits de finition mais elle n’est pas isolante.
support (subjectile) de façon complète et continue afin qu’il présente une - fixante (pénétrante et durcissante) : elle s’applique sur des fonds superfi-
surface uniforme compatible avec l’état de finition recherché. ciellement pulvérulents et/ou sensibles à la détrempe à l’eau – elle pénètre
dans le support en durcissant sa surface de façon à permettre un état de finition
satisfaisant.
1.4. Les principaux termes techniques applicables aux enduits - régulatrice d’absorption : elle redonne une porosité / absorption en eau
normale aux fonds trop absorbants, pour faciliter l’application du film de
peinture.
Brossage : opération réalisée à sec à la brosse dure et qui permet d’éliminer
les parties pulvérulentes ou insuffisamment adhérentes d’un support.
Lessivage : destiné à éliminer les salissures qu’une action mécanique à sec
seule ne parviendrait pas à faire (brossage), le lessivage existe sous trois
Classement au feu – réaction au feu : mesure de l’aptitude d’un matériau à
formes :
s’enflammer et à contribuer au développement d’incendies.
- salissures sur fonds exempts de graisse : lessivage à l’eau froide additionnée
La réglementation actuelle (en voie d’évolution vers une normalisation
d’un détergent suivi d’un rinçage à l’eau claire
européenne) classe les matériaux de non-inflammable jusqu’à inflammable
- fonds gras : lessivage à l’eau chaude avec dégraissant alcalin
sur une échelle qui va de M0 à M4.
- anciens fonds laqués / vernis : lessivage à la lessive très diluée.
Densité : rapport entre la masse d’un corps (solide ou liquide) et la masse d’eau qui
Masse volumique : masse d’un matériau rapportée à une unité de volume
occupe le même volume. Elle s’exprime par un nombre sans unités (par ex : 1,5).
(Kg/m3, g/m3).
Egrenage : opération réalisée à sec, souvent à l’aide d’un riflard, afin d’éliminer
pH : indication du niveau d’acidité ou de basicité des corps en solution
les salissures ou parties mal adhérentes que le brossage, ou l’époussetage ne
aqueuse ou en présence d’eau.
peuvent enlever.
L’échelle des pH est graduée de 0 à 14 : l’eau pure, neutre, a un pH égal
à 7. Plus une solution est acide plus son pH tend vers 0 (le vinaigre a un pH
voisin de 3) – plus elle est basique plus son pH tend vers 14 (le ciment et la
chaux ont des pH supérieurs à 10).
6 7
2. Travaux neufs (sur supports neufs)

Ponçage : opération réalisée à sec au papier abrasif pour éliminer par usure 2.1. Intérieur
les fines aspérités d’un support ou d’un enduit. 2.1.1. Rebouchage intérieur neuf
Porosité : pouvoir d’absorption d’un corps, résultant de la présence de Reboucher c’est combler en une seule opération, trous, crevasses, fissures,
pores plus ou moins nombreux à sa surface et dans sa structure interne. saignées, sans que l’enduit ne gonfle, ne creuse ni ne fissure.

Recoupe : capacité d’un enduit ou d’une peinture à ne pas former de reprises


visibles lors du chevauchement de deux passes pendant son application.
Reconnaissance préalable du support :

Reprise : interruption plus ou moins visible lors d’un travail d’application Vérification du taux d’humidité du support :
d’enduit ou de peinture, formant un raccord. Cette vérification devra impérativement être effectuée avant le début des
travaux. Le taux d’humidité résiduelle dans le support peut être mesuré
Taux de gâchage : rapport entre le poids d’eau et le poids de poudre (eau / pou- à l’aide d’un testeur d’humidité ou, avec plus de précision, à l’aide d’une
dre). Il indique la quantité d’eau nécessaire pour la préparation d’un enduit en bombe à carbure.
poudre par rapport à la quantité de poudre disponible.
Taux d’humidité maximal admis sur les supports courants :
Temps d’utilisation : durée pendant laquelle un enduit en poudre est uti- - Enduit plâtre < 5% en poids. 1
lisable après mélange avec de l’eau (durée de vie en auge). Ce temps est - Béton- mortier < 5% en poids.
très proche du temps de début de prise (début du durcissement de la pâte - Bloc de béton cellulaire < 10% en poids.
rendant son utilisation difficile).

Temps ouvert : durée pendant laquelle il est possible de retravailler un Préparation préalable du support :
enduit après qu’il ait été appliqué sur un support. Le temps ouvert d’un
enduit est toujours inférieur à son temps d’utilisation. 1. Grattage
Enlever à l’aide d’un couteau de peintre ou d’un grattoir triangulaire les 2

Thixotropie : propriété d’un corps gélatineux / pâteux à se fluidifier lorsqu’il parties sans adhérence avec le fond. Ne pas hésiter à agrandir une fissure
est mis en mouvement puis à revenir à son état initial lorsqu’il est mis au en pratiquant une ouverture en queue d’aronde.
repos. Eviter une saignée creusée en triangle.
2. Egrenage
Viscosité : aptitude d’une matière pâteuse ou fluide à s’opposer à l’écoule- Enlever à l’aide d’un riflard ou de papier de verre les éventuels grains existant
ment par gravité – on parle plus souvent de consistance ou d’épaisseur. en surface.
3. Epoussetage 3
Opération nécessaire dans tous les cas, il s’effectue à l’aide d’une balayette,
d’une brosse ou d’un aspirateur.
1.5. Les textes réglementaires
En cas de forte chaleur, humidifier le support au préalable
DTU 59.1 Travaux de peinture des bâtiments.
(béton cellulaire ou béton).
DTU 59.2 Revêtements plastiques épais sur béton et enduits à base de
liants hydrauliques.
Le choix des produits se fera en fonction de :
DTU 59.4 Mise en œuvre des papiers peints et des revêtements muraux.
DTU 42.1 Réfection - Protection des façades en service par revêtements
- délai de séchage
d’imperméabilité à base de polymères.
- facilité de ponçage
- délai de recouvrement.

8 9
Enduits Beissier : 2.1.2 Egalisation intérieure neuf
PRESTONETT R (Reboucheur) :
Egaliser c’est niveler, aplanir une surface en atténuant les éventuelles fortes
Enduit de rebouchage en poudre, applicable en toute épaisseur sur de nom-
irrégularités générales ou ponctuelles à l’aide d’un enduit garnissant. Les
breux supports : béton, béton cellulaire, enduit de ciment, briques, plâtre et
travaux d’égalisation concernent des épaisseurs allant de 1 à 5 mm par
carreaux de plâtre, plaque de plâtre cartonnée.
passe.
Sculptable après 90 mn.
Ponçable après 3 heures.
Recouvrable après 24 heures pour une épaisseur de 5 cm. Reconnaissance préalable du support :
Se référer à la fiche technique N° 1.100 pour toute information complémentaire.
Vérification du taux d’humidité du support :
PRESTONETT RI (Reboucheur Intérieur) : Cette vérification devra impérativement être effectuée avant le début des
Enduit de rebouchage en poudre à séchage rapide, applicable jusqu'à 4 cm travaux. Le taux d’humidité résiduelle dans le support peut être mesuré
d’épaisseur sur de nombreux supports : béton, béton cellulaire, enduit à l’aide d’un testeur d’humidité ou, avec plus de précision, à l’aide d’une
ciment, parpaing, briques, anciennes peintures, carreaux céramiques, pla- bombe à carbure. 1
que de plâtre cartonnée, plâtre et carreaux de plâtre.
Sculptable après 60 mn. Taux d’humidité maximal admis sur les supports courants :
Ponçable après 90 mn. - Enduit plâtre < 5% en poids.
Recouvrable dès 3 heures. - Béton- mortier < 5% en poids.
Se référer à la fiche technique N° 1.110 pour toute information complémentaire. - Bloc de béton cellulaire < 10% en poids.

Mise en œuvre : Une première appréciation du taux d’humidité pourra être réalisée par :
Avec un couteau de peintre, remplir le trou avec PRESTONETT R ou - application de la main sur le support
PRESTONETT RI en prenant soin de bien garnir le fond de la cavité tout en - application d’un ruban adhésif qui ne restera pas adhérent si le mur est 2
chassant l’air. humide.

Si le trou est profond (au-delà de 6 cm) tasser du papier journal au Préparation du support :
fond du trou avant rebouchage par l’enduit.
1. Grattage
Pour un résultat optimal en une seule opération, laisser une sur- Enlever à l’aide d’un couteau de peintre les parties sans adhérence avec le fond.
épaisseur lors de l’application de l’enduit puis, quand il commence à 2. Egrenage
faire sa prise, couper le surplus à l’aide d’un couteau de peintre. Enlever à l’aide d’un riflard ou de papier de verre les éventuels grains existant
en surface.
Après séchage, utiliser du papier de verre fin sur une cale à poncer pour 3. Epoussetage
éliminer les éventuelles irrégularités. Opération nécessaire dans tous les cas, il s’effectue à l’aide d’une balayette, 3
d’une brosse ou d’un aspirateur.
Recouvrement : 4. Impression
Le recouvrement est possible par tout type de peintures courantes, papiers Les supports devront être imprimés dans la plupart des cas, conformément
peints et revêtements muraux légers conformément aux DTU 59.1 et 59.4. aux DTU 59.1 et 59.4 : primaires Kyd’ Imprim ou Bagar Prim.

Même certains fonds neufs peuvent être farineux. Ils devront être
recouverts d’une impression fixante : Kyd’ Imprim.
Nota : un support farineux laisse une poudre blanche sur la main après
avoir été frotté.

10 11
Enduits Beissier : Matériel d’application des enduits mécaniques :
- une machine à vis («queue de cochon»)
Il existe 2 types d’enduit d’égalisation :
- une source d’air (compresseur indépendant ou incorporé)
- les équipements complémentaires : vide sac, malaxeur, lisseuse, lame à
1. Les enduits applicables mécaniquement :
enduire.
BAGAR VERT :
Il existe plusieurs modèles de machine - le choix sera fonction :
Enduit en pâte pour dégrossissage des fonds béton, enduit ciment, par-
- de la fréquence d’utilisation
paing, brique, plâtre et carreaux de plâtre, plaque de plâtre cartonnée.
- de la surface des chantiers
Il peut être lissé ou laissé brut de projection pour un aspect structuré.
- de la polyvalence d’utilisation
Epaisseur d’application : 3 mm maximum par passe.
- de son poids, de son encombrement.
Sec au toucher après 1 heure.
Recouvrable après 24 heures.
Se référer à la fiche technique N° 2.100 pour toute information complémentaire.
2. Enduit applicable manuellement :

PRESTONETT G (Garnissant) :
BAGAR SUPER BLEU :
Enduit en poudre pour dégrossissage des fonds béton, enduit ciment, briques,
Enduit en pâte pour dégrossissage et lissage des fonds béton, enduit ciment,
plâtre et carreaux de plâtre, plaque de plâtre cartonnée.
briques, plâtre et carreaux de plâtre, plaque de plâtre cartonnée.
Epaisseur d’application : 3 mm maximum par passe.
Il convient tout particulièrement au débullage des supports béton.
Recouvrable après 24 heures.
Epaisseur d’application : 1 mm maximum par passe.
Se référer à la fiche technique N° 1.140 pour toute information complémentaire.
Sec au toucher après 2 heures.
Recouvrable après 24 heures.
Mise en oeuvre :
Se référer à la fiche technique N° 2.110 pour toute information complémentaire.
Pour une grande surface, appliquer grossièrement, puis finir à l’aide d’une
seconde passe appliquée frais dans le frais.
PRESTONETT SB PROJECTION :
Recouvrement :
Enduit en poudre pour dégrossissage et lissage des fonds béton, enduit
Laisser sécher puis parfaire la finition en appliquant une passe de
ciment, brique, plâtre et carreaux de plâtre, plaque de plâtre cartonnée.
PRESTONETT F, PRESTONETT L ou PRESTONETT FP.
Convient particulièrement au débullage des supports béton.
Le recouvrement sera ensuite possible par tout type de peintures courantes,
Epaisseur d’application : 2 mm maximum par passe.
papiers peints et revêtements muraux légers conformément aux DTU 59.1
Recouvrable après 24 ou 48 heures selon l’épaisseur d’application.
et 59.4.
Se référer à la fiche technique N° 1.130 pour toute information complémentaire.

Recouvrement :
Laisser sécher puis parfaire la finition en appliquant une passe de BAGAR
Super Blanc, BAGAR Orange, BAGAR Airliss, PRESTONETT F ou PRESTONETT FP.
Le recouvrement sera ensuite possible par tout type de peintures courantes,
papiers peints et revêtements muraux légers conformément aux DTU 59.1 et
59.4.

12 13
2.1.3 Lissage intérieur neuf Enduits Beissier :
Il existe 2 types d’enduit de lissage :
Lisser c’est éliminer les petits défauts du support (rayures, égratignures, petites
cavités…) afin d’obtenir une surface uniforme.
1. Les enduits applicables mécaniquement :
Les travaux de lissage concernent des épaisseurs < 2 mm.
BAGAR SUPER BLANC :
Reconnaissance préalable du support : Enduit en pâte pour lissage sur fonds béton, béton cellulaire, enduit ciment
ou de ragréage, plâtre et carreaux de plâtre, plaque de plâtre cartonnée,
Vérification du taux d’humidité du support : enduits BAGAR Vert et BAGAR Super Bleu.
Cette vérification devra impérativement être effectuée avant le début des Epaisseur d’application : jusqu’à 1 mm par passe.
travaux. Le taux d’humidité résiduelle dans le support peut être mesuré Sec au toucher après 1 heure.
à l’aide d’un testeur d’humidité ou, avec plus de précision, à l’aide d’une Recouvrable après 24 heures.
bombe à carbure. Se référer à la fiche technique N° 2.120 pour toute information complémentaire.

Taux d’humidité maximal admis sur les supports courants :


- Enduit plâtre < 5% en poids. BAGAR ORANGE :
- Béton- mortier < 5% en poids. Enduit en pâte pour lissage sur fonds plâtre et carreaux de plâtre, plaque
- Bloc de béton cellulaire < 10% en poids. de plâtre cartonnée, enduits BAGAR Vert et BAGAR Super Bleu.
Finition extrêmement soignée (convient aux peintures satinées et brillantes)
1
Une première appréciation du taux d’humidité pourra être réalisée Epaisseur d’application : jusqu’à 1 mm par passe.
par : Sec au toucher après 1 heure.
- application de la main sur le support Recouvrable après 48 heures.
- application d’un ruban adhésif qui ne restera pas adhérent si le Se référer à la fiche technique N° 2.130 pour toute information complémentaire.
mur est humide.
Matériel d’application des enduits mécaniques :
Préparation préalable du support : - une machine à vis («queue de cochon»)
- une source d’air (compresseur indépendant ou incorporé)
1. Egrenage - les équipements complémentaires : vide sac, malaxeur, lisseuse, lame à
Enlever à l’aide d’un riflard ou de papier de verre les éventuels grains exis- enduire.
tant en surface.
2. Epoussetage Il existe plusieurs modèles de machine - le choix sera fonction :
Opération nécessaire dans tous les cas, il s’effectue à l’aide d’une balayette, - de la fréquence d’utilisation
d’une brosse ou d’un aspirateur. - de la surface des chantiers
2 3. Impression - de la polyvalence d’utilisation
Les supports devront être imprimés dans la plupart des cas, conformément - de son poids, de son encombrement.
aux DTU 59.1 et 59.4 : Primaires Kyd’ Imprim ou Bagar Prim.

Même certains fonds neufs peuvent être farineux. Ils devront être Enduits en pâte pour application mécanique Airless :
recouverts d’une impression fixante : Kyd’ Imprim.
BAGAR AIRLISS :
Nota : un support farineux laisse une poudre blanche sur la main après Enduit en pâte pour lissage, spécialement développé pour une application
avoir été frotté. par projection mécanique Airless. Applicable sur : béton, béton cellulaire,
enduit ciment, plâtre et carreaux de plâtre, plaque de plâtre cartonnée,
brique, parpaing, anciennes peintures, toile de verre, enduits BAGAR Vert
et BAGAR Super Bleu.
Grande blancheur et bonne ponçabilité.
Epaisseur d’application : jusqu’à 3 mm par passe.
Sec au toucher après 2 heures.
Recouvrable après 24 heures.
Se référer à la fiche technique N° 2.150 pour toute information complémentaire.

14 15
BAGAR AIRLISS FIN : 2. Les enduits applicables manuellement :
Enduit en pâte de finition, spécialement développé pour une application
par projection mécanique Airless. Applicable sur plâtre et carreau de plâtre, PRESTONETT F (Finition) :
plaque de plâtre cartonnée, anciennes peintures, bois et dérivés préalable- Enduit en poudre pour lissage sur béton, enduit ciment, plâtre et dérivés,
NOUVEAU ment imprimés, enduits BAGAR® plaque de plâtre cartonnée, enduit PRESTONETT Garnissant.
Ne nécessite pas de lissage : aspect tendu légèrement pommelé (le support Temps d’utilisation long et finition très soignée.
ne doit présenter aucune irrégularité) Epaisseur d’application : jusqu’à 1mm par passe.
Très fin, très blanc et très facile à poncer Sec au toucher - ponçable après 1 heure.
Mise à la teinte au moyen de colorants universels sans C.O.V. (3% maxi) Recouvrable après 24 heures.
Epaisseur d’application : 1 mm Se référer à la fiche technique N° 1.150 pour toute information complémentaire.
Sec au toucher après 2 heures
Recouvrable après 24 heures PRESTONETT L (Lissage - Egalisation) :
Se référer à la fiche technique N°2.160 pour toute information complémentaire Enduit en pâte pour lissage sur enduit plâtre, carreaux de plâtre, plaque de
plâtre cartonnée, béton, enduit ciment, bois et dérivés, enduit PRESTONETT
Matériel d’application des enduits mécaniques Airless : Garnissant.
Afin d’obtenir une projection idéale, il est nécessaire d’adapter la machine Excellente adhérence sur fonds difficiles (lisses et fermés).
en fonction du produit. Epaisseur d’application : jusqu’à 2 mm par passe.
Bagar Airliss Sec au toucher - ponçable après 3 heures.
Un débit de 5L/min avec buses de 0,027 à 0,033 et angle de 50° et 60° Recouvrable après 24 heures.
Bagar Airliss fin Se référer à la fiche technique N° 1.160 pour toute information complémentaire.
Un débit de 3L/min avec buses de 0,019 à 0,025 et angle de 50° et 60°
PRESTONETT FP (Finition pâte) :
L’utilisation des machines Airless ne nécessite ni filtre ni crépine quelque soit Enduit en pâte pour le lissage des fonds et le masquage des petites imper-
la marque utilisée (Ex : Titan, Graco, Wagner …*) fections du support, sur béton fin et dérivés, enduit ciment, plâtre et NOUVEAU
* Cette liste est non exhaustive, elle est le reflet des matériels les plus communément carreau de plâtre, plaque de plâtre cartonnée, anciennes peintures, bois
rencontrés à la date de rédaction du guide. et dérivés.
Très grande facilité d’application pour une finition soignée
Nota : Il est possible d’obtenir une finition structurée avec un matériel Recouvrable frais dans le frais
adapté - Se rapprocher des fabricants de machine. Ponçage facile
Epaisseur d’application : 1 mm
Recouvrable après 24 heures
Les avantages de la projection mécanique Airless : Se référer à la fiche technique N°1.220 pour toute information complémentaire

apidité d’exécution et de mise en œuvre :


R PRESTONETT GL (Gras à Laquer) :
- projection rapide et sans surcharges Enduit mixte de lissage en pâte applicable sur : plâtre et dérivés, plaque de
- travail propre (précision du jet) plâtre cartonnée, anciens fonds peints, bois et dérivés, enduits de finition.
- temps de préparation et de masquage réduits. Permet de recevoir des finitions de très haute qualité - très fin.
Ponçage facile à sec ou à l’eau.
olyvalence des équipes et des machines :
P Epaisseur d’application : jusqu’à 0,5 mm par passe.
- utilisation possible pour la projection d’enduit et de peinture. Sec au toucher : 3 à 4 heures.
Recouvrable après 24 - 48 heures.
onfort d’utilisation :
C Se référer à la fiche technique N° 1.170 pour toute information complémentaire.
- poids de la lance et du tuyau réduits
- machine peu bruyante
- encombrement réduit
- idéal pour l’alimentation des chantiers en étages.

16 17
Mise en œuvre : 2.1.4. Décoration intérieure
1. Déposer une couche d’enduit d’environ 1 mm d’épaisseur.
2. Lisser en retirant l’excès d’enduit. Le lissage s’effectue par bandes paral- Les travaux de décoration s’effectuent sur des fonds préalablement préparés
lèles successives, chaque bande chevauchant la précédente d’une demie conformément aux DTU et normes en vigueur.
largeur de lame. Le lissage s’effectue la plupart du temps verticalement.
3. Laisser sécher puis poncer au papier de verre les éventuelles imperfections.
Reconnaissance préalable du support :
1
La réussite du lissage passe aussi par une lame à enduire en parfait
état, propre et sans déformation. Vérification du taux d’humidité du support :
Cette vérification devra impérativement être effectuée avant le début des
Recouvrement : travaux.
Le recouvrement est possible par tout type de peintures mates ou satinées, Le taux d’humidité résiduelle dans le support peut être mesuré à l’aide d’un tes-
papiers peints, revêtements muraux légers conformément aux DTU 59.1 et teur d’humidité ou, avec plus de précision, à l’aide d’une bombe à carbure.
59.4.
Taux d’humidité maximal admis sur les supports courants :
Pour une finition optimale : - Enduit plâtre < 5% en poids
- impression préalable avant application de peintures satinées - Béton- mortier < 5% en poids
- impression systématique avant application de peintures brillantes. - Bloc de béton cellulaire < 10% en poids.

Pour faciliter le décollement ultérieur des revêtements muraux et Une première appréciation du taux d’humidité pourra être réalisée
2 papiers peints, il est conseillé de les appliquer sur un fond préalablement 1
par : - application de la main sur le support
imprimé (primaire BAGAR Prim). - application d’un ruban adhésif qui ne restera pas adhérent
si le mur est humide.

Préparation préalable du support :

1. Grattage
Enlever à l’aide d’un couteau de peintre les parties sans adhérence avec le fond.
2. Egrenage 2
Enlever à l’aide d’un riflard ou de papier de verre les éventuels grains existant
en surface.
3. Epoussetage
Opération nécessaire dans tous les cas, il s’effectue à l’aide d’une balayette,
d’une brosse ou d’un aspirateur.
Selon l’état du support des opérations localisées de rebouchage et de lissage
pourront s’avérer nécessaires.
4. Impression 3
Les supports devront être imprimés dans la plupart des cas, conformément
aux DTU 59.1 et 59.4 : primaire BAGAR Prim.

Même certains fonds neufs peuvent être farineux. Ils devront être
recouverts d’une impression fixante : Kyd’ Imprim.

Nota : un support farineux laisse une poudre blanche sur la main après
avoir été frotté.
Avant application d’un enduit décoratif coloré, il est conseillé de
teinter l’impression dans le même ton que celui de l’enduit, afin de
garantir un aspect uniforme après séchage.

18 19
Les enduits décoratifs Beissier BAGAR SATIN :
Revêtement décoratif satiné, finition relief, en phase aqueuse.
BAGAR COLOR : Particulièrement adapté aux zones à fort passage.
Revêtement décoratif à projeter, multicolore granité, en phase aqueuse. Garnissant.
Idéal pour les habitats collectifs, restauration, hôtellerie, bureaux. Résistant aux chocs.
Peut être recouvert par un vernis acrylique incolore afin d’obtenir une plus Appliqué au rouleau poils semi longs, puis travaillé au rouleau structuré
grande résistance au frottement (passage intensif). (nid d’abeille, trous brûlés, caoutchouc) il permet d’obtenir différents
Peut être lissé après projection pour obtenir un aspect plus fin. motifs allant du gros relief au grain fin.
Matériel de projection : machine à vis. Consommation (pour un rouleau nid d’abeille) :
Existe en 6 teintes. - de 0,7 à 1 m2/kg pour un gros poché
Consommation : de 1,8 kg à 3 kg le m2 selon le relief souhaité. - 1 à 2 m2/kg pour un poché moyen
Se référer à la fiche technique N° 3.130 pour toute information complémentaire. - 4 m2/kg pour un poché fin
Teintable au moyen de colorants universels sans COV (3% max).
Se référer à la fiche technique N° 3.100 pour toute information complémentaire.
BAGAR ROUGE :
Enduit en pâte à projeter pour finition gouttelette ou lissée, en phase
aqueuse. BAGAR MATEX :
Peut être travaillé manuellement à la taloche pour créer des effets décoratifs. Revêtement décoratif mat pour projection gouttelette, en phase aqueuse.
Matériel de projection : machine à vis. Utilisé également en gouttelette non jointive sur fond teinté (neuf ou
Consommation : de 0,8 kg à 1,5 kg le m2 selon le relief souhaité. ancien), il permet de donner l’effet d’un revêtement ton sur ton ou
Teintable au moyen de colorants universels sans COV (3% max). bi-colore.
Recouvrable par peintures, cires (effets nuancés) et vernis. Matériel de projection : pot sous pression sortie basse, machine à vis.
Se référer à la fiche technique N° 2.140 pour toute information complémentaire. Consommation : de 2 à 7 m2/L selon la grosseur de la gouttelette.
Teintable au moyen de colorants universels sans COV (3% max).
Se référer à la fiche technique N° 3.110 pour toute information complémentaire.
BAGAR RUBIS :
Enduit en pâte à projeter pour finition gouttelette lavable, en phase aqueuse.
Laissé à l’état brut de projection, cet enduit permet d’obtenir une gouttelette BAGAR FIBRE :
très blanche. Revêtement décoratif fibré, en phase aqueuse, destiné à la décoration
Travaillé manuellement à la taloche, il permet de créer des effets décoratifs intérieure des murs et plafonds par projection mécanique ou application
doux et soyeux. manuelle : projection mécanique pour un effet structuré, application
Matériel de projection : machine à vis. manuelle pour un effet «décor» (aspect mur à l’ancienne, brossé, lissé).
Consommation : de 0,8 kg à 3 kg le m2 selon le relief souhaité. Très garnissant (permet de masquer les petites irrégularités du support).
Teintable au moyen de colorants universels sans COV (3% max). Recouvrable après séchage complet par peintures, cire colorée (effet
Recouvrable par peintures, cires (effets nuancés) et vernis. nuancé) ou vernis acrylique incolore.
Se référer à la fiche technique N° 3.150 pour toute information complémentaire. Existe en 8 teintes
Matériel de projection : pot sous pression sortie basse, machine à vis.
Consommation : de 1,5 kg à 3 kg le m2 selon le relief souhaité.
Se référer à la fiche technique N° 3.120 pour toute information complémentaire.
BAGAR PROJECTION GRAIN :
Revêtement décoratif à projeter d’aspect granité, en phase aqueuse. Les éventuelles retouches pourront être réalisées après séchage à
Idéal pour la décoration économique des locaux à usage privatif ou collectif l’aide d’un pot à gravité.
Matériel de projection : machine à vis ou pot sous pression sortie basse.
Consommation : de 0,6 kg à 1kg le m2.
Teintable au moyen de colorants universels sans COV (3% max).
Se référer à la fiche technique N° 3.140 pour toute information complémentaire.

20 21
1
Pour réaliser un effet décoratif brossé, lissé, taloché, ciré : 2.2. Extérieur
2.2.1. Rebouchage extérieur neuf
1 - appliquer l’enduit à la lisseuse ou au couteau à enduire
2 - réaliser l’effet désiré à l’aide de l’outil approprié (platoir, spalter, brosse). Reboucher c’est combler en une seule opération trous, crevasses, fissures,
Nota : une application irrégulière de l’enduit permet de donner un aspect saignées, sans que l’enduit ne gonfle, ne creuse ni ne fissure.
plus rustique après application de la cire.
Préparation préalable du support :
2 3 - après séchage complet, appliquer la cire en couche uniforme à l’aide
d’une éponge, d’un spalter ou d’un gant. 1. Grattage 1
Enlever à l’aide d’un couteau de peintre ou d’un grattoir triangulaire
Pour obtenir une application plus soignée sans avoir d’effet de reprise les parties sans adhérence avec le fond. Ne pas hésiter à agrandir une
après séchage, appliquer d’abord une cire incolore avant la cire fissure en pratiquant une ouverture en queue d’aronde.
teintée. Eviter une saignée creusée en triangle.
Les fissures pourront être rebouchées à l’aide de PRESTONETT Mastic
Acrylique (mastic acrylique labellisé SNJF).
2. Egrenage 2
Enlever à l’aide d’un riflard ou de papier de verre les éventuels grains existant
en surface.
Nota : les parties métalliques devront être traitées avec un produit adapté
avant exécution des travaux.

En cas de forte chaleur, humidifier le support au préalable (béton,


3
béton cellulaire).

Le choix des produits se fera en fonction de :


- délai de séchage
- facilité de ponçage
- délai de recouvrement.

Enduits Beissier :
PRESTONETT EXT (Extérieur) :
Enduit de rebouchage et de réparation en poudre, applicable en toute
épaisseur sur de nombreux supports : béton, béton cellulaire, parpaings,
enduit ciment, plâtre, mortier plâtre chaux, mosaïque de pâte de verre et
anciens fonds peints.
Conforme à la norme NF T 18 840.
Se coupe et se sculpte facilement dès le début de la prise.
Recouvrable après 24 heures environ par peintures pliolite®, acryliques, aux
siloxanes et RPE (selon l’humidité et la température ambiantes).
Se référer à la fiche technique N° 1.180 pour toute information complémentaire.

PRESTONETT RE (Reboucheur Extérieur) :


Enduit de rebouchage en poudre à séchage rapide, applicable jusqu'à 4
cm d’épaisseur sur de nombreux supports : béton, béton cellulaire, enduit
ciment, parpaings, briques, anciennes peintures, carreaux de céramique,
plaque de plâtre cartonnée, enduit de plâtre, carreaux de plâtre.
Conforme à la norme NF T 18 840.
Sculptable après 60 mn.
Ponçable après 90 mn.
Recouvrable dès 3 heures (selon l’humidité et la température ambiantes).
Se référer à la fiche technique N° 1.190 pour toute information complémentaire.
22 23
Mise en oeuvre : 2.2.2. Egalisation extérieure neuf
Avec un couteau de peintre, remplir le trou avec PRESTONETT EXT ou
PRESTONETT RE en prenant soin de bien garnir le fond de la cavité tout en Egaliser c’est niveler, aplanir une surface en atténuant les éventuelles fortes
chassant l’air. irrégularités générales ou ponctuelles à l’aide d’un enduit garnissant. Les
travaux d’égalisation concernent des épaisseurs allant de 2 à 5 mm par
Pour un résultat optimal en une seule opération, laisser une sur- passe.
épaisseur lors de l’application de l’enduit, puis, quand il commence à
faire sa prise, couper le surplus à l’aide d’un couteau de peintre.
Reconnaissance préalable du support :
Pour réaliser de fortes épaisseurs, l’enduit peut être additionné de
Vérification du taux d’humidité du support :
sable (10% env. en poids).
Cette vérification devra impérativement être effectuée avant le début des
travaux.
Après séchage, utiliser du papier de verre sur une cale à poncer pour Le taux d’humidité résiduelle dans le support peut être mesuré à l’aide
éliminer les éventuelles irrégularités. d’un testeur d’humidité ou, avec plus de précision, à l’aide d’une bombe à
carbure.
Recouvrement :
Le recouvrement est possible par toute peinture extérieure et enduit utili- Taux d’humidité maximal admis sur les supports courants :
sables sur façade conformément aux DTU 59.1, 59.2, 42.1. < 5% en poids (mortiers et bétons), pour un pH n’excédant pas 13.

Nota : les remontées de laitance et traces d’huile de décoffrage devront


être éliminées (à la charge du gros œuvre).

Préparation préalable du support :

1. Grattage 1
Eliminer par grattage ou piquetage les parties sans adhérence avec le
fond.
2. Egrenage
Enlever à l’aide d’un riflard ou d’une brosse métallique les éventuels grains 2
existant en surface.

En cas de forte chaleur, humidifier le support au préalable (béton,


béton cellulaire).

24 25
3. Travaux de rénovation
(sur supports anciens)

3.1. Intérieur Préparation préalable du support :


3.1.1. Rebouchage intérieur rénovation
1. Grattage 1
Reboucher c’est combler en une seule opération, trous, crevasses, fissures, Enlever à l’aide d’un couteau de peintre ou d’un grattoir triangulaire
saignées, sans que l’enduit ne gonfle, ne creuse ni ne fissure. les parties sans adhérence avec le fond. Ne pas hésiter à agrandir une
fissure en pratiquant une ouverture en queue d’aronde.
Eviter une saignée creusée en triangle.
Reconnaissance préalable du support :
Les fissures pourront être rebouchées à l’aide de PRESTONETT Mastic
Acrylique (mastic acrylique labellisé SNJF).
Vérification du taux d’humidité du support :
2. Egrenage 2
Cette vérification devra impérativement être effectuée avant le début des
Enlever à l’aide d’un riflard ou de papier de verre les éventuels grains
travaux.
existants en surface.
Le taux d’humidité résiduelle dans le support peut être mesuré à l’aide
3. Epoussetage
d’un testeur d’humidité ou, avec plus de précision, à l’aide d’une bombe à
Opération nécessaire dans tous les cas, il s’effectue à l’aide d’une balayette,
carbure.
d’une brosse ou d’un aspirateur.
Taux d’humidité maximal admis sur les supports courants :
En cas de forte chaleur, humidifier le support au préalable (béton
- Enduit plâtre < 5% en poids
cellulaire ou béton).
- Béton- mortier < 5% en poids 3
- Bloc de béton cellulaire < 10% en poids

Une première appréciation du taux d’humidité pourra être réalisée par :


Le choix des produits se fera en fonction de :
- application de la main sur le support
- délai de séchage
- application d’un ruban adhésif qui ne restera pas adhérent si le mur est
- facilité de ponçage
humide.
- délai de recouvrement
Vérification de l’aspect de surface :
Enduits Beissier :
- Les anciens supports ou revêtements gras devront être soigneusement lessivés,
puis rincés à l’eau claire. PRESTONETT R (Reboucheur) :
- Les supports farineux devront être recouverts par une impression fixante : Enduit de rebouchage en poudre, applicable en toute épaisseur sur de
Kyd’ Imprim. nombreux supports : béton, béton cellulaire, enduit de ciment, brique,

plâtre et carreaux de plâtre, plaque de plâtre cartonnée.
Nota : un support farineux laisse une poudre blanche sur la main après
Sculptable après 90 mn.
avoir été frotté.
Ponçable après 3 heures.
- Les anciennes peintures écaillées devront être grattées afin d’éliminer Recouvrable après 24 heures pour une épaisseur de 5 cm.
toutes les parties mal adhérentes. Se référer à la fiche technique N° 1.100 pour toute information complémentaire.

PRESTONETT RI (Reboucheur Intérieur) :


En cas de doute sur une ancienne peinture : Enduit de rebouchage en poudre à séchage rapide, applicable jusqu'à 4
- frotter sa surface avec une éponge humide. La présence de cm d’épaisseur sur de nombreux supports : béton, béton cellulaire, enduit
peinture sur l’éponge signifie que celle-ci est farineuse. ciment, brique, anciennes peintures, carreaux céramiques, plaque de plâtre
- coller des bandes d’adhésif à divers endroits sur la peinture. cartonnée, plâtre et carreaux de plâtre.
Si des écailles partent au décollage des bandes, il faut éliminer Sculptable après 60 mn.
la peinture. Ponçable après 90 mn.
Recouvrable dès 3 heures.
Vérification de la cohésion du support : Se référer à la fiche technique N° 1.110 pour toute information complémentaire.
En cas de fort phénomène de fissuration, vérifier par sondage l’adhérence
d’un ancien enduit sur son support ou la cohésion du support lui même :
frapper de petits coups avec un outil métallique (clef de voiture, manche
d’outil…) sur l’ensemble de la surface – un son caverneux ou mat est l’indice
d’une mauvaise adhérence. Eliminer toutes les parties mal adhérentes par
piochage ou piquetage.
26 27
Mise en oeuvre 3.1.2. Egalisation intérieure rénovation
Avec un couteau de peintre, remplir le trou avec PRESTONETT R ou PRESTONETT
RI en prenant soin de bien garnir le fond de la cavité tout en chassant Egaliser c’est niveler, aplanir une surface en atténuant les éventuelles
l’air. fortes irrégularités générales ou ponctuelles à l’aide d’un enduit garnissant.
Les travaux d’égalisation concernent des épaisseurs allant de 1 à 5 mm par
Si le trou est profond (au-delà de 6 cm) tasser du papier journal au passe.
fond du trou avant rebouchage par l’enduit.
Reconnaissance préalable du support :
Nota : ne pas utiliser de vieux morceaux de plâtre pour combler le fond
d’un trou. Vérification du taux d’humidité du support :
Cette vérification devra impérativement être effectuée avant le début des
Pour un résultat optimal en une seule opération, laisser une sur- travaux.
épaisseur lors de l’application de l’enduit puis, quand il commence à Le taux d’humidité résiduelle dans le support peut être mesuré à l’aide d’un
faire sa prise, couper le surplus à l’aide d’un couteau de peintre. testeur d’humidité ou, avec plus de précision, à l’aide d’une bombe à carbure.

Après séchage, utiliser du papier de verre sur une cale à poncer pour éliminer Taux d’humidité maximal admis sur les supports courants :
les éventuelles irrégularités. - Enduit plâtre < 5% en poids
- Béton- mortier < 5% en poids
Recouvrement : - Bloc de béton cellulaire < 10% en poids
Le recouvrement est possible par tout type de peintures courantes, papiers
peints et revêtements muraux légers conformément aux DTU 59.1 et 59.4.b. Une première appréciation du taux d’humidité pourra être réalisée par :
- application de la main sur le support
- application d’un ruban adhésif qui ne restera pas adhérent si le mur
est humide.

Vérification de l’aspect de surface :


-  Les anciens supports ou revêtements gras devront être soigneusement lessivés
puis rincés à l’eau claire.
- Les supports farineux devront être recouverts par une impression fixante :
Kyd’ Imprim.
Nota : un support farineux laisse une poudre blanche sur la main après
avoir été frotté.
- 
Les anciennes peintures écaillées devront être grattées afin d’éliminer
toutes les parties mal adhérentes.

En cas de doute sur une ancienne peinture :


- Frotter sa surface avec une éponge humide. La présence de
peinture sur l’éponge signifie que celle-ci est farineuse.
- Coller des bandes d’adhésif à divers endroits sur la peinture. Si des
écailles partent au décollage des bandes, il faut éliminer la peinture.

Vérification de la cohésion du support :


En cas de fort phénomène de fissuration, vérifier par sondage l’adhérence
d’un ancien enduit sur son support ou la cohésion du support lui même :
frapper de petits coups avec un outil métallique (clef de voiture, manche
d’outil…) sur l’ensemble de la surface – un son caverneux ou mat est l’indice
d’une mauvaise adhérence. Eliminer toutes les parties mal adhérentes par
piochage ou piquetage.

28 29
Préparation préalable du support : PRESTONETT SB PROJECTION :
1 Enduit en poudre pour dégrossissage et lissage des fonds béton, enduit
1. Grattage ciment, briques, plâtre et carreaux de plâtre, plaque de plâtre cartonnée.
Enlever à l’aide d’un couteau de peintre ou d’un grattoir triangulaire les En neuf, il convient particulièrement au débullage des supports béton.
parties sans adhérence avec le fond. Epaisseur d’application : 2 mm maximum par passe.
2. Egrenage Recouvrable après 24 ou 48 heures selon l’épaisseur d’application.
Enlever à l’aide d’un riflard ou de papier de verre les éventuels grains existant Se référer à la fiche technique N° 1.130 pour toute information complémentaire.
2 en surface.
3. Epoussetage Recouvrement :
Opération nécessaire dans tous les cas, il s’effectue à l’aide d’une balayette, Laisser sécher puis parfaire la finition en appliquant une passe de BAGAR
d’une brosse ou d’un aspirateur. Super Blanc, BAGAR Orange, BAGAR Airliss ou PRESTONETT F.
4. Impression Le recouvrement sera ensuite possible par tout type de peintures couran-
Toujours imprimer la surface pour bloquer le fond et favoriser l’accroche de tes, papiers peints et revêtements muraux légers conformément aux DTU
l’enduit : primaires Kyd’ imprim (pour les fonds farineux) ou Bagar Prim. 59.1 et 59.4.

En cas de forte chaleur, humidifier le support au préalable (béton Matériel d’application des enduits mécaniques :
cellulaire ou béton). - une machine à vis («queue de cochon»)
3 - une source d’air (compresseur indépendant ou incorporé)
-les équipements complémentaires : vide sac, malaxeur, lisseuse, lame à
Enduits Beissier : enduire
Il existe 2 types d’enduit d’égalisation :
Il existe plusieurs modèles de machine - le choix sera fonction :
- de la fréquence d’utilisation
1. Les enduits applicables mécaniquement :
- de la surface des chantiers
- de la polyvalence d’utilisation
BAGAR VERT :
- de son poids, de son encombrement.
Enduit en pâte pour dégrossissage des fonds béton, enduit ciment, briques,
plâtre et carreaux de plâtre, plaque de plâtre cartonnée.
2. Enduit applicable manuellement :
Il peut être lissé ou laissé brut de projection pour un aspect structuré.
Epaisseur d’application : 3 mm maximum par passe.
PRESTONETT G (Garnissant) :
Sec au toucher après 1 heure.
Enduit en poudre pour dégrossissage des fonds béton, enduit ciment, briques,
Recouvrable après 24 heures.
plâtre et carreaux de plâtre, plaque de plâtre cartonnée.
Se référer à la fiche technique N° 2.100 pour toute information complémentaire.
Epaisseur d’application : jusqu’à 3 mm par passe.
Recouvrable après 24 heures.
BAGAR SUPER BLEU :
Se référer à la fiche technique N° 1.140 pour toute information complémentaire.
Enduit en pâte pour dégrossissage et lissage des fonds béton, enduit
ciment, briques, plâtre et carreaux de plâtre, plaque de plâtre cartonnée.
Mise en oeuvre :
Il convient tout particulièrement au débullage des supports béton.
Pour une grande surface, appliquer grossièrement, puis finir à l’aide d’une
Epaisseur d’application : 1 mm maximum par passe.
seconde passe appliquée frais dans le frais.
Sec au toucher après 2 heures.
Recouvrable après 24 heures.
Recouvrement :
Se référer à la fiche technique N° 2.110 pour toute information complémentaire.
Laisser sécher puis parfaire la finition en appliquant une passe de
PRESTONETT F, PRESTONETT L ou PRESTONETT FP.
Le recouvrement sera ensuite possible par tout type de peintures courantes,
papiers peints et revêtements muraux légers conformément aux DTU 59.1
et 59.4.

30 31
3.1.3. Lissage intérieur rénovation Préparation préalable du support :

Lisser c’est éliminer les petits défauts du support (rayures, égratignures, 1. Egrenage 1
petites cavités…) afin d’obtenir une surface uniforme. Enlever à l’aide d’un riflard ou de papier de verre les éventuels grains existant
Les travaux de lissage concernent des épaisseurs <_ 2 mm. en surface.
2. Epoussetage 2
Reconnaissance préalable du support : Opération nécessaire dans tous les cas, il s’effectue à l’aide d’une balayette,
d’une brosse ou d’un aspirateur.
Vérification du taux d’humidité du support : 3. Impression
Cette vérification devra impérativement être effectuée avant le début des Toujours imprimer la surface pour bloquer le fond et favoriser l’accroche de
travaux. l’enduit : Kyd’ Imprim (pour les fonds farineux) ou BAGAR Prim.
Le taux d’humidité résiduelle dans le support peut être mesuré à l’aide
d’un testeur d’humidité ou, avec plus de précision, à l’aide d’une bombe à
carbure. Enduits Beissier :

Taux d’humidité maximal admis sur les supports courants : Il existe 2 types d’enduit de lissage :
- Enduit plâtre < 5% en poids 1. Enduits applicables mécaniquement :
- Béton- mortier < 5% en poids
- Bloc de béton cellulaire < 10% en poids BAGAR SUPER BLANC :
Enduit en pâte pour lissage sur béton, béton cellulaire, enduit ciment ou
Une première appréciation du taux d’humidité pourra être réalisée par : de ragréage, plâtre et carreaux de plâtre, plaque de plâtre cartonnée, enduits
- application de la main sur le support BAGAR Vert et BAGAR Super Bleu.
- application d’un ruban adhésif qui ne restera pas adhérent si le mur Epaisseur d’application : jusqu’à 1mm par passe.
est humide. Sec au toucher après 1 heure.
Recouvrable après 24 heures.
Vérification de l’aspect de surface : Se référer à la fiche technique N° 2.120 pour toute information complémentaire.
- Les anciens supports ou revêtements gras devront être soigneusement lessivés
puis rincés à l’eau claire. BAGAR ORANGE :
- Les supports farineux devront être recouverts par une impression fixante : Enduit en pâte pour lissage sur plâtre et carreaux de plâtre, plaque de plâtre
Kyd’ Imprim. cartonnée, enduits Bagar Vert et Bagar Super Bleu.
Nota : un support farineux laisse une poudre blanche sur la main après Finition extrêmement soignée (convient aux peintures satinées et brillantes).
avoir été frotté. Epaisseur d’application : jusqu’à 1 mm par passe.
Sec au toucher après 1 heure.
- Les anciennes peintures écaillées devront être grattées afin d’éliminer toutes Recouvrable après 48 heures.
les parties mal adhérentes. Se référer à la fiche technique N° 2.130 pour toute information complémentaire.

En cas de doute sur une ancienne peinture : Matériel d’application des enduits mécaniques :
- Frotter sa surface avec une éponge humide. - une machine à vis («queue de cochon»)
La présence de peinture sur l’éponge signifie que celle-ci est - une source d’air (compresseur indépendant ou incorporé)
farineuse. -les équipements complémentaires : vide sac, malaxeur, lisseuse, lame à
- Coller des bandes d’adhésif à divers endroits sur la peinture. Si des enduire.
écailles de peinture partent au décollage des bandes, il faut éliminer la
peinture. Il existe plusieurs modèles de machine - le choix sera fonction :
- de la fréquence d’utilisation
Vérification de la cohésion du support : - de la surface des chantiers
En cas de fort phénomène de fissuration, vérifier par sondage l’adhérence - de la polyvalence d’utilisation
d’un ancien enduit sur son support ou la cohésion du support lui même : - de son poids, de son encombrement.
frapper de petits coups avec un outil métallique (clef de voiture, manche
d’outil…) sur l’ensemble de la surface – un son caverneux ou mat est l’in-
dice d’une mauvaise adhérence. Eliminer toutes les parties mal adhérentes
par piochage ou piquetage.

32 33
Enduits en pâte pour application mécanique Airless : 2. Les enduits applicables manuellement :
BAGAR AIRLISS :
PRESTONETT F (Finition) :
Enduit en pâte pour lissage, spécialement développé pour une application par
Enduit en poudre pour lissage sur béton, enduit ciment, plâtre et dérivés,
projection mécanique Airless. Applicable sur : béton, béton cellulaire, enduit
ciment, plâtre et carreaux de plâtre, plaque de plâtre cartonnée, brique, parpaing, plaque de plâtre cartonnée, enduit PRESTONETT Garnissant.
anciennes peintures, toile de verre, enduits BAGAR Vert et BAGAR Super Bleu. Temps d’utilisation long et finition très soignée.
Grande blancheur et bonne ponçabilité. Epaisseur d’application : jusqu’à 1mm par passe.
Epaisseur d’application : jusqu’à 3 mm par passe. Sec au toucher - ponçable après 1 heure.
Sec au toucher après 2 heures. Recouvrable après 24 heures.
Recouvrable après 24 heures. Se référer à la fiche technique N° 1.150 pour toute information complémentaire.
Se référer à la fiche technique N° 2.150 pour toute information complémentaire.
PRESTONETT L (Lissage - Egalisation) :
BAGAR AIRLISS FIN : Enduit en pâte pour lissage sur enduit plâtre, carreaux de plâtre, plaque de
Enduit en pâte de finition, spécialement développé pour une application plâtre cartonnée, béton, enduit ciment, bois et dérivés, enduit PRESTONETT
NOUVEAU par projection mécanique Airless. Applicable sur plâtre et carreau de plâtre, Garnissant.
plaque de plâtre cartonnée, anciennes peintures, bois et dérivés préalable- Excellente adhérence sur fonds difficiles (lisses et fermés).
ment imprimés, enduits BAGAR®
Epaisseur d’application : jusqu’à 2 mm par passe.
Ne nécessite pas de lissage : aspect tendu légèrement pommelé (le support
Sec au toucher - ponçable après 3 heures.
ne doit présenter aucune irrégularité)
Très fin, très blanc et très facile à poncer Recouvrable après 24 heures.
Mise à la teinte au moyen de colorants universels sans C.O.V. (3% maxi) Se référer à la fiche technique N° 1.160 pour toute information complémentaire.
Epaisseur d’application : 1 mm
Sec au toucher après 2 heures PRESTONETT FP (Finition pâte) :
Recouvrable après 24 heures Enduit en pâte pour le lissage des fonds et le masquage des petites imper-
Se référer à la fiche technique N°2.160 pour toute information complémentaire fections du support, sur béton fin et dérivés, enduit ciment, plâtre et
carreau de plâtre, plaque de plâtre cartonnée, anciennes peintures, bois NOUVEAU
Matériel d’application des enduits mécaniques Airless : et dérivés.
Afin d’obtenir une projection idéale, il est nécessaire d’adapter la machine Très grande facilité d’application pour une finition soignée
en fonction du produit.
Recouvrable frais dans le frais
Bagar Airliss
Ponçage facile
Un débit de 5L/min avec buses de 0,027 à 0,033 et angle de 50° et 60°
Epaisseur d’application : 1 mm
Bagar Airliss fin
Un débit de 3L/min avec buses de 0,019 à 0,025 et angle de 50° et 60° Recouvrable après 24 heures
Se référer à la fiche technique N°1.220 pour toute information complémentaire
L’utilisation des machines Airless ne nécessite ni filtre ni crépine quelque soit
la marque utilisée (Ex : Titan, Graco, Wagner …*) PRESTONETT GL (Gras à Laquer) :
* Cette liste est non exhaustive, elle est le reflet des matériels les plus communément Enduit mixte de lissage en pâte applicable sur : plâtre et dérivés, plaque de
rencontrés à la date de rédaction du guide. plâtre cartonnée, anciens fonds peints, bois et dérivés, enduits de finition.
Nota : Il est possible d’obtenir une finition structurée avec un matériel Permet de recevoir des finitions de très haute qualité - très fin.
adapté - Se rapprocher des fabricants de machine. Ponçage facile à sec ou à l’eau.
Epaisseur d’application : jusqu’à 0,5 mm par passe.
Les avantages de la projection mécanique Airless : Sec au toucher : 3 à 4 heures.
Recouvrable après 24 - 48 heures.
Rapidité d’exécution et de mise en œuvre : Se référer à la fiche technique N° 1.170 pour toute information complémentaire.
- projection rapide et sans surcharges
- travail propre (précision du jet)
- temps de préparation et de masquage réduits.
Polyvalence des équipes et des machines :
- utilisation possible pour la projection d’enduit et de peinture.
Confort d’utilisation :
- poids de la lance et du tuyau réduits
- machine peu bruyante
- encombrement réduit
- idéal pour l’alimentation des chantiers en étages.
34 35
Mise en œuvre : 3.2. Extérieur
1. Déposer une couche d’enduit d’environ 1 mm d’épaisseur. 3.2.1. Rebouchage extérieur rénovation
2. Lisser en retirant l’excès d’enduit. Le lissage s’effectue par bandes paral-
lèles successives, chaque bande chevauchant la précédente d’une demie Reboucher c’est combler en une seule opération trous, crevasses, fissures,
largeur de lame. Le lissage s’effectue la plupart du temps verticalement. saignées, sans que l’enduit ne gonfle, ne creuse ni ne fissure.
3. Laisser sécher puis poncer au papier de verre les éventuelles imperfections.
1 Reconnaissance préalable du support :
La réussite du lissage passe aussi par une lame à enduire en parfait
état, propre et sans déformation.
Vérification du taux d’humidité du support :
Recouvrement : Cette vérification devra impérativement être effectuée avant le début des
Le recouvrement est possible par tout type de peintures mates ou satinées, travaux.
papiers peints, revêtements muraux légers conformément aux DTU 59.1 et Le taux d’humidité résiduelle dans le support peut être mesuré à l’aide
59.4. d’un testeur d’humidité ou, avec plus de précision, à l’aide d’une bombe à
carbure.
Pour une finition optimale :
- impression préalable avant application de peintures satinées Taux d’humidité maximal admis sur mortier et béton : < 5 % pour un pH
- impression systématique avant application de peintures brillantes. n’excédant pas 13.

Pour faciliter le décollement ultérieur des revêtements muraux et Vérification de l’aspect de surface :
2 papiers peints, il est conseillé de les appliquer sur un fond préalablement Les supports farineux devront être recouverts par une impression fixante :
imprimé (primaire BAGAR Prim). Kyd’ Imprim.
Nota : un support farineux laisse une poudre blanche sur la main après avoir
été frotté.
Important : les anciens revêtements organiques (RPE) devront obligatoirement
être déposés (décapage).

Vérification de la cohésion du support :


En cas de fort phénomène de fissuration, vérifier par sondage l’adhérence
d’un ancien enduit sur son support ou la cohésion du support lui même :
frapper de petits coups avec un outil métallique (clef de voiture, manche
d’outil…) sur l’ensemble de la surface – un son caverneux ou mat est l’indice
d’une mauvaise adhérence. Eliminer toutes les parties mal adhérentes par
piochage ou piquetage.

Préparation préalable du support : 1

1. Grattage
Enlever à l’aide d’un couteau de peintre ou d’un grattoir triangulaire les
parties sans adhérence avec le fond. Ne pas hésiter à agrandir une fissure en
pratiquant une ouverture en queue d’aronde.
Eviter une saignée creusée en triangle.
Les fissures pourront être rebouchées à l’aide de PRESTONETT Mastic
Acrylique (mastic acrylique labellisé SNJF).
2
2. Egrenage
Enlever à l’aide d’un riflard les éventuels grains existant en surface.

Nota : Les parties métalliques devront être préalablement traitées avec un


produit adapté avant exécution des travaux.

En cas de forte chaleur, humidifier le support au préalable (béton,


béton cellulaire).
36 37
Le choix des produits se fera en fonction de : 3.2.2. Egalisation extérieure rénovation
- délai de séchage
- facilité de ponçage Egaliser c’est niveler, aplanir une surface en atténuant les éventuelles fortes
- délai de recouvrement. irrégularités générales ou ponctuelles à l’aide d’un enduit garnissant. Les tra-
vaux d’égalisation concernent des épaisseurs allant de 2 à 5 mm par passe.
Enduits Beissier :
PRESTONETT EXT (Extérieur) : Reconnaissance préalable du support :
Enduit de rebouchage et de réparation en poudre applicable en toute
épaisseur sur de nombreux supports : béton, béton cellulaire, parpaings, Cette vérification devra impérativement être effectuée avant le début des
enduit ciment, plâtre, mortier plâtre chaux, mosaïque de pâte de verre et travaux. Le taux d’humidité résiduelle dans le support peut être mesuré à
anciens fonds peints. l’aide d’un testeur d’humidité ou d’une bombe à carbure.
Conforme à la norme NF T 18 840. Taux d’humidité maximal admis sur mortier et béton : < 5 % pour un pH
Se coupe et se sculpte facilement dès le début de la prise. n’excédant pas 13.
Recouvrable après 24 heures environ par peintures pliolite®, acryliques, aux
siloxanes et RPE (selon l’humidité et la température ambiantes). Vérification de l’aspect de surface :
Se référer à la fiche technique N° 1.180 pour toute information complémentaire. Les supports farineux devront être recouverts par une impression fixante :
Kyd’ Imprim.
PRESTONETT RE (Reboucheur Extérieur) : Nota : un support farineux laisse une poudre blanche sur la main après
Enduit de rebouchage en poudre à séchage rapide, applicable jusqu'à 4 avoir été frotté.
cm d’épaisseur sur de nombreux supports : béton, béton cellulaire, enduit
Un cloquage en surface pourra provenir d’une forte humidité dans le support ;
ciment, parpaings, briques, anciennes peintures, carreaux de céramique,
pour la déceler, utiliser un testeur d’humidité.
plaque de plâtre cartonnée, enduit de plâtre, carreaux de plâtre.
Conforme à la norme NF T 18 840.
Important : les anciens revêtements organiques (RPE) devront obligatoire-
Sculptable après 60 mn.
ment être déposés (décapage).
Ponçable après 90 mn.
Recouvrable dès 3 heures (selon l’humidité et la température ambiantes).
Vérification de la cohésion du support :
Se référer à la fiche technique N° 1.190 pour toute information complémentaire.
En cas de fort phénomène de fissuration, vérifier par sondage l’adhérence
d’un ancien enduit sur son support ou la cohésion du support lui même :
Mise en oeuvre :
frapper de petits coups avec un outil métallique (clef de voiture, manche
Avec un couteau de peintre, remplir le trou avec PRESTONETT EXT ou
d’outil…) sur l’ensemble de la surface – un son caverneux ou mat est
PRESTONETT RE en prenant soin de bien garnir le fond de la cavité tout en
l’indice d’une mauvaise adhérence. Eliminer toutes les parties mal adhéren-
chassant l’air.
tes par piochage ou piquetage.
Pour un résultat optimal en une seule opération, laisser une sur-
Préparation préalable du support :
épaisseur lors de l’application de l’enduit puis, quand il commence à
faire sa prise, couper le surplus à l’aide d’un couteau de peintre. 1
1. Grattage
Eliminer par grattage ou piquetage les parties sans adhérence avec le
Pour réaliser de fortes épaisseurs, l’enduit peut être additionné de
fond.
sable (10% env. en poids).
2. Egrenage
Enlever à l’aide d’un riflard ou d’une brosse métallique les éventuels grains
Recouvrement : 2
existant en surface.
Le recouvrement est possible par toute peinture extérieure et enduit utili-
Nota : un nettoyage haute pression pourra remplacer les deux opérations
sables sur façade conformément aux DTU 59.1, 59.2, 42.1.
ci-dessus.
3. Cas de la mosaïque de pâte de verre :
Sonder impérativement le revêtement - éliminer toutes les parties mal
adhérentes.
Nota : les parties métalliques devront être préalablement traitées avec un
produit adapté avant exécution des travaux.

En cas de forte chaleur, humidifier le support au préalable (béton,


béton cellulaire).
38 39
4. Les pathologies courantes des enduits

Le choix des produits se fera en fonction de : Traces de salpêtre


- délai de séchage Causes possibles :
- facilité de ponçage Les apparitions de salpêtre sont dues à une présence d’humidité soit dans
- délai de recouvrement. le support soit dans l’air ambiant. Quelque soit la source de l’humidité,
il faudra la déceler et l’éliminer.
Enduits Beissier : Résolution :
Eliminer le salpêtre par brossage, traiter ensuite à l’aide d’une impression
PRESTONETT EXT (Extérieur) :
fixante, puis lisser ou égaliser la surface brossée si nécessaire.
Enduit de rebouchage et de réparation en poudre applicable en toute
Une ventilation adéquate des locaux pourra résoudre la plupart des pro-
épaisseur sur de nombreux supports : béton, béton cellulaire, parpaings,
blèmes d’humidité.
enduit ciment, plâtre, mortier plâtre chaux, mosaïque de pâte de verre et “Traces de salpêtre”
anciens fonds peints.
Fissures et micro fissures des enduits
Conforme à la norme NF T 18 840.
Fissure : ouverture dont la largeur est comprise entre 0.2 et 2 mm.
Se coupe et se sculpte facilement dès le début de la prise.
Micro fissure : ouverture dont la largeur est inférieure à 0.2 mm.
Recouvrable après 24 heures environ par peintures pliolite®, acryliques,
Causes possibles :
aux siloxanes et RPE (selon l’humidité et la température ambiantes).
- mauvaise préparation de l’enduit (dosage insuffisant en eau)
Se référer à la fiche technique N° 1.180 pour toute information complémentaire.
- application en trop forte épaisseur
- déshydratation prématurée de l’enduit, due à une température trop
PRESTONETT RE (Reboucheur Extérieur) :
élevée de l’air ou du support, ou à une porosité excessive du support.
Enduit de rebouchage en poudre à séchage rapide, applicable jusqu'à 4
Résolution :
cm d’épaisseur sur de nombreux supports : béton, béton cellulaire, enduit
Après avoir vérifié l’adhérence générale, les fissures devront être élargies
ciment, parpaings, briques, anciennes peintures, carreaux de céramique,
puis rebouchées à l’aide d’un enduit de rebouchage, d’égalisation ou de
plaque de plâtre cartonnée, enduit de plâtre, carreaux de plâtre.
lissage selon la profondeur de la fissure.
Conforme à la norme NF T 18 840. “Fissure”
Sculptable après 60 mn. Un support micro fissuré pourra être recouvert d’un enduit d’égalisation
Ponçable après 90 mn. ou de lissage sans préparation préalable particulière.
Recouvrable dès 3 heures (selon l’humidité et la température ambiantes).
Se référer à la fiche technique N° 1.190 pour toute information complémentaire. Faïençage
Craquelures superficielles de très faible largeur formant un réseau de
mailles fermées.
Causes possibles :
- mauvaise préparation de l’enduit (dosage insuffisant en eau)
- déshydratation prématurée de l’enduit due à une température trop
élevée de l’air ou du support ou à une porosité excessive du support
- application sur un support sans aucune porosité.
Résolution :
Le préjudice n’est que purement esthétique et pourra être réparé grâce “Faïencage”
à une simple opération de lissage, dans la plupart des cas.

Cloquage de l’enduit (et du revêtement) :


Causes possibles :
- humidité en provenance du support
- enfermement d’humidité entre le support et le revêtement.
Résolution :
Dans tous les cas, procéder à l’élimination de l’intégralité des cloques et de
toutes les parties d’enduit mal adhérentes.
1. En cas d’humidité provenant du support, il conviendra d’en trouver l’origine
et de la traiter.

“Cloquage de l’enduit”

40 41
2. En cas d’enfermement de l’humidité entre le support et le revêtement, Résolution :
il conviendra de redonner une porosité au support par ponçage ou grattage. Les désordres engendrés par le phénomène nécessitent la dépose intégrale
Une impression non bloquante devra ensuite être utilisée. du revêtement et de l’enduit. La cause d’humidité dans le support devra
être traitée dans le premier cas. En cas d’enfermement d’humidité dans le
Bullage support, il conviendra de redonner une porosité au support par ponçage
Causes possibles : ou grattage.
- très forte porosité du support (pouvant être aggravée par des températu- Une impression non bloquante devra ensuite être utilisée.
res élevées)
- bulles d’air incorporées dans l’enduit (lors d’un mélange ou d’une applica- Farinage
tion très énergiques) Causes possibles :
- séchage trop rapide. Pulvérulence superficielle de l’enduit (poudre blanche) due à une action
Résolution : prolongée de l’humidité ou à une prise imparfaite de l’enduit.
Le préjudice n’est que purement esthétique et pourra être réparé grâce à Résolution :
“Bullage”
une simple opération de lissage, dans la plupart des cas. Eliminer le plus gros du farinage en surface, puis traiter à l’aide d’une
impression fixante et lisser ou égaliser la surface si nécessaire.
“Farinage”
Décollement par plaques
Causes possibles : Migration
- application par temps de gel Cheminement de divers constituants du support au travers de l’enduit
- application sur support farineux ou non cohésif (après dilution) et finissant par réapparaître à sa surface (suie - tanin - bistre
- application sur support présentant des traces de graisse ou d’huile - rouille).
(de décoffrage) Résolution :
- présence d’humidité importante dans le support. Le préjudice n’est que purement esthétique et pourra être traité grâce à
Résolution : une simple application de peinture ou d’impression isolante (Himalaya +
Sondage généralisé de la surface, élimination des parties sonnant le creux Agua).
puis impression des zones remises à nu et nouvelle application d’enduit.
En cas de forte humidité dans le support, il conviendra de laisser sécher
“Décollement avant toute intervention. La reconnaissance du support fait partie intégrante de la profession. Il va
par plaque” de la responsabilité de chacun d'appliquer dans les normes pour éviter tous
L’enduit ne sèche pas soucis dans le temps. “Migration”
Causes possibles :
- application par temps de gel
- application dans une atmosphère saturée d’humidité
- l’enduit a dépassé sa date de conservation
- l’enduit a pris l’humidité (enduit à base de ciment).
Résolution :
Appliqué par temps de gel, l’enduit devra être intégralement déposé. Dans
les autres cas, l’enduit finira par faire sa prise même si le délai de séchage
sera significativement allongé.

Détrempe
La détrempe de l’enduit (ramollissement, gonflement, séparation de l’en-
duit) peut résulter de deux causes majeures :
- présence d’humidité migrant au travers du support,
- enfermement d’eau, d’humidité ou de solvant dans l’enduit entre le support
et le revêtement (cas d’un revêtement non perméable appliqué sur un sup-
port bloqué ou fermé).

42 43
Beissier c’est aussi :

■ Des conseillers techniques à votre service pour tous vos projets

Alain LEVANNEUR :
Tél.: 33 (0)1 60 39 60 71
Mobile : 33 (0)6 11 76 48 38

Raphaël ESTRELLA :
Tél.: 33 (0)1 60 39 61 25
Mobile : 33 (0)6 03 84 46 31

Les données techniques et conseils d’utilisation sont donnés à titre d’information dans
ce guide. Ils ne sauraient engager notre responsabilité en cas de mauvaise utilisation
■ Des chargées de clientèle pour répondre à vos demandes commerciales ou d’usage détourné des produits.
Il appartient aux utilisateurs des produits de vérifier leur conformité à l’utilisation
ELISABETH : Tél. : 33 (0)1 60 39 61 33 qu’ils souhaitent en faire et de se reporter aux fiches techniques et FDS pour plus
FABIENNE : Tél. : 33 (0)1 60 39 61 34 d’informations techniques ou de sécurité.
AGNÈS : Tél. : 33 (0)1 60 39 61 35 Les références normatives citées dans le guide sont le reflet de la réglementation en
vigueur à la date d’édition du document.

■ Des attachés technico-commerciaux Les définitions présentes dans le glossaire sont en partie extraites du DICOBAT, Editions
Disponibles dans toute la France pour vous assister sur vos chantiers. ARCATURE (www.arcature.fr). Elles sont publiées avec leur aimable autorisation.

Imprimé en France - septembre 2008


44 SIRET 906 350 228 00092 - No TVA intra-communautaire F.R. 46906350228
Siège Social - Commercial & Usine Tél. : + 33 (0)1 60 39 61 10
F 77760 La Chapelle-La-Reine Fax : + 33 (0)1 60 39 61 11