Sie sind auf Seite 1von 8

L’humain dans la dissonance cognitive

« L’homme raisonnable s’adapte au monde ; l’homme déraisonnable persiste et essaie d’adapter le


monde à ce qu’il est. Par conséquent, tous les progrès dépendent des gens déraisonnales »
George Bernard Shaw

"La cohérence mal avisée est le démon des petits esprits"


Ralph Waldo Emerson
Premièrement je ne dis pas que vous avez des petits esprits.
C'est pour susciter l'intérêt.
Mais lorsque vous comprendrez que c'est l'homme et seulement l'homme qui se limitent et que vous
ferez le travail nécessaire afin de casser vos codes, alors votre esprit grandira.
Et quand je parle de l'homme, c'est bien de l'humanité toute entière, de vous, seulement vous, vous
tous.

Pour cela, essayons d'expliquer le mode de fonctionnement de notre cerveau à l'aide des outils à
notre disposition. En psychologie, nous avons découvert le principe de cohérence automatique ou
principe de cohérence instinctive.

Nous avons un certain nombre de nos comportements qui se trouvent conditionnés, pourquoi ?
Car nous avons appris à répondre de manière automatique à certains stimuli parce que cela nous
évite d'avoir à penser. Et même si cela nous conduit à adopter régulièrement des comportements
inadaptés, nous acceptons cette imperfection : nous n’avons pas le choix. Sans cela, nous passerions
notre temps à supputer, évaluer et analyser au lieu d’agir.

Voilà notre premier point, sachant que nous fonctionnons de cette façon, il serait judicieux qu'à
certains moments de notre vie, on fasse une pause et que l'on observe notre environnement.
Par environnement, je parle de la faune et la flore, mais aussi nos amis, notre conjoint, nos biens
matériels, etc..

Car je vous le rappelle, nous réfléchissons une fois à un problème, on trouve une solution à cet
instant qui est optimale. Ensuite, nous l'appliquons au quotidien, on le transmet à nos enfants, et
tout ceci est automatique.

Que se passe-t-il si ce principe de cohérence automatique n'est plus ajusté à notre environnement ?

Peut-être qu'il faudrait que le principe de cohérence automatique soit ajusté sur des critères qui ont
été réfléchis rationnellement et honnêtement à plusieurs instants dans sa vie.
Se remettre en question de temps en temps.

De plus dans l’opinion courante, la cohérence va de pair avec l’intelligence et la force de caractère.
C’est pourquoi nous avons un désir quasi obsessionnel d’être et de paraître cohérents dans notre
comportement. Dès que nous avons pris position ou opté pour une certaine attitude, nous nous
trouvons soumis à des pressions intérieures et extérieures qui nous obligent à agir dans la ligne de
notre position première :
nous réagissons de façon à justifier nos décisions antérieures, en mettant nos opinions en accord
avec nos actes par exemple.

Nos actes sont motivés par le principe de cohérence, avant de faire un choix, on hésite, et du
moment qu’on a fait le choix on se sent mieux, on se convainc du bon choix (la confiance). La
cohérence donne une assise solide.
La cohérence automatique est un rempart à la réflexion, pas besoin de réfléchir sinon on prend le
risque de changer d’avis.

Un engagement pris en entraîne un autre, si quelqu’un me fait accepter quelque chose, même
minime, au prochain coup il pourra me faire accepter plus et ainsi de suite.
L’utilisation du pied-dans-la-porte peut, à partir de petits engagements, manipuler l’idée qu’un
individu se fait de lui-même. Le pied-dans-la-porte est une technique qui consiste à faire une
demande peu couteuse qui sera vraisemblablement acceptée, suivie d'une demande plus couteuse.
Si l’engagement produit une image positive de soi, on va vouloir garder cette image.

Deuxième point, Loi ou principe de réciprocité est un des comportements automatiques (instinctifs)
que l'être humain a mis en place inconsciemment afin de pouvoir vivre en société de façon
harmonieuse.
"Si une personne nous fait grâce de quelque chose, il faut lui rendre en retour."

Le contrat de travail est inspiré de la loi ou principe de réciprocité. Je te donne un salaire et en


échange tu me donnes de ton temps.

Ces deux piliers en tête, je vous propose de faire une pause et de constater notre environnement.

Sans passer par quatre chemins, entrons dans le vif sujet et constatez la réaction de ceux qui vous
entourent. La monnaie-dette et les intérêts. Nous utilisons comme système de création monétaire la
monnaie-dette et afin de rémunérer ceux qui créent cette monnaie-dette on leur octroie le droit de
fixer des intérêts.
Dans un système avec des ressources infinies, cela ne pose pas de problème.
Les ressources disponibles ici sont fixées à quarante.
Dans ce scénario, Alice et Bob refont un emprunt lorsqu’ils sont à court d’argent afin de rembourser
leurs dettes et relancer l’économie. En vert Alice et Bob rembourse les intérets en premier. En bleu
ils essaient de rembourser la dette.
Au final ni la dette, ni les intérêts de sont remboursés. Et ils durent un sacré bout de temps sans
ressources. Je me demande bien dans quel état de santé se trouve la population.
C’est simple, la création monétaire si elle n’est pas relié aux ressources est une arme de destruction
massive. Ajouter à cela des intérêts qui ne repose sur rien si ce n’est des concepts humains erronés.

Tout le monde le sait, on est dans une société de consommation depuis des temps immémoriaux, ça
a toujours était comme ça. Soit à peu près 100 ans.

Un jour nous découvrons que nous sommes dans un système fini, avec des ressources finies et pour
être plus clair des ressources qui ne sont pas illimitées.
Notre fonctionnement monétaire repose sur croissance infinie, le bonheur se trouve dans la
consommation, il faut travailler pour atteindre le bonheur, les chômeurs sont feignants, ce sont des
parasites, etc.

Pire encore, nous découvrons que nous sommes vulnérables à certaines lois naturelles ou des
principes. Des lois/principes qui sont bien sûr très exploitées, comme la loi de réciprocité.

Ainsi, on se rend compte que nous avons plein de loi ou de principe qui s'appliquent à nous de
manière automatique, qui sont exploités très largement par la publicité.
Je ne jette la pierre à personne, je vous signale que nous sommes dans une société de
consommation. Nous devons consommer pour être heureux (persuasion), les publicistes ont tout
intérêt à être des experts dans le domaine afin de nous fournir le bonheur.

Mais voilà, nous avons découvert que ce que nous croyons, ce que nous faisons ne sont en faite que
des réactions chimiques au sein d'un organe terriblement complexe.
Certains diront que nous sommes idiots, je pense plutôt que nous sommes terriblement puissants. Et
que nous venons de le découvrir.

Je vous demande pourquoi nous utilisons un système de création monétaire incompatible et


terriblement préjudiciable sur l'environnement et l'humanité.
Et pourquoi ne changerait-on pas de système de création monétaire?

Notre principe de cohérence, ici mal avisé, mais pas inactif pour autant,se trouve face à un conflit
mental monumental ...

En fait, on n’en a aucune idée du pourquoi on choisit ce système-là et pourquoi certains le


défendent encore.

Il est impossible de rembourser les dettes, sinon il n'y a plus d'argent en circulation. Les intérêts
étant en dehors des ressources disponibles infligent un rythme de travail effrayant et une course à la
surconsommation, car à cause de la loi de réciprocité, on se sent obligés de rembourser ses dettes et
l'on se sent obligés de rembourser les intérêts.
Il faut bien aussi se rappeler que nous venons de comprendre que nous avons des ressources
limitées. Je ne pense pas que ce soit le cas quand on s'est organisé pour construire la société de
consommation.
Mais on l'utilise depuis des années, nous fonctionnons comme ça, certains diront que nous sommes
feignants, je dirais qu’au contraire on ne va pas s'infliger constamment des remises en question.
C'est invivable.
Mais voilà nous voici en dissonance cognitive, en incohérence. Tous nos déchets nous reviennent
dans la face.

On invente l'excuse parfaite "c'est comme ça".

C'est un processus naturel, nous ne le contrôlons pas. Nous fonctionnons de cette façon.
Ainsi comme il est plus couteux de remettre en question notre choix initial, on préfère se mentir à
soi-même.
Puis à celui qui nous demande pourquoi on a choisi ce système, et on peut se mettre à renforcer
notre engagement à ce système dangereux. Voilà qu'on défend le système contre vents et marées,
disant qu'il fonctionne, qu'il en a toujours été ainsi que ce sont des personnes qui sont avisées qui
tiennent les rênes, qu'ils savent ce qu'ils font, ils ne laisseront pas de grands drames arriver.

C'est humain. C'est plus couteux pour notre cerveau de se remettre en question et d'accepter que
nous avons tord que de se mentir à soi-même.

Et on se retrouve avec un 7e continent constitué de déchets, nous pouvons mettre autant de verrous
au cerveau, nous voiler la face autant que possible, car l'humain est très fort pour ça. Il fonctionne
comme ça.
Notre environnement lui paie la facture, et irrémédiablement on va payer la facture. On parle de vie
là, pas de gadget, de Vie.

Essayons de comprendre le pourquoi du comment.


Nous venons de découvrir que certains symboles et techniques permettent de stimuler notre cerveau
qui vous font croire que parce que vous possédez beaucoup de choses vous êtes supérieur à
certaines personnes.
Mais ce ne sont que des réactions chimiques qui nous fournissent de la satisfaction, de la joie, etc.

Et celui qui ignore ce fonctionnement, qui est exposé à ces symboles et s’il ne sait pas que ce ne
sont que des réactions chimiques qui nous font croire qu'untel est supérieur,
cette personne ne remettra jamais en cause l'autorité de la personne soi-disant supérieure.
Elle se soumettra, elle vous donnera l'autorité, elle vous fait devenir ce que vous voulez être.
Si vous avez les symboles, les réactions se déclencheront dans votre esprit et dans l'esprit des
personnes en face de vous et tous seront persuadés qu'il y a cette chose que l'on nomme autorité.
Les symboles peuvent être par exemple, un costume, une montre, voiture de luxe. Nous avons
programmé dans notre esprit que ce sont des symboles d'autorité et de puissance.

Voilà, vous avez l'outil nécessaire pour assoir le pouvoir aux ignorants. À vous de garder un certain
équilibre pour rester en place le plus longtemps. C'est un jeu dangereux, la chute peut être fatale.

Mais ne nous arrêtons pas là, je vais essayer de vous montrer à quel point l'humain est puissant.

Vous êtes ce que les autres pensent de vous.


Si c'est bien un enseignement à partager c'est celui, c'est une arme redoutable.
Vous êtes ce que les autres pensent de vous.

Et c'est nécessaire pour vivre en société, c'est naturel nous ne pouvons pas le contrôler, mais c’est à
nous d'être avisé. Il est tout à fait légitime de vivre sa vie, consommer, s'amuser, mais il est
nécessaire de ne pas oublier notre mode d'apprentissage afin d'éviter les catastrophes.

Pour ceux qui ont de grandes responsabilités, premièrement vous êtes nécessaire. Pour le moment
tant que l'humain ne s'est pas libéré complètement de tous ses verrous vous êtes une nécessité.
Mais je vous le dis, ce sont les autres qui vous donnent l'autorité nécessaire à la hauteur de vos
responsabilités.

Mais vous voilà riche et puissant, et par des principes que votre cerveau a mis en place de façon
automatique, vous n'avez pas intérêt à changer quoi que ce soit.
Vous n'allez pas vous appauvrir, ce serait stupide, et c'est parti pour le bal masqué des bonnes
excuses.

Ainsi plutôt que de reconnaitre qu'il n'y a plus aucune raison valable de continuer d'agir de la sorte
dans plusieurs domaines de notre société, c'est-à-dire de continuer à dénier l'influence, on va
inventer des justifications mensongères.

Mais vous savez ce que c'est? Ce n'est que le résultat d'une dissonance cognitive. L'effort est
tellement important que notre cerveau nous protège.
C'est un processus naturel, il n’est aucunement nécessaire de jeter la pierre à qui que ce soit.
Nous sommes dans une dissonance, et nous transmettons une partie de nos gènes et de nos
automatismes à nos enfants, ils sont dans une dissonance.

C'est très difficile à accepter.

Il faut accepter que l'humanité puisse faire de mauvais choix.


Et vous savez pourquoi. Car l'humanité apprend de ses erreurs. C'est le seul moyen qu'elle a
d'apprendre. Nous sommes des enfants dans un bac à sable, mais malheureusement, il n'y a
personne pour nous surveiller. Ça fonctionne de cette façon. On expérimente, on regarde, on
discute, on chute, on se relève et on avance.

C'est à l'humanité de se rendre compte que certains symboles; certains codes nous stimulent
cérébralement, que ce soient ces stimuli qui nous dirigent dans telle ou telle direction/choix.
Que ces stimuli sont extrêmement puissants pouvant conduire à des guerres, mais qu'elles peuvent
produire des choses merveilleuses.
Ce sont ces stimuli qui nous permettent de nous définir en tant qu'individu, et de vivre en société.

Je vous pose la question "pourquoi continuer à vivre ainsi?"


Le "ça", "à cause de ça", "c'est comme ça", "c'est la faute de l'autre", "la vie est ainsi", tombe à
l'eau. Ils n'existent pas, rien ne se cache derrière.
Vous êtes ce que les autres pensent de vous.
On en est là, car on ne savait pas comment notre cerveau fonctionnait. On l'ignorait. J'ai envie de
dire merci à ceux qui ont utilisé la science cognitive pour nous faire consommer. Grâce à eux on sait
comment notre cerveau fonctionne en partie.
Plutôt de que de voir des problèmes, nous sommes en présence de solutions. Merci les gars, sans
vous on n’aurait jamais pu savoir comment ça fonctionner. Bon, arrêtez vos imbécilités maintenant.

L'humanité est dans une dissonance cognitive. Incohérente.


Mais maintenant vous savez, vous ne pouvez plus l'ignorer.

Il n'est pas nécessaire de paniquer non plus, ce sont des processus naturels.
L'humanité apprend de ses erreurs, alors autant en profiter.

Maintenant, qu'est-ce que ça signifie ?

Il faut venir avec des idées et j'en ai quelque une.


Mais comment se faire entendre par ceux qui ont l'autorité, ceux qui détiennent "le pouvoir".
Des inquiétudes qui sont justifiées.
Dites-leur ce que vous voulez, et s’ils ne vous écoutent pas c’est qu’ils sont en dissonance.
Dites-leur que vous abandonnez la partie.
Ça suffit, je reprends le pouvoir que je t'ai accordé, je ne t'écoute plus.

Il me semble qu'il y a maintenant des outils bien plus aboutis pour gérer notre économie.
Le système actuel est un tableur avec des bases de données ne reposant sur rien, et vous voulez
savoir son prix?

Je vais avancer des sommes qui ne sont que des estimations, je laisse les puristes et experts le soin
d'y apporter leurs contributions

Dettes mondiales 192 000 milliards (324% du PIB mondial), on va lisser le taux directeur à 1,2%
soit 2304 milliards d'euros, c'est le prix de notre tableur qui ne repose sur rien...

Histoire de bien vous rappeler aussi ou peut-être vous apprendre ce qu'est le bitcoin.
Le bitcoin est simplement un système d'échange monétaire. Arrêtez de vous enfoncer dans je ne sais
quel mensonge et arrêtez de demander le soutien des banques.
Ils ont compris ce que c'était et ils font tout pour le pulvériser, dissonance cognitive messieurs.

Le prix du système d’échange mondial est de 2304 milliards d'euros, on divise par 21 millions de
bitcoins, on obtient 109 714 € par bitcoin. Comparaison de deux systèmes ayant la même utilité.
C'est pour les spéculateurs, cadeau.

Maintenant un système d'échange monétaire centralisé dans les mains d'un gouvernement
bienveillant est une solution pouvant être mise en place.
Un gouvernement bienveillant envers son peuple qui lui a accordé l'autorité. Vous êtes ce que les
autres pensent de vous.
Un système décentralisé est aussi un rappel aux autorités qu'ils ne sont pas seuls et qu'ils n'ont pas
les pleins pouvoirs.
Si vous vous entêtez dans vos mensonges, je peux vous abandonner et là vous verrez qui a l'autorité.
Un gouvernement pour le peuple. On nous sort l'excuse d'une crise mondiale, c'est la peur, votre
peur. Nous sommes confrontés à nos actes, à notre incohérence c'est tout.

Un système d'échange monétaire, c'est un système qui permet de faire des échanges et non pas de
spéculer ni de gagner de l'argent.
À force de chercher des bulles spéculatives partout, prenez une pause et regardez. On est dedans,
tout le système entier est une bulle.
324% du PIB mondial et on vient juste de découvrir que nous avons des ressources finis ! (vers les
années 1970, il me semble)

Je vous laisse libre de sortir tout un tas de justifications qui ne sont que le fruit d'une réaction
naturelle au sein de notre cerveau qui cherche à vous protéger de vous-mêmes.
Mais on n’est pas faible, on va se regarder en face. Le plus grand juge pour soi même c'est ... soit
même. Quand on ne se ment plus, on est seule face à ses actes. On chute. Mais cette chute nous
permets de nous relever, et on se relève beaucoup plus puissant.

On peut changer, on peut tout faire, nous pouvons bâtir une société comme on le souhaite.
Plutôt que de chercher des excuses et des justifications mensongères. Avançons.
Proposons un système d'entraide éthique pour le financement.
Et si jamais certains refusent, aucun souci , restez entre vous. La société peut s'organiser sans vous.
Vous n'êtes pas indispensable.
Ce ne sont que des réactions chimiques de notre cerveau.
Nous vivons en groupe, nous bâtissons des sociétés. Nous sommes humains, il faut juste que l'on
s'arrête de temps en temps et qu'on lève la tête.

Maintenant est-ce bien raisonnable d'abandonner les autres ?


Ne serait-ce pas non plus une protection? Une justification mensongère afin de trouver un
responsable autre que soit ? Afin encore une fois de se protéger de nous même ?
Ne sommes-nous pas assez intelligents pour nous organiser et que tout le monde y prenne part? Il y
a de la place pour tout le monde.

Nous avons accès à une multitude d'informations. Plutôt que de tout effacer, et de recommencer à
zéro. Pourquoi ne pas faire un état des lieux de tout ce que nous avons et de se projeter vers l'avenir
en prenant en compte tout ce que nous avons découvert.
Nos universités sont remplies de matières grises, on a tous quelque chose de particulier. Arrêtons de
nous comparer les uns les autres. Ce ne sert qu'à se faire du mal.

Et pour ceux qui se croient faibles. Écoutez bien.


Faites une pause et regardez tout ce que vous supportez. Comment faites-vous pour supporter tout
ça? Il ne faut pas être faible pour vivre comme ça. Il faut être fort, vous êtes fort, mais vous avez
mis une cage autour de vous. Ne serait-ce pas votre propre force qui vous effraie ?

L'argent n'apporte rien, il permet de faire des choses c'est tout. Des choses qui provoquent des
réactions chimiques qui dopent le cerveau. Malheureusement,
en faisant des choses nous sommes stimulés et nous adoptons des comportements qui ne sont plus
en adéquations avec notre environnement si nous ne nous remettons pas en question de temps en
temps.
Nous sommes dopés, le cerveau libère tout un tas de choses qui nous ne font qu'éprouver des
émotions. Oui, mais voilà, on est train de tout détruire. Des milliards d'années d'évolution pour tout
détruire en 1 siècle. Si ce n'est pas une preuve de notre puissance ça...
Regardez toutes les justifications qui vous viennent à l'esprit. C'est votre cerveau qui vous protège
de vous-même.
La vraie puissance et l'intelligence ce n'est pas de s'entêter et surtout pas maintenant, c'est être
capable parfois d'abandonner la partie et de regarder ailleurs.

Et c'est à la portée de tout le monde, seul ou en groupe discutez, échangez et observez ce qui vous
vient à l'esprit. Il n’y a pas de limite. On s’impose cette limite.

Plaçons le génie humain au centre de notre société. Nous n'avons plus à payer ni à supporter cela.
C'est juste une loi naturelle qui nous force à croire que l'on est redevable. Mais il n'en est rien.
N'oublions pas non plus le respect, nous sommes tous sur le même bateau. La loi naturelle ce n’est
pas que l’on est redevable, c’est le processus d’automatisation d’une requête qui nous semble
optimal à un instant t.
À nous d’utiliser notre propre génie pour faire entendre raison et de changer radicalement la société.

Et vous savez la meilleure. On peut la créer en embarquant tout le monde. Tout le monde peut
venir, il y a de la place pour tout le monde riche et moins riche.
On vient de découvrir que les seules règles du jeu qui existe, c'est que c'est nous qui avons le
pouvoir de nous limiter.

Si ce n’est pas de puissance et de la force dans l'humain, j'aimerais bien savoir ce que c'est.

Le pouvoir créateur peut-être ? Et vous, vous en pensez quoi?


De toute manière je viens de comprendre que je ne sais plus rien, que c’est un jeu dangereux
qui s’appelle la vie.

Et bien entendu, ça ne va pas être simple. Mais est-ce un problème pour autant ?