Sie sind auf Seite 1von 25

Guide Auscultation

des Ouvrages d‘Art


Bruno GODART – IFSTTAR

Collection Cahiers interactifs de l’Ifsttar

Formation Auscultation des structures


en BA et BP
28 novembre 2017 à Marne La Vallée
Sommaire

• Contexte et objectif du guide

• Définition et place de l’auscultation

• Présentation du guide

• Procédures d’auscultation et de diagnostic

• Exemple d’une fiche « méthode d’auscultation »

• Exemple d’une fiche « méthodologie de diagnostic »


Nécessité d’un guide sur l’auscultation

• De nombreux documents techniques existent dans le domaine :


– des inspections (fascicules de l’ITSEOA)
– des évaluations rapides de l’état des ouvrages (fascicules IQOA)
– des réparations (normes NF EN 1504, normes NF P 95-100, divers
guides techniques du LCPC, les guides du STRRES)
– de la gestion (méthode VSC, Méthode départementale, IQOA ….)
– des logiciels de gestion (SIAMOA, OASIS, SCANPRINT, AERO ….…)

• Dans le domaine de l’auscultation, aucun document de référence


n’existe en France, si ce n’est :
– le livre de l’AFGC-COFREND sur la méthodologie d’évaluation non
destructive de l’état d’altération des ouvrages en béton
– le livre sur la maintenance et la réparation des ponts dont le chapitre 2
traite de l’auscultation
Place de l’auscultation au sein du processus
de gestion des ouvrages pathologiques
Surveillance organisée
(visites annuelles, visites d’évaluation, inspections détaillées,…)

Détection des ouvrages malades


(pré-diagnostic)

Recalculs
AUSCULTATION (Matériaux, et
fonctionnement de la calculs spécifiques
structure, surveillance
métrologique)

Diagnostic et pronostic

Décisions relatives à l’ouvrage


(Statu quo, réparation, renforcement, remplacement,…)
PRESENTATION DU GUIDE SUR
L’AUSCULTATION
• Il traite des méthodes d’auscultation des ouvrages d’art en
incluant celles relatives aux structures, aux fondations, aux
équipements et éléments de protection.

• Les ouvrages d’art visés par le guide sont en priorité les ponts,
les murs de soutènements et les tranchées couvertes. (Mais il
peut aussi s’appliquer aux ouvrages de génie civil, aux
bâtiments et aux monuments historiques.)

• Il traite des principaux matériaux suivants :


- béton
- métal
- maçonnerie
- bois
Vue du site internet
PRESENTATION DU GUIDE SUR
L’AUSCULTATION
• Il comporte deux grandes parties :

– La présentation des méthodes d’auscultation sous forme d’une


fiche synthétique par méthode
– La présentation des méthodologies de diagnostic à appliquer
dans des cas de reconnaissance de structure ou d’éléments de
structure, ainsi que dans les cas les plus fréquents ou les plus
importants de pathologies

• Nota : Parmi les méthodes existantes, seules les méthodes ayant fait
l’objet d’une validation suffisante par l'IFSTTAR et le CEREMA font
l’objet d’une fiche : on y trouve essentiellement des méthodes
développées et appliquées par le CEREMA.
FICHES SYNTHETIQUES SUR LES
METHODES

A ce jour, une centaine de


fiches ont été rédigées
pour chacune des
méthodes d’auscultation
classées en trois grandes
catégories

A. Méthodes d’auscultation sur prélèvements


1. Béton
2. Métal
3. Maçonnerie
FICHES SYNTHETIQUES SUR LES
METHODES

A ce jour, une centaine de


fiches ont été rédigées
pour chacune des
méthodes d’auscultation
classées en trois grandes
catégories

B. Méthodes d’auscultation du matériau en place


1. par type de matériau (béton, béton armé, acier, bois)
2. par éléments de structure et de protection (câbles,
chapes d’étanchéité, peintures)
FICHES SYNTHETIQUES SUR LES
METHODES

A ce jour, une centaine de


fiches ont été rédigées
pour chacune des
méthodes d’auscultation
classées en trois grandes
catégories

*Exemple : Arbalète

C. Méthodes d’auscultation de la structure.


1. reconnaissance de la géométrie,
2. types de mesure (déformations générales et
mouvements, forces*, mesures locales de
fonctionnement)
3. essais (essais statiques de chargement, essais
dynamiques)
4. auscultations de fondation.
LES PROCEDURES D’AUSCULTATION

• Les procédures actuellement rédigées sont les suivantes :

1. Les procédures de diagnostic d’états pathologiques :

 Le diagnostic de l’état du béton armé


 Le diagnostic de l’état du béton attaqué par des eaux agressives
 Le diagnostic de l’état de la précontrainte extérieure
 Le diagnostic de la gélivité d’un béton
 Le diagnostic d’une réaction de gonflement interne
 Le diagnostic d’un béton dégradé par incendie
 Le diagnostic de la pérennité du bois
LES PROCEDURES D’AUSCULTATION

• 2. Les procédures de reconnaissance de géométrie ou de défauts :


 La détection d’armatures (passives et actives) dans des ouvrages en béton
 Le diagnostic d'un Ouvrage d'Art en maçonnerie : Reconnaissance des
caractéristiques géométriques et mécaniques d’une voûte
 Le diagnostic d’un Ouvrage d’Art en maçonnerie : Reconnaissance des
appuis et fondations

• 3. Les procédures d’évaluation mécanique des matériaux et structures


 L’évaluation de la tension dans une armature de précontrainte
 L’évaluation de la résistance du béton in-situ
 Le diagnostic des VIPP
 Le diagnostic des pathologies de fondations profondes en béton armé
 Le Diagnostic des ouvrages en remblai renforcé par éléments métalliques
 L’évaluation du déficit en flexion d’un pont caisson en BP
Exemple de fiche « méthode CND »
relative aux câbles
Exemple de fiche « méthode CND »
relative aux câbles
Exemple de fiche « méthode CND »
relative aux câbles
Exemple de fiche « méthode CND »
relative aux câbles
Exemple de fiche « méthode CND »
relative aux câbles
Exemple d’une méthodologie de
diagnostic : La corrosion du BA
Exemple d’une méthodologie de
diagnostic : La corrosion du BA
Exemple d’une méthodologie de
diagnostic : La corrosion du BA
Exemple d’une méthodologie de
diagnostic : La corrosion du BA
Exemple d’une méthodologie de
diagnostic : La corrosion du BA
Exemple d’une méthodologie de
diagnostic : La corrosion du BA
Exemple d’une méthodologie de
diagnostic : La corrosion du BA
Exemple d’une méthodologie de
diagnostic : La corrosion du BA