Sie sind auf Seite 1von 9

Paroi berlinoise :

Les parois berlinoises ou micro berlinoises, permettent la réalisation de soutènement


provisoire ou définitif pour la création de fouilles au droit de bâtiments existants, pour
stabiliser des glissements de terrain ou en bord de talus.

I. Principe :

Une paroi berlinoise est un soutènement composé de profilés verticaux qui offrent une
résistance verticale (figure 1) et des éléments de blindage (plaques, poutres, béton projeté,
…) sont mis en place entre les profilés verticaux au fur et à mesure de l’excavation. La
pression des terres, transférée aux profilés verticaux par l'intermédiaire des éléments de
blindage, est équilibrée par les efforts de butée exercés par le massif de sol situé sous le
niveau du fond de fouille et par les systèmes de support horizontaux complémentaires
éventuellement mis en œuvre (étançons, tirants d'ancrage, pieux de traction, …) [1]

https://www.toutpourleforage.com/paroi-berlinoise-definition-et-usages/
Figure 1 : Vue en plan (A) et vue de face (B) d'une paroi berlinoise constituée d'un blindage posé
durant l'excavation.

L'exécution se déroule en plusieurs étapes (figure 2) :

1. Mise en place des profilés métalliques :

Les profilés verticaux sont vibrofoncés dans le sol ou placés dans un forage exécuté au
préalable. Cette technique est appliquée lors de la présence d'un sol très dur ou
d'obstacles souterrains.

2. Remplissage du béton :

Après la mise en œuvre du profilé de combler le fond de forage par un produit de


scellement, généralement un coulis de ciment fortement dosé qui à pour rôle d’assurer
l’étanchéité du sol et empêcher la monter de la nappe phréatique dans la fouille.
Au-dessus du niveau de la fouille on évacue de sable, de ciment ou gravier pour
renforcer la fondation (figure3).

3. Blindage :
Les éléments de blindage sont placés entre les profilés à mesure que progresse
l'excavation locale. Ils sont placés perpendiculairement à ceux-ci et directement après
chaque phase d’excavation.
Cette opération se déroule par couches horizontales successives (0.2 à 1m) jusqu'au
niveau d'installation des éventuels supports horizontaux.
4. Excavation de la fouille

La fouille est excavée sur tout son périmètre jusqu'au niveau d'installation des éventuels
supports horizontaux.
La mise en place du blindage se poursuit au fur et à mesure de l’excavation jusqu’au
niveau final de la fouille.

La mise en place du blindage se poursuit au fur et à mesure de l’excavation


jusqu’au niveau final de la fouille.

5. Mise en place d’ancrage :

Au-delà de 3 m de profondeur il est nécessaire de stabiliser la paroi en utilisant des


supports horizontaux comme les étançons, les tirants d'ancrage, les pieux de traction,

Ces supports sont capables de transmettre les forces de traction qui leurs sont
appliquées à une couche de terre résistance

Figure 2 : schéma d’execution d’une paroi berlinoise


Figure3 : profilé vertical : (A) vibrofoncé et placé dans un forage exécuté au préalable

II. Domaine d’application :

Les parois berlinoises n'ont que la fonction de soutènement des terres, et pas d’étanchéité à
l'eau. Elles peuvent être appliquées dans les situations suivantes :

 Pour des excavations temporaires et peu profondes (3 à 8 m)


 La technique ne s'applique que lorsque le sol possède une certaine cohésion. Celle-ci
doit assurer la stabilité de l'excavation verticale sur une hauteur minimale (0,2 à 1 m) et
dans un court laps de temps afin de permettre la mise en place du blindage
 La technique n'est pas applicable à proximité de fondations superficielles ou de
constructions sensibles en raison des grandes déformations à prévoir avec ce type de
soutènement.
 La nappe phréatique doit se trouver au moins 0,5 m sous le niveau du fond de fouille.
Pour un sol constitué de plusieurs couches de natures différentes (stratifié), les mesures
nécessaires doivent être prises pour éviter la présence de nappes perchées
 La paroi peut éventuellement être utilisée comme coffrage extérieur d'un mur de cave
 Les parois berlinoises dépourvues de supports horizontaux (tirants d'ancrage, étançons,
pieux de traction, …) ne sont utilisées que si aucune exigence critique n'a été formulée
par rapport au déplacement horizontal de la paroi
 Elle est appliquée lors de constructions dans des emplacements restreints. En effet, cette
dernière est efficace lorsque les fouilles sont irréalisables à cause de talus à proximité
immédiate d’ouvrages existants ou de terrains privés. [1].
III. Avantages et inconvenients :
https://construction-maison.ooreka.fr/astuce/voir/655877/paroi-berlinoise
1. Avantages :

- Économique
- Rapide à mettre en œuvre,
- Offre une plateforme de travail sèche, propre et plane.

2. Inconvénients :

- La paroi berlinoise n'est pas appliquée à proximité de constructions


sensibles aux vibrations et des emplacements restreints en raison des
grandes déformations à prévoir avec ce type de soutènement.
-

Paroi moulée :
La paroi moulée est un écran en béton armé moulé dans le sol construit dans des tranchées
ouvertes soutenues par des boues.
Elles font généralement un office de barrière d'étanchéité à l'eau ou de soutènement des terres
pour des fouilles assez profondes.
Les parois sont généralement de 600 à 1500 mm d'épaisseur, en largeur entre 2000 et 3500 mm
et peut être excavé à des profondeurs de 60m ou plus [2].

I. Principe :

La construction des parois moulées se fait en trois étapes (figure3) :


- la construction du mur de guidage, l’excavation des panneaux (démolition - enlèvement -
stabilisation) et la phase de construction (renforcement de la cage - coulée - durcissement).

1. Murettes guides :
Elles ont pour fonction de :
• matérialiser l'implantation de la paroi,
• guider la benne au démarrage du forage,
• former une réserve de boue et éviter les éboulements de terrain par l'effet de marnage,
• constituer un appui stable pour les opérations délicates comme la mise en place des cages
d'armatures, etc.
2. Forage :

Il existe deux façons de réaliser le forage des panneaux :


• par extraction du terrain à l'aide de bennes à câbles ou de bennes hydrauliques.

Les terrains durs et les obstacles sont fracturés à l’aide d’un trépan lourd suspendu à l'un des
deux câbles de forage.
Un mélange de bentonite et d’eau appelé boue de forage est alimentée au fur et au mesure du
forage pour assurer le maintien de la tranchée et d’exercer une pression permanente pour éviter
tout effondrement.
Les déblais sont versés dans des camions, puis transportés jusqu'à une fosse de décantation.
• par découpage et/ou broyage du terrain à l'aide de roues dentées :

Elle se fait par aspiration en continu des cuttings mélangés à la boue par des pompes situées à
la base de l'outil, et refoulement vers l'unité de recyclage.

3. Equippement du panneau :

Une fois que la paroi moulée est excavée entierement et la terre extraite est remplacée par la
bentonite, on place un profilé de jointoiement appelé joint waterstop de part et d'autre du
panneau assurer l’étanchéité de la reprise puis on met en place les cages d'armatures
dimensionnées après la mise en place des cales à béton.

4. Le bétonnage :

Le bétonnage se fait en utilisant des tubes plongeurs descendus jusqu'au fond du forage.

Au fur et au mesure de la montée du béton, la boue de bentonite refoule vers le haut. Celle-ci
est pompée vers la centrale pour y être recyclée.
On arrête le bétonnage dès que le béton est remonté jusqu'au niveau des murettes guides.

La realiation de la paroi moulée s’execute par panneaux alternée et contiguë afin


d’obtenir une paroi continue dans le sol qui représente un office de soutènement définitif.
Figure 3 : etapes d’execution d’un panneau individuel

II. domaine d’applications :

Les parois moulées ont plusieurs utilités dans le domaine de la construction tels que :

- Ecrans d’étanchéité

- Un soutènement

- Peut empêcher la contamination d’une nappe phréatique

- Grandes fouilles sous nappe en sites urbains

- Tranchées en sites urbains à l’air libre ou enterrées comme les voies autoroutières ou
les métro

- Réalisation de réservoirs enterrés ou puits d’accès pour collecteurs profonds.

- Aide à la réalisation de parking souterrain en utilisant la méthode « top down » appelé


aussi « tranchée couverte ».

http://www.confederationconstruction.be/Portals/43/Ex%C3%A9cution%20%20parois
%20moul%C3%A9es%20-%20F.docx.pdf
III. Advantages et inconvenients

1. Avantages :

- les parois moulées permettent de créer une enceinte relativement étanche.

- elle permet de réaliser des bâtiments très profonds.

- les voiles courbes sont possibles. Celles-ci sont très utilisées pour les bassins car cette
forme particulière est auto stable

- la paroi est très rigide ce qui limite grandement les déplacements en tête. Ce point est très
important lorsqu'il existe des bâtiments à proximité.

- aucune vibration n'est engendrée

- si besoin, on peut renforcer la paroi par des contreforts, tirants même ou butons.

-l'ouvrage est définitif et sa durée est importante si l'on respecte l'enrobage.

- il est possible de passer au travers n'importe quelle couche de sol.

2. Inconvénients :

- la technique de la paroi moulée est très coûteuse.

- on utilise une grande quantité de matériaux.

- la qualité de parement reste assez médiocre.

- elle nécessite généralement un étaiement provisoire ou définitif comme les butons, les
tirants, les planchers...).

- les caractéristiques mécaniques et de durabilité du béton sont moindres car le béton est
coulé au contact du sol.

Navigation
Références :
[1] http://www.atlas-fondations.fr/Franki/media/Franki_Media/pdf/Parois-
berlinoises-de-type-1---CSTC.pdf/
[2] www.soilmec.it/juillet2016/ Technology-diaphragm-walls-soilmec-
Technology.pdf/
[3] http://public.iutenligne.net/genie-
civil/geotechnique/fauqueux/parois_moulees/co/ParoisMoulees_17.html