You are on page 1of 6

LE SENS DES COULEURS EN

COMMUNICATION

Le sens des couleurs en communication est essentiel dans le monde des affaires. En effet,
il est indispensable pour les marques de connaître les significations positives, mais également
négatives des couleurs qu’elles souhaitent choisir pour leur logo, leur marque, et leurs moyens
de communication. Certains chercheurs parlent de manipulation, pendant que d’autres parlent
de décisions stratégiques déterminantes pour la réussite d’un business, alors qui a raison et qui
a tort ?

De nombreuses études démontrent que la perception des couleurs est totalement


inconsciente et intuitive en plus d’être culturelle ; en effet, les goûts et les couleurs divergent
d’un consommateur à un autre, et les entreprises se doivent, tout de même, de prendre en
compte la signification culturelle des couleurs dans chaque pays. C’est pourquoi, les entreprises
mettent toutes les chances de leurs côtés et réfléchissent avant de choisir la ou les couleurs de
leurs communications. Il serait inconscient de choisir une couleur en particulier uniquement car
il s’agit de la couleur préférée du patron. Pour construire une identité visuelle cohérente et
réussie, le message de l’entreprise doit être en lien avec la signification des couleurs choisies
pour le logo ; la charte graphique ainsi que le site internet. Les entreprises doivent garder à
l’esprit que les couleurs doivent renforcer leur message, et non le contredire. Le bleu a été
récemment adopté par les réseaux sociaux tels que Facebook, LinkedIn ou encore Twitter. En
effet, ces enseignes ont choisi le bleu, non pas par hasard, mais bien pour illustrer la
communication, la confiance, et l’intégrité.
La perception des couleurs en occident est principalement liée à leurs présences dans la
nature. (cf. le tableau ci-après). Alors, il est assez facile pour les marques de connaître leurs
significations : Le vert symbolise la nature et l’environnement, le jaune symbolise la chaleur et la
joie, le noir signifie le deuil et la tristesse etc… Mais lorsqu’une entreprise s’implante sur un
nouveau continent, il est important pour elle, de savoir ce que les habitants et la culture locale
pensent de chaque couleur et connaître leurs significations afin d’adapter au mieux sa stratégie
et ses moyens de communication.

Il ne s’agit pas là de manipulation mais de respect des cultures. En effet, les entreprises
essaient d’attirer le consommateur et de s’assurer qu’elles ne communiquent pas, sans le
vouloir, un message négatif. C’est une décision que les entreprises ne peuvent pas prendre à la
légère. En effet, les consommateurs sont sensibles à l’ambiance, l’environnement et les valeurs
d’une entreprise, que ce soit un magasin, un site internet ou encore une simple carte de visite.
Les consommateurs ont besoin de se sentir en confiance, de se dire que les produits semblent de
bonnes qualités, et qu’ils ont affaires à des personnes honnêtes et bienveillantes avant de
donner leur fidélité et leur confiance. Cela passe premièrement par le visuel et donc les couleurs
que l’entreprise utilise pour communiquer.

Lorsqu’une entreprise se créée, elle étudie sa cible et les pays qu’elle souhaite toucher au
départ. En plus d’une étude de marché, il est indispensable de s’assurer que le nom de la marque
n’offensera pas la population du pays concerné (de part sa signification dans la langue du pays)
et que les couleurs choisies ne vont pas desservir l’entreprise ou aller à l’encontre du message
qu’elle veut communiquer. Il est, en effet, essentiel de savoir comment les couleurs peuvent être
interprétées dans les autres pays, les autres cultures et les autres continents. Par exemple, le
blanc symbolise la fraîcheur, la pureté en occident, alors qu’en Asie, cela représente le deuil, et
en Inde, le malheur. Aussi, le vert fait référence au mensonge en Chine, alors qu’il symbolise
principalement l’environnement et la nature dans la culture occidentale. Pour finir, le jaune fait
référence à la royauté en Asie ; au courage et à la force, au Japon ; à la spiritualité et à
l’apaisement pour les bouddhistes, et au deuil pour la Chine. Ce dernier exemple prouve bien la
complexité de cette exercice pour les entreprises qui travaillent à l’international, et plus
particulièrement en dehors de l’occident. Grâce aux nouvelles technologies et principalement
aux ordinateurs, le monde est passé de deux couleurs à quatre milliards. Cette modernisation
est, toutefois, à double tranchant. En effet, les entreprises peuvent choisir une couleur
spécifique parmi ce large choix afin d’éviter de heurter la sensibilité de certaines cultures dans
certains pays. Mais, elles peuvent également être considérées comme manipulatrices en jouant
volontairement sur les nuanciers des couleurs dites « critiques ». Par exemple, une entreprise
souhaitant s’implanter sur un marché en Afrique du Sud avec une charte graphique rouge
(symbolisant le deuil), pourrait alors choisir la couleur corail pour éviter de blesser la population
ciblée. Serait-ce à ce moment là, que l’on pourrait analyser cela comme une tromperie, une
manipulation de la part des entreprises envers leurs consommateurs ? C’est une question qui
reste vaste et complexe.

Pour conclure, le sens des couleurs en communication est essentiel pour les entreprises,
et leurs choix ne peuvent être fait qu’après longue réflexion. Pourtant, le sujet pourrait être
extrêmement simple s’il n’y avait qu’une seule et unique culture ; mais l’exercice se complique,
lorsque l’on prend en considération plusieurs pays. Les évolutions technologiques ont permis
aux entreprises d’adapter au mieux leur charte graphique à leurs cibles. Toutefois, ces nouvelles
techniques peuvent être interprétées comme une manipulation de leurs parts, volontaire ou
involontaire, mais leur but premier est de s’éloigner des couleurs « critiques » afin de respecter
la culture et le pays de chacun, tout en faisant accepter leur marque et leurs produits.

TABLEAU PRÉSENTANT LA SIGNIFICATION DES COULEURS EN


OCCIDENT :
SIGNIFICATION EXEMPLES DE
SIGNIFICATION
COULEURS DOMAINES QUI
POSITIVE NEGATIVE L’UTILISENT

La confiance La froideur
Les réseaux sociaux
BLEU L’intégrité La distance
L’informatique
La communication L’inaccessible

La joie Traîtrise Tourisme


LES COULEURS
JAUNE L’optimisme Le mensonge Assurance &
PRIMAIRES

L’amitié La tromperie Crédit…

La puissance La colère
Le luxe, la mode,
ROUGE Le pouvoir Le danger les médias,
l’humanitaire
La passion L’interdiction

L’environnement & Le sport,


L’échec
VERT sa protection divertissement et la
L’infortune mobilité…
La chance

LES COULEURS La gaieté


SECONDAIRES
L’originalité Le divertissement,
ORANGE Le confort
(« kitch ») L’agroalimentaire
L’amusement

VIOLET La qualité La mélancolie Le contexte


Le luxe La solitude artistique,
musical…
La décadence

La chaleur La culture,

MARRON La sécurité La saleté L’histoire,

La fiabilité Le chocolat
LES COULEURS
TERTIAIRES
La richesse La confiserie,
La superficialité
DORE La fortune La parfumerie,
Le faux
La fécondité Le luxe

Le luxe La mort Le cinéma,

NOIR Le prestige Le vide L’interdit

L’exclusivité La tristesse Le cinéma

La fraîcheur Le vide L’hiver

BLANC La pureté L’absence Le mariage


AUTRES
COULEURS La liberté La solitude L’actualité

Le respect La monotonie Le design

GRIS La neutralité La mélancolie L’univers

La douceur La tristesse « Corporate »

ROSE Le bonheur, Réservé aux filles Les enfants, les


La tendresse, La naïveté, loisirs, l’univers
féminin
La jeunesse L’indécision