Sie sind auf Seite 1von 1

La différence entre ces deux phrase "je suis sûre ...

" et "j'en suis


sûre ..."
Ces deux expressions signifient exactement la même chose, mais ne s'utilisent
pas de la même façon selon la grammaire et plus spécifiquement la syntaxe.
Les exemples donnés par les réponses précédentes sont tout à fait justes, mais ils
n'expliquent pas pourquoi !

En effet le mot "en" est un pronom impersonnel (ou indéfini) (comme le sont "on"
et "y" ) et pour pouvoir l'employer, il faut qu'il remplace quelqu'un ou quelque
chose ou un membre de phrase ou une action etc.qui est complément
prépositionnel introduit par "de" indiquant l'origine, la provenance, la cause , etc.
et dont on a déjà parlé, ce qui est très clair pour le lecteur ou l'auditeur de votre
phrase.

Vous ne pouvez pas dire (écrire) "Je suis sûre." tout seul. Il faut préciser de quoi
vous êtes sûre "Je suis sûre de son honnêteté" . "Je suis sûre qu'il est honnête".
Il est fautif d'écrire : "J'en suis sûre de son honnêteté. "
Mais vous pouvez écrire :
"Il n'a jamais volé, j'en suis sûre. " où le mot "en" remplace "il n'a jamais volé".
"Il, est honnête, j'en suis sûre" où le mot "en" remplace "Il est honnête"

"En" remplace donc généralement un groupe nominal complément précédé de la


préposition "de" ou une proposition conjonctive introduite par "que" .
Exemples
"Elle parle souvent de son enfance." =>"Elle en parle souvent."
"Laurent revient de Londres." => "Laurent en revient."
"Combien de tomates voulez vous ?" => "J'en veux 1 kilo."
"Je suis sûre qu'il est honnête". => "J'en suis sûre"

REMARQUE il est préférable de ne pas employer "en" si la préposition 'de' introduit


une personne
"Ils parleront de Vincent au prochain conseil." => "Ils parleront de lui."
mais "Ils parleront des résultats au prochain conseil." => "Ils en parleront."

"En" peut être utilisé pour remplacer une quantité exprimée par un article partitif
(du, de la, de l', des). Exemple "Il a une envie de soupe". =>"Il en a envie."

"En" est utilisé pour remplacer une quantité exprimée par un nom précédé d'un
numéral.
Exemple "J'ai deux dictionnaires". => "Moi j'en ai deux également".