You are on page 1of 22

100 invité·e·s

20 lieux
4 jours de
rencontres

dossier de presse

Toulouse / 23 ► 26 Mai 2019

PARTICIPATION LIBRE
ET NÉCESSAIRE
Édito
L’histoire à venir est un festival novateur, créé en 2017, dont l’ambition
est de montrer que l’histoire peut et doit nous aider à comprendre
les enjeux des débats contemporains. Loin d’être un récit figé et
nostalgique, l’histoire est une discipline vivante qui permet de mettre
en perspective les débats du passé et les possibles de l’avenir.

Le festival se construit autour de nombreux événements, et autant


de formats innovants et interactifs : tables rondes, débats,
conférences, ateliers, jeux ou performances. Le thème de la
troisième édition, qui aura lieu à Toulouse du 23 au 26 mai 2019,
sera « En commun », et interrogera les nombreuses définitions
du « commun », de ce que nous partageons, de ce que nous
possédons collectivement, de ce qui nous unit, de ce qui nous
permet de vivre ensemble et de construire la société à laquelle
nous appartenons.

Nos deux thématiques pérennes, « Histoire et démocratie »


et « Écrire l’histoire », ainsi que des rencontres avec les auteur·e·s
des ouvrages qui marquent l’actualité éditoriale viendront compléter
un éclairage sur les débats qui traversent l’historiographie et les
sciences sociales contemporaines : fiscalité, droit, écologie, solidarité,
Internet, frontières… autant de questions essentielles pour s’armer
intellectuellement et agir sur le monde qui nous entoure.

2
Infos pratiques
Contacts Presse : → Tarif : Participation libre et nécessaire
Vanessa Eudeline Nous avons choisi de ne pas faire payer l’entrée
L’histoire à venir des différentes manifestations. Cela ne signifie pas
communication@lhistoireavenir.eu que la production du savoir, la diffusion des
05 62 48 56 85 / 06 10 54 49 80 connaissances et la culture sont gratuites. Elles ont
un coût qu’il faut assumer collectivement, mais personne
Bénédicte Namont ne doit être empêché d’y accéder pour des raisons
théâtre Garonne financières. S’il est de la responsabilité des institutions
b.namont@theatregaronne.com publiques, de l’université, des collectivités territoriales,
05 62 48 56 52 des bibliothèques, des associations, comme des
chercheurs, éditeurs, libraires, théâtres, de concourir
à cette accessibilité (tous les intervenants participent
Contacts Comité éditorial :
de manière bénévole, comme de nombreux membres
Charles-Henri Lavielle de l’équipe organisatrice et l’ensemble des bénévoles),
anacharsis.ed@wanadoo.fr il est aussi de notre responsabilité collective de la rendre
06 70 74 49 25 possible. Cette participation est essentielle : c’est ce qui
permettra la pérennisation de L’histoire à venir
Claire Judde de Larivière à Toulouse.
judde@univ-tlse2.fr Des urnes seront placées à l’entrée les lieux où se
06 10 89 47 35 dérouleront les événements. Chacun est libre de donner
ce qu’il veut, en fonction de ses moyens et de ce
qu’il estime être la valeur des rencontres auxquelles
Christian Thorel
il a participé.
cthorel@ombres-blanches.fr
06 20 64 35 98
→ Plate-forme de financement participatif
→ Nous suivre Nous sollicitons parallèlement le public via une
plate-forme de financement participatif. Cette démarche
nous permet de nous adresser à ceux d’entre vous
qui souhaitent soutenir notre initiative citoyenne
et aider à garantir la pérrenité et la structuration
de la manifestation. Cette année, vous pourrez nous
soutenir sur la plate-forme : HelloAsso.
À vos dons !

→ La Cantine de L’histoire
Pour sa troisième édition, la Cantine de L’histoire sera conçue
et animée par les chef·fes Simon Carlier (Solides), Mickael
Lecumberry (Le Rocher de la Vierge) et Clarisse Rey (Bistrot
Garonne). Le trio accueillera et invitera, le public, les invité·e·s, et l’équipe du festival à partager son
amour de la cuisine à l’Atelier 2 du théâtre Garonne.
La Cantine de L’histoire constituera un autre lieu de découverte, de curiosité et de rencontres :
des invité·e·s surprises se joindront à notre trio résident à l’occasion d’une soirée culinaire thématique,
le vendredi 24 mai, autour d’un concert et d’une sélection de vins inédite, que les sommelier·ère·s du
Bistrot Garonne, du Rocher de la Vierge et de Solides vous proposeront au bar de la Cantine.
La Cantine de L’histoire ouvrira ses portes le soir du jeudi 23 mai et assurera chaque service jusqu’au
dimanche 26 mai midi inclus.
Le programme complet sera disponible courant mai sur le site de L’histoire à venir .

3
Le festival
L’histoire à venir, c’est plus de 100 invité·e·s, chercheur·se·s, écrivain·e·s,
artistes réunis dans 85 rencontres au cœur de la ville de Toulouse.

Thématiques
→ En commun (thème 2019) → Histoire et démocratie
Qu’est-ce qui définit notre humanité commune ? L’histoire a toute sa place dans la réflexion poli-
L’air que nous respirons et l’eau que nous tique contemporaine et doit nous aider à inter-
buvons sont-ils des biens communs ? À l’inverse, roger et comprendre les débats qui traversent
les déchets que nous produisons sont-ils des notre temps. Comment détecter les lignes de
maux communs ? Quels sont les grands récits force, de faille ou de fuite du présent ? Que
qui nous rassemblent ? Comment assurer une devient l’histoire, en tant que métier, approche
jouissance partagée de l’art ? La multiplication et méthode ? Comment la transmettre aux
des communautés a-t-elle pour effet de conso- générations à venir ? Comment s’inscrit-elle
lider une société ou de la diviser ? Comment les dans le pacte entre la démocratie et le savoir ?
démocraties peuvent-elles à la fois œuvrer pour Plusieurs des rencontres chercheront ainsi à
le bien commun et défendre les intérêts parti- aborder ces questionnements constitutifs de
culiers ? Autant de questions auxquelles nous notre réflexion politique actuelle.
répondrons collectivement pour comprendre
ce qu’est aujourd’hui le commun qui nous ras- → Écrire l’histoire
semble.
Pour écouter les chantiers actuels et futurs
de l’histoire, mais aussi pour en montrer la
fabrique, il faut s’interroger sur les manières
de l’écrire et de la raconter. Tous les récits ne
se valent pas. Si le savoir n’est jamais définitif
et doit constamment être questionné, son éla-
boration répond à une démarche méthodolo-
gique et scientifique fondée sur les sources, qui
intègre les nouvelles recherches ainsi que les
apports d’autres disciplines, sciences sociales,
arts, littérature ou sciences de la nature.

4
Formats
→ Conférences : → Impromptus :
Autour d’un·e intervenant·e, pour explorer un Rencontres, spectacles, performances, forums,
thème, des recherches en cours ou une ques- promenades, visites : d’autres formats pour
tion d’histoire. découvrir la recherche et les idées sous un jour
nouveau.
→ Labos d’histoire :
Dialogue entre plusieurs intervenant·e·s, pour Captations par RadioRadio,
une discussion mettant en avant le travail de à écouter sur 106.8 et en podcasts,
recherche, les enjeux de méthode, les débats indiquées par ce pictogramme.
scientifiques en cours.

→ Ateliers :
Interactifs et expérimentaux, en général ouverts
à un public limité (une trentaine de personnes,
réservation à prévoir), pour participer à la
recherche en train de se faire.

Un festival dans la ville


Comme lors des précédentes éditions, nous proposons des événements
dans de nombreux lieux de la ville, ceux dont l’action culturelle rythme
la vie du territoire au quotidien, du restaurant de quartier à l’université,
de la maison des chômeurs à la librairie, de la salle de spectacle
aux déambulations buissonnières.

Théâtre Garonne · Librairie Ombres Blanches


Université Toulouse – Jean-Jaurès · Cinéma ABC
Médiathèque José Cabanis · Bibliothèques d’études et du patrimoine
La Cinémathèque de Toulouse · Conseil départemental de la Haute-Garonne
Les Délices de Saturnin · Librairie Floury · Lycée Saint-Sernin
Musée-Forum de l’Aurignacien · Muséum de Toulouse · Musée Saint-Raymond
Quai des Savoirs · TO7 · Archives départementales de Haute-Garonne
Bibliothèque d’Études méridionales
Musée départemental de la Résistance et de la Déportation
Pizzeria Belfort · Musée Les Abattoirs · Espace Job

5
Les intervenant·e·s
Jean-Loup Abbé · Pascal Alquier · Joëlle Arches · Michel Barbaza
Darío G. Barriera · Fabienne Bercegol · Carmen Bernand
Marie-Hélène Bernard-Ristorcelli · Romain Bertrand · Clément Birouste
Marie Blaise · Alexia Blin · Jacques Bonatti · Corinne Bonnet
Patrick Boucheron · Raphaël Bourgois · David Bramoullé · Christophe Brault
Laurent Bricault · Manon Bril · Benjamin Brillaud · Guillaume Calafat
Emmanuel Cano · Jacques Cantier · Masha Cerovic · Clothilde Chamussy
Denis Charbit · Laurent Chicoineau · Aline Comeau · Jean-Louis Comolli
Pierre Dardot · Christophe Dauder · Nicolas Delalande · Martine Derrier
Nathalie Dessens · Georges Didi-Huberman · Lucine Endelstein
Sonya Faure · Camille Foa · Philippe Foro · Aurore Gaillet · Guillaume Gaudin
Jean-Michel Geneste · Boris Georgelin · Anne Goulet · Adeline Grand-Clément 
Florent Grouzael · Jean-Marie Guillon · Steve Hagimont · Pekka Hämäläinen
Henri Herré · Paulin Ismard · Karl Jacoby · Claire Judde de Larivière
Célia Keren · Anaïs Kien · Heloïse Kolebka · Catherine König-Pralong
Jacques Krynen · Isabelle Lacoue-Labarthe · Francoise Lantheaume
Natacha Laurent · Emmanuel Laurentin · Sébastien Ledoux
Annalisa Lendaro · Elérika Leroy · Séverine Liatard · Bruno Lion
Olivier Loubes · Maguy Marin · Maëlle Maugendre · Mathilde Monge
Sylvie Mouysset · Natalia Muchnik · Olivier Neveux · Gérard Noiriel
Ludovic Orlando · Emmanuelle Perez-Tisserant · Anne Perrin-Khelissa
Maïté Recasens · Nathalie Regagnon · Rachel Renault · Christian Rico
Michèle Riot-Sarcey · Caroline Robion-Brunner · Marine Rouch
Sébastien Rozeaux · Mathieu Scapin · Violaine Sebillotte-Cuchet · Éric Sevault
Guillaume Sire · Valérie Sottocasa · Michele Spanò · Delphine Talbot
Yann Philippe Tastevin · Laure Teulières · Nicolas Teyssandier
Alexandre Tisserant · Giacomo Todeschini · Mélanie Traversier ·
Cécile Vast · Bertrand Vayssière · Sylvain Venayre · Pierre Vesperini
Nathan Wachtel · Gillian Weiss · Nicolas Werth

6
Programmation
Jeudi 23 mai
→ Pour une histoire populaire
Repas-débat, avec Gérard Noiriel
TO7 Reynerie, jeudi 23 mai, de 12 h à 14 h

→ Le vent se lève !
Art et histoire de l’art dans la cité
Atelier des étudiants en master d’histoire
de l’art, coordonné par Anne Perrin-Khelissa
UNIVERSITÉ TOULOUSE - JEAN-JAURÈS,
JEUDI 23 MAI, DE 13 H A 14 H 30

→ L’Afrique ancienne, de l’Acacus


→ Des franciscains
au Zimbabwe, 20 000 avant
aux marginaux
notre ère-xviie siècle
Labo d’histoire animé par Claire Judde
de Larivière avec Giacomo Todeschini Présentation du livre de François-Xavier
Fauvelle (Belin, 2018) animée par Nicolas
OMBRES BLANCHES, ESPACE CONFÉRENCES
RUE MIREPOIX, JEUDI 23 MAI, DE 14 H A 15 H 30 Teyssandier, avec les co-auteur·e·s Michel
Barbaza et Caroline Robion-Brunner
→ L’eau, une ressource commune LIBRAIRIE FLOURY, JEUDI 23 MAI,
DE 14 H A 15 H 30
Labo d’histoire animé par Emmanuel
Laurentin, avec Jean-Loup Abbé, Aline → L’université Toulouse -
Comeau et Bruno Lion. Organisé en
collaboration avec La Fabrique de l’histoire Jean-Jaurès accueille
La possibilité de toute vie est intimement liée Gérard Noiriel
à l’eau. Son accessibilité, son exploitation et
L’histoire à venir se nourrit aussi du dialogue
sa gestion raisonnées, pour des besoins mul-
et des débats que génère l’enseignement, des
tiples – et parfois concurrents – ont toujours
envies et des attentes des nouvelles géné-
était la condition d’un commun apaisé. À par-
rations qui se projettent dans le monde de
tir de la perspective que permet la vision de
demain. Cette année, l’université Toulouse  -
l’historien·ne sur la gestion des ressources en
Jean-Jaurès accueille l’historien Gérard Noiriel
eau sur un territoire (le bassin Adour-Garonne),
pour une discussion avec les étudiants et le
nos invité·e·s mettront en lumière les différentes
public autour du travail qu’il mène depuis de
stratégies qui ont été élaborées pour gérer les
nombreuses années sur l’histoire de l’immigra-
pénuries ou les conflits, et comment ces expé-
tion, de la classe ouvrière et des mouvements
riences et ces connaissances nous permettent
sociaux, mais aussi sur l’articulation entre
d’anticiper les enjeux à venir à l’échelle du ter-
recherche et engagement personnel.
ritoire, et au-delà.
UNIVERSITÉ TOULOUSE - JEAN-JAURÈS,
THÉÂTRE GARONNE, ATELIER 1, JEUDI 23 MAI, DE 14 H 30 A 16 H
JEUDI 23 MAI, DE 13 H 30 A 15 H

7
Jeudi 23 mai
IMPROMPTU → De la fuite
→ Politiques du rythme à l’exil :
Rencontre entre Maguy Marin les expériences
et Olivier Neveux
THÉÂTRE GARONNE, ATELIER 1,
des réfugiés
JEUDI 23 MAI, DE 15 H 30 A 17 H espagnols
en France
→ Les communs et la souveraineté
Labo d’histoire animé
Conférence, Pierre Dardot par Héloïse Kolebka, avec Célia Keren et
OMBRES BLANCHES, ESPACE CONFÉRENCES Maëlle Maugendre. Organisé en collaboration
RUE MIREPOIX, JEUDI 23 MAI, avec Les Abattoirs dans le cadre des « Jeudis
DE 16 H A 17 H 30
des Abattoirs »
En 1939, plus de 500 000 hommes et femmes
→ Naître ou ne pas naître citoyen ? espagnols fuient l’avancée franquiste, les com-
Atelier organisé par les étudiants bats et la répression, en se réfugiant en France.
de l’association Périples (UT2J), Nombre d’entre eux ne savent pas encore que
présenté par Adeline Grand-Clément, ce départ qu’ils pensent temporaire se trans-
mise en scène de Mickaël Xompero formera en exil de très longue durée, voire
Vous serez transportés en 451 avant notre ère définitif. La discussion montrera comment les
à Athènes, cité démocratique prospère qui recherches récentes interrogent la diversité
domine une bonne part du monde grec. Les des expériences qu’ont faites les réfugié·e·s
nouveaux habitants qu’elle attire n’ont pas espagnol·e·s, en fonction de leur âge, leur
accès à la citoyenneté, réservée aux seuls sexe, leur classe sociale ou leur profession. Des
hommes dont l’un des deux parents est athé- jeunes enfants aux artistes, des femmes com-
nien, mais leur descendance peut y prétendre battantes aux ouvriers, comment ces gens ont-
en se mariant avec des familles athéniennes. ils vécu leur exil, comment ont-ils agi et réagi
L’assemblée, dont fait partie le public, se réunit face à une expérience aussi difficile ?
donc sur la Pnyx pour décider d’une éventuelle MUSÉE DES ABATTOIRS (AUDITORIUM),
JEUDI 23 MAI 2019, DE 18 H 30 A 20 H
restriction des critères d’accès à la citoyenneté.
Périclès a en effet proposé d’exiger désormais
que les deux parents soient citoyens. La loi → Les Enfants de Staline.
doit être débattue avant d’être votée : le public La guerre des partisans
sera impliqué dans la prise de décision.
UNIVERSITÉ TOULOUSE - JEAN-JAURÈS, JEUDI 23 MAI,
soviétiques (1941-1944)
DE 16 H 30 A 18 H Présentation du livre de Masha Cerovic
(Le Seuil, 2018), animée par Philippe Foro.
→ Les jours heureux Organisé en collaboration avec
les « Cafés de l’histoire »
Circuit citoyen avec Elérika Leroy
CAFÉ LES DÉLICES DE SATURNIN,
MONUMENT DE LA RESISTANCE, JEUDI 23 MAI, DE 18 H 30 A 20 H
JEUDI 23 MAI, DE 17 H 30 A 19 H 30

IMPROMPTU
→ La Table de matières
Exposition d’Henri Herré, présentée
par Georges Didi-Huberman
OMBRES BLANCHES, SALLE DES EXPOSITIONS
RUE MIREPOIX, JEUDI 23 MAI, DE 18 H A 19 H 30

8
Jeudi 23 mai
Production : compagnie Maguy Marin
→ Une soirée avec Dionysos : Coproduction : Biennale de la danse de Lyon, Théâtre de la
Ville, théâtre Gérard-Philipe, Centre dramatique national de
variations expérimentales Saint-Denis, La Briqueterie-CDCN du Val-de-Marne, Ville de
autour du banquet grec Fontenay-sous-Bois, théâtre Garonne, scène européenne
(Toulouse), ThéâtredelaCité – Centre dramatique national
Toulouse-Occitanie, La Place de la Danse – CDCN Toulouse-
Atelier conçu par Adeline Grand-Clément Occitanie.
et Delphine Talbot Avec le soutien du conseil départemental de Val-de-Marne
pour l’aide à la création
PIZZERIA BELFORT, JEUDI 23 MAI, DE 20 H 30 A 22 H
La compagnie Maguy Marin, de rayonnement national et
international est soutenue par le ministère de la Culture et
de la Communication (direction générale de la Création artis-
→ Quand le peuple gronde : tique, délégation à la Danse).
des « ongles bleus » aux « gilets La compagnie Maguy Marin est subventionnée par la Ville de
Lyon, la région Auvergne-Rhône-Alpes et reçoit l’aide de l’Ins-
jaunes » titut français pour ses projets à l’étranger.
Ligne de crête est soutenu dans le cadre du Fondoc
Création le 11 septembre 2018 au TNP de Villeurbanne dans le
Conférence gesticulée et théâtralisée,
cadre de la Biennale de la danse
Martine Derrier et Gérard Noiriel
Des soulèvements médiévaux animés par ces
artisans qu’on appelait les « ongles bleus » → L’histoire sur YouTube :
aux « gilets jaunes » de 2018, en passant par une union prometteuse entre
les croquants, la Révolution de 1789, la révoltes
des esclaves à Saint-Domingue, la Commune,
passionnés et spécialistes
le Front populaire ou Mai-68, les événements Soirée animée par Anaïs Kien,
qui ont permis l’expression des revendications avec Manon Bril, Benjamin Brillaud
de ceux qui défendent une idée de la citoyen- et Clothilde Chamussy
neté qui ne dépossède pas le peuple de toute Cette rencontre permettra de faire dialoguer
possibilité d’action s’inscrivent dans la longue trois youtubeur·se·s et le public autour de la
durée de notre histoire. Cette conférence pro- question de la vulgari-
posée dans une forme dialoguée laissera une sation sur le site Inter-
large part aux interactions avec le public. net YouTube. Manon Bril
ESPACE JOB, JEUDI 24 MAI, DE 19 H 30 A 21 H (C’est une autre histoire),

© Passé sauvage.
Benjamin Brillaud (Nota
IMPROMPTU Bene) et Clothilde Cha-
mussy (Passé sauvage)
→ Ligne de crête interrogeront la place
Spectacle de danse présenté avec le Théâtre de l’histoire dans notre
de la Cité et La Place de la Danse au théâtre société, notamment
Garonne, Maguy Marin auprès de leur public
« Se tenir debout et pas à pas cheminer sur une cible, les 1825 ans. Ce
© Cyril Perregaux.

ligne de crête. » Cette crête, faite de nos désirs sera l’occasion de reve-
profonds érigés des tourments de l’époque, nir sur les liens entre ins-
surplombe, de part et d’autre, les versants glis- titutions et YouTubers,
sants du néolibéralisme qui échafaudent nos mais aussi sur les diffé-
envies et fabriquent notre inertie. S’inspirant de rentes formes de vulgari-
la pensée de Frédéric Lordon sur la refonda- sation de l’histoire et les
tion sociale, Maguy Marin poursuit après trente passerelles qui se tissent
ans de création son désir à elle, celui de res- entre elles.
© Alice Giorgi.

ter éveillée, debout, affectée, pour continuer le THÉÂTRE GARONNE,


mouvement d’un processus de renoncement et ATELIER 1, JEUDI
23 MAI, DE 21 H A 22 H 30
de libération.
THÉÂTRE GARONNE, GRANDE SALLE, JEUDI 23 MAI, 20H,
ET VENDREDI 24 MAI, 20H30

9
Vendredi 24 mai
→ L’Europe en commun : → Écrire l’histoire scolaire face
ce qui nous lie. Dialogue entre aux programmes du lycée
une juriste et un historien Labo d’histoire animé par Camille Foa et
Labo d’histoire avec Aurore Gaillet Olivier Loubes, avec Françoise Lantheaume,
et Bertrand Vayssière Valérie Sottocasa et Sylvain Venayre
Les programmes sont un lieu crucial du débat
HÔTEL DUBARRY, VENDREDI 24 MAI,
DE 11 H A 12 H 30 national. Là se joue en effet la rencontre entre la
demande des institutions – gouvernementales
ou mémorielles –, la production des savoirs et
→ Penser l’événement. À propos le lien scolaire avec la population. Les profes-
du dernier livre de Pierre Laborie seurs sont habitués à ces enjeux. Toutefois,
leur dialogue avec les historiens, la société
Labo d’histoire animé par Sonya Faure
et les pouvoirs n’est pas toujours simple : on
autour du livre Penser l’événement (1940-
se demandera comment faire face aux pro-
1945) de Pierre Laborie (Gallimard, 2019),
grammes, comment écrire l’histoire scolaire
avec Jean-Marie Guillon, Olivier Loubes,
telle qu’elle se déploiera dans les classes ?
et Cécile Vast. Organisé en collaboration
BIBLIOTHÈQUE D’ÉTUDES MÉRIDIONALES,
avec la rubrique « Idées » de Libération
VENDREDI 24 MAI, DE 14 H A 15 H 30
OMBRES BLANCHES, ESPACE CONFÉRENCES
RUE MIREPOIX, VENDREDI 24 MAI,
DE 10 H A 11 H 30 → L’imagination, notre Commune
Conférence, Georges Didi-Huberman
Il n’y a pas que des choses communes : il y a
aussi des gestes communs, des facultés com-
munes, des sensibles communs. L’imagination
en fait partie. Serait-elle donc notre commune,
→ L’histoire en portraits voire notre Commune, à savoir une faculté de
soulèvement ? Une faculté politique, comme
Labo d’histoire avec Fabienne Bercegol, les romantiques l’ont répété, comme Han-
Marie Blaise et Laurent Bricault nah Arendt l’a plus tard déduit de sa lecture
BIBLIOTHÈQUE D’ÉTUDES MÉRIDIONALES, de Kant ? On tentera, en parcourant quelques
VENDREDI 24 MAI, DE 11 H A 12 H 30
textes d’Ernst Bloch ou de Walter Benjamin, de
mieux comprendre cette phrase, imaginative
→ Désirer désobéir. Ce qui nous par excellence, dont Chris Marker fit le titre de
son film : Le fond de l’air est rouge.
soulève, 1
THÉÂTRE GARONNE, ATELIER 1, VENDREDI 24 MAI,
Présentation du livre de Georges DE 15 H A 16 H 30
Didi-Huberman (Les Éditions de Minuit, 2019)
OMBRES BLANCHES, ESPACE CONFÉRENCES
RUE MIREPOIX, VENDREDI 24 MAI,
DE 12 H A 13 H 30

→ Le Théâtre juridique.
Une histoire de la construction
du droit
Présentation du livre de Jacques Krynen
(Gallimard, 2018), animée par Aurore Gaillet
MÉDIATHÈQUE JOSÉ-CABANIS, VENDREDI 24 MAI,
DE 14 H A 15 H 30

10
Vendredi 24 mai
→ Des minorités aux → Le « bien commun » et ses
communautés : coexistence ambiguïtés entre Moyen Âge
religieuse et vie en commun et modernité
dans les sociétés prémodernes Conférence, Giacomo Todeschini
Labo d’histoire animé par Mathilde Monde, CINÉMATHÈQUE, VENDREDI 24 MAI,
DE 17 H A 18 H 30
avec David Bramoullé, Natalia Muchnik,
Gillian Weiss
Comment penser des sociétés où cohabitent → Ni public, ni privé : repenser
plusieurs communautés unies par une religion le politique à partir des biens
ou une confession commune, et en situation
minoritaire ? Si la société laïque contemporaine communs
a parfois des difficultés à répondre à une telle Labo d’histoire animé par Raphaël Bourgois,
question, on peut imaginer combien celle-ci avec Pierre Dardot et Michele Spanò.
semblait insoluble dans les sociétés prémo- Organisé en collaboration avec AOC media,
dernes où le religieux présidait à la plupart des quotidien en ligne
formes de socialisation. Les appartenances La question des biens communs est aujourd’hui
multiples attestaient pourtant du caractère omniprésente dans le débat politique. Que l’on
labile du sentiment communautaire : la vie en parle de la protection d’une ressource, de la
commun se jouait sur des plans distincts qui revendication d’un droit, d’un changement poli-
s’articulaient avec plus ou moins de frictions. tique radical, le concept est au cœur de mou-
HÔTEL DUBARRY, VENDREDI 24 MAI, vements sociaux et de luttes locales très divers.
DE 14 H A 15 H 30 Ni public ni privé, ni l’État ni le marché, les biens
communs invitent à repenser la souveraineté et
→ La Lutte et l’Entraide. la propriété. Nous interrogerons les perspec-
tives de leur internationalisation aujourd’hui et
L’âge des solidarités ouvrières quel est finalement le rapport entre le principe
Présentation du livre de Nicolas Delalande du commun et les moyens alternatifs pour pro-
(Le Seuil, 2019) duire et distribuer la richesse.
OMBRES BLANCHES, ESPACE CONFÉRENCES LIBRAIRIE FLOURY, VENDREDI 24 MAI,
RUE MIREPOIX, VENDREDI 24 MAI, DE 17 H A 18 H 30
DE 16 H A 17 H 30

→ Où en est l’histoire à venir


de la Résistance ?
Labo d’histoire animé par Héloïse Kolebka, → Le cinéma peut-il produire
avec Jacques Cantier, Jean-Marie Guillon
et Cécile Vast. Organisé en collaboration du commun ?
avec la revue L’Histoire Conférence, Natacha Laurent
CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA HAUTE-GARONNE, HÔTEL DUBARRY, VENDREDI 24 MAI,
VENDREDI 24 MAI, DE 16 H 30 A 18 H DE 16 H 30 A 18 H

→ La traversée des utopies


sionistes
Conférence, Denis Charbit
THÉÂTRE GARONNE, ATELIER 1, VENDREDI
DE 17 H 30 A 19 H

11
Vendredi 24 mai
→ Étudier les migrations, → Les dieux, l’origine du temps
retour d’expériences et la fin du monde
Labo d’histoire avec Lucine Endelstein Laboratoire d’histoire animé par Corinne
et Annalisa Lendaro Bonnet, avec Carmen Bernand et Pierre
PIZZERIA BELFORT, VENDREDI 24 MAI, Vesperini
DE 18 H A 19 H 30 BIBLIOTHÈQUE D’ÉTUDE ET DU PATRIMOINE,
VENDREDI 24 MAI, DE 18 H 30 A 20 H

→ Age of Classics! en VIP


Visite de l’exposition par Mathieu Scapin
→ Commun, commune,
Qu’ont en commun Les Chevaliers du zodiaque, communauté : l’expérience
Gladiator, un clip de Lady Gaga, la Korè en italienne
savon de Meekyoung Shin et le Discobolus de
Léo Caillard ? Toutes ces créations contempo- Conférence, Patrick Boucheron
raines puisent leurs références dans l’Antiquité De l’Italie communale, on pourrait dire qu’elle
et mobilisent l’imaginaire collectif qui s’y rat- est, à partir du xiie siècle, la poursuite de la
tache. Lors de cette visite commentée avec Réforme de l’Église par d’autres moyens. Faire
Mathieu Scapin, assistant de conservation et commune, est-ce nécessairement défendre
l’un des commissaires de l’exposition, les visi- une communauté ? Et la défense des communs
teurs découvriront des pièces antiques et des passe-t-elle toujours par l’invention des formes
productions des arts visuels actuels en dia- communales du gouvernement ? Ces ques-
logue : cinéma, séries TV, musique, clips et jeux tions se sont posées dans les villes italiennes
vidéo, bandes dessinées, mangas, comics et du xiie au xive siècle. Elles se posent encore
art contemporain. aujourd’hui.
MUSÉE SAINT-RAYMOND, VENDREDI 24 MAI, CONSEIL DÉPARTEMENTAL, VENDREDI 24 MAI,
DE 18 H A 19 H 30 DE 19 H A 20 H 15

→ Les Onze Fioretti de François


d’Assise (Roberto Rossellini, 1950)
Film (75 min.) présenté par Giacomo
Todeschini
CINÉMATHÈQUE, VENDREDI 24 MAI,
DE 19 H A 20 H 30, TARIFS CINEMATHEQUE

IMPROMPTU
→ Ligne de crête
Spectacle de danse présenté avec le Théâtre
de la Cité et La Place de la Danse au théâtre
Garonne, Maguy Marin
→ Regards croisés sur THÉÂTRE GARONNE, GRANDE SALLE,
JEUDI 23 MAI, 20 H, ET VENDREDI 24 MAI, 20 H 30
la préhistoire
Café-préhistoire présenté par Joëlle Arches,
avec Clément Birouste, et Christophe Dauder
MUSÉE-FORUM DE L’AURIGNACIEN, VENDREDI 24 MAI
2019, DE 18 H 30 A 20 H

12
Vendredi 24 mai
→ Explorations méditerranéennes IMPROMPTU

Soirée animée par Emmanuel Laurentin,


→ Les Frères Baglamas
avec David Bramoullé, Guillaume Calafat, Concert de chansons grecques
Claire Judde de Larivière et Gillian Weiss Poursuivons l’exploration avec les Frères Bagla-
Embarquons avec quatre historiennes et his- mas, entre Asie, Europe et Afrique. Écoutons-
toriens d’une rive à l’autre de la Méditerra- les chanter les pirates crétois, les contreban-
née, pour explorer avec eux comment cette diers de Rhodes, les pêcheurs d’éponges en
vaste mer intérieure a été traversée de conflits mer de Libye, les tavernes du Pirée, les prisons
mais aussi d’intenses échanges marchands, d’Istanbul, les réfugié·e·s de Smyrne et les
diplomatiques ou culturels, du xiie siècle au montagnes albanaises. Une Méditerranée tem-
xviiie siècle. Les guides qui nous accompagne- pétueuse, théâtre d’un patrimoine populaire
ront pour cette soirée seront nombreux : un d’une richesse exceptionnelle (xviiie-xxe siècle).
marchand maghrébin parti faire du commerce LA CANTINE DE L’HISTOIRE, VENDREDI 24 MAI,
en Inde, des esclaves musulmans condamnés DE 22 H 30 À minuit
aux galères à Marseille, la fiancée séfarade
d’un marchand catholique français, des marins
vénitiens, grecs et dalmates aux prises avec la
justice et des pèlerins musulmans en partance
de Tunis pour La Mecque.
THÉÂTRE GARONNE, GRANDE SALLE,
VENDREDI 24 MAI, DE 21 H A 22 H 30

13
SAMEDI 25 mai
→ Le Cimetière de l’espérance. → L’Europe des diasporas
Essais sur l’histoire de l’Union (xvie-xviiie siècle)
soviétique, 1914-1991 Présentation du livre de Natalia Muchnik
Présentation du livre de Nicolas Werth et Mathilde Monge (PUF, 2019)
(Perrin, 2018) OMBRES BLANCHES, ESPACE DE CONFÉRENCES
RUE MIREPOIX, SAMEDI 25 MAI,
OMBRES BLANCHES, ESPACE CONFÉRENCES DE 12 H A 13 H 30
RUE MIREPOIX, SAMEDI 25 MAI,
DE 10 H A 11 H 30
→ L’impôt, une « contribution
→ À quoi sert l’histoire commune » ?
de la philosophie ? Labo d’histoire animé par Claire Judde
Labo d’histoire animé par Sonya de Larivière, avec Nicolas Delalande
Faure, avec Catherine König-Pralong et Rachel Renault
et Pierre Vesperini L’article 13 de la Déclaration des droits de
l’Homme et du citoyen définit l’impôt comme
HÔTEL DUBARRY, SAMEDI 25 MAI,
DE 10 H A 11 H 30 une « contribution commune ». Qu’y a-t-il de
« commun » dans l’impôt ? À quelles conditions
est-il légitime ? À quelles finalités communes
→ Le commun des humains peut-il servir ? Quel type de « communauté »
Labo d’histoire animé par Nicolas produit-il, et quelles formes de conflits suscite-
Teyssandier, avec Jean-Michel Geneste t-il ? Ces questions se posent de façon diffé-
et Ludovic Orlando rente du xviie au xxe siècle, et nous proposons
Il y a encore quelques dizaines de milliers de réfléchir ensemble à l’impôt comme vecteur
d’années, l’humanité était plurielle, avant que du bien commun et des conflits concrets qu’il
notre espèce ne s’impose à l’échelle plané- suscite, sur la longue durée, des émeutes anti-
taire. De notre adaptation aux environnements fiscales de l’Ancien Régime jusqu’au mouve-
spécifiques est ensuite née la formidable diver- ment des « gilets jaunes ».
sité sociale et culturelle qui caractérise notre MÉDIATHÈQUE JOSÉ-CABANIS,
espèce. Dès lors qu’avons-nous en commun, SAMEDI 25 MAI, DE 10 H 30 A 12 H
malgré nos différences, et qu’est-ce qui définit
aujourd’hui notre humanité commune ? → Esclavages en regard
MUSEUM DE TOULOUSE, SAMEDI 25 MAI,
DE 10 H 30 A 12 H Labo d’histoire animé par Samuel Pericaud,
avec Nathalie Dessens, Paulin Ismard
et Gillian Weiss
→ Nos chers déchets THÉÂTRE GARONNE, GRANDE SALLE,
Labo d’histoire animé par Anaïs Kien, SAMEDI 25 MAI, DE 11 H A 12 H 30
Caroline Robion-Brunner
et Yann Philippe Tastevin
QUAI DES SAVOIRS, SAMEDI 25 MAI,
DE 11 H A 12 H 30

14
SAMEDI 25 mai
→ L’Empire comanche → S’émanciper du passé
Présentation du livre de Pekka Hämäläinen ou s’émanciper par le passé ?
(en anglais, interprétée par Aurélie Quels passés communs ?
Delavallée), animée par Emmanuelle
Perez-Tisserant Labo d’histoire, avec Sébastien
L’Empire comanche, paru en 2008 aux États- Ledoux, Emmanuelle Perez-Tisserant
Unis (traduit en français par Frédéric Cotton, et Maïté Recassens
Anacharsis, coll. « Griffe », 2016) montre com- OMBRES BLANCHES, CAFÉ COTÉ COUR,
SAMEDI 25 MAI, DE 14 H 30 A 16 H
ment les Comanches instituèrent un empire
prédateur fondé sur l’élevage des chevaux, la
chasse aux bisons et le pillage, qui inversa → Le communisme, lutte
radicalement le mouvement de l’expansion
en commun ?
européenne en Amérique du Nord – jusqu’à
son effondrement brutal dans les années 1870. Labo d’histoire animé par Éric Sevault,
En un récit palpitant, Pekka Hämäläinen res- avec Masha Cerovic et Michèle Riot-Sarcey
titue aux peuples autochtones leur rôle dans Porté par un mouvement d’émancipation qui
l’histoire politique du pays, et invite à repen- reposait sur la place centrale accordée au
ser l’histoire coloniale grâce à une approche commun, le communisme s’est fondamenta-
novatrice des dynamiques à l’œuvre dans les lement structuré au xixe siècle. Qu’est devenu
mondes frontaliers. ce commun dans les expériences communistes
LIBRAIRIE FLOURY, SAMEDI 25 MAI, DE 12 H A 13 H 30 du xxe siècle ? N’est-il resté qu’un élément de
discours visant à légitimer les régimes poli-
tiques en question ? A-t-il vraiment disparu des
→ L’écologie politique : mettre pratiques sociales ou s’est-il réinventé dans de
en commun les sciences face nouvelles formes de lutte ?
à l’urgence écologique THÉÂTRE GARONNE, ATELIER 1,
SAMEDI 25 MAI, DE 12 H A 13 H 30
Atelier avec Steve Hagimont
et Laure Teulières
→ Que faire de l’identité nationale
THÉÂTRE GARONNE, BAR, SAMEDI 25 MAI,
DE 12 H 30 A 14 H dans le récit du commun ?
Labo d’histoire animé par Olivier
→ Histoire des peuples d’Amérique Loubes, avec Françoise Lantheaume
et Sylvain Venayre
Présentation du livre de Carmen Bernand
À l’issue de cette rencontre, les invité·e·s
(Fayard, 2019), animée par Guillaume
prolongeront le débat dans une émission
Gaudin. Organisé dans le cadre de la de Radio Radio, présentée par Boris Georgelin
Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes THÉÂTRE GARONNE, GRANDE SALLE,
2019 de l’Institut des Amériques SAMEDI 25 MAI, DE 13 H 30 A 15 H
OMBRES BLANCHES, ESPACE CONFÉRENCES
RUE MIREPOIX, SAMEDI 25 MAI, DE 14 H À 15 H 30

→ Tous aux urnes.


Élections en Haute-Garonne
→ Humanités et « bien commun »
aux xixe et xxe siècles
Conférence, Pierre Vesperini
Atelier avec Marie-Hélène Bernard- MÉDIATHÈQUE JOSÉ-CABANIS,
Ristorcelli, Philippe Foro, Anne Goulet SAMEDI 25 MAI, DE 14 H 30 A 16 H
et Nathalie Regagnon
ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA HAUTE-GARONNE,
SAMEDI 25 MAI, DE 14 H A 16 H

15
SAMEDI 25 mai
→ De part et d’autre de la
frontière, un monde commun ?
Labo d’histoire animé par Emmanuelle
Perez Tisserant, avec Pekka Hämäläinen
et Karl Jacoby
THÉÂTRE GARONNE, ATELIER 1,
SAMEDI 25 MAI, DE 17 H A 18 H 30

→ Internet(s) : un réseau commun ?


Labo d’histoire avec Laurent Chicoineau,
Guillaume Sire et Alexandre Tisserand
→ Mise en partage ou mise en QUAI DES SAVOIRS, SAMEDI 25 MAI,
réserve ? Les formes du commun DE 15 H A 16 H 30

dans la cité grecque


→ Renouer le fil défait des utopies
Conférence, Paulin Ismard, présentée
par Adeline Grand-Clément Conférence, Michèle Riot-Sarcey
La mise en commun du pouvoir politique est En dépit des oublis, des détournements, des
au cœur de l’invention de la cité grecque. Mais effacements, comment retrouver les traces
s’agit-il d’une mise en partage ou d’une mise occultées des utopies d’hier qui ont permis à
en réserve ? Consiste-t-elle à disperser l’auto- nombre de nos ancêtres de se mobiliser pour
rité politique parmi tous les citoyens ou à l’émancipation de chacun et la liberté de tous ?
empêcher que l’un d’eux ne puisse se l’appro- Penser l’actualité des expériences critiques
prier ? C’est la tension entre ces deux mouve- d’autrefois ouvre la voie vers des idées nova-
ments contraires qui délimite le périmètre de ce trices dont la pertinence est saluée par toutes
qui relève du « public » en Grèce ancienne. La celles et ceux qui cherchent aujourd’hui le
guerre civile athénienne de 404-403 av. notre devenir d’un passé inachevé.
ère, entre démocrates et oligarques, constitue THÉÂTRE GARONNE, GRANDE SALLE,
SAMEDI DE 16 H 30 A 18 H
un précieux laboratoire pour penser les formes
du commun dans la cité grecque.
THÉÂTRE GARONNE, ATELIER 1, → La Colonie philosophique.
SAMEDI 25 MAI, DE 15 H A 16 H 30
Écrire l’histoire de la philosophie
→ Une mer jalousée. Contribution aux xviiie-xixe siècles
à l’histoire de la souveraineté Présentation du livre de Catherine König-
Pralong (Éditions de l’EHESS, 2019),
(Méditerranée, xviie siècle) animée par Sonya Faure. Organisée
Présentation du livre de Guillaume Calafat en collaboration avec la rubrique « Idées »
(Le Seuil, 2019) de Libération
OMBRES BLANCHES, ESPACE CONFÉRENCES LIBRAIRIE FLOURY, SAMEDI 25 MAI,
RUE MIREPOIX, SAMEDI 25 MAI, DE 17 H 30 A 19 H
DE 16 H A 17 H 30

→ Altercapitalismes : s’émanciper
par la coopération ?
Labo d’histoire, avec Alexia Blin,
Nicolas Delalande et Michele Spanò
OMBRES BLANCHES, CAFÉ COTÉ COUR,
SAMEDI 25 MAI, DE 16 H 30 A 18 H

16
SAMEDI 25 mai
→ Sur les pas des émeutiers ! et les expériences du théâtre peuvent-elles
être considérées comme communes entre eux
Autour de la révolte antifiscale et nous ? Pour cette soirée à la découverte du
de l’été 1841 monde étrange de Dionysos, trois hellénistes
vous feront découvrir trois pièces : Les Perses
Conférence-promenade avec Rachel Renault
d’Eschyle, Médée de Sophocle et Lysistrata
RENDEZ-VOUS DEVANT LA CATHÉDRALE SAINT-ÉTIENNE, d’Aristophane. Au fil de lectures d’extraits dia-
SAMEDI 25 MAI, DE 17 H 30 A 19 H
logués et de projections audiovisuelles d’adap-
tations modernes tirées des archives de l’INA,
→ Nos premières fois on montrera comment le théâtre grec fabri-
Présentation du livre de Nicolas quait du « commun » à Athènes, et la façon
Teyssandier (La ville brûle, 2019), dont nous nous sommes ensuite appropriés cet
animée par Pascal Alquier héritage, en le réactualisant.
THÉÂTRE GARONNE, ATELIER 1,
PIZZERIA BELFORT, SAMEDI 25 MAI,
SAMEDI 25 MAI, DE 20 H A 21 H 30
DE 18 H A 19 H 30

→ Paradis du Nouveau Monde


Présentation du livre de Nathan Wachtel
(Fayard, 2019), animée par Guillaume
Gaudin. Organisé dans le cadre de la → Le roman graphique
Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes
2019 de l’Institut des Amériques de la nation : une révolution
OMBRES BLANCHES, ESPACE CONFÉRENCES continue des images
RUE MIREPOIX, SAMEDI 25 MAI, DE 18 H A 19 H 30
Soirée animée par Anaïs Kien, avec Florent
Grouazel, Olivier Loubes et Sylvain Venayre.
IMPROMPTU
Organisé en collaboration avec La Fabrique
→ Apéro-blues avec le Better Day de l’histoire
Blues Band La nation est un roman graphique ! Lavisse le
disait déjà en 1913 : l’histoire de France ce sont
THÉÂTRE GARONNE, BAR, « des récits qui encadrent des images ». C’est
SAMEDI 25 MAI, DE 19 H A 20 H 30
particulièrement vrai en ce début de xxie siècle
où les historiens multiplient les expérimenta-
IMPROMPTU
tions à partir de la bande dessinée, telle que
→ Un quiz hors du commun ! dans la collection « L’histoire dessinée de la
France », dirigée par S. Venayre (La Décou-
Animé par Guillaume Gaudin
verte, 2018), L’Histoire de France dessinée (B.
et Christian Rico
Fontanel et M. Pommier, Gallimard Jeunesse,
THÉÂTRE GARONNE, BAR,
DE 21 H 30 A 23 H
2018), ou le récent Révolution (F. Grouazel et
Y. Locard, Actes Sud, 2019). Cette soirée sera
l’occasion de se promener en bandes pour voir
→ Nuit persane : comment se dessine la révolution continue de
au théâtre des Grecs notre imaginaire national.
THÉÂTRE GARONNE, GRANDE SALLE,
Soirée animé par Emmanuel Laurentin, SAMEDI 25 MAI, DE 21 H A 22 H 30
avec Corinne Bonnet, Adeline Grand-Clément,
Violaine Sebillotte-Cuchet. Organisé en
collaboration avec La Fabrique de l’histoire
et l’Institut national d’audiovisuel
Le théâtre nous vient des Grecs, mais prenait-il
chez eux des formes analogues à celles que
nous connaissons aujourd’hui ? Les pratiques

17
DIMANCHE 26 mai
→ L’Empire espagnol : → L’histoire polyphonique :
faire commun dans un monde points de vue des acteurs
colonial ? et récits d’historiens
Labo d’histoire animé par Guillaume Gaudin, Labo d’histoire animé par Raphaël
avec Carmen Bernand et Nathan Wachtel. Bourgois, avec Karl Jacoby et Violaine
Organisé dans le cadre de la Semaine Sebillotte-Cuchet. Organisé en collaboration
de l’Amérique latine et des Caraïbes 2019 avec AOC media, quotidien en ligne
de l’Institut des Amériques Peut-on reconstituer la pluralité des points
OMBRES BLANCHES, ESPACE CONFÉRENCES de vue des acteurs impliqués dans un même
RUE MIREPOIX, DIMANCHE 26 MAI, événement historique ? Comment en rendre
DE 10 H A 11 H 30
compte de manière équilibrée, sans privilégier
la vision des vainqueurs et la mémoire qu’ils en
→ Cannes 1939. construisent a posteriori ? La question se pose,
que l’on travaille sur le massacre de Camp
Le festival n’aura
Grant, en 1871 en Arizona, (plus de 140 Apaches
pas lieu (Julien massacrés par une troupe d’Indiens Tohono
Ouguergouz O’odham, de Mexicains et d’États-uniens) ou
sur les franges de la Méditerranée antique
et Olivier Loubes, (avec l’établissement des cités grecques dans
2018) des régions non grecques).
Film documentaire THÉÂTRE GARONNE, GRANDE SALLE,
DIMANCHE 26 MAI, DE 10 H 30 A 12 H
(52 min., La casquette
productions/France Télévisions, 2019)
présenté par Olivier Loubes
LA PROJECTION SERA SUIVIE D’UN DEBAT ANIMÉ
PAR NATACHA LAURENT, AVEC EMMANUEL CANO
ET OLIVIER LOUBES → Le national est-il un « commun »
comme les autres ?
→ Scénaristes, réalisateurs, Labo d’histoire animé par Emmanuelle
conseillers : quelle place pour Perez-Tisserant, avec Rachel Renault,
les historiens dans l’écriture Sébastien Rozeaux et Sylvain Venayre

d’un film ? THÉÂTRE GARONNE, ATELIER 1,


DIMANCHE 26 MAI, DE 11 H A 12 H 30
Labo d’histoire animé par Natacha Laurent,
avec Emmanuel Cano et Olivier Loubes IMPROMPTU
Les films d’histoire, qu’il s’agisse de documen-
taires ou de fictions, et qu’ils soient diffusés en → Le détail du monde observable
salles, à la télévision ou sur des plates-formes, au Jardin des Plantes
sont de plus en plus nombreux. Ils proposent
au public une autre façon d’aborder l’histoire Conférence-promenade, avec Romain
et interrogent les historiens à la fois sur leurs Bertrand
rapports au cinéma et sur les modalités de leur JARDIN DES PLANTES, DIMANCHE 26 MAI,
DE 11 H 30 A 13 H
écriture. Être scénariste d’un film, le réaliser ou
en être le conseiller historique constituent des
positions différentes : l’historien cesse-t-il alors
d’écrire de l’histoire ?
CINEMA ABC, DIMANCHE 26 MAI,
DE 10 H 30 A 13 H

18
DIMANCHE 26 mai
→ Face au droit et à la justice : → La Cecilia (Jean-Louis Comolli,
constructions communes 1975)
et usages collectifs Film (113 min.) présenté par Jean-Louis
Labo d’histoire animé par Claire Judde Comolli
de Larivière, avec Darío Barriera, Une évocation de la communauté fondée par
Guillaume Calafat et Michele Spanò l’anarchiste italien Rossi au Brésil, à la fin du
xixe siècle. Dix hommes, une femme, libertaires,
LIBRAIRIE FLOURY, DIMANCHE 26 MAI,
DE 11 H 30 A 13 H collectivistes, émigrent en Amérique du Sud
pour y fonder une collectivité sans chef, sans
hiérarchie, sans patron, sans police, mais pas
→ États-Unis, France : sans conflits, ni passions. Une utopie d’hier
les coopératives agricoles, pour un film réalisé au beau milieu des années
1970 et qui continue encore aujourd’hui de
un modèle alternatif
questionner des sujets brûlants d’actualité. Cir-
au capitalisme ? culation du pouvoir et du savoir, libération des
Atelier animé par Bruno Lion, avec Alexia femmes et lutte contre l’appareil familial.
Blin et Jacques Bonatti CINÉMATHÈQUE, DIMANCHE 26 MAI,
DE 14 H A 16 H
OMBRES BLANCHES, ESPACE CONFÉRENCES
RUE MIREPOIX, DIMANCHE 26 MAI, LA SÉANCE SERA SUIVIE D’UNE DISCUSSION
DE 12 H A 13 H 30 ENTRE JEAN-LOUIS COMOLLI ET SEBASTIEN ROZEAUX.

→ L’esclave qui devint millionnaire → Immigration, colonisation des


Présentation du livre de Karl Jacoby, traduit territoires et utopies anarchistes :
de l’anglais par Frédéric Cotton (Anacharsis, le Brésil à la fin du xixe siècle
2018), animée par Samuel Pericaud
(rencontre en anglais, interprétée par Aurélie Labo d’histoire avec Jean-Louis Comolli
Delevallée) et Sébastien Rozeaux
Le film La Cecilia sera suivi d’une discussion
THÉÂTRE GARONNE, GRANDE SALLE, DIMANCHE 26
MAI, DE 13 H 30 A 15 H entre le réalisateur, Jean-Louis Comolli et
Sébastien Rozeaux, spécialiste de l’histoire
du Brésil. Ce sera l’occasion de revenir sur
→ Le Détail du monde. L’art perdu les enjeux cinématographiques et mémoriels
de la description de la nature propres au genre du documentaire historique,
mais aussi d’analyser l’expérimentation collec-
Présentation du livre de Romain Bertrand (Le
tive de la colonie anarchiste de la Cecilia dans
Seuil, 2019), animée par Sébastien Rozeaux
le contexte d’une immigration italienne intense,
OMBRES BLANCHES, ESPACE CONFÉRENCES
RUE MIREPOIX, DIMANCHE 26 MAI,
qui s’inscrit dans la politique de colonisation
DE 14 H A 15 H 30 entreprise par le Brésil à la fin du xixe siècle.
CINÉMATHÈQUE, DIMANCHE 26 MAI,
DE 16 H A 17 H
→ Goulag : le monde des zeks
Conférence, Nicolas Werth → Écrire en commun
THÉÂTRE GARONNE, ATELIER 1, DIMANCHE 26 MAI,
DE 14 H A 15 H 30 (xvie-xxe siècle)
Labo d’histoire avec Isabelle Lacoue-
Labarthe, Sylvie Mouysset et Marine Rouch
THÉÂTRE GARONNE, ATELIER 1,
DIMANCHE 26 MAI, DE 16 H A 17 H 30

19
DIMANCHE 26 mai
→ Comment les empires nomades IMPROMPTU

nous éclairent-ils sur l’histoire → La minute de silence…


du monde ? Une histoire assourdissante !
Conférence, Pekka Hämäläien (en anglais, Conférence théâtralisée proposée
interprétée par Aurélie Delevallée) par Patrick Boucheron, Mélanie Traversier
De nombreux empires nomades – les Xiongnu, et Christophe Brault
les Mongols et les Comanches par exemple C’est une question qui fâche : comment ordon-
– ont été fondés par des sociétés expan- ner de se taire, et quelle qualité de silence
sionnistes, non sédentaires et équestres. rejoint-on lorsque l’on consent à l’observer ? Un
Du ive  siècle avant notre ère jusqu’à la fin du historien questionne les origines de la minute
xixe  siècle, l’histoire du monde a été marquée de silence, et ce faisant parle des guerres, des
par l’ascension et le déclin de plusieurs de ces villes et des deuils, mais aussi des révoltes
confédérations. Pourtant, les empires nomades muettes et des silences désapprobateurs. Deux
restent bien souvent considérés comme des comédiens jouent et déjouent cette fausse
phénomènes historiques marginaux ou secon- conférence, lisent de la poésie, du théâtre, de la
daires, en regard des empires et États agraires philosophie, pour illustrer, contester, déborder.
et industriels. C’est à un rééquilibrage de cette On écoutera des extraits de textes de Pierre
vision que nous convie Pekka Hämäläien dans Michon, Marie-Hélène Lafon, Mathieu Riboulet,
cette fascinante épopée à travers plusieurs de Gustave Flaubert, Nathalie Sarraute, Samuel
ces empires. Beckett et bien d’autres.
THÉÂTRE GARONNE, GRANDE SALLE,
THÉÂTRE GARONNE, GRANDE SALLE,
DIMANCHE 26 MAI, DE 17 H 30
DIMANCHE 26 MAI, DE 15 H 30 A 17 H

20
20
ORGANISATION
Comité d’organisation Administration, production,
Claire Judde de Larivière, logistique
université Toulouse - Jean-Jaurès Maud de Balby,
Charles-Henri Lavielle, théâtre Garonne
éditions Anacharsis Didier Girard,
Jacky Ohayon, théâtre Garonne
théâtre Garonne Sophie Lamoise,
Christian Thorel, théâtre Garonne
librairie Ombres Blanches

Coordination bénévoles
Comité éditorial et scientifique
Lise Suau
Stéphane Boitel,
théâtre Garonne
Corinne Bonnet, La Cantine de l’histoire
université Toulouse - Jean-Jaurès Maud de Balby
Guillaume Gaudin, Simon Carlier (Solides)
université Toulouse - Jean-Jaurès Michaël Lecumberry (Le Rocher de la Vierge)
Adeline Grand-Clément, Clarisse Rey (Bistrot Garonne)
université Toulouse - Jean-Jaurès
Isabelle Lacoue-Labarthe,
Sciences po Toulouse
Conception du site internet
Natacha Laurent, Joël Faucilhon
université Toulouse - Jean-Jaurès William Dodé
Olivier Loubes,
Classes préparatoires, Lycée Saint-Sernin
Graphiste
Emmanuelle Perez-Tisserant,
université Toulouse - Jean-Jaurès Mily Cabrol
Samuel Péricaud,
librairie Ombres Blanches
Laurent Sterna,
Occitanie Livre & Lecture
Nicolas Teyssandier,
CNRS (Traces/Toulouse)

Coordination générale
Claire Judde de Larivière

Programmation et partenariats
Charles-Henri Lavielle

Coordination de programmation
Nicolas Sarris

Communication et relations presse


Vanessa Eudeline

21
SOUTIENS

L’histoire à venir est organisée par :

ombres blanches

Avec le soutien de :

En partenariat avec :

Avec la participation de :

Archives départementales de Haute-Garonne (ADHG),


Bibliothèque d’Études méridionales (BEM),
Les Délices de Saturnin,
Musée départemental de la Résistance et de la Déportation,
Pizzeria Belfort

22