Sie sind auf Seite 1von 6

Le préfixe RE ne marque pas forcément une répétition ou un retour

ACCUEIL & SOMMAIRE - Tous les articles du blog - Tous les QUIZ
Les notes et les exemples surlignés en jaune sont extraits du Littré
(Texte dans le domaine public — HTML en CC-BY-SA 3.0 - - François Gannaz)

Généralement, le préfixe RE- (R- ou RÉ-)


marque la répétition (= de nouveau) ou le retour.
faire, refaire – Vous avez très mal fait votre travail ; il va falloir le refaire.
apprendre, réapprendre ou rapprendre -
Rapprendre : Enseigner de nouveau. Au pis aller, si vous l'oubliez [le latin], je m'offre de vous le
rapprendre cet hiver, [Voiture, Lett. 82]
appeler, rappeler -
Ma chère Arlette, je t'ai bien appelée dix fois au téléphone, et, bien que tu ne m'aies pas répondu, je
vais te rappeler.
Le verbe rappeler peut avoir un tout autre sens :
Quand je vois ton visage, il me rappelle quelqu'un que j'ai connu dans ma jeunesse.
venir, revenir -
Il y a bien longtemps que tu n'es pas venu me voir. J'espère bien qu'un jour tu vas revenir.
Le verbe revenir peut avoir un tout autre sens :
Faire la paix, se remettre d'accord avec quelqu'un. Quand on l'a fâché une fois, c'est pour toujours; il
ne revient jamais. On n'a besoin que de lui parler raison, il revient aussitôt (Académie 1798-1935).
s'habituer, se réhabituer -
Il faut qu'il se réhabitue à marcher après son accident.
achalander, réachalander ou rachalander (vieux) -
Ma boutique est beaucoup moins bien fréquentée aujourd'hui. Peut-être sera-t-elle réachalandée si
je la redécore.
Rachalander : Faire revenir des chalands, des acheteurs. Rachalander une boutique.

1
Le préfixe RE ne marque pas forcément une répétition ou un retour
QUIZ
Dans les phrases suivantes,
devinez les verbes puis ajoutez-leur le préfixe RE-(R-, RÉ-)
ne signifiant pas forcément la répétition ni le retour.

Exemple
1
1a Je m'...... de tout, même des hôtels les plus crasseux.
1b Ah ! Il voulait me bâtonner ? Eh bien je vais l'...... comme il faut.
1c Aïe ! J'ai déchiré mon jean. Chéri, il va falloir que tu me le r..... .
1d Je m'étais querellé avec lui mais nous nous sommes vite r..... .
accommoder, raccommoder-
1
1a Je m'accommode de tout, même des hôtels les plus crasseux. (Je me fais à tout)
1b Ah ! Il voulait me bâtonner ? Eh bien je vais l'accommoder comme il faut. (par antiphrase,
injurier, maltraiter)
1c Aïe ! J'ai déchiré mon jean. Chéri, il va falloir que tu me le raccommodes.
1d Je m'étais querellé avec lui mais nous nous sommes vite raccommodés. (Nous avons fait la
paix)
Compléter les phrases
2
2a Ne t'...... pas de cette araignée, elle est venimeuse !
2b Le malheur nous a r...... et nous ne nous quitterons plus.
3
3a ...... les chiens ! Nous allons à la chasse ! ordonna le seigneur.
3b Il faudra r...... le plus d'insatisfaits possibles pour la manifestation de demain.
4
4a La sorcière a été ...... au fer rouge d'une lettre écarlate.
4b Avez-vous r...... cette lettre étrange sur le bras de votre amie ?
5
5a Vous a-t-il ...... sa collection de timbres ?
5b Je lui ai tout appris et voilà qu'il m'en r......, le fiérot !
6
6a Il faudra bien qu'ils s' ...... pour décider de se marier.
6b Vous voudrez bien, monsieur, r...... correctement les lés de papier peint sur le mur de ma chambre.
2
Le préfixe RE ne marque pas forcément une répétition ou un retour
7
7a Vous ...... votre fille à 5 heures pour que je fasse sa connaissance.
7b Arrêtez donc de la r...... !
7c Quel égocentrisme ! Vous r...... donc toujours tout à vous ?
8
8a Regardez le furet comme il ...... !
8b Mon cher ami, je suis prête à r...... à tous les artifices pour vous plaire.
9
9a Jamais je n'aurais cru que tu puisses ...... une telle robe. Tu t'es ruinée, ma parole !
9b Tu me demandes pardon. C'est bon, tu te r...... .
10
10a Regardez-moi cette pimbêche ; comme elle sait bien ...... les garçons avec sa minijupe !
10b Je r...... des nougats ; j'en mangerais sur la tête d'un teigneux !
11
11a François Ier fut ...... par le chevalier Bayard. Étonnant non !
11b J'observais les pêcheurs qui r...... leurs filets avant leur sortie en mer.
12
12a Quelle mollesse ! Vous avez besoin d' ...... votre courage, mon ami !
12b Vous utilisez ce dentifrice ? Croyez-vous qu'il r...... (=consolide) vos dents ?
13
13a Ce charlatan a ...... bien du monde avec son exilir miraculeux.
13b Gare à lui si je le r...... !
13c Il tombait dans la rivière, mais il s'est r...... à une branche d'arbre.
14
14a Vous vous ...... chez Dior ? Mazette ! Faut-il que vous en ayez des pépètes* !
Pépètes ou pépettes, populaire.
14b Ciel ! Que vois-je ? Vous êtes nue. Je vous prierai de vous r...... bien vite.
14c Il attend après son argent ? Il peut toujours aller se r...... .
15
15a Je ne vous remercie pas, monsieur et je vous prie d' ...... mes plus plates excuses.
15b La façade de ma vieille maison a vraiment besoin qu'on la r...... .

3
Le préfixe RE ne marque pas forcément une répétition ou un retour
La solution
2 approcher, rapprocher -
2a Ne t'approche pas de cette araignée, elle est venimeuse !
2b Le malheur nous a rapprochés et nous ne nous quitterons plus.
3 ameuter, rameuter -
3a Ameutez les chiens ! Nous allons à la chasse ! ordonna le seigneur.
3b Il faudra rameuter (ou ameuter) le plus d'insatisfaits possibles pour la manifestation de demain
ameuter
 1 Mettre les chiens en meute pour chasser.
 2 Fig. Attrouper pour un but de désordre ou de sédition. Il ameuta les oisifs du quartier. Il
ameuta les faubourgs. Ces peuples avilis qui se laissent ameuter par des ligueurs, [Rousseau, Pol.
6] Est-ce moi qui menace ? ai-je ameuté l'empire ? [Chénier M. J., Tibère, III, 3]
 3 S'ameuter, v. réfl. Le peuple s'ameuta contre les patriciens.
rameuter
 1 Ameuter de nouveau.
Fig. Le premier écuyer, vieilli dans les intrigues.... qui les rameutait tous [la cabale attachée à Mme
de Maintenon], [Saint-Simon, 238, 161]
 2 Terme de chasse. Arrêter les chiens qui donnent trop en avant, et les obliger d'attendre ceux
qui suivent de loin pour les faire chasser tous ensemble.
4 marquer, remarquer -
4a La sorcière a été marquée au fer rouge d'une lettre écarlate.
4b Avez-vous remarqué cette lettre étrange sur le bras de votre amie ?
5 montrer, remontrer -
5a Vous a-t-il montré sa collection de timbres ?
5b Je lui ai tout appris et voilà qu'il m'en remontre, le fiérot !
(en) Remontrer Se montrer plus instruit sur, faire leçon. Il n'est vilain qui n'en ait fait son
apprentissage [des armes], et qui là-dessus n'en remontre aux descendants de Duguesclin,
[Courier, Lett. X]
6 accorder, raccorder -
6a Il faudra bien qu'ils s'accordent pour décider de se marier.
6b Vous voudrez bien, monsieur, raccorder correctement les lés de papier peint sur le mur de ma
chambre.
7 amener, ramener -
7a Vous amènerez votre fille à 5 heures pour que je fasse sa connaissance.
7b Arrêtez donc de la ramener !
7c Quel égocentrisme ! Vous ramenez donc toujours tout à vous ?

4
Le préfixe RE ne marque pas forcément une répétition ou un retour
8 courir, recourir -
8a Regardez le furet comme il court !
8b Mon cher ami, je suis prête à recourir à tous les artifices pour vous plaire.
9 acheter, racheter -
9a Jamais je n'aurais cru que tu puisses acheter une telle robe. Tu t'es ruinée, ma parole !
9b Tu me demandes pardon. C'est bon, tu te rachètes.
10 affoler, raffoler -
10a Regardez-moi cette pimbêche ; comme elle sait bien affoler les garçons avec sa minijupe !
10b Je raffole des nougats ; j'en mangerais sur la tête d'un teigneux !
11 adouber, radouber -
11a François Ier fut adoubé par le chevalier Bayard. Étonnant non !
11b J'observais les pêcheurs qui radoubaient leur filets avant leur sortie en mer.
12 affermir, raffermir -
12a Quelle mollesse ! Vous avez besoin d'affermir votre courage, mon ami !
12b Vous utilisez ce dentifrice ? Croyez-vous qu'il raffermisse (consolide) vos dents ?
affermir
 1 Rendre ferme au propre et au figuré. Affermir une colonne. Le vinaigre affermit certains
légumes. Cet événement affermissait la paix. Affermir le courage de quelqu'un. Vous m'avez affermi
dans cette opinion.
 2 S'affermir, v. réfl. Devenir ferme. Les chemins se sont affermis par la gelée. Si votre santé
s'affermissait. Pourvu que nous nous affermissions davantage dans la vertu.
raffermir
 1 Rendre plus ferme, plus solide. Raffermir les dents. Le froid a raffermi le sol.
 2 Fig. Remettre dans un état plus assuré, plus ferme. Raffermir la santé. Les officiers
raffermirent les troupes qui pliaient.
13 attraper, rattraper -
13a Ce charlatan a attrapé bien du monde avec son exilir miraculeux. (trompé)
13b Gare à lui si je le rattrape !
Sens figuré et par menace, c'est-à-dire s'il tombe sous mon autorité, je le punirai.
13c Il tombait dans la rivière, mais il s'est rattrapé à une branche d'arbre.
14 habiller, rhabiller -
14a Vous vous habillez chez Dior ? Mazette ! Faut-il que vous en ayez des pépètes* !
Pépètes ou pépettes, populaire.
14b Ciel ! Que vois-je ? Vous êtes nue. Je vous prierai de vous rhabiller bien vite.
14c Il attend après son argent ? Il peut toujours aller se rhabiller. (aller se faire voir)

5
Le préfixe RE ne marque pas forcément une répétition ou un retour
aller se rhabiller, populaire, familier.
15 agréer, ragréer -
15a Je ne vous remercie pas, monsieur et je vous prie d'agréer mes plus plates excuses.
15b La façade de ma vieille maison a vraiment besoin qu'on la ragrée.
ragréer
 1 Terme d'architecture. Mettre la dernière main à une construction, en repassant le marteau
et la râpe aux parements des murs, et en terminant les corniches et moulures
Ragréer une maison, une façade, les remettre à neuf.
Terme de menuiserie et de serrurerie. Faire disparaître les inégalités d'un ouvrage, le polir.
 2 Terme de jardinage. Ragréer une branche d'arbre, unir avec la serpette l'extrémité d'une
partie qu'on a sciée.
 3 Terme de marin. Gréer de nouveau. J'avais besoin de M. Marcilly pour m'aider à ragréer
mon navire qui était tout désemparé, [Saint-Pol à Pontchartrain, 3 juill. 1694, dans JAL]
 4 Se ragréer, v. réfl. Signifie, dans la marine, se pourvoir de ce qui manque. Se ragréer d'une
vergue.
Absolument. Le navire se ragrée
-------------
On notera aussi les verbes :
ravoir, avoir de nouveau, ou (populaire) : enlever une tache.
Ma robe est toute barbouillée de suie. Je me demande si je vais la ravoir.
raimer ou r'aimer (vieux), aimer de nouveau.
raimer ou r'aimer
S'il est ainsi, si dans votre misère
Vous le raimez, n'ayant pas mieux à faire,
De Croupillac le conseil était bon, [Voltaire, l'Enfant prodigue, III, 5]
Remarque : La citation exacte est "Vous la raimez" Erreur de Littré
raller, aller de nouveau.
Oh ! J'ai oublié mes clefs chez Nestorine. J'y revais.
raller
Usité seulement aux temps et aux personnes où aller prend les formes de vais : je revais, tu revas, il reva,
ils revont ; reva, à l'impératif. Aller de nouveau. Il reva lui parler. Mon cœur vole, Va, vient, reva, revient tout
comme ma parole, [Dufresny, la Réconcil. normande, V, 4]
Pourtant, rien n'empêcherait de l'employer, comme dans l'ancienne langue, aux temps où il se conjugue avec
aller : je rallais, je rallai, nous rallâmes ; mais le futur rirai ne se dit pas.
-------------
http://mamiehiou.over-blog.com/2014/10/le-prefixe-re-ne-marque-pas-forcement-une-repetition-ou-un-retour-quiz.html