Sie sind auf Seite 1von 4

Prédimensionnement (APS)

1. Proposition des données :


 La portée de l’ouvrage L : suivant notre variante nous avons deux travées de 25-15m
donc Pour un ouvrage à plusieurs travées continues : L = 0,8 Lmax, avec Lmax = portée
biaise de la plus grande travée. ==> L=25*0.8=20m
 La largeur utile entre garde-corps de l'ouvrage : lu1=3*3.5+=10.5m ;lu2=4m
 Les charges d'exploitation à envisager : A, B, convois militaires et exceptionnels, piétons.

2. Méthode :
L'ensemble des dispositions qui suivent sont établies pour des profilés de la norme NF.A
45-201, en acier de nuance S355, les plus couramment utilisés, pour des portées L > 9,60 m
avec utilisation de béton traditionnel de fc28 = 25 MPa. Compte tenu des conditions
d'enrobement (voir annexe a) et pour être assuré du bon fonctionnement de la structure
résistante, il est conseillé, même pour de petites portées, d'utiliser de modules de
poutrelles supérieurs à HEA 220.

3. Détermination d'une hauteur de profilé h :


Elle sera obtenue par la relation : h = L/40=0.5m
Cette valeur de h permettra de faire un choix entre 2 ou 3 modules de poutrelles en
fonction des charges d'exploitation :

 Pour les ouvrages accessibles aux piétons ou cyclistes seulement et pour les ponts-
routes de 3ème classe : poutrelles de module HEA de valeur nominale
immédiatement inférieure à celle de h ; on pourrait prendre h = L/42
 Pour les ponts-routes de 1ère ou 2ème classe, supportant uniquement les
systèmes de charges A et B : poutrelles HEA ou HEB ayant une hauteur proche de
h.
 Pour les ponts-routes devant supporter des convois exceptionnels ou miliaires :
poutrelles HEB ayant une hauteur proche de h ou HEA de hauteur immédiatement
au-dessus.
Donc h=0.5m  d’après le catalogue on prend un HEA550

4. Epaisseur totale de la section mixte ht :


Pour respecter les conditions énoncées au paragraphe 2.6 du texte concernant la
couverture de béton au-dessus des poutrelles, et minimiser le poids de béton, la valeur
de ht, exprimée en mètre, sera telle que :
L/40 + 0.07 < ht < L/31
 0.57m < ht < 0.65m

 On prend ht=0.64m
Pour obtenir la hauteur totale H du tablier, nécessaire pour l'inscription du tablier dans le
profil en long routier et la détermination de la hauteur libre sous l'ouvrage, il y a lieu
d'ajouter à ht :
 L’épaisseur de l'étanchéité (chape + contre-chape) et du revêtement,
 La surépaisseur provenant de la pente transversale.

5. Largeur de la section résistante du tablier B :


Cette largeur, qui correspond en général à la largeur droite d'intrados du tablier, sera, autant
que faire se peut, inférieure ou au plus égale à la largeur entre garde-corps, notée lu
(donnée). A partir de la valeur de h déterminée comme indiquée au § 3 du texte, et en
tenant compte de la condition d'espacement limite des poutrelles énoncée (voir Annexe b),
on détermine le nombre minimum N de poutrelles, la largeur B de la section résistante.
Le nombre de poutrelles N minimal est obtenu par :

𝑙𝑢1 − 𝑏 − 0.16
𝑁1 = | | + 1 = 14

3 + 0.60

𝑙𝑢2 − 𝑏 − 0.16
𝑁2 = | |+1=6

3 + 0.60

𝑙𝑢 − 𝑏 − 0.16
𝑁𝑡𝑝𝑐 = | |+1 = 3

3 + 0.60

La largeur B est quant à elle :



𝐵 = (𝑁 − 1) (3 + 0.60) + 𝑏 + 0.16 = 𝑙𝑢

6. Annexes :
a) ENROBEMENT DE BETON :
Par rapport à l'extrados du tablier, le béton d'enrobage doit avoir une épaisseur minimale
pour assurer les fonctions de protection des armatures HA longitudinales, transversales, et
des poutrelles, ainsi que le réglage des niveaux. Cette épaisseur doit être comprise entre 7 et
15 cm et ne doit en aucun cas dépasser le tiers de la hauteur des poutrelles. De ces
dispositions, il ressort que les poutrelles doivent avoir une hauteur supérieure à 21 cm, ce
qui est généralement le cas. Lorsque les poutrelles de rive sont entièrement enrobées, il y a
lieu de respecter l'enrobage minimum de 8 cm. Il est possible d'utiliser des rives
préfabriquées en béton architectonique, solution intéressante tant sur le plan technique,
surtout lorsque l'on ne dispose pas de gabarit suffisant pendant la construction (coffrage des
rives du tablier), que sur le plan esthétique.

C=0.1m ; e=0.1m
Notons en outre que la conception détaillée du tablier dans les zones de bords libres dépend
des caractéristiques de la voirie portée, des dispositifs de retenue à mettre en œuvre ainsi
que des corniches projetées
b) ESPACEMENT LIMITE DES POUTRELLES :
Pour permettre un bétonnage correct entre les poutrelles, l'espace libre entre ailes de deux
poutrelles voisines ne doit pas être inférieur à 0,15 mètre. L'espacement des poutrelles doit
donc être supérieur à :
0,15 + b , b étant la largeur des ailes (exprimée en mètre) Par ailleurs, dans les conditions
normales d'utilisation, l'espacement des poutrelles ne doit pas dépasser :
h/3 + 0,6 , h étant la hauteur des poutrelles (exprimée en mètre)
0.15m<E<0.78m
Des espacements supérieurs pourront être adoptés sous réserve de l'utilisation de coffrages
plus résistants que les plaques de fibre-ciment (bacs nervures en acier ou dallettes de béton
armé, par exemple) et du renforcement du ferraillage transversal, voire longitudinal, mais on
est alors confronté au mécanisme, mal appréhendé, de la transmission des sollicitations
entre poutrelles et armatures.